La société CAMAC Energy («CAMAC Energy» ou la «Société») (NYSE MKT: CAK)
a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels pour les
trois mois terminés le 30 septembre 2014. La société prévoit de déposer
en fin de journée son formulaire 10-Q pour le troisième trimestre de
2014, auprès de la « Securities and Exchange Commission ».

Les principaux titres pour le trimestre terminé le 30 septembre, 2014
comprennent:

  • Réussir
    à forer le puits Oyo-8 et trouver quatre nouveaux réservoirs de
    pétrole et de gaz
  • Accorder un contrat pour l’acquisition d’études sismiques
    bidimensionnelles sur les blocs L1B et L16 sur les terres kenyanes
  • Assurer une facilité
    de crédit de 100 millions de dollars
  • Quintupler
    les ressources récupérables P50 dans quatre de ses meilleures
    perspectives d’exploration au large du Nigeria

Nigeria

Oyo-8 a été foré avec succès à une profondeur totale de 6.059 pieds et a
trouvé quatre nouveaux réservoirs de pétrole et de gaz avec une
épaisseur d’hydrocarbures brute totale de 112 pieds, en fonction des
résultats des données de diagraphie en cours de forage, la mesure de la
pression dans le réservoir, et l’échantillonnage du fluide dans le
réservoir. Les deux puits Oyo-7 et Oyo-8 ont été forés avec succès,
alors que les conduites d’écoulement et les autres équipements
sous-marins des puits Oyo-5 et Oyo-6 ont été récupérés, installés avec
succès et testés sur les puits Oyo-7 et Oyo-8. Le navire de forage Energy
Searcher
est en cours d’obturer et d’abandonner les puits Oyo-5 et
Oyo-6, puis percer les horizontales afin de compléter les puits Oyo-7 et
Oyo-8. La société prévoit d’apporter le premier de ces deux puits en
développement en ligne en fin d’année, et le deuxième au début de
l’année 2015.

En plus de ces puits en développement, la société a sélectionné quatre
perspectives dans les Contrats de location-exploitation du pétrole 120
et 121 pour forer un puits, qui vise 2377 millions de barils combinés de
pétrole, et P50 ressources récupérables. La société aura la capacité de
forer la première de ces perspectives en se basant sur un
autofinancement, générés par les deux nouveaux puits en développement.
Elle est également dans les premiers stades de la commercialisation de
ces perspectives aux partenaires potentiels. CAMAC Energy a engagé la
société Stellar Energy Advisors à Londres pour commercialiser ces quatre
projets d’exploration à des partenaires potentiels, et prévoit
d’annoncer les résultats de ce processus au cours de la première moitié
de l’année 2015.

Ghana

CAMAC Energy est en train de finaliser l’accord d’exploitation commune
avec ses partenaires de coentreprise couvrant le bloc Expanded Shallow
Water Tano au Ghana. La société nommée opérateur, détient une
participation de 30%, et a commencé à travailler sur une commercialité
annoncée sur les trois domaines précédemment découverts au cours des
neuf prochains mois.

Kenya

La société continue sa progression au Kenya. L’étude sismique
bidimensionnelle réalisée en mars 2014 sur les blocs L27 et L28 sur les
terres kenyanes a été traitée, et CAMAC Energy a commencé
l’interprétation. Pour les blocs L1B et L16 au large de Kenya,
l’acquisition sismique bidimensionnelle a débuté en L1B, et
l’acquisition sismique bidimensionnelle devrait être achevée dans les
deux blocs au cours des prochains mois. À ce moment, la société aura
terminé les acquisitions sismiques bidimensionnelles couvrant les deux
blocs sur les terres kenyanes, et les deux blocs au large de Kenya. Ces
quatre blocs couvrent un total de neuf millions d’acres. CAMAC Energy
est l’opérateur, et détient une participation de 100%.

Une étude géologique et géophysique régionale sur les blocs L27 et L28
sur les terres kenyanes par Robertson Research est également en cours et
devrait être achevée à la mi-2015.

Gambia

La société a terminé une étude géologie et géophysique régionale des
blocs A2 et A5 sur les terres gambiennes. La prochaine étape de CAMAC
Energy est d’acquérir une étude sismique tridimensionnelle sur les zones
les plus prometteuses. CAMAC Energy est l’opérateur, et détient une
participation de 100%.

Les résultats des opérations

Pour le troisième trimestre 2014, les revenus ont atteint 19 millions de
dollars, sur la production moyenne nette quotidienne d’environ 800
barils de pétrole, déduction faite des redevances. Le revenu sur une
base baril a atteint 100,85 dollars. La société a enregistré une perte
nette de 42,2 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2014,
ou 0,03 dollar par action ordinaire et diluée. Les équivalents d’espèces
et les espèces ont atteint 54,3 millions de dollars le 30 septembre 2014.

Conférence téléphonique

La société CAMAC Energy tiendra une conférence téléphonique le mardi 11
novembre 2014, à 10 heures du matin selon l’horaire central des
États-Unis (11h selon l’horaire Est des États-Unis) pour discuter des
résultats du troisième trimestre 2014, des opérations actuelles et des
perspectives envisagées par la société pour le reste de l’année 2014. Le
numéro à composer pour accéder à la conférence téléphonique est
877-317-6789 pour les États-Unis, ou 1-412-317-6789 pour
l?internationale. Pour accéder à la webdiffusion audio en direct,
veuillez consulter la section Investisseurs du site électronique de la
Société sur www.camacenergy.com

À-propos de CAMAC Energy

CAMAC Energy est une société indépendante d’exploration et de production
de pétrole et de gaz centrée sur les ressources énergétiques en Afrique.
Son portefeuille d’actifs comprend neuf licences dans quatre pays, dont
la production actuelle et d’autres projets d’exploration au large du
Nigeria, ainsi que les licences d’exploration au large du Ghana, de
Kenya, de la Gambie, et sur les terres Kenyanes. Le siège de CAMAC
Energy est situé à Houston, au Texas. Pour de plus amples informations
sur CAMAC Energy, veuillez consulter le site électronique suivant: www.camacenergy.com

Les estimations des ressources

Ce communiqué de presse fait référence aux ressources prospectives, y
compris les ressources récupérables et les ressources en place. La
Securities and Exchange Commission (« SEC ») permet aux sociétés
pétrolières et gazières, à travers leurs documents déposés auprès de la
SEC, de dévoiler seulement les «réserves», étant donné que ce terme est
défini en vertu des règles de la SEC. Les ressources prospectives sont
les quantités de pétrole estimées, à une date donnée, à être
potentiellement récupérables à partir d’accumulations non découvertes
par l’application de futurs projets de développement. Les ressources
prospectives ont à la fois une chance associée à la découverte et une
chance de développement. Les investisseurs ne devraient pas présumer
qu’il y aura une découverte associée aux ressources prospectives, ou que
toute découverte sera économiquement susceptible à être forée ou
transformée en réserves.

Déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » au
sens de l’article 27A de la loi sur les valeurs mobilières de 1933 et
l’article 21E de la loi sur les bourses et les valeurs mobilières de
1934. Toutes les déclarations, outre les déclarations des faits
historiques, concernant les activités, les événements ou les
développements que la Société prévoient, croient ou anticipent qu’ils
aient ou puissent avoir lieu à l’avenir sont des déclarations
prospectives. Alors que la Société estime que les prévisions reflétées
dans ces déclarations prospectives sont raisonnables, elles impliquent
des hypothèses, des risques et des incertitudes, et peuvent se révéler
inexactes. Les résultats actuels de la Société pourraient différer
considérablement de ceux anticipés ou contenus dans ces déclarations
prospectives en raison de divers facteurs, y compris la capacité de la
Société à financer avec succès, forer et développer les prospects
identifiés dans ce communiqué, des risques et d’autres facteurs de
risque examinés dans les rapports périodiques de la Société déposés
auprès de la Commission fédérale américaine des opérations de Bourse
(Securities and Exchange Commission). Toutes les déclarations
prospectives sont expressément qualifiées dans leur intégralité par
cette déclaration de mise en garde. Vous ne devriez pas accorder une
confiance indue aux déclarations prospectives, qui ne sont valables qu’à
leurs dates respectives. La société décline toute obligation de mettre à
jour ces déclarations prospectives.

LA SOCIETE CAMAC ENERGY.

LES DÉCLARATIONS CONSOLIDÉES D’OPÉRATIONS

(Non vérifiés)
(en milliers de dollars, sauf données par action)

Trois mois clos au
30 septembre,

Neuf mois clos au
30 septembre,

2014 2013 2014 2013
Revenus:
Revenus du pétrole et du gaz $ 19,010 $ 21,723 $ 53,844 $ 63,736
Coûts et dépenses d’exploitation:
Coûts de production 34,261 22,155 72,617 65,757
Dépenses d’exploration 1,148 967 3,851 4,064
Dépréciation, réduction et amortissement 21,720 5,607 32,676 16,216
Dépenses générales et administratives 3,427 3,395 12,200 10,508
Total des coûts et charges d’exploitation 60,556 32,124 121,344 96,545
Perte d’exploitation (41,546 ) (10,401 ) (67,500 ) (32,809 )
Autres revenus (dépenses):
Charges d’intérêts (771 ) (16 ) (1,637 ) (26 )
Autres revenus nets 94 126
Total des autres revenus (dépenses) (677 ) (16 ) (1,511 ) (26 )
Perte avant impôts sur le revenu (42,223 ) (10,417 ) (69,011 ) (32,835 )
Charges d’impôts sur le revenu
Perte nette $ (42,223 ) $ (10,417 ) $ (69,011 ) $ (32,835 )
Perte nette par action ordinaire:
De base $ (0.03 ) $ (0.03 ) $ (0.07 ) $ (0.09 )
Diluée $ (0.03 ) $ (0.03 ) $ (0.07 ) $ (0.09 )

Nombre moyen pondéré d?actions ordinaires en circulation (en
millions):

De base 1,261,646 380,321 1,045,483 380,883
Dilué 1,261,646 380,321 1,045,483 380,883
LA SOCIETE CAMAC ENERGY.
BILANS CONSOLIDES
(non vérifiés)
(En milliers)

30 septembre,

31 décembre,

2014 2013
ACTIFS
Actifs courants
Espèces et équivalents d’espèces $ 54,264 $ 163
Comptes débiteurs 1,122 1,112
Stocks de pétrole brut 1,952 16,254
Charges payées d’avance et autres actifs courants 8,492 856
Total des actifs courants 65,830 18,385
Propriétés, installations et équipements
Propriétés pétrolières et gazières (efforts réussis des méthodes de
comptabilité), nettes
521,306 435,035
Autres propriétés, installations et équipements, nets 1,059 752
Total des propriétés, installations et équipements, nets 522,365 435,787
Autres actifs non courants 1,988 52
Total des actifs $ 590,183 $ 454,224

PASSIFS ET ACTIONS

Passifs courants:
Comptes à payer $ 48,182 $ 31,668
Passifs à payer 34,076 7,446
Obligations liées à la retraite des actifs 23,086 12,479
Billet à ordre – partie liée 11,185 6,496
Total des passifs courants 116,529 58,089
Obligation subordonnée convertible – partie liée 50,000
Facilité de prêts à terme 50,000
Obligations liées à la retraite des actifs 13,914 8,122
Autres passifs à long terme 81 67
Total des passifs 230,524 66,278
Engagements et éventualités
Actions:
Actions privilégiées à $0.001 par valeur nominale – 50,000,000
actions autorisées; non émises et en circulation le 30 septembre,
2014 et le 31 décembre, 2013

Actions ordinaires $0.001 par valeur nominale – 2,500,000,000
actions autorisées; 1,261,763,853 et 382,362,236 actions en
circulation à partir de 30 septembre, 2014 et 31 décembre, 2013

1,262 382
Capital payé 776,300 736,456
Déficit accumulé (417,903 ) (348,892 )
Total des actifs

Print Friendly, PDF & Email

CAMAC Energy annonce les résultats du troisième trimestre de 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
felis in venenatis, consequat. luctus ut elit. elit. nunc