Bank of America Corporation a déclaré aujourd’hui un revenu net de 3,4
milliards USD pour le quatrième trimestre 2013, soit 0,29 USD par action
diluée, contre 732 millions USD ou 0,03 USD par action diluée il y a un
an. Le chiffre d’affaires, net des charges d?intérêts, sur une base EPIA
a augmenté de 15 % par rapport au quatrième trimestre 2012 à 21,7
milliards USD.

Pour l’exercice clos le 31 Décembre 2013, le bénéfice net a augmenté
pour atteindre 11,4 milliards USD, ou 0,90 USD par action diluée, contre
4,2 milliards USD, ou 0,25 USD par action diluée, en 2012. Le chiffre
d’affaires, net des charges d’intérêts, sur une base EPIA, a
augmenté de 7 % pour atteindre 89,8 milliards USD.

« Nous sommes heureux de constater que la performance des activités de
base reste positive, au bénéfice de nos collaborateurs et de nos
clients », a déclaré Brian Moynihan, le chef de la direction. « Alors
qu’il reste des problèmes antérieurs à traiter, nos deux cent quarante
mille collaborateurs continuent d’exceller et de progresser sur le
marché ».

« Nous entamons cet exercice avec l’un des plus solides bilans de
l’histoire de notre société », a ajouté Bruce Thompson, le chef de la
direction financière. « Le capital et les liquidités sont à des niveaux
records et les créances irrécouvrables à des niveaux historiquement bas.
Nos initiatives de réduction des coûts sont en bonne voie et génèrent
des économies significatives, et nos activités sont en plein élan
dynamique ».

Faits saillants financiers sélectionnés

Trimestre clos au Exercice clos le
(en millions USD, sauf données par actions)

31 décembre
2013

31 décembre
2012
31 décembre
2013
31 décembre
2012
Revenu net d’intérêt sur une base EPI1 $ 10 999 $ 10 555 $ 43 124 $ 41 557
Revenu autre que d’intérêts 10 702 8 336 46 677 42 678
Chiffre d’affaires total, net des charges d?intérêts, sur une
base EPI
21 701 18 891 89 801 84 235
Chiffre d’affaires total, net de charges d’intérêts, sur une base
EPI, hors AED et OJV
2
22 319 19 610 90 958 91 819
Provision pour créances irrécouvrables 336 2 204 3 556 8 169
Charges hors intérêts 17 307 18 360 69 214 72 093
Revenu net $ 3 439 $ 732 $ 11 431 $ 4 188
Bénéfices dilués par action ordinaire $ 0,29 $ 0,03 $ 0,90 $ 0,25

1 La base d’imposition comparable (BIC) est une mesure
financière non PCGR. Pour un rapprochement avec les mesures financières
PCGR, voir les pages 23 à 25 de ce communiqué de presse. Le revenu net
d’intérêts sur une base définie par les PCGR a été de 10,8 milliards USD
et de 10,3 milliards USD pour les trois mois clos au 31 décembre 2013 et
2012, et de 42,3 milliards USD et de 40,7 milliards USD pour les
exercices clos aux 31 décembre 2013 et 2012. Le chiffre d’affaires
total, net des charges d’intérêts sur une base PCGR a été de 21,5
milliards USD et de 18,7 milliards USD pour les trois mois clos les 31
décembre 2013 et 2012, et de 88,9 milliards USD et de 83,3 milliards USD
pour les exercices clos les 31 décembre 2013 et 2012.

2 Le chiffre d’affaires total, net des charges d’intérêts sur
une base EPI hors correctifs AED et OJV est une mesure financière non
définie par les PCGR. Les pertes AED ont atteint 201 millions USD et 277
millions USD pour les trois mois clos les 31 décembre 2013 et 2012, et
508 millions USD et 2,5 milliards USD pour les exercices clos les 31
décembre 2013 et 2012. Les pertes d’évaluation liés à OJV ont atteint
417 millions USD et 442 millions USD pour les trois mois clos les 31
décembre 2013 et 2012, et 649 millions USD et 5,1 milliards USD pour les
exercices clos les 31 décembre 2013 et 2012.

Le chiffre d’affaires, déduction faite des charges d’intérêt, sur une
base EPIA a augmenté de 2,8 milliards USD par rapport au
quatrième trimestre 2012 pour atteindre 21,7 milliards USD À l’exclusion
de l’impact des ajustements d’évaluation du débit (AED) et des
ajustements de l’option de juste valeur (OJV)B, le chiffre
d’affaires s’est chiffré à 22,3 milliards USD au quatrième trimestre
2013, comparé à 19,6 milliards USD au quatrième trimestre 2012.

Le revenu net d’intérêts, sur une base EPI, a augmenté de 4 % par
rapport au même trimestre de l’année précédente, à 11,0 milliards USDA.
Cette amélioration est attribuable aux réductions des soldes de dettes
et de rendements à long terme, à des ajustements favorables de la prime
liée au marché provenant d?une réduction de l?amortissement de la prime,
à des taux inférieurs payés sur les dépôts et à des soldes de prêts
commerciaux accrus. Ces facteurs ont été en partie contrebalancés par la
baisse des soldes de prêts à la consommation et par la baisse des
rendements des actifs. La marge net d’intérêt a atteint 2,56 % au
quatrième trimestre 2013, comparé à 2,35 % au quatrième trimestre 2012.

Le revenu non productif d’intérêts a augmenté de 28 %, à 10,7 milliards
USD, par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent, en
réponse à une provision pour déclarations et garanties moins élevée, à
une amélioration des frais liés aux investissements bancaires et du
revenu de placement et de courtage. Cette augmentation a été en partie
contrebalancée par la baisse du revenu des placements en action comparé
au quatrième trimestre 2012.

La provision pour créances irrécouvrables a baissé de 1,9 milliard USD
par rapport au quatrième trimestre correspondant de l’exercice précédent
pour atteindre 336 millions USD dû à une meilleure qualité du crédit.
Les montants nets passés par pertes et profits ont fortement baissé pour
atteindre 1,6 milliard USD au quatrième trimestre 2013, contre 3,1
milliards USD au quatrième trimestre 2012, avec une chute du ratio des
montants nets passés par pertes et profits pour atteindre 0,68 % au
quatrième trimestre 2013 au lieu de 1,40 % durant l’exercice précédent.
Au quatrième trimestre 2013, la provision pour créances irrécouvrables
comprend une réduction de 1,2 milliard de l’allocation pour créances
irrécouvrables, contre une réduction de 900 millions USD de cette
allocation pour le quatrième trimestre 2012.

Les charges hors intérêts ont baissé de 17,3 milliards USD par rapport
aux 18,4 milliards USD du trimestre correspondant de l’exercice
précédent, principalement en réponse à une baisse des frais liés aux
actifs patrimoniaux et à la gestion hypothécaire (Legacy Assets and
Services – LAS) ainsi qu’à une baisse des frais de personnel, alors que
l’entreprise continue à simplifier les processus et à réaliser des
économies. Cette baisse a été en partie contrebalancée par des charges
pour litiges plus élevées reflétant l’évaluation constante des risques
liés aux titres adossés à des créances immobilières résidentielles
(Residential Mortgage-Backed Securities – RMBS). Les charges pour
litiges ont atteint 2,3 milliards USD au quatrième trimestre 2013,
comparé à 1,1 milliard USD au troisième trimestre 2013 et à 916 millions
USD au quatrième trimestre 2012. En outre, le trimestre correspondant de
l’exercice précédent comprenait une charge de 1,1 milliard USD lié à
l’accord d’accélération IFR (Independent Foreclosure Review).

Les charges fiscales du quatrième trimestre 2013 se sont élevées à 406
millions USD sur 3,8 milliards USD de résultat avant impôts. Ceci se
compare à une prestation fiscale de 2,6 milliards USD sur une perte
avant impôts de 1,9 milliard USD durant le trimestre correspondant de
l’exercice précédent. Le taux d’imposition réel pour le trimestre a été
de 10,6 %, du fait de la récurrence de postes à fiscalisation
préférentielle et de certains avantages fiscaux distincts. Au 31
décembre 2013, la société comptait 242 117 employés à plein temps, en
baisse de 9 % par rapport à l’exercice précédent.

Résultats par segment d’activité

La société déclare les résultats de ses cinq segments d’activité :
Services bancaires aux particuliers et aux entreprises (Consumer and
Business Banking – CBB), Services immobiliers aux particuliers (Consumer
Real Estate Services – CRES), Gestion mondiale de patrimoine et
d’investissements (Global Commonwealth and Investissement Management –
GWIM), Services bancaires mondiaux et Marchés mondiaux, les autres
opérations étant comptabilisées dans Autres postes.

Sauf indication contraire, le chiffre d’affaires du segment d’activité,
net des charges d’intérêts, est sur une base EPI.

Services bancaires aux particuliers et aux entreprises

Trimestre clos au Exercice clos le
(en millions USD) 31 décembre
2013
31 décembre
2012
31 décembre
2013
31 décembre
2012
Chiffre d’affaires total, net des charges d?intérêts, sur une
base EPI
$ 7 497 $ 7 401 $ 29 867 $ 29 790
Provision pour créances irrécouvrables 427 1 078 3 107 4 148
Charges hors intérêts 4 042 4 174 16 357 16 995
Revenu net $ 1 967 $ 1 446 $ 6 588 $ 5 546
Rendement du capital alloué moyen1, 2 26,03 % ? % 21,98 % ? %
Rendement du capital économique moyen1, 2 ? 23,46 ? 23,12
Prêts moyens $ 163 152 $ 167 219 $ 164 570 $ 173 036
Dépôts moyens 528 808 484 086 518 980 475 180
En fin de période
Actifs de courtage $ 96 048 $ 75 946

1 À compter du 1er janvier 2013, la société a révisé, sur une
base prospective, sa méthodologie d’allocation du capital aux segments
d’activité. Dans le cadre de ce changement de méthodologie, l’entreprise
a actualisé la terminologie applicable du capital économique au capital
alloué tel que déclaré dans les périodes précédentes. Pour obtenir un
rapprochement du capital alloué, voir les pages 23 à 25 de ce communiqué.

2 Le rendement du capital alloué moyen et le rendement du
capital économique moyen sont des mesures financières non PCGR.
L’entreprise considère que l?utilisation de ces mesures financières non
PCGR permet une évaluation plus claire des résultats des segments. Il
est possible que d’autres sociétés définissent ou calculent ces mesures
différemment. Pour un rapprochement avec les mesures financières PCGR,
voir les pages 23 à 25 de ce communiqué de presse.

Faits saillants de l’exploitation

  • Les soldes des dépôts moyens de 528,8 milliards USD ont augmenté de
    44,7 milliards USD, soit 9 % par rapport à la même période de
    l’exercice précédent. Cette augmentation était attribuable à la
    croissance des produits liquides due à un environnement à faibles taux
    d’intérêts et à l’effet moyen de 20 milliards USD des transferts de
    dépôts en provenance principalement du segment Gestion mondiale de
    patrimoine et d’investissements. Les taux moyens payés sur les dépôts
    ont baissé de 8 points de base au quatrième trimestre 2013 par rapport
    au 16 points de base du même trimestre l’an dernier, en raison de la
    discipline tarifaire et d’un changement de composition des dépôts.
  • Le nombre de clients actifs dans les services bancaires mobiles a
    augmenté de 20 % par rapport au même trimestre de l’exercice précédent
    à 14,4 millions.
  • Le total des dépenses dans le commerce du détail du segment Cartes de
    crédit à la consommation des entreprises aux États-Unis (y compris les
    soldes en GWIM) par compte actif moyen a augmenté de 6 % par rapport
    au quatrième trimestre de 2012.
  • Le taux total de crédits irrécouvrables nets du segment Cartes de
    crédit à la consommation des entreprises aux États-Unis pour le
    quatrième trimestre 2013 s’est élevé à 3,19 %, soit le taux plus bas
    depuis le premier trimestre 2006.
  • Le taux de rendement du capital alloué moyen a augmenté de 26,03 % au
    quatrième trimestre 2013 contre 23,55 % au troisième trimestre 2013.

Vue d’ensemble de la situation financière

Le segment Transactions avec la clientèle privée et services bancaires
aux entreprises a enregistré un résultat net de 2,0 milliards USD, soit
une hausse de 521 millions USD, ou 36 %, par rapport au même trimestre
l’an dernier, en raison d’une baisse de la provision pour créances
irrécouvrables, des charges hors intérêts et d’un chiffre d’affaires
plus élevé.

Le chiffre d’affaires, d’un montant de 7,5 milliards USD, a augmenté de
96 millions USD par rapport au même trimestre l’année dernière, dopé par
un revenu net d’intérêts plus élevé. La provision pour créances
irrécouvrables a baissé de 651 millions USD par rapport au trimestre
correspondant de l’exercice précédent pour atteindre 427 millions USD,
ce qui reflète une amélioration constante de la qualité du crédit. Les
frais autres que d’intérêts ont diminué de 132 millions USD par rapport
au trimestre correspondant de l’exercice précédent pour atteindre
4,0 milliards USD, principalement en raison de la baisse des frais de
personnel et des frais FDIC, en partie contrebalancée par des frais
juridiques accrus.

Services immobiliers aux particuliers (SIP)

Trimestre clos au Exercice clos le
(en millions USD) 31 décembre
2013
31 décembre
2012
31 décembre
2013
31 décembre
2012
Chiffre d’affaires total, net des charges d?intérêts, sur une
base EPI
$ 1 712 $ 475 $ 7 716 $ 8 751
Provision pour créances irrécouvrables (474 ) 485 (156 ) 1 442
Charges hors intérêts 3 794 5 607 16 013 17 190
Perte nette $ (1 061 ) $ (3 704 ) $ (5 155 ) $ (6 439 )
Moyenne des prêts et crédit-baux 89 687 96 605 90 278 103 524
En fin de période
Prêts et crédit-baux $ 89 753 $ 94 660

Faits saillants de l’exploitation

  • Bank of America a financé 13,5 milliards USD de prêts immobiliers
    résidentiels et de prêts sur avoir domiciliaire durant le quatrième
    trimestre 2013, aidant près de 50 000 propriétaires à refinancer un
    prêt hypothécaire existant ou à acheter un logement via nos filières
    de détail. Ces prêts incluent près de 4 200 hypothèques consenties à
    des premiers acheteurs et plus de 17 000 emprunteurs ayant des revenus
    faibles à modérés.
  • Environ 68 % des prêts hypothécaires de premier rang consentis étaient
    des refinancements et 32 % étaient destinés à des achats d’habitations.
  • Le nombre de prêts hypothécaires de premier rang en souffrance de plus
    de 60 jours gérés par le département LAS a chuté de 18 % au cours du
    quatrième trimestre 2013, à 325 000 prêts par rapport à 398 000 à la
    fin du troisième trimestre 2013 et a chuté de 58 % par rapport à
    773 000 prêts à la fin du quatrième trimestre 2012.

Vue d’ensemble de la situation financière

Les Services immobiliers aux particuliers ont fait état d’une perte
nette de 1,1 milliard USD au quatrième trimestre 2013, par rapport à la
même période en 2012 qui a vu une perte nette de 3,7 milliards USD . Le
trimestre de l’exercice précédent comprenait les règlements avec la
Federal National Mortgage Association (Fannie Mae) pour résoudre les
rachats en souffrance ou potentiels et certaines autres créances ainsi
qu’une charge de 1,1 milliard de dollars liée à l’accord d’accélération
de l’IFR.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 1,2 milliard USD par rapport au
quatrième trimestre 2012 pour atteindre 1,7 milliard USD en raison d’une
réduction de 2,9 milliards USD de la provision pour représentations et
garanties, partiellement compensée par une baisse de 1,1 milliard USD en
revenus de service reflétant la faible performance, hors couverture, des
droits de gestion hypothécaire (MSR) et un portefeuille de services de
gestion hypothécaire moins important, ainsi qu’une baisse du revenu de
production principale.

Les constitutions de dossiers de premières hypothèques de CRES ont
diminué de 46 % au quatrième trimestre 2013 par rapport à la même
période en 2012, reflétant une baisse correspondante de la demande
globale du marché pour les prêts hypothécaires. Le revenu de production
principale a diminué au quatrième trimestre 2013, à 403 millions USD
contre 986 millions USD au trimestre correspondant de l’exercice
précédent en raison du volume plus faible ainsi que d’une réduction des
marges résultant de la compression de la marge, une tendance maintenue
dans l’ensemble du secteur au cours de l’année écoulée. La provision
pour déclarations et garanties a baissé pour atteindre 70 millions USD
au quatrième trimestre 2013 contre 3,0 milliards USD au quatrième
trimestre 2012, qui comprenait l’accord avec Fannie Mae mentionné
ci-dessus.

La provision pour créances irrécouvrables a baissé de 959 millions USD à
un bénéfice de 474 millions USD, par rapport au même trimestre de
l’exercice précédent, principalement en réponse à une augmentation des
prix de l’immobilier et à une amélioration continue des tendances des
portefeuilles.

Les charges hors intérêts ont diminué de 1,8 milliard de dollars par
rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent pour
atteindre 3,8 milliards USD en raison de la charge IFR du trimestre de
l’exercice précédent mentionnée ci-dessus. Les frais de services LAS
liés aux défaillances a également baissé en raison des compressions de
personnel, du recul des évaluations, renonciations et coûts similaires
liés aux retards de saisie. Ces augmentations ont été partiellement
compensées par une augmentation 522 millions USD des frais de litiges
des services LAS par rapport au quatrième trimestre 2013.

Un facteur important de la diminution d’année en année des charges a été
l’amélioration du nombre de prêts hypothécaires de premier rang en
souffrance de plus de 60 jours gérés par le service LAS qui a chuté de
58 % à 325 000 prêts au lieu de 773 000 prêts à la fin du quatrième
trimestre de 2012 .

Gestion mondiale de patrimoine et d’investissements (GMPI)

Trimestre clos au Exercice clos le
(en millions USD) 31 décembre
2013
31 décembre
2012
31 décembre
2013
31 décembre
2012
Chiffre d’affaires total, net des charges d?intérêts, sur une
base EPI
$ 4 480 $ 4 193 $ 17 790 $ 16 518
Provision pour créances irrécouvrables 26 112 56 266
Charges hors intérêts 3 264 3 196 13 038 12 721
Revenu net $ 777 $ 576 $ 2 974 $ 2 245
Rendement du capital alloué moyen1, 2 30,97 % ? % 29,90 % ? %
Rendement du capital économique moyen1, 2 ? 28,36 ? 30,80
Moyenne des prêts et crédit-baux $ 115 546 $ 103 785 $ 111 023 $ 100 456
Dépôts moyens 240 395 249 658 242 161 242 384
En fin de période (en milliards USD)
Actifs sous gestion $ 821,4 $ 698,1
Total des soldes clients3 2 366,4 2 151,6

1 À compter du 1er janvier 2013, la société a révisé, sur une
base prospective, sa méthodologie d’allocation du capital aux segments
d’activité. Dans le cadre de ce changement de méthodologie, l’entreprise
a actualisé la terminologie applicable du capital économique au capital
alloué tel que déclaré dans les périodes précédentes. Pour obtenir un
rapprochement du capital alloué, voir les pages 23 à 25 de ce communiqué
de presse.

2 Le rendement du capital alloué moyen et le rendement du
capital économique moyen sont des mesures financières non PCGR.
L’entreprise considère que l?utilisation de ces mesures financières non
PCGR permet une évaluation plus claire des résultats des segments. Il
est possible que d’autres sociétés définissent ou calculent ces mesures
différemment. Pour un rapprochement avec les mesures financières PCGR,
voir les pages 23 à 25 de ce communiqué de presse.

3 Le total des soldes clients est défini comme les actifs
sous gestion, les actifs détenus, les actifs de courtage clients, les
dépôts et les prêts clients (y compris les créances sur marge).

Faits saillants de l’exploitation

  • La marge avant impôts a augmenté de 26,6 % contre 21,1 % au cours du
    trimestre correspondant de l’exercice précédent.
  • Les frais de gestion d’actifs ont atteint 1,8 milliard USD, soit une
    hausse de 15 % par rapport au trimestre correspondant de l’exercice
    précédent.
  • Les soldes clients ont augmenté de 10 % pour atteindre le chiffre
    record de 2,37 trillions, en réponse à la hausse des niveaux de marché
    et entrées nettes.
  • Les soldes des prêts en fin de période ont augmenté pour atteindre le
    chiffre record de 115,8 milliards USD, en hausse de 9 % par rapport au
    trimestre correspondant de l’exercice précédent.
  • Au quatrième trimestre 2013, les flux d’actifs à long terme sous
    gestion de 9,4 milliards USD ont représenté le 18ème trimestre
    consécutif de flux positifs. Pour l’exercice complet, les flux
    d’actifs à long terme sous gestion ont atteint le chiffre record de
    47,8 milliards USD, en hausse de 21,4 milliards USD ou de 81 % par
    rapport à l?exercice précédent.
  • Le retour sur capital alloué moyen a augmenté de 30,97 % au quatrième
    trimestre 2013 au lieu de 28,68 % au troisième trimestre 2013.

Vue d’ensemble de la situation financière

Le segment Gestion mondiale de patrimoine et d’investissements (Global
Commonwealth and Investissement Management, GWIM) a déclaré des
résultats solides selon de nombreuses mesures au cours du quatrième
trimestre 2013 avec un bénéfice net record, des frais de gestion
d’actifs records et des flux clients solides. Le bénéfice net a grimpé
de 35 % par rapport au quatrième trimestre 2012 pour atteindre 777
millions USD, reflétant la solide performance du chiffre d’affaires et
les faibles coûts du crédit.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 7 % par rapport au trimestre
correspondant de l’exercice précédent pour atteindre 4,5 milliards USD,
en réponse à la hausse du revenu non productif d’intérêt lié aux flux
d’actifs à long terme sous gestion et à des niveaux de marché plus
élevés.

La provision pour créances irrécouvrables a baissé de 86 millions USD
par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent pour
atteindre 26 millions USD en réponse à l’amélioration du portefeuille de
prêts sur valeur domiciliaire. Les charges hors intérêts de
3,3 milliards USD ont augmenté de 2 %, en réponse à une hausse des
dépenses liées au volume, partiellement contrebalancée par une baisse
des coûts de maintenance et de personnel.

Les soldes clients ont augmenté de 10 % par rapport à l’exercice
précédent pour atteindre 2,37 trillions USD, en raison principalement
des niveaux plus élevés du marché, des flux de 47,8 milliards USD
d’actifs à long terme sous gestion et d’une croissance des prêts à la
clientèle de 9,5 milliards USD en fin de période. Les actifs sous
gestion ont augmenté de 123,4 milliards USD ou 18 % par rapport au
quatrième trimestre 2012 pour atteindre 821,4 milliards USD, en raison
de l’appréciation des marchés et des flux d’actifs gérés à long terme.
Les soldes de dépôts moyens ont diminué de 9,3 milliards USD par rapport
au quatrième trimestre 2012, passant à 240,4 milliards USD, alors que
l’impact des transferts à CBB a été partiellement compensé par la
croissance organique.

Services bancaires mondiaux

Print Friendly, PDF & Email

Bank of America fait état d'un revenu net de 3,4 milliards USD au quatrième trimestre 2013, soit 0,29 USD par action diluée, pour un chiffre d'affaires de 21,7 milliards USD (A)

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
elementum ante. amet, ut velit, libero. leo
Trimestre clos au Exercice clos le
(en millions USD) 31 décembre
2013
31 décembre
2012
31 décembre
2013
31 décembre
2012
Chiffre d’affaires total, net des charges d?intérêts, sur une
base EPI
$ 4 305 $ 3 951 $ 16 481 $ 15 674