MARGE OPÉRATIONNELLE COURANTE CONFORME AUX ATTENTES ET RÉSULTAT NET STABLE MALGRÉ UNE ÉVOLUTION DÉCEVANTE DU CHIFFRE D'AFFAIRES, NOTAMMENT AU 4 ÈME TRIMESTRE

  • Chiffre d'affaires annuel 2015 en hausse de 6,9%, soit -1,8% en organique [1]
  • Chiffre d'affaires T4 2015 en hausse de 2,0%, soit -3,5% en organique [2]
  • Activités Communication & Shipping Solutions [3]  : croissance organique de 11,4% en 2015 (23,4% du chiffre d'affaires annuel)
  • Marge opérationnelle courante 2015 (hors charges liées aux acquisitions [4] ) : 19,7%
  • Résultat net 2015 part du Groupe : 134 millions d'euros
  • Dividende proposé : 1,70 € par action

AMBITIONS À  MOYEN TERME

  • Retour à la croissance organique
  • Maintien de la marge opérationnelle courante (hors charges liées aux acquisitions 4 ) à un niveau supérieur à 18,0% avec un objectif de retour à plus de 20%

Paris, le 29 mars 2016

Neopost, deuxième fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier (Mail Solutions) et acteur majeur dans le domaine de la communication digitale et des solutions logistiques (Communication & Shipping Solutions) , annonce aujourd'hui ses résultats annuels 2015 (exercice clos le 31 janvier 2016) ainsi que son chiffre d'affaires pour le 4 ème trimestre 2015. Ces comptes ont été examinés et arrêtés par le Conseil d'administration lors de sa réunion du 29 mars 2016.

Sur l'ensemble de l'année 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 1 190 millions d'euros, en hausse de 6,9% par rapport à 2014, soit une baisse de 1,2% hors effets de change et une variation organique de -1,8%. Au 4 ème trimestre 2015, le chiffre d'affaires s'est établi à 321 millions d'euros, en progression de 2,0% par rapport au 4 ème trimestre 2014, en recul de 3,1% hors effets de change, soit -3,5% en organique.

Le résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions 2015 s'élève à 234 millions d'euros contre 245 millions d'euros réalisés en 2014. La marge opérationnelle courante 2015 hors charges liées aux acquisitions s'établit à 19,7% du chiffre d'affaires contre 22,0% en 2014.

Le résultat net part du Groupe 2015 est stable à 134 millions d'euros. La marge nette [5] ressort à 11,2% du chiffre d'affaires contre 12,0% en 2014.

Évolution du compte de resultat

En
millions d'euros
2015 2014 Variation
Chiffre d'affaires 1 190 1 113 +6,9%
Résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions 234 245 -4,3%
% du chiffre d'affaires 19,7% 22,0%  
Résultat opérationnel courant 222 234 -5,2%
Résultat net part du Groupe 134 134 -0,3%
% du chiffre d'affaires 11,2% 12,0%  
Résultat net par action [6] 3,72 3,89 -4,4%
Résultat net dilué par action 3,57 3,71 -3,8%

Denis Thiery, Président-Directeur Général de Neopost, a déclaré : « La croissance à deux chiffres de nos activités Communication and Shipping Solutions – qui atteignent 25,1% du chiffre d'affaires au quatrième trimestre – confirme la pertinence de nos choix stratégiques mais reste insuffisante pour compenser le repli plus prononcé qu'attendu de nos activités Mail Solutions . Même s'ils n'ont pas encore atteint leur plein potentiel, les programmes de réduction structurelle de nos coûts se sont révélés particulièrement efficaces dès cette année, ce qui nous a permis de terminer l'exercice avec une marge opérationnelle de 19,7% et un résultat net stable. Dans le même temps, nous avons continué à préparer l'avenir en poursuivant nos investissements dans de nouveaux projets, en prenant une participation de 55% dans Temando, société spécialisée dans le domaine de la logistique pour le monde du e-commerce, et en enrichissant notre offre de solutions innovantes destinées à accélérer la transformation de Neopost ».

Évolution du chiffre d'affaires par activitÉ

En
millions d'euros
2015 2014 Variation Variation hors  change Variation
organique 1
Mail Solutions 912 885 +3,0% -5,3% -5,3%
Communication &
Shipping Solutions
278 228 +22,0% +14,7% +11,4%
Total 1 190 1 113 +6,9% -1,2% -1,8%



En
millions d'euros
T4 2015 T4 2014 Variation Variation hors  change Variation
organique 2
Mail Solutions 240 242 -0,9% -6,4% -6,4%
Communication &
Shipping Solutions
81 72 +12,0% +8,1% +6,0%
Total 321 314 +2,0% -3,1% -3,5%

Mail Solutions

Le chiffre d'affaires de l' ensemble de l'année 2015 progresse de 3,0% pour atteindre 912 millions d'euros, soit une baisse de 5,3% à taux de change constants. Cette baisse est liée à des conditions de marché très difficiles, particulièrement en Europe où Neopost réalise 50% de son chiffre d'affaires.

En Amérique du Nord , la baisse de l'activité Mail Solutions provient d'un recul marqué des ventes d'équipements, principalement de plieuses/inséreuses haut de gamme, alors que le retrait des revenus récurrents a tendance à s'atténuer en raison de la hausse des revenus de leasing et de financement.

En Europe , la baisse de l'activité Mail Solutions est plus marquée qu'en Amérique du Nord car les placements d'équipements sont faibles et les revenus récurrents restent sous pression. Les revenus de leasing sont en forte croissance dans les pays où cette offre est la plus récente.

Dans le reste du monde , le recul des ventes d'équipements s'explique par des changements de tarification postale qui ont été défavorables au courrier affranchi en Australie. Elle est atténuée par la hausse des revenus récurrents, notamment les revenus de leasing .

Le chiffre d'affaires des activités Mail Solutions du 4 ème trimestre 2015 est en baisse de 6,4% hors effets de change par rapport au 4 ème  trimestre 2014. Cette baisse des revenus est principalement liée à la mauvaise performance en matière de ventes d'équipements.

Communication & Shipping Solutions

Sur l'ensemble de l'année 2015 , le chiffre d'affaires est en hausse de 14,7% hors effets de change. Retraité des effets de périmètre liés aux acquisitions de ProShip, DCS et Temando, le chiffre d'affaires des activités Communication & Shipping Solutions est en croissance organique de 11,4%.

La croissance organique des activités Communication & Shipping Solutions réalisée par le réseau de distribution Neopost ( Neopost Integrated Operations 3 ) atteint 15,9% en 2015 grâce en particulier à la croissance des ventes de solutions conçues par les filiales dédiées (CSS Dedicated Units 3 ). Dans les filiales dédiées, la croissance organique s'élève à 7,2% sur l'ensemble de l'année 2015. Les activités Shipping sont en croissance à deux chiffres en dépit du retard pris dans le déploiement de Packcity. La performance des activités digitales ( Enterprise Digital Solutions ) s'explique par la très forte croissance des solutions Customer Communication Management , malgré la contre-performance de Data Quality dont l'offre est en cours d'intégration au sein d' Enterprise Digital Solutions .

Le chiffre d'affaires des activités Communication & Shipping Solutions du 4 ème trimestre 2015 est en hausse de 8,1% hors effets de change. Retraité des effets de périmètre liés à l'acquisition de Temando, ce chiffre d'affaires est en croissance organique de 6,0%, le ralentissement de la croissance étant notamment dû à un effet de base de comparaison défavorable dans les activités Shipping (contrat avec la Direction Générale des Armées et Packcity).

Au total, les activités Communication & Shipping Solutions ont représenté 23,4% du chiffre d'affaires du Groupe sur l'ensemble de l'année 2015 et 25,1% au cours du 4 ème trimestre 2015.

Acquisition et partenariats

Au cours de l'exercice 2015, Neopost a réalisé plusieurs acquisitions et partenariats :

  • Prise de participation majoritaire dans Temando en avril, une société australienne spécialisée dans le domaine de la logistique pour le monde du e-commerce;
  • Finalisation de la création d'une joint-venture entre Neopost et Esker en juillet. Cette société, détenue à 70% par Neopost et à 30% par Esker, a pour objet la commercialisation de solutions de dématérialisation Esker auprès des PME par le réseau Neopost Integrated Operations , en France et à l'international ;
  • Annonce en janvier 2016 d'un projet de partenariat avec Yamato Transport dans le domaine des consignes postales automatisées au Japon.

RÉsultat opÉrationnel courant

Marge opérationnelle courante par segment   

    2015  
Chiffre d'affaires
en millions d'euros
NIO CSS DU Éliminations Nouveaux projets* Total    
Mail Solutions 912   912    
Communication &
Shipping Solutions
141 162 (26) 1 278    
Total 1 053 162 (26) 1 1 190    
Résultat opérationnel hors charges liées aux acquisitions 228 15 (9) 234    
Marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions 21,6% 9,3% n.a n.a 19,7%    

* Les nouveaux projets 2015 regroupent les dépenses de développement de la plateforme et des applications dédiées aux très petites entreprises ainsi que le chiffre d'affaires et les dépenses liés à la CVP-500.

    2014
Chiffre d'affaires
en millions d'euros
NIO CSS DU Éliminations Nouveaux
projets*
Total
Mail Solutions 885   885
Communication &
Shipping Solutions
116 134 (22) 0 228
Total 1 001 134 (22) 0 1 113
Résultat opérationnel hors charges liées aux acquisitions 231 16 (2) 245
Marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions 23,1% 11,9% n.a n.a 22,0%  

* Les nouveaux projets 2014 sont relatifs aux dépenses liés à la CVP-500.

La marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, de la division Neopost Integrated Operations s'élève à 21,6% du chiffre d'affaires contre 23,1% en 2014. Cette baisse s'explique par des effets mix liés en particulier à la croissance des revenus des activités CSS dont le niveau de marge n'a pas encore atteint son plein potentiel et à la baisse des revenus Mail Solutions (ventes d'équipements et revenus récurrents). Les programmes d'économies structurelles et d'optimisation de l'organisation mis en place par le Groupe pour s'adapter à l'évolution de son offre ont commencé à porter leurs fruits de façon particulièrement efficace. Au cours de la période, les dépenses opérationnelles de la division Neopost Integrated Operations ont ainsi été réduites de 2,5% et les effectifs de plus de 5%.

La marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, des CSS Dedicated Units [7] s'élève à 9,3% du chiffre d'affaires contre 11,9% en 2014.  Cette évolution est liée aux pertes d'exploitation de Temando, dont le niveau est conforme au plan initial. Hors Temando, elle s'élève à 13,1%.

Les nouveaux projets dans lesquels le Groupe investit concernent la poursuite du développement du système de colisage automatique CVP-500 et la mise au point de nouvelles solutions digitales destinées aux petites et moyennes entreprises. Leur impact sur le résultat opérationnel courant, hors charges liées aux acquisitions, est de -9 millions d'euros, un niveau en ligne avec l'enveloppe d'environ 10 millions d'euros annuels que le Groupe a décidé d'allouer aux projets d'innovation.

Le résultat opérationnel courant du Groupe, hors charges liées aux acquisitions, s'élève à 234 millions d'euros contre 245 millions d'euros en 2014. Conformément aux attentes du Groupe, la marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, atteint 19,7% du chiffre d'affaires contre 22,0% l'an dernier.

Les charges liées aux acquisitions représentent 12 millions d'euros contre 11 millions d'euros un an auparavant.

Le résultat opérationnel courant 2015 s'établit ainsi à 222 millions d'euros contre 234 millions d'euros un an auparavant.

Eléments non-courants

Conformément à ce qu'il avait annoncé lors de la présentation de ses résultats annuels 2014, le Groupe a enregistré en 2015 des charges pour optimisation de structures pour un montant de 14 millions d'euros. Ces charges sont relatives à l'optimisation de la R&D, de la supply chain et du mode de distribution.

Après ces éléments non-courants le résultat opérationnel atteint 208 millions d'euros au 31 janvier 2016 contre 218 millions d'euros un an auparavant.

Résultat net

Le coût de l'endettement financier net s'établit à 33 millions d'euros contre 40 millions d'euros en 2014. Cette baisse est essentiellement liée au refinancement de certaines lignes de crédit par l'émission d'une ODIRNANE [8] dont les intérêts (6 millions d'euros) ne sont pas comptabilisés dans le compte de résultat, conformément à l'application des règles IFRS.

Par ailleurs, le Groupe enregistre en 2015 des pertes de change et autres éléments financiers de 4 millions d'euros en raison des fluctuations importantes de la livre et du dollar. Le résultat financier net s'établit donc à -37 millions d'euros en 2015 contre -40 millions d'euros en 2014.

Le taux d'imposition s'établit à 24,0% en 2015 contre 25,4% un an auparavant.

Le résultat net part du Groupe est stable à 134 millions d'euros ce qui représente une marge nette de 11,2% contre 12,0% en 2014. Le résultat net par action 6 s'établit à 3,72 euros contre 3,89 un an auparavant.

Situation financiÈre saine

L'excédent brut d'exploitation (EBE [9] ) s'établit à 310 millions d'euros en 2015 contre 317 millions d'euros en 2014.

La variation du besoin en fonds de roulement est [essentiellement] liée à une régularisation de TVA au Royaume-Uni d'un montant de 37 millions d'euros.

Le portefeuille de leasing et des autres services de financement a poursuivi sa progression. Il atteint 814 millions d'euros au 31 janvier 2016 contre 781 millions d'euros un an auparavant, soit une hausse de 2,8% à taux de change constants.

Les investissements en immobilisations corporelles et incorporelles sont de 86 millions soit un montant très proche de celui de l'année précédente.

En matière de croissance externe, le Groupe a consacré 30 millions de dollars australiens (20 millions d'euros) pour l'acquisition d'actions existantes de Temando et 20 millions dollars australiens (13 millions d'euros) pour la souscription d'actions nouvelles qui serviront à financer son développement futur. Au total, Neopost a pris une participation de 55% dans Temando.

L'émission de l'ODIRNANE pour 265 millions d'euros a eu un impact positif à la fois sur les fonds propres, qui s'établissent au 31 janvier 2016 à 1 069 millions d'euros contre 818 millions d'euros un an auparavant, et sur l'endettement net qui a significativement diminué pour atteindre 813 millions d'euros au 31 janvier 2016 contre 962 millions d'euros au 31 janvier 2015. Cette émission a en effet servi à refinancer plusieurs emprunts privés au cours du second semestre 2015 pour un montant total de 217 millions d'euros. Il est à noter que l'endettement net est stable par rapport au 31 juillet 2015.

Le Groupe rappelle que sa dette nette est totalement adossée aux flux futurs attendus de ses activités de location et de leasing .

Le ratio d'endettement ressort ainsi à 76% des fonds propres contre 118% au 31 janvier 2015. Au 31 janvier 2016, le ratio de couverture de la dette par l'EBE s'établit à 2,6 contre 3,0 un an plus tôt et tous les covenants sont respectés.

Dividende 2015 proposÉ À 1,70 euro par action

Le Conseil d'Administration a décidé de soumettre à l'approbation de l'Assemblée Générale des actionnaires du 1 er juillet 2016 un dividende de 1,70 euro par action au titre de l'exercice 2015, soit le montant annoncé par le Groupe lors de la révision de sa politique d'allocation du capital présentée en septembre 2015. Si ce dividende est approuvé, le solde versé en août 2016 s'élèvera à 0,90 euro par action, le Groupe ayant déjà procédé le 9 février 2016 au versement d'un acompte de 0,80 euro par action. Le solde du dividende 2015 sera intégralement payé en numéraire, comme cela a été le cas pour le versement de l'acompte.

Le Groupe s'est engagé en septembre 2015 à appliquer cette politique de dividende pour les 2 ou 3 ans à venir.

Ambitions À moyen terme

Le Groupe rappelle qu'il est engagé dans une stratégie de transformation visant à capitaliser sur ses positions historiques dans le domaine du traitement du courrier et des colis ainsi que sur les technologies acquises ou développées en propre pour proposer à différentes catégories de clients (PME, grands comptes, transporteurs, logisticiens et e-commerçants) des solutions pertinentes, destinées à les accompagner dans leur transition digitale, dans la gestion de leur communication client, à la fois physique et dématérialisée, et dans la facilitation de la gestion des flux logistiques, depuis la préparation jusqu'à la réception et le retour des colis.

  • Pour ce qui concerne les divisions Shipping et Enterprise Digital Solutions , le Groupe souhaite conforter sa position de leader sur ces deux marchés en plein essor afin de continuer à générer une forte croissance organique [du chiffre d'affaires] et améliorer la marge opérationnelle de l'ensemble de ces activités. Au sein de ces deux divisions, Neopost pourra être amené à revisiter et enrichir son portefeuille d'offres.
     
  • Pour ce qui concerne ses activités dédiées aux petites et moyennes entreprises (qui composent l'essentiel de sa clientèle traditionnelle), le Groupe a décidé de créer une véritable division mondiale autonome pour avoir les moyens d'accélérer le déploiement de solutions digitales et logistiques. Ces dernières sont destinées à compléter les solutions liées au traitement du courrier, dont le déclin est corrélé à la baisse structurelle des volumes de courrier physique. Ces solutions digitales et logistiques, en forte croissance organique au cours des dernières années, représentent d'ores et déjà 13,4% du chiffre d'affaires réalisé auprès de la clientèle PME.
     
  • Tout en continuant à faire évoluer le portefeuille de son offre dédiée aux PME, le Groupe va poursuivre sa démarche de réduction des coûts et réorganiser cette division en profondeur afin de maintenir un niveau élevé de marge opérationnelle. Ces initiatives concerneront notamment les activités de R&D, de production, la distribution et la politique commerciale ainsi que la mise en place de services partagés. Conformément à ce qui avait été annoncé, ces actions structurelles d'optimisation de son organisation devraient continuer à engendrer des provisions de l'ordre de 10 à 15 millions d'euros par an au cours des 2 prochains exercices pour un objectif de réduction des coûts de l'ordre de 35 à 50 millions d'euros par an à partir de 2018.
  • Le Groupe continuera par ailleurs à investir dans le développement de nouveaux projets en y allouant une enveloppe de l'ordre de 10 millions d'euros par an.

L'ensemble de cette stratégie doit permettre au Groupe de retrouver à moyen terme une croissance organique de son chiffre d'affaires.

Neopost entend maintenir un niveau de marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, supérieur à 18% tout au long de cette période de transformation tout en optimisant ses coûts et ses structures pour viser à terme un retour de sa marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, à plus de 20%.

Le Groupe entend également préserver un niveau de cash-flows suffisant pour soutenir son développement, respecter ses engagements en matière de distribution de dividende et maintenir une bonne qualité de crédit. A noter que le Groupe n'a pas d'échéance de refinancement significative avant 2019.


Agenda

Le chiffre d'affaires du 1 er trimestre 2016 sera publié le 1 er juin 2016 après clôture de bourse.

A PROPOS DE NEOPOST
NEOPOST est le deuxième fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier ( Mail Solutions ) et un acteur majeur dans le domaine de la communication digitale et des solutions logistiques ( Communication & Shipping Solutions ). Sa vocation est d'aider les entreprises à améliorer la façon dont elles gèrent les interactions avec leurs clients et parties prenantes. Neopost fournit les solutions les plus avancées en matière de traitement du courrier physique (systèmes d'affranchissement et de mise sous pli), de gestion de la communication digitale (logiciels de Customer Communication Management et de Data Quality ) et d'optimisation des process pour la chaîne logistique et le e-commerce (de la prise de commande jusqu'à la livraison, y compris les services de traçabilité associés).
Implanté directement dans 31 pays, avec plus de 6 000 collaborateurs, Neopost a enregistré en 2015 un chiffre d'affaires annuel de 1,2 milliard d'euros. Ses produits et ses services sont distribués dans plus de 90 pays.
Neopost est coté sur le compartiment A d'Euronext Paris et fait partie notamment du SBF 120.

Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter :

Gaële Le Men, Neopost Fabrice Baron, DDB Financial
Directeur de la Communication Financière, Externe et Interne Président
Tel: +33 (0)1 45 36 31 39 Tel: +33 (0)1 53 32 61 27
e-mail: g.le-men@neopost.com e-mail : fabrice.baron@ddbfinancial.fr

Ou consulter notre site Internet : www.neopost.com


Annexes :

Glossaire

  • Mail Solutions : systèmes d'affranchissement, systèmes de gestion de documents (plieuses/ inséreuses de bureau et de salle de courrier; autres équipements de salle de courrier) et services liés
  • Communication & Shipping Solutions (CSS) : logiciels de gestion de la communication client et de la qualité des données, solutions logistiques, solutions de finition de documents et solutions graphiques
  • Neopost Integrated Operations (NIO): filiales de Neopost élaborant, produisant et distribuant les produits et services Mail Solutions et CSS auprès des clients historiques du Groupe
  • CSS Dedicated Units : entités distribuant les solutions CSS auprès d'une clientèle grands comptes : Enterprise Digital Solutions (GMC Software Technology, DMTI Spatial, Human Inference et Satori Software), Neopost Shipping (anciennement Neopost ID, ProShip et Temando)
  • Enterprise Digital Solutions : activités de gestion de la communication client (GMC Software Technology) et de Data Quality (DMTI Spatial, Human Inference et Satori Software)

Evolution du chiffre d'affaires par zone géographique

En
millions d'euros
T4 2015 T4 2014 Variation Variation
hors change
Variation
organique 2
  2015 2014 Variation Variation
hors change
Variation organique 1
Amérique du Nord 138 126 +9,4% -1,7% -1,7%   516 442 +16,7% -0,6% -1,2%
Europe 161 169 -4,9% -6,4% -6,4%   591 597 -1,1% -3,3% -3,4%
Asie-Pacifique
et autres
22 19 +14,3% +16,3% +8.8%   83 74 +12,8% +12,6% +7.4%
Total 321 314 +2,0% -3,1% -3,5%   1 190 1 113 +6,9% -1,2% -1,8%

Evolution du chiffre d'affaires par type de revenus

En
millions d'euros
T4 2015 T4 2014 Variation Variation
 hors change
Variation
 organique 2
  2015 2014 Variation Variation
 hors change
Variation
organique 1
Ventes d'équipements
 et de licences
114 118 -3,3% -7,9% -8,0%   408 384 +6,3% -1,6% -2,1%
Revenus récurrents 207 196 +5,3% -0,2% -0,8%   782 729 +7,2% -0,9% -1,6%
Total 321 314 2,0% -3,1% -3,5%   1 190 1 113 +6,9% -1,2% -1,8%

 


2015

Comptes de résultats consolidés

 

  2015
(clos le 31 janvier 2016)
2014
(clos le 31 janvier 2015)

en millions d'euros
  %   %
Chiffre d'affaires 1 190 100,0% 1 113 100,0%
Coûts des ventes (300) (25,2)% (267) (24,0)%
Marge Brute 890 74,8% 846 76,0%
Frais de recherche et développement (44) (3,7)% (36) (3,3)%
Frais commerciaux (312) (26,2)% (289) (25,9)%
Frais administratifs et généraux (196) (16,4)% (172) (15,5)%
Frais de maintenance et autres charges (101) (8,5)% (97) (8,7)%
Intéressement, paiement en actions (3) (0,3)% (7) (0,6)%
Résultat opérationnel courant avant charges liées aux acquisitions 234 19,7% 245 22,0%
Charges liées aux acquisitions (12) (1,1)% (11) (1,0)%
Résultat opérationnel courant 222 18,6% 234 21,0%
Résultat des cessions et autres 0
Charge pour optimisation des structures (14) (1,1)% (4) (0,4)%
Produits non courants liés aux acquisitions
Autres charges opérationnelles (12) (1,0)%
Résultat opérationnel 208 17,5% 218 19,6%
Résultat financier (37) (3,1)% (40) (3,6)%
Résultat avant impôt 171 14,4% 178 16,0%
Impôts sur les bénéfices (41) (3,5)% (45) (4,1)%
Quote-part de résultat des SME 1 0,1% 1 0,1%
Résultat net 131 11,0% 134 12,0%
Intérêts minoritaires 3 0,2% 0 0,0%
Résultat net part du Groupe 134 11,2% 134 12,0%



2015

Bilans consolidés résumés

Actif
en millions d'euros
31 janvier 2016 31 janvier 2015
Ecarts d'acquisition 1 096 1 045
Immobilisations incorporelles 214 205
Immobilisations corporelles 135 137
Autres actifs financiers non courants 56 46
Créances de leasing 814 781
Autres créances non courantes 4 3
Impôts différés actifs 14 9
Stocks 76 70
Créances 249 240
Autres actifs courants 110 96
Instruments financiers 0 6
Trésorerie et équivalent de trésorerie 75 404
TOTAL ACTIF 2 843 3 042



Passif
en millions d'euros
31 janvier 2016 31 janvier 2015
Capitaux propres 1 069 818
Provisions pour risques et charges non courantes 26 29
Dettes financières non courantes 775 1 007
Autres dettes non courantes 65 10
Dettes financières courantes 113 359
Impôts différés passifs 186 143
Instruments financiers non courants 1 1
Produits constatés d'avance 214 213
Instruments financiers courants 0 1
Autres passifs courants 394 461
TOTAL PASSIF 2 843 3 042



2015

Tableaux des flux simplifié


en millions d'euros
2015
(clos le 31 janvier 2016)
2014
(clos le 31 janvier 2015)
EBITDA 310 317
Autres éléments de la capacité d'auto financement (16) (10)
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement et impôts 294 307
Evolution du besoin en fonds de roulement (37) (15)
Variation nette des créances de leasing (22) (37)
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation 235 255
Intérêts financiers et impôts payés (85) (97)
Flux de trésorerie nets provenant des activités opérationnelles 150 158
Investissements (86) (87)
Acquisition de titres et octroi de prêts (28) (55)
Cessions d'actifs et autres 0 5
Flux de trésorerie nets des activités d'investissements (114) (137)
Augmentation de capital 0 1
Dividendes (134) (134)
Variation des dettes et autres (220) 335
Flux de trésorerie nets provenant des opérations de financement (354) 202
Incidence des taux de change sur la trésorerie (15) (9)
Variation de trésorerie nette (333) 214





1 Le chiffre d'affaires 2015 est comparé au chiffre d'affaires 2014 auquel sont ajoutés 6,7 millions d'euros correspondant aux chiffres d'affaires de ProShip, DCS et Temando.

2 Le chiffre d'affaires du T4 2015 est comparé au chiffre d'affaires du T4 2014 auquel est ajouté 1,4 million d'euros correspondant au chiffre d'affaires de Temando.

3 Cf. glossaire page 9.

[4] Marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions = résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions / chiffre d'affaires.

[5] Marge nette = résultat net part du Groupe / chiffre d'affaires.

6 Le résultat net par action pour 2015 est calculé après déduction des dividendes versés aux porteurs d'ODIRNANE.

[7] Hors investissements dans les nouveaux projets

[8] ODIRNANE = dette convertible perpétuelle classée en capitaux propres selon les normes comptables IFRS

[9] EBE = résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements corporels et incorporels.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: NEOPOST via GlobeNewswire

HUG#1997998

Print Friendly

NEOPOST : MARGE OPÉRATIONNELLE COURANTE CONFORME AUX ATTENTES ET RÉSULTAT NET STABLE MALGRÉ UNE ÉVOLUTION DÉCEVANTE DU CHIFFRE D’AFFAIRES, NOTAMMENT AU 4ÈME TRIMESTRE

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |