Paris, 8 juin 2016, 17h45

Suite à la recommandation de l'Agence Européenne du Médicament (EMA) de déposer un dossier de demande d'autorisation conditionnelle de mise sur le marché du masitinib dans la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) , AB Science organise une conférence à l'attention des analystes et des investisseurs le 13 juin 2016 à New York

AB Science SA (NYSE Euronext – FR0010557264 – AB), société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK) tiendra une conférence à l'attention des analystes et investisseurs sur le masitinib dans la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA), à New York, Etats-Unis, le 13 juin 2016 de 18h à 22h, heure de New York.

Les investisseurs et analystes qui souhaitent participer à cette conférence peuvent contacter Chardan Capital Market à l'adresse : SPitt@chardancm.com.

Quatre experts reconnus dans le domaine de la SLA feront une présentation durant cette conférence:

  • Angela Genge, MD , est Directrice de l'Unité de Recherche Clinique à l'Institut neurologique de Montréal, Canada
  • Jeremy Shefner, MD, PhD , est professeur à la fondation Kemper et Ethel Marley, président du département de neurologie, vice-président de l'Institut neurologique Barrow, Phoenix, Arizona
  • Nazem Atassi, MD , est directeur adjoint de l'Institut de recherche clinique neurologique (NCRI), au Massachusetts General Hospital (MGH) à Boston, Massachusetts
  • Luis Barbeito, PhD, est directeur exécutif de l'Institut Pasteur de Montevideo et Responsable du Laboratoire de Neurodégénérescence à l'Institut Pasteur de Montevideo, Uruguay

Olivier Hermine, MD, PhD , Chef du Service d'Hématologie à l'hôpital Necker à Paris et président du comité scientifique d'AB Science participera également à cette conférence, avec Alain Moussy, président et fondateur d'AB Science.

La conférence couvrira les points suivants:
–      Revue des résultats des études de phase 2 et 3 dans la SLA sur les 20 dernières années et des défis rencontrés dans le développement d'un traitement efficace dans la SLA.
–      Mécanisme d'action du masitinib dans la SLA, et implication des cellules gliales du système immunitaire naturel comme cible thérapeutique dans la SLA
–      Design et résultats de l'étude de phase 2/3 (AB10015) du masitinib dans la SLA
–      Critères de pertinence clinique et niveau attendu de significativité statistique pour un enregistrement d'un nouveau produit dans la SLA, sur la base des dernières publications et recommandations règlementaires
–      Processus règlementaire avec l'EMA et la FDA pour le masitinib dans la SLA

Keay Nakae, analyste financier chez Chardan Capital animera la discussion.

À propos du masitinib
Le masitinib est un nouvel inhibiteur de tyrosine kinase, administré par voie orale, qui cible les mastocytes et les macrophages, cellules essentielles de l'immunité, par l'inhibition d'un nombre limité de kinases. En raison de son mode d'action unique, le masitinib peut être développé dans un grand nombre de pathologies, en oncologie, dans les maladies inflammatoires, et certaines maladies du système nerveux central. En oncologie, par son activité d'immunothérapie, le masitinib peut avoir un effet sur la survie, seul ou en association avec la chimiothérapie. Par son activité sur le mastocyte et les cellules microgiales et donc par son effet inhibiteur sur l'activation du processus inflammatoire, le masitinib peut avoir un effet sur les symptômes associés à certaines pathologies inflammatoires et du système nerveux central.

À propos d'AB Science
Fondée en 2001, AB Science est une société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement, et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), une classe de protéines ciblées dont l'action est déterminante dans la signalisation cellulaire. Nos programmes ciblent des pathologies à fort besoin médical, souvent mortelles avec un faible taux de survie, rares, ou résistantes à une première ligne de traitement, dans les cancers, les maladies inflammatoires et les maladies du système nerveux central, en santé humaine et animale.
AB Science a développé en propre un portefeuille d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), une nouvelle classe de molécules ciblées dont l'action consiste à modifier les voies de signalisation intracellulaire. La molécule phare d'AB Science, le masitinib, a déjà fait l'objet d'un enregistrement en médecine vétérinaire en Europe et aux États-Unis et est développée dans douze phases 3 chez l'homme, dans le GIST en 1 er ligne et en 2 nd ligne de traitement, le mélanome métastatique exprimant la mutation c-Kit JM, le myélome multiple, le lymphome T, le cancer colorectal métastatique, le cancer de la prostate métastatique, le cancer du pancréas, l'asthme sévère résistant à la corticostérone en prise orale, la maladie d'Alzheimer, la sclérose en plaques dans ses formes progressives, et la sclérose latérale amyotrophique. La société a son siège à Paris et est cotée sur Euronext Paris (Ticker : AB)

Plus d'informations sur la société sur le site internet : www.ab-science.com
Le présent document contient des informations prospectives. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces prévisions qui sont soumises à des risques dont ceux décrits dans les documents déposés par la Société auprès de l'Autorité des marchés financiers, à l'évolution de la conjoncture économique, des marchés financiers et des marchés sur lesquels AB Science est présente.
*   *   *

AB Science – Communication financière & Relations Presse
investors@ab-science.com



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: AB Science via GlobeNewswire

HUG#2019048

Print Friendly

AB Science tiendra une conférence à l’attention des analystes et investisseurs sur le masitinib dans la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA), à New York, Etats-Unis, le 13 juin 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |