Jefferies Group LLC a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour
le quatrième trimestre fiscal 2015.

Faits saillants pour le trimestre clos au 30 novembre 2015, avec des
montants ajustés excluant les résultats d?exploitation et les coûts de
cession de notre division Bache :

  • Chiffre d’affaires net de 373 M$ pour le segment Banque
    d?investissement
  • Chiffre d’affaires net total de 132 M$ pour le segment Vente et négoce
  • Chiffre d’affaires net total ajusté de 513 M$ (excluant la division
    Bache)
  • Bénéfice net ajusté de 37 M$ (excluant la division Bache)
  • Bénéfice net de 25 M$ (incluant la division Bache)

Faits saillants pour l?exercice clos au 30 novembre 2015, avec des
montants ajustés excluant les résultats d?exploitation et les coûts de
cession de notre division Bache :

  • Chiffre d’affaires net de 1 439 M$ pour le segment Banque
    d?investissement
  • Chiffre d’affaires net total de 1 028 M$ pour le segment Vente et
    négoce
  • Chiffre d’affaires net total ajusté de 2 395 M$ (excluant la division
    Bache)
  • Bénéfice net ajusté de 189 M$ (excluant la division Bache)
  • Bénéfice net de 100 M$ (incluant la division Bache)

Rich Handler, président-directeur général, et Brian Friedman, président
du comité de direction, ont déclaré : « Nos résultats pour l?exercice
complet sont restés en deçà de nos attentes, nous avons procédé à
d?importants changements et nous engageons à améliorer notre performance
en 2016. Pour l?aspect positif, notre diversification et l?ampleur de
nos capacités se sont concrétisées sous la forme de robustes résultats
en année pleine dans les segments Banque d?investissement et Actions,
malgré les difficultés du marché. Nous avons au cours de l?exercice
enregistré un solide chiffre d’affaires net dans le segment Banque
d?investissement, d?un montant de 1,4 milliard USD, réalisant des années
record pour le chiffre d’affaires net aussi bien dans le segment Marchés
de capitaux actions que le segment Conseil pour des montants de 408 M$
et 632 M$, respectivement, compensant un ralentissement du marché dans
nos activités de produits financiers à effet de levier et de banque
d’investissement dans le secteur de l’énergie, pour lesquels nous
occupons des positions de chef de file sur le marché. Notre activité de
Vente et négociation d?actions a continué à gagner des parts de marché.
Malgré les difficultés rencontrées par la plupart de nos activités de
crédit dans les Titres à revenus fixes, nous avons constaté de solides
chiffres d?affaires nets enregistrés par nos activités de taux aux
États-Unis et à l?International, ainsi que par notre activité de crédit
aux entreprises de catégorie investissement aux États-Unis. »

« Les Titres à revenus fixes, une activité solide à excellente pour
Jefferies au cours des années précédentes, n?ont pas bien performé en
2015. Presque toutes nos activités de crédit dans les Titres à revenus
fixes ont été impactées par l?anticipation prolongée du relèvement des
taux par la Réserve fédérale, l’effondrement des marchés mondiaux de
l’énergie (un secteur dans lequel nous sommes depuis longtemps actifs en
tant que conseiller, fournisseur de capitaux et courtier), les collectes
réduites pour les produits financiers à effet de levier et la réduction
notable des liquidités. Nous avons connu plusieurs périodes d?extrême
volatilité, suivies par d?autres à faibles volumes de négociation. »

« Comme évoqué lors de notre Journée des investisseurs Leucadia en
octobre, nous avons effectué un examen et une analyse détaillés de
toutes nos activités et domaines de support durant l?année 2015 et,
comme promis, avons dorénavant mis en ?uvre des réductions dans le cadre
de nos engagements en matière de risques, de bilan et de capital en
accord avec l?environnement de marché et l?opportunité que nous
envisageons actuellement. Par ailleurs, nous avons aligné notre
affectation de ressources globales afin de parvenir à une meilleure
efficacité opérationnelle et d?être plus à la hauteur de nos attentes en
2016. Dans le même temps, nous avons recruté de nouveaux dirigeants dans
certains domaines de nos activités Titres à revenus fixes et Actions
afin de renforcer aussi bien notre offre client que nos résultats, et
continuons à recruter de manière sélective des professionnels accomplis
de niveau supérieur pour renforcer notre équipe Banque d?investissement.
Dans les Titres à revenus fixes en particulier, nous nous attendons à ce
que ces efforts ramènent notre société à une rentabilité plus normale en
2016. Nous avons méthodiquement mis en ?uvre toute une série de
changements qui, nous pensons, aboutiront à moins de volatilité et de
risque, à davantage d?efficacité et à un meilleur rendement, tout cela
sans exercer un impact significatif sur nos clients ou sur notre
capacité à générer du chiffre d?affaires. »

« Notre bilan au 30 novembre 2015 se montait à 38,5 milliards USD, en
baisse de 4,2 milliards USD par rapport au trimestre précédent et de 6,0
milliards USD par rapport à la fin de l?exercice 2014. L?effet de levier
(hors impact de la transaction Leucadia, qui a ajouté une survaleur
significative et une hausse correspondante des capitaux propres liée à
la prise en compte de la rétribution de la transaction) était inférieur
à neuf fois, son plus bas niveau en environ sept ans. En plus de la
réduction absolue de notre bilan, notre stock de titres à long terme
était de 16,5 milliards USD en date du 30 novembre 2015, en baisse de
2,4 milliards USD par rapport au 31 août 2015 et de 2,1 milliards USD
par rapport au 30 novembre 2014. Ces réductions ont été
substantiellement effectuées durant notre quatrième trimestre et, tandis
que l?impact visait à réduire notre chiffre d’affaires net trimestriel
pour les Titres à revenu fixe et notre rentabilité du fait de la
difficulté à liquider des positions dans un environnement volatile et
moins liquide, nous pensons que cela mettra Jefferies dans une meilleure
position pour réussir en 2016 et au-delà. Dans ce contexte, nous
constatons que notre exposition nette aux créances sinistrées dans
l?énergie était de 39 millions USD en fin d?exercice. Dans le même
temps, les actifs associés à notre activité Titres de premier ordre,
composée principalement de titres détenus pour le compte de clients, ont
augmenté pour atteindre 3,9 milliards USD, contre 3,3 milliards USD à la
fin du trimestre précédent et 3,2 milliards USD fin 2014. Séparément,
Jefferies Finance, notre coentreprise de prêts aux entreprises détenue à
50 % avec MassMutual, a finalisé la souscription d?un certain nombre de
ses financements confirmés durant le trimestre et, en fin d?exercice,
nos engagements restants étaient environ 29 % inférieurs à la moyenne
des engagements restants lors des fins de trimestre de ces deux
dernières années, et 33 % inférieurs à fin 2014. Nous restons activement
impliqués à servir notre sponsor et nos sociétés clientes avec des
solutions financières à effet de levier. »

« Notre dette à long terme non garantie à été réduite de 700 M$ à 5,6
milliards USD fin 2015, par rapport à 6,3 milliards USD il y a un an.
Nous prévoyons de rembourser notre dette de 350 M$ à maturité mars avec
des liquidités disponibles. Les réductions de notre bilan sont reflétées
dans les réductions proportionnelles de nos engagements risqués et en
capitaux, et devraient collectivement réduire notre volatilité et nos
revers en 2016, bien que personne ne puisse jamais entièrement anticiper
les conditions de marché. Alors que nous avons réduit notre bilan, nos
actifs de niveau 3 sont restés à environ 3 % de notre stock, notre
réserve de liquidités est restée à 5,1 milliards USD, malgré le
remboursement d?une dette de 500 M$ arrivant à maturité durant le
trimestre, et notre ratio de liquidité a augmenté pour atteindre 13,2 %.
La VàR moyenne pour le trimestre, d?un montant de 10 M$, était
inférieure de 40 % aux 14 M$ du troisième trimestre. »

« Ces modifications importantes dans notre activité Titres à revenus
fixes fait suite à notre décision de liquider notre division Bache
active dans les contrats à termes et les matières premières, ce qui
retire une importante entrave à la rentabilité de Jefferies. En 2015,
nous avons subi des pertes avant impôt de 135 M$ et une perte nette
d’exploitation, incluant les coûts de cession, de 90 millions USD liée à
la division Bache. Tous les comptes client ont à présent été transférés
à la Société Générale ou à d?autres prestataires de services. Les coûts
finaux en 2016 devraient être inférieurs à 5 M$ au total. »

« Notre équipe de direction a traversé des périodes difficiles chez
Jefferies auparavant car 1990, 1994, 1998, 2001-02, 2008-09, 2011 et
maintenant 2015 ont chacune amené une dislocation unique. Chacune de ces
périodes a également été suivie par des opportunités de croissance
pareillement uniques et par un meilleur positionnement vis-à-vis de la
concurrence pour notre société. Après tous ces défis, et avec le travail
acharné et le dévouement de toute notre équipe, nous pensons être
dorénavant bien positionnés au niveau de nos activités Banque
d?investissement, Actions et Titres à revenus fixes. De plus, nos
capitaux propres tangibles, notre capital total et notre profil de
liquidité sont plus solides qu?à la fin de n?importe laquelle de ces
périodes de stress antérieures. Durant cette année de difficultés, nous
avons conservé notre rentabilité chaque trimestre, et avons été en
mesure d?analyser, de modifier et d?adapter nos activités
opérationnelles tout en continuant à servir nos clients. En 2016, nous
continuerons à nous focaliser sur nos clients, à rechercher de manière
acharnée des domaines dans lesquels nous pouvons continuer à améliorer
nos résultats d?exploitation, à recruter de nouveaux associés de
qualité, à gérer prudemment notre risque et à ne jamais cesser
d?apprécier nos employés-partenaires dont le dur labeur et le dévouement
constituent l?épine dorsale et les avoirs les plus importants de
Jefferies. »

Les tableaux financiers annexes doivent être consultés parallèlement à
notre rapport trimestriel sur formulaire 10-Q pour le trimestre clos au
31 août 2015 et à notre rapport annuel sur formulaire 10-K pour
l?exercice clos au 30 novembre 2014. Les montants se rapportant à la
période close au 30 novembre 2015 représentent une estimation
préliminaire en date du présent communiqué et pourront être révisés dans
notre rapport annuel sur formulaire 10-K pour l?exercice clos au 30
novembre 2015. Les mesures financières ajustées mentionnées ci-dessus
sont des mesures financières non PCGR à propos desquelles la direction
est d?avis qu?elles fournissent des informations précieuses permettant
aux investisseurs d?évaluer les résultats de la société dans le contexte
de la liquidation de la division Bache. Veuillez vous référer aux
tableaux en annexe sur les pages 6 à 8 pour un rapprochement des mesures
ajustées et des mesures financières correspondantes présentées en vertu
des principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis.

Le présent communiqué de presse contient des « déclarations prospectives
» au sens des dispositions de règle refuge de l?article 27A de la
Securities Act de 1933 et de l?article 21E de la Securities Exchange Act
de 1934. Les déclarations prospectives comprennent des énoncés relatifs
à nos résultats et rendements à venir, y compris nos attentes pour
l?activité Titres à revenu fixe ainsi que le positionnement et le
rendement globaux pour l?exercice 2016. Il est possible que les
résultats réels diffèrent sensiblement des résultats anticipés indiqués
dans ces déclarations prospectives. Veuillez consulter notre dernier
rapport annuel sur formulaire 10-K pour de plus amples renseignements
sur les principaux facteurs susceptibles de faire varier sensiblement
nos résultats réels par rapport à ceux prévus dans ces déclarations
prospectives.

Jefferies, une société internationale de services bancaires
d?investissement axée sur le service à la clientèle depuis plus de 50
ans, est un chef de file qui met au service des investisseurs, des
entreprises et des gouvernements ses connaissances du marché, son
expertise et ses capacités d?exécution. La société propose une gamme
complète de services de banque d?investissement, de vente, de
négociation, de recherche et d?établissement de stratégies couvrant
l?intégralité des marchés d?actions, des Titres à revenu fixe et des
devises, ainsi que des services de gestion de patrimoine en Amérique, en
Europe et en Asie. Jefferies Group LLC est une filiale à 100 % de
Leucadia National Corporation (NYSE : LUK), une société de portefeuille
diversifiée.

JEFFERIES GROUP LLC ET FILIALES
ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS
(montants exprimés en milliers de dollars)
(non vérifiés)
Trimestre clos au
30 novembre 2015 31 août 2015 30 novembre 2014
Recettes :
Commissions $ 146.288 $ 172.284 $ 180.275
Opérations principales (38.525 ) (50.297 ) (33.841 )
Banque d?investissement 372.930 389.820 316.012
Honoraires de gestion d?actifs et produit financier des

fonds sous gestion

8.020 4.182 1.728
Intérêts créditeurs 221.962 230.805 237.911
Autres recettes (8.736 ) 34.329 20.919
Total des recettes 701.939 781.123 723.004
Intérêts débiteurs 188.843 202.195 198.195
Recettes nettes 513.096 578.928 524.809
Charges hors intérêts :
Rémunération et avantages sociaux 284.647 336.499 308.487
Charges hors rémunération :
Frais de courtage et de compensation 40.932 45.307 55.829
Informatique et communications 78.918 89.378 66.363
Charges locatives et location de matériel 26.567 25.967 26.115
Prospection commerciale 27.098 30.527 27.791
Services professionnels 27.613 24.684 28.206
Provision pour créances douteuses (5.483 ) 5.158 50.772
Dépréciation de la survaleur ? ? 54.000
Autres charges 15.693 14.315 21.266
Total des charges hors rémunération 211.338 235.336 330.342
Total des charges hors intérêts 495.985 571.835 638.829
Bénéfice (perte) avant impôt 17.111 7.093 (114.020 )
Charge (bénéfice) fiscal(e) (7.546 ) 4.609 (13.901 )
Bénéfice (perte) net(te) 24.657 2.484 (100.119 )
Résultat (perte) net(te) attribuable aux participations

minoritaires

148 427 (360 )
Bénéfice (perte) net(te) attribuable à Jefferies Group LLC $ 24.509 $ 2.057 $ (99.759 )
Marge d?exploitation avant impôt 3,3 % 1,2 % (21,7 )%
Taux d?imposition effectif (44,1 )% 65,0 % 12,2 %

Print Friendly, PDF & Email

Jefferies publie ses résultats financiers pour le quatrième trimestre fiscal 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
consequat. Curabitur dapibus Aenean venenatis, suscipit Praesent nec mattis elit.
JEFFERIES GROUP LLC ET FILIALES
ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS
(montants exprimés en milliers de dollars)
(non vérifiés)
Exercice clos au
30 novembre 2015 30 novembre 2014
Recettes :
Commissions $ 659.002 $ 668.801
Opérations principales 172.617 532.292
Banque d?investissement 1.439.007 1.529.274
Honoraires de gestion d?actifs et produit financier des fonds

sous gestion

8.015 17.047
Intérêts créditeurs 922.189 1.019.970
Autres recettes 74.074 78.881
Total des recettes 3.274.904 3.846.265
Intérêts débiteurs 799.654 856.127
Recettes nettes 2.475.250 2.990.138
Charges hors intérêts :
Rémunération et avantages sociaux 1.467.131 1.698.530
Charges hors rémunération :
Frais de courtage et de compensation 200.032 215.329
Informatique et communications 313.044 268.212
Charges locatives et location de matériel 101.138 107.767
Prospection commerciale 105.963 106.984
Services professionnels 103.972 109.601
Provision pour créances douteuses (396 ) 55.355
Dépréciation de la survaleur ? 54.000
Autres charges 62.566 71.339
Total des charges hors rémunération 886.319 988.587
Total des charges hors intérêts 2.353.450 2.687.117
Bénéfice avant impôt 121.800 303.021
Charge fiscale 21.924 142.061
Bénéfice net 99.876 160.960
Bénéfice net attribuable aux participations minoritaires