Bureau Veritas : chiffre d'affaires stable à taux de change constants au T1 2016 
Acquisitions, partenariats, succès commerciaux en soutien au plan de croissance

Chiffre d'affaires de 1,06 Md€ au T1 2016, +0,2% à changes constants par rapport au T1 2015

  • Croissance organique de -0,6% au T1 2016
    • Bonne performance de l'Europe et des segments résilients, notamment les échanges de Matières Premières, la Certification et l'Inspection & Vérification en Service
    • Ralentissement du pétrole & gaz et de la partie amont des minéraux
  • Croissance externe de +0,8%
    • Quatre acquisitions stratégiques depuis le début de l'année, en support des initiatives de croissance Bâtiments & Infrastructures/ Agroalimentaire/ Marine & Offshore
  • Impact négatif des taux de change -4,4%
    • Dépréciation des devises de pays émergents par rapport à l'euro

Didier Michaud-Daniel, Directeur Général a déclaré :

« 2016 est une année charnière avec la mise en oeuvre de la stratégie présentée fin 2015. Nous sommes satisfaits de nos premiers succès commerciaux. De plus, les acquisitions annoncées dernièrement et les partenariats noués avec des leaders industriels vont nourrir nos ambitions de croissance.

Comme anticipé, nous avons observé un démarrage lent en début d'année, notamment attribuable au ralentissement des activités liées au pétrole & gaz et à la faiblesse de la partie amont du marché des minéraux. Nous continuons d'adapter notre structure de coûts dans les marchés concernés. Cette tendance conforte notre conviction que le renforcement du profil de croissance et de la résilience du Groupe, à travers la poursuite de la diversification géographique et sectorielle, est la bonne stratégie.     

Nos perspectives 2016 restent inchangées : nous anticipons une croissance organique de 1% à 3%         -avec une amélioration progressive au second semestre- et une marge opérationnelle ajustée élevée, comprise entre 16,5% et 17,0%. Le Groupe continuera à générer des cash flows importants. Les acquisitions resteront un facteur de développement clé, permettant de créer des synergies et d'accélérer le déploiement des initiatives de croissance.»

 

 

Chiffre d'affaires par activité
 2016  2015 (a)  

Croissance
(millions d'euros)  Totale Organique Acquisitions @CC (b)
Marine & Offshore 97,7 98,9 (1,2)% 1,2% 0,4% 1,6%
Industrie 221,9 262,5 (15,5)% (8,1)% (8,1)%
Inspection & Vérification en Service 144,4 140,7 2,6% 5,1% 5,1%
Construction 133,2 130,5 2,1% 0,8% 4,1% 4,9%
Certification 78,7 79,0 (0,4)% 3,6% 3,6%
Matières Premières 181,8 189,8 (4,2)% 1,6% 1,6%
Biens de consommation 143,4 140,5 2,1% 1,6% 2,4% 4,0%
Services aux gouvernements & Commerce international 58,3 64,5 (9,6)% (5,2)% (5,2)%
Total 1 er trimestre (T1) 1 059,4 1 106,4 (4,2)% (0,6)% 0,8% 0,2%

(a)  Les chiffres par activité du T1 2015 ont été retraités suite à certaines réallocations de sous-activités vers l'Industrie
(b)  Croissance à taux de change constants

Marine & Offshore

L'activité enregistre une croissance organique positive au T1 2016 (+1,2%), avec des tendances contrastées dans les deux segments. Le ralentissement dans les certifications d'équipements (segment nouvelles constructions) a été plus que compensé par une croissance solide dans les activités principales du segment navires en service, et ce en dépit de la baisse des activités liées à l'offshore.

En mars, Bureau Veritas a annoncé un partenariat stratégique avec Dassault Systèmes. Il vise à numériser les services fournis aux armateurs et aux opérateurs offshore, avec à la clef des économies de temps et de coûts. Cette offre différenciante est une illustration tangible de la transformation digitale en marche chez Bureau Veritas.

En mai, la Société a finalisé l'acquisition de TMC, l'un des leaders mondiaux du conseil, possédant une expertise forte sur un vaste éventail de problématiques de la marine, notamment le sauvetage maritime. TMC a réalisé un chiffre d'affaires de 8,5 millions d'euros en 2015.

En 2016, le Groupe devrait bénéficier de la croissance des activités liées à la flotte en service et du développement de nouveaux services. Ces développements positifs devraient compenser le ralentissement de l'activité d'évaluation des risques pour l'industrie offshore ainsi que la baisse attendue dans le segment des nouvelles constructions.

Industrie

La croissance organique de l'Industrie affiche un déclin marqué au T1 2016 (-8,1%), lié à la baisse significative du chiffre d'affaires des activités liées aux CAPEX pétrole & gaz sur le continent américain et en Australie. Les autres régions résistent mieux, grâce à leur diversification en termes de pays et de secteurs.

Le Groupe enregistre des succès commerciaux dans les activités liées à l'OPEX, qui font l'objet d'une initiative de croissance dans le plan stratégique.

Bureau Veritas anticipe une décroissance organique en 2016, dans un contexte de prix du pétrole toujours bas. Le Groupe va poursuivre la diversification de son exposition sectorielle et continuera à développer ses activités liées à l'OPEX.

INSPECTION & VERIFICATION EN SERVICE (IVS)

La croissance organique est robuste au T1 2016 (+5,1%), et ce dans la plupart des régions. L'Europe est en croissance, grâce à l'activité générée par la Directive Energie et des gains de contrats. L'Amérique du Nord s'est redressée, grâce à une activité commerciale importante, et le Canada affiche une croissance positive. L'activité a fortement progressé en Asie et au Moyen-Orient. 

En 2016, la stratégie du Groupe s'articule autour de plusieurs axes : densifier le réseau, notamment en Asie, lancer de nouveaux produits et services notamment dans la veille réglementaire et développer les activités de contrôle volontaire. Le Groupe poursuivra par ailleurs l'implémentation des outils de productivité dans le réseau. L'ensemble de ces actions s'intègre dans l'initiative de croissance plus globale Bâtiments & Infrastructures lancée en 2015.

Construction

L'activité Construction affiche une croissance organique positive au T1 2016 (+0,8%), en légère progression par rapport au dernier trimestre de 2015. La croissance en France est soutenue par les services liés aux actifs existants, tandis que les activités liées au CAPEX se stabilisent. La Chine affiche des tendances contrastées, avec une croissance dans les activités power qui compense les conditions de marché difficiles dans la pétrochimie. L'Amérique du Nord se redresse, grâce aux efforts commerciaux accrus et une augmentation de la couverture régionale. Le Brésil enregistre un ralentissement, en partie compensé par les développements dans les pays voisins.

Bureau Veritas a finalisé deux acquisitions stratégiques depuis janvier, qui permettent de couvrir de nouvelles régions cibles, en Chine (Chongqing Liansheng) et au Royaume-Uni (HCD). Chongqing Liansheng intervient sur les infrastructures de transports et de services publics, et sur des projets immobiliers haut de gamme ou industriels. En 2015 son chiffre d'affaires était d'environ 30 millions d'euros. HCD propose une large gamme de services comprenant le contrôle construction, l'assistance technique pour la conformité réglementaire et la sécurité incendie. HCD a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 10 millions d'euros en 2015.

Les tendances de marché laissent entrevoir une activité plus favorable en France en 2016. L'activité devrait être positivement impactée par les nouveaux projets d'infrastructure de transport en Asie du Sud et la poursuite de l'expansion en Amérique latine, qui s'inscrivent dans l'initiative de croissance Bâtiments & Infrastructures.

Certification

La Certification enregistre une croissance solide au T1 2016 (+3,6%), grâce à des niveaux d'activité en hausse en particulier dans les schémas sectoriels pour la filière agro-alimentaire, les audits de fournisseurs et la protection des marques, tandis que les services liés à la transition ISO sont en phase de montée en charge. L'activité en Europe est en légère croissance, avec des performances solides en Italie, en Allemagne et en Europe de l'Est. Les autres principales régions sont dynamiques, grâce notamment aux initiatives commerciales.

En 2016, l'activité devrait bénéficier du développement de nouveaux schémas sectoriels, couvrant la chaîne d'approvisionnement, l'agro-alimentaire, le développement durable, la gestion d'actifs et l'efficacité énergétique. Par ailleurs, la croissance de l'activité bénéficiera de l'initiative Certification contrats globaux, liée aux clients grands comptes, tandis que le re-engineering des processus et la digitalisation devraient permettre l'amélioration des marges.

Matieres premieres

L'activité Matières premières est en croissance de 1,6% en organique au T1 2016, le dynamisme des activités liées aux volumes d'échanges compensant le recul des activités amont ( upstream) .

  • Le segment Produits Pétroliers & Pétrochimiques (54% du CA) est en hausse de 3,9% en organique, une croissance supérieure à celle du marché soutenue par les nouveaux services et les nouveaux sites ;
  • Le segment Métaux & Minéraux (35% du CA) enregistre une baisse de la croissance organique         (-6.4%). Les activités liées à l' upstream sont en baisse de 12% du fait des pressions sur les prix et d'un mix moins favorable, tandis que les activités liées aux volumes d'échanges sont en hausse de 3,1% ;
  • Le segment Agriculture (11% du CA) continue de jouir d'une croissance à deux chiffres, de 22,8% sur le trimestre.

En avril, le Groupe a annoncé une prise de participation majoritaire dans le capital de DTS, société leader dans le marché du test pour la filière agroalimentaire en Australie, à travers son activité de suivi et de garantie de l'intégrité des produits agricoles et agro-alimentaires du champ à l'assiette. Elle a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 35 millions d'euros en 2015.

En 2016, le contexte devrait rester favorable pour les segments Produits Pétroliers & Pétrochimiques et Agriculture. De nouvelles baisses sont envisagées dans les activités liées à l' upstream .

BIENS DE CONSOMMATION

L'activité Biens de consommation montre une croissance organique robuste hors impact de deux comptes clés, qui ont freiné la croissance des segments Biens durables et Produits électriques et électroniques, sur la partie Mobile. Les autres segments, comme l'Agroalimentaire sont en hausse ce trimestre. Les activités sur le marché domestique chinois sont en hausse grâce à l'Automobile et le test des Textiles et des Jouets. Au total, l'activité Biens de consommation progresse de 1,6% en organique.

A travers l'intégration de NCC, Bureau Veritas construit une offre de service globale pour les acteurs locaux en Argentine et au Brésil, tout en aidant ses clients globaux dans le Smartworld à pénétrer ces deux marchés.

En 2016, un rebond de la croissance est attendu au second semestre, la performance globale bénéficiant notamment d'un effet de base favorable et des avancées sur le marché domestique chinois. Le Groupe poursuivra ses développements dans le cadre des initiatives Smartworld et Automobile, à travers l'expansion dans des régions stratégiques.   

SERVICES AUX GOUVERNEMENTS & COMMERCE INTERNATIONAL (GSIT)

La croissance organique a fléchi au T1 2016 (-5,2%), la contribution des nouveaux contrats ne compensant pas entièrement la baisse marquée des volumes en Irak et dans les pays avec une dépendance aux matières premières.

Les contrats de Gouvernements (35% du CA) sont en retrait, du fait de la fin du contrat au Ghana, des niveaux d'activité plus faibles des sociétés minières et ce malgré la contribution positive des nouveaux contrats de guichets uniques ( Single Window ).

Les contrats de Vérification de Conformité (26% du CA) sont en croissance, hors Irak, grâce à la bonne performance des contrats en Afrique de l'Est.

Les activités de diversification dans l'Automobile et le Commerce international (39% du CA) affichent des tendances contrastées.

En 2016, l'activité devrait bénéficier de la reprise des volumes, de la montée en charge des contrats de guichets uniques, ainsi que de l'initiative de croissance lancée dans l'Automobile.

Situation financière

A fin mars 2016, l'endettement net ajusté du Groupe est en légère augmentation par rapport à son niveau à fin décembre 2015, compte tenu du financement des acquisitions réalisées depuis le début de l'année.

Perspectives inchangées

L'environnement macro-économique devrait rester fortement volatil en 2016, avec des faiblesses persistantes dans le pétrole et les minéraux. Grâce à son portefeuille diversifié et équilibré, le Groupe anticipe une croissance organique de 1% à 3% – avec une amélioration progressive au second semestre – et une marge opérationnelle ajustée élevée, comprise entre 16,5% et 17,0%. Le Groupe continuera à générer des cash flows importants. Les acquisitions resteront un facteur de développement clé, permettant de créer des synergies et d'accélérer le déploiement des initiatives de croissance.

Conférence téléphonique

Jeudi 12 mai 2016, à 18h (heure de Paris).
La conférence téléphonique en anglais sera disponible en direct et en différé sur le site Internet du Groupe ( http://finance.bureauveritas.fr ).
Le support de présentation sera également disponible sur le site.

Agenda financier 2016

17 mai 2016 : Assemblée Générale
28 juillet 2016 : publication des résultats semestriels 2016
7 novembre 2016 : information du 3ème trimestre 2016

Contacts

Analystes/Investisseurs Presse
Mark Reinhard +33 (0)1 55 24 77 80
Finance.investors@bureauveritas.com
Cathy Pianon +33 (0)7 71 43 12 96
Cathy.pianon@bureauveritas.com

Véronique Gielec +33 (0)1 55 24 76 01
  Veronique.gielec@bureauveritas.com

 


A propos de Bureau Veritas

Bureau Veritas est un leader mondial de l'inspection, de la certification et des essais en laboratoire. Créé en 1828, le

Groupe emploie près de 66 000 collaborateurs dans 1 400 bureaux et laboratoires situés dans le monde entier.

Bureau Veritas aide ses clients à améliorer leurs performances, en offrant des services et des solutions innovantes

pour s'assurer que leurs actifs, produits, infrastructures et processus répondent aux normes et réglementations

relatives à la qualité, la santé, la sécurité, la protection de l'environnement et la responsabilité sociale.

Bureau Veritas est coté sur Euronext Paris et fait partie de l'indice Next 20.

Compartiment A, code ISIN FR 0006174348, mnémonique : BVI.

Pour en savoir plus www.bureauveritas.fr

Ce communiqué de presse (y compris ses annexes) contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur lesobjectifs et prévisions à ce jour de la direction de Bureau Veritas. Ces informations et déclarations de nature prospective sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d'incertitude importants tels que ceux décrits dans le Document de référence enregistré auprès de l'Autorité des marchés financiers qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Bureau Veritas n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison, sous réserve de la réglementation applicable.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BUREAU VERITAS via GlobeNewswire

HUG#2012228

Print Friendly

BUREAU VERITAS : chiffre d’affaires stable à taux de change constants au T1 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |