Valneva publie une forte progression de son chiffre d'affaires et un EBITDA positif au S1 confirmant l'évolution du Groupe vers l'équilibre opérationnel

La performance financière des produits commerciaux continue de s'améliorer au second trimestre tandis que des dépréciations d'actifs de R&D sans impact sur la trésorerie se traduisent par une forte perte nette

  • Le chiffre d'affaires (subventions incluses) s'élève à €51,4 millions au S1 2016 (vs €39,2 millions au S1 2015) dopé par le doublement des ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® à €30,1 millions suite à la mise en place du nouveau réseau de marketing et distribution du Groupe
  • Les ventes de DUKORAL ® progressent à €9,8 millions au S1 2016 (vs €8,1 millions enregistrés au S1 2015 à compter de la date d'acquisition);
  • Le Groupe enregistre ses premières redevances sur les ventes d'un vaccin humain produit sur la technologie EB66 ® au S1 2016
  • L'EBITDA s'améliore à €4,7 millions au S1 2016 (vs. une perte d'EBITDA de €5,3 millions au S1  2015);
  • Comme attendu, Valneva enregistre une forte perte nette au S1 2016 en raison de dépréciations d'actifs, sans impact sur la trésorerie, suite aux résultats cliniques du Pseudomonas aeruginosa au T2;
  • Les activités opérationnelles génèrent des flux de trésorerie positifs au T2 permettant à Valneva d'afficher une trésorerie de €38,7 millions à fin juin 2016 (vs. €33,4 millions à la fin du T1 2016)

 

Nouveaux accords

  • Valneva annonce la signature d'un accord de licence commercial pour l'utilisation de sa technologie EB66 ® avec Gallant, filiale de la société allemande de santé animale IDT Biologika GmbH, ainsi que la signature de plusieurs nouveaux accords de recherche
  • Valneva a récemment annoncé la signature d'un accord commercial avec Seqirus (anciennement BioCSL) pour le marketing et la distribution des vaccins contre la grippe Sandovac ® and Fluad ® en Autriche

Informations R&D récemment publiées

  • Fin juillet, Valneva a annoncé des résultats de fin de Phase II positifs pour son candidat vaccin contre le Clostridium difficile et est aujourd'hui en discussions avec des partenaires potentiels pour financer la Phase III
  • Valneva a également annoncé en juillet avoir signé avec la Banque européenne d'investissement  un contrat de prêt de €25 millions pour financer ses activités de R&D dont celles de ses candidats vaccins contre la Borréliose de Lyme et Zika
    • Le Groupe confirme qu'il prévoit de lancer les essais cliniques de Phase I pour son candidat vaccin contre la Borreliose de Lyme d'ici la fin 2016
    • Valneva a récemment annoncé qu'il avait réussi à générer un candidat vaccin hautement purifié contre le virus Zika et qu'il recherchait un partenaire pour débuter les essais cliniques

                         

Perspectives 2016

Valneva confirme ses perspectives financières 2016:

  • Le chiffre d'affaires total IFRS 2016 devrait se situer entre €90 et €100 millions d'euros, dont €70 à €80 millions de ventes de produits, soit une hausse potentielle de 30% des ventes de produits comparée à 2015.
  • La croissance du chiffre d'affaires liée à la mise en place du nouveau réseau de marketing et de distribution mondial de Valneva devrait permettre de générer une marge brute sur les ventes de produits d'environ 50% en 2016.
  • Le Groupe va continuer à progresser vers l'autonomie financière et prévoit de réduire sa perte d'EBITDA à moins de €5 millions tout en investissant environ €25 millions en R&D cette année.

Thomas Lingelbach, Président et Franck Grimaud, Directeur général de Valneva ont indiqué, «  Valneva a enregistré une très bonne performance financière au premier semestre. Nous avons doublé les ventes de notre vaccin contre l'encéphalite japonaise, continué à améliorer notre EBITDA et généré des flux de trésorerie positifs au second trimestre. Le Groupe va continuer à optimiser la valeur de ses produits commerciaux et des produits vendus pour le compte de tiers tout en augmentant la valeur de son portefeuille de R&D en faisant progresser ses candidats vaccins vers de nouveaux sauts de valeur. »

Principaux éléménts financiers

€ en milliers 3 mois clos au 30 juin 6 mois clos au 30 juin
  2016 2015 2016 2015
Chiffres d'affaires et subventions 26 700 19 713 51 387 39 214
Résultat net/(perte) (34 422) (8 846) (39 460) 946
EBITDA 4 658 (4 384) 4 672 (5 346)
Trésorerie nette générée par l'activité 10 475 (1 029) 3 888 (10 886)
Trésorerie nette fin de période 38 657 43 673 38 657 43 673

Lyon (France), 31 août 2016 – Valneva SE ("Valneva" or "the Company"), société leader dans l'industrie des vaccins, présente aujourd'hui ses résultats financiers consolidés au 30 juin 2016. Le rapport financier intérimaire incluant les comptes semestriels consolidés et le rapport d'activité du Groupe est disponible sur le site internet du Groupe www.valneva.com

Une vidéo-conférence pour les analystes financiers, gérants, investisseurs et journalistes est organisée aujourd'hui à 2:00 pm (CET). Un enregistrement de la conférence sera disponible sur le site internet du Groupe via le lien http://edge.media-server.com/m/p/wp4kodbe

Vaccins commercialiés

VACCINS CONTRE L'ENCEPHALITE JAPONAISE (IXIARO ® /JESPECT ® )

Doublement des ventes au S1 2016 comparées au S1 2015

Au premier semestre 2016, le chiffre d'affaires des ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® a doublé à €30,1 millions contre €15,3 millions au premier semestre 2015. Cette augmentation a été principalement soutenue par un accroissement des ventes lié à la mise en place du réseau de marketing et de distribution du Groupe, notamment sur les marchés privés américain, allemand, britannique et canadien ainsi que par les livraisons à l'armée américaine liées au contrat d'approvisionnement de deux ans signé au premier trimestre.

En mars 2016, Valneva a annoncé la signature d'un contrat de $42 millions avec le département américain de la défense pour la fourniture de doses d'IXIARO ® à l'armée américaine sur une période de deux ans afin de protéger les 360 000 militaires, personnels civils, et leurs familles, travaillant et vivant dans les pays endémiques.

En prenant en compte les ventes du premier semestre, les cycles de demandes observés sur le marché du voyage et la fourniture de nouvelles doses du vaccin à l'armée américaine, Valneva confirme son objectif d'environ €50 millions de chiffre d'affaires pour IXIARO ® /JESPECT ® en 2016.

VACCIN CONTRE LE CHOLERA / ETEC (DUKORAL ® )

Bon potentiel de croissance

Les ventes de DUKORAL ® au premier semestre 2016 ont progressé à €9,8 millions contre €8,1 millions de ventes enregistrées par Valneva au premier semestre 2015, malgré l'impact négatif lié aux changements  dans la monographie du produit au Canada qui ont conduit le Groupe à suspendre ses activités promotionnelles fin 2015 et début 2016 dans ce pays afin d'actualiser les indications du produit.

Valneva confirme son objectif d'atteindre environ €23 millions de chiffre d'affaires pour DUKORAL ® en 2016 contre €26,3 millions sur une base pro forma en 2015. Valneva va continuer à investir dans le développement des ventes de DUKORAL ® en renforçant ses activités promotionnelles et accentuant son expansion géographique.

Technologies et services

LIGNEE CELLULAIRE EB66 ®

De nouveaux accords signés au S1, d'autres attendus au S2

La lignée cellulaire EB66 ® de Valneva, qui est dérivée de cellules souches de canard, représente aujourd'hui l'une des meilleures alternatives aux oeufs de poule pour la production à grande échelle de vaccins humains et vétérinaires. La lignée EB66 ® devient de plus en plus rentable et le Groupe prévoit une croissance de la contribution financière de cette technologie.

Au second trimestre 2016, Valneva a enregistré ses premières redevances liées à la vente de vaccins humains contre la grippe pandémique produits sur la lignée EB66 ® dans le cadre de son partenariat avec GlaxoSmithKline (GSK).

Durant les six premiers mois de l'année 2016, Valneva a également signé de nouveaux accords pour l'utilisation de sa lignée cellulaire EB66 ® dont un accord commercial avec Gallant Custom Laboratories Inc, filiale canadienne de la société allemande de santé animale IDT Biologika GmbH.

Valneva s'attend à signer de nouveaux accords de licence pour l'utilisation de sa lignée cellulaire EB66 ® au second semestre 2016.

Candidats vaccins cliniques

Le portefeuille de produits propriétaires du Groupe inclut actuellement des candidats vaccins contre le Clostridium difficile (Phase II achevée) et la Borreliose de Lyme dont l'entrée en Phase I est prévue fin 2016.

Au deuxième trimestre, Valneva a annoncé que les résultats de Phase II/III de son candidat vaccin contre le Pseudomonas aeruginosa (VLA43) n'avaient pas confirmé les données obtenues en Phase II ainsi que celles obtenues lors de l'analyse intermédiaire, qui avaient démontré un effet clinique notable de réduction de la mortalité toutes causes confondues. En conséquence, le Groupe a décidé d'interrompre ce programme.

CANDIDAT VACCIN CONTRE LE CLOSTRIDIUM DIFFICILE – VLA 84

Phase II achevée avec succès – Valneva s'attend à trouver un partenaire pour la Phase III

Le Clostridium difficile (C. difficile) est la principale cause de diarrhée nosocomiale en Europe et aux États-Unis. Environ 450 000 cas de C. difficile seraient enregistrés aux Etats-Unis chaque année [1] . Il n'existe actuellement aucun vaccin contre le C. difficile et le traitement antibiotique de la maladie est assez limité avec une récurrence dans environ 20% des cas. Valneva estime que le marché potentiel global pour des produits prophylactiques contre le C. difficile pourrait dépasser 1 milliard de dollars par an.

Fin juillet 2016, Valneva a annoncé des résultats de fin de Phase II positifs pour son candidat vaccin contre le C. difficile et indiqué que ces résultats confirmaient les résultats préliminaires présentés le 17 juin à Boston lors de l'ASM Microbe 2016, congrès annuel de l'American Society of Microbiology.

VLA84 s'est révélé immunogène pour toutes les doses et formulations testées puisque des réponses fonctionnelles neutralisantes par anticorps IgG ont été constatées. L'étude a atteint son critère principal en termes d'identification de la dose avec le taux de séroconversion le plus élevé contre les toxines A et B et a confirmé le profil d'innocuité favorable observé en Phase I. Les résultats définitifs de Phase II portaient sur un suivi des 500 participants de l'étude jusqu'à 210 jours après la vaccination.

Les principales caractéristiques de l'étude de Phase II avaient été soumises aux autorités réglementaires afin de pouvoir soutenir une progression en Phase III. Valneva a obtenu la confirmation par un Conseil scientifique indépendant (SAB) que son candidat vaccin remplissait les conditions pour une entrée en Phase III et se tient prêt pour une réunion de fin de Phase II avec les autorités réglementaires (EOP2 meeting) une fois la conception générale de l'étude définie avec un partenaire. Comme annoncé précédemment, Valneva s'attend à signer un accord de partenariat pour ce programme d'ici la fin de l'année.

CANDIDAT VACCIN CONTRE LA BORRELIOSE DE LYME  – VLA 15

Entrée en Phase I prévue en  2016

Il n'existe actuellement aucun vaccin humain commercialisé contre la maladie de Lyme, syndrome infectieux multi-systémique transmis par les tiques de plus en plus répandu aux Etats-Unis et en Europe.

Valneva a développé un candidat vaccin multivalent (VLA15) visant l'OspA, l'une des protéines les plus exprimées par la bactérie lorsqu'elle est présente chez une tique. Les données précliniques ont révélé que ce candidat vaccin offrait une protection contre la majorité des souches de Borrelia pathogènes pour l'homme [2] .

Valneva prévoit d'initier une étude clinique de Phase I au second semestre 2016. L'essai de Phase I partiellement randomisé à simple aveugle et à doses croissantes sera mené aux Etats-Unis et en Europe. Outre le critère principal de l'essai portant sur l'évaluation de l'innocuité et de la tolérance, l'immunogénicité, mesurée en observant les anticorps IgG spécifiques contre six sérotypes d'Ospa, sera également contrôlée sur différentes tranches d'âges et dans différentes formulations à différents points dans le temps.

Candidats vaccins pré-cliniques

En complément de ses candidats cliniques, Valneva travaille sur différents candidats vaccins précliniques dont certains sont désormais prêts à entrer en développement clinique. Valneva a décidé de se concentrer sur des candidats précliniques complémentaires, d'un point de vue technologique et scientifique, à sa forte compétence de développement de vaccins viraux.

CANDIDAT VACCIN CONTRE LE VIRUS ZIKA  – VLA 1601

Valneva a récemment annoncé que le Groupe avait réussi à générer un candidat vaccin hautement purifié contre le virus Zika (ZIKV) en utilisant comme plateforme de production son vaccin contre l'encéphalite japonaise qui a déjà été approuvé par plusieurs autorités réglementaires dont les autorités nord-américaines (FDA, Health Canada) et européennes (EMA). En travaillant sur un type de vaccin déjà soumis aux autorités réglementaires et approuvé par elles, Valneva estime que le risque réglementaire est limité et que le Groupe est donc en capacité de développer un produit efficace pouvant arriver rapidement sur le marché. Le candidat vaccin de Valneva, conçu sur la plateforme IXIARO ® (JESPECT ® ), a démontré une très grande pureté et un profil biologique, chimique et physique comparable à celui du vaccin contre l'encéphalite japonaise actuellement commercialisé par le Groupe. Valneva a déjà reçu un retour positif de l'Agence Européenne du Médicament et cherche désormais un partenaire pour soutenir une avancée en clinique.

Les autres projets précliniques du Groupe portent sur des vaccins contre les maladies telles que le Chikungunya (CHIKV), la fièvre jaune (YF) ou le Métapneumovirus (hMPV).

Eléments Financiers [3]

ELEMENTS FINANCIERS DU SECOND TRIMESTRE 2016

Chiffres d'affaires (subventions incluses)

Le chiffre d'affaires global (subventions incluses) de Valneva au second trimestre 2016 a progressé à €26,7 millions contre €19,7 millions au second trimestre 2015. Cette hausse s'explique principalement par une forte croissance des ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® .

Les ventes de produits au second trimestre 2016 ont progressé à €20,5 millions contre €12,4 millions au second trimestre 2015. Le chiffre d'affaires des collaborations et licences a reculé passant de €6,2 millions au deuxième trimestre 2015 à €5,4 millions au second trimestre 2016.

Le produit des subventions a reculé à €0,8 million au second trimestre 2016 contre €1,1 million au second trimestre 2015.

Résultat opérationnel et EBITDA

Les coûts des produits et services vendus (COGS) se sont élevés à €8,8 millions au second trimestre 2016 contre €11,5 millions sur la période de comparaison en 2015.

Les dépenses de Recherche et développement ont reculé à €6,7 millions au second trimestre 2016 contre €7,0 millions au second trimestre de l'année précédente. Les frais commerciaux se sont élevés à €4,1 millions au second trimestre 2016 contre €2,3 millions au second trimestre 2015. Ces frais ont augmenté en raison de la mise en place du réseau de marketing et de distribution du Groupe suite à la résiliation de son accord de distribution mondiale avec GSK en juin 2015.

Les frais généraux et administratifs (G&A) se sont élevés à €3,6 millions au second trimestre 2016 contre €4,3 millions au second trimestre 2015.

Les charges d'amortissement et de dépréciation des actifs incorporels se sont élevées à €35,9 millions dont €34,1 millions de dépréciation hors trésorerie lié au programme Pseudomonas aeruginosa. Les résultats de Phase II/III publiés au second trimestre 2016 n'ont pas confirmé un effet positif du vaccin conduisant ainsi à l'interruption du programme et à la dépréciation totale de ces actifs incorporels. Hors impact de cette dépréciation exceptionnelle, les charges d'amortissement et de dépréciation sont demeurées inchangées au second trimestre 2016 par rapport au trimestre de l'année précédente à €1,8 millions.

Le résultat opérationnel de Valneva au second trimestre 2016 a également été impacté par une dépréciation de €34,1 millions liée au programme Pseudomonas et a ainsi enregistré une perte de 32,3 millions. Hors impact de cette dépréciation exceptionnelle, la rentabilité de Valneva s'est améliorée considérablement au second trimestre 2016, le Groupe affichant un résultat opérationnel de €1,8 million contre une perte opérationnelle de €7,3 millions au second trimestre 2015.

L'EBITDA de Valneva a poursuivi sa forte amélioration au second trimestre 2016, s'élevant à €4,7 millions contre une perte d'EBITDA de €4,4 millions au second trimestre 2015. L'EBITDA a été calculé en déduisant €37,0 millions de dépréciations et amortissements de la perte opérationnelle de €32,3 millions enregistrée dans les comptes intérimaires consolidés et condensés en normes IFRS. L'EBITDA exclut, par ailleurs, tout bénéfice provenant d'acquisitions.

Segments d'activité 

Le segment des "Vaccins Commercialisés" a enregistré un bénéfice opérationnel de €7,0 millions au deuxième trimestre 2016 contre une perte de €1,9 million au second trimestre 2015. Hors impact d'amortissement sur les actifs incorporels, le bénéfice opérationnel de ce segment était de €8,6 millions au second trimestre 2016 contre une perte opérationnelle de €0,2 millions au second trimestre 2015.

Le segment "Technologies et Services" a enregistré un bénéfice opérationnel de €1,3 million au second trimestre 2016 contre €2,4 millions de bénéfice opérationnel au second trimestre 2015. Hors impact d'amortissement et de dépréciation, le bénéfice opérationnel du segment
« Technologies et Services » s'est élevé à €1,4 million au second trimestre 2016 contre €2,5 millions au second trimestre 2015.

Le segment "Candidats Vaccins", représentant actuellement le principal poste d'investissement du Groupe, a enregistré une perte opérationnelle de €2,8 millions au second trimestre 2016 (hors impact des charges de dépréciation de €34,1 millions liées au programme Pseudomonas) contre €3,4 millions de perte au second trimestre 2015.

Résultat net

La perte de Valneva au second trimestre 2016 s'est élevée à €34,4 millions contre une perte nette de €8,8 millions au second trimestre de l'année précédente. Hors impact des charges de dépréciations exceptionnelles liées au programme Pseudomonas, la perte nette de Valneva a fortement reculé à €0,3 million grâce à la croissance des ventes de produits et une amélioration du résultat opérationnel. Les charges financières ont légèrement progressé à €1,9 million au second trimestre 2016 contre €1,4 million au second trimestre 2015, en raison principalement d'effets de change négatif sur les actifs financiers détenus en livres sterling. Le Groupe s'attend à ce que les charges opérationnelles, et en particulier le coût des produits pour le vaccin contre l'encéphalite japonaise fabriqué en Ecosse, bénéficient de la faiblesse de la livre sterling face à l'euro.    

ELEMENTS FINANCIERS DU PREMIER SEMESTRE 2016

Chiffres d'affaires (subventions incluses)

Le chiffre d'affaires global de Valneva au premier semestre 2016 s'est élevé à €51,4 millions contre €39,2 millions au premier semestre 2015. Cette hausse s'explique principalement par une forte croissance des ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® .

Les ventes de produits ont progressé à €40,9 millions au premier semestre 2016 contre €27,5 millions au premier semestre 2015. Les ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® ont contribué à hauteur de €30,1 millions au chiffre d'affaires du premier semestre 2016 contre €15,3 millions au premier semestre 2015, soit une croissance de 97%. Cette forte augmentation a été principalement soutenue par les livraisons à l'armée américaine liées au contrat d'approvisionnement de deux ans annoncé en mars 2016. Les ventes de DUKORAL ® ont contribué à hauteur de €9,8 millions aux ventes de produits du premier semestre 2016, soit une croissance de €1,7 million comparée au premier semestre 2015. Les ventes de produit pour le compte de tiers ont reculé à €0,9 million au premier semestre 2016 contre €4,0 millions au premier semestre 2015.

Le chiffre d'affaires des collaborations et licences a reculé à €8,7 millions au premier semestre 2016 contre €9,7 millions au premier semestre 2015.

Les produits des subventions ont reculé à €1,8 million au premier semestre 2016 contre €2,0 millions au premier semestre 2015.

Résultat opérationnel et EBITDA

Les coûts des produits et services vendus (COGS) se sont élevés à €21,7 millions au premier semestre 2016, dont €10,5 millions liés aux ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® , soit une marge brute de 65,4%. €6,8 millions des coûts provenaient des ventes de DUKORAL ® , soit une marge brute de 30,9%. Sur les coûts restants au premier semestre 2016, €0,9 million étaient liés à l'activité de distribution pour compte de tiers et €3,5 millions aux coûts des services. Sur la période de comparaison de 2015, les COGS étaient de €23,7 millions.

Les frais commerciaux au premier semestre 2016 se sont élevés à €7,4 millions contre €3,5 millions au premier semestre 2015. Les frais commerciaux ont progressé en raison de la mise en place du réseau de marketing et de distribution du Groupe suite à la résiliation de son accord de distribution mondiale avec GSK en juin 2015.

Les frais généraux et administratifs ont progressé légèrement au premier semestre 2016 à
€7,3 millions contre €7,1 millions au premier semestre 2015.

Les charges d'amortissement et de dépréciation d'actifs incorporels se sont élevées à
€37,7 millions au premier semestre 2016 dont €34,1 millions de dépréciation hors trésorerie lié au programme Pseudomonas aeruginosa.

La perte opérationnelle de Valneva au premier semestre 2016 a également été impactée par cette dépréciation de €34,1 millions liée au programme Pseudomonas, affichant une perte de €35,1 millions. Hors impact de cette dépréciation exceptionnelle, la performance opérationnelle de Valneva aurait affiché une perte de €0,9 millions au premier semestre 2016 contre un bénéfice opérationnel de €2,2 millions au premier semestre 2015. Le résultat opérationnel du premier semestre 2015 incluait un bénéfice exceptionnel de €13,2 millions résultant de la réduction du prix d'acquisition des activités de Crucell Sweden AB.

L'EBITDA du premier semestre 2016 de Valneva a enregistré une forte amélioration, affichant un bénéfice de €4,7 millions contre une perte d'EBITDA de €5,3 millions au premier semestre 2015. L'EBITDA a été calculé en déduisant €39,7 millions de dépréciations et amortissements de la perte opérationnelle de €35,1 millions enregistrée dans les comptes intérimaires consolidés et condensés en normes IFRS. L'EBITDA exclut, par ailleurs, tout bénéfice provenant d'acquisitions.

Segments d'activité

Le segment "Vaccins commercialisés" a enregistré un bénéfice opérationnel de €10,1 millions au premier semestre 2016 contre une perte de €1,2 millions au premier semestre 2015. Hors charges d'amortissement provenant des actifs incorporels acquis, le bénéfice opérationnel de ce segment s'est élevé à €13,4 millions au premier semestre 2016 et à €2,1 millions au premier semestre 2015.

Le segment "Services et Technologies" a enregistré un bénéfice opérationnel de €1,8 millions au premier semestre 2016 contre €3,1 millions de bénéfice opérationnel au premier semestre 2015. Hors charges d'amortissement et dépréciation, le bénéfice opérationnel du segment
« Technologies et Services » s'est élevé à €2,1 millions au premier semestre 2016 contre €3,4 millions sur les six premiers mois de l'année 2015.

Le segment "Candidats Vaccins" représentant actuellement le principal poste d'investissement du Groupe, a enregistré une perte opérationnelle de €5,4 millions au premier semestre 2016 (hors impact de la dépréciation de €34,1 millions liée au programme Pseudomonas aeruginosa) contre €5,8 millions au premier semestre 2015.

Résultat net

La perte nette de Valneva au premier semestre 2016 s'est élevée à €39,5 millions. Hors impact des charges de dépréciation exceptionnelle liées au programme Pseudomonas, la perte nette de Valneva s'est élevée à €5,3 millions au premier semestre 2016 contre un bénéfice net de €0,9 million au premier semestre de l'exercice précédent. Les charges financières ont progressé légèrement à €4,3 millions au premier semestre 2016 contre €2,7 millions au premier semestre 2015, principalement en raison d'effets de change.

Flux de trésorerie et liquidités

Les flux nets de trésorerie générés par les activités opérationnelles se sont élevés à
€3,9 millions au premier semestre 2016 contre €10,9 millions de flux nets de trésorerie consommés au premier semestre 2015. Cette forte amélioration résulte principalement d'une amélioration de l'EBITDA et a également été soutenue par un impact positif des fonds de roulement.

Les flux de trésorerie positifs liés aux activités de financement se sont élevés à €17,4 millions au premier semestre 2016 et résultaient principalement du remboursement effectué par Johnson & Johnson lié à l'ajustement du prix d'acquisition des activités de Crucell Sweden AB et de DUKORAL ® .

Les flux de trésorerie négatifs liés aux activités de financement se sont élevés à €24,3 millions et comprenaient principalement le remboursement d'un prêt à Athyrium LLC.

La trésorerie du Groupe au 30 juin 2016 s'élevait à €38,7 millions contre €43,7 millions au 30 juin 2015 et comprenait €34,0 millions de liquidités, €4,0 millions de dépôts à court terme et €0,6 millions de trésorerie affectée.

Contacts Valneva SE

Laetitia Bachelot Fontaine

Head of Investor Relations & Corporate Communications

T +02-28-07-14-19

M +33 (0)6 4516 7099

investors@valneva.com 

 
 

Teresa Pinzolits

Corporate Communications Specialist

T +43-1-206 20-1116

M +43-676-84 55 67 357

Communications@valneva.com

A propos de Valneva SE

Valneva est une société de vaccins totalement intégrée spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation de vaccins innovants dont la mission est de protéger la vie des personnes contre les maladies infectieuses grâce à la médecine préventive.

Le groupe s'attache à générer de la valeur grâce à des investissements ciblés en R&D sur des candidats produits prometteurs et à une croissance de la contribution financière de ses produits commerciaux, avec pour objectif d'atteindre l'équilibre financier.

Le portefeuille de produits de Valneva inclut deux vaccins du voyageur : IXIARO ® contre l'encéphalite japonaise et DUKORAL ® dans la prévention du choléra et, dans certains pays, la diarrhée causée par L'ETEC. Le groupe est également propriétaire de vaccins en développement contre le Clostridium difficile et la Borréliose de Lyme . Divers partenariats avec les plus grandes sociétés pharmaceutiques, portant notamment sur des vaccins en cours de développement sur les plateformes technologiques innovantes de Valneva (la lignée cellulaire EB66 ® , l'adjuvant IC31 ® ), viennent renforcer la proposition de valeur du groupe.

Valneva est cotée sur Euronext-Paris et à la bourse de Vienne. Le groupe compte plus de 400 employés et exerce ses activités depuis la France, l'Autriche, le Royaume-Uni, la Suède et le Canada. Pour plus d'information, consulter le site internet de la société www.valneva.com.

Information Importante

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives relatives à l'activité de Valneva  y compris en ce qui concerne l'avancée, le calendrier et l'achèvement de projets de recherche ou de développement et d'essais cliniques de candidats produits, la capacité de fabriquer et commercialiser des candidats produits et  leur acceptation par le marché, la capacité à protéger la propriété intellectuelle et à travailler sans enfreindre les droits de propriété intellectuelle de tiers, les estimations de rendement et les estimations futures concernant les pertes d'exploitation anticipées, les revenus futurs, les besoins en capitaux et autres besoins additionnels de financement. En outre, même si les résultats réels ou le développement de Valneva  sont conformes aux énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse, ces résultats ou évolutions de Valneva peuvent ne pas être représentatifs du futur. Dans certains cas, vous pouvez identifier les énoncés prospectifs par des termes comme «pourrait», «devrait», «s'attend à», « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « vise », « cible » ou des mots similaires. Ces énoncés prospectifs sont basés en grande partie sur les attentes actuelles de Valneva à la date du présent communiqué et sont assujettis à un certain nombre de risques et incertitudes connus et inconnus ainsi qu'à d'autres facteurs qui pourraient faire que les résultats réels, le rendement ou les réalisations réels diffèrent considérablement des résultats futurs, des performances ou réalisations futurs, exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. En particulier, les attentes de Valneva pourraient être affectées par, entre autres, des incertitudes liées au développement et à la fabrication de vaccins, à des résultats d'essais cliniques inattendus, des actions réglementaires inattendues ou des retards, à la concurrence en général, aux fluctuations monétaires, à l'impact de la crise mondiale et européenne du crédit, et à la capacité à obtenir ou à conserver un brevet ou toute autre protection de propriété intellectuelle. Compte tenu de ces risques et incertitudes, il ne peut y avoir aucune assurance que les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué seront effectivement réalisés. Valneva fournit les informations contenues dans ce communiqué de presse à la date de celui-ci et décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour d'autres raisons.




[1] Lessa et al, Burden of Clostridium difficile Infection in the United States. N Engl J Med 2015;372:825-34.

[2] http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0113294

[3] Note: Les résultats du premier semestre 2016 et ceux du premier semestre 2015 ne sont pas totalement comparables du fait de l'acquisition de Crucell Sweden AB en février 2015. En raison de cette acquisition, qui incluait tous les actifs, licences et privilèges liés au DUKORAL ® ainsi qu'une activité de distribution de vaccins dans les pays nordiques, la période de comparaison de 2015 inclut les impacts des transactions spécifiquement liés à cette acquisition et n'intègre les résultats de l'activité acquise qu'à compter de la date d'acquisition du 9 février 2015. Le Groupe a, par ailleurs, amendé la présentation du compte de résultat et des flux de trésorerie pour l'exercice clos le 31 décembre 2015 concernant le "bénéfice résultant de l'acquisition" (désormais présenté dans le « résultat opérationnel ») et concernant « les intérêts payés » (désormais présentés dans les « Flux de trésorerie liés aux opérations de financement »). La période de comparaison de l'année précédente a également été ajustée en conséquence.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VALNEVA via GlobeNewswire

HUG#2038358

Print Friendly

VALNEVA publie une forte progression de son chiffre d’affaires et un EBITDA positif au S1 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |