Nanterre, le 26 juillet 2016

 

Faurecia : Forte amélioration de la rentabilité au premier semestre 2016

  • Chiffre d'affaires total de 9,53 milliards d'euros ; croissance organique [1] de 3,4 %.
  • Marge opérationnelle de 490 millions d'euros, en hausse de 28 % à 5,1 % du chiffre d'affaires total, en hausse de 110 points de base (ou 6,2 % des ventes à valeur ajoutée [2] , en progression de 130 points de base).
  • Résultat net de 245 millions d'euros, en progression de 56 %.
  • Cash-flow net de 205 millions d'euros.

Guidance annuelle révisée à la hausse

  • Marge opérationnelle (sur le chiffre d'affaires total) d'au moins 5,0 % (auparavant 4,6 % à 5,0 %).
  • Cash-flow net minimum de 300 millions d'euros (auparavant autour de 300 millions d'euros).

Les comptes du premier semestre 2016 ont été arrêtés par le Conseil d'Administration présidé par Yann Delabrière qui s'est réuni le 25 juillet 2016. Les auditeurs ont examiné les comptes.

Patrick Koller , Directeur général de Faurecia  : « La solide rentabilité de Faurecia au premier semestre 2016, à 5,1 % de marge opérationnelle, soit 110 points de base d'amélioration, est portée par une forte croissance organique supérieure à l'évolution de la production automobile en Europe, par une hausse substantielle de la rentabilité en Amérique du Nord et par une forte rentabilité en Asie. Au regard de ce premier semestre encourageant et de la qualité de l'exécution, nous révisons à la hausse notre guidance 2016. La bonne dynamique de nos prises de commandes est révélatrice d'une solide croissance future. La conclusion attendue cette semaine de la cession de l'activité extérieurs va nous permettre de nous recentrer sur nos deux priorités stratégiques : la mobilité durable et le cockpit du futur. Je souhaite saisir l'opportunité qui m'est donnée pour remercier tous les collaborateurs de Faurecia pour leur contribution à cette excellente performance. »


Millions d'euros S1-2015

Retraité*
S1-2016 Variation
Ventes totales 9 489 9 532 +0,5 %
+3,4 % organique
Ventes à valeur ajoutée² 7 788 7 922 +1,7 %
+5,0 % organique
Ventes de produits 7 232 7 295 +0,9 %
+4,2 % organique
Marge opérationnelle 384 490 +27,6 %
En % du chiffre d'affaires total 4,0 5,1 +110 points de base
En % des ventes à valeur ajoutée² 4,9 6,2 +130 points de base
Résultat net (part du Groupe) 157 245 +55,7 %
Cash-flow net 312 205 2,2 % des ventes totales
Dette financière nette 946** 941*** -5 millions

* IFRS 5 ; ** au 31/12/2015 ; *** au 30/06/2016

 

RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2016 : FORTE AMÉLIORATION DE LA RENTABILITÉ

 

Les résultats décrits ci-dessous sont donnés après application de la norme IFRS 5 pour les périodes S1 2016 et S1 2015 (pour en savoir plus, voir ci-dessous)

 

Le chiffre d'affaires (total) consolidé de Faurecia au premier semestre atteint 9,53 milliards d'euros, contre 9,49 milliards d'euros au premier semestre 2015. Le chiffre d'affaires consolidé de Faurecia a progressé de 0,5 % en publié entre le premier semestre 2016 et le premier semestre 2015. En organique, le chiffre d'affaires a progressé de 3,4 % par rapport à 2015 .

Les ventes à valeur ajoutée (chiffre d'affaires total moins les ventes de monolithes 3 ) ont atteint 7,92 milliards d'euros au premier semestre 2016, à comparer avec les 7,79 milliards d'euros du premier semestre 2015, soit une croissance de 1,7 % d'une année sur l'autre. En organique, les ventes à valeur ajoutée ont progressé de 5,0 % par rapport au premier semestre 2015 .

 

Les ventes de monolithes [3] ont atteint 1,61 milliard au premier semestre 2016, contre 1,70 milliard d'euros au premier semestre 2015. Elles reculent de 5,3 % en publié et chutent de 4,0 % en organique, sous l'effet d'une baisse du cours des métaux précieux.

Les ventes de produits (livraison de pièces et composants aux constructeurs) se sont élevées à 7,30 milliards d'euros, contre 7,23 milliards d'euros au premier semestre 2015. La croissance des ventes de produits s'élève à 0,9 % en publié, tandis que la progression est de +4,2 % en organique .

VENTES PAR CLIENT : BONNE CROISSANCE AVEC RENAULT-NISSAN, FORD ET CUMMINS

Les évolutions les plus remarquables ont été enregistrées avec Renault-Nissan, avec une hausse de 18 % (organique) qui conforte sa position de troisième plus gros client de Faurecia, et de Ford, à +11 % (organique). Les ventes à Cummins pour les véhicules commerciaux progressent de 5 % (organique). Les véhicules commerciaux représentent désormais 9 % des ventes de Faurecia Emissions Control Technologies. Les ventes aux constructeurs chinois ont bondi de 31 % et représentent désormais 12 % du chiffre d'affaires en Chine.

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE : TRÈS BELLE PROGRESSION EN EUROPE SURPERFORMANT LA PRODUCTION AUTOMOBILE DE PLUS DE 260 POINTS DE BASE

Les ventes de produits du premier semestre 2016 se répartissent comme suit :

  • En Europe , les ventes de produits ont atteint 3,83 milliards d'euros (52,5 % des ventes totales de produits) au premier semestre 2016, contre 3,61 milliards au premier semestre 2015. Les ventes de produits ont progressé de 6,1 % en publié, par rapport au premier semestre 2015, et de 7,1 % en organique. Sur cette même période, les constructeurs ont augmenté leur production en Europe de 4,5 % [4] (incluant la Russie) ;
     
  • En Amérique du Nord , les ventes de produits ont reculé de 3,8 % en données publiées, à 2,07 milliards d'euros (28,3 % des ventes totales de produits), contre 2,15 milliards d'euros au premier semestre 2015. En organique, les ventes de produits ont chuté de 3,1 % alors que la production a progressé de 3,3 % 4 . La décision prise par FCA de réduire nettement la production de la Chrysler 200 avant de l'interrompre au printemps 2017 a eu un impact négatif sur le chiffre d'affaires de Faurecia, en recul de 450 points de base (97 millions d'euros). Les ventes à Renault-Nissan ont progressé de 7 % (organique) et celles à Daimler ont fait un bon de 20 % (organique) ;
     
  • En Asie , les ventes de produits ont chuté de 4,3 % en publié, à 1,11 milliard d'euros (15,2 % des ventes totales de produits), contre 1,16 milliard d'euros au premier semestre 2015. En organique, les ventes de produits ont progressé de 3,8 %. En Chine, les ventes ont chuté de 11,5 % en publié et baissé de 3,7 % en organique pour s'établir à 842,7 millions d'euros au premier semestre 2016. Les ventes aux constructeurs chinois sont en hausse de 31 % (organique) et représentent 12 % des ventes en Chine. Les ventes aux joint-ventures internationales ont été affectées par un mix clients défavorable. En Asie, la production a progressé de 2,5 % 4 et en Chine, de 5,8 % 4 .

VENTES PAR ACTIVITÉ : FORTE CROISSANCE POUR AUTOMOTIVE SEATING (+9,2% organique)

Les ventes de produits du premier semestre 2016 se répartissent comme suit :

Automotive Seating : Les ventes de produits ont atteint 3,13 milliards d'euros contre 2,94 milliards d'euros au premier semestre 2015, soit une hausse de 6,7 % en publié et de 9,2 % en organique. Cette croissance a été soutenue par plusieurs lancements chez Nissan, Ford (près de +200 %), BMW et Daimler.

Emissions Control Technologies : Les ventes de produits ont atteint 1,91 milliard d'euros au premier semestre 2016, un recul de 2,2 % en publié mais une croissance de 1,2 % en organique. Les ventes à Renault-Nissan ont progressé de 18 % (organique) et celles à Cummins de 5 % (organique).

Le chiffre d'affaires d' Interior Systems tient compte du chiffre d'affaires du reliquat d'Automotive Exteriors. Les ventes de produits se sont élevées à 2,25 milliards d'euros, contre 2,34 milliards d'euros au premier semestre 2015, un recul de 3,9 % en publié mais une certaine stabilité, à +0,4 %, en organique. Les ventes de produits sont en légère progression grâce à la hausse des ventes à Renault-Nissan (+15 % en organique) et à PSA (+5 % en organique). La croissance est particulièrement impressionnante en Asie, où elle atteint 23 % (organique), stimulée par l'activité en Chine.

RÉSULTATS OPÉRATIONNELS EN FORTE PROGRESSION À +28 %

Les résultats opérationnels (voir définition ci-dessous) s'établissent à 490 millions d'euros, soit 5,1 % du chiffre d'affaires total (6,2 % des ventes à valeur ajoutée), contre 384 millions d'euros et 4,0 % du chiffre d'affaires total (4,9 % des ventes à valeur ajoutée) en 2015. Ils bénéficient d'une croissance des ventes en Europe, d'une amélioration significative de la performance industrielle en Amérique du Nord et d'une forte contribution de l'Asie.

La croissance de la marge par région est particulièrement impressionnante en Europe et en Amérique du Nord :

  • en Europe , la progression des ventes de produits a entraîné une amélioration de 64,0 millions d'euros de la marge opérationnelle, la portant à 4,8 % du chiffre d'affaires total, soit 244,6 millions d'euros, à comparer aux 3,7 % ou 180,6 millions d'euros du premier semestre 2015 ;
  • en Amérique du Nord , malgré un recul des ventes de 2,9 % en organique, la marge opérationnelle a progressé de 43,5 millions d'euros, par rapport au premier semestre 2015, pour atteindre 118,4 millions d'euros, grâce à une excellente performance industrielle et une meilleure maîtrise des coûts, soit 4,5 % du chiffre d'affaires total, en hausse de 2,7 % par rapport au premier semestre 2015. Fin juin, Faurecia a cédé son usine de Fountain Inn (Interior Systems, environ 95 millions de dollars de chiffre d'affaires au second semestre 2016), ce qui sera relutif.
  • En Asie , la marge opérationnelle a atteint 139,5 millions d'euros ou 9,9 % du chiffre d'affaires total, contre 9,7 % (146,7 millions d'euros) au premier semestre 2015. La rentabilité, qui a progressé en Corée et en Thaïlande, est restée forte en Chine.

Le niveau de rentabilité de nos trois activités est convergent :

  • la marge opérationnelle d' Automotive Seating au premier semestre 2016 s'élève à 175,4 millions d'euros ou 5,3 % du chiffre d'affaires total, en hausse de 80 points de base par rapport aux 139,2 millions d'euros du premier semestre 2015 (4,5 % du chiffre d'affaires total) ;
  • la marge opérationnelle d' Emissions Control Technologies au premier semestre 2016 s'établit à 200,5 millions d'euros, soit 9,6 % des ventes à valeur ajoutée (ou 5,4 % du chiffre d'affaires total), une hausse de 140 points de base par rapport aux 171,4 millions d'euros du premier semestre 2015 (8,2 % des ventes à valeur ajoutée ou 4,5 % du chiffre d'affaires total) ;
  • au premier semestre 2016, Interior Systems a enregistré une marge opérationnelle de 126,8 millions d'euros ou 5,0 % du chiffre d'affaires total, à +190 points de bases par rapport aux 79,7 millions d'euros du premier semestre 2015 (3,1 % du chiffre d'affaires total).

Le résultat net consolidé (part du Groupe) s'inscrit à 245 millions d'euros, contre 157 millions d'euros au S1-2015 en hausse de 56 %. Les principaux éléments hors marge opérationnelle sont :

  • les coûts de restructuration qui s'élèvent 58 millions d'euros (contre 31 millions d'euros au S1-2015) pour optimiser l'organisation industrielle européenne d'Emissions Control Technologies ;
  • les coûts nets de financement qui ont atteint 90,8 millions d'euros, contre 84,3 millions d'euros au premier semestre 2015. Les coûts du premier semestre 2016 incluent un montant de 31 millions d'euros pour le remboursement anticipé des obligations 2016. Les charges financières nettes sont en bonne voie pour être réduites de près de 50 millions d'euros en 2016.

CASH-FLOW NET SUPÉRIEUR À 200 millions D'EUROS ET DETTE NETTE QUASI STABLE

Le cash- flow net (voir définition ci-dessous) s'établit à 205 millions d'euros.

L' EBITDA progresse de 136 millions d'euros pour atteindre 814 millions d'euros soit une hausse de 20 %. Cette forte progression résulte essentiellement de la hausse de la marge opérationnelle qui augmente de 106 millions d'euros.

Les investissements corporels et incorporels et la R&D capitalisée , augmentent de 5 % à 417 millions d'euros, contre 398 millions d'euros au S1-2015.

Les besoins en fonds de roulement ont augmenté de 75 millions d'euros, tandis qu'ils progressaient de 160 millions d'euros au S1-2015 (hausse largement imputable à l'affacturage plus élevé des créances).

Fin juin 2016, l' endettement financier net du Groupe (voir définition ci-dessous) s'établit à 941 millions d'euros, un niveau quasi stable par rapport aux 946 millions d'euros enregistrés fin décembre 2015. Faurecia a finalisé avec succès son plan de refinancement en milieu d'année, avec l'émission en mars 2016 d'une obligation à échéance 2023 de 700 millions d'euros assortie d'un coupon de 3,625 %, le remboursement en avril 2016 par anticipation de son obligation à échéance 2016 de 490 millions d'euros portant un coupon de 9,375 % et le renouvellement et la prolongation à 5 ans de son crédit syndiqué d'un montant de 1,2 milliard d'euros.


 

perspectives 2016

Fort d'un premier semestre encourageant et d'une solide performance industrielle, Faurecia a revu à la hausse ses perspectives, annoncées en février 2016, comme suit :

Année 2016

  • Croissance du chiffre d'affaires total : +1 % / +3 % en organique

Inchangé

  • Marge opérationnelle (sur le chiffre d'affaires total) d'au moins 5,0 %

Précédente guidance : Entre 4,6 % et 5,0 %

  • un cash-flow net d'au moins 300 millions d'euros

Précédente guidance : Environ 300 millions d'euros

 

Le montant de la cession d'Automotive Exteriors absorbera la quasi-intégralité de la dette nette de Faurecia.

La présentation financière et le rapport financier de Faurecia seront disponibles ce jour – à partir de 6 h 30 – sur le site internet de Faurecia : www.faurecia.fr .

Un webcast ( www.faurecia.fr ou www.faurecia.com ) aura lieu ce jour à 9 h 00 (heure de Paris).

Une conférence téléphonique sera aussi disponible :


  • France : +33 (0)1 76 77 22 23 ; UK : +44 (0)20 3427 1919

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

  • Mise à jour sur la stratégie en Chine : jeudi 8 septembre 2016 (après-midi) à Pékin ;
  • Visite du stand Faurecia au Mondial de l'Automobile de Paris : vendredi 30 septembre 2016 ;
  • Publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre 2016, le jeudi 13 octobre 2016 après bourse.

À propos de Faurecia

Faurecia est l'un des principaux équipementiers automobiles mondiaux dans quatre activités : Automotive Seating, Emissions Control Technologies et Interior Systems. Le Groupe a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 20,7 milliards d'euros. Au 31 décembre 2015, Faurecia employait 103 000 personnes dans 34 pays sur 330 sites et 30 centres de R&D. Faurecia est coté sur le marché NYSE Euronext de Paris et le marché over-the-counter (OTC) aux États-Unis. En savoir plus : www.faurecia.fr

Contacts

Presse

Olivier Le Friec

Responsable Relations Presse

Tél : 01 72 36 72 58

Mobile : 06 76 87 30 17

olivier.lefriec@faurecia.com

Analystes/Investisseurs

Eric-Alain Michelis

Directeur de la Communication Financière


Tél : 01 72 36 75 70

Mobile : 06 64 64 61 29

eric-alain.michelis@faurecia.com

Conformément à la norme comptable IFRS 5, les actifs et résultats financiers correspondant aux activités à vendre et le résultat net de ces activités interrompues ont été isolés dans des lignes distinctes du bilan consolidé et du compte de résultat. Résultats ci-dessous après application de la norme IFRS 5 pour le premier semestre 2016 et le premier semestre 2015

Définitions de termes utilisés dans ce document :


  1. Ventes à valeur ajoutée :

        Chiffre d'affaires total moins les ventes de monolithes.
         

  1. Ventes de produits :

        Pièces et composants livrés aux constructeurs ou or ventes à valeur ajoutée moins les ventes de R&D, outillages et prototypes.
         

  1. Ventes de monolithes :

        Les monolithes sont des composants utilisés dans les convertisseurs catalytiques pour lignes d'échappement. Les monolithes font l'objet d'une gestion directe de la part des constructeurs automobiles. Ils sont achetés auprès des fournisseurs désignés par ceux-ci et refacturés aux constructeurs pour leur prix de revient (pass-through basis). Ils ne génèrent de ce fait aucune valeur ajoutée industrielle.
         

  1. Organique ou à données comparables :

        Variation à taux de change et périmètre de consolidation constants.
         

  1. Marge opérationnelle :

Faurecia utilise la marge opérationnelle comme principal indicateur de performance du Groupe. Elle correspond au résultat des sociétés contrôlées avant prise en compte :

  • des autres revenus et charges opérationnels, correspondant à des éléments inhabituels, non récurrents et significatifs, qui comprennent les coûts de rationalisation des structures et départs anticipés, l'effet des événements exceptionnels tels que l'arrêt définitif d'une activité, la fermeture ou la cession d'un site industriel, les cessions d'immeubles hors exploitation, la constatation de pertes de valeurs d'actifs incorporels ou corporels et d'autres pertes inhabituelles et significatives ;
  • des produits sur prêts, titres de placement et trésorerie ;
  • des charges de financement ;
  • des autres revenus et charges financiers qui comprennent l'effet de l'actualisation des engagements de retraite et du rendement des fonds affectés à la couverture de ceux-ci, l'inefficacité des couvertures de change et de taux ainsi que les variations de valeurs des instruments de change et de taux pour lesquels les relations de couverture ne remplissent pas les critères de la norme IAS 39, les résultats sur cession de titres de filiales ;

               des impôts.
         

  1. Cash-flow net :

        Le cash-flow net est défini comme suit : Le Cash-Flow Net est défini comme l'Excédent/Besoin de financement auquel on soustrait les acquisitions/cessions de titres de participation et d'activités (nette de la trésorerie apportée), les autres variations et les produits de cession des actifs financiers.
         

  1. Dette financière nette :

        La dette financière nette est la dette financière brute à laquelle on soustrait les placements de trésorerie et disponibilités ainsi que les instruments dérivés actifs non courants et courants.

 

ANNEXE



  SH1 2015* S1 2016
Ventes par type Produits Monolithes R&D & Total Produits Monolithes R&D & Total
en €m     Outillages       Outillages  
                 
Automotive Seating 2 938,1   165,2 3 103,3 3 134,9   164,3 3 299,2
Emissions Control Technologies 1 957,6 1 700,7 134,5 3 792,8 1 914,9 1 609,9 166,6 3 691,4
Interior Systems 2 336,0   256,6 2 592,6 2 244,9   296,1 2 541,0
Automotive Exteriors                
TOTAL 7 231,7 1 700,7 556,3 9 488,7 7 294,7 1 609,9 627,0 9 531,6
*: Retraité IFRS 5, le reste des ventes d'Automotive Exteriors ont été ajoutées aux ventes d'Interior Systems  

En €m S1 2015 Devises Périmètre Organique S1 2016
  IFRS 5   & autres (comparable)* Publié
           
Ventes totales 9 488,7 -232,9 -46,1 321,9 9 531,6
Var en %   -2,5% -0,5% 3,4% 0,5%
           
Ventes à valeur ajoutée 7 788,0 -210,4 -46,1 390,2 7 921,7
Var en %   -2,7% -0,6% 5,0% 1,7%
           
Ventes de produits 7 231,7 -194,8 -45,8 303,6 7 294,7
Var en %   -2,7% -0,6% 4,2% 0,9%
           
*: A taux de change et périmètre constants        

En €m S1 2015* S1 2016 Var en % Var en %
      Publié Comparable**
Ventes totales        
Automotive Seating 3 103,3 3 299,2 6,3% 8,8%
Emissions Control Technologies 3 792,8 3 691,4 -2,7% -0,2%
Interior Systems 2 592,6 2 541,0 -2,0% 2,2%
TOTAL 9 488,7 9 531,6 0,5% 3,4%
         
Ventes de produits        
Automotive Seating 2 938,1 3 134,9 6,7% 9,2%
Emissions Control Technologies 1 957,6 1 914,9 -2,2% 1,2%
Interior Systems 2 336,0 2 244,9 -3,9% 0,4%
TOTAL 7 231,7 7 294,7 0,9% 4,2%
*: Retraité IFRS 5; **: A taux de change et périmètre constants    

Ventes par région S1 2015* S1 2016 Var en %
en €m     Publié Comparable*** Production automobile **
Ventes totales          
Europe 4 845,1 5 144,1 6,2% 7,0%  
Amérique du Nord 2 725,9 2 631,7 -3,5% -2,9%  
Asie 1 514,2 1 412,4 -6,7% 0,5%  
Amérique du Sud 276,1 236,0 -14,5% 15,8%  
Reste du monde 127,4 107,4 -15,7% 7,0%  
TOTAL 9 488,7 9 531,6 0,5% 3,4%  
           
Product sales          
Europe 3 612,0 3 833,1 6,1% 7,1% 4,5%
Amérique du Nord 2 148,8 2 067,8 -3,8% -3,1% 3,3%
Asie 1 156,8 1 106,8 -4,3% 3,8% 2,5%
Amérique du Sud 229,1 200,0 -12,7% 19,4% -21,2%
Reste du monde 85,0 87,0 2,3% 29,1% 4,3%
TOTAL 7 231,7 7 294,7 0,9% 4,2% 2,4%
*: Retraité IFRS 5; **: Source estimations IHS, juillet 2016; *** A taux de change et périmètre constants  

Réconciliation du cash-flow S1 2016
en €m  
Cash-Flow Net 204,6
Acquisitions de titres et participations (net de la trésorerie apportée) -25,8
Produit de cessions d'actifs financiers 0,0
Autres variations -23,6
Excédent / (besoin) de financement 155,3

Profitabilité par région

VENTES TOTALES * (en € m) S1 2015 S2 2015 2015 2015** S1 2015** S1 2016  
Europe 5 767,7 5 488,6 11 256,3   4 845,1 5 144,1  
Amérique du Nord 2 795,4 2 748,2 5 543,6   2 725,9 2 631,7  
Asie 1 514,9 1 587,0 3 101,9   1 514,2 1 412,4  
dont Chine 1 267,0 1 325,0 2 592,0   1 267,0 1 101,4  
Amérique du Sud 301,8 249,5 551,3   276,1 236,0  
Reste du monde, autres & elims. 127,3 111,5 238,8   127,4 107,4  
TOTAL 10 507,1 10 184,8 20 691,9 18 770,4 9 488,7 9 531,6  
dont ventes de monolithes 1 700,7 1 603,7 3 304,4 3 304,4 1 700,7 1 609,9  
               
VENTES DE PRODUITS * (en € m) S1 2015 S2 2015 2015 2015** S1 2015** S1 2016  
Europe 4 440,6 4 116,2 8 556,8   3 612,0 3 833,1  
Amérique du Nord 2 217,7 2 182,5 4 400,2   2 148,8 2 067,8  
Asie 1 156,8 1 214,6 2 371,4   1 156,8 1 106,8  
dont Chine 952,0 993,7 1 945,7   952,0 842,7  
Amérique du Sud 246,5 203,2 449,7   229,1 200,0  
Reste du monde, autres & elims. 85,0 85,5 170,5   85,0 87,0  
TOTAL 8 146,6 7 802,0 15 948,6   7 231,7 7 294,7  
               
MARGE OPERATIONNELLE (en € m) S1 2015 S2 2015 2015 2015** S1 2015** S1 2016  
Europe 223,3 224,5 447,9   180,6 244,6  
Marge (en % des ventes totales) 3,9% 4,1% 4,0%   3,7% 4,8%  
Amérique du Nord 78,2 140,1 218,3   74,9 118,4  
Marge (en % des ventes totales) 2,8% 5,1% 3,9%   2,7% 4,5%  
Asie 145,7 146,9 292,6   146,8 139,5  
Marge (en % des ventes totales) 9,6% 9,3% 9,4%   9,7% 9,9%  
Amérique du Sud -26,4 -27,7 -54,1   -21,7 -17,6  
Marge (en % des ventes totales) -8,7% -11,1% -9,8%   -7,9% -7,5%  
Reste du monde, autres & elims. 3,1 4,9 8,0   3,2 5,4  
Marge (en % des ventes totales) 2,4% 4,4% 3,4%   2,5% 5,0%  
TOTAL 423,9 488,7 912,6 830,0 383,7 490,3  
Marge (en % des ventes totales) 4,0% 4,8% 4,4% 4,4% 4,0% 5,1%  
Marge (en % des ventes à valeur ajoutée***) 4,8% 5,7% 5,2% 5,4% 4,9% 6,2%  
* par origine; ** Retraité IFRS 5, le reste des ventes d'Automotive Exteriors ont été ajoutées aux ventes d'Interior Systems ;
 *** Ventes à valeur ajoutée = ventes totales – ventes de monolithes.            

Profitabilité par activité

VENTES TOTALES (en € m) S1 2015 S2 2015 2015 2015** S1 2015** S1 2016  
Automotive Seating 3 103,3 3 084,9 6 188,2   3 103,3 3 299,2  
Emissions Control Technologies 3 792,7 3 657,3 7 450,0   3 792,8 3 691,4  
Interior Systems 2 534,5 2 484,1 5 018,6   2 592,6 2 541,0  
Automotive Exteriors (cédé le 29/07/16) 1 076,6 958,5 2 035,1        
TOTAL 10 507,1 10 184,8 20 691,9 18 770,4 9 488,7 9 531,6  
dont ventes de monolithes 1 700,7 1 603,7 3 304,4 3 304,4 1 700,7 1 609,9  
               
VENTES DE PRODUITS (en € m) S1 2015 S2 2015 2015 2015** S1 2015** S1 2016  
Automotive Seating 2 938,1 2 888,3 5 826,4   2 938,1 3 134,9  
Emissions Control Technologies 1 957,6 1 887,1 3 844,7   1 957,6 1 914,9  
Interior Systems 2 286,7 2 165,3 4 452,0   2 336,0 2 244,9  
Automotive Exteriors (cédé le 29/07/16) 964,2 861,3 1 825,5        
TOTAL 8 146,6 7 802,0 15 948,6   7 231,7 7 294,7  
               
MARGE OPERATIONNELLE (en € m) S1 2015 S2 2015 2015 2015** S1 2015** S1 2016  
Automotive Seating 139,6 166,0 305,6   139,2 175,4  
Marge (en % des ventes totales) 4,5% 5,4% 4,9%   4,5% 5,3%  
Emissions Control Technologies 171,7 188,2 359,9   171,4 200,5  
Marge (en % des ventes totales) 4,5% 5,1% 4,8%   4,5% 5,4%  
Marge (as % of VA sales**) 8,2% 9,2% 8,7%   8,2% 9,6%  
Interior Systems 89,3 108,4 197,7   79,7 126,8  
Marge (en % des ventes totales) 3,5% 4,4% 3,9%   3,1% 5,0%  
Automotive Exteriors (cédé le 29/07/16) 23,3 26,1 49,3        
Marge (en % des ventes totales) 2,2% 2,7% 2,4%        
Ajustements IFRS 5         -6,6 -12,4  
TOTAL 423,9 488,7 912,6 830,0 383,7 490,3  
Marge (en % des ventes totales) 4,0% 4,8% 4,4% 4,4% 4,0% 5,1%  
Marge (en % des ventes à valeur ajoutée) ** 4,8% 5,7% 5,2% 5,4% 4,9% 6,2%  
*: Retraité IFRS 5; le reste des ventes d'Automotive Exteriors ont été ajoutées aux ventes d'Interior Systems ;    
** Ventes à valeur ajoutée = ventes totales – ventes de monolithes            




[1] Organique : taux de change et périmètre constants

[2] Ventes à valeur ajoutée : chiffre d'affaires total moins monolithes.

[3] Métaux précieux et céramique utilisés dans les systèmes de contrôle des émissions.

[4] Source : IHS Automotive (juillet 2016).



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: FAURECIA via GlobeNewswire

HUG#2030553

Print Friendly

Faurecia : Forte amélioration de la rentabilité au premier semestre 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |