Chiffres clés pour le 2 ème trimestre 2016 et le 1 er semestre 2016 (non audités)

 

En millions d'euros   2 ème trimestre 2016 2 ème trimestre 2015 Variation 2016-2015 1 er trimestre 2016 Variation trim. précéd.
             
Compte de Résultats            
Revenus   3 079 3 450 -11%/-9%* 3 017 2%/2%*
Dont Réseaux très haut-débit   1 639 1 865 -12%/-11%* 1 588 3%/3%*
Dont Réseaux IP et Applications   1 159 1 304 -11%/-8%* 1 181 -2%/-1%*

* À taux constant

 

En millions d'euros
(Excepté pour le résultat net par action)
  1 er semestre 2016 1 er semestre 2015 Variation 2016-2015
         
Compte de Résultats        
Revenus   6 096 6 685 -9%/-8%*
Dont Réseaux très haut-débit   3 227 3 757 -14%/-14%*
Dont Réseaux IP et Applications   2 340 2 424 -3%/-2%*
Marge brute   2 154 2 321 -167
en % des revenus   35,3% 34,7% 60 pbs
Résultat d'exploitation   157 257 -100
en % des revenus   2,6% 3,8% -120 bps
Résultat net publié (part du Groupe)   1 321 -145 1 466
Résultat publié par action dilué (en euro)   0,37 -0,05 Ns
         
Flux de trésorerie        
Free cash Flow   -2 073 -267 -1 806

* À taux constant

 

Paris, le 4 août 2016 – Alcatel-Lucent a publié son chiffre d'affaires pour le 2 ème trimestre 2016 et ses résultats du 1 er semestre 2016. Olivier Durand, directeur général d'Alcatel-Lucent, a déclaré : "Bien que nos résultats du 1 er semestre 2016 aient été affectés par un marché d'infrastructures réseaux difficile, la rentabilité opérationnelle d'Alcatel-Lucent demeure solide, avec des progrès continus sur la marge brute et les coûts. Le free cash flow du 1 er semestre 2016 reflète principalement la mise en oeuvre du programme d'optimisation de la structure du capital de Nokia, ainsi qu'un certain nombre d'éléments non récurrents liés au changement de contrôle. L'intégration avec Nokia se poursuit à un rythme rapide, l'ensemble des décisions ont été prises concernant nos portefeuilles produits et la mise en oeuvre des synergies a été lancée. Au cours du 2 ème trimestre 2016, Alcatel-Lucent et Nokia ont franchi une étape importante, Nokia dépassant 95 % du capital d'Alcatel-Lucent. La transaction sera finalisée par une offre publique d'échange en numéraire, suivie par le retrait en numéraire de nos actions et OCEANEs restantes."

 

POINTS CL É S DU 1 er SEMESTRE 2016

      ·         Les revenus du Groupe sont de 6 096 millions d'euros, en baisse de 9 % par rapport à la même période l'an passé. À taux de change constant les revenus auraient diminué de 8 %.

      ·         Au 1 er semestre 2016, la marge brute s'établit à 35,3 % contre 34,7 % au 1 er semestre 2015. Cette amélioration provient de l'évolution positive des coûts et d'un mix favorable, qui a plus que compensé l'impact négatif de certains projets d'intégration. En excluant cet impact négatif, la marge brute aurait été d'environ 35,9 %.

      ·         La marge opérationnelle, de 2,6 %, a diminué de 120 pbs par rapport à la même période l'an passé, cette baisse provenant principalement de la diminution du chiffre d'affaires global. En excluant l'impact négatif mentionné auparavant, la marge opérationnelle aurait été d'environ 3,1 %.

      ·         Le résultat net publié (part du Groupe) est de 1 321 millions d'euros ou 0,37 euros par action diluée au 1 er semestre 2016, par rapport à un résultat net publié (part du Groupe) de -145 millions d'euros ou -0,05 euros par action à la même période l'an passé. Ce résultat positif au 1 er semestre 2016 est principalement attribuable à l'activation de certains actifs d'impôts différés, pour un montant de 2,4 milliards d'euros, partiellement compensé par une dépréciation d'actifs de 489 millions d'euros, liée à la résiliation anticipée d'un de nos contrats de licence avec Qualcomm et à la réévaluation de la valeur de nos marques.

      ·         Le free cash flow de -2 073 millions d'euros au 1 er semestre 2016 reflète principalement l'implémentation du programme d'optimisation de la structure du capital de Nokia, en particulier les réductions de ventes de créances et les frais liés au remboursement accéléré de nos obligations, Nokia fournissant désormais des facilités de crédit à Alcatel-Lucent. L'implémentation du programme d'optimisation de la structure du capital permettra de réduire les coûts liés aux activités de financement. Le free cash flow a également été négativement impacté par d'autres éléments dont principalement la résiliation anticipée d'un contrat de licence avec Qualcomm, qui a exercé une clause de changement de contrôle. En excluant ces éléments, le free cash flow pour le premier semestre 2016 aurait été d'environ -270 millions d'euros, un niveau comparable à celui du 1 er semestre 2015.

 

POINTS CL É S DU 2 ème TRIMESTRE 2016

Éléments clés du chiffre d'affaires

Revenus du Groupe
(en millions d'euros)
2 ème
trimestre
2016
2 ème
trimestre
2015
Variation
2015-2016 (courant)
Variation
2015-2016 (constant)
1 er
trimestre
2016
Variation
trim. précéd. (courant)
Variation
trim. précéd. (constant)
Total Réseaux 2 798   3 169 -12% -10% 2 769 1% 1%
Réseaux très haut-débit 1 639 1 865 -12% -11% 1 588 3% 3%
  Réseaux mobiles 1 033 1 318 -22% -21% 992 4% 3%
  Réseaux fixes 606 547 11% 14% 596 2% 2%
Réseaux IP et Applications 1 159 1 304 -11% -8% 1 181 -2% -1%
  Réseaux IP/Optiques 995 1 073 -7% -4% 991 1% 2%
  Applications & Analyse 164 231 -29% -27% 190 -14% -13%
Revenus Communs au Groupe et Autres 1) 281   281 0% -3% 248 13% 14%
Total des revenus du Groupe 3 079 3 450 -11% -9% 3 017 2% 2%

1) Après éliminations des revenus inter-segments

      ·         Le chiffre d'affaires Groupe du 2 ème trimestre 2016 atteint 3 079 millions d'euros, en baisse annuelle de
11 % à taux de change courant et en hausse de 2 % par rapport au 1 er trimestre 2016. À taux de change constant, les revenus auraient diminué de 9 % par rapport à la même période l'an passé et auraient augmenté de 2 % par rapport au 1 er trimestre 2016.

      ·         Le chiffre d'affaires des activités Réseaux ressort à 2 798 millions d'euros, en baisse annuelle de 12 % à taux de change courant et en hausse de 1 % par rapport au 1 er trimestre 2016. À taux de change constant, les revenus auraient diminué annuellement de 10 % et auraient augmenté de 1 % par rapport au 1 er trimestre 2016.

      ·         Le chiffre d'affaires du segment Réseaux très haut-débit s'établit à 1 639 millions d'euros au 2 ème trimestre 2016, en déclin de 12 % par rapport à l'année précédente à taux de change courant et en hausse de 3 % par rapport au 1 er trimestre 2016. À taux de change constant, les revenus auraient diminué annuellement de 11 % et auraient augmenté de 3 % par rapport au 1 er trimestre 2016. La baisse annuelle provient principalement des réseaux mobiles, partiellement compensée par la croissance des réseaux fixes.

  La baisse dans les réseaux mobiles est principalement attribuable à une baisse du niveau d'activité dans l'ensemble des régions, en particulier en Amérique du Nord et en Chine élargie.

  La croissance dans les réseaux fixes est principalement due à l'accès haut débit et numérique à domicile, partiellement compensée par une diminution dans les services. Les réseaux fixes ont bénéficié d'importants projets avec certains clients en Australie et au Mexique, ainsi que de la poursuite de la bonne dynamique de l'accès numérique domestique en Amérique du Nord.

      ·         Le chiffre d'affaires du segment Réseaux IP et Applications ressort à 1 159 millions d'euros au 2 ème trimestre 2016, en baisse annuelle de 11 % à taux de change courant et en baisse de 2 % par rapport au 1 er trimestre 2016. À taux de change constant, les revenus auraient diminué annuellement de 8 % et de  1 % par rapport au 1 er trimestre 2016. La baisse annuelle provient à la fois des réseaux IP/Optiques et de l'activité Applications & Analyse.

  Dans les réseaux IP/Optiques, les revenus ont diminué à la fois dans le Routage IP et les réseaux optiques, par rapport à une base de comparaison forte avec le 2 ème trimestre 2015. Au 2 ème trimestre 2016, le routage IP a diminué en Amérique du Nord en raison de la baisse des dépenses des clients « Tiers 1 », partiellement compensée par une augmentation des dépenses des clients « Tiers 1 » en Chine élargie et en Asie-Pacifique. Les réseaux optiques ont fait face à une base de comparaison importante avec le 2 ème trimestre de l'exercice précédent, les revenus ayant été négativement affectés par le calendrier des projets, principalement au Moyen-Orient et en Afrique.

  La diminution des revenus de l'activité Applications & Analyse est attribuable à la baisse de l'ensemble des secteurs d'activité, principalement en raison du calendrier de grands projets en Amérique du Nord.

      ·         Le chiffre d'affaires du segment Activités Communes au Groupe et Autres totalise 281 millions d'euros, stable à taux de change courant par rapport à la même période l'an passé et en hausse de 13 % par rapport au 1 er trimestre 2016. À taux de change constant, les revenus auraient diminué annuellement de  3 % et augmenté de 14 % par rapport au 1 er trimestre 2016.

Information géographique

Depuis le premier trimestre 2016, Alcatel-Lucent a aligné sa structure d'information financière géographique avec Nokia, en publiant six régions: l'Asie-Pacifique, l'Europe, la Chine élargie, l'Amérique Latine, le Moyen-Orient & l'Afrique et l'Amérique du Nord. À des fins de comparaison, Alcatel-Lucent a également retraité son chiffre d'affaires du 2 ème trimestre 2015.

 

Répartition géographique des revenus
(en millions d'euros)
2 ème
trimestre
2016
2 ème
trimestre
2015
Variation
2015-2016
1 er
trimestre
2016
Variation
Trim. précéd.
Asie-Pacifique 362 304 19% 358 1%
Europe 767 830 -8% 754 2%
Chine élargie 281 339 -17% 197 43%
Amérique Latine 202 196 3% 184 10%
Moyen-Orient & Afrique 149 249 -40% 171 -13%
Amérique du Nord 1 318 1 532 -14% 1 353 -3%
Total des revenus du Groupe 3 079 3 450 -11% 3 017 2%

 

Du point de vue géographique le chiffre d'affaires en Amérique du Nord, a diminué de 14 % par rapport à la même période l'an passé, à 1 318 millions d'euros, du fait principalement des réseaux mobiles. Le chiffre d'affaires de la Chine élargie a totalisé 281 millions d'euros, soit une baisse de 17 % par rapport à la même période l'an passé, due principalement aux réseaux mobiles. Le chiffre d'affaires du Moyen-Orient et Afrique a totalisé 149 millions d'euros, soit une baisse de 40 % par rapport à la même période l'an passé, du fait d'importants revenus dans les réseaux optiques au cours du 2 ème trimestre 2015. Le chiffre d'affaires en Asie-Pacifique a totalisé 362 millions d'euros, en augmentation de 19 % par rapport au même trimestre l'an passé, due aux réseaux fixes. Le chiffre d'affaires en Europe a été de 767 millions d'euros, représentant une baisse de 8 % par rapport à l'année précédente. Le chiffre d'affaires en Amérique Latine a été de 202 millions d'euros, représentant une augmentation de 3 % par rapport à l'année précédente.

Faits marquants du 2 ème trimestre 2016

      ·         Les actions de synergies liées à l'intégration avec Nokia ayant été lancées, Alcatel-Lucent a reconnu 375 millions d'euros de provisions pour restructuration au 1 er semestre 2016.

      ·         Au 1 er semestre 2016, nous avons comptabilisé des charges de dépréciation pour 489 millions d'euros liées à la résiliation d'un de nos contrats de licence avec Qualcomm, ainsi qu'une charge liée à la réévaluation de la valeur d'utilité de nos marques dans le cadre de l'intégration et de l'utilisation de Nokia comme marque principale de la société combinée.

      ·         Dans le cadre de la ré-estimation périodique de la recouvrabilité de ses actifs d'impôts différés, Alcatel-Lucent a revu ses projections de résultats imposables dans certaines juridictions utilisées dans l'évaluation du recouvrement au 30 juin 2016, afin de tenir compte des effets du rapprochement avec Nokia. Les décisions concernant les portefeuilles de produits ayant été prises et les actions en matière de synergies en cours de lancement, Alcatel-Lucent dispose d'une visibilité accrue comparée aux incertitudes qui pesaient sur l'activité Réseaux Mobile du Groupe dans le passé, particulièrement sa limitation en termes d'échelle et de capacité dans la future 5G. Il a été estimé probable que des résultats imposables seront générés au-delà de l'horizon de 5 ans considéré en 2015 pour la reconnaissance des actifs d'impôts différés. Il en a résulté au 30 juin 2016, la comptabilisation d'actifs d'impôts différés complémentaires pour 2,4 milliards d'euros dont 1,9 milliard d'euros par notre filiale nord américaine Alcatel-Lucent US Inc. Cela n'a aucune incidence sur le montant global des déficits fiscaux reportables d'environ 11 milliards d'euros.

      ·         Au 30 juin 2016, le financement des retraites et autres régimes postérieurs à l'emploi du Groupe a présenté un déficit de 1 333 millions d'euros, par rapport à un déficit de 1 271 millions d'euros au 31 décembre 2015. Cette variation reflète principalement les effets négatifs de la baisse des taux d'actualisation sur la période, essentiellement compensée par le rendement positif des actifs du régime.

      ·         Le 1 er août 2016, nous avons acquis le Groupe Gainspeed, afin d'élargir le portefeuille de notre activité réseaux fixes. Gainspeed est une start-up américaine spécialisée dans l'architecture d'accès distribués (DAA) pour les réseaux câblés via sa gamme de produits Virtual Converged Cable Access Platform .

      ·         Le 16 juin 2016, Nokia a annoncé qu'après avoir conclu plusieurs accords privés, le Groupe allait détenir  95,33 % du capital et 95,26 % des droits de vote d'Alcatel-Lucent, correspondant à 95,16 % des actions Alcatel-Lucent sur une base entièrement diluée. Nokia a l'intention de déposer auprès de l'Autorité des marchés financiers (l'«AMF») un projet d'offre publique de retrait en numéraire portant sur les actions et OCEANEs Alcatel-Lucent restantes, au cours  du 3 ème trimestre 2016, qui sera suivie d'un retrait obligatoire en numéraire, conformément au règlement général de l'AMF. L'offre de rachat sera soumise à l'examen et à la décision de conformité de l'AMF.

RÉSULTATS DU 1 er SEMESTRE 2016

RÉSEAUX TRÈS HAUT-DÉBIT

Répartition par segment
(en millions d'euros)
1 er semestre 2016 1 er semestre 2015 Variation
2015-2016 (courant)
Variation
2015-2016 (constant)
Réseaux très haut-débit        
Revenus 3 227 3 757 -14% -14%
Réseaux mobiles 2 025 2 704 -25% -25%
Réseaux fixes 1 202 1 053 14% 16%
Marge brute 1 107 1 203 -96  
en% de revenus 34,3% 32,0% 228 bps  
Résultats d'exploitation 168 143 25  
en% de revenus 5,2% 3,8% 140 bps  

      ·         Les revenus de l'activité réseaux très haut-débit ont totalisé 3 227 millions d'euros au 1 er semestre 2016, soit une baisse de 14 % par rapport à la même période l'an passé. À taux de change constant, les revenus auraient également diminué de 14 %. Au sein des réseaux très haut-débit, les revenus des réseaux mobiles ont diminué 25 % à la fois à taux de change courant et à taux de change constant, tandis que les réseaux fixes ont augmenté annuellement 14 % à taux de change courant et de 16 % à taux de change constant.

  L'activité réseaux mobiles a été affectée par un marché des infrastructures réseaux difficile, ainsi que par une baisse du niveau d'activité dans l'ensemble des régions, en particulier en Amérique du Nord et en Chine élargie.

  L'activité réseaux fixes est soutenue par l'accès haut débit et numérique à domicile, qui a bénéficié d'importants projets avec des clients en Australie et au Mexique.

      ·         La marge brute des réseaux très haut-débit est de 34,3 % au 1 er semestre 2016, contre 32,0 % à la même période l'an passé. Le résultat d'exploitation au 1 er semestre de 168 millions d'euros, ou 5,2 % du chiffre d'affaires, par rapport à 143 millions d'euros ou 3,8 % du chiffre d'affaires à la même période l'an passé. La rentabilité globale s'est améliorée en raison d'un mix favorable et des réductions de coûts fixes, en plus de bonnes performances dans les réseaux fixes.

 

RÉSEAUX IP ET APPLICATIONS

 

Répartition par segment
(en millions d'euros)
1 er semestre 2016 1 er semestre 2015 Variation
2015-2016 (courant)
Variation
2015-2016 (constant)
Réseaux IP et Applications        
Revenus 2 340 2 424 -3% -2%
Réseaux IP/Optiques 1 986 1 987 0% 2%
Applications & Analyse 354 437 -19% -18%
Marge brute 943 1 008 -65  
en% de revenus 40,3% 41,6% -128 bps  
Résultats d'exploitation 93 197 -104  
en% de revenus 4,0% 8,1% -417 bps  

 

      ·         Les revenus de l'activité réseaux IP et Applications ont totalisé 2 340 millions d'euros au 1 er semestre 2016, soit une baisse de 3 % par rapport à la même période l'an passé. À taux de change constant, les revenus auraient diminué de 2 %. Au sein des réseaux IP et Applications, les revenus des réseaux IP/Optiques sont restés stables à taux de change courant et se sont améliorés de 2 % à taux de change constant, tandis que les revenus de l'activité Applications & Analyse ont diminué annuellement 19 % à taux de change courant et de 18 % à taux de change constant.

 Au sein de l'activité réseaux IP/Optiques, la croissance dans les réseaux optiques a été partiellement compensée par une activité routage IP stable, alors que les deux activités ont une base de comparaison élevée difficile par rapport à la même période l'an passé.

 Les revenus de l'activité Applications & Analyse reflètent une baisse de l'ensemble des secteurs d'activité, principalement en raison du calendrier des grands projets en Amérique du Nord.

      ·         La marge brute de l'activité réseaux IP et Applications est de 40,3 % au 1 er semestre 2016, contre 41,6 % à la même période l'an passé. Le résultat d'exploitation au 1 er semestre s'élève à 93 millions d'euros, ou 4,0 % du chiffre d'affaires, par rapport à 197 millions d'euros ou 8,1 % du chiffre d'affaires à la même période l'an passé. La baisse globale de la rentabilité des Réseaux IP et Applications est principalement liée à l'activité Applications & Analyse, et dans une moindre mesure à l'activité réseaux IP/Optiques.


 

COMPTE DE RÉSULTAT SIMPLIFIÉ

 

Compte de résultat ajusté 1 er semestre 2016 1 er semestre 2015 Variation
2016-2015
(En millions d'euros excepté pour le résultat net par action)
Revenus 6 096 6 685 -9%/-8%*
Coût des ventes -3 942 -4 364 422
Marge brute 2 154 2 321 -167
En % des revenus 35,3% 34,7% 60 bps
Charges administratives et commerciales -778 -864 -10%
Frais de R&D -1 219 -1 200 2%
Marge d'exploitation ajustée 157 257 -100
En % des revenus 2,6% 3,8% -120 bps
Coût des restructurations -375 -191 -184
Litiges -19 19
Résultat de cession des titres consolidés -1 1
Coûts liés aux transactions -78 -7 -71
Pertes de valeurs sur incorporels -489 -489
Amendements plans de couverture médicale -1 1
Résultat financier net -242 -142 -100
Résultat des sociétés mises en équivalence et des activités cédées ou en cours de cession 1 1 0
Impôts sur les bénéfices 2 347 -25 2 372
Résultat des activités cédées 1 -14 15
Résultat net ajusté (part du Groupe) 1 338 -132 1 470
Intérêts minoritaires -16 -10 -6
Résultat par action dilué (en euro) 0,37 -0,05 Ns
Nombre d'actions dilué (en millions) 3 564,0  2 787,5 Ns

 

TABLEAUX DE FLUX DE TRÉSORERIE

 

Flux de trésorerie 1 er semestre 2016 1 er semestre 2015
(en millions d'euros)
Résultat d'exploitation ajusté 157 257
Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel -1 044 -93
Amortissements et dépréciations ; éléments du résultat d'exploitation ajusté sans impact sur la trésorerie ; autres -322 204
Trésorerie opérationnelle -1 209 368
Intérêts (payés) / reçus -88 -92
Impôts (payés) / reçus -48 -47
Financement des retraites et prestations directement payées aux retraités -57 -48
Sorties de trésorerie relative aux restructurations -186 -205
Investissements corporels et incorporels (y compris R&D capitalisée) -485 -259
Cessions en propriété intellectuelle 16
Free Cash Flow -2 073 -267

 

        ·         Le free cash flow de -2 073 millions d'euros reflète principalement l'implémentation du programme d'optimisation de la structure du capital de Nokia, en particulier les réductions de ventes de créances et les frais liés au remboursement accéléré de nos obligations, Nokia fournissant désormais des facilités de crédit à Alcatel-Lucent. L'implémentation du programme d'optimisation de la structure du capital permettra de réduire les coûts liés aux activités de financement d'Alcatel-Lucent. Le free cash flow a également été négativement impacté par d'autres éléments dont principalement la résiliation anticipée d'un contrat de licence avec Qualcomm, qui a exercé une clause de changement de contrôle. En excluant ces éléments, le free cash flow pour le premier semestre 2016 aurait été d'environ -270 millions d'euros, un niveau comparable à celui du 1 er semestre 2015.

 

BILAN SIMPLIFÉ

 

Etat de la situation financière – Actifs 30-juin-2016 31-déc-2015
(en millions d'euros)
Actifs non courants 13 300 12 191
Dont goodwill et immobilisations incorporelles, nettes 4 045 4 650
Dont charges de retraite payées d'avance 3 089 2 935
Dont autres actifs non courants 6 166 4 606
Actifs courants 9 900 11 592
Dont actifs de besoins en fonds de roulement opérationnel 4 436 4 180
Dont autres actifs courants 1 138 881
Dont valeurs mobilières de placement, trésorerie et équivalents 4 326 6 531
Total actifs 23 200 23 783

 

Etat de la situation financière – Capitaux propres et Passifs 30-juin-2016 31-déc-2015
(en millions d'euros)
Capitaux propres 7 237 5 180
Dont capital émis et réserves attribuables aux propriétaires de la société mère 6 393 4 276
Dont participations ne donnant pas le contrôle 844 904
Passifs non courants 8 471 10 645
Dont pensions et indemnités de départ à la retraite 4 791 4 506
Dont emprunts long terme 3 160 4 632
Dont autres passifs non courant 520 1 507
Passifs courants 7 492 7 958
Dont provisions 1 367 1 139
Dont emprunts court terme 1 107 579
Dont passifs de besoin en fonds de roulement opérationnel 3 578 4 372
Dont autres passifs courants 1 440 1 868
Total capitaux propres et passifs 23 200 23 783

 

**************************************

Notes

Le conseil d'administration d'Alcatel-Lucent s'est réuni le 1 er août 2016, et il a examiné les états financiers consolidés non audités du Groupe au 30 juin 2016.

Cliquez ici pour consulter les états financiers .

 



À PROPOS D'ALCATEL-LUCENT

Alcatel-Lucent rejoint Nokia après la réussite de l'offre publique d'échange, pour créer un leader des technologies innovantes dans les réseaux et les services pour un monde connecté.

Les questions des journalistes et les demandes de parrainage peuvent être adressées au service presse : press.services@nokia.com .

 

Rendez-vous sur Nokia.com pour plus d'informations.



 

COMPTE DE RÉSULTAT AJUSTÉ

 

Au 1 er semestre 2016, le résultat net publié (part du Groupe) s'élève à 1 321 millions d'euros soit 0,37 euro par action diluée, incluant un impact négatif après impôts des écritures de suivi de l'allocation du prix d'acquisition de Lucent de 17 millions d'euros.

Afin de disposer d'informations comparables pertinentes, Alcatel-Lucent fournit, en plus des résultats publiés, des résultats ajustés qui excluent les principaux impacts, sans effet sur la trésorerie, des écritures de suivi de l'allocation du prix d'acquisition de Lucent. Le résultat net ajusté (part du Groupe) pour le 1 er semestre 2016 s'élève à 1 338 millions d'euros ou 0,37 euro par action diluée.

  1 er semestre 2016
  Publié PPA Ajusté
       
Revenus 6 096   6 096
Coût des ventes -3 942   -3 942
       
Marge brute 2 154   2 154
       
Charges administratives et commerciales -792 14 -778
Frais de R&D -1 233 14 -1 219
       
Marge d'exploitation 129 28 157
       
Coût des restructurations -375   -375
Litiges –    – 
Résultat de cession des titres consolidés & coûts liés aux transactions -78   -78
Pertes de valeurs sur incorporels -489   -489
Amendements plans de couverture médicale  –    –
       
Profit ou perte de l'activité opérationnelle -813 28 -785
       
Résultat financier net -242   -242
       
Résultat des activités cédées ou en cours de cession 1   1
Impôts sur les bénéfices 2 358 -11 2 347
       
Résultat net des activités 1 304 17 1 321
       
Activités abandonnées 1   1
       
Résultat net total 1 305 17 1 322
       
dont : part du Groupe 1 321 17 1 338
Intérêts minoritaires -16   -16
       
       
Résultat par action de base 0,38   0,38
Résultat par action dilué 0,37   0,37



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Alcatel-Lucent via GlobeNewswire

HUG#2033076

Print Friendly

Alcatel-Lucent publie son chiffre d’affaires du 2ème trimestre 2016 et ses résultats du 1er semestre 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |