Regulatory News:

Le Conseil d?administration d?Essilor International (Paris:EI), qui
s?est réuni le 18 février 2015, a arrêté les comptes de l?exercice 2014.
Les comptes ont été audités par les commissaires aux comptes dont le
rapport de certification est en cours d?émission.

Chiffres clés

En millions d?euros 2014 Ajusté2 2013 Ajusté2 Variation
Chiffre d?affaires 5 670 5 065 + 12,0 %

Contribution de l?activité1

1 057 920 + 15,0 %

(en % du CA)

18,6 %

18,2 %

Résultat opérationnel 989 857 + 15,4 %
Résultat net part du groupe 642 603 + 6,5 %
Bénéfice net par action (en euros) 3,05 2,87 + 6,3 %

______________

1 Résultat opérationnel avant paiement en actions, frais
de restructuration, autres produits et autres charges, et avant
dépréciation des écarts d?acquisition.

2 Ajusté
des éléments non récurrents principalement liés à l?acquisition, en
2014, des sociétés Transitions Optical, Coastal.com et Costa et, en
2013, de Xiamen Yarui Optical (Bolon). Le chiffre d?affaires n?est pas
ajusté.

3 Flux de trésorerie provenant des
opérations moins variation du BFR moins investissements corporels et
incorporels selon le tableau des flux de trésorerie consolidés IFRS.

Commentant ces résultats, Hubert Sagnières, Président-Directeur Général
d?Essilor a déclaré : « L?accélération de notre croissance
tout au long de l?année conduit à une excellente performance au
quatrième trimestre. Notre mission d?améliorer la vision pour améliorer
la vie se traduit par l?élargissement de notre champ d?activité, marqué
en 2014 par des acquisitions structurantes dans les domaines des verres
photochromiques, du Solaire et de l?Internet. Tout en restant concentré
sur son c?ur de métier, l?optique ophtalmique, Essilor capitalise de
plus en plus sur les interconnexions entre toutes ses activités et se
rapproche du consommateur dans le marketing de ses marques et de ses
offres. Dans un marché de l?optique ophtalmique en croissance
structurelle, et avec un contexte de taux de change plus favorable, 2015
s?annonce comme une nouvelle année de forte croissance du chiffre
d?affaires et de la rentabilité opérationnelle. L?engagement des équipes
et notre enthousiasme pour poursuivre cette dynamique à moyen terme sont
entiers ».

Dans un environnement économique contrasté, Essilor a mis en ?uvre avec
succès une stratégie d?élargissement de son champ d?activité, tout en
continuant à s?appuyer sur son modèle original d?innovation et de
partenariats. En 2014, la mise en ?uvre de cette stratégie s?est
traduite par une hausse de la présence du groupe dans les verres
correcteurs ainsi que du poids de l?Amérique du Nord et des pays à forte
croissance, qui atteignent respectivement 45 % et 22 % du chiffre
d?affaires. Essilor a également accru sa présence dans le segment
photochromique en finalisant l?acquisition des 51 % restants de
Transitions Optical ? sa plus grosse opération de croissance externe à
ce jour ? et dans l?activité Internet avec l?acquisition de Coastal.com,
acteur de premier plan de la vente en ligne de produits ophtalmiques.
Essilor a, par ailleurs, développé une offre de lunettes solaires
combinant l?expertise du groupe dans la production de verres solaires
haut de gamme et celle de FGX International dans la distribution.
L?ensemble a été renforcé par l?acquisition, fin 2013, des marques Bolon®
et Molsion® positionnées dans le milieu de gamme en
Chine et, début 2014, de la marque Costa® sur le segment de
la performance aux Etats-Unis.

L?exercice 2014 s?est également caractérisé par les faits marquants
suivants :

  • Le succès confirmé des nombreuses innovations du groupe, dont les
    verres Crizal®, Varilux® S series?, Transitions®
    Signature? et Xperio® ;
  • L?amélioration de la croissance du chiffre d?affaires en base homogène
    à 3,7 %, tirée par la division « Verres et matériel optique » et
    montrant une accélération trimestre après trimestre pour atteindre 5,0
    % au quatrième trimestre ;
  • Une contribution de l?activité1 ajustée2 à son
    plus haut niveau historique (18,6 % du chiffre d?affaires), illustrant
    la capacité du groupe à tirer parti de son levier opérationnel et des
    synergies des sociétés acquises pour financer ses dépenses
    additionnelles de marketing ;
  • L?augmentation des investissements en marketing consommateur qui,
    activités Photochromique, Solaire et Internet comprises, ont atteint
    environ 150 millions d?euros en rythme annuel ;
  • La finalisation de 12 nouvelles opérations de croissance externe
    représentant un chiffre d?affaires cumulé de 525 millions d?euros en
    année pleine ;
  • Le développement de l?activité avec les grands comptes ainsi que des
    contrats de logistique intégrée dans toutes les régions du monde.

Dividende

La confiance dans les perspectives du groupe a conduit le Conseil
d?administration à proposer à l?Assemblée générale du 5 mai 2015 la
distribution d?un dividende de 1,02 euro par action, en hausse de 8,5 %
par rapport à l?an passé. Le pay-out ratio est en croissance et
atteint 33,7 %. Le dividende sera mis en paiement à partir du 21 mai
2015.

Perspectives

En 2015, Essilor va accélérer sa croissance en se renforçant dans trois
grandes activités : les Verres correcteurs, le Solaire et l?Internet. Le
groupe va intensifier ses investissements en marketing consommateur, qui
devraient approcher 200 millions d?euros toutes activités confondues, et
continuer à mettre en ?uvre toutes les synergies provenant des
acquisitions réalisées en 2014. Enfin, il va poursuivre son
développement dans les pays à forte croissance et entrer dans de
nouveaux territoires.

Essilor vise en 2015 une croissance du chiffre d?affaires en base
homogène supérieure à 4,5 %. Hors nouvelles acquisitions stratégiques,
le groupe prévoit une croissance du chiffre d?affaires hors effet de
change comprise entre 8 % et 11 % et une contribution de l?activité3
ajustée4 supérieure ou égale à 18,8 % du chiffre d?affaires.

A moyen terme, l?élargissement du champ d?activité du groupe et son
rapprochement avec le consommateur devraient continuer à se traduire par
une accélération de la croissance organique du chiffre d?affaires et par
une hausse de la rentabilité.

Informations pratiques

Une réunion d?analystes se tiendra ce jour, 19 février, à 10h30, à Paris.

La retransmission de la réunion sera accessible en direct et en différé
par le lien suivant : http://hosting.3sens.com/Essilor/20150219-37C37D44/fr/

La présentation sera accessible par le lien suivant : http://www.essilor.com/fr/Investisseurs/Pages/Publications.aspx

————————

Prochains rendez-vous

21 avril 2015 : Chiffre d?affaires du 1er trimestre 2015

5 mai 2015 : Assemblée générale des actionnaires à 10h30 au Palais des
Congrès de Paris

A propos d?Essilor

Essilor est le numéro un mondial de l?optique ophtalmique. De la
conception à la fabrication, le groupe élabore de larges gammes de
verres pour corriger et protéger la vue. Sa mission est d?améliorer la
vision pour améliorer la vie. Ainsi le groupe consacre plus de 150
millions d?euros par an à la recherche et à l?innovation pour proposer
des produits toujours plus performants. Les marques phares sont Varilux
®,
Crizal
®, Transitions®,
Definity
®, Xperio®,
Optifog?, Foster Grant
®, Bolon®
et Costa
®. Essilor développe et commercialise
également des équipements, des instruments et des services destinés aux
professionnels de l’optique.

Essilor a réalisé un chiffre d’affaires net consolidé de près de 5,7
milliards d’euros en 2014 et emploie 58 000 collaborateurs. Le groupe,
qui distribue ses produits dans plus d?une centaine de pays, dispose de
33 usines, de 490 laboratoires de prescription et centres de
taillage-montage ainsi que plusieurs centres de recherche et
développement dans le monde. Pour plus d?informations, visitez le site
www.essilor.com.

L?action Essilor est cotée sur le marché Euronext Paris et fait
partie des indices Euro Stoxx 50 et CAC 40.

Codes : ISIN : FR0000121667 ; Reuters : ESSI.PA ; Bloomberg : EI:FP.

_______________

1 Résultat opérationnel avant paiement en actions, frais
de restructuration, autres produits et autres charges, et avant
dépréciation des écarts d?acquisition.

2 Ajusté
des éléments non récurrents principalement liés à l?acquisition, en
2014, des sociétés Transitions Optical, Coastal.com et Costa et, en
2013, de Xiamen Yarui Optical (Bolon). Le chiffre d?affaires n?est pas
ajusté.

3 Résultat opérationnel avant paiement en
actions, frais de restructuration, autres produits et autres charges, et
avant dépréciation des écarts d?acquisition.

4 Ajusté
des éléments non récurrents principalement liés à l?acquisition, en
2014, des sociétés Transitions Optical, Coastal.com et Costa et, en
2013, de Xiamen Yarui Optical (Bolon). Le chiffre d?affaires n?est pas
ajusté.

EXTRAITS DU RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D?ADMINISTRATION DU 18
FEVRIER 2015

CHIFFRE D?AFFAIRES CONSOLIDE


En millions d?euros
2014 2013

Variation

publiée

Croissance

en base

homogène

Effet de

périmètre

Effet de

change

Verres et matériel optique 4 970,0 4 505,0 + 10,3 % + 4,3 % + 7,6 % – 1,6 %
Amérique du Nord 2 038,2 1 770,4 + 15,1 % + 5,0 % + 10,9 % – 0,8 %
Europe 1 653,0 1 571,5 + 5,2 % + 0,1 % + 5,1 % + 0,1 %
Asie/Océanie/
Moyen-Orient/Afrique
898,0 812,2 + 10,6 % + 8,2 % + 5,7 % – 3,4 %
Amérique latine 380,8 350,8 + 8,6 % + 10,8 % + 6,7 % – 8,9 %
Équipements 197,3 204,9 – 3,7 % – 1,8 % – 1,5 % – 0,4 %
Sunglasses & Readers 503,0 354,8 + 41,7 % – 1,0 % + 42,9 % – 0,2 %
TOTAL 5 670,3 5 064,7 + 12,0 % + 3,7 % + 9,7 % – 1,4 %

En 2014, le chiffre d?affaires consolidé du groupe Essilor s?est
établi à 5 670 millions d?euros, en progression de 13,4 % hors change.

En base homogène, les ventes progressent de 3,7 %, reflétant une
amélioration de l?activité entre le premier semestre (+ 3,0 %) et le
deuxième semestre (+ 4,4 %).

L?effet de périmètre (+ 9,7 %) se décompose en deux parties : la
contribution des acquisitions dites organiques1 (+ 4,9 %) et
l?apport des acquisitions stratégiques (+ 4,8 %) que représentent
Transitions Optical et Coastal.com.

L?effet de change global (- 1,4 %) traduit une forte appréciation de
l?euro face aux principales monnaies de facturation du groupe au cours
du premier semestre, partiellement compensée par le renchérissement du
dollar face à l?euro en fin d?année.

VERRES ET MATERIEL OPTIQUE

La division Verres et Matériel Optique (+ 4,3 % en base homogène) est en
nette accélération par rapport à 2013 (+ 1,8 %). Ce dynamisme retrouvé
s?appuie notamment sur le succès des offres du groupe auprès des chaînes
d?optique comme des professionnels de la vue indépendants, le dynamisme
des pays à forte croissance ainsi que le déploiement d?importantes
campagnes média consommateurs.

Amérique du Nord

La croissance du chiffre d?affaires en Amérique du Nord (+ 5 % en base
homogène) bénéficie d?une bonne dynamique des nouveaux produits combinée
au succès des campagnes de marketing consommateurs.

Aux Etats-Unis, Essilor a renforcé ses positions. L?accélération
du rythme des campagnes publicitaires dynamise les marques phare du
groupe dans quatre grandes catégories de produits : les verres
antireflets (Crizal UV et Crizal Prevencia), les verres progressifs
(Varilux avec notamment Varilux S Series), les verres photochromiques
(Transitions) et les verres polarisés (Xperio). La distribution de
lentilles de contact connaît également une forte augmentation, tirée à
la fois par les ventes par Internet et par des gains de part de marché
chez les optométristes indépendants. En ce qui concerne les canaux de
distribution, l?activité avec les réseaux d?assurance santé progresse
grâce à l?élargissement du contrat d?approvisionnement entre le groupe
et le numéro deux du secteur, contrat dont le déploiement complet sera
achevé au premier semestre 2015. L?activité avec les optométristes
indépendants profite également d?un effet d?entraînement récurrent lié à
ce contrat, les professionnels de l?optique affiliés au réseau
d?assurance pouvant également utiliser leur accès aux produits et
laboratoires d?Essilor pour leurs ventes hors assurance. L?activité avec
les chaînes d?optique est plus contrastée, mais montre néanmoins de
nouvelles avancées avec plusieurs grands comptes. L?activité Internet
(FramesDirect, EyeBuyDirect et Coastal.com) poursuit, quant à elle, un
développement rapide.

Au Canada, la croissance est soutenue par plusieurs initiatives :
le succès auprès des consommateurs des campagnes publicitaires autour
des marques Varilux, Crizal, Transitions et Xperio ; l?impact de l?offre
?Paire Parfaite? qui stimule la création de la catégorie solaire de
prescription chez les opticiens indépendants ; le renforcement du groupe
dans la grande distribution. Le développement du milieu de gamme
s?accélère avec l?introduction des verres Kodak et le dynamisme confirmé
du récent partenariat avec les laboratoires Riverside Optical.

Europe

En Europe (+ 0,1 % en base homogène), le chiffre d?affaires a été
pénalisé par la perte d?un contrat commercial au cours du second
semestre 2013. Hormis cet élément qui a surtout impacté la région
alémanique et le Benelux, l?activité a bénéficié d?une croissance
soutenue dans certains marchés et du succès des lancements de nouveaux
produits en tête desquels le verre Crizal Prevencia.

Dans un contexte économique globalement plus porteur, les pays du sud de
l?Europe ont réalisé des performances en nette amélioration. L?Espagne a
notamment bénéficié des effets d?un nouveau contrat avec une grande
chaîne d?optique nationale et du succès de ses investissements médias.
Au Royaume-Uni, le groupe s?est appuyé sur la bonne exécution du contrat
d?approvisionnement avec une très grande chaîne de magasins d?optique et
une demande soutenue des opticiens indépendants. Tirés par la Pologne et
la République Tchèque, les pays de l?Est ont maintenu une belle
dynamique d?ensemble. Le groupe a également affiché une croissance
soutenue en Russie grâce à une stratégie de distribution multi-réseaux
efficace.

La situation s?est progressivement redressée en France après un début
d?exercice difficile. Le succès des produits à forte valeur ajoutée dont
Crizal Prevencia et Varilux S, renforcé par une communication active
auprès des consommateurs, ainsi que la complémentarité de ses différents
réseaux de distribution, ont permis de tempérer les effets négatifs d?un
contexte réglementaire mouvant.

Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique

Le chiffre d?affaires en Asie-Océanie, Moyen-Orient, Afrique (+ 8,2 % en
base homogène) est tiré par la bonne performance des grands pays à forte
croissance de la région.

L?Inde réalise une excellente année avec une croissance en base homogène
supérieure à 20 %, alimentée par le marché domestique et par l?export.
L?activité profite de la très bonne notoriété de la marque Crizal, de la
forte hausse des verres progressifs dont Varilux, du succès croissant de
Kodak dans le milieu de gamme et de la poursuite de la conversion des
verres minéraux vers les verres organiques. Cet ensemble permet au
groupe de poursuivre son avancée et de réaliser de nouveaux gains de
parts de marché.

La Chine continue de générer une croissance en base homogène à deux
chiffres pour son activité domestique. L?indice e-SPF de protection
visuelle contre les UV profite de l?impact positif des campagnes média
consommateurs et de sa commercialisation dans les produits moyen de
gamme par de nombreux partenaires. Les verres Kodak confirment leur
bonne performance depuis leur lancement et la demande pour les verres
photochromiques s?est amplifiée. Enfin, une bonne dynamique commerciale
avec la principale chaîne d?optique du pays est enclenchée. Ces bons
résultats se traduisent par un renforcement des positions du groupe dans
le marché domestique qui compensent une moindre activité à l?export.

En Asie du Sud-Est, l?activité est en accélération. Le marché coréen
souffre, quant à lui, de l?allongement de la fréquence de renouvellement
des lunettes spécifique à ce pays.

En Afrique et au Moyen-Orient, l?activité est bien orientée avec, en
particulier, un fort dynamisme des ventes en Afrique du Sud.

Enfin, en ce qui concerne les pays développés de la région, l?activité
au Japon est stable dans un marché en baisse suite au changement de
l?environnement économique et fiscal. La performance de l?Australie et
de la Nouvelle-Zélande est positive grâce au succès de Crizal UV, qui
profite des campagnes média consommateurs.

Amérique latine

En Amérique latine (+ 10,8 % en base homogène), la croissance du chiffre
d?affaires s?est accélérée par rapport à 2013 en dépit du net
ralentissement économique de la région. Essilor y récolte les fruits de
sa stratégie d?innovation et du développement de ses réseaux de
distribution.

Au Brésil, les ventes ont été tirées par la commercialisation réussie du
verre Varilux S series, la forte progression des verres Crizal soutenue
par un plan média national et une croissance à deux chiffres des volumes
de verres photochromiques Transitions. Dans le milieu de gamme, l?année
a été marquée par le lancement graduel des verres de marque Kodak sur
tout le territoire, avec une importante progression des volumes dans les
Etats du sud du pays où le lancement s?est appuyé sur une campagne
publicitaire vers les consommateurs.

Essilor a poursuivi sa très forte croissance en Colombie en continuant à
faire fructifier son partenariat avec le laboratoire de prescription
Servioptica, assurant une progression soutenue des verres Varilux,
Crizal et Transitions. Le groupe a également renforcé sa présence sur ce
marché en pleine expansion en démarrant la commercialisation des verres
de marque Nikon. L?activité a également été très dynamique au Chili. Au
Mexique, la croissance a été ralentie par un climat économique et
politique peu porteur. Enfin, les pays servis par des distributeurs
tiers ont globalement réalisé une bonne performance.

Instruments

La division Instruments a poursuivi son développement (chiffre
d?affaires en hausse de + 4,1 % en base homogène), tiré par les
activités de finition du verre et d?optométrie. Dans le domaine du
taillage-montage, le groupe a conquis des parts de marché en s?appuyant
sur un bon développement du mix produit et une croissance du volume de
ventes de meuleuses. En Europe, le groupe a bénéficié de la
commercialisation réussie de la seconde génération de sa nouvelle
meuleuse haut de gamme Mr. Blue 2.0 intégrant la gravure personnalisée
des verres. Dans les pays à forte croissance, les ventes ont été
stimulées par l?ouverture de nouveaux magasins d?optique ainsi que par
la montée en gamme des équipements. C?est notamment le cas en Chine où
la meuleuse moyen de gamme NeKsia, qui offre des performances de
centrage et de blocage de verres améliorées, a gagné du terrain sur
Triplex, la meuleuse d?entrée de gamme. Les ventes affichent une très
bonne croissance en Italie, en Espagne, au Japon ainsi qu?en Turquie où
Essilor a pris une participation majoritaire dans Esel Optik, son
distributeur historique.

Le segment de l?optométrie a été très dynamique avec le lancement d?une
nouvelle ligne d?appareils moyen de gamme intégrant notamment la
possibilité de faire des « fonds d??il ». Les ventes d?appareil de
prises de mesure en magasins ont pour leur part été moins dynamiques.

Equipements

La division Equipements enregistre une baisse de son chiffre d?affaires
pour l?année (- 1,8 % en base homogène) mais profite d?une nette
inversion de tendance au quatrième trimestre (+ 7,2 % en base homogène).
Sur l?ensemble de l?année 2014, la division a continué à être pénalisée
par la reclassification en chiffre d?affaires intra-groupe de son
activité réalisée avec les sociétés acquises par le groupe. Malgré cet
effet, l?activité en Amérique latine termine en nette hausse grâce au
succès des micro-lignes de surfaçage pour petits laboratoires ainsi que
des machines de traitement pour environnements industriels. L?activité
en Asie est également en croissance. L?activité en Amérique du Nord est
stable par rapport à une base de comparaison élevée liée au contrat
d?équipement d?une grande chaîne d?optique l?année précédente.
Toutefois, ces éléments n?ont pas permis de compenser une baisse du
marché des machines de surfaçage numérique en Europe et en Amérique du
Nord. La bonne performance au quatrième trimestre provient, notamment,
des ventes de l?offre d?auto-blocage éco-responsable, pour laquelle
aucun produit concurrent n?existe à ce jour. Cette offre unique, couplée
à un pipeline de nouveaux produits et services, permettent de
reconstituer le carnet de commandes qui devrait alimenter un
redressement de l?activité dans les trimestres à venir.

Sunglasses & Readers

En 2014, la division « Sunglasses & Readers » a accéléré sa stratégie
d?internationalisation et de montée en gamme de son offre produits. Le
groupe a intégré de nouvelles sociétés positionnées sur des segments
très dynamiques du marché des lunettes de soleil, dont Costa, acteur
majeur dans le domaine des lunettes de soleil de performance aux
Etats-Unis, et Xiamen Yarui Optical, qui appuie son développement sur le
succès croissant des marques Bolon et Molsion en Chine. Les deux
sociétés ont délivré une croissance forte et conforme aux plans.

Etant donné les dates d?entrée de Xiamen Yarui Optical et Costa
(respectivement au 1er novembre 2013 et au 1er
février 2014) dans le périmètre de consolidation du groupe, le repli (-
1 %) de la croissance en base homogène de la division reflète
exclusivement les difficultés opérationnelles rencontrées par FGX
International en Amérique du Nord. Dans un contexte de croissance des
ventes au consommateur, les affaires ont pâti d?un important effet de
déstockage de la part de grands clients, notamment au second semestre,
du décalage de certains renouvellements de collections ainsi que de la
perte d?espace chez un grand compte. En dehors de l?Amérique du Nord,
les activités de FGX ont été très dynamiques avec une croissance à deux
chiffres en Amérique latine et le maintien d?une dynamique soutenue en
Europe.

Chiffre d?affaires consolidé du 4ème
trimestre


En millions d?euros
2014 2013

Variation

publiée

Croissance

en base

homogène

Effet de

périmètre

Effet de

change

Verres et matériel optique 1 276,7 1 094,2 + 16,7 % + 4,7 % + 8,3 % + 3,7 %
Amérique du Nord 526,8 416,1 + 26,6 % + 4,7 % + 13,5 % + 8,5 %
Europe 418,2 393,1 + 6,4 % + 1,0 % + 5,5 % – 0,1 %
Asie/Océanie/
Moyen-Orient/Afrique
230,9 196,8 + 17,3 % + 8,0 % + 4,7 % + 4,6 %
Amérique latine 100,8 88,2 + 14,3 % + 13,7 % + 4,5 % – 3,9 %
Équipements 66,2 60,2 + 10,0 % + 7,2 % – 1,2 % + 4,0 %
Sunglasses & Readers 132,0 97,3 + 35,6 % + 6,7 % + 22,8 % + 6,2 %
TOTAL 1 474,9 1 251,7 + 17,8 % + 5,0 % + 9,0 % + 3,9 %

Le chiffre d?affaires du 4ème trimestre affiche une
progression de 17,8 %. La croissance homogène marque une nouvelle
progression (+ 5 %) grâce au maintien d?une bonne dynamique dans les
« Verres et matériel optique » et un rebond significatif des divisions
« Sunglasses & Readers » et « Equipements ». L?effet périmètre (+ 9 %)
résulte principalement de l?apport de Transitions Optical et Coastal.com
(+ 6,2 %).

Le chiffre d?affaires bénéficie également d?un effet de change positif
(+ 3,9 %), principalement lié à l?appréciation du dollar face à l?euro.

Par région et par division, les faits marquants sont :

  • Le maintien d?un haut niveau d?activité aux Etats-Unis et au Canada ;
  • La bonne performance de certains pays d?Europe (Espagne, Royaume-Uni,
    pays de l?Est) malgré un climat économique toujours difficile ;
  • Le dynamisme des pays en forte croissance
    d?Asie-Océanie-Moyen-Orient-Afrique et d?Amérique latine ;
  • Le rebond de la division Sunglasses & Readers tiré par Bolon ;
  • Le succès de la commercialisation de la nouvelle technologie de
    blocage dans les Equipements.

LES ACQUISITIONS ET PARTENARIATS

En 2014, Essilor a poursuivi sa stratégie d?acquisitions et de
partenariats. Le groupe a pris ou augmenté sa participation dans 12
sociétés, qui représentent un chiffre d?affaires d?environ 525 millions
d?euros en base annuelle. Il s?agit notamment de Transitions Optical
dans les verres photochromiques, de Coastal.com dans la distribution en
ligne de produits d?optique, de Costa dans les lunettes de soleil à
haute performance et d?une société détenant la marque de lunettes de
soleil chinoise Prosun.

En France, le groupe a pris une participation majoritaire dans Infield
Safety, un distributeur de lunettes de protection à verres correcteurs
(CA : 2,5 millions d?euros environ), qui sera consolidée en 2015.

LANCEMENT DU PROGRAMME VISION FOR LIFETM

Le groupe a annoncé la création du programme Vision For Life?, une
initiative inédite en lien avec la mission du groupe « Améliorer la
vision pour améliorer la vie ». Avec une dotation initiale de 30
millions d?euros, ce programme devient l?engagement caritatif
stratégique le plus important au monde en matière de lutte contre la
mauvaise vision non corrigée. Il vise à encourager les initiatives
innovantes en matière de lutte contre le « mal voir », en stimulant des
actions de sensibilisation et la création d’infrastructures de santé
visuelle de première nécessité.

COMPTE DE RESULTAT SIMPLIFIE

Les comptes publiés 2014 comportent plusieurs éléments non récurrents.
Afin de faciliter la lecture de la performance opérationnelle du groupe
et de ses filiales, Essilor publie des comptes ajustés, qui
retraitent ces éléments non récurrents. La majorité de ces éléments est
purement comptable, donc sans impact sur la trésorerie.

Compte de résultat publié / Compte de résultat ajusté

En millions d?euros 2014 Ajusté(b)

Eléments non

récurrents(c)

2014 Publié 2013 Publié
Chiffre d?affaires 5 670 5 670 5 065
Contribution de l?activité ((a)) 1 057 – 15 1 043 917

(en % du CA)

18,6 %

18,4 %

18,1 %

Autres produits / Autres charges – 68 247 179 – 73
Résultat opérationnel 989 232

Print Friendly, PDF & Email

Essilor International : Croissance et profitabilité en forte hausse Dynamisme des Etats-Unis, du Solaire et de l’Internet

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
suscipit amet, id libero. quis, elit.