Hecla Mining Company (NYSE:HL)
annonce aujourd’hui un chiffre d’affaires de 500,8 millions de dollars
et un bénéfice brut de 85,2 millions de dollars, ainsi qu’un bénéfice
net attribuable aux actionnaires ordinaires de 17,3 millions de dollars,
ou 0,05 $ par action ordinaire, et un bénéfice net rajusté attribuable
aux actionnaires ordinaires de 5,6 millions de dollars, ou 0,02 $ par
action ordinaire.1

POINTS SAILLANTS POUR L’EXERCICE 2014 HIGHLIGHTS – par rapport à 2013

  • Un chiffre d’affaires record de 500,8 millions de dollars, pour une
    augmentation de 31 %.2
  • Une production d’équivalent d’argent de 34,5 millions d’onces, soit la
    plus élevée de l’histoire de l’entreprise.3
  • Une hausse de la production d’argent de 24 % combinée à une réduction
    de 30 % des coûts décaissés, déduction faite des crédits liés aux
    sous-produits.
  • Une hausse de la production d’or de 56 % pour une production de
    128 244 onces à Casa Berardi à un coût décaissé moyen, déduction faite
    des crédits liés aux sous-produits, de 826 $ par once d’or, ce qui
    représente une réduction de 13 %.4
  • Un BAIIA ajusté de 174,4 millions de dollars, en hausse de 29 %.5
  • Des flux de trésorerie tirés de l’exploitation de 83,1 millions de
    dollars qui comprennent un dernier paiement de 55,4 millions de
    dollars associé au règlement du litige portant sur le bassin de C?ur
    d’Alene. Ces flux de trésorerie sont le troisième résultat de
    l’histoire de l’entreprise, et représentent une hausse de 212 %.
  • Des réserves d’argent prouvées et probables qui représentent un sommet
    pour l’entreprise, et ce, pour un neuvième exercice consécutif.
  • Un montant de trésorerie et d?équivalents de trésorerie de 209,7
    millions de dollars au 31 décembre 2014.

(1)

Le bénéfice net ajusté attribuable aux actionnaires ordinaires
constitue une mesure non conforme aux principes comptables
généralement reconnus (PCGR) des États-Unis. Un rapprochement du
bénéfice (perte) net attribuable aux actionnaires ordinaires (mesure
PCGR) avec le bénéfice (perte) net rajusté figure à la fin de ce
communiqué.

(2)

L’augmentation du chiffre d’affaires et de la production s’explique
principalement par les résultats de Casa Berardi qui couvrent
l’exercice en entier plutôt que sept mois en 2013, et par une
production à Lucky Friday qui a atteint la capacité maximale de la
mine en septembre 2013.

(3)

Le calcul des équivalents d’argent de 2014 se base sur les prix
ci-dessous : 19,08 $/oz pour l’argent, 1 266 $/oz pour l’or, 0,95
$/lb pour le plomb et 0,98 $/lb pour le zinc.

(4)

Les coûts décaissés par once d’argent et d’or, déduction faite des
crédits liés aux sous-produits, sont une mesure non conforme aux
PCGR. Un rapprochement des coûts décaissés par once d’argent et
d’or, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, avec le
coût des ventes et les autres coûts de production directs et
l?amortissement pour dépréciation et épuisement (mesures PCGR) est
présenté à la fin de ce communiqué.

(5)

Le BAIIA rajusté est une mesure non conforme aux PCGR; le
rapprochement de cette mesure avec le bénéfice net (mesure PCGR) est
présenté à la fin de ce communiqué.

« En 2014, Hecla a produit l’équivalent de 34 millions d’onces d’argent
et a enregistré un chiffre d’affaires supérieur à 500 millions de
dollars, ce qui représente deux records pour notre société », a souligné
Phillips S. Baker Jr., président et chef de la direction d’Hecla.
« Grâce à une hausse de la production et une réduction du coût par once
tant pour l’or que pour l’argent, Hecla a été en mesure de conclure
l’exercice avec la même quantité de liquidités qu’au début tout en
continuant à investir dans des projets visant à allonger la vie des
mines et à accroître la production. Nous avons réussi à maintenir nos
réserves tout en réduisant nos dépenses en exploration par rapport à
2013 et nos hypothèses sur les prix des métaux, en poussant notre
production à des niveaux record et en accroissant notre base de
ressources.

En 2015, nous prévoyons être encore une fois en mesure de financer
l’ensemble de nos dépenses en immobilisations et en exploration à l’aide
de notre BAIIA rajusté, et de conserver un niveau de dépenses en
immobilisations suffisant pour générer des résultats satisfaisants en
matière de rendement, de croissance et de prolongation de vie de mine »,
a ajouté M. Baker.

ACCROISSEMENT DES RÉSERVES D?ARGENT ET D?OR

Les réserves d’argent prouvées et probables de 173 millions d’onces
représentent une hausse de 1,9 % par rapport aux niveaux enregistrés au
31 décembre 2013. Les réserves d’or prouvées et probables de
2,1 millions d’onces représentent une baisse de 1,5% par rapport aux
niveaux enregistrés au 31 décembre 2013. Veuillez vous reporter au
tableau des réserves et des ressources à la fin du présent communiqué ou
au communiqué publié le 12 février 2015 et intitulé « Hecla déclare des
réserves d’argent record » pour de plus amples renseignements sur les
nouveaux niveaux de réserves et de ressources et pour un sommaire
détaillé des programmes d’exploration de la société.

APERÇU FINANCIER

Quatrième trimestre ayant pris fin le Période de douze mois ayant pris fin le
31 décembre 31 décembre 31 décembre 31 décembre
FAITS SAILLANTS 2014 2013 2014 2013
DONNÉES FINANCIÈRES (milliers)
Ventes $ 121 985 $ 114 180 $ 500 781 $ 382 589
Marge brute $ 22 207 $ 14 731 $ 85 201 $ 66 146
Bénéfice (perte) attribuable aux actionnaires ordinaires $ 16 767 $ (3 046 ) $ 17 272 $ (25 682 )
Bénéfice (perte) de base et dilué par action ordinaire $ 0,05 $ (0,01 ) $ 0,05 $ (0,08 )
Bénéfice (perte) net $ 16 905 $ (2 908 ) $ 17 824 $ (25 130 )
Encaisse issue des activités d?exploitation $ 24 356 $ 21 564 $ 83 124 $ 26 644
Dépenses en immobilisations (hors intérêts capitalisés) $ 37 732 $ 43 639 $ 131 607 $ 154 446
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de l’exercice $ 209 665 $ 212 175

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires se chiffre
respectivement, pour le quatrième trimestre et l’ensemble de
l’exercice 2014, à 16,8 millions de dollars et à 17,3 millions de
dollars, soit 0,05 $ par action ordinaire dans les deux cas, par rapport
à des pertes nettes de 3,0 millions de dollars et de 25,7 millions de
dollars ou 0,01 $ par action ordinaire et 0,08 $ par action ordinaire,
respectivement, pour le quatrième trimestre et l’ensemble de
l’exercice 2013. Parmi les éléments qui ont eu une incidence sur les
résultats de 2014 par rapport aux résultats de 2013, nous notons les
suivants :

  • Notre chiffre d’affaires présente une hausse de 7 % pour le quatrième
    trimestre et de 31 % pour l’ensemble de l’exercice, ce qui s’explique
    par une hausse de la production des trois mines qui, associée à une
    hausse des prix du zinc, compense la baisse des prix moyens de
    l’argent, de l’or et du plomb en 2014.
  • Nos frais d’exploration et de pré-exploitation ont affiché un recul de
    1,1 million de dollars pour le trimestre et de 18,0 millions de
    dollars pour l’ensemble de l’exercice.
  • Les taux de change ont évolué en notre faveur, le dollar canadien
    ayant affiché un déclin par rapport au dollar américain.
  • Nous avons accru notre provision pour mines fermées et restauration de
    sites historiques.
  • Les gains nets au cours du marché découlant des contrats à terme sur
    les métaux de base se chiffrent à 11,7 millions de dollars et à
    9,1 millions de dollars, respectivement, pour le quatrième trimestre
    et l’exercice 2014, par rapport à des pertes nettes de 5,5 millions de
    dollars et des gains nets de 18,0 millions de dollars pour les mêmes
    périodes en 2013.
  • La perte sur la dévaluation des investissements dans des sociétés
    d’exploration se chiffre à 2,4 millions de dollars en 2014.
  • Nos frais d’intérêts ont connu une hausse attribuable à l’émission en
    avril 2013 de billets de premier rang qui sont demeurés en circulation
    pour l’ensemble de l’exercice 2014.
  • Nos économies d’impôts se chiffrent à 5,2 millions de dollars en 2014,
    et ce, même si nous avons déclaré pour la première un résultat positif
    avant impôts en raison d’un écart entre les valeurs fiscale et
    comptable de certains éléments au Canada et aux États-Unis.

Nos flux de trésorerie tirés de l’exploitation ont connu une hausse de
212 % qui comprend le paiement de 55,4 millions de dollars versé pour
régler le litige lié au bassin de C?ur d’Alene, et sont passés à
83,1 millions de dollars en 2014. Nous avons pratiquement réussi à
financer le paiement du dernier versement en exerçant les derniers bons
de souscription en circulation.

Le montant de la trésorerie et des équivalents de trésorerie se
chiffrait à 209,7 millions de dollars à la fin de l’exercice 2014, ce
qui représente une faible chute de 2,5 millions de dollars par rapport à
l’exercice précédent, et ce, même si la société a entrepris le deuxième
plus important programme d’immobilisations de son histoire. Hecla a
réalisé des dépenses en immobilisations de 37,7 millions de dollars et
de 131,6 millions de dollars dans ses mines en exploitation au quatrième
trimestre et pour l?exercice ayant respectivement pris fin le 31
décembre 2014. Les dépenses en immobilisations pour l’exercice se sont
chiffrées à 52,0 millions de dollars pour la mine Lucky Friday, ce qui
comprend 35,2 millions de dollars pour le projet du puits no 4.
À la mine Greens Creek, les dépenses en immobilisations de 29,3 millions
de dollars ont servi à financer l?aménagement et la remise en état de la
mine souterraine, le forage de délimitation, le remplacement et le
réusinage de l’équipement, la mise à niveau du concentrateur et
l?amélioration de l?infrastructure en surface. À la mine Casa Berardi,
les dépenses en immobilisations de 50,4 millions de dollars se sont
axées sur le développement de la mine et l’achèvement du projet
d’approfondissement du puits.

Prix des métaux

Le prix réalisé moyen de l?argent pour le quatrième trimestre et
l’ensemble de l’exercice 2014 se sont chiffrés respectivement à 16,00 $
et 18,46 $ l’once, ce qui représente des réductions respectives de 21 %
et de 13 % par rapport aux mêmes périodes de l’exercice précédent. Le
prix réalisé de l’or pour les périodes en 2014 s’est chiffré à 1195 $ et
1262 $ l’once, ce qui représente des baisses respectives de 6 % et de
4 % par rapport aux mêmes périodes de l’exercice précédent. Par rapport
à 2013, le prix réalisé du plomb a connu une baisse en 2014, alors que
le prix réalisé du zinc a affiché une hausse.

Quatrième trimestre ayant pris fin le Période de douze mois ayant pris fin le
31 décembre 2014 31 décembre 2013 31 décembre 2014 31 décembre 2013
PRIX MOYENS DES MÉTAUX
Argent ? London PM Fix ($/oz) $ 16,47 $ 20,76 $ 19,08 $ 23,83
Prix réalisé par once $ 16,00 $ 20,13 $ 18,46 $ 21,28
Or ? London PM Fix ($/oz) $ 1 200 $ 1 272 $ 1 266 $ 1 411
Prix réalisé par once $ 1 195 $ 1 267 $ 1 262 $ 1 317
Plomb ? LME au comptant ($/livre) $ 0,91 $ 0,96 $ 0,95 $ 0,97
Prix réalisé par livre $ 0,93 $ 1,01 $ 0,98 $ 1,00
Zinc ? LME au comptant ($/livre) $ 1,01 $ 0,87 $ 0,98 $ 0,87
Prix réalisé par livre $ 1,03 $ 0,88 $ 0,99 $ 0,88

Contrats de vente à terme de métaux de base

Le tableau suivant résume les quantités de métaux de base engagées dans
le cadre de contrats de vente à terme réglés financièrement au 31
décembre 2014 :

Livres sous contrat
(en milliers) Prix moyen par livre
Zinc Plomb Zinc Plomb
CONTRATS SUR PROMESSES DE VENTE
Règlements 2015 19 456 8 378 $ 1,01 $ 0,87
CONTRATS SUR VENTES PRÉVUES
Règlements 2015 46 738 29 652 $ 0,96 $ 1,07
Règlements 2016 44 699 34 337 $ 0,99 $ 1,03
Règlements 2017 1 984 ? $ 1,04 s.o.

Les contrats représentent 31 % de la production payable prévue de zinc
pour une période de trois ans allant de 2015 à 2017 à un prix moyen de
0,98 $ la livre et 28 % de la production payable prévue de plomb pour
une période de trois ans allant de 2015 à 2017 à un prix moyen de 1,05 $
la livre.

APERÇU DES OPÉRATIONS

Aperçu

  • La mine Greens Creek a produit 2,5 millions d’onces et 7,8 millions
    d’onces d’argent, respectivement, pour le quatrième trimestre et
    l’ensemble de l’exercice 2014, des augmentations respectives de 34 %
    et 5 % par rapport aux mêmes périodes en 2013 qui s’expliquent par la
    production de la mine qui se trouvait dans la partie supérieure de la
    fourchette de prévisions.
  • La mine Lucky Friday a produit 745 766 et 3 239 151 onces d’argent,
    respectivement, pour le quatrième trimestre et l’ensemble de
    l’exercice 2014, des augmentations respectives de 16 % et 122 % par
    rapport aux mêmes périodes en 2013 qui s’expliquent par le fait que la
    mine a produit à plein rendement durant 12 mois.
  • La mine Casa Berardi a produit 39 385 et 128 244 onces d’or,
    respectivement, pour le quatrième trimestre et l’ensemble de
    l’exercice 2014, des augmentations respectives de 22 % et 105 % par
    rapport aux périodes où Hecla possédait la mine en 2013, Hecla ayant
    profité pour la première fois en 2014 d’une année complète à titre de
    propriétaire de la mine.

Le tableau ci-dessous présente un sommaire de la production et les coûts
décaissés par once d’argent et d’or, déduction faite des crédits liés
aux sous-produits, pour le quatrième trimestre et la période de douze
mois terminés le 31 décembre 2014 et 2013.

Quatrième trimestre et exercice terminés le Quatrième trimestre et exercice terminés le
31 décembre 2014 31 décembre 2013
Production (onces)

Augmentation
par rapport à
2013

Coûts décaissés
par once d’argent
ou d’or, déduction
faite
des crédits liés
aux sous-produits1,2

Production (onces)

Coûts décaissés
par once d’argent
ou d’or, déduction
faite
des crédits liés
aux sous-produits1,2

T4 Exercice T4 Exercice T4 Exercice T4 Exercice T4 Exercice
Argent 3 213 096 11 090 506 29% 24% 4,58 $ 4,81 $ 2 488 722 8 919 728 7,33 $ 6,84 $
Or 54 674 186 997 16% 56% 635 $ 826 $ 47 108 119 989 824 $ 951 $
Greens Creek 2 459 092 7 826 341 34% 5% 2,74 $ 2,89 $ 1 841 081 7 448 347 5,15 $ 4,42 $
Lucky Friday 745 766 3 239 151 16% 122% 10,65 $ 9,44 $ 642 224 1 459 000 13,59 $ 19,21 $
Casa Berardi3 39 385 128 244 22% s.o. 635 $ 826 $ 32 386 62 532 824 $ 951 $

(1)

Les coûts décaissés par once d’argent ou d’or, déduction faite des
crédits liés aux sous-produits, représentent une mesure non conforme
aux PCGR. Un rapprochem

Print Friendly, PDF & Email

HECLA DÉCLARE UN CHIFFRE D'AFFAIRES RECORD DE 501 M$ EN 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
tempus consequat. venenatis sem, Donec massa ut eleifend ante. elementum libero