Un accord unique a été signé jeudi 13 mars par la
Confédération norvégienne des syndicats (LO), la Confédération des
syndicats d?employés(Unio), la Confédération norvégienne des syndicats
professionnels (YS), la Confédération des syndicats des professions
universitaires (Akademikerne), et le Comité norvégien olympique et
paralympique et Confédération des sports (CNO norvégien).

Cet accord met l?accent sur les valeurs et les règles que les
signataires de l?accord pensent devoir mettre en ?uvre si la Norvège
accueille les Jeux olympiques et paralympiques en 2022. Si la Norvège et
Oslo obtiennent ces Jeux olympiques et paralympiques, les signataires de
l?accord feront en sorte de proposer des Jeux caractérisés par la
camaraderie, la tolérance et l?ouverture, ainsi qu?une fantastique
expérience olympique pour toutes les personnes impliquées.

Cet accord souligne que les valeurs de liberté, d?égalité et d?ouverture
devront être au c?ur des événements sportifs internationaux organisés en
Norvège. Si on lui donne la chance d?organiser les Jeux olympiques et
paralympiques d?hiver en Norvège en 2022, cela constituera une occasion
unique de promouvoir et de protéger ces valeurs.

– Le CNO norvégien est très fier du partenariat qu?elle a établi avec
les quatre syndicats. Nous voulons que l?on se souvienne des Jeux
olympiques et paralympiques de Norvège, y compris des Jeux Olympiques de
la jeunesse en 2016, comme des Jeux qui respectent véritablement les
Droits de l?homme et les droits du travail. Nous voulons contribuer à
garantir des conditions de travail équitables pour les employés et
organiser des Jeux axés sur le développement durable ; nous sommes
fermement convaincus qu?en mettant l?accent sur ces valeurs, nous
contribuerons à proposer et à assurer une expérience vraiment mémorable
et historique aux athlètes, aux spectateurs, aux bénévoles et aux
sociétés partenaires, déclare le Président du CNO, M. Børre Rognlien.

– La préparation, la planification et la mise en ?uvre des Jeux
olympiques et paralympiques en Norvège doivent être réalisées de manière
à garantir le respect total des Droits de l?homme et les droits
syndicaux, ainsi qu?un développement durable pour le climat et
l?environnement. Les considérations économiques, sociales et éthiques
doivent être prises en compte. Nous travaillerons pour assurer que les
Jeux olympiques et paralympiques de Norvège établissent une référence
élevée pour la façon dont les grands événements sportifs doivent être
préparés et organisés, déclarent les représentants syndicaux.

Gerd Kristiansen – Confédération norvégienne des syndicats

Anders Folkestad – Confédération des syndicats d?employés

Jorunn Berland – Confédération norvégienne des syndicats
professionnels

Knut Aarbakke – Confédération des syndicats des professions
universitaires

Børre Rognlien – Comité norvégien olympique et paralympique et
Confédération des sports

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

CNO norvégien : les Jeux Olympiques en Norvège seront basés sur les Droits de l’homme.

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |