Paris, le 31 août 2016

COMMUNI QU É DE PRESSE BOUYGUES

 

1 ER SEMESTRE 2016

 

  • Bonnes performances commerciales de Bouygues Telecom et confirmation de la croissance de ses résultats
  • Carnet de commandes des activit é s de construction à un haut niveau
  • Croissance des résultats du Groupe
  • Perspectives 2016 confirm é es
  • Nomination de deux directeurs généraux délégués

              



Chiffres clés
(millions d'euros)

 
1 er semestre
2015
1 er semestre 2016 Variation
       
Chiffre d'affaires 15 098 14 669 -3% a
Résultat opérationnel courant 119 206 +87 M€
Résultat opérationnel 45 b 57 b +12 M€
Résultat net part du Groupe (42) (28) +14 M€
Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels c (4) 46 +50 M€
Endettement net d 5 209 4 354 -855 M€

(a) -1% à périmètre et change constants
(b) Dont 74 millions d'euros de charges non courantes chez Bouygues Telecom, TF1 et Bouygues Construction au S1 2015 et 149 millions d'euros de charges non courantes dans tous les métiers au S1 2016
(c) Voir tableau de réconciliation en page 9
(d) Au 30 juin

Faits marquants

Le premier semestre 2016 est marqué par les bonnes performances commerciales de Bouygues Telecom et la forte amélioration de son chiffre d'affaires et de son EBITDA :

  • Gain de 322 000 clients Forfait Mobile hors MtoM a et de 122 000 clients Fixe dans un marché très concurrentiel ;
  • Chiffre d'affaires total en hausse de 6% ;
  • Chiffre d'affaires réseau en hausse de 5% par rapport au premier semestre 2015 (après un premier semestre 2015 en baisse de 3% et un deuxième semestre 2015 en hausse de 1%) ;
  • Taux de marge d'EBITDA b en progression de 3,6 points par rapport au premier semestre 2015.

             
Par ailleurs, le carnet de commandes des activités de construction à fin juin 2016 se maintient à un haut niveau :

  • 29,5 milliards d'euros (en progression de 1% par rapport à fin juin 2015 hors effet de change) ;
  • Ce carnet n'intègre pas encore le contrat de l'extension en mer de Monaco pris en commande en juillet pour une première tranche de 842 millions d'euros.

             
Comme attendu, les résultats du Groupe sont en amélioration par rapport au premier semestre 2015 :

  • Le résultat opérationnel courant s'élève à 206 millions d'euros, en augmentation de 87 millions d'euros par rapport au premier semestre 2015, du fait de l'amélioration de la profitabilité de Bouygues Telecom ;
  • Le résultat opérationnel progresse de 12 millions d'euros, en dépit de la prise en compte sur le semestre de 149 millions d'euros de charges non courantes contre 74 millions d'euros au premier semestre 2015 ;
  • Le résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels est en amélioration de 50 millions d'euros (46 millions au premier semestre 2016 contre -4 millions d'euros au premier semestre 2015).

(a) Machine-to-Machine
(b) EBITDA sur chiffre d'affaires réseau

Perspectives

Les perspectives 2016 annoncées lors de la publication des résultats du premier trimestre 2016 sont confirmées.

La rentabilité des activités de construction est attendue en amélioration à partir de 2016 grâce à la poursuite du développement ciblé en France et à l'international et à l'élargissement du portefeuille d'offres avec des produits et services innovants.

TF1 poursuit son développement dans la production et les contenus, accélère sa transformation digitale et adapte le modèle économique de ses chaînes.

Bouygues Telecom confirme le retour à une croissance pérenne de son chiffre d'affaires et de ses résultats et maintient son objectif de marge d'EBITDA de 25% en 2017, avec un plan d'économies d'au moins 400 millions d'euros en 2016 par rapport à fin 2013. Les investissements d'exploitation nets devraient être de l'ordre de 800 millions d'euros en 2016.

En conséquence, le Groupe devrait poursuivre l'amélioration de sa profitabilité en 2016.

Par ailleurs, la mise en oeuvre du partage de réseau avec le groupe SFR ainsi que les plans d'adaptation dans les métiers devraient conduire à la prise en compte d'environ 270 millions d'euros de charges non courantes en 2016 dans le résultat opérationnel du Groupe, à un niveau équivalent à celui de 2015.

*   *   *

AUTRES INFORMATIONS

Analyse détaillée par activité

Activités de construction a

Le carnet de commandes des activités de construction se maintient au niveau élevé de 29,5 milliards d'euros à fin juin 2016 (-1% sur un an et +1% à taux de change constants). Le carnet à fin juin 2016 n'intègre pas encore le contrat de l'extension en mer de Monaco pris en commande par Bouygues Construction en juillet pour une première tranche de 842 millions d'euros.

En France , le premier semestre confirme la stabilisation progressive du marché de la construction avec un  carnet de commandes à fin juin 2016 de 14,0 milliards d'euros, en hausse de 3% par rapport à fin juin 2015.
Les prises de commandes de Bouygues Construction augmentent de 29% au premier semestre 2016 avec notamment la signature de contrats significatifs comme l'extension du Port de Calais, la Tour Alto à La Défense et la rénovation de la Poste du Louvre.
Les réservations de logements chez Bouygues Immobilier poursuivent leur forte croissance au premier semestre 2016 (+22% sur un an) grâce aux effets positifs de la Loi Pinel, à l'élargissement du prêt à taux zéro depuis le 1 er janvier 2016 et à des taux d'intérêt historiquement bas.
Le chiffre d'affaires de l'activité Route métropole de Colas se stabilise progressivement au premier semestre 2016 (-2% sur un an), après deux années de fort recul (-14% en 2014 et -11% en 2015).

À l'international , le Groupe continue de profiter de positions solides et diversifiées avec un carnet de commandes de 15,5 milliards d'euros à fin juin 2016 (stable à taux de change constants). La part de l'international représente 57% du carnet de commandes de Bouygues Construction et Colas.

Le chiffre d'affaires des activités de construction s'élève à 11,4 milliards d'euros au premier semestre 2016, en baisse de 5% par rapport au premier semestre 2015 et de 2% à périmètre et change constants. Il est en effet négativement impacté par un effet de périmètre de 200 millions d'euros (dont 179 millions d'euros chez Colas liés à la cession ou à l'arrêt d'activités de bitume en Asie et en France) et par un effet de change de 153 millions d'euros (dont 65 millions d'euros liés à la dépréciation de la livre sterling).

Le résultat opérationnel courant ressort à 125 millions d'euros, en amélioration de 37 millions d'euros par rapport au premier semestre 2015, en raison principalement de l'arrêt de l'activité de la Raffinerie de Dunkerque (SRD). La marge opérationnelle courante progresse de 0,4 point à 1,1%.
Le résultat opérationnel du premier semestre 2016 s'établit à 85 millions d'euros après prise en compte de 40 millions d'euros de charges non courantes principalement chez Colas du fait de la fermeture en cours de la Raffinerie de Dunkerque.

(a) Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas

TF1

Le chiffre d'affaires de TF1 s'élève à 1 025 millions d'euros au premier semestre 2016, en hausse de 4% par rapport au premier semestre 2015. Il bénéficie de l'intégration de Newen Studios, consolidée depuis le 1 er  janvier 2016.

Le résultat opérationnel courant ressort à 58 millions d'euros au premier semestre 2016, en baisse de 39 millions d'euros sur un an, et reflète le coût de diffusion de l'Euro 2016. Pour rappel, au premier semestre 2015, il intégrait un impact positif de 34 millions d'euros lié à la déconsolidation de la société Eurosport France.

Le résultat opérationnel de TF1 s'établit à 3 millions d'euros. Il comprend 55 millions d'euros de charges non courantes prenant en compte les coûts de transformation, les effets du passage en gratuit de LCI et les impacts de Newen Studios et du décret sur la fiction française.

Bouygues Telecom

La stratégie engagée par Bouygues Telecom depuis deux ans porte ses fruits et lui permet d'afficher de bonnes performances commerciales ainsi qu'une forte progression de son chiffre d'affaires et de ses résultats financiers au premier semestre 2016.

Le parc Mobile est en hausse de 303 000 clients au deuxième trimestre 2016 et de 543 000 clients au premier semestre 2016 pour un parc total de 12,4 millions de clients à fin juin 2016. La croissance nette du parc forfait hors MtoM a s'accélère au deuxième trimestre avec une hausse de 171 000 clients, soit un gain de 322 000 clients sur le semestre.

Avec 6 millions d'utilisateurs b à fin juin 2016, la 4G continue sa progression au sein des clients de Bouygues Telecom et représente désormais 58% du parc Mobile hors MtoM (vs 42% à fin juin 2015). Cette diffusion de la 4G s'accompagne d'un fort développement des usages internet avec une consommation moyenne mensuelle c des clients 4G de 3,2 Go au deuxième trimestre 2016 contre 2,4 Go au deuxième trimestre 2015.

Sur le marché du Fixe, Bouygues Telecom poursuit sa croissance régulière avec le gain de 122 000 nouveaux clients au premier semestre, dont 51 000 clients au deuxième trimestre 2016, pour un parc total de 2 910 000 clients à fin juin 2016. Bouygues Telecom compte désormais 412 000 clients dans le Très Haut Débit d à fin juin 2016, dont près de 70 000 clients FTTH e .

Le chiffre d'affaires de Bouygues Telecom s'élève à 2 291 millions d'euros au premier semestre 2016, en hausse de 6% par rapport au premier semestre 2015. Le chiffre d'affaires réseau, en hausse pour le quatrième trimestre consécutif, progresse de 5% sur le premier semestre à 1 975 millions d'euros. Par ailleurs, le chiffre d'affaires réseau Mobile renoue avec la croissance au premier semestre 2016, en hausse de 3%, grâce à la forte croissance de la base de clients et à la stabilisation de l'ARPU.

L'EBITDA augmente de 26% au premier semestre 2016 à 408 millions d'euros. La marge d'EBITDA atteint 20,7%, en hausse de 3,6 points par rapport au premier semestre 2015. Pour rappel, l'EBITDA du premier trimestre intègre l'impact d'IFRIC 21 qui affecte le rythme de comptabilisation de certaines taxes.

Le résultat opérationnel courant ressort à 38 millions d'euros au premier semestre 2016 comparé à une perte de 54 millions d'euros au premier semestre 2015, soit une amélioration de 92 millions d'euros. Le résultat opérationnel s'établit à -5 millions d'euros contre -109 millions d'euros au premier semestre 2015 après prise en compte de 43 millions d'euros de charges non courantes essentiellement liées à la mise en oeuvre du partage de réseau avec le groupe SFR.

(a) Machine-to-Machine
(b) Clients ayant utilisé le réseau 4G au cours des trois derniers mois (définition Arcep)
(c) Données consommées sur les réseaux cellulaires 4G, hors Wi-Fi
(d) Définition Arcep : abonnements avec un débit crête descendant supérieur ou égal à 30 Mbits/s. Comprend les abonnements FTTH, FTTLA et VDSL2
(e) Fiber to the Home – Fibre jusqu'à l'abonné : correspond au déploiement de la fibre optique depuis le noeud de raccordement optique (lieu d'implantation des équipements de transmission de l'opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel (définition Arcep)

Alstom

Au premier semestre 2016, la contribution d' Alstom au résultat net du Groupe est de 0 million d'euro comme au premier semestre 2015.

Pour rappel :

  • Au premier trimestre 2016, la contribution d'Alstom au résultat net de Bouygues était de 0 million d'euro après prise en compte du résultat publié par Alstom pour 2015/2016, des impacts de la cession de l'activité Énergie d'Alstom, de l'Offre Publique de Rachat d'Actions (OPRA) et du solde de la dépréciation comptabilisée chez Bouygues ;
  • Au deuxième trimestre 2016, Bouygues n'a pas enregistré de contribution d'Alstom dans ses comptes. En effet, la contribution d'Alstom au résultat net de Bouygues est enregistrée uniquement aux premier et troisième trimestres, sur la base des résultats nets semestriels publiés par Alstom (clôtures des 31 mars et 30 septembre).

Situation financière

La structure financière du Groupe s'est renforcée avec une dette nette de 4,4 milliards d'euros au 30 juin 2016, en baisse de 855 millions d'euros par rapport au 30 juin 2015. Elle bénéficie du produit de l'OPRA d'Alstom réalisée fin janvier 2016 (+996 millions d'euros) et intègre l'acquisition de Newen Studios (-293 millions d'euros pour 100%) ainsi que le paiement de la première échéance des fréquences 700 MHz (-117 millions d'euros).

Par rapport au 31 décembre 2015, l'endettement net est en hausse du fait de l'impact traditionnel de la saisonnalité de l'activité chez Colas et du paiement des dividendes (-656 millions d'euros).

Le 20 juin 2016, Standard & Poor's a relevé la perspective de la note long terme de Bouygues (BBB) à positive.

Direction générale

Sur proposition de Martin Bouygues, président-directeur général, le conseil d'administration a nommé à l'unanimité Olivier Roussat et Philippe Marien directeurs généraux délégués. Avec Olivier Bouygues, directeur général délégué depuis 2002, ils assisteront désormais Martin Bouygues dans sa mission de directeur général du Groupe. Par ailleurs, Olivier Roussat continuera d'exercer ses fonctions de président-directeur général de Bouygues Telecom et Philippe Marien celles de directeur financier et de responsable des filières ressources humaines, systèmes d'information et innovation du Groupe.

*   *   *

Prochain rendez-vous financier :
16 novembre 2016 : résultats des neuf premiers mois 2016 (7h30 CET)

Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis.

Retrouvez le rapport financier semestriel, l'intégralité des comptes et annexes sur www.bouygues.com .

La réunion de présentation des résultats aux analystes financiers sera retransmise en direct sur Internet le 31 août 2016 à partir de 11h (CET) sur www.bouygues.com .

 

 

Contact presse :
01 44 20 12 01   presse@bouygues.com
 

 

Contact investisseurs et analystes :
01 44 20 10 79  investors@bouygues.com

www.bouygues.com

ACTIVITÉ COMMERCIALE DU PREMIER SEMESTRE 2016

carnet de commandes des activit É s de construction
(millions d'euros)
Fin juin
2015 2016 Variation
%
Bouygues Construction 19 317  18 741 -3%
Bouygues Immobilier 2 372  2 785 +17%
Colas 8 079 8 011 -1%
TOTAL 29 768 29 537 -1%



bouygues construction
prises de commandes
(millions d'euros)

 
1 er semestre
2015 2016 Variation
%
France 2 153 2 770 +29%
International 3 699 2 416 -35%
TOTAL 5 852 5 186 -11%



bouygues immobilier
r
É servations
(millions d'euros)

 
1 er semestre
2015 2016 Variation
%
Logement 832 1 004 +21%
Immobilier d'Entreprise 165 191 +16%
TOTAL 997 1 195 +20%



colas
carnet de commandes
(millions d'euros)

 
Fin juin
2015 2016 Variation
%
France métropolitaine 3 169 3 115 -2%
International et Outre-Mer 4 910 4 896 0%
TOTAL 8 079 8 011 -1%



tf 1
part d'audience a

 
Fin juin
2015 2016 Variation
pts
TF1 21,6% 20,8%  -0,8 pt
TMC 3,1% 2,8%  -0,3 pt
NT1 2,0% 1,8%  -0,2 pt
HD1
LCI
1,1%
ns
1,6%
0,1%
 +0,5 pt
ns
TOTAL 27,8% 27,1% -0,7 pt

(a) Source : Médiamétrie – Individus âgés de 4 ans et plus

bouygues telecom
parcs clients
('000 clients)
Fin mars 2016 Fin juin 2016 Variation
('000 clients)
Parc Forfait 11 169 11 472 +303
Parc Prépayé 961 961 0
Parc total Mobile 12 130 12 433 +303
Parc total Fixe 2 859 2 910 +51

PERFORMANCE FINANCIÈRE DU PREMIER SEMESTRE 2016

compte de r É sultat consolid É r É sum É
(millions d'euros)
1 er semestre Variation
2015 2016
Chiffre d'affaires 15 098 14 669 -3%
Résultat opérationnel courant 119 206 +87 M€
Autres produits et charges opérationnels (74) a (149) a -75 M€
Résultat opérationnel 45 57 +12 M€
Coût de l'endettement financier net (146) (118) +28 M€
Autres produits et charges financiers 25 2 -23 M€
Impôt 36 1 -35 M€
Quote-part de résultat net des coentreprises et entités associées 29 32 +3 M€
dont Alstom 0 b 0 c 0 M€
Résultat net (11) (26) -15 M€
Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle (31) (2) +29 M€
Résultat net part du Groupe (42) (28) +14 M€
Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels d (4) 46 +50 M€

(a) 74 M€ de charges non courantes chez Bouygues Telecom, TF1 et Bouygues Construction au S1 2015 et 149 M€ de charges non courantes dans tous les métiers au S1 2016
(b) Après prise en compte de la contribution d'Alstom au résultat net de Bouygues et d'une reprise partielle de la dépréciation de la participation de Bouygues dans Alstom enregistrée en 2013
(c) Après prise en compte de la contribution d'Alstom au résultat net de Bouygues, des conséquences sur les comptes de Bouygues de la cession par Alstom de l'activité Energie, de l'OPRA réalisée par Alstom en janvier 2016 et de la reprise du solde de la dépréciation comptabilisée chez Bouygues au 31 décembre 2015
(d) Voir tableau de réconciliation en page 9

 

compte de r É sultat consolid É
du premier trimestre

(millions d'euros)
 

1 er trimestre

 
 

Variation
2015 2016
Chiffre d'affaires 6 731 6 534 -3%
       
Résultat opérationnel courant (194) (140) +54 M€
       
Résultat opérationnel (216) a (227) a -11 M€
       
Résultat net part du Groupe (157) (180) -23 M€

(a) Dont 22 millions d'euros de charges non courantes chez Bouygues Telecom au T1 2015 et 87 millions d'euros de charges non courantes dans tous les métiers au T1 2016

compte de r É sultat consolid É
du deuxi
È me trimestre
(millions d'euros)
 

2 ème trimestre

 
 

Variation
2015 2016
Chiffre d'affaires 8 367 8 135 -3%
       
Résultat opérationnel courant 313 346 +33 M€
       
Résultat opérationnel 261 a 284 a +23 M€
       
Résultat net part du Groupe 115 152 +37 M€

(a) Dont 52 millions de charges non courantes chez Bouygues Telecom, TF1 et Bouygues Construction au T2 2015 et 62 millions d'euros de charges non courantes dans tous les métiers au T2 2016

chiffre d'affaires
des activit
É s
(millions d'euros)
 1 er semestre Variation
%
Variation
à périmètre et change constants
2015 2016
Activités de construction a 11 983 11 383 -5% -2%
  dont Bouygues Construction 5 850  5 800 -1% 0%
  dont Bouygues Immobilier 1 058 1 047 -1% -1%
  dont Colas 5 204 4 678 -10% -6%
TF1 981 1 025 +4% -2%
Bouygues Telecom 2 156 2 291 +6% +6%
Holding et divers 75 73 ns ns
Retraitements intra-Groupe b (226) (245) ns ns
TOTAL 15 098 14 669 -3% -1%
  dont France 9 637 9 532 -1% -1%
  dont international 5 461 5 137 -6% -1%

(a) Somme des chiffres d'affaires contributifs (après retraitements internes aux activités de construction)
(b) Dont retraitements intra-Groupe des activités de construction

contribution des activit É s
À l'ebitda a
(millions d'euros)
1 er semestre Variation
2015 2016
Activités de construction 315 256 -59 M€
  dont Bouygues Construction 228 185 -43 M€
  dont Bouygues Immobilier 38 32 -6 M€
  dont Colas 49 39 -10 M€
TF1 102 162 +60 M€
Bouygues Telecom 323 408  +85 M€
Holding et divers (12) (24)  -12 M€
TOTAL 728 802 +74 M€

(a) EBITDA = Résultat opérationnel courant + dotations nettes aux amortissements + dotations nettes aux provisions et dépréciations – reprises de provisions et dépréciations non utilisées

contribution des activit É s au
r
É sultat op É rationnel courant
(millions d'euros)
1 er semestre Variation
2015 2016
Activités de construction 88 125 +37 M€
  dont Bouygues Construction 148 151 +3 M€
  dont Bouygues Immobilier 59 59 0 M€
  dont Colas (119) (85) +34 M€
TF1 97 58 -39 M€
Bouygues Telecom (54) 38 +92 M€
Holding et divers (12) (15) -3 M€
TOTAL 119 206 +87  M



contribution des activit É s au
r
É sultat op É rationnel
(millions d'euros)
1 er semestre Variation
2015 2016
Activités de construction 81 85 +4 M€
  dont Bouygues Construction 141 a 143 a +2  M
  dont Bouygues Immobilier 59 57 a -2  M
  dont Colas (119) (115) b +4  M
TF1 85 c 3 c  -82 M€
Bouygues Telecom (109) d (5) d  +104 M€
Holding et divers (12) (26)  -14 M€
TOTAL 45 57  +12 M

(a) Dont des charges non courantes de 7 M€ au S1 2015 et 8 M€ au S1 2016 chez Bouygues Construction et 2 M€ au S1 2016 chez Bouygues Immobilier liées à la mise en place de leurs nouvelles organisations

(b) Dont 30 M€ de charges non courantes essentiellement liées à l'arrêt de l'activité de la filiale SRD à Dunkerque
(c) Dont 12 M€ de charges non courantes liées à l'adaptation du pôle de l'information au S1 2015 et 55 M€ de charges non courantes prenant en compte les coûts de transformation, les effets du passage en gratuit de LCI et les impacts de Newen Studios et du décret sur la fiction française
(d) Dont 55 M€ de charges non courantes au S1 2015 et 43 M€ au S1 2016 essentiellement liées à la mise en oeuvre du partage de réseau avec SFR


contribution des activit É s au
r
É sultat net part du groupe
(millions d'euros) 
1 er semestre Variation
2015 2016
Activités de construction 78 65  -13 M€
  dont Bouygues Construction 110 100 -10 M€
  dont Bouygues Immobilier 34 34 0 M€
  dont Colas (66) (69) -3 M€
TF1 27 0  -27 M€
Bouygues Telecom (66) (12)  +54 M€
Alstom 0 a 0 b  0 M€
Holding et divers (81) (81) 0 M€
Résultat net part du Groupe (42) (28)          +14 M€
Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels c (4) 46 +50 M€

(a) Après prise en compte de la contribution d'Alstom au résultat net de Bouygues et d'une reprise partielle de la dépréciation de la participation de Bouygues dans Alstom enregistrée en 2013
(b) Après prise en compte de la contribution d'Alstom au résultat net de Bouygues, des conséquences sur les comptes de Bouygues de la cession par Alstom de l'activité Energie, de l'OPRA réalisée par Alstom en janvier 2016 et de la reprise du solde de la dépréciation comptabilisée chez Bouygues au 31 décembre 2015
(c) Voir tableau de réconciliation en page 9

impacts des É l É ments exceptionnels
sur le r
É sultat net part du groupe
(millions d'euros)
1 er semestre Variation
2015 2016
Résultat net part du Groupe (42) (28)  +14 M€
dont résultats non courants liés à Bouygues Telecom (nets d'impôts) 31 25 – 6 M€
dont résultats non courants des activités de construction (nets d'impôts) 4 26 +22 M€
dont résultats non courants de TF1 (nets d'impôts) 3 16 +13 M€
dont résultats non courants liés à la société holding (nets d'impôts) 7 +7 M€
Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels (4) 46 +50 M€



tr É sorerie nette par m ÉTIER
(millions d'euros)
À fin juin Variation
2015 2016
Bouygues Construction 2 433 2 707 +274 M€
Bouygues Immobilier (82) (240) -158 M€
Colas (569) (316) +253 M€
TF1 308 133 a -175 M€
Bouygues Telecom (977) (1 267) b -290 M€
Holding et divers (6 322) (5 371) c +951 M€
TOTAL (5 209) (4 354) +855 M€

(a) Dont acquisition de Newen Studios pour 293 millions d'euros à 100%
(b) Dont paiement de la première échéance des fréquences 700 MHz pour 117 millions d'euros
(c) Dont impact positif de l'OPRA d'Alstom en janvier 2016 pour 996 millions d'euros



contribution des activit É s aux
investissements d'exploitation nets
(millions d'euros)
1 er semestre Variation
2015 2016
Activités de construction 156 227 +71 M€
  dont Bouygues Construction 66 89 +23 M€
  dont Bouygues Immobilier 6 10 +4 M€
  dont Colas 84 128 +44 M€
TF1 15 96 +81 M€
Bouygues Telecom 380 464 +84 M€
Holding et divers 2 2  0 M€
TOTAL 553 789 +236 M€



contribution des activit É s au
cash-flow libre
a
Avant variation du Besoin en Fonds de Roulement
(millions d'euros)

 
1 er semestre Variation
2015 2016
Activités de construction 123 53  -70 M€
  dont Bouygues Construction 125 81 -44 M€
  dont Bouygues Immobilier 24 24 0 M€
  dont Colas (26) (52) -26 M€
TF1 50 24 -26 M€
Bouygues Telecom (67) (69)  -2 M€
Holding et divers (79) (78) +1 M€
TOTAL 27 (70) -97 M€

(a) Cash-flow libre = CAF – coût de l'endettement financier net – charge d'impôt – investissements d'exploitation nets



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BOUYGUES via GlobeNewswire

HUG#2038440

Print Friendly

BOUYGUES : Résultats semestriels 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |