Project Data Sphere, LLC (PDS), une initiative indépendante à but
non lucratif duLife Sciences Consortium (LSC) de la CEO Roundtable on
Cancer
, a annoncé aujourd?hui le lancement d?une nouvelle plateforme
de partage de données (www.ProjectDataSphere.org),
ayant pour but les avancées de recherche visant l?amélioration de la vie
des patients atteints de cancer et de leurs familles dans le monde
entier. La CEO Roundtable on Cancera été fondée en 2001 avec le
mandat d?offrir des solutions novatrices et imaginatives relatives au
traitement du cancer.

« Au niveau mondial, plus de 8,2 millions de vies sont perdues chaque
année au cancer. Faire une différence nécessite un changement de
paradigme. L?initiative Project Data Sphereavec son approche
d?accès étendue, aidera à définir une voie additionnelle pour accélérer
la recherche sur le cancer », explique Christopher A. Viehbacher,
président de la CEO Roundtable on Canceret directeur général de
Sanofi.

Cette plateforme a été spécifiquement conçue pour offrir un lieu unique
où la communauté peut partager, intégrer et analyser les données
historiques des patients du volet comparateur des essais cliniques
académiques et commerciaux de phase III relatif à la lutte contre le
cancer.

« La plateforme Project Data Sphere permettra à la communauté de
recherche de jeter une lumière sur des avenues précédemment ignorées
dans des mers de données d?essais cliniques visant le cancer », ajoute
Howard Scher, MD, directeur du service d?oncologie génito-urinaire au
Memorial Sloan Kettering Cancer Center. « Les avantages du partage des
données des volets comparateurs pourraient se traduire par une meilleure
compréhension de la progression et des critères du cancer, tout en
maximisant la contribution des patients au-delà d?un seul essai, pour le
bienfait d?autrui. »

« Le partage de données à l?aide d?initiatives comme le Projet Data
Sphere pourrait potentiellement accélérer la vitesse à laquelle les
essais sont menés, améliorer l?efficacité des conceptions d?essai et
aider le développement de normes applicables relatives aux données pour
tous les types de cancer », a expliqué Robert J. Hugin, membre, CEO
Roundtable on Cancer
, et président et directeur général de Celgene.

Des ensembles de données initiaux ont été soumis par AstraZeneca, Bayer,
Celgene, Johnson & Johnson, Janssen Research and Development, une
société affiliée à Johnson & Johnson, Memorial Sloan Kettering Cancer
Center, Pfizer et Sanofi US. PDS travaille actuellement avec ces
organismes et d?autres, dont l?Alliance for Clinical Trials in Oncology
(commanditée par la National Cancer Institute), Amgen et Quintiles pour
obtenir des ensembles de données supplémentaires concernant le cancer.

Afin d?assurer que les chercheurs peuvent tirer le plein potentiel de
ces données, PDS s?est associé à un membre du CEO Roundtable ,
SAS Institute Inc. (SAS), un leader en analytique de données et de la
santé, pour offrir des outils analytiques de pointe aux utilisateurs
inscrits à l?environnement Project Data Sphere.

L?initiative Project Data Sphere a répondu à d?anciens défis de
partage de données d?essais cliniques et travaille avec de grands
experts juridiques et en confidentialité, ainsi qu?avec des cliniciens,
des institutions commerciales et des représentants des patients afin de
bâtir un cadre optimal de partage de la responsabilité des données.

« La véritable puissance de cette plateforme sera dégagée à partir du
volume croissant de données et l?engagement continu d?une communauté
mondiale diverse axée sur la découverte de solutions pour les patients
atteints de cancer », déclare Stephen Friend, MD, Ph.D, président, Sage
Bionetworks. « Une façon que l?initiativeProject Data Sphereprofitera
de ces données est par l?entremise d?une série de défis de recherche
ciblés. » Les défis de recherche sont conçus pour tirer profit de la
diversité d?expertise au sein de la communauté afin de développer des
solutions innovantes aux questions difficiles.

Le premier de ces défis concerne le cancer de la prostate et s?accomplit
en collaboration avec la Prostate Cancer Foundation, Sage Bionetworks,
The Dream Project, des experts académiques de l?Université de la
Caroline du Nord et les sociétés susmentionnées qui ont fourni des
données patients anonymisées.

Pour des vidéos et d?autres ressources, veuillez consulter le www.ProjectDataSphere.org.

À propos de la CEO Roundtable on Cancer

LaCEO Roundtable on Cancera été fondée en 2001, après que
l?ancien président américain George H.W. Bush eût mis au défi les cadres
et dirigeants d?entreprise « de prendre les devants et s?engager
résolument dans la lutte contre le cancer au sein de leur groupe
d?entreprises ». Les PDG ont répondu en créant et en encourageant
l?adoption élargie de la norme CEO Cancer Gold Standard? qui exige
que les organismes évaluent les avantages pour la santé et la culture de
travail et prennent de grandes mesures concrètes dans cinq domaines clés
de la santé et du bien-être pour adresser le cancer au travail. Le Life
Sciences Consortium
(LSC) (www.ceo-lsc.org)
a été formé par la CEO Roundtable on Cancerafin de rassembler les
grandes sociétés oncologiques et pharmaceutiques/biotechnologiqueset
transformer les activités de recherche et de développement. Leur
objectif est d?offrir des traitements oncologiques plus efficaces et
rapides aux patients en collaborant pour aborder les problèmes communs à
toutes les sociétés engagées dans la découverte et le développement de
médicaments de lutte contre le cancer qui ne peuvent être résolus par
une société seule. Un des précédents résultats du LSC était la création
des clauses START (Standard Terms of Agreement for Research Trial) en
association avec la National Cancer Institute. La création de ces
contrats modèles utilisant un « langage commun » visait à raccourcir le
délai de négociation des contrats avant le lancement d?un essai de
recherche clinique. Pour obtenir davantage d?informations, veuillez
consulter le site www.CEORoundtableOnCancer.org.

À propos de SAS

SAS, leader mondial des logiciels et services d?analyse dessystèmes
de gestion
, est le plus important éditeur indépendant sur le marché
du décisionnel. Grâce à des solutions innovantes reposant sur une
infrastructure intégrée, SAS aide ses clients, sur plus de 70 000 sites
à améliorer leur performance et à produire de la valeur en leur
permettant de prendre rapidement de meilleures décisions. Depuis 1976,
SAS donne à ses clients The Power to Know®, la puissance de
savoir.

À propos de Sage Bionetworks

Sage Bionetworks (http://sagebase.org/)
est un organisme de recherche biomédicale à but non lucratif fondé en
2009 qui a pour vision la promotion d?innovations en médecine
personnalisée en facilitant une approche envers les questions et de
découvertes scientifiques fondée sur la communauté. Dans le cadre de sa
mission, Sage Bionetworks travaille avec d?autres afin de créer un
répertoire en biomédecine qui (1) est supporté par un espace
informatique ouvert (Synapse : www.synapse.org),
(2) permet des collaborations de recherche ouverte et des défis DREAM
innovants et (3) accorde aux citoyens et aux patients les outils
nécessaires pour s?associer aux chercheurs et partager leurs données par
l?entremise de la plateforme BRIDGE de Sage (http://sagebase.org/bridge/)
afin de promouvoir les études de recherche qui les tiennent le plus à
c?ur. Sage Bionetworks se trouve sur le campus du Fred Hutchinson Cancer
Research Center à Seattle, dans l?État de Washington, et est soutenu par
un portefeuille de dons philanthropes, des subventions de recherche
concurrentielles et des partenariats commerciaux.

Project Data Sphere, LLC

Project Data Sphere, LLC (PDS), une initiative indépendante à but
non lucratif duLife Sciences Consortium (LSC) de la CEO Roundtable on
Cancer
, exploite la plateforme Project Data Sphere (www.ProjectDataSphere.org)
qui offre un lieu unique où la communauté de recherche peut largement
partager, intégrer et analyser des données patients historiques du volet
comparateur d?études visant le cancer de phase III avec pour but
l?avancée des recherches pour améliorer la vie des patients atteints de
cancer et de leurs familles dans le monde entier.

Cette initiative est dédiée à tous les patients qui s?inscrivent aux
essais cliniques de lutte contre le cancer.

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

CEO Roundtable on Cancerlance l’initiative Project Data Sphere, une nouvelle plateforme de partage et d’analyse de données au bénéfice des patients atteints de cancer

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |