ASCO 2016 :
PrÉsentation du Protocole de
l'essai clinique de Phase I testant iph4102 dans le traitement des lymphomes T cutanÉs

  • Étude de Phase I évaluant IPH4102 chez des patients présentant un lymphome T cutané en rechute ou réfractaire, conduite dans des centres américains et européens;
  • L'étude, démarrée en novembre 2015, se poursuit conformément aux plans.

Marseille, le 5 juin 2016

Innate Pharma SA (Euronext Paris : FR0010331421 – IPH), annonce aujourd'hui que le Professeur Martine Bagot, Chef du Service de Dermatologie à l'Hôpital Saint-Louis à Paris, a présenté le protocole de l'étude de Phase I d'IPH4102 chez des patients présentant un lymphome T cutané (LTC) en rechute ou réfractaire, dans un poster « Essai en cours » au congrès annuel de l'ASCO [1] 2016 (du 3 au 7 juin 2016, Chicago).

Le poster a été mis en ligne sur le site internet de la Société, dans la rubrique Produits en développement – IPH4102.

À propos de l'essai de Phase I :

L'étude de Phase I est un essai ouvert, multicentrique testant IPH4102 chez des patients présentant un LTC en rechute ou réfractaire. Il est mené en Europe (France, Hollande et Royaume-Uni) et aux États-Unis avec la participation de centres de référence : l'hôpital Saint-Louis (Paris), le Stanford University Medical Center (Stanford, Californie), l'Ohio State University (Columbus, Ohio), le MD Anderson Cancer Center (Houston, Texas), le Leiden University Medical Center (Hollande), et le Guy's and St Thomas' Hospital (Royaume-Uni). Environ 60 patients présentant un LTC KIR3DL2 positif et ayant déjà reçu au moins deux lignes de traitement systémique devraient être enrôlés dans cette étude d'escalade de dose suivie d'une extension de cohorte.

  • L'escalade de dose enrôlera environ 40 patients dans 10 niveaux de doses. L'objectif de cette partie est d'identifier la dose maximale tolérée et/ou la dose recommandée pour la phase II ; l'escalade de dose suivra un design accéléré 3 + 3 ;
  • L'extension de cohorte comprendra deux cohortes de 10 patients présentant un syndrome de Sézary ou un mycosis fongoïde transformé et recevant IPH4102 à la dose recommandée jusqu'à progression. Le design de la partie extension de cohorte (sous-types de LTC, nombre de patients.) pourra être revu sur la base des données de la partie d'escalade de doses.

L'objectif principal de cet essai est d'évaluer la tolérance et la sécurité d'IPH4102 dans cette population de patients. Les objectifs secondaires incluent l'évaluation de l'activité anti-tumorale du candidat. Un large ensemble d'analyses exploratoires visent à identifier des biomarqueurs de l'activité clinique. Les critères cliniques incluent le taux de réponse globale, la durée de la réponse et la survie sans progression.

Les premières données de cet essai pour l'escalade de dose et l'extension de cohorte sont respectivement attendues à la fin de 2017 et 2018.

À propos d'IPH4102 :

IPH4102 est un anticorps humanisé « first-in-class » induisant la cytotoxicité, ciblant KIR3DL2 et visant à détruire les cellules de LTC, une indication orpheline. Les LTC sont un ensemble de lymphomes rares des lymphocytes T affectant initialement la peau. Dans les stades avancés des LTC, il existe peu d'options thérapeutiques et le pronostic est défavorable.

KIR3DL2 est un récepteur inhibiteur de la famille des KIR, exprimé spécifiquement dans tous les sous-types de LTC et exprimé de façon restreinte sur les tissus normaux. Les propriétés anti-tumorales d'IPH4102 contre les cellules de LTC humaines ont été démontrées in vitro , ainsi qu' in vivo , dans un modèle murin de tumeurs exprimant KIR3DL2. Dans ce modèle, IPH4102 inhibe la croissance tumorale et améliore la survie. L'efficacité d'IPH4102 a également été évaluée dans des essais utilisant des cellules tumorales de patients incubées avec leurs propres cellules Natural Killer (NK) et en présence d'IPH4102. Ces patients présentaient un syndrome de Sézary, la forme leucémique de LTC dont le pronostic est le plus défavorable. Dans ces études, IPH4102 a sélectivement et efficacement induit la lyse des cellules tumorales des patients. Ces résultats ont fait l'objet d'une publication dans Cancer Research en 2014 ( http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25361998 ).

IPH4102 a reçu le statut de médicament orphelin dans l'Union Européenne pour le traitement des LTC.

À propos d'Innate Pharma :       

Innate Pharma S.A. est une société biopharmaceutique qui conçoit et développe des anticorps thérapeutiques innovants contre le cancer et les maladies inflammatoires.

Innate Pharma est spécialisée en immuno-oncologie, une approche d'immunothérapie novatrice qui change le paradigme de traitement des cancers en rétablissant la capacité des cellules immunitaires à reconnaitre et éliminer les cellules tumorales.

La Société est pionnière dans le développement d'anticorps bloquant les points de contrôle inhibiteurs des cellules NK (« natural killer [2]  »). Aujourd'hui, Innate Pharma a trois programmes testés en clinique ainsi qu'un portefeuille de candidats précliniques adressant de nouvelles cibles et mécanismes.

Son approche originale a donné lieu à des alliances structurantes avec des sociétés leaders de la biopharmacie comme AstraZeneca, Bristol-Myers Squibb, Novo Nordisk A/S  et Sanofi.

Basée à Marseille et cotée en bourse sur Euronext Paris, Innate Pharma comptait 122 collaborateurs au 31 mars 2016.

Retrouvez Innate Pharma sur www.innate-pharma.com .

Informations pratiques :

Code ISIN
Code mnémonique
FR0010331421
IPH

Disclaimer :

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, de sorte que les résultats effectifs pourraient différer significativement de ceux anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Pour une description des risques et incertitudes de nature à affecter les résultats, la situation financière, les performances ou les réalisations de Innate Pharma et ainsi à entraîner une variation par rapport aux déclarations prospectives, veuillez-vous référer à la section « Facteurs de Risque » du Document de Référence déposé auprès de l'AMF et disponible sur les sites Internet de l'AMF ( www.amf-france.org ) et de Innate Pharma ( www.innate-pharma.com ).
Le présent communiqué, et les informations qu'il contient, ne constitue ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription, des actions Innate Pharma dans un quelconque pays.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter :

Innate Pharma Contacts Presse
Laure-Hélène Mercier
Director, Investor Relations
ATCG Press (France)
Marie Puvieux
Tel.: +33 (0)4 30 30 30 87 Mob: +33 (0)6 10 54 36 72
investors@innate-pharma.com presse@atcg-partners.com



  Consilium Strategic Communications (ROW)
  Mary-Jane Elliott / Sue Stuart /
Jessica Hodgson / Hendrik Thys
  Tel.: +44 (0)20 3709 5700
  InnatePharma@consilium-comms.com





[2] Natural killer cells pour cellules tueuses.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: INNATE PHARMA via GlobeNewswire

HUG#2018057

Print Friendly

ASCO 2016 : Présentation du protocole de l’essai clinique de Phase I testant IPH4102…

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |