Genomic Health : de nouvelles données du test Oncotype DX®
, présentées au Symposium sur le cancer du sein de San Antonio 2014,
démontrent encore l?impact de ce test, modifiant la pratique, qui guide
le traitement du cancer du sein à un stade précoce

Genomic Health a annoncé la présentation, lors du récent Symposium sur
le cancer du sein de San Antonio 2014, des premières données sur les
résultats prospectifs d?une vaste étude portant sur un traitement
adjuvant avec le test pour le cancer du sein Oncotype DX1.
Les premiers résultats de l?étude Plan B soutiennent l?utilisation du
test pour le cancer du sein Oncotype DX pour optimiser les
recommandations de traitement en fonction du risque individuel de chaque
patient.

Cette étude, réalisée par le Women?s Healthcare Study Group (WSG) dans
plus de 90 centres en Allemagne, l?un des plus vastes essais
contemporains en Europe sur le traitement adjuvant du cancer du sein, a
utilisé les résultats de l?Oncotype DX Recurrence Score®
pour identifier les patients les plus susceptibles de tirer profit d?une
chimiothérapie.

« Les résultats de notre étude montrent qu?une valeur faible du
« Recurrence Score » permet d’identifier les patients pour lesquels une
chimiothérapie peut être évitée, en toute sécurité et sans en
compromettre les résultats. Ces résultats confirment des essais
antérieurs réalisés de manière prospecte et », a déclaré le Professeur
Ulrike Nitz, principal investigateur de l?étude et responsable de
l?unité cancer du sein/sénologie à l?hôpital Bethesda de
Monchengladbach, en Allemagne.

Dans cette analyse portant sur 3 198 patients, la majorité d’entre eux
classés comme candidats à une chimiothérapie selon les paramètres
traditionnels, les participants avec des valeurs de « Recurrence score »
de 12 ou plus ont été randomisés pour recevoir différents protocoles de
chimiothérapie. Lors du suivi à trois ans, les patients possédant un
« Recurrence Score » de 11 ou moins, ayant reçu seulement une
endocrinothérapie, affichaient des taux élevés de survie sans événement
indésirable (98,3 pour cent) bien que présentant une maladie à risque
élevé selon les paramètres traditionnels. Le faible risque de récurrence
pour les patients possédant un faible « Recurrence score » est conforme
aux études de validation précédemment présentées2,3,4,5 pour
le test Oncotype DX.

Les chercheurs continueront de suivre les patients et d’en communiquer
les résultats et les perspectives.

Les résultats positifs de la plus vaste étude génomique sur le
CCIS confirment une nouvelle fois que le test Oncotype DX est un
puissant indicateur prévisionnel indépendant de récurrence locale

Genomic Health a également annoncé les résultats positifs de la seconde
grande étude de validation clinique6 d?Oncotype DX
chez les patients atteints d?une forme pré-invasive du cancer du sein,
appelée CCIS (carcinome canalaire in situ). L?étude, réalisée par
l?Ontario DCIS Study Group du Centre de sciences de la santé Sunnybrook
au Canada, a montré que le résultat de l?Oncotype DX DCIS ScoreTM
constituait un puissant indicateur prévisionnel de récurrence locale,
pouvant être soit un cancer du sein invasif, soit un CCIS (p=<0,001).
Ces résultats confirment et étendent les conclusions de l?étude de
validation publiée précédemment7.

En Europe, jusqu?à 50 000 femmes peuvent être diagnostiquées avec un
CCIS (cancer de sein de stade 0) chaque année. Après un diagnostic de
CCIS, la première étape est généralement une chirurgie conservatrice du
sein pour retirer la tumeur CCIS. En outre, la vaste majorité des femmes
atteintes de CCIS recevront une radiothérapie ; certaines devront
également suivre cinq années d?endocrinothérapie, car les marqueurs
utilisés actuellement ne peuvent identifier un groupe de patients
présentant un risque suffisamment faible de récurrence pour interrompre
le traitement.

Le résultat de l’Oncotype DX DCIS Score fournit des informations
plus précises sur le risque individuel de récurrence du CCIS ou du
cancer du sein invasif, en examinant 12 gènes dans un échantillon de
tumeur afin de révéler l?agressivité de la maladie ? ce qui constitue un
facteur clé en termes de décision d?un traitement postchirurgical.

« Les données de l’étude Plan B continuent de mettre en lumière la
capacité du test Oncotype DX à classer le risque pour le patient
et, surtout, à fournir les premières données prospectives solides », a
affirmé Christer Svedman, M.D., Directeur des affaires médicales pour
l?Europe chez Genomic Health. « De plus, les nouvelles données CCIS
renforcent le rôle important du testage génomique pour aider à prendre
des décisions de traitement plus avisées au sujet des patients atteints
de cette forme pré-invasive de la maladie. »

À propos de Genomic Health

Genomic Health, Inc. est un fournisseur de premier plan mondial de tests
diagnostiques basés sur la génomique, qui éclairent les décisions de
traitement et contribuent à garantir à chaque patient atteint d’un
cancer de stade précoce un traitement approprié. La société tire profit
de son expertise et de son infrastructure commerciales et scientifiques
de pointe pour traduire des quantités considérables de données
génomiques en résultats cliniquement exploitables en vue de la
planification du traitement, durant tout le parcours du patient atteint
d’un cancer – du dépistage au choix du traitement en passant par la
surveillance et le diagnostic. La société, basée à Redwood
City, en Californie, a un siège social européen à Genève, en Suisse.
Pour plus d?informations, veuillez consulter le site www.GenomicHealth.com.
Pour en savoir plus sur le test Oncotype DX, veuillez visiter www.OncotypeDX.com

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de
la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995, y compris des
déclarations concernant les attributs et l?objectif du portefeuille de
produits de la société ; l?applicabilité des résultats des études
cliniques aux résultats concrets ; la capacité de tout test potentiel
que la société pourrait développer à optimiser le traitement du cancer ;
et la capacité de la société à mettre au point et à commercialiser des
tests supplémentaires à l?avenir. Les énoncés prospectifs sont
assujettis à des risques et des incertitudes pouvant entraîner des
résultats sensiblement différents, et les résultats déclarés ne doivent
pas être considérés comme un indicateur de la performance future. Ces
risques et incertitudes incluent, sans toutefois s?y limiter : les
risques et incertitudes associés à la réglementation en vigueur pour les
tests de la société ; les résultats des études cliniques ;
l?applicabilité des résultats des études cliniques aux résultats
concrets ; notre capacité à mettre au point et à commercialiser de
nouveaux tests et à nous développer sur de nouveaux marchés, aux niveaux
national et international ; le risque que la société n?obtienne pas ou
ne maintienne pas des niveaux suffisants de remboursement, dans le pays
ou à l?étranger, pour ses tests existants et tous les tests futurs
qu?elle pourrait développer ; les risques liés à la concurrence ; des
coûts ou des retards imprévus dans les efforts de recherche et
développement ; la capacité de la société à obtenir des capitaux, si
nécessaire, et les autres risques stipulés dans les documents déposés
par la société auprès de la Commission des valeurs mobilières des
États-Unis (SEC), y compris les risques stipulés dans le rapport
trimestriel de la société sur formulaire 10-Q pour le trimestre clos au
30 septembre 2014. Ces énoncés prospectifs ne sont valables qu?à la date
où ils sont formulés. Genomic Health décline toute obligation de mettre
à jour ces énoncés prospectifs.

REMARQUE : Le logo de Genomic Health, Oncotype, Oncotype DX et
Recurrence Score sont des marques de commerce ou des marques déposées de
Genomic Health, Inc. Toutes les autres marques de commerce et marques de
service appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

1 Nitz U et al. Résumé P4-11-01; SABCS 2014

2 Paik S et al. NEJM 2004;351:2817-26

3 Habel LA et al. Breast Cancer Res 2006;8:R25

4 Toi M et al. Cancer 2010;116:3112-8

5 Dowsett M et al. J Clin Oncol 2010;28:1829-34

6 Rakovitch E et al. Résumé S5-04; SABCS 2014

7 Solin LJ et al. J Natl Cancer Inst. 15 mai
2013;105(10):701-10

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

Genomic Health : de nouvelles données du test Oncotype DX® , présentées au Symposium sur le cancer du sein de San Antonio 2014, démontrent encore l’impact de ce test, modifiant la pratique, qui guide le traitement du

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |