Artprice (MAJ) : les taux négatifs accroissent l'investissement dans le Marché de l'Art qui en font un placement serein et durable.

(MAJ) Suite à de nombreuses demandes sur la gestion des fonds financiers constitués d'œuvres d'art, Artprice indique par son fondateur et PDG thierry Ehrmann qu'elle est nullement impliquée dans cette gestion et que son apport se limite à une gamme de produits et services dont elle détient le monopole par la propriété intellectuelle, permettant, selon la méthode des ventes répétées, de calculer précisément le rendement des œuvres.

Les études exclusives d'Artprice démontrent, sur des millions de transactions, que le rendement d'une œuvre de 20 000€ est de 9%; et pour une œuvre de 100 000€ un rendement perpétuel de 12 à 15%. Ces rendements ne sont donc pas réservés aux artistes stars.

Ces rendements sont très attractifs alors que l'économie mondiale est confrontée à un des plus grands problèmes de ce siècle : en effet les taux négatifs pratiqués par les banques centrales ruinent toute forme d'épargne en numéraire. De ce fait, les banques peinent à proposer à leurs clients des placements rémunérateurs.

Le Marché de l'Art s'affirme donc plus que jamais comme une valeur refuge face aux crises économiques et financières avec des rendements conséquents et récurrents. Il est désormais depuis 2000 un marché efficient, historique, mondial et dont la capacité à résister aux crises économiques et géopolitiques n'est plus à démontrer.

Entre 2000 et 2016, l'Art s'est révélé un marché particulièrement fructueux à l'échelle mondiale. Le prix des œuvres échangés en ventes publiques a augmenté de + 91% en 16 ans, et ce malgré une grave crise économique. Pour comparaison, les principaux indices boursiers affichent, sur la même période, des rendements beaucoup plus modestes : S&P500 +40%, DAX +54%, pour peu qu'ils ne se soient pas dégradés comme le CAC40 -22%.

Le Marché de l'Art affiche donc une santé insolente avec par exemple une progression régulière de 1 200% des recettes annuelles enregistrées sur le seul segment de l'Art Contemporain en 16 ans.

Artprice va récolter les fruits de son leadership mondial.

Artprice a développé depuis des années des outils exclusifs qui permettent d'afficher une cartographie immédiate de la performance d'un artiste : progression de sa cote par l'indice des prix, visualisation de son taux d'invendus, de la répartition géographique de ses ventes, du nombre de lots vendus, des options avancées … soit plus de 300 outils de gestion simples et abordables qui permettent de prendre une décision d'achat ou de vente avec une somme d'informations très supérieurs aux Initiés du Marché de l'Art.

Ces données efficientes sont prépondérantes quant au choix de l'investissement.
Voici gratuitement l'exemple des données fournies par Artprice :

http://fr.artprice.com/artiste/3416/francois-boucher/indice#price-index
https://vimeo.com/169830590
Artprice a, notamment par sa R&D, obtenu le label BPI Entreprise Innovante fin 2015. Ce label convoité permet, pour trois ans renouvelables, la possibilité pour les Fonds Communs de Placement pour l'Innovation (FCPI) d'investir dans le capital d'Artprice et pour leurs souscripteurs de profiter des avantages fiscaux correspondants.

Le label BPI « Entreprise Innovante » est un label étatique, soumis à une stricte éligibilité.

La BPI est la Banque Publique d'Investissement qui accompagne, dans sa mission étatique, le développement des sociétés innovantes. Cette qualification est obtenue après un examen minutieux où l'entreprise postulante doit justifier de la création de produits, procédés ou techniques dont le caractère innovant des perspectives de développement économique est reconnu de manière incontestable.

Artprice va donc logiquement proposer dès début juillet avec ses partenaires une stratégie d'investissement dans le Marché de l'Art avec toutes les précautions nécessaires et la définition des risques potentiels selon le profil d'investisseur. Artprice répondra à la demande des établissements bancaires et financiers, comme en particulier des fonds de placements, de pension, avec lesquels elle pourrait choisir de se rapprocher afin d'être susceptible de profiter pleinement de sa position de Leader mondial de l'information sur le Marché de l'Art.

De plus son développement de Blockchain propre au Marché de l'Art s'insère parfaitement dans ce type de gestion qui demande une sécurité optimale. La législation en cours dans le monde confirme à tout point de vue la Blockchain d'Artprice pour le Marché de l'Art.

Une chaîne de blocs (en anglais blockchain) est une base de données distribuée qui gère une liste d'enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les nœuds de stockage.

L'Art surpasse les investissements traditionnels sur le long-terme par Artprice – Juin 2016
La croissance du Marché de l'Art porte sur l'ensemble des époques et des média, mais elle se découvre particulièrement robuste pour les artistes les plus performants. Le Top 500, que dresse chaque année Artprice dans son célèbre Rapport Annuel, classe les signatures les plus vendues en salles de ventes. L'intensité de ce marché permet d'observer en détail l'évolution du prix des artistes les plus renommés, puisque la majorité d'entre eux enregistrent suffisamment de résultats chaque année pour qu'un indice puisse être calculé, (méthode des ventes répétées).

Pour la première fois, Artprice analyse l'évolution du prix des plus grandes signatures du Marché de l'Art à travers son classement Top 500.

Le bilan se présente comme très positif sur l'ensemble : 63 % des artistes du Top 500, soit près de deux tiers, ont vu le prix de leurs œuvres au moins doubler depuis le début du XXIème siècle.

Or, la quasi-totalité de ces artistes jouissaient déjà d'une très importante reconnaissance il y a 20 ans. La prise de valeur de leurs œuvres illustre donc la revalorisation de l'Art, désormais considérée comme un placement alternatif à part entière.

La cote de seulement 7 % des artistes du Top 500 a subi une dégradation au cours des 16 dernières années.

La meilleure progression revient sans conteste à l'indien Tyeb Mehta (1925-2009) : la valeur de ses toiles a été multipliée par plus de 60 depuis 2000, +6 500%. La cote de ce peintre a bénéficié de plusieurs facteurs concomitants, à commencer par l'essor de la ville de Mumbaï sur le Marché de l'Art international mais aussi d'un intérêt croissant des collectionneurs américains pour cette génération d'artistes indiens qui comprend entre autres F. N. Souza (+1 800%) , M. F. Husain (+680%) et S. H. Raza (+530%). Enfin, la disparition de Tyeb Mehta en 2009 a définitivement scellé sa production et exalté la demande.

L'explosion du marché chinois a elle-aussi profité aux artistes nationaux. La peinture, aussi bien traditionnelle que contemporaine, a pris énormément de valeur sur les 16 dernières années. Les oeuvres de Zhang Xiaogang (1958) ont ainsi vu leur prix s'envoler entre janvier 2003 et janvier 2013 : +3 800 % en 10 ans. Depuis lors sa cote s'est stabilisée et le peintre enregistre chaque année plusieurs ventes au-dessus du million de dollars. Les paysages de Qian Songyan (1899-1985) ou les scènes de Huang Zhou (1925-1997) ont eux-aussi largement gagné l'admiration des collectionneurs asiatiques et leurs prix ont grimpé en flèche : 2 600% et 2 100%.

L'Occident n'est évidemment pas en reste, et de nombreux plasticiens américains prennent pleinement part à la croissance. Dans ce domaine, les progressions de Christopher Wool (1955) +3 400 % et d'Albert Oelhen (1954) +2 300 % sont particulièrement spectaculaires, supérieures même à celle qu'enregistre Jean-Michel Basquiat sur les 16 dernières années, +800 %.

Au sein de la gent féminine, Joan Mitchell (1926-1992) +1 400 % et Helen Frankenthaler (1928-2011) +950 % se sont les plus fermement imposées sur le marché, pour venir occuper respectivement les positions 62 et 127 dans le classement des artistes les plus performants aux enchères. En Europe, ce sont les artistes d'après-guerre qui s'illustrent, à l'instar de Frank Auerbach (1931) 1 450 % et d'Enrico Castellani (1930), +1 400 %.

Une telle analyse sur 16 ans sur un panel aussi large confirme sans ambigüité que l'Art surpasse les investissements traditionnels sur le long terme.

A propos d'Artprice :
Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Artprice recommande vivement d'éviter le forum de Boursorama qui fait l'objet de nombreuses poursuites notamment pénales pour violation du code monétaire et financier (fausses informations); voir détail des procédures dans le Document de Référence AMF 2014 page 52 à 54 dépôt AMF 24/07/2015 et le Rapport financier annuel Artprice 2015 du 27/04/2016
Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art avec plus de 30 millions d'indices et résultats de ventes couvrant plus de 625 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l'Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d'images ou gravures d'oeuvres d'Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 4 500 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l'Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d'Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l'article L 321.3 du code du commerce). Artprice labellisée par le BPI développe son projet de Blockchain sur le Marché de l'Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l'Art mondial 2015 publié en mars 2016 :
http://imgpublic.artprice.com/pdf/rama2016_fr.pdf
Sommaire des communiqués d'Artprice : http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm
et http://twitter.com/artpricedotcom
Suivre en temps réel toute l'actualité du Marché de l'Art avec Artprice sur Facebook, Google+ et principalement sur Twitter: http://twitter.com/artpricedotcom & http://twitter/artmarketdotcom
https://www.facebook.com/artpricedotcom
https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts
http://artmarketinsight.wordpress.com/
Musée d'Art Contemporain siège social d'Artprice : https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999
Contact : Josette Mey : e-mail : ir@artprice.com +33 (0) 4 78 22 00 00
 


Information non réglementée


Communiqué intégral et original au format PDF :
https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-44673-Microsoft-Word-Artprice-communique-20-juin_-2016.pdf

© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly

Artprice (MAJ) : les taux négatifs accroissent l’investissement dans le Marché de l’Art qui en font un placement serein et durable.

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |