Gand, le 31 mars 2016 – 18.00 heures – Communiqué de presse / information réglementée

ABO-Group, un ensemble d'entreprises d'engineering & testing intégrées actives dans le domaine des sols, de l'environnement, de la géotechnique, de l'énergie et des déchets, annonce aujourd'hui ses chiffres financiers consolidés pour 2015.

  2014
en 000 €
2015
en 000 €
 

Variation
 

+/- %
Par action
en €
Total des produits d'exploitation 29 947 33 143 3 196 +10,7 %  
Chiffre d'affaires 29 015 31 620 2 605 +9,0 %  
REBITDA [1] 2 177 2 195 18 +0,8 % 0,21
Amortissements 1 544 1 713 169 +10,9 %  
Bénéfice opérationnel 342 323 -19 -5,6 % 0,02
Résultat financier [2] -136 -160 -24 -17,6 %  
Bénéfice avant impôts des activités poursuivies 206 163 -43 -20,9 %  
Bénéfice net des activités
poursuivies
38 162 124 +326,3 %  
Bénéfice net 199 148 -51 -25,6 % 0,01

Temps forts de 2015

  • Solide croissance du chiffre d'affaires de 9 %, croissance autonome de 6 %
  • Bénéfice opérationnel et bénéfice net influencés par la division internationale faible et par une provision unique
  • Bilan et position financière sains

Perspectives pour 2016

  • Début d'année 2016 soutenu, avec un carnet de commandes bien rempli
  • Efforts continus pour assurer une croissance organique et par le biais d'acquisitions
  • Changement de la direction opérationnelle

              
   
Solide croissance du chiffre d'affaires de 9%

En 2015, ABO-Group a pu profiter de la reprise économique naissante, notamment en Belgique et aux Pays-Bas. Le marché français est resté peu animé. Le groupe a néanmoins pu réaliser un chiffre d'affaires en hausse dans chacun des pays de son marché intérieur. Le chiffre d'affaires total a augmenté de 9 %, dont 6 % par croissance organique et 3 % par une acquisition aux Pays-Bas. Malgré une pression constante sur les prix, la demande a augmenté de manière générale. La plus forte croissance a été enregistrée chez Geosonda Belgique, dans la géotechnique aux Pays-Bas et dans la division énergie E20. Les activités de conseil en Belgique (ABO) ont aussi fortement progressé, grâce notamment à l'élargissement de l'offre de produits vers les secteurs archéologie et BREEAM [3] .

Le chiffre d'affaires se répartit comme suit entre les trois pays du marché intérieur :

  2014
en 000 €
2015
en 000 €
Variation
en 000 €
Croissance
%
France 15 862 16 545 +683 +4,3 %
Belgique 12 084 12 935 +851 +7,0 %
Pays-Bas 1 069 2 140 +1 071 +100 %
Chiffre d'affaires total 29 015 31 620 +2 605 +9,0 %

Bénéfice opérationnel et bénéfice net, influencés par la division internationale faible et par une provision unique

Tant en 2014 qu'en 2015, la rentabilité opérationnelle du groupe a été fortement influencée par des éléments uniques, non récurrents. En 2014, la cotation en bourse a engendré 291k € de charges exceptionnelles. En 2015, deux éléments ont déteint sur les chiffres : une provision unique pour un litige juridique avec un impact négatif de 520k €, et d'autre part, un 'autre produit d'exploitation' de 360k € sur la revalorisation de la participation existante dans Sialtech (application de l'IFRS 3). Pour mieux apprécier l'évolution sous-jacente, il est donc préférable de ne pas prendre en compte, dans les deux exercices, ces éléments non récurrents, d'où l'utilisation du REBITDA comme indicateur.

Le flux de trésorerie récurrent du groupe (REBITDA) s'est établi à 2,2 millions d'euros (0,21 euro/action), ce qui représente une légère hausse de 0,8 %. En 2015 aussi, le groupe a résolument investi dans l'élargissement de son offre de services, si bien que la marge s'est quelque peu affaiblie. Sur le plan géographique, l'extension s'est poursuivie avec l'ouverture d'un bureau à Montpellier. Par ailleurs, l'arrêt des aides à l'exportation dans la division internationale n'a pas pu être compensée à temps par de nouveaux contrats. Le 'lead time', à savoir le délai entre l'offre et l'obtention effective d'un contrat, est relativement long dans ce type d'activités. Toutefois, ABO-Group récolte peu à peu les fruits d'une série de nouvelles initiatives lancées les années précédentes. L'éventail des produits a été systématiquement élargi, si bien que les clients peuvent s'adresser à ABO pour un nombre croissant de produits et services. L'approche intégrée, outre un avantage en termes de prix, apporte aussi au client un gain de temps dans l'exécution de son projet.

Ces dernières années, ABO-Group n'a cessé d'investir, dans ses départements opérationnels, dans l'extension de son parc de machines. L'augmentation des amortissements de 10,9 % d'une année à l'autre (à 1,7 million d'euros) en témoigne. Ceci garantit au client une exécution de qualité, de même qu'une polyvalence optimale et une grande flexibilité dans les techniques de forage.

Bilan et position financière sains

Avec des fonds propres de 11,1 millions d'euros et une dette financière nette de 4,2 millions d'euros, le groupe a tous les atouts en main pour poursuivre dans la voie de la croissance organique et par le biais d'acquisitions.

L'ensemble des chiffres (compte de résultats consolidé, bilan consolidé et tableau des flux de trésorerie) est repris en annexe de cet avis.

Un début d'année 2016 soutenu, avec un carnet de commandes bien rempli

L'exercice 2016 a bien commencé, grâce notamment à un carnet de commandes bien rempli. Le marché néerlandais continue de se redresser à un rythme soutenu. En Belgique, la croissance est soutenue par l'obtention d'une série de contrats intéressants. Le marché français reste, pour l'heure, stationnaire.

Efforts continus pour assurer une croissance organique et par le biais d'acquisitions

ABO-Group veut poursuivre le développement de ses activités de conseil environnemental et énergétique, d'engineering et de testing, à la fois dans son marché intérieur (Belgique, Pays-Bas, France) et dans une série de marchés en croissance (Asie centrale et du Sud-Est, Afrique et anciens pays de l'Est). Le groupe maintient sa stratégie visant à se positionner comme un acteur européen aux ambitions internationales. ABO-Group mise sur la croissance interne, avec le recrutement d'experts pour le lancement et le développement de nouvelles activités. Par ailleurs, le groupe souhaite également poursuivre le déploiement de sa stratégie d'acquisition dans son marché intérieur. En 2015, ABO-Group est devenu propriétaire à 100 % de E20 (par le rachat de la participation de 50 % qui était détenue par KWA B.V.), une participation de 17,5 % a été acquise dans Sialtech B.V. et 25 % dans Ecorem NV ont été vendus. L'effet positif des transactions réalisées ces dernières années est déjà clairement perceptible.

Renforcement de la direction opérationnelle

Dans un environnement qui évolue de plus en plus vite, la vitesse de réaction est un facteur crucial si l'on veut pouvoir répondre aux conditions changeantes du marché. ABO-Group va dès lors renforcer les organes de décision de ses sociétés opérationnelles. Les services centraux ('ABO Corporate Office') seront recentrés, l'objectif principal étant de générer une valeur ajoutée pour l'ensemble du groupe. Dans cette optique, certains services ont entre-temps été externalisés (IT). Il en résultera d'importantes économies en termes de coûts et une flexibilité accrue.

Bilan 2015 / perspectives 2016 par segment

France

ABO-ERG , la division française d'ABO-Group, est connue comme l'une des entreprises françaises les plus performantes dans la géotechnique et l'environnement, ce qui lui offre un large accès aux grands projets nationaux français, notamment en matière de transport (d'énergie), de projets industriels, de centrales nucléaires et de sites pollués. Malgré une conjoncture défavorable en France, ABO-ERG a enregistré une nouvelle progression de son chiffre d'affaires en 2015, après la hausse significative (16 %) en 2014. Le chiffre d'affaires supplémentaire a été réalisé principalement sur les grands chantiers géotechniques. Les actions commerciales, en particulier la nouvelle extension du bureau de Lyon et la nouvelle implantation à Montpellier, y ont également contribué. Enfin, ABO-ERG récolte les fruits d'investissements substantiels en machines, matériel de laboratoire, et formation. La division environnementale a pu maintenir – voire consolider – sa position sur un marché très difficile. ABO-ERG se diversifie dans des activités connexes tout en poursuivant son programme d'investissements dans la qualité et la sécurité. On peut dès lors s'attendre à ce que l'entreprise poursuive, en 2016, sa croissance et son développement continu en France.

Belgique

ABO SA est centrée, en tant que bureau de consultance et d'engineering, sur le conseil intégral pour tous types de projets de construction et de revalorisation. ABO SA est axée sur le marché belge, avec des bureaux en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie. ABO se concentre sur l'étude et l'assainissement des sols, tous types d'études environnementales, les recherches en matière d'archéologie et d'historique de la construction, ainsi que sur le conseil intégral dans le domaine de la revalorisation et de l'aménagement du territoire. Les services d'ABO englobent la description du projet (conseil en soutien à la politique, notes stratégiques), la phase de (pré)faisabilité (études technico-économiques, études de situation, études d'impact environnemental, analyses des risques, aide à la soumission, …), la phase de conception (engineering détaillé, rédaction d'un cahier des charges, étude d'impact social et environnemental, autorisations,…) et l'accompagnement et le suivi des travaux. Pour mener à bien les projets, ABO dispose, au quotidien, d'une équipe multidisciplinaire comprenant pas moins de 80 spécialistes dans différentes disciplines.

Pour 2016, ABO prévoit une forte croissance dans l'archéologie (suite à la mise en place d'une nouvelle réglementation en Flandre), dans les activités BREEAM et dans le conseil en matière de construction durable. Par ailleurs, l'entreprise poursuit résolument sa diversification, par exemple dans le domaine des études d'amiante (en fonction du plan stratégique de désamiantage) en collaboration avec Translab. À partir de fin 2016 et les années suivantes, une forte croissance dans le domaine de l'assainissement des sols est attendue en Wallonie compte tenu de la mise en application des arrêtés d'exécution – attendus de longue date – du décret wallon sur les sols.

Vu l'évolution des conditions de marché internationales dans le domaine du conseil environnemental, avec une diminution des subsides disponibles et une demande croissante pour une approche intégrale, 2015 peut être considérée, pour ECOREM , comme une année d'investissement importante, centrée sur l'approfondissement et l'élargissement de l'offre de services internationaux. Afin de répondre au mieux à la globalisation et à l'évolution du marché du conseil environnemental, le rythme de développement de certaines activités a été accéléré. Ce fut notamment le cas pour le concept 'urban environment', ainsi que pour nos projets en matière d'énergie renouvelable, l'accent étant mis sur l'étude des possibilités en matière de stockage d'énergie (notamment l'atoll énergétique en Mer du Nord).

Dans une sélection de pays émergents, les réseaux ont été consolidés en vue de se préparer aux nouveaux contrats. Ensuite, une série de nouveaux pays ont été étudiés avec une attention particulière pour leur potentiel en matière de financement environnemental. Dans d'autres régions, les activités commerciales ont été réduites ou mises temporairement en suspens en raison de l'instabilité économique et/ou politique. Afin de pouvoir mieux nous concentrer sur des thèmes comme le développement urbain durable, l'extension portuaire, le stockage stratégique de l'énergie et les contrats d'étude innovants, les contrats d'étude locaux, ont été transmis à ABO ou même, dans certains cas, abandonnés. Cette restructuration doit contribuer au positionnement international d'Ecorem SA et à l'internationalisation de l'ensemble d'ABO-Group.

Pour GEOSONDA , la division environnementale et géotechnique opérationnelle, 2015 a été une année de forte croissance et de transformation. L'intégration opérationnelle a d'abord été achevée. Dans ce cadre, les trois principales techniques d'étude (forage, sondage et pose de tranchées d'essai) sont combinées avec les trois principaux marchés en matière d'étude des sols (environnement, géotechnique et archéologie). Cette combinaison unique a permis de générer un chiffre d'affaires en forte croissance, plusieurs nouveaux collaborateurs de talent étant venus renforcer l'entreprise. Quelques grands projets multidisciplinaires ont également été engrangés (notamment une étude de sols pour Saeftinghedok). Par ailleurs, de nouveaux investissements ont été réalisés dans du matériel moderne et spécialisé, comme des véhicules écologiques et une nouvelle unité CPT, ce qui permettra de poursuivre dans la voie de la croissance et de l'innovation.

Pour E20 (Energy to zero Consult) également, 2015 a été une année de croissance. Un nouvel auditeur expérimenté a été engagé, un gestionnaire de projet axé sur le marché bruxellois est entré en fonction et le soutien administratif nécessaire a été mis en place. E20 voit sa part de marché augmenter. L'attribution d'un grand contrat pour Anvers permettra d'augmenter sensiblement le chiffre d'affaires en 2016. Par ailleurs, un contrat supplémentaire pour l'Agence flamande pour l'entreprise ('Agentschap Ondernemen'), l'acquisition de nouveaux clients pour les audits énergétiques obligatoires pour les grandes entreprises et le contrat de coaching énergétique en cours pour la ville de Gand ont assuré la continuité. Pour 2016, une croissance est prévue dans l'accompagnement des entreprises pour les questions liées à l'énergie et des pouvoirs publics pour la réduction de la consommation d'énergie. Enfin, des investissements en R&D permettront de déployer des activités de niche et d'établir une collaboration à long terme avec les clients.

Pays-Bas

Le marché néerlandais semble gagner de la vitesse. Le mouvement de redressement se poursuit donc, après une période de crise très difficile dans les années 2009-2013. Les activités environnementales et géotechniques de terrain (Sjaltech et Goorbergh Geotechniek) ont enregistré une croissance très saine. Pour 2016, une croissance substantielle du chiffre d'affaires organique est à nouveau attendue. ABO-Group cherche résolument à renforcer sa présence et son offre de produits sur le marché néerlandais.


Calendrier financier

25/05/2016: Assemblée générale                                        30/09/2016 : Chiffres semestriels 2016

Déclaration du commissaire

Le commissaire d'ABO-Group Environment NV, Ernst & Young Bedrijfsrevisoren BCBVA, représenté par Marnix Van Dooren, a confirmé que ses activités de contrôle, qui sont terminées quant au fond, n'ont pas révélé de corrections significatives qui devraient être apportées aux chiffres consolidés du groupe pour 2015, repris dans ce communiqué de presse.

À propos d'ABO-Group

ABO-Group est un ensemble d'entreprises d'engineering & testing intégrées, actives dans le domaine des sols, de l'environnement, de la géotechnique, de l'énergie et des déchets. ABO-Group a pour ambition, par la croissance interne et par le biais d'acquisitions, d'accroître son chiffre d'affaires et d'étendre la gamme de ses activités en Europe et au-delà. Pour une description plus détaillée des risques et des activités du groupe, il est fait référence au document de cotation d'ABO-Group, divulgué le 31 juillet 2014 et disponible sur le site internet d'ABO-Group ( www.abo-group.eu ).

Pour de plus amples informations :

Frank De Palmenaer                                                                   Johan Reybroeck                                                        
CEO ABO-Group Environment SA                                     CFO ABO-Group Environment SA    
frank.depalmenaer@abo-group.eu                                      johan.reybroeck@abo-group.eu

T +32 (0)496 59 88 99 

Derbystraat 255, Maaltecenter Blok G, B-9051 Gand (SDW), Belgique

Ce communiqué de presse est disponible sur notre site internet www.abo-group.eu


ANNEXE : CHIFFRES FINANCIERS CONSOLIDÉS

Compte de résultats consolidé

        Pour l'année prenant fin le 31 décembre      
        2015   2014   +/- +/- %
        En milliers d'euros      
                   
Chiffre d'affaires       31 620   29 015   2 605 9,0 %
Autres produits d'exploitation       1 523   932   591 63,4 %
Total des produits d'exploitation       33 143   29 947   3 196 10,7 %
                   
                   
Achats       -3 634   -2 992   -642 21,5 %
Services et biens divers       -10 601   -10 319   -282 2,7 %
Rémunérations du personnel       -15 710   -13 987   -1 723 12,3 %
Amortissements       -1 713   -1 544   -169 10,9 %
Autres charges d'exploitation       -1 162   -763   -399 52,3 %
Bénéfice opérationnel       323   342   -19 -5,6 %
                   
Charges financières       -312   -274   -38 13,9 %
Produits financiers       61   103   -42 -40,8 %
Quote-part dans le résultat des entreprises associées   91   35   56 160,0 %
Bénéfice avant impôts des activités poursuivies   163   206   -43 -20,9 %
                   
Impôts       -1   -168   167 -99,4 %
Bénéfice net des activités poursuivies       162   38   124 326,3 %
                   
Bénéfice des activités abandonnées, après impôts   -14   161   -175 -108,7 %
Bénéfice net       148   199   -51 -25,6 %
                   
                   
Bénéfice (perte) net imputable aux                  
actionnaires de la société-mère       149   219   -70 -32,0 %
Intérêts minoritaires       -1   -20   19 -95,0 %



  Pour l'année prenant fin le 31 décembre
  2015   2014
       
Bénéfice (perte) par action pour les actionnaires      
De base et dilué  €  0,01    €  0,02
Bénéfice (perte) par action (activités poursuivies)      
De base et dilué  €  0,02    €  0,00
Bénéfice (perte) par action (activités non poursuivies)      
De base et dilué  €  -0,00    €  0,02
       
Moyenne pondérée des actions (bénéfice ordinaire par action) (en 000) 10 569   10 425
Moyenne pondérée des actions avec impact de la dilution (en 000) 10 569   10 425



Aperçu consolidé de toute la période   Pour l'année prenant fin le 31 décembre
        2015   2014
        En milliers d'euros
Bénéfice net       148   199
             
Résultats non réalisés            
Transférable au compte de résultats            
Réévaluation de bâtiments       183   0
  Impact des impôts       -62   0
Variation de la juste valeur d'actifs disponibles à la vente       40   22
  Impact des impôts       0   -7
Non transférable au compte de résultats            
Gains (pertes) actuariels       11   -158
  Impact des impôts       -4   52
             
Résultats non réalisés, après impôts       168   -91
             
Résultat total, après impôts       316   108
             
Résultat total imputable aux            
actionnaires de la société-mère       316   128
Intérêts minoritaires       0   -20

Bilan consolidé

          Pour l'année prenant fin le 31 décembre
          2015   2014
          En milliers d'euros
Actif            
               
  Actifs immobilisés            
  Goodwill       154   154
  Immobilisations incorporelles       322   89
  Immobilisations corporelles       10 759   9 310
  Investissements dans des entreprises associées       84   183
  Actifs d'impôt différé       2 000   1 648
  Actifs financiers disponibles à la vente       175   134
  Autres actifs financiers       336   267
          13 830   11 785
               
  Actifs courants            
  Stocks       418   275
  Créances commerciales       12 053   12 657
  Autres actifs courants       2 571   1 364
  Liquidités et équivalents de trésorerie       2 405   3 327
          17 447   17 623
               
  Actifs destinés à la vente       1 259   1 271
               
Total de l'actif       32 536   30 679



          Pour l'année prenant fin le 31 décembre
          2015   2014
          En milliers d'euros
Fonds propres et dettes            
               
  Fonds propres nets            
  Capital       4 857   4 857
  Réserves consolidées       4 032   3 773
  Résultats non réalisés       1 676   1 694
  Fonds propres imputables aux actionnaires du groupe       10 565   10 324
  Intérêt minoritaire       551   107
  Total des fonds propres       11 116   10 431
               
  Dettes à long terme            
  Dettes financières       1 675   2 022
  Passifs d'impôts différés       1 262   921
  Provisions       1 108   481
          4 045   3 424
               
  Dettes à court terme            
  Dettes financières       4 956   5 030
  Dettes commerciales       4 412   4 230
  Dettes fiscales       143   85
  Autres dettes à court terme       6 568   6 180
          16 079   15 525
  Dettes afférentes à des actifs détenus en vue de la vente       1 296   1 299
               
Total des fonds propres et des dettes       32 536   30 679

Tableau des flux de trésorerie consolidé

        Pour l'année prenant fin le 31 décembre
        2015   2014
        En milliers d'euros
Activités opérationnelles          
             
Bénéfice net     148   199
             
Charges non décaissées et ajustements opérationnels          
  Amortissements d'immobilisations corporelles     1 678   1 407
  Amortissements d'immobilisations incorporelles     59   69
  Plus-value sur réévaluation NCI     -361    
  Bénéfice sur la vente d'immobilisations corporelles     -187   -4
  Variation des provisions     471   -46
  Variation des dépréciations de clients     26   20
  Produits financiers     -61   -93
  Charges financières     314   274
  Quote-part dans le résultat des entreprises associées     -91   -35
  Produit d'impôt différé     -301   -48
  Charge d'impôt     302   216
  Autres     0   2
             
Ajustements du fonds de roulement          
  Diminution (augmentation) des autres actifs financiers, des créances commerciales et d'autres actifs courants     363   -900
  Diminution (augmentation) des stocks     -37   24
  Diminution (augmentation) des créances commerciales et autres dettes     -11   835
        2 312   1 920
  Intérêts perçus     39   44
  Impôts payés     -258   -360
             
Flux de trésorerie net des activités opérationnelles   2 093   1 604




Activités d'investissement          
             
  Investissements dans des immobilisations corporelles     -1 054   -774
  Investissements dans des immobilisations incorporelles     -10   -13
  Vente d'immobilisations corporelles     356   27
  Acquisition d'un intérêt minoritaire     -175   0
  Acquisition d'une filiale     -196   585
  Vente d'un intérêt minoritaire     1   0
  Vente d'une coentreprise     0   462
  Prêt accordé à une entreprise associée     -70   0
  Investissements dans des entreprises associées     0   -50
             
Flux de trésorerie net (utilisé dans) des activités d'investissement     -1 148   237
             
Activités de financement          
             
  Recettes provenant de prêts     1 878   3 159
  Remboursements d'emprunts     -2 806   -3 730
  Remboursements de dettes de leasing     -670   -585
  Augmentation du capital en valeurs disponibles     0   527
  Coûts directement imputables de l'augmentation du capital     0   -11
  Intérêts payés     -163   -259
  Autres produits (charges) financiers     -118   34
             
Flux de trésorerie net des activites de financement     -1 879   -865
             
Augmentation nette des valeurs disponibles et équivalents de trésorerie     -934   976
  Valeurs disponibles et équivalents de trésorerie au début de l'année   3 433   2 457
  Valeurs disponibles et équivalents de trésorerie en fin d'année   2 499   3 433
             
Autre transactions hors caisse          
  Actifs liquides détenus en vue de la vente     94   106

État consolidé des variations des capitaux propres

    Imputable aux actionnaires
du groupe
       
    Capital   Réserves consolidées   Résultats non réalisés   Total   Intérêt minoritaire   Total des fonds propres
    En milliers d'euros
                         
Au 31 décembre 2013 2 818   3 469   1 870   8 157   127   8 284
                         
Bénéfice net     219       219   -20   199
Résultats non réalisés         -91   -91       -91
Résultat total 0   219   -91   128   -20   108
                        0
Acquisition inversée de Thenergo 1 524           1 524       1 524
Augmentation du capital en numéraire 526           526       526
Coûts directement imputables de l'augmentation du capital -11           -11       -11
Transfert d'amortissements d'immobilisations corporelles     85   -85   0       0
                         
Au 31 décembre 2014 4 857   3 773   1 694   10 324   107   10 431
                         
Bénéfice net     149       149   -1   148
Résultats non réalisés         167   167   1   168
Résultat total 0   149   167   316   0   316
                         
Vente de 25 % dans Ecorem 0   93   -100   -7   8   1
Achat intérêt minoritaire E20 0   -68   0   -68   -107   -175
Achat Sialtech (intérêt minoritaire) 0   0   0   0   543   543
Transfert d'amortissements d'immobilisations corporelles 0   85   -85   0   0   0
                         
Au 31 décembre 2015 4 857   4 032   1 676   10 565   551   11 116





[1] Recurring earnings before interest, taxes, depreciation and amortization

[2] Y compris la part dans le bénéfice des entreprises associées

[3] BREEAM est un label développé par BRE (une organisation du Royaume-Uni) qui évalue l'impact environnemental de bâtiments ou de projets sur la base des mesures prises en matière de durabilité. Ce label est applicable au niveau international et peut être attribué aussi bien à des bâtiments qui sont déjà en usage qu'à des bâtiments neufs ou rénovés, ou à de nouveaux plans directeurs.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ABO-Group via GlobeNewswire

HUG#1999432

Print Friendly

ABO-Group Chiffres annuels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |