Retour à de solides performances des centrales thermiques en France

Bon premier semestre au Brésil

Résultat net part du Groupe en croissance de 53 %

 

Le Conseil d'Administration d'Albioma, réuni le 26 juillet 2016 sous la présidence de Jacques Pétry, a arrêté les comptes consolidés semestriels du Groupe au 30 juin 2016.

Frédéric Moyne, Directeur Général, déclare : « Les bonnes performances de l'ensemble de notre parc installé, à la fois en France et au Brésil, se traduisent par des résultats solides pour le premier semestre 2016. Nous confirmons nos objectifs d'EBITDA et de résultat net part du Groupe pour l'exercice 2016.

Nous poursuivons la construction de notre centrale bagasse/biomasse Galion 2 en Martinique et avons lancé celle de la turbine à combustion de Saint-Pierre, à La Réunion, après avoir bouclé son financement dans d'excellentes conditions. Au Brésil, la signature de notre troisième projet témoigne de la pertinence de notre positionnement. Enfin, avec les 5,9 MWc de projets photovoltaïques avec stockage remportés dans le cadre du dernier appel d'offres initié par la Commission de Régulation de l'Énergie, nous confortons notre place d'acteur majeur de la transition énergétique sur nos territoires. »

Chiffres clés au 30 juin 2016

En millions d'euros S1 2016 S1 2015 Variation
Chiffre d'affaires 177,1 164,0 8%
EBITDA 65,4 50,2 30%
Résultat net part du Groupe 14,5 9,5 53%

Grâce au retour à de solides performances des installations thermiques en France, aux avenants aux contrats d'achat d'électricité signés avec EDF et à un bon premier semestre au Brésil, le chiffre d'affaires de la période s'établit à 177,1 millions d'euros, en progression de 8 % par rapport au premier semestre 2015 (+14 % hors effet prix des matières premières). L'EBITDA est en forte croissance de 30 % par rapport au premier semestre 2015 et atteint 65,4 millions d'euros (contre 50,2 millions d'euros au premier semestre 2015). Le résultat net part du Groupe s'établit quant à lui à 14,5 millions d'euros, à comparer à 9,5 millions d'euros au premier semestre 2015, en croissance de plus de 50 %.

Évènements marquants du premier semestre 2016

France

Solides performances de l'activité Biomasse Thermique

La disponibilité des installations, en forte hausse au premier semestre 2016, atteint 91,1 %, à comparer à 82,9 % au premier semestre 2015, qui avait été impacté par un conflit social en Guadeloupe et des incidents techniques ayant affecté les centrales du Gol à La Réunion et du Moule en Guadeloupe.

Le taux d'appel de la centrale de pointe du Galion, fortement sollicitée par EDF, est demeuré élevé à 31,5 % en dépit d'un arrêt de maintenance programmée d'un mois, à comparer à 31,8 % au premier semestre 2015.

La production d'électricité des installations thermiques de l'Outre-mer français atteint ainsi 1 047 GWh, contre 951 GWh au premier semestre 2015.

Les résultats de l'activité bénéficient en outre de l'effet des avenants aux contrats d'achat d'électricité des centrales Albioma Le Gol et Albioma Bois-Rouge signés avec EDF, qui permettent la compensation des coûts de gestion des sous-produits de combustion et de traitement des effluents liquides.

L'EBITDA de l'activité atteint ainsi, au premier semestre 2016, 49,8 millions d'euros (dont 4,4 millions d'euros au titre de la compensation, depuis 2013, des surcoûts supportés par la centrale de Bois-Rouge évoqués ci-dessus), soit une croissance de 40 % par rapport au premier semestre 2015 (35,5 millions d'euros).

Avancées importantes dans le développement des projets biomasse en Outre-mer

La construction de la centrale bagasse/biomasse Galion 2 (40 MW, investissement de 185 millions d'euros) se poursuit en Martinique. L'achèvement des ouvrages de génie civil pour la chaudière a permis d'initier le montage des équipements. La mise en service de l'installation est prévue à l'été 2017.

Début juillet 2016, Albioma Saint-Pierre, détenue à 51 % par Albioma, a levé à des conditions favorables une dette bancaire de 45 millions d'euros, d'une maturité de 22 ans, assurant le financement de la construction de la turbine à combustion de Saint-Pierre, à La Réunion (41 MW, investissement de 60 millions d'euros). Les travaux de construction de l'installation ont débuté et sa mise en service est prévue pour la fin 2017.

Les travaux de mise en conformité IED de la centrale du Gol (investissement de 80 millions d'euros) sont engagés. Un financement de 135 millions d'euros a été levé au cours du semestre en vue de leur financement et du refinancement de la dette existante de la centrale dans de très bonnes conditions de marché.

Performance stable des centrales photovoltaïques et gain de trois projets de centrales avec stockage dans le cadre d'un appel d'offre de la Commission de Régulation de l'Énergie

Les performances de l'activité Solaire sont stables sur la période, en dépit d'un ensoleillement moins favorable qu'au premier semestre 2015 aux Antilles, en Guyane et en Europe.

La production d'électricité atteint 47 GWh au premier semestre 2016, à comparer à 46 GWh au premier semestre 2015, en légère hausse sous l'effet de la contribution au cours de l'ensemble du premier semestre 2016 des 14 centrales (3 MWc) acquises en avril 2015 à La Réunion.

L'EBITDA de l'activité ressort à 15,6 millions d'euros au premier semestre 2016, à comparer à 16,0 millions d'euros au premier semestre 2015.

Albioma a, en juin 2016, été désignée parmi les lauréats de l'appel d'offres initié par la Commission de Régulation de l'Énergie le 18 mai 2015 dans les zones non interconnectées, pour la construction de trois projets de centrales photovoltaïques avec stockage (5,9 MWc, investissement de l'ordre de 13 millions d'euros) à La Réunion (deux projets en toiture d'une puissance globale de 2,6 MWc) et en Guadeloupe (un projet au sol sur une installation de stockage de déchets non dangereux, d'une puissance de 3,3 MWc). Les mises en service sont prévues en 2018/2019.

Albioma confirme ainsi sa position de premier producteur d'énergie photovoltaïque en Outre-mer.

Poursuite des réflexions stratégiques sur l'activité Biométhanisation

La production d'électricité des trois installations exploitées (10 GWh) est stable sur la période.

L'activité n'est pas rentable et les réflexions stratégiques annoncées au cours du premier semestre 2016 se poursuivent en vue d'une décision au second semestre 2016.

Brésil

Un bon premier semestre 2016 pour les deux installations en exploitation et poursuite de la sécurisation des ventes à long terme

La centrale Albioma Rio Pardo Termoelétrica réalise, au premier semestre 2016, d'excellentes performances techniques, avec un arrêt d'intercampagne réduit à 40 jours – une première au Brésil. L'installation a exporté 56 GWh sur le réseau électrique brésilien, à comparer à 36 GWh au premier semestre 2015.

Les revenus de la centrale sont impactés, au premier semestre, par le retour à la normale, après deux années exceptionnelles, du prix de vente moyen de l'électricité exportée (210 réals/MWh attendus sur 2016, à comparer à 354 réals/MWh en 2015). Pour la période 2017 à 2019, la vente de 60 % de l'électricité produite par la centrale a d'ores et déjà été sécurisée à un prix de 213 réals/MWh (base 2016) indexé sur l'inflation.

Codora Energia a, quant à elle, réalisé sa première intercampagne depuis son acquisition par Albioma en août 2015. L'amélioration des conditions d'exploitation de l'installation s'est traduite par une hausse sensible de la production au cours du premier semestre, avec 52 GWh d'électricité exportée sur la période contre 37 GWh au premier semestre 2015.

Les revenus de la centrale ont été impactés par la baisse des prix du spot en 2016, du fait de la part non sécurisée (20 %) des ventes d'électricité de l'installation. Pour la période 2017-2019, la centrale a sécurisé dès à présent la vente de 65 % de sa production à un prix moyen de 214 réals/MWh (base 2016) indexé sur l'inflation.

Afin de réduire pour l'avenir la sensibilité de ses revenus à la volatilité des prix du spot , le Groupe poursuit la mise en oeuvre de sa stratégie de sécurisation de la vente de 70 à 80 % de la production de ses centrales sur le marché libre ou sur le marché règlementé.

L'EBITDA de l'activité atteint ainsi 1,4 million d'euros sur la période, à comparer à (0,2) million d'euros au premier semestre 2015.

Un nouvel investissement conforme à tous les critères de sélection du Groupe

Le Groupe a annoncé la signature d'un accord de coopération avec Vale do Paraná, une distillerie de l'État de São Paulo broyant 2 millions de tonnes de canne, en vue de l'exploitation de son installation de cogénération et de la construction d'une extension portant sa puissance de 16 à 48 MW, dont 30 MW seront exportés sur le réseau électrique. Ce troisième projet sera porté par une société dédiée à constituer, dont le Groupe détiendra 40 %.

La vente de 80 % de la production de l'installation, qui devrait être mise en service en 2021, est d'ores et déjà sécurisée sur 25 ans à un prix historiquement élevé de 245 réals/MWh (base 2016) indexé sur l'inflation, garantissant la rentabilité du projet. L'investissement, dont la réalisation est soumise à la levée de conditions suspensives, est estimé à 100 millions de réals (base 2016).

Île Maurice

Excellentes performances des centrales

Les centrales mauriciennes réalisent d'excellentes performances sur la période, avec une disponibilité de 91,4 %, en hausse par rapport au premier semestre 2015 (89,6 %). La production d'électricité est en hausse à 590 GWh, à comparer à 552 GWh au premier semestre 2015.

L'EBITDA de l'activité, consolidée par mise en équivalence, s'établit à 1,3 million d'euros, contre 1,2 million d'euros au premier semestre 2015.

Un bilan solide pour financer la croissance

La dette financière brute consolidée est en augmentation à l'issue du premier semestre 2016 sous l'effet de la levée des financements des projets en cours de construction (Galion 2, mise en conformité IED). Elle s'établit à 611 millions d'euros au 30 juin 2016 (incluant 86 % de dettes projet à long terme, sans recours sur l'actionnaire, à l'exception de la dette Brésil et des financements consentis en période de construction), à comparer à 556 millions d'euros au 31 décembre 2015.

La trésorerie s'établit à 103 millions d'euros (dont 6 millions d'euros de dépôts de garantie) au 30 juin 2016, contre 54 millions d'euros (dont 6 millions d'euros de dépôts de garantie) au 31 décembre 2015.

La dette financière nette consolidée ressort ainsi à 508 millions d'euros au 30 juin 2016, contre 502 millions d'euros au 31 décembre 2015.

Confirmation des objectifs

Le Groupe confirme ses objectifs 2016 d'EBITDA de 122 à 130 millions d'euros et de résultat net part du Groupe de 25 à 30 millions d'euros.

 

Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires du troisième trimestre de l'exercice 2016, le 26 octobre 2016 avant bourse


Annexes

Compte de résultat consolidé simplifié au 30 juin 2016

En millions d'euros S1 2016 S1 2015 Var. %
Chiffre d'affaires 177,1 164,0 +8%
EBITDA 65,4 50,2 +30%
Dépréciation, amortissement et provision (24,8) (19,6) -27%
Résultat opérationnel 40,5 30,6 +33%
Résultat financier (13,6) (12,5) -9%
Impôts (11,3) (7,3) -55%
Taux d'impôt effectif 44,1% 43,2%  
Résultat net consolidé 15,7 10,8 +45%
Résultat net part du Groupe de l'ensemble consolidé 14,5 9,5 +53%
Bénéfice net par action, ensemble consolidé (en euros) 0,49 0,32  

  

Bilan consolidé simplifié au 30 juin 2016

En millions d'euros 30/06/2016 31/12/2015
Actif    
Écarts d'acquisition 13 13
Immobilisations incorporelles corporelles 995 958
Autres actifs non courants 42 42
Total des actifs non courants 1 051 1 013
Actifs courants 116 136
Trésorerie et équivalents de trésorerie 98 48
Total actif 1 265 1 198
Passif    
Capitaux propres part du Groupe 337 348
Intérêts ne conférant pas le contrôle 65 61
Total des capitaux propres 402 409
Dettes financières courantes et non courantes 611 556
Autres passifs non courants 136 123
Passifs courants 116 110
Total passif 1 265 1 198

 

Tableau simplifié des flux de trésorerie consolidés au 30 juin 2016

En millions d'euros S1 2016 S1 2015
Capacité d'autofinancement 67,4 52,4
Variation du besoin en fonds de roulement 7,5 (0,7)
Impôts décaissés (16,9) (6,8)
Flux net de trésorerie opérationnelle 58,0 44,9
Capex d'exploitation (5,6) (10,2)
Free cash-flow d'exploitation 52,4 34,7
Capex de développement (38,2) (19,8)
Autres / Acquisitions / Cessions (0,2) (10,4)
Flux de trésorerie d'investissement (38,4) (30,2)
Dividendes versés aux actionnaires Albioma SA
Emprunts (augmentations) 67,5 5,4
Emprunts (remboursements) (18,5) (17,8)
Coût de l'endettement financier (13,8) (13,0)
Autres (1,3)
Flux net de trésorerie de financement 33,9 (25,5)
Effet du change sur la trésorerie 0,8 (0,7)
Variation nette de la trésorerie 48,8 (21,6)
Trésorerie d'ouverture 48,2 103,1
Trésorerie de clôture 97,0 81,5


A propos d'Albioma

Albioma, producteur d'énergie indépendant, est le leader mondial de la valorisation à haute efficacité énergétique de la biomasse en partenariat avec les agro-industriels. Depuis plus de 20 ans, Albioma exploite des centrales thermiques valorisant la bagasse, coproduit fibreux de la canne à sucre complété, hors campagne sucrière, par le charbon. Son expertise unique lui a permis de s'imposer comme un partenaire incontournable de l'industrie du sucre et de l'éthanol dans l'Outre-Mer et à l'Île Maurice. Albioma développe désormais des centrales 100 % biomasse qui valoriseront, aux côtés de la bagasse, des déchets verts ou des résidus de l'industrie du bois. En complément, le Groupe exploite un parc photovoltaïque performant et des unités de méthanisation agricole. Présent en France métropolitaine, dans l'Outre-Mer français et à l'Île Maurice, le Groupe est également actif depuis 2014 au Brésil, premier producteur mondial de canne à sucre.

Pour plus d'informations, consultez www.albioma.com

Contacts investisseurs

Julien Gauthier
julien.gauthier@albioma.com
+33 (0)1 47 76 67 00

Contacts médias – LPM Strategic Communications

Luc Perinet-Marquet
lperinet@lpm-corporate.com
+33 (0)1 44 50 40 35

Les actions Albioma sont cotées sur Euronext Paris (compartiment B) et éligibles au SRD et au PEA-PME.

ISIN FR0000060402 – Mnémo ABIO



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ALBIOMA via GlobeNewswire

HUG#2030637

Print Friendly

ALBIOMA : Résultats du premier semestre 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |