• Chiffre d’affaires 2019 de 2 675 millions d’euros, en hausse de 10,5 % à données publiées, soit une croissance organique de 7,2 %
  • Solide dynamique commerciale au 4e trimestre, avec une croissance organique de 8,3 %, portée par les ventes de réactifs de biologie moléculaire, d’instruments en microbiologie et par la dynamique de la région Asie-Pacifique
  • Progression de près de 7 % du résultat opérationnel courant contributif qui atteint 389 millions d’euros, en ligne avec les objectifs annuels
  • Évolution de l’organisation pour consolider le positionnement unique de bioMérieux dans le marché du diagnostic in vitro
  • Objectifs 2020 :

    • Croissance organique des ventes comprise entre 5 et 7 % à taux de change et périmètre constants
    • Résultat opérationnel courant contributif compris entre 395 et 415 millions d’euros à taux de change courants

Alexandre Mérieux, Président Directeur Général, déclare : « En 2019, bioMérieux a délivré des résultats en ligne avec les objectifs fixés initialement, renforçant ainsi ses positions sur le marché du diagnostic in vitro. Afin de toujours mieux répondre aux enjeux de santé et à l’évolution des besoins de nos clients, j’ai souhaité faire évoluer notre organisation autour d’un équipe resserrée. Dans l’incertitude du contexte économique et sanitaire actuel, et compte tenu des éléments connus à ce jour, bioMérieux prévoit de maintenir une dynamique de croissance supérieure à celle son marché pour 2020.»

MARCY L’ÉTOILE, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Le Conseil d’administration de bioMérieux (Paris:BIM), acteur mondial du diagnostic in vitro, s’est réuni le 25 février sous la présidence de M. Alexandre Mérieux. Il a arrêté les comptes consolidés audités du Groupe au 31 décembre 2019.

Comptes consolidés

En millions d’euros

 

2019

 

2018 (1)

 

Variation

À données publiées

Chiffre d’affaires

 

2 675

 

2 421

 

+10,5 %

Résultat opérationnel courant contributif (2)

 

389

 

364

 

 

en % des ventes

 

14,5 %

 

15,0 %

 

+6,9 %

Résultat opérationnel (3)

 

371

 

346

 

+7,2 %

Résultat net, part du Groupe

 

273

 

257

 

+6,2 %

Résultat net par action (en €)

 

2,30 €

 

2,17 €

 

 

(1)

 

À compter du 1er janvier 2019, le Groupe applique la norme IFRS 16 sur la comptabilisation des contrats de location et a retraité les comptes 2018 afin d’assurer la comparabilité des résultats (cf. annexe 1).

(2)

 

Le résultat opérationnel courant contributif correspond au résultat opérationnel courant hors éléments non récurrents relatifs à l’acquisition et l’intégration de BioFire, et écritures comptables liées à l’affectation de son coût d’acquisition.

(3)

 

Le résultat opérationnel est la somme du résultat opérationnel courant contributif, de l’amortissement du prix d’acquisition de la société BioFire ainsi que des « éléments significatifs, inhabituels et non récurrents », classés en « autres produits et charges opérationnels non courants ».

ACTIVITÉ

Note : sauf mention contraire, les croissances de chiffre d’affaires sont exprimées à devises et périmètre constants.

Au 31 décembre 2019, le chiffre d’affaires de bioMérieux a atteint 2 675 millions d’euros contre 2 421 millions d’euros en 2018, soit une croissance organique de 7,2 % en ligne avec les objectifs que la Société s’était fixés. La croissance publiée en euros s’est élevée à 10,5 %, favorisée par des effets de change positifs pour environ 53 millions d’euros, liés essentiellement au renforcement du dollar américain par rapport à l’exercice précédent. Les acquisitions d’Invisible Sentinel et d’Hybiome ont contribué à la croissance à hauteur d’environ 110 points de base.

Évolution du chiffre d’affaires

En millions d’euros

 

 

 

 

CHIFFRE D’AFFAIRES – 31 DÉCEMBRE 2018

 

2 421

 

 

Effets de change

 

+53

 

+2,2 %

Variation de périmètre (1)

 

+27

 

+1,1 %

Croissance organique, à taux de change et périmètre constants

 

+174

 

+7,2 %

CHIFFRE D’AFFAIRES – 31 DÉCEMBRE 2019

 

2 675

 

+10,5 %

Note : les définitions des effets de change et des variations de périmètre sont disponibles en fin de communiqué

(1)

 

Acquisitions de Astute Medical (4 avril 2018), Hybiome (9 novembre 2018), et Invisible Sentinel (7 février 2019)

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR APPLICATION

Chiffre d’affaires

par application

En millions d’euros

T4
2019

T4

2018

Variation

À données

publiées

Variation
À devises et

périmètre

constants

 

 

12
mois

2019

12

mois

2018

Variation

À données

publiées

Variation
À devises et

périmètre

constants

 

Applications cliniques

611,8

553,7

+11,6 %

+8,8 %

 

2 208,3

1 987,8

+11,1 %

+7,7 %

Microbiologie

286,0

262,6

+8,9 %

+8,4 %

 

1 026,3

964,9

+6,4 %

+5,3 %

Immunoessais

128,5

116,7

+10,2 %

+1,8 %

 

474,5

441,8

+7,4 %

+0,4 %

Biologie Moléculaire

193,9

165,4

+17,2 %

+14,5 %

 

671,5

549,0

+22,3 %

+17,9 %

Autres gammes (1)

10,5

9,0

+16,7 %

+15,7 %

 

35,9

32,1

+12,0 %

+8,3 %

Applications Industrielles(2)

127,8

118,8

+7,6 %

+5,5 %

 

466,7

433,5

+7,7 %

+4,8 %

TOTAL GROUPE

746,8

672,4

+11,1%

+8,3%

 

2 674,8

2 421,3

+10,5 %

+7,2 %

(1)

 

incluant Applied Maths, BioFire Defense et les collaborations de R&D relatives aux applications cliniques

(2)

 

incluant les collaborations de R&D relatives aux applications industrielles

  • Dans le domaine clinique, qui a représenté environ 83 % des ventes totales cumulées du Groupe, le chiffre d’affaires du 4e trimestre 2019 s’est établi à 612 millions d’euros, en hausse de près de 9 % d’une année sur l’autre. Au terme de l’année, les ventes ont atteint 2 208 millions d’euros, en progression de près de 8 %.

    • En microbiologie, la croissance du dernier trimestre a été portée par la bonne performance de la gamme d’identification et d’antibiogramme automatisés VITEK®, des systèmes d’hémoculture BACT/ALERT® BACT/ALERT® VIRTUO®, et de l’offre d’automatisation des laboratoires de microbiologie, en particulier grâce à un effet de rattrapage sur les ventes d’équipements.
    • La croissance publiée du chiffre d’affaires des immunoessais a atteint plus de 10 % au 4e trimestre bénéficiant de la consolidation des ventes d’Hybiome en Chine. L’amélioration de la tendance sur la gamme VIDAS® s’est confirmée au cours des 3 derniers mois, en enregistrant une évolution positive liée à une croissance satisfaisante au Moyen-Orient et en Afrique et au ralentissement des baisses de prix aux États-Unis. Ces éléments ont plus que compensé la baisse des volumes observée en Europe.
    • En biologie moléculaire, les ventes de réactifs BIOFIRE® FILMARRAY® ont enregistré une croissance de plus de 20 % au cours du 4e trimestre, portée par l’ensemble des panels. Néanmoins, la croissance a été affectée par une baisse des ventes d’instruments au profit des placements, alors que le nombre d’installations est resté solide avec près de 600 nouveaux instruments, portant ainsi la base installée de FILMARRAY® à environ 10 400 unités. Le déploiement international a été particulièrement robuste au cours de l’année écoulée et les ventes hors États-Unis ont représenté environ 19 % des ventes totales de la gamme. Au terme de l’année, les ventes annuelles de la gamme BIOFIRE® FILMARRAY® ont dépassé 600 millions d’euros.
  • Le chiffre d’affaires des applications industrielles, qui représente 17 % des ventes du Groupe, s’est établi à 128 millions d’euros sur les 3 derniers mois de l’exercice 2019, en hausse de 5,5 % d’une année sur l’autre, porté par la bonne performance des ventes d’équipements et de services pour la gamme de microbiologie et par la gamme de biologie moléculaire GENE-UP® auprès des clients du secteur agro-alimentaire. Au terme de l’année, le chiffre d’affaires a atteint 467 millions d’euros, en progression de près de 5 % par rapport à l’année précédente.

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

Chiffre d’affaires

par Région

En millions d’euros

T4
2019

T4

2018

Variation

À données

publiées

Variation
À devises et

périmètre

constants

 

12
mois

2019

12

mois

2018

Variation

À données

publiées

Variation
À devises et

périmètre

constants

Amériques

333,8

300,2

+11,2 %

+8,8 %

 

1 199,9

1 070,2

+12,1 %

+7,7 %

Amérique du Nord

290,5

260,1

+11,7 %

+7,9 %

 

1 043,3

929,6

+12,2 %

+6,2 %

Amérique latine

43,2

40,1

+7,8 %

+14,9 %

 

156,5

140,6

+11,3 %

+17,7 %

Europe (1)

272,0

253,3

+7,3 %

+7,0 %

 

961,3

921,6

+4,3 %

+4,4 %

Asie-Pacifique

141,0

119,0

+18,5 %

+9,8 %

 

513,7

429,5

+19,6 %

+12,1 %

TOTAL GROUPE

746,8

672,4

+11,1%

+8,3 %

 

2 674,8

2 421,3

+10,5 %

+7,2 %

(1)

 

y compris le Moyen-Orient et l’Afrique

 
  • Le chiffre d’affaires de la région Amériques (45 % du CA total du Groupe) a atteint au 4e trimestre 334 millions d’euros, soit une progression de 8,8 % par rapport à la même période de l’année précédente. Au terme de l’année, les ventes ont atteint 1 200 millions d’euros, en hausse de 7,7 % d’une année sur l’autre.

    • En Amérique du Nord (39 % du CA total du Groupe), la croissance du trimestre a été essentiellement portée par la dynamique de la gamme de biologie moléculaire BIOFIRE® FILMARRAY®. Dans le domaine des immunoessais, la pression sur les prix des tests de dosage de la procalcitonine a continué de peser défavorablement, mais dans une moindre mesure, sur la croissance de la zone.
    • En Amérique latine, la croissance des ventes au cours du trimestre a été vigoureuse, marquée par une solide progression des ventes de réactifs des gammes VIDAS® et BIOFIRE® FILMARRAY® ainsi que la bonne performance des ventes d’instruments de toutes les gammes.
  • En Europe – Moyen-Orient – Afrique (36 % du CA total du Groupe), le chiffre d’affaires a atteint 272 millions d’euros au 4e trimestre, en hausse de 7 % d’une année sur l’autre. Sur l’ensemble de l’année écoulée, les ventes se sont élevées à 961 millions d’euros, en hausse de 4,4 % par rapport à l’année précédente.

    • En Europe (30 % du CA total du Groupe), la bonne dynamique des gammes de microbiologie clinique et industrielle a soutenu la croissance du 4e trimestre, notamment en Allemagne, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni.
    • Dans la zone Russie – Moyen-Orient – Afrique, la croissance des ventes a été particulièrement vigoureuse en Russie, en Turquie et au Moyen-Orient, dans la continuité de l’effet de rattrapage déjà observé au 3e trimestre.
  • En Asie-Pacifique (19 % du CA total du Groupe), les ventes ont atteint 141 millions d’euros au derniertrimestre 2019, en augmentation d’environ 10 % par rapport à la même période de l’année précédente grâce aux bonnes performances de la Chine, de l’Inde et des pays d’Asie du Sud Est. Cette dynamique favorable a été portée par la croissance des gammes de microbiologie, à la fois dans les applications cliniques et dans les applications industrielles. Au terme de l’exercice, le chiffre d’affaires de la région Asie-Pacifique a atteint 514 millions d’euros, en progression annuelle de plus de 12 %.

COMPTE DE RÉSULTAT

  • Résultat opérationnel courant contributif

    Au terme de l’année 2019, le résultat opérationnel courant contributif s’est établi à 389 millions d’euros en croissance de 6,9 % d’une année sur l’autre, soit une marge opérationnelle courante contributive de 14,5 %. Ce résultat inclut environ 3 millions d’euros d’impacts de change positifs et 12 millions d’euros d’effet de périmètre négatif lié aux acquisitions d’Hybiome, Invisible Sentinel et Astute Medical. Ainsi, la croissance à taux de change et périmètre constants du résultat opérationnel courant contributif atteint environ 9 % malgré l’effet défavorable lié à la charge enregistrée au titre des plans de rémunération variable aux États-Unis indexés sur le cours de l’action de bioMérieux (phantom share plans) qui s’est établie à 36 millions d’euros contre un produit de 7 millions d’euros en 2018.

    • À fin décembre 2019, la marge brute a atteint 1 467 millions d’euros, soit 54,8 % du chiffre d’affaires, en amélioration par rapport aux 53,8 % constatés à fin décembre 2018. L’augmentation du taux de marge brute est principalement issue de l’amélioration du mix produit, des actions d’optimisation opérationnelle et du recours plus fréquent au transport maritime plutôt qu’aérien.
    • Les charges commerciales et les frais généraux se sont élevés à 750 millions d’euros, soit 28,0 % du chiffre d’affaires contre 26,6 % l’année précédente. La progression enregistrée en 2019 est principalement liée au renforcement des efforts commerciaux dédiés à la gamme BIOFIRE® FILMARRAY® et à des provisions liées à la gestion du réseau de distributeurs.
    • Les frais de R&D se sont établis à 374 millions d’euros, soit 14,0 % du chiffre d’affaires, à comparer à 327 millions d’euros, soit 13,5 % du chiffre d’affaires en 2018. Cette progression d’environ 9 % à taux de change et périmètre constants reflète l’accélération des développements en microbiologie et la poursuite de l’intensification des activités liées à la gamme BIOFIRE® FILMARRAY®.
    • Les autres produits de l’activité ont atteint environ 46 millions d’euros sur l’année, à comparer à 31 millions d’euros en 2018, du fait d’une part de l’augmentation de l’activité de R&D et donc du crédit d’impôt qui s’y rapporte, et d’autre part de la hausse de loyers perçus de tiers.
  • Résultat opérationnel

    La charge d’amortissement des actifs revalorisés à la date d’acquisition de BioFire a atteint 18 millions d’euros en 2019, stable d’une année sur l’autre. Ainsi, le résultat opérationnel du Groupe a atteint 371 millions d’euros en 2019, en hausse de 7,1 % par rapport aux 346 millions d’euros enregistrés en 2018.
  • Résultat de l’ensemble consolidé

    La charge financière nette a représenté 23 millions d’euros en 2019, en baisse par rapport à 2018 où elle s’était élevée à 26 millions d’euros. Le coût de l’endettement financier net a représenté 21 millions d’euros en 2019, stable d’une année sur l’autre, et les autres produits et charges financiers se sont élevés à 2,5 millions d’euros, à comparer à 4,5 millions d’euros en 2018.

    Au 31 décembre 2019, le taux effectif d’impôt (TEI) du Groupe a atteint 22,4 %, à comparer à 20,3 % en 2018 qui avait bénéficié de la déduction fiscale liée à une contribution exceptionnelle au plan de retraite américain et de la résolution favorable d’un litige fiscal. En 2019, bioMérieux a bénéficié de l’impact positif de nouvelles dispositions fiscales sur la propriété intellectuelle aux États-Unis (FDII : Foreign-Derived Intangible Income).

    Au total, le résultat net part du Groupe s’est établi en 2019 à 273 millions d’euros, en hausse de 6,2 % rapport aux 257 millions d’euros 2018.

TRÉSORERIE ET FINANCEMENT

  • Génération de trésorerie libre (free cash-flow)

    L’EBITDA1 a atteint 578 millions d’euros en 2019, soit 21,6 % du chiffre d’affaires, en hausse de 6,8 % comparé aux 541 millions d’euros de 2018. Cette hausse reflète la progression du résultat opérationnel courant contributif et des dotations aux amortissements et provisions d’exploitation.

    Les décaissements d’impôt ont représenté 82 millions d’euros, en hausse par rapport aux 66 millions d’euros versés l’année précédente qui avait bénéficié du remboursement de la réclamation de la taxe sur les dividendes et de la déductibilité du versement exceptionnel au fonds de retraite américain.

    Au cours de l’année 2019, le besoin en fonds de roulement a augmenté de 69 millions d’euros. Cette évolution résulte notamment des éléments suivants :

    • le niveau de stock a progressé de 71 millions d’euros en 2019, à un rythme plus rapide que l’activité, suite à la reconstitution du niveau d’inventaire de certaines gammes et matières premières ;
    • les crédits clients ont légèrement augmenté, traduisant une légère hausse du délai de recouvrement de 2 jours par rapport au 31 décembre 2018 ;
    • les dettes fournisseurs ont augmenté de 33 millions d’euros, en lien avec l’activité ;
    • les autres éléments du besoin en fonds de roulement s’améliorent de 26 millions d’euros, du fait de l’augmentation des dettes fiscales et sociales, en particulier de la provision au titre des rémunérations variables indexées sur le cours de l’action (phantom share plans) et de versements associés à un partenariat de développement.

Comme attendu, les décaissements liés aux investissements ont représenté environ 10 % du chiffre d’affaires, soit 273 millions d’euros au terme de l’année 2019 contre 226 millions d’euros au cours de l’exercice précédent. L’augmentation est principalement liée aux travaux visant à accroitre la capacité de production de BioFire à Salt Lake City.

Dans ce contexte, le cash-flow libre a atteint 150 millions d’euros en 2019 contre environ 179 millions d’euros en 2018.

  • Variation de l’endettement

    Les acquisitions d’immobilisations financières, nettes des cessions, se sont élevées à 48 millions d’euros en 2019, principalement liées à l’acquisition d’Invisible Sentinel Inc et à l’augmentation de la participation au capital d’Hybiome, partiellement compensées par la cession d’une participation minoritaire.

    En outre, la Société a versé un dividende de 41 millions d’euros, en légère augmentation d’une année sur l’autre.

    Ainsi, l’endettement net du Groupe au 31 décembre 2019 s’établit à 317 millions d’euros, contre 366 millions d’euros au 31 décembre 2018, retraité de l’effet de l’application de la norme IFRS 16 (cf. annexe 1).

1

 

L’EBITDA se définit comme la somme du résultat opérationnel courant contributif et des amortissements d’exploitation

DIVIDENDE

Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale du 19 mai 2020 d’approuver un dividende de 0,38 euro par action. Le montant, qui sera distribué le 4 juin 2020, devrait ainsi s’élever à 45,0 millions d’euros à comparer à 41,3 millions d’euros en 2019.

RESSOURCES HUMAINES

Au 31 décembre 2019, l’effectif global du Groupe s’élevait à environ 12 000 collaborateurs (employés et intérimaires en équivalent temps plein) contre 11 200 à fin décembre 2018.

ORGANISATION

  • Evolution de l’organisation de bioMérieux pour aborder une nouvelle phase de croissance

    bioMérieux, 6e acteur mondial du marché du diagnostic in vitro, connaît une croissance supérieure à celle de son marché depuis plusieurs années et se positionne comme le premier des « pure players » de ce domaine d’activité. Alexandre Mérieux, Président Directeur Général, fait évoluer l’organisation de bioMérieux pour consolider cette position unique, s’adapter aux tendances du secteur et renforcer l’orientation client autour d’expertises métier.

    Cette nouvelle organisation, effective au 2 mars 2020, réunit une équipe de direction resserrée et plus agile autour du Président Directeur Général. Elle s’articule autour de 2 grandes directions dédiées d’une part au clients cliniques (hôpitaux et laboratoires) et d’autre part aux clients industriels (agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique).

    Pierre Boulud, jusqu’à présent Directeur exécutif de la région Asie Pacifique est nommé Directeur Général Délégué, en charge des Opérations cliniques, et prend ainsi la responsabilité de l’ensemble des activités de ventes, de marketing, de service-client, de stratégie et de business development.

    Ces changements offrent l’opportunité de renforcer la complémentarité du portefeuille de solutions afin de répondre encore mieux aux besoins des clients.

ÉVÉNEMENTS DU TRIMESTRE

Les événements marquants de l’année 2019 sont présentés en Annexe 2.

  • Prise de participation minoritaire au capital de Specific Diagnostics

    bioMérieux annonce avoir signé au cours du 4e trimestre un partenariat avec Specific Diagnostics (Mountain View, Californie). Specific Diagnostics est une société américaine de microbiologie qui se concentre sur la réduction du temps nécessaire pour diagnostiquer les maladies infectieuses. Elle a développé une nouvelle technologie permettant une analyse plus rapide de la sensibilité des bactéries aux antibiotiques grâce à la détection des composés organiques volatiles qu’elles émettent au cours de leur croissance.

    bioMérieux s’est jointe à d’autres investisseurs dans un tour de table de série A de Specific Diagnostics. À l’issue de cette transaction, bioMérieux détient environ 8 % des actions de Specific Diagnostics.

ÉVÉNEMENTS POSTÉRIEURS À LA CLÔTURE

  • Demande d’accréditation auprès de la FDA pour le panel enrichi d’identification des hémocultures BIOFIRE® BCID2

    bioMérieux a annoncé avoir déposé auprès de la Food and Drug Administration américaine (FDA) une demande d’accréditation 510(k) pour le panel d’identification des hémocultures BIOFIRE® BCID2 (Blood Culture IDentification 2). Cette nouvelle génération du panel BIOFIRE® BCID inclut 26 bactéries, 7 levures et 10 gènes de résistance aux antibiotiques, dont notamment des pathogènes émergents tels que Candida auris ainsi que des nouvelles cibles pour permettre une identification encore plus précise du staphylocoque doré résistant à la méthicilline (SARM) et d’autres micro-organismes résistants. La performance améliorée et l’étendue des pathogènes ciblés visent à renforcer le leadership de la gamme BIOFIRE® dans le diagnostic des infections du sang.

OBJECTIFS 2020

En 2020, bioMérieux vise à maintenir une dynamique de croissance supérieure à celle du marché du diagnostic in vitro et se fixe ainsi pour objectif d’atteindre une croissance organique de ses ventes comprise entre 5 et 7 %, à taux de change et périmètre constants. Ces objectifs tiennent compte d’une épidémie grippale plus intense en 2020 qu’en 2019 et des incertitudes, telles qu’appréciées à la date de publication, liées à l’épidémie de coronavirus Covid-19 et notamment ses conséquences possibles sur l’économie chinoise au premier semestre. Pour mémoire, la Chine représente environ 10 % du total des ventes consolidées de bioMérieux et ne constitue pas une zone de production pour l’export.

Compte tenu de la croissance organique visée, bioMérieux devrait être en mesure d’améliorer son résultat opérationnel courant contributif entre 5 et 10 %, à taux de change et périmètre constants. Cette amélioration se traduirait, à taux de change courants, par un résultat opérationnel courant contributif compris entre 395 et 415 millions d’euros. En effet, cette fourchette inclut des effets de change attendus négatifs à hauteur de 5 à 10 millions d’euros environ, l’impact comptable de l’externalisation du plan de retraite américain qui devrait entrainer l’enregistrement d’une charge exceptionnelle d’environ 10 millions d’euros au cours de l’exercice 2020, et enfin la poursuite de l’impact des plans américains de rémunération variable indexés sur le cours de l’action (phantom share plans).

RÉUNION D’INFORMATION

bioMérieux organise une réunion d’information le mercredi 26 février 2020 à 14h30 (heure de Paris, GMT+1). Cette réunion se tiendra en anglais et sera accessible par téléphone ou par webcast :

Conférence téléphonique

France

Europe

États-Unis

+33 (0)1 76 77 22 57

+44 (0)330 336 9411

+1 323-794-2094

Code d’accès : 7083760

 

Webcast : https://globalmeet.webcasts.com/starthere.jspei=1280838&tp_key=e16dcc6b75

CALENDRIER FINANCIER

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2020

 

16 avril 2020

Assemblée générale des actionnaires

 

19 mai 2020

Chiffre d’affaires du 2e trimestre 2020 et résultats semestriels au 30 juin 2020

 

2 septembre 2020

Chiffre d’affaires du 3e trimestre 2020

 

20 octobre 2020

Notes et définitions :

Les anticipations et objectifs ci-dessus reposent, en tout ou partie, sur des appréciations ou des décisions qui pourraient évoluer ou être modifiées en raison, en particulier, des incertitudes et des risques liés à l’environnement économique, financier, réglementaire et concurrentiel, notamment ceux exposés dans le Document de Référence 2018. La Société ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des objectifs ci-dessus. Elle ne s’engage pas à publier ou communiquer d’éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments, sous réserve des obligations d’information permanente pesant sur les sociétés dont les actions sont admises aux négociations sur un marché financier.

Effets de change

Contacts

Relations Investisseurs
bioMérieux
Sylvain Morgeau

+ 33 4 78 87 51 36

investor.relations@biomerieux.com

Relations Presse
bioMérieux
Aurore Sergeant

+ 33 4 78 87 21 99

media@biomerieux.com

Image Sept
Laurence Heilbronn

+ 33 1 53 70 74 64

lheilbronn@image7.fr

Claire Doligez

+ 33 1 53 70 74 48

cdoligez@image7.fr

Read full story here

Print Friendly, PDF & Email

bioMérieux – Résultats annuels au 31 décembre 2019

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |