BONDUELLE

Société en commandite par actions au capital de 56 000 000 euros
Siège social : "La Woestyne" 59173 – Renescure
RCS Dunkerque 447 250 044


Résultats annuels 2015-2016
   

Des résultats solides et conformes aux objectifs
pour le Groupe Bonduelle en 2015-2016

Le Conseil de Surveillance, réuni le 30 septembre 2016 sous la présidence de Martin Ducroquet, a examiné les comptes sociaux et consolidés 2015-2016 arrêtés par la Gérance et certifiés par les Commissaires aux Comptes.

Comptes consolidés
en millions d'euros
2015-2016 2014-2015 Variations
Chiffre d'affaires 1 967,7 1 981,8 – 0,7 %
Résultat opérationnel courant 103,5 111,5 – 7,2 %
Résultat net 53,7 69,2 – 22,5 %
Dette financière nette 440,6 512,4 – 71,8 M€
Levier d'endettement (1) 2,47 2,73 – 26 bp
ROCCE (2) 10,3 % 10,7 % – 40 bp

Dans un contexte toujours très chaotique – absence de reprise marquée de la consommation et guerre de prix en Europe, crise économique en Russie et au Brésil, forte fluctuation des devises – le Groupe Bonduelle enregistre un nouvel exercice de croissance de son activité en données comparables (3) . Dans cet environnement exigeant accentué par une base de comparaison élevée en 2014-2015, le groupe affiche une quasi-stabilité de sa rentabilité opérationnelle courante à changes constants. Ces performances, conformes aux objectifs, soulignent la résilience et l'efficacité de la stratégie du groupe en matière de diversification tant technologique (conserve, surgelé, frais prêt à l'emploi) que géographique (2/3 Europe, 1/3 hors Europe), par marque (marques nationales et marques de distributeur) ou encore par canal de distribution (grande distribution, restauration hors foyer, ventes aux industriels).

Chiffre d'affaires

Nouvel exercice de croissance en données comparables (3)

Répartition du chiffre d'affaires par zone

CA consolidé
(millions d'euros)
12 mois 2015-2016 12 mois 2014-2015 Données publiées Données comparables (3)
Zone Europe 1 274,9 1 281,3 – 0,5 % – 0,4 %
Hors zone Europe 692,8 700,6 – 1,1 % 8,2 %
Total 1 967,7 1 981,8 – 0,7 % 2,4 %

Répartition du chiffre d'affaires par technologie

CA consolidé
(millions d'euros)
12 mois 2015-2016 12 mois 2014-2015 Données publiées Données comparables (3)
Conserve 959,3 1 023,6 – 6,3 % – 1,8 %
Surgelé 596,9 561,9 6,2 % 9,- %
Frais 411,5 396,3 3,8 % 3,8 %
Total 1 967,7 1 981,8 – 0,7 % 2,4 %

Le chiffre d'affaires du groupe s'établit sur l'exercice 2015-2016 (1 er juillet 2015 – 30 juin 2016) à 1 967,7 millions d'euros soit une progression de 2,4 % à taux de change constants. Cette évolution est donc supérieure à l'objectif annoncé initialement d'une croissance de 2,- % du chiffre d'affaires en données comparables (3) . Compte tenu de l'impact défavorable des devises – principalement du rouble russe – le chiffre d'affaires en données courantes s'inscrit en retrait de 0,7 % sur 12 mois.

Zone Europe

La zone Europe, qui représente 65 % du chiffre d'affaires, affiche une quasi-stabilité en données comparables (3) sur l'ensemble de l'exercice (- 0,4 %). De remarquables performances ont été enregistrées dans les segments retail à marque (Bonduelle, Cassegrain) tant en conserve, surgelé que frais prêt à l'emploi, et en restauration hors foyer avec le retour à la croissance tant volume que valeur en surgelé, se traduisant par des gains de parts de marché. Cette croissance des ventes à marque a été, sur cette zone, contrebalancée par des baisses de volume et prix sur le segment de la conserve aux marques de distributeurs, segment sur lequel, compte tenu des conditions de marché, le groupe a réduit son activité.

Hors zone Europe

La zone hors Europe (35 % du chiffre d'affaires) confirme sur l'exercice son statut de zone de croissance avec une progression annuelle de 8,2 % en données comparables (3) . Compte tenu de l'impact des changes, la zone affiche un retrait de 1,1 % en données publiées.
En Russie, malgré des marchés en baisse, le groupe a enregistré sur l'exercice une croissance positive de son chiffre d'affaires grâce à une politique tarifaire et promotionnelle adaptée, préservant l'accessibilité de ses produits et ses importantes parts de marché.
En Amérique du Nord, le groupe a poursuivi la consolidation de ses positions tant au Canada qu'aux Etats-Unis favorisée notamment au Canada et pour les ventes aux Etats-Unis à partir d'usines canadiennes, par une parité dollar US/dollar canadien favorable.
Au Brésil, le groupe a repositionné avec succès la gamme conserve à marque Bonduelle en haut de gamme produit localement limitant le développement volume au profit d'une offre différenciée et valorisée.

Rentabilité opérationnelle courante

Rentabilité préservée dans un environnement exigeant

en millions d'euros 2015-2016
Données publiées
2014-2015
Données publiées
Variations
à changes courants
Variations
à changes constants
Chiffre d'affaires 1 967,7 1 981,8 – 0,7 % + 2,4 %
Rentabilité opérationnelle courante 103,5 111,5 – 7,2 % – 1,8 %
Taux de marge opérationnelle courante 5,3 % 5,6 % – 30 bp – 20 bp

La rentabilité opérationnelle courante du Groupe Bonduelle au titre de l'exercice 2015-2016 s'inscrit en retrait en données publiées, impactée à nouveau par les effets de change (rouble russe principalement), à 103,5 millions d'euros. A taux de change constants, la marge opérationnelle courante est quasi-stable.
Cette performance résulte :

  • En Europe, d'une légère dégradation du taux de marge (3,8 % contre 4,2 % l'exercice précédent) du fait d'une base de référence élevée (bonnes campagnes agricoles de l'été 2014), de coûts de sous activité et d'une dégradation des niveaux de prix en conserve marques de distributeurs, masquant l'amélioration confirmée de la rentabilité des activités de frais prêt à l'emploi et champignons transformés.
  • En hors Europe, d'une remarquable résistance de la marge opérationnelle courante (8,- % contre 8,3 % l'exercice précédent), malgré l'inflation impactant certaines composantes de coût et des hausses de prix limitées destinées à préserver les parts de marché en Europe orientale et des surcoûts enregistrés jusque début 2016 liés à l'incendie de l'usine de Tecumseh (Canada) intervenu en 2014.

Le Groupe Bonduelle a poursuivi sa politique d'investissement sur les marques, le budget marketing-media augmentant de 8,5 % à taux constants.

Résultat net

Baisse du résultat net impacté par les éléments exceptionnels

La charge nette des éléments non récurrents s'élève à 7,6 millions d'euros et comprend pour l'essentiel des coûts de réorganisation du dispositif industriel en région Nord-Picardie (France) et un produit de cession des bâtiments de l'usine de Benimodo (Espagne) consécutif à la cession de la participation d'UCR.
La charge financière nette s'élève à 21,4 millions d'euros contre 19,3 millions d'euros l'exercice précédent. Le groupe a bénéficié, au titre de la charge d'emprunt, de la baisse des taux et du désendettement continu du groupe. Ce résultat comprend également un résultat de change positif et la moins-value sur titres constatée lors de la cession de la participation dans la joint-venture UCR.
Compte tenu d'un résultat des mises en équivalence proche de l'équilibre et d'une charge d'impôts de 20,5 millions d'euros, le résultat net de l'exercice s'établit à 53,7 millions d'euros soit 2,7 % du chiffre d'affaires.

Situation financière

Une situation financière solide

Une solide génération de cash-flows associée à la maîtrise des investissements et du besoin de fonds de roulement ont permis à nouveau au groupe d'améliorer ses ratios financiers et, par ailleurs, d'afficher un retour sur capitaux employés (ROCCE (2) ) avant impôts de 10,3 %.
Compte tenu de l'évolution de la rentabilité du groupe et de ses perspectives pour 2016-2017, la Gérance proposera à l'Assemblée Générale du 1 er décembre 2016 un dividende de 0,43 € par action, stable comparé à l'exercice précédent.

 

 
30 juin 2013 30 juin 2014 30 juin 2015 30 juin 2016
Dette nette (en millions d'euros) 591,9 524,6 512,4 440,6
Gearing (4) 1,15 1,04 0,98 0,78
Levier d'endettement (1) 3,27 2,95 2,73 2,47

Autres faits marquants de l'exercice

Bonduelle SCA renouvelle son Conseil de Surveillance

Martin Ducroquet a été nommé Président du Conseil de Surveillance de Bonduelle SCA à l'issue de l'Assemblée Générale Mixte du jeudi 3 décembre 2015. Il a remplacé Isabelle Danjou dont le mandat de membre a été renouvelé. Marie-Ange Verdickt y a fait son entrée en remplacement de Daniel Bracquart. Le Conseil de Surveillance de Bonduelle SCA, composé de 4 femmes et 4 hommes, est ainsi à parité parfaite.
Martin Ducroquet, diplômé de l'ESCP Europe Business School (1997), a exercé des fonctions chez Siparex Private Equity pendant près de dix ans, notamment en tant que directeur d'investissements. Il est le fondateur et gérant de Tactus, société spécialisée dans la vente de produits high-tech et de services notamment dans l'univers de la cuisine connectée.
Marie-Ange Verdickt, diplômée de l'Ecole Supérieure de Commerce de Bordeaux (1984) et membre de la SFAF (Société Française des Analystes Financiers), a commencé sa carrière professionnelle comme auditeur chez Deloitte et contrôleur de gestion chez Wang. Elle a intégré Euronext en tant qu'analyste financier, puis responsable du bureau d'analyse financière. De 1998 à 2012, elle a travaillé au sein de Financière de l'Echiquier comme gérante de fonds actions, spécialisés sur les valeurs moyennes françaises et européennes.

Exercice de BSAAR par la société Pierre et Benoit Bonduelle SAS

La société Pierre et Benoît Bonduelle SAS détenant 170 962 BSAAR au 22 décembre 2015, soit 82,65 % des bons en circulation à cette date, a exercé ceux-ci en date du 23 décembre 2015 au prix unitaire de 20 € l'action, par le produit net de la cession du bloc de BSAAR intervenue le 27 mars 2015, conformément à l'information communiquée le 21 avril 2015. Cet exercice a donné lieu à la livraison de 683 848 actions existantes auto-détenues et affectées à l'objectif de couverture des BSAAR.
La détention cumulée de la société Pierre et Benoit Bonduelle SAS et du Concert entraînant une situation d'offre publique obligatoire, une demande de dérogation à l'obligation de dépôt d'une offre publique obligatoire a été déposée auprès de l'AMF préalablement à cet exercice de BSAAR. Cette demande dérogation a été acceptée le 22 décembre 2015.
Consécutivement et à la date de cette opération, la société Pierre et Benoît Bonduelle SAS, actionnaire de référence commandité de Bonduelle SCA, détenait directement et indirectement 29,80 % du capital et 38 % des droits de vote. L'ensemble des actionnaires familiaux agissant de concert détenait à cette même date 48,01 % du capital et 59,22 % des droits de vote.

Cession de la participation dans UCR

Les groupes Ardo et Bonduelle, leaders dans la transformation de légumes surgelés en Europe, ont finalisé le 15 avril 2016 la cession par le Groupe Bonduelle à Ardo de sa participation (50 %) dans la joint-venture Ultracongelados de la Ribera (UCR) co-détenue avec Ardo et annoncée le 3 février 2016.
Ardo a acquis, rétroactivement au 1 er janvier 2016, la totalité de la participation de Bonduelle ainsi que les actifs immobiliers du site de Valence, jusque là propriété de Bonduelle. La cession de cette participation, auparavant mise en équivalence dans les comptes du groupe, a entraîné une charge nette comptable avant impôts de 2,2 millions d'euros au 30 juin 2016, cette opération étant néanmoins neutre sur l'endettement du groupe.

Fermeture de l'usine de Russy-Bémont (Nord-Picardie, France)

Le projet de réorganisation du dispositif industriel conserve du nord de la France, annoncé au Comité Central d'Entreprise le 25 janvier 2016, s'est traduit sur le site de Russy-Bémont par l'arrêt de l'activité de production en juin 2016 et de l'activité logistique fin septembre 2016. Des offres de reclassement au sein du groupe ont été proposées à l'ensemble des 62 salariés concernés. Une charge non récurrente de 9,4 millions d'euros a été enregistrée dans les comptes au 30 juin 2016 afin de couvrir les coûts du plan de sauvegarde de l'emploi ainsi que la dépréciation des installations et équipements concernés.

Evolution de l'organisation du groupe

Afin de tenir compte de la taille des activités commerciales et agro-industrielles en Russie, Kazakhstan et Biélorussie, de la maturité et du poids relatif de cette zone, l'ensemble de ces activités est regroupé à compter du 1 er juillet 2016 au sein d'une business unit dédiée : Bonduelle EurAsia Markets (BEAM), directement représentée au Comité Exécutif du groupe.

Par ailleurs, il est créé un pôle "Prospective et Développement". Ce pôle a vocation à dépasser les horizons géographiques et temporels des activités existantes du groupe. Il rassemble les activités R&D long terme, les technologies numériques, le sourcing international et pilote le développement géographique du groupe en dehors des business units existantes. Ce pôle a également pour vocation de nouer des partenariats avec des sociétés innovantes s'inscrivant dans l'ambition stratégique du groupe d'être "le référent mondial du bien-vivre par l'alimentation végétale".

Perspectives

Malgré l'absence d'évolution significative de l'environnement économique, le groupe visait initialement une croissance de son activité et de sa rentabilité opérationnelle courante à taux de change constants de + 2 % à + 3 %. Compte tenu des campagnes agricoles 2016 très difficiles rencontrées en France, Russie, Etats-Unis et Brésil, dont l'impact financier est estimé à 7-8 millions d'euros, le groupe se fixe pour objectif une rentabilité opérationnelle courante de 98-99 millions d'euros et une rentabilité opérationnelle stable à 96-97 millions d'euros, toutes deux à changes constants, pour 2016-2017. Le Groupe Bonduelle, fort de sa structure financière et de la résistance démontrée de son activité, reste à l'affût d'opportunités de croissance externe tant dans des zones et métiers actuels qu'hors de ceux-ci s'inscrivant dans l'ambition du groupe d'être "le référent mondial qui assure le bien-vivre par l'alimentation végétale".

(1) Dette financière nette / EBITDA récurrent
(2) Rentabilité opérationnelle courante / capitaux employés
(3) A taux de change et périmètre constants
(4) Dette financière nette / capitaux propres

Prochains évènements :

– Chiffre d'affaires 1 er trimestre 2016-2017 :                                      2 novembre 2016 (après bourse)
– Assemblée Générale Annuelle :                                                           1 er décembre 2016
– Chiffre d'affaires 1 er semestre 2016-2017 :                                      1 er février 2017 (après bourse)
– Résultats 1 er semestre 2016-2017 :                                                      2 mars 2017 (avant bourse)

Retrouvez l'intégralité des résultats annuels
et le calendrier des publications financières sur www.bonduelle.com

A propos de Bonduelle

Entreprise familiale créée en 1853, Bonduelle s'est donné pour ambition d' "être le référent mondial qui assure le bien-vivre par l'alimentation végétale". Privilégiant innovation et vision à long terme, le groupe diversifie ses métiers et ses implantations géographiques. Ses légumes, cultivés sur 128 000 hectares, sont commercialisés dans 100 pays sous différentes marques, dans différents circuits de distribution et dans toutes les technologies. Doté d'un savoir-faire agro-industriel unique avec 54 sites industriels ou d'auto-production agricole, Bonduelle produit sur les meilleures zones de culture au plus près de ses clients.
Bonduelle est coté sur Euronext compartiment B – Indices : CAC MID & SMALL – CAC ALL TRADABLE – CAC ALL SHARES
Code ISIN : FR0000063935 – Code Reuters : BOND.PA – Code Bloomberg : BON FP



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BONDUELLE via GlobeNewswire

HUG#2046170

Print Friendly

BONDUELLE – Résultats annuels 2015-2016 : Des résultats solides et conformes aux objectifs

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |