Alcatel-Lucent publie son chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2016

 

Chiffres clés pour le 3 ème trimestre 2016 (non audités)


Re-
venus
du
Grou-
pe
(en
mi-
lli-
ons
d'
euros)
3ème
trim.
2016
3ème
 trim.
2015
Va-
ria-
tion
 2015

2016
(cou-
rant)
Va-
ria-
tion
2015

2016
(cons-
tant)
2ème
 trim.
2016
Va-
ria-
tion
trim.
pré-
céd.
(cou-
rant)
Va-
ria-
tion
trim.
pré-
céd.
(cons-
tant)
9
pre-
miers
mois
2016
9
pre-
miers
mois
 2015
Va-
ria-
tion
 2015

2016 (cou-
rant)
Va-
ria-
tion
 2015

2016 (cons-
tant)
Total
Ré-
seaux
2.805 3.194 -12% -11% 2.798 0% -1% 8.372 9.375 -11% -10%
Ré-
seaux
très
haut-
débit
1.639 1.966 -17% -16% 1.639 0% -2% 4.866 5.723 -15% -14%
Ré-
seaux
mo-
biles
1.060 1.418 -25% -25% 1.033 3% 1% 3.085 4.122 -25% -25%
Ré-
seaux
fixes
579 548 6% 5% 606 -4% -6% 1781 1601 11% 12%
Ré-
seaux
IP
et
Appli-
ca-
tions
1.166 1.228 -5% -4% 1.159 1% 0% 3.506 3.652 -4% -3%
Ré-
seaux
IP/
Opti-
ques
974 1.004 -3% -2% 995 -2% -3% 2960 2991 -1% 1%
Appli-
ca-
tions
&
Ana-
lyse
192 224 -14% -13% 164 17% 17% 546 661 -17% -18%
Co-
mmuns
au
Grou-
pe
et
Au-
tres*
321 235 37% 35% 281 14% 13% 850 739 15% 14%
Total
des
re-
venus
du
Grou-
pe
3.126 3.429 -9% -8% 3.079 2% 0% 9.222 10.114 -9% -8%

 

 

* Après élimination des revenus inter-segment

 

Paris, le 8 novembre 2016 – Dans le cadre du rapprochement avec Nokia, Alcatel-Lucent publie son chiffre d'affaires pour le 3 ème trimestre 2016. Olivier Durand, directeur général d'Alcatel-Lucent, a déclaré : « Les résultats du troisième trimestre 2016 d'Alcatel-Lucent reflètent une performance solide, dans des conditions de marché qui restent difficiles, en particulier pour les infrastructures mobiles. En ce qui concerne l'intégration avec Nokia, nous avons continué à faire des progrès importants et passons maintenant à la phase d'optimisation, en vue d'atteindre les objectifs en matière de synergies de coûts. Le retrait des titres Alcatel-Lucent restants le 2 novembre 2016 marque la finalisation de cette fusion en seulement 19 mois, nous permettant de saisir pleinement les opportunités commerciales et les synergies offertes par le rapprochement des deux Groupes ».

 

POINTS CL É S DU 3 EME TRIMESTRE 2016

Faits marquants

      ·         Les revenus du Groupe atteignent 3 126 millions d'euros au 3 ème trimestre 2016, en baisse annuelle de
9 % par rapport au 3 ème trimestre 2015 et en hausse de 2 % par rapport au 2 ème trimestre 2016. À taux de change constant, les revenus auraient diminué de 8 % par rapport au même trimestre de l'année précédente et auraient été stables par rapport à ceux du 2 ème trimestre 2016.

      ·         Les revenus de la branche d'activité Réseaux atteignent 2 805 millions d'euros ce trimestre, en baisse de 12 % par rapport au 3 ème trimestre 2015 et identiques à ceux du 2 ème trimestre 2016. À taux de change constant, les revenus auraient diminué de 11 % par rapport au même trimestre de l'année précédente et de 1 % par rapport au 2 ème trimestre 2016.

      ·         Les revenus de la division Réseaux très haut-débit s'établissent à 1 639 millions d'euros au 3 ème trimestre 2016, en déclin de 17 % par rapport au même trimestre de l'année précédente et identiques à ceux du 2 ème trimestre 2016. À taux de change constant, les revenus auraient enregistré une baisse annuelle de 16 % et de 2 % par rapport au 2 ème trimestre 2016. La baisse par rapport au 3 ème trimestre 2015 est principalement imputable aux Réseaux mobiles, et partiellement compensée par la croissance dans les Réseaux fixes.

  La baisse dans les Réseaux mobiles est principalement due à une baisse du niveau d'activité dans les régions, en particulier avec des clients en Chine élargie et dans une moindre mesure en Amérique du Nord et en Europe.

La croissance dans les Réseaux fixes est principalement liée à l'accès haut débit, qui a bénéficié d'un important projet presque finalisé en Asie-Pacifique, ainsi qu'aux activités relatives au domicile connecté pour des clients en Amérique latine et Amérique du Nord. Cette croissance est partiellement compensée par une baisse dans les services.

  •  Les revenus du segment Réseaux IP et Applications atteignent 1 166 millions d'euros au 3 ème trimestre 2016, en baisse de 5 % par rapport au même trimestre de l'année précédente et en augmentation de 1 % par rapport au 2 ème trimestre 2016. À taux de change constant, les revenus auraient enregistré une baisse annuelle de 4 % et auraient été stables par rapport à ceux du 2 ème trimestre 2016. La baisse annuelle est due à la fois aux Réseaux IP/Optiques et à la division Applications & Analyse.
  •   Dans les réseaux IP/Optiques, la baisse des revenus est principalement imputable au Routage IP et partiellement compensée par les Réseaux optiques. La baisse des revenus pour le Routage IP est principalement liée à des clients en Amérique du Nord et en Europe. En Amérique du Nord, elle s'explique essentiellement par de plus faibles déploiements de coeur de réseau en mode paquet.  Pour les Réseaux optiques, la hausse s'explique principalement par la dynamique continue avec des clients en Amérique du Nord, partiellement contrebalancée par une baisse liée à des clients en Amérique latine.

La baisse des ventes nettes de l'activité Applications & Analyse s'explique par un ralentissement généralisé dans la plupart des branches d'activités et régions.

  • Les revenus des Activités Communes au Groupe et Autres s'élèvent à 321 millions d'euros au 3 ème trimestre 2016, soit une augmentation de 37 % par rapport au même trimestre de l'année précédente et de 14 % par rapport au 2 ème trimestre 2016. A taux de change constant, les revenus auraient augmenté de 35 % et de 13 % par rapport au 2 ème trimestre 2016. La croissance par rapport au 3 ème trimestre 2015 est principalement liée à la solide performance d'Alcatel-Lucent Submarine Networks (ASN).

Information géographique

Répartition géographique
des revenus
(en millions d'euros)
3ème trim.
2016
3ème trim.
2015
Variation
2015-2016
2ème trim.
2016
Variation
trim. précéd.
  9
premiers
mois
2016
9
premiers
mois
2015
Variation
2015

2016
Asie-Pacifique 382 316 21% 362 6%   1.102 931 18%
Europe 656 844 -22% 767 -14%   2.177 2.412 -10%
Chine élargie 344 457 -25% 281 22%   822 1.071 -23%
Amérique Latine 180 184 -2% 202 -11%   566 511 11%
Moyen-Orient & Afrique 135 211 -36% 149 -9%   455 677 -33%
Amérique du Nord 1.429 1.417 1% 1.318 8%   4.100 4.512 -9%
Total des revenus du Groupe 3.126 3.429 -9% 3.079 2%   9.222 10.114 -9%

Du point de vue géographique, les revenus en Amérique du Nord, signent une hausse de 1 % par rapport au 3 ème trimestre 2015 et atteignent 1 429 millions d'euros, du fait principalement des activités d'ASN. À l'exclusion d'ASN, les revenus pour l'Amérique du Nord auraient enregistré une baisse d'environ 7 % par rapport au troisième trimestre 2015. Les revenus pour l'Europe atteignent 656 millions d'euros, soit une baisse de 22 % par rapport au même trimestre de l'année précédente, avec un ralentissement dans toutes les branches d'activités. Les revenus de la Chine élargie atteignent 344 millions d'euros, soit une baisse de 25 % par rapport à la même période l'an passé, due principalement aux Réseaux mobiles. Les revenus de l'Asie-Pacifique s'élèvent à 382 millions d'euros, en augmentation de 21 % par rapport au même trimestre l'an passé, grâce à de fortes performances dans les Réseaux fixes. Les revenus en Amérique Latine atteignent 180 millions d'euros, soit une baisse de 2 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les revenus pour le Moyen-Orient et l'Afrique atteignent 135 millions d'euros, soit une baisse de 36 % par rapport au même trimestre l'an passé.

Faits marquants

  • Le 20 septembre 2016, Nokia a annoncé que l'Autorité des marchés financiers (AMF) avait approuvé l'offre publique de retrait (« Offre Publique de Retrait ») proposée par Nokia en numéraire, suivie d'un retrait obligatoire en espèces (« Retrait Obligatoire ») des titres restants d'Alcatel-Lucent que Nokia ne possède pas déjà. Dans le cadre de l'Offre Publique de Retrait, Nokia a proposé une contrepartie de 3,50 euros par action Alcatel-Lucent, 4,51 euros par OCEANE 2019 et 4,50 euros par OCEANE 2020, avec le transfert à Nokia, lors du Retrait Obligatoire, des actions et OCEANE non apportées dans le cadre de l'Offre Publique de Retrait, pour la même contrepartie que la contrepartie susmentionnée de l'Offre Publique de Retrait, déduction faite de tous les coûts.
     
  • Le 4 octobre 2016, l'AMF a annoncé le dépôt d'une action en justice devant la Cour d'appel de Paris le 30 septembre 2016 pour annulation de la décision de conformité de l'AMF concernant l'Offre Publique de Retrait, qui serait suivie du Retrait Obligatoire, pour tous les titres restants d'Alcatel-Lucent. Par conséquent, l'Offre Publique de Retrait a été étendue jusqu'à nouvel ordre et le Retrait Obligatoire, initialement prévu pour le 6 octobre 2016, a été reporté à la clôture de l'Offre Publique de retrait.
     
  • Le 25 octobre 2016, l'AMF a annoncé la poursuite du calendrier indicatif de l'Offre Publique de Retrait, suivie du Retrait Obligatoire pour tous les titres restants d'Alcatel-Lucent. Par conséquent, l'offre publique de retrait devait prendre fin le 31 octobre 2016 et le Retrait Obligatoire avoir lieu 2 novembre 2016, conformément au Règlement général de l'AMF. La contestation judiciaire déposée devant la Cour d'appel de Paris le 30 septembre 2016 contre la décision de conformité de l'AMF concernant l'Offre datée du 20 septembre 2016 est toujours en instance et la Cour devrait rendre une décision au cours du premier trimestre 2017. Alcatel-Lucent estime que l'offre est conforme à toutes les lois et règlements applicables et que la contestation judiciaire est sans fondement.
     
  • Le 2 novembre 2016, Nokia a annoncé détenir 100 % d'Alcatel-Lucent suite à la clôture du Retrait Obligatoire des titres Alcatel-Lucent restants non offerts lors de l'Offre Publique de Retrait, finalisant ainsi l'acquisition annoncée il y a 19 mois.
     
  • La composition du Conseil d'administration a été modifiée afin de refléter la nouvelle répartition du capital de la société à la suite du retrait obligatoire et du retrait de la cote d'Euronext Paris. Les administrateurs indépendants Carla Cico, Jean-Cyril Spinetta et Sylvia Summers, de même que les censeurs Gilles Le Dissez et Laurent du Mouza, ont démissionné du Conseil d'administration, avec effet au 7 novembre 2016. Les administrateurs Risto Siilasmaa et Rajeev Suri ont également démissionné avec effet à la même date, et Kristian Pullola et Riikka Tieaho ont été cooptés au Conseil d'administration pour la durée restant à courir de leurs mandats respectifs

*****************************************************************************

Notes Le Conseil d'Administration d'Alcatel-Lucent s'est réuni le 7 Novembre 2016 pour examiner les états financiers consolidés non audités du Groupe au 30 septembre 2016.


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Alcatel-Lucent via GlobeNewswire

HUG#2055057

Print Friendly, PDF & Email

Alcatel-Lucent publie son chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |