Wed, 20 Feb 2019 06:15:00 GMT
 
20 février 2019
R é SULTATS ANNUELS 2018

Bonne résistance des résultats malgré l'impact des grèves  et la hausse de la facture carburant

ANN é E 2018

  • Plus de 100 millions de passagers transportés par le Groupe, leader européen sur le long-courrier,
  • Recette unitaire par SKO en hausse de 1,1%, 
  • Progression des revenus pour toutes les activités, avec une hausse à deux chiffres pour Transavia,
  • Coûts unitaires en hausse de 0,6% à change, carburant et charges de retraites constants1,
  • Résultat d'exploitation de 1.332 millions d'euros, grâce à une solide performance commerciale et à la bonne maîtrise des coûts, mais impacté par les grèves à Air France au premier semestre et par l'augmentation de la facture carburant1,
  • Poursuite de la réduction de la dette nette du Groupe, en recul de 195 millions d'euros à 6,2 milliards d'euros, et ratio Dette nette/EBITDA à 1,5x.

       
PERSPECTIVES POUR L'ANNEE 2019

  • Le Groupe continuera à travailler à l'amélioration de la recette dans un contexte de hausse attendue de sa facture pétrolière. Sur la base des données actuelles du réseau Passage :
    • Les coefficients de réservations long-courrier sont stables en moyenne sur la période février-avril par rapport à l'année dernière, et orientés positivement en début d'été,
    • La recette unitaire Passage est attendue en baisse à change constant au premier trimestre par rapport à l'an dernier, en partie en raison du décalage de la période de Pâques,
  • Réduction des coûts unitaires (CSKO) entre -1% et 0% à change et carburant constants,
  • Ratio Dette nette/EBITDA en-dessous de 1,5x.

Le Conseil d'Administration d'Air France-KLM, présidé par Anne-Marie Couderc, s'est réuni le 19 février 2019 pour approuver les comptes de l'année 2018.

 «Avec le plus grand réseau long-courrier au départ de l'Europe, le Groupe Air France-KLM a franchi en 2018 le cap de 100 millions de passagers transportés » a commenté Benjamin Smith, Directeur général d'Air France-KLM. « La solide performance des équipes commerciales et la poursuite de la maîtrise des coûts ont permis de compenser en partie l'impact des grèves du premier semestre chez Air France ainsi que les effets négatifs de la hausse de la facture carburant. Au cours des cinq derniers mois, nous avons significativement avancé dans le renforcement de la confiance et du dialogue avec nos salariés chez Air France et KLM, permettant une approche stratégique commune pour accélérer le développement rentable du Groupe. Je suis particulièrement heureux que nous ayons franchi hier la dernière étape de cette séquence, la majorité des pilotes d'Air France ayant approuvé l'accord catégoriel qui leur était proposé. Nous avons également renforcé notre offre en simplifiant notre portefeuille de marques et en effectuant de premiers ajustements dans notre réseau et notre flotte. Ces avancées sont une première étape dans la reconquête d'une position de leader en Europe et dans le monde.»

Groupe Air France-KLM Quatrième trimestre Année
2018 Variation [1] 2018 Variation 1
Passagers (en milliers) 24 462 +3,4% 101 447 +2,8%
Recette unitaire par SKO [2] (cts €) 6,46 -0,4% 6,61 +1,1%
Résultat d'exploitation (m€)  40 -188 1 332 -591
Résultat net – part du groupe (m€) -218 +710  409 +246
Cash flow libre d'exploitation ajusté (m€) -12 +90  115 -562
Dette nette en fin de période (m€)     6 164 -195

Revue d'activité de l'année 2018

Activité Réseaux : Progression des revenus grâce à la hausse de la recette unitaire, résultat d'exploitation impacté par les grèves

  Quatrième trimestre Année
Réseaux 2018 Variation Variation
à change
constant
2018 Variation Variation
à change
 constant
Capacité (millions d'ESKO) 82 325 +2,9%   329 199 +1,8%  
Chiffre d'affaires total  (m€) 5 727 +3,7% +4,1% 22 943 +1,6% +4,1%
Chiffre d'affaires Réseaux régulier (m€) 5 403 +2,6% +3,0% 21 732 +0,8% +3,4%
Recette unitaire par ESKO (cts€) 6,56 -0,3% +0,1% 6,60 -1,0% +1,5%
Coût unitaire par ESKO (cts€) 6,52 +3,0% +2,3% 6,30 +1,8% +3,6%
Résultat d'exploitation (m€)  34 – 165 – 112  994 – 561 – 382

Le chiffre d'affaires de l'activité Passage et Cargo a augmenté de 4,1% à change constant pour atteindre 22,9 milliards d'euros porté par la hausse des capacités et une recette unitaire positive. Le résultat d'exploitation s'est établi à 994 millions d'euros. Il marque un recul de 382 millions d'euros à change constant par rapport à l'an dernier, essentiellement en raison des grèves de 2018 et de la hausse du prix du carburant.

Activité Passage : le long-courrier et les hubs moyen-courrier contribuent à la performance positive de la recette unitaire

  Quatrième trimestre Année
Réseaux passage 2018 Variation Variation
à change constant
2018 Variation Variation
à change constant
Passagers (en milliers) 21 110 +2,2%   85 619 +2,0%  
Capacité (millions de SKO) 72 970 +3,2%   292 184 +2,1%  
Trafic (millions de PKT) 62 835 +3,5%   255 405 +2,8%  
Coefficient occupation  86,1% +0,2 pt   87,4% +0,6 pt  
Chiffre d'affaires total (m€) 5 092 +3,7% +4,3% 20 655 +1,3% +3,9%
Chiffre d'affaires passage régulier (m€) 4 849 +2,6% +3,1% 19 743 +0,6% +3,2%
Recette unitaire au SKO (cts €) 6,64 -0,6% -0,1% 6,76 -1,5% +1,1%

La capacité a augmenté de 2,1% en 2018, tirée principalement les réseaux Amérique du Sud, Atlantique Nord et Asie avec des croissances respectives de 8,6%, 3,0% et 2,1%.

Le réseau long-courrier a enregistré une solide performance avec un coefficient d'occupation en progression et une recette unitaire 1 en augmentation de 1,2%. Une demande solide et la bonne performance des équipes commerciales ont permis d'absorber la hausse des capacités.

  • Le réseau Amérique du Nord a bénéficié d'une demande robuste sur le segment premium et a enregistré une recette unitaire en hausse de 2,9% pour l'année 2018.
  • Le réseau Asie a délivré une performance solide, avec une recette unitaire en progression de 2,0% sur l'année, induite notamment au second semestre par le Japon et la Corée du Sud.
  • L'augmentation de capacité additionnelle de 8,7% en Amérique du Sud provient de la croissance des routes Andines et de l'ouverture des liaisons vers Fortaleza. La performance des nouvelles routes est conforme aux attentes et la recette unitaire est stable sur l'année, malgré un second semestre en retrait en raison des difficultés économiques en Argentine et des incertitudes politiques au Brésil.
  • La performance des autres réseaux long-courriers a été relativement stable par rapport à l'an dernier.

             
             
Le réseau moyen-courrier a enregistré une recette unitaire de 1,5% sur l'ensemble de l'année 2018: la recette unitaire a été en hausse de 2,8% sur le réseau hub moyen-courrier, et en baisse de 2,6% sur le réseau point-à-point principalement en raison de la pression concurrentielle du train.

Cargo : Progression des revenus de 6,4% à change constant avec une capacité stable

  Quatrième trimestre Année
Cargo 2018 Variation Variation
à change constant
2018 Variation Variation à change constant
Tonnage (en milliers)  303 +0,7%   1 137 -0,1%  
Capacité (millions de TKO) 3 631 +0,7%   14 365 +0,1%  
Trafic (millions de TKT) 2 321 +1,8%   8 657 +0,7%  
Coefficient d'occupation  63,9% +0,7 pt   60,3% +0,4 pt  
Chiffre d'affaires total (m€)  635 +3,4% +3,1% 2 288 +4,1% +6,4%
Chiffre d'affaires transport de fret (m€)  554 +2,4% +2,0% 1 988 +3,0% +5,3%
Recette unitaire par TKO (cts €) 15,25 +1,6% +1,3% 13,84 +2,9% +5,2%

Avec des capacités Cargo stables, les revenus ont augmenté de 6,4% à change constant grâce à une solide performance de la recette unitaire. L'environnement commercial s'est avéré meilleur que prévu, particulièrement pendant l'été, et les réseaux asiatiques et nord-américains ont fortement contribué à ces résultats. La hausse des tarifs dans les avions tout-cargo et les soutes a permis une progression globale de la recette unitaire de 5,2% à change constant pour l'ensemble de l'année 2018.

Transavia : Forte croissance et marge record

  Quatrième trimestre Année
Transavia 2018 Variation 2018 Variation
Passagers (en milliers) 3 352 +11,7% 15 828 +7,1%
Capacité (millions de SKO) 6 817 +14,4% 30 850 +8,4%
Trafic (millions de PKT) 6 199 +15,0% 28 392 +10,1%
Coefficient d'occupation  90,9% +0,5 pt 92,0% +1,4 pt
Chiffre d'affaires total (m€)  309 +12,0% 1 611 +12,2%
Recette unitaire au SKO (cts €) 4,51 -0,9% 5,18 +3,6%
Coût unitaire au SKO (cts €) 5,13 -0,1% 4,73 +3,2%
Résultat d'exploitation (m€) -42 -7  139 +21

Transavia a transporté 15,8 millions de passagers en 2018, soit une augmentation de 7,1% par rapport à l'année dernière. L'année 2018 a été caractérisée par le lancement de plusieurs nouvelles routes et une forte hausse des capacités de 8,4%, avec une accélération au quatrième trimestre à 14,4%. La recette unitaire a augmenté de 3,6% par rapport à l'an dernier.
Le résultat d'exploitation s'établit à 139 millions d'euros en 2018, en hausse de 21 millions d'euros par rapport à l'an dernier, et il s'agit du meilleur résultat depuis le lancement de Transavia. Transavia France enregistre une performance remarquable, avec une capacité en hausse de plus de 20% et une marge d'exploitation à 9,1%, en progression de 1,0 point par rapport à 2017.

Maintenance : poursuite de la hausse du carnet de commandes

  Quatrième trimestre Année
Maintenance 2018 Variation Variation
à change
constant
2018 Variation Variation
à change constant
Chiffre d'affaires total (m€) 1 206 +10,7%   4 349 +4,7%  
Chiffre d'affaires externe (m€)  490 +5,4% +2,9% 1 920 +6,6% +11,0%
Résultat d'exploitation  (m€)  46 – 18 – 19  195 – 57 – 42
Marge d'exploitation (%) 3,8% -2,0 pt -2,1 pt 4,5% -1,6 pt -1,4 pt

Les revenus de l'activité Maintenance ont augmenté par rapport à l'année précédente, avec un chiffre d'affaires externe en hausse de 11,0% à change constant, grâce à de nouveaux contrats. Le carnet de commandes de la Maintenance s'est établi à 11,4 milliards de dollars à la fin de l'année 2018, en hausse de 0,6 milliard de dollars par rapport 2017 avec la signature de contrats Equipements et Moteurs nouvelle génération.

La marge d'exploitation, exprimée en pourcentage des revenus totaux, s'est élevée à 4,5%, en retrait de 1,4 point à change constant par rapport à l'an dernier, en raison d'éléments non récurrents et de la pression compétitive sur l'activité équipements.

Groupe Air France-KLM : Hausse des revenus de 5,0% à change constant, résultat d'exploitation de 1 332 millions d'euros

  Quatrième trimestre Année
  2018 Variation Variation
à change
constant
2018 Variation Variation à change
constant
Capacité (ESKO m) 89 142 +3,7%   360 049 +2,4%  
Capacité hors Cargo (SKO m) 79 787 +4,1%   323 034 +2,7%  
Trafic hors Cargo (TKT m) 69 034 +4,5%   283 797 +3,5%  
Recette unitaire au ESKO (cts €)   6.41 -0,6% -0,2%   6.48 -0,8% +1,5%
Chiffre d'affaires (m€) 6 538 +4,1% +4,3% 26 515 +2,5% +5,0%
EBITDA (m€)  776 -193 -147 4 217 -546 -358
Résultat d'exploitation (m€)  40 -188 -140 1 332 -591 -408
Marge d'exploitation(%) 0,6% -3,0 pt -2,3 pt 5,0% -2,4 pt -1,9 pt
Résultat net, part du groupe (m€) 1 -218 +710    409 +246  

En 2018, le résultat d'exploitation du groupe Air France-KLM s'est établi à 1 332 millions d'euros, en recul de 591 millions d'euros comparé à 2017, incluant l'impact négatif des grèves chez Air France au premier semestre évalué à 335 millions d'euros.

La croissance des recettes unitaires a généré une contribution positive au résultat d'exploitation de 353 millions d'euros à change constant et a absorbé plus de la moitié de la hausse significative de la facture carburant.
La facture de carburant incluant les couvertures s'est élevée à 4 958 millions d'euros, en augmentation de 451 millions d'euros par rapport à 2017 et de 665 millions d'euros à change constant, en raison de la hausse du prix du carburant. Les couvertures carburant ont dégagé un gain de 649 millions d'euros.

Les variations de change ont eu un impact négatif de 623 millions d'euros sur le chiffre d'affaires et un impact positif sur les coûts de 440 millions d'euros incluant les couvertures de change. L'impact net a donc été négatif de 183 millions d'euros en 2018.

Coût unitaire en hausse de 0,6%, en ligne avec l'objectif de variation de 0 à +1%
A change, prix du carburant et charges de retraite constants, le coût unitaire a baissé de -0,9% au quatrième trimestre 2018 malgré l'impact de 50 millions d'euros résultant des accords salariaux d'Air France, entièrement comptabilisé sur ce trimestre.
Pour l'année 2018, le coût unitaire a été en hausse de 0,6%, en ligne avec l'objectif pour l'année compris entre 0 et +1%, et en baisse de -0,2% en excluant l'impact des grèves.

Amélioration de la productivité et mise en place des accords salariaux chez Air France au quatrième trimestre 2018
La productivité, mesurée en ESKO par ETP, a augmenté de 2,2% au quatrième trimestre 2018 tandis que la capacité a progressé de 3,7%.
Sur l'ensemble de l'année 2018, la productivité, mesurée en ESKO par ETP, a augmenté de 1,0% tandis que la capacité a progressé de 2,4%. Par rapport à l'an dernier, le nombre moyen de salariés en Equivalent Temps Plein (ETP) a augmenté de 1 200 dont 250 pilotes et 450 personnels navigants commerciaux pour accompagner la croissance des capacités. Le personnel au sol a augmenté de 500 ETP, principalement dans les départements d'innovation informatique, les activités pour compte de tiers de la maintenance et les centres de service aux clients.
Les coûts salariaux nets ont progressé de 1,8% en 2018 par rapport à l'an dernier, en raison principalement de l'impact des accords salariaux chez Air France et KLM.

Cash-flow libre d'exploitation positif et réduction de la dette nette en 2018

  Quatrième trimestre Année
En millions d'euros 2018 Variation 2018 Variation
Cash-flow avant variation du BFR et plans de départ volontaires, activités poursuivies  568 -84 3 596 -353
Paiements liés aux plans de départs volontaires  3 +44 -130 +11
Variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)  236 +136  246 -45
Cash-flow net provenant de l'exploitation  807  +96 3 712 -387
Investissements nets avant opérations de sale & lease-back* -583 -8 -2 625 -187
Cash-flow libre d'exploitation  224 +88 1 087 -574
Réduction des loyers opérationnels -236 +2 -972 +12
Cash-flow libre d'exploitation ajusté ** -12 +90  115 -562

* Somme des  « Investissements corporels et incorporels » et « Produits de cession d'immobilisations corporelles et incorporelles » tels que présentés dans le tableau des flux de trésorerie consolidé.
** Le « Cash-flow libre d'exploitation ajusté » est le « Cash-flow libre d'exploitation » après déduction du remboursement des dettes de location.

Cash-flow libre d'exploitation ajusté : +115 millions d'euros en 2018
Le Groupe a généré un cash-flow libre d'exploitation ajusté positif de 115 millions d'euros en 2018, en diminution de 562 millions d'euros par rapport à 2018. Cette baisse par rapport à l'an dernier s'explique principalement par l'impact des grèves et par une hausse de 187 millions d'euros des investissements nets.

Réduction de la dette nette entrainée par la génération ajustée de cash-flow libre d'exploitation et le remboursement de dettes de location

En millions d'euros 31 déc 2018 31 déc 2017
Dette nette 6 164 6 359
EBITDA 4 217 4 763
Dette nette/EBITDA 1,5 x 1,3 x

Le Groupe a réduit sa dette nette à 6 164 millions d'euros au 31 décembre 2018 comparé à 6 359 millions d'euros au 31 décembre 2017 malgré l'impact négatif du rachat de 197 millions d'euros de titres subordonnés hybrides en septembre 2018. Cette réduction de la dette de 195 millions d'euros a été obtenue grâce à la génération de cash-flow libre d'exploitation et au remboursement de dettes de locations.

Le ratio dette nette / EBITDA s'établit à 1,5x au 31 décembre 2018, une légère augmentation de 0,13 point par rapport au 31 décembre 2017 en raison de la baisse de l'EBITDA.

Sur 2018, résultat d'Air France impacté par les grèves, résultat solide pour KLM en ligne avec la performance de l'année précédente

  Quatrième trimestre Année
  2018 Variation 2018 Variation
Groupe Air France        
Résultat d'exploitation (m€) -62 -179  266 -597
Marge d'exploitation (%) -1,5% -4,6 pt 1,7% -3,8 pt
Groupe KLM        
Résultat d'exploitation (m€)  112 +0 1 073 -6
Marge d'exploitation (%) 4,2% -0,2 pt 9,8% -0,6 pt

Perspectives

Le contexte global reste incertain au regard de l'environnement géopolitique actuel et des tendances du prix du carburant. En 2019, le Groupe Air France-KLM prévoit d'augmenter sélectivement les capacités du réseau passage de 2 à 3% par rapport à 2018. Transavia va continuer à croître au rythme soutenu de 9 à 11%.

Le Groupe continuera à travailler sur l'amélioration de la recette dans un contexte de hausse attendue de sa facture pétrolière. Sur la base des données actuelles du réseau Passage :

  • Les coefficients de réservations long-courrier sont stables en moyenne sur la période février-avril par rapport à l'année dernière, et orientés positivement en début d'été,
  • La recette unitaire est attendue en baisse à change constant au premier trimestre par rapport à l'an dernier, en partie en raison du décalage de la période de Pâques.

Le Groupe va poursuivre ses démarches de réduction de coûts [3] , avec un objectif de diminution pour 2019 entre -1% et 0% à change et carburant constants.
La facture carburant 2019 est prévue en augmentation de 650 millions d'euros comparé à 2018 à 5,6 milliards d'euros [4] , sur la base des courbes à terme au 15 février 2019.
Le Groupe prévoit un plan d'investissement de 3,2 milliards d'euros pour l'année 2019 et un ratio Dette nette/EBITDA en dessous de 1,5x.

*****

Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures requises pour les besoins du dépôt du document de référence.

La présentation des résultats sera disponible le 20 février 2019  sur  www.airfranceklm.com , à partir de 7h15 CET.

Une conférence des analystes animée par Benjamin Smith (CEO) et Frédéric Gagey (CFO) aura lieu le 20 février 2019 à 08h30 CET à l'hôtel Pullman Paris Tour Eiffel, 18, avenue de Suffren (75015 Paris).

Une webdiffusion en direct de la réunion des analystes sera également disponible sur le site Web (mot de passe AFKL).
Pour vous connecter à la téléconférence, veuillez composer le:

  • France: +33 (0)1 76 77 22 57
  • Pays-Bas : +31 (0)20 703 8261
  • Royaume-Uni : +44 (0)330 336 9411
  • Etats-Unis : +1 720-543-0214

Code de confirmation : 5711960

Pour écouter de nouveau la téléconférence, veuillez composer le:

  • France: +33 (0) 1 70 48 00 94
  • Netherlands: +31 (0) 20 721 8903
  • US: +1 719-457-0820

Code de confirmation : 5711960

Relations Investisseurs
                                                                                             
Marie-Agnès de Peslouan                   Wouter van Beek                                 Service de presse                                          
+33 1 49 89 52 59                                 +33 1 49 89 52 60                                 +33 1 41 56 56 00
madepeslouan@airfranceklm.com         Wouter-van.Beek@airfranceklm.com                 

Compte de résultat

  Quatrième trimestre Année
En millions d'euros 2018 2017 Variation 2018 2017 Variation
Chiffre d'affaires 6 536 6 276 +4.1% 26 512 25 864 +2,5%
Autres produits de l'activité  2  2 -20.8% 3 3 -15,1%
Chiffre d'affaires 6 538 6 278 +4.1% 26 515 25 867 +2,5%
Carburant avions -1 336 -1 079 +23.8% -4 958 -4 507 +10,0%
Affrètements aéronautiques – 143 – 128 +12.0% -577 -515 +11,9%
Redevances aéronautiques – 474 – 460 +2.9% -1 893 -1 905 -0,7%
Commissariat – 197 – 182 +7.9% -783 -784 -0,2%
Achats d'assistance en escale – 467 – 440 +6.2% -1 948 -1 753 +11,1%
Achats et consommations d'entretien aéronautiques – 644 – 548 +17.4% -2 413 -2 327 +3,7%
Frais commerciaux et de distribution – 258 – 235 +9.7% -1 034 -935 +10,6%
Autres frais – 395 – 404 -2.2% -1 618 -1 462 +10,8%
Frais de personnel -2 031 -1 968 +3.2% -7 759 -7 620 +1,8%
Impôts et taxes – 39 – 36 +8.9% -166 -158 +5,2%
Autres produits et charges  222  172 +28.7% 851 862 -1,3%
EBITDA  776  970 -20.0% 4 217 4 763 -11,5%
Amortissements, dépréciations et provisions – 736 – 742 -0.8% -2 885 -2 840 +1,6%
Résultat d'exploitation  40  228 -82.4% 1 332 1 923 -30,7%
Cessions de matériel aéronautique  5 – 1 nm 4 18 -77,5%
Autres produits et charges non courants – 11 -1 599 -99.3% -16 -1 925 -99,2%
Résultat des activités opérationnelles  34 -1 372 nm 1 320 16 +8 152,9%
Coût de l'endettement financier brut – 111 – 127 -12.4% -465 -570 -18,4%
Produits de la trésorerie et équivalents de trésorerie  10  7 +41.2% 39 34 +14,7%
Coût de l'endettement financier net – 101 – 120 -15.7% -426 -536 -20,5%
Autres produits et charges financiers – 136  111 nm -271 649 nm
Résultat avant impôt des entreprises intégrées – 203 -1 381 -85.3% 623 129 +382,9%
Impôts – 24  446 nm -227 21 nm
Résultat net des entreprises intégrées – 227 – 935 -75.7% 396 150 +164,0%
Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence  9  5 +85.7% 15 21 -29,4%
Résultat des activités poursuivies – 218 – 930 -76.6% 411 171 +140,4%
Résultat net des activités non poursuivies  0  0 -100.0% 0 -8 -100,0%
Résultat de l'exercice – 218 – 930 -76.6% 411 163 +152,1%
Intérêts minoritaires  0  2 -100.0% -2 0 nm
Résultat net (Part du groupe) – 218 – 928 -76.5% 409 163 +150,9%

Bilan consolidé

Actif 31 déc 2018 31 déc 2017
En millions d'euros
Goodwill  217  216
Immobilisations incorporelles 1 194 1 122
Immobilisations aéronautiques 10 167 9 636
Autres immobilisations corporelles 1 503 1 418
Droits d'utilisation 5 243 5 724
Titres mis en équivalence  311  301
Actifs de retraite  331  590
Autres actifs financiers 1 487 1 242
Impôts différés  544  417
Autres débiteurs  264  239
Actif non courant 21 261 20 905
Actifs détenus en vue de la vente  0  0
Autres actifs financiers  325  421
Stocks et en-cours  633  557
Créances clients 2 191 2 164
Autres débiteurs 1 062 1 243
Trésorerie et équivalents de trésorerie 3 585 4 673
Actif courant 7 796 9 058
Total actif 29 057 29 963


Passif 31 déc 2018 31 déc 2017
En millions d'euros
Capital  429  429
Primes d'émission et de fusion 4 139 4 139
Actions d'autocontrôle – 67 – 67
Titres subordonnés  403  600
Réserves et résultat -3 051 -2 693
Capitaux propres (Propriétaires de la société mère) 1 853 2 408
Participations ne donnant pas le contrôle  12  12
Capitaux propres 1 865 2 420
Provisions retraite 2 098 2 202
Passifs de restitution et autres provisions 3 035 3 055
Dettes financières 5 733 5 919
Dettes de loyers 3 546 3 940
Impôts différés  4  12
Autres créditeurs  459  361
Passif non courant 14 875 15 489
Passifs de restitution et autres provisions  492  230
Dettes financières  826 1 378
Dettes de loyers  989  993
Dettes fournisseurs 2 460 2 365
Titres de transport émis et non utilisés 3 153 3 017
Programme de fidélisation  844  819
Autres créditeurs 3 548 3 246
Concours bancaires  5  6
Passif courant 12 317 12 054
Total capitaux propres et passifs 29 057 29 963

Tableau des flux de trésorerie consolidés du 1 er janvier au 30 septembre 2018

En millions d'euros 31 déc 2018 31 déc 2017
 
Résultat net des activités poursuivies  411  171
Résultat net des activités non poursuivies  0 – 8
Dotations aux amortissements et provisions d'exploitation 2 885 2 840
Dotations nettes aux provisions financières  127  129
Résultat sur cessions d'actifs corporels et incorporels – 33 – 35
Résultat sur cessions de filiales et participations  0 – 31
Résultats non monétaires sur instruments financiers – 49  41
Ecart de change non réalisé  190 – 790
Pertes de valeur  0  0
Autres éléments non monétaires – 254 1 564
Résultats des sociétés mises en équivalence – 15 – 21
Impôts différés  204 – 52
Capacité d'autofinancement 3 466 3 808
Dont activités non poursuivies  0  0
(Augmentation) / diminution des stocks – 31  5
(Augmentation) / diminution des créances clients – 39 – 331
Augmentation / (diminution) des dettes fournisseurs  69  68
Variation des autres débiteurs et créditeurs  247  549
Variation du besoin en fonds de roulement  246  291
Variation du besoin en fonds de roulement des activités non poursuivies  0  0
Flux net de trésorerie provenant de l'exploitation 3 712 4 099
Investissements corporels et incorporels -2 758 -2 562
Produits de cession d'immobilisations corporelles et incorporelles  133  124
Perte de contrôle de filiales, cession de titres de sociétés non contrôlées  6  8
Prise de contrôle de filiales et participations, achats de parts dans les sociétés non contrôlées – 9 – 9
Dividendes reçus  6  9
Diminution / (augmentation) nette des placements de plus de 3 mois  4 – 262
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement des activités non poursuivies  0  0
Flux net de trésorerie lié aux opérations d'investissement -2 618 -2 692
Augmentation de capital  0  747
Titres subordonnés ( dont prime ) – 211  0
Emission de nouveaux emprunts  539  741
Remboursement de dettes financières -1 400 -1 023
Remboursement de dettes de loyers – 972 – 984
Diminution / (augmentation) nette des prêts – 106 – 83
Dividendes et coupons sur dettes subordonnées distribués – 38 – 38
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement des activités non poursuivies  0  0
Flux net de trésorerie lié aux activités de financement -2 188 – 640
Effet des variations de change sur la trésorerie, équivalents de trésorerie et les concours bancaires courants  7 – 33
Effet des variations de change sur la trésorerie, équivalents de trésorerie et les concours bancaires courants des opérations non poursuivies  0  0
Variation de la trésorerie nette -1 087  734
Trésorerie, équivalents de trésorerie et concours bancaires à l'ouverture 4 667 3 933
Trésorerie, équivalents de trésorerie et concours bancaires à la clôture 3 580 4 667
Variation de la trésorerie nette des activités non poursuivies  0  0

Indicateurs financiers

EBITDA Quatrième trimestre Année
En millions d'euros 2018 2017 2018 2017
Résultat d'exploitation courant  40  228 1 332 1 923
Amortissements, dépréciations et provisions  736  742 2 885 2 840
EBITDA  776  970 4 217 4 763


Résultat net – part du groupe, retraité Quatrième trimestre Année
En millions d'euros 2018 2017 2018 2017
Résultat net, part groupe – 218 – 928  409  163
Résultat net des activités non poursuivies  0  0  0  8
Résultat de change non réalisé  72 – 115  23 – 790
Variation de la juste valeur des actifs et passifs financiers (dérivés)  21 – 28 – 53 – 43
Produits et charges non courants  6 1 600  12 1 907
Impact des taxes sur les retraitements – 17 – 431  18 – 320
Dépréciation des actifs d'impôts différés   0  0  0  0
Résultat net – part du groupe, retraité – 136  98  409  925
Coupons sur titres subordonnés -7 -7 -25 -25
Résultat net – part du groupe, retraité incluant les coupons sur titres subordonnés (utilisé pour calculer le bénéfice par action) -143 91 384 900
Résultat net retraité par action (en €) -0,33 0,22 0,90 2,43


Retour sur capitaux employés (ROCE) 1
En millions d'euros
31 déc 2018 31 déc 2017 31 déc 2017 31 déc 2016
Ecart d'acquisition et immobilisations incorporelles 1 410 1 338 1 338 1 285
Immobilisations aéronautiques 10 167 9 636 9 636 8 760
Autres immobilisations corporelles 1 503 1 418 1 418 1 400
Droits d'utilisation 5 243 5 724 5 724 5 558
Titres mis en équivalence  311  301  301  292
Autres actifs financiers, hors titres disponibles à la vente, valeurs mobilières de placement et dépôts liés aux dettes financières  133  113  113  107
Provisions, hors retraites, litige cargo et restructuration -3 141 -2 779 -2 779 -2 763
BFR, hors valeur de marché des instruments dérivés -6 124 -5 899 -5 899 -5 582
Capitaux employés au bilan 9 502 9 852 9 852 9 057
Capitaux employés moyens (A) 9 677 9 455
Résultat d'exploitation ajusté des locations opérationnelles 1 332 1 923
– Dividendes reçus – 2 – 3
– Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence  15  21
– Charge d'impôt reconnue dans le résultat net ajusté – 400 – 577
Résultat ajusté après impôt (B)  945 1 364
ROCE, 12 mois glissants (B/A) 9,8% 14,4%

Dette nette

  Bilan au  
 En millions d'euros 31 déc 2018 31 déc 2017
Dettes financières 6 216 6 955  
Dettes de loyers 4 450 4 847  
Actifs financiers nantis (swap sur OCÉANE)  0  0  
Couvertures de juste valeur sur les dettes  7  19  
Intérêts courus non échus – 67 – 76  
Dettes financières brutes (A) 10 606 11 745  
Trésorerie et équivalents de trésorerie 3 585 4 673  
Valeurs mobilières de placement à plus de 3 mois  74  73  
Trésorerie nantie  265  269  
Dépôts (obligations)  522  379  
Concours bancaires courant – 5 – 6  
Autre  1 – 2  
Liquidités nettes (B) 4 442 5 386  
Dette nette (A) – (B) 6 164 6 359  

Cash-flow libre d'exploitation ajusté

  Quatrième trimestre Année
En millions d'euros 2018 2017 2018 2017
Flux net de trésorerie provenant de l'exploitation, activités poursuivies  807  711 3 712 4 099
Investissements corporels et incorporels – 620 – 615 -2 758 -2 562
Produits de cession d'immobilisations corporelles et incorporelles  37  40  133  124
Cash-flow libre d'exploitation  224  136 1 087 1 661
Remboursement de la dette de location – 236 – 238 – 972 – 984
Cash flow libre d'exploitation ajust é – 12 – 102  115  677


Coût net à l'ESKO Quatrième trimestre Année
  2018 2017 2018 2017
Chiffre d'affaires (en m€) 6 538 6 278 26 515 25 867
Résultat d'exploitation courant  (en m€) – 40 – 228 -1 332 -1 923
Coût d'exploitation total (en m€) 6 497 6 050 25 182 23 944
Activité passage réseaux – autres recettes (en m€) – 243 – 184 – 912 – 764
Activité cargo – autres recettes fret (en m€) – 81 – 73 – 300 – 266
Chiffre d'affaires externe de la maintenance (en m€) – 490 – 465 -1 920 -1 801
Transavia – autres recettes (en m€) – 2 – 5 – 13 – 14
Chiffre d'affaires externe des autres activités (en m€) – 10 – 11 – 38 – 42
Coût net (en m€) 5 671 5 312 21 999 21 057
Capacités produites, exprimées en ESKO * 89 142 85 951 360 049 351 695
Coût net à l'ESKO (en centimes d'€ par ESKO) 6,36 6,18 6,11 5,99
Variation brute   +3,0%   +2,1%
Effet change sur les coûts nets  (en m€)    27   – 343
Variation à change constant   +2,5%   +3,8%
Effet prix du carburant (en m€)    198    665
Variation à change et prix du carburant constants   -1,0%   +0,6%
Variation des charges liées aux retraites (en m€)   – 10    4
Coût unitaire à l'ESKO à change, prix du carburant et charges liées aux retraites constants (en centimes d'€ par ESKO) 6,36 6,42 6,11 6,07
Variation à change, prix du carburant et charges liées aux retraites constants   -0,9%   +0,6%

*La capacité produite par les activités de transport est calculée en additionnant les capacités du réseaux passage (en SKO), de Transavia (en SKO) et du cargo (en TKO) convertie en ESKO basée sur un facteur fixe distinct pour Air France et KLM.

Résultats par compagnies

Groupe Air France Quatrième trimestre Année
  2018 Variation 2018 Variation
Chiffre d'affaires (en m€) 4 014 +3,7% 16 073 +1,2%
EBITDA (en m€)  412 – 194 2 107 – 597
Résultat d'exploitation (en m€) – 62 – 179  266 – 597
Marge d'exploitation (%) -1,5% -4,6 pt 1,7% -3,8 pt
Cash-flow d'exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (en m€)  273 – 186 1 792 – 502
Marge du cash-flow d'exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires) 6,8% -5,1 pt 11,1% -3,3 pt


Groupe KLM Quatrième trimestre Année
  2018 Variation 2018 Variation
Chiffre d'affaires (en m€) 2 663 +5,1% 10 955 +5,0%
EBITDA (en m€)  371 + 9 2 105 + 41
Résultat d'exploitation (en m€)  112 + 0 1 073 – 6
Marge d'exploitation (%) 4,2% -0,2 pt 9,8% -0,6 pt
Cash-flow d'exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (en m€)  302 + 109 1 792 + 94
Marge du cash-flow d'exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires) 11,3% +3,7 pt 16,4% +0,1 pt

NB: Le résultat des deux compagnies n'est pas égal aux chiffres consolidés en raison des écritures intra-groupe

Flotte du groupe au 31 décembre 2018

Type d'appareil AF
(dont HOP)
KLM
(dont KLC & MP)
Transavia Propriété Crédit-bail Loyers opérat. Total En exploit.  Ecart  31/12/17
B747-400   11   11     11 11 -2
B777-300 43 14   11 24 22 57 57  
B777-200 25 15   24 1 15 40 40  
B787-9 7 13   5 3 12 20 20 5
A380-800 10     1 4 5 10 10  
A340-300 6     6     6 6 -1
A330-300   5       5 5 5  
A330-200 15 8   11   12 23 23  
Total long-courrier 106 66 0 69 32 71 172 172 2
B737-900   5   1 1 3 5 5  
B737-800   27 67 25 10 59 94 93 6
B737-700   18 7 4 6 15 25 25 -1
A321 20     11   9 20 20  
A320 43     3 5 35 43 43 1
A319 34     19 2 13 34 34 -4
A318 18     14 4   18 18  
Total moyen-courrier 115 50 74 77 28 134 239 238 2
ATR72-600 6         6 6 6  
ATR72-500 1         1 1 1 -2
ATR42-500 6     2   4 6 5 -6
Canadair Jet 1000 14     14     14 14  
Canadair Jet 700 11     11     11 8 -3
Embraer 190 11 32   7 14 22 43 42 2
Embraer 175   17   3 14   17 17 5
Embraer 170 15     9 1 5 15 15  
Embraer 145 18     14 4   18 13  
Total Regional 82 49 0 60 33 38 131 121 -4
B747-400ERF   3   3     3 3  
B747-400BCF   1   1     1 1  
B777-F 2     2     2 2  
Total Cargo 2 4 0 6 0 0 6 6 0
                   
Total 305 169 74 212 93 243 548 537 0




[1] Depuis le 1 er janvier 2018, le groupe Air France-KLM applique les nouvelles normes IFRS 9,15 et 16. Les comptes consolidés du groupe ont été retraités au 1er Janvier 2017 afin de permettre la comparaison

[2] Passage et Transavia, variation à change constant

1 A change constant

1 Eléments exceptionnels sur le Résutat net, part du groupe :
– Effet positif après impôts de 47m€ au T4 2017 et 386m€ en 2017 en raison du retraitement IFRS16 de la dette de location en dollars,
– Charge non courante de 223 m€ après impôts au T3 2017(Cabines) et 1 195 m€ après impôts au T4 2017 (Pilotes) en raison de la décomptabilisation des actifs de retraite du personnel KLM.            
Si l'on exclut ces éléments exceptionnels, variation du Résultat net, part du groupe de -438m€ au T4 2018 et -796 m€ en 2018 par rapport à 2017.

[3] Pour s'aligner avec les pratiques de l'industrie, l'indicateur ESKO ne sera plus utilisé en 2019.
Nouvelle définition du Coût unitaire : Coût net par Siège Kilomètre Offert à change et carburant constants
L'impact de ce changement devrait être d'environ -0,1 pt en 2019

[4] Sur la base des courbes à terme au 15 février 2019, prix moyen du Brent de 65 USD le baril en 2019 et prix du jet fuel, coûts de mise à bord inclus de 693 USD par tonne en 2019. Hypothèse d'EUR/USD à 1,14 en 2019

1 La définition du ROCE a été revue dans le cadre de la mise en place de la norme IFRS 16. La valeur des actifs liés aux contrats de location des avions correspond à présent à la valeur nette comptable des droits d'utilisation de l'ensemble des contrats de location. De même, le « résultat d'exploitation ajusté des locations opérationnelles » a été remplacé par le « résultat d'exploitation courant » qui, du fait de l'application de la norme IFRS 16, ne comprend plus le coût financier des contrats de location. Enfin, le groupe utilise à présent un taux d'impôt normatif, calculé en fonction des taux d'impôt en vigueur en France et aux Pays-Bas.


This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: AIR FRANCE – KLM via GlobeNewswire

HUG#2235692

Print Friendly, PDF & Email

AIR FRANCE – KLM : RESULTATS ANNUELS 2018

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |