Mon, 30 Jul 2018 15:46:06 GMT

Communiqué financier
Tremblay-en-France, le 30 juillet 2018

Aéroports de Paris SA
Résultats semestriels 2018 : bonne performance de l'ensemble des activités
et développement du groupe à l'international

Résultats semestriels 2018 [1]

  • Trafic du Groupe ADP [2]  : + 10,9 % [3] à 130,4 millions de passagers
  • Trafic de Paris Aéroport (Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly) : + 3,0 % à 49,9 millions de passagers malgré l'impact des grèves (+ 4,6 % hors grèves)
  • Bonne performance du chiffre d'affaires consolidé (2 099 millions d'euros, en hausse de 640 millions d'euros, soit + 43,9 %), portée par l'ensemble des activités et l'effet positif de l'intégration globale, dans les états financiers du Groupe ADP, des résultats de TAV Airports depuis le 2 nd semestre 2017 et d'Airport International Group (AIG) depuis le 2 ème trimestre 2018 [4] . Hors intégration globale des résultats de ces deux entités, le chiffre d'affaires est en croissance de 3,0 %, à 1 502 millions d'euros
  • Une bonne progression des activités commerciales (+ 3,0 %) malgré un chiffre d'affaires par passager [5] des boutiques côté pistes en baisse de 1,3 %, à 17,9 €
  • EBITDA [6] à 815 millions d'euros, en hausse de 205 millions d'euros, soit + 33,6 %, grâce à l'effet de l'intégration globale des résultats de TAV Airports et d'AIG, au dynamisme du trafic et à la maîtrise des charges courantes. Hors intégration globale des résultats de TAV Airports et d'AIG, l'EBITDA est en baisse de 6,3 % par rapport à 2017 du fait de la plus-value liée aux bâtiments du hub cargo enregistrée au 1 er semestre 2017. Hors intégration globale des résultats de TAV Airports et d'AIG et hors plus-value liée aux bâtiments du hub cargo, l'EBITDA est en hausse de 4,5 % au 30 juin 2018
  • Résultat opérationnel courant (y compris mises en équivalence opérationnelles) à 469 millions d'euros, en hausse de 127 millions d'euros, soit + 37,4 %, du fait notamment de l'intégration globale des résultats de TAV Airports et la revalorisation des titres déjà détenus dans AIG
  • Résultat net part du Groupe (RNPG) à 205 millions d'euros , en hausse de 43 millions d'euros
(en millions d'euros – sauf indications contraires) S1 2018 (1) S1 2017 2018/2017 (1)
Chiffre d'affaires2 0991 459+43,9%+640M€
EBITDA 815 610 +33,6% +205M€
Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles)469341+37,4%+127M€
Résultat opérationnel (yc MEE opérationnelles)468341+37,3%+127M€
Résultat des sociétés mises en équivalence non-opérationnelles1+1M€
Impôts sur les bénéfices(132)(114)+14,9%+17M€
Résultat net part du Groupe205161+26,9%+43M€
CA/PAX (€) 17,9 18,1 -1,3%
(1) A l'exception du CA/PAX, les données de l'année 2018 prennent en compte l'intégration globale des résultats de TAV Airports, depuis le 2 nd semestre 2017, et l'intégration globale des résultats d'AIG à partir d'avril 2018

Révisions des prévisions 2018 du Groupe ADP du 22 février 2018

  • Trafic de Paris Aéroport : hypothèse de croissance du trafic comprise entre + 2,5 % et + 3,5 % en 2018 par rapport à 2017 – inchangée
  • Trafic de TAV Airports : révision de l'hypothèse de croissance du trafic [7] : hausse supérieure à 30 % en 2018 par rapport à 2017 (vs. entre + 10 % et + 12 % précédemment)
  • Révision de la prévision d'EBITDA consolidé [8]  :  hausse comprise entre + 17 % et + 22 % en 2018 (vs. entre + 10 % et + 15 %) par rapport à 2017, avec l'effet année pleine de l'intégration globale de TAV Airports et l'effet de l'intégration globale d'AIG depuis avril 2018
    • EBITDA consolidé 2018, hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG – inchangé  : hausse comprise entre + 2,5 % et + 3,5 %
    • Révision de la prévision d'EBITDA 8/ [9] de TAV Airports : hausse comprise entre + 14 % et + 16 % en 2018 par rapport à 2017 (vs. entre + 5 % et + 7 % précédemment)

Maintien d'un taux de distribution de 60 % du RNPG 2018 pour le dividende – inchangé 

Augustin de Romanet, Président-directeur général d'Aéroports de Paris – Groupe ADP, a déclaré :
"Le trafic du Groupe ADP a progressé de 10,9 % pour atteindre 130,4 millions de passagers au 1 er semestre 2018. Les résultats du 1 er  semestre sont solides sur l'ensemble des activités. L'EBITDA atteint 815 millions d'euros, en hausse de 33,6 % par rapport à 2017. Les grands travaux d'infrastructures prévus au titre du CRE 3 sont réalisés dans les délais notamment la mise en service du trieur à bagages sous le hall L du terminal 2E au 2 ème  trimestre 2018. Sur le plan international, une nouvelle étape a été franchie en avril avec la prise de contrôle d'Airport International Group, concessionnaire de l'aéroport international d'Amman en Jordanie. Les résultats de cette société sont désormais intégrés globalement. Sur le 1 er semestre, TAV Airports affiche de très bons résultats dus notamment à l'acquisition d'Antalya depuis mai 2018 et au trafic en croissance de 17,7 %. Enfin, le Groupe ADP poursuit sa stratégie de développement de long terme, en préparant la construction du futur terminal T4, une infrastructure permettant d'accroître à terme la capacité d'accueil de Paris-Charles de Gaulle de 35 à 40 millions de passagers à horizon 2037. Ce projet emblématique, structurant et ambitieux pour l'attractivité de l'Île-de-France et de ses territoires sera construit en plusieurs phases et son coût global est estimé entre 7 et 9 milliards d'euros."


Présentation des résultats semestriels 2018 du Groupe ADP

Comptes consolidés du 1 er semestre 2018

(en millions d'euros) S1 2018 (1) S1 2017 2018/2017 (1)
Chiffre d'affaires2 0991 459+640M€
EBITDA 815 610 +205M€
EBITDA / Chiffre d'affaires 38,8% 41,8% -3,0pt
Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles) 469 341 +127M€
Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 22,3% 23,4% -1,1pt
Résultat opérationnel (yc MEE opérationnelles)468341+127M€
Résultat financier(119)(64)+55M€
Résultat net part du Groupe 205 161 +43M€
(1) Les données de l'année 2018 prennent en compte l'intégration globale des résultats de TAV Airports, depuis le 2 nd semestre 2017, et l'intégration globale des résultats d'AIG à partir d'avril 2018.

L'application de la norme IFRS 9, relative aux instruments financiers est de + 6 millions d'euros sur le résultat financier au 30 juin 2018. L'application de la norme IFRS 15, relative aux principes de comptabilisation de revenus, n'a pas d'impact significatif sur le compte de résultats (impact inférieur à 1 million d'euros).

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros) S1 2018 S1 2017 2018/2017 
Chiffre d'affaires (1) 2 099 1 459 +640M€ 
Activités aéronautiques906879+3,0% 
Commerces et services478463+3,3% 
Immobilier137130+5,3% 
International et développements aéroportuaires62428+596M€ 
dont TAV Airports (1) 544  
dont AIG (1) 53  
Autres activités72115-37,0% 
Eliminations inter-segments(118)(156)-24,2% 
(1) Les données de l'année 2018 prennent en compte l'intégration globale des résultats de TAV Airports, depuis le 2 nd semestre 2017, et l'intégration globale des résultats d'AIG à partir d'avril 2018.

Le  chiffre d'affaires consolidé du Groupe ADP s'établit en hausse de 640 millions d'euros, à 2 099 millions d'euros sur le 1 er  semestre 2018, principalement du fait de :

  • l'intégration globale des résultats de TAV Airports depuis le second semestre de l'année 2017, qui contribue au chiffre d'affaires à hauteur de 544 millions d'euros et d'Airport International Group depuis le deuxième trimestre de l'année 2018, qui contribue au chiffre d'affaires à hauteur de 53 millions d'euros. Hors intégration globale de ces deux entités, le chiffre d'affaires du Groupe ADP est en croissance de 3,0 %, à 1 502 millions d'euros ;
  • la croissance du produit des redevances aéronautiques à Paris Aéroport (+ 4,5 %, à 526 millions d'euros), portée par la dynamique du trafic passagers (+ 3,0 % sur les plates-formes parisiennes) et la hausse des tarifs au 1 er  avril 2018 (+ 2,125 %), malgré les grèves ;
  • la progression du segment commerces et services, en hausse de 3,3 %, à 478 millions d'euros, portée notamment par la performance des activités commerciales (+ 3,0 %, à 225 millions d'euros) ;
  • la hausse du chiffre d'affaires du segment immobilier, de 5,3 %, à 137 millions d'euros, notamment du fait de l'effet positif de l'acquisition de l'immeuble "Dôme", à Paris-Charles de Gaulle.

Le segment autres activités et les éliminations inter-segments sont impactés par la cession de 80 % du capital social d'Hub Safe qui a entrainé un changement de méthode de consolidation des résultats de la société à partir du 4 ème trimestre 2017 [10] . Les résultats d'Hub Safe sont désormais comptabilisés en quote-part des sociétés mises en équivalence non-opérationnelles. Au 1 er semestre 2018, la perte nette de chiffre d'affaires liée à la quote-part du chiffre d'affaires externe d'Hub Safe est de 5 millions par rapport au 1 er semestre 2017.

Le montant des éliminations inter-segments [11] s'élève à 118 millions d'euros sur le 1 er semestre 2018, en baisse de 24,2 %, du fait du changement de méthode de consolidation d'Hub Safe dont l'activité était principalement réalisée au sein du groupe.

EBITDA

(en millions d'euros) S1 2018 (1) S1 2017 2018/2017 (1) S1 2018
(hors IG de TAV A et d'AIG) (2)
2018/2017
(hors IG de TAV A et d'AIG) (2)
Chiffre d'affaires 2 099 1 459 +640M€ 1 502 +3,0%
Charges courantes(1 299)(942)+356M€(946)+0,5%
Achats consommés (93) (59) +34M€ (61) +3,2%
Services externes (556) (337) +219M€ (382) +13,3%
Charges de personnel (445) (358) +87M€ (324) -9,5%
Impôts et taxes (179) (176) +3M€ (171) -3,2%
Autres charges d'exploitation (25) (11) +14M€ (8) -25,0%
Autres charges et produits1493-79M€14-84,9%
EBITDA 815 610 +205M€ 571 -6,3%
EBITDA / Chiffre d'affaires 38,8% 41,8% -3,0pt 38,0% -3,8pt
(1) Les données de l'année 2018 prennent en compte l'intégration globale des résultats de TAV Airports, depuis le 2 nd semestre 2017, et l'intégration globale des résultats d'AIG à partir d'avril 2018.
(2) Présentation des données hors TAV Airports et AIG réalisée pour les besoins du suivi de la prévision d'EBITDA Groupe hors TAV Airports et tout autre effet de périmètre.

Les  charges courantes du groupe s'établissent à 1 299 millions d'euros au 1 er semestre 2018. Hors intégration de TAV Airports et d'AIG, les charges courantes sont quasiment stables (+ 0,5 %), à 946 millions d'euros sur le 1 er  semestre 2018, du fait de la bonne maîtrise opérée par le groupe. Les charges courantes de la maison-mère, Aéroports de Paris, sont quasiment stables à + 0,1 %.

L'évolution des charges courantes du groupe est la suivante :

  • Les  achats consommés s'établissent à 93 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, les achats consommés sont en progression de 3,2 %, à 61 millions d'euros, du fait de la hausse des besoins en produits hivernaux au 1 er trimestre 2018 ;
  • Les  charges liées aux services externes s'établissent à 556 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, ces charges progressent de 13,3 %, à 382 millions d'euros, du fait d'une augmentation du recours à des prestataires de service liée notamment à la cession de 80 % du capital social d'Hub Safe, pour un montant de 34 millions d'euros ;
  • Les  charges de personnel s'établissent à 445 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, les charges de personnel sont en baisse de 9,5 % et s'établissent à 324 millions d'euros, en raison notamment du changement de méthode de consolidation d'Hub Safe sur le dernier trimestre de l'année 2017, pour un montant de 32 millions d'euros. Les effectifs moyens du groupe s'élèvent à 26 367 employés [12] au 30 juin 2018.
(en millions d'euros) S1 2018 (1) S1 2017 2018/2017 (1)
Charges de personnel (445) (358) +24,2%
Aéroports de Paris (277) (283) -2,0%
Filiales (168) (75) +92M€
Effectifs moyens Groupe (équivalents temps plein) 26 367 9 004 +17 363
Aéroports de Paris 6 388 6 454 -1,0%
Filiales 19 979 2 550 +17 429
dont TAV Airports 18 750
dont AIG (2) 291
(1) Les données de l'année 2018 prennent en compte l'intégration globale des résultats de TAV Airports, depuis le 2 nd semestre 2017, et l'intégration globale des résultats d'AIG à partir d'avril 2018.
(2) Equivalent temps plein, dont effectif moyen depuis la prise de contrôle d'AIG.
  • Le montant des impôts et taxes s'établit à 179 millions d'euros. Hors intégration globale des résultats de TAV Airports et AIG, le montant des impôts et taxes est en baisse 3,2 % du fait principalement de la résolution de contentieux ;
  • Les  autres charges d'exploitation s'élèvent à 25 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et AIG, le montant des autres charges d'exploitation est en baisse de 25,0 %, à 8 millions d'euros.

Les  autres charges et produits représentent un produit net de 14 millions d'euros, vs. 93 millions au 1 er  semestre 2017, soit une baisse de 79 millions d'euros : les autres charges et produits sur le 1 er semestre 2017 comprenaient en outre la plus-value liée aux bâtiments du hub cargo [13] pour un montant de 63 millions d'euros.

Sur le 1 er semestre de l'année 2018, l' EBITDA consolidé du groupe s'élève à 815 millions d'euros. Le taux de marge brute [14] associé est de 38,8 %.

Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, l'EBITDA s'élève à 571 millions d'euros, en baisse de  39 millions d'euros, soit
6,3 %, du fait de la plus-value liée aux bâtiments du hub cargo enregistrée au 1 er semestre 2017 pour un montant de 63 millions d'euros. Le taux de marge brute associé est de 38,0 %.

A périmètre comparable, soit (i) en retraitant l'EBITDA 2017 de la plus-value liée au hub cargo, et (ii) hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG dans l'EBITDA 2018, l'EBITDA du 1 er semestre 2018 est en hausse de 4,5% du fait du dynamisme du trafic et de la maîtrise des charges. Le taux de marge brute associé est en hausse de 0,5 point par rapport à 2017.

Résultat net part du groupe

(en millions d'euros) S1 2018 (1) S1 2017 2018/2017 (1)
EBITDA 815 610 +33,6%
Dotations aux amortissements(386)(230)+67,8%
Quote-part de résultat des MEE opérationnelles après ajustements liés aux prises de participation40(39)+79M€
Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles) 469 341 +37,4%
Résultat opérationnel (yc MEE opérationnelles) 468 341 +37,3%
Résultat financier(119)(64)+55M€
Résultat des sociétés mises en équivalence non-opérationnelles10+1M€
Résultat avant impôt 350 277 +26,4%
Impôts sur les bénéfices(132)(114)+14,9%
Résultat net part des intérêts minoritaires(14)(1)+13M€
Résultat net part du Groupe 205 161 +26,9%
(1) Les données de l'année 2018 prennent en compte l'intégration globale des résultats de TAV Airports, depuis le 2 nd semestre 2017, et l'intégration globale des résultats d'AIG à partir d'avril 2018.

Les dotations aux amortissements s'élèvent à 386 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, les dotations aux amortissements sont en légère hausse (+1,7 %, à 234 millions d'euros).

Le  résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'établit à 469 millions d'euros, du fait notamment de :

  • l'effet périmètre de la consolidation des résultats de TAV Airports en intégration globale depuis le 2 nd semestre 2017, pour un montant de 115 millions d'euros ;
  • la revalorisation des 9,5 % de participation déjà détenus dans Airport International Group pour 23 millions d'euros ;
  • une provision sur participation à l'international de 14 millions d'euros au 1 er semestre 2018 vs. 46 millions d'euros au 1 er  semestre 2017.

Le résultat opérationnel s'élève à 468 millions d'euros.

Le résultat financier s'établit à -119 millions d'euros. Hors intégration globale de TAV Airports et AIG, le résultat financier s'établit à – 52 millions d'euros, en amélioration de 12 millions d'euros du fait notamment de l'application de la norme IFRS 9 pour un montant de + 6 millions et d'une provision à l'international pour un montant de 6 millions d'euros (vs. 9 millions d'euros au 1 er semestre 2017). 

L'endettement financier net du Groupe ADP s'établit à 5 029 millions d'euros au 30 juin 2018, contre 3 797 millions au 31 décembre 2017. Hors intégration globale de TAV Airports et d'AIG, la dette nette du Groupe ADP s'élève à 3 816 millions d'euros. La dette nette de TAV Airports s'élève à 782 millions d'euros. La dette nette d'AIG s'élève à 431 millions d'euros.

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence non opérationnelles s'élève à 1 million d'euros.

La  charge d'impôt sur les sociétés s'élève à 132 millions d'euros au 1 er semestre 2018.

Compte-tenu de l'ensemble de ces éléments, le  résultat net part du Groupe s'inscrit en hausse de 43 millions d'euros, à 205 millions d'euros.


Analyse par segment

Activités aéronautiques

(en millions d'euros) S1 2018 S1 2017 2018/2017
Chiffre d'affaires 906 879 +3,0%
Redevances aéronautiques 526 503 +4,5%
Redevances passagers 325 307 +5,8%
Redevances atterrissage 120 118 +2,2%
Redevances stationnement 81 78 +3,1%
Redevances spécialisées 119 115 +2,6%
Revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire 244 241 +1,2%
Autres produits 17 20 -11,4%
EBITDA 264 242 +9,0%
Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles) 124 100 +24,2%
EBITDA / Chiffre d'affaires 29,1% 27,5% +1,6pt
Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 13,7% 11,3% +2,3pt

Sur le 1 er semestre 2018, le chiffre d'affaires du segment Activités aéronautiques est en hausse de 3,0 % à 906 millions d'euros.

Le produit des redevances aéronautiques (redevances par passager, d'atterrissage et de stationnement) est en hausse de 4,5 %, à 526 millions d'euros sur le 1 er semestre 2018, bénéficiant de la croissance du trafic de passagers (+ 3,0 %) et de la hausse des tarifs au 1 er avril 2018, malgré les grèves. Pour information, les tarifs des redevances (hors redevance PHMR [15] ) ont augmenté au 1 er avril 2018 de 2,125 %.

Le produit des redevances spécialisées est en hausse de 2,6 %, à 119 millions d'euros.

Les  revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire sont en hausse de 1,2 %, à 244 millions d'euros.

Les  autres produits sont constitués notamment de refacturations à la Direction des Services de la Navigation Aérienne et de locations liées à l'exploitation des aérogares et d'autres prestations de travaux réalisées pour des tiers. Ils sont en baisse de 11,4 %, à 17 millions d'euros.

L'EBITDA est en hausse de 9,0 %, à 264 millions d'euros. Le taux de marge brute progresse de 1,6 point et s'établit à 29,1 %.

En conséquence, le  résultat opérationnel courant affiche une forte hausse de 24,2 %, à 124 millions d'euros sur le 1 er  semestre 2018.


Commerces et services

(en millions d'euros) S1 2018 S1 2017 2018/2017
Chiffre d'affaires 478 463 +3,3%
Activités commerciales 225 219 +3,0%
Boutiques côté pistes 149 145 +2,9%
Boutiques côté ville 9 8 +7,6%
Bars et restaurants 22 20 +14,9%
Publicité 22 24 -7,3%
Autres produits 23 22 +2,7%
Parcs et accès 87 86 +1,0%
Prestations industrielles 67 68 -1,8%
Recettes locatives 74 74 +0,7%
Autres produits 25 17 +9M€
EBITDA 243 253 -4,0%
Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles1-2M€
Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles) 180 195 -8,0%
EBITDA / Chiffre d'affaires 50,7% 54,6% -3,8pt
Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 37,5% 42,1% -4,6pt

Sur le 1 er semestre 2018, le chiffre d'affaires du segment Commerces et services est en hausse de 3,3 %, à 478 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires des activités commerciales  (loyers perçus sur les boutiques côté pistes et côté ville, les bars et restaurants, les activités banques et change et les loueurs de voitures et chiffre d'affaires de la publicité) est en hausse de 3,0 % sur le 1 er  semestre 2018, à 225 millions d'euros.

  • Au sein de cet ensemble, les loyers issus des boutiques côté pistes s'établissent à 149 millions d'euros, en hausse de 2,9 %, le mix trafic positif étant compensé par l'impact négatif de l'Euro fort et de la fermeture de boutiques en raison de travaux importants dans les halls K et L du terminal 2E. Le chiffre d'affaires par passager [16] est en baisse de 1,3 %, à 17,9 euros ;
  • Les loyers issus des boutiques côté ville augmentent de 7,6 %, à 9 millions d'euros ;
  • Les loyers relatifs aux bars et restaurants continuent à afficher une forte croissance de 14,9 % à 22 millions d'euros, liée notamment à la montée en puissance d'EPIGO et à l'effet année pleine des boutiques ouvertes en 2017.

Média Aéroports de Paris voit son chiffre d'affaires en baisse de 6,7 % à 24 millions d'euros, du fait d'un décalage d'activités de fin 2016 vers le premier semestre 2017 et d'une moindre attractivité des zones publicitaires du terminal 2E pendant les travaux. Son EBITDA est en baisse de 20,4 % à 3 millions d'euros et son résultat net de 32,6 % à 1 million d'euros.

Le chiffre d'affaires des parkings est en légère hausse (+ 1,0 %) et s'établit à 87 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires des prestations industrielles  (fourniture d'électricité et d'eau) est en baisse (-1,8 %), à 67 millions d'euros.

Les  recettes locatives (locations de locaux en aérogares) sont quasiment stables (+ 0,7 %), à 74 millions d'euros.

Les  recettes des autres produits (essentiellement constitués de prestations internes) sont en hausse de 9 millions, à 25 millions d'euros, en raison notamment d'une hausse de 6 millions d'euros des produits liés à des refacturations d'études et de travaux sur le projet Société du Grand Paris.

L'EBITDA du segment est en baisse de 4,0 %, à 243 millions d'euros. Le taux de marge brute baisse de 3,8 points, à 50,7 %.

La quote-part des résultats des sociétés mises en équivalences opérationnelles (Société de Distribution Aéroportuaire, RELAY@ADP et EPIGO) est nulle, en baisse de 2 millions d'euros, du fait d'une moindre performance de SDA au 1 er semestre 2018.

En conséquence, le  résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'affiche en baisse de 8,0 %, à 180 millions d'euros.


Immobilier

(en millions d'euros) S1 2018 S1 2017 2018/2017
Chiffre d'affaires 137 130 +5,3%
Chiffre d'affaires externe (réalisé avec des tiers) 114 109 +4,6%
Terrains 52 51 +0,5%
Bâtiments 35 37 -5,4%
Autres 27 21 +32,0%
Chiffre d'affaires interne 23 21 +9,0%
Autres charges et produits(1)66 -67M€
EBITDA (hors plus-value liée aux bâtiments du hub cargo) 67 58 +14,7%
EBITDA 67 122 -45,0%
Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles2(2)+4M€
Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles) 44 98 -54,8%
EBITDA / Chiffre d'affaires 49,0% 93,8% -44,8pt
Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 32,5% 75,5% -43,1pt

Sur le 1 er semestre 2018, le chiffre d'affaires du segment Immobilier est en hausse de 5,3 %, à 137 millions d'euros.

Le  chiffre d'affaires externe [17] (114 millions d'euros) est en hausse de 4,6 %, en raison notamment de l'effet positif de l'acquisition de la totalité de l'immeuble "Dôme", à Paris-Charles de Gaulle pour un montant de 2 millions d'euros.

L' EBITDA du segment s'établit en baisse de 45,0 %, à  67 millions d'euros, du fait de la plus-value liée aux bâtiments du hub cargo [18] comptabilisée en "Autres charges et produits" pour un montant de 63 millions d'euros au 1 er  semestre 2017.

Hors la plus-value liée aux bâtiments du hub cargo, l'EBITDA est en hausse de 14,7 %.

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles s'établit à 2 millions d'euros, en hausse de 4 millions d'euros du fait de la reprise d'une provision sur étude à la suite de la confirmation du projet Belaïa, au sein de Coeur d'Orly.

En conséquence, le  résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) est en forte baisse, à 44 millions d'euros, contre 98 millions d'euros au 1 er semestre 2017. Hors la plus-value liée aux bâtiments du hub cargo, le résultat opérationnel courant est en hausse de 28,1 %.


International et développements aéroportuaires

(en millions d'euros) S1 2018 S1 2017 2018/2017
Chiffre d'affaires 624 28 +596M€
ADP Ingénierie 22 24 -6,1%
ADP International 58 4 +54M€
dont AIG 53
TAV Airports 544
EBITDA 230 (18) +248M€
Quote-part de résultat des MEE opérationnelles après ajustements liés aux prises de participation38(38)+76M€
Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles) 116 (57) +172M€
EBITDA / Chiffre d'affaires 36,9%

 
Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 18,5%
(1) Les données de l'année 2018 prennent en compte l'intégration globale des résultats de TAV Airports, depuis le 2 nd semestre 2017 et l'intégration globale des résultats d'AIG à partir d'avril 2018.

A noter, l'impact de l'application de la norme IFRS 15 sur le chiffre d'affaires du segment International et développements aéroportuaires est jugé non significatif (inférieur à 1 million d'euros).

Sur le 1 er semestre 2018, le chiffre d'affaires du segment International et développements aéroportuaires est en forte hausse de 596 millions d'euros, à 624 millions d'euros, du fait de l'intégration globale des résultats de TAV Airports depuis le mois de juillet 2017 et de l'intégration globale d'Airport International Group depuis le mois d'avril 2018. L'EBITDA du segment s'élève à 230 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires d'ADP Ingénierie [19] affiche une baisse de 6,1 %, à 22 millions d'euros liée à un effet base négatif de la non-reconduction de produits enregistrés en 2017, liés aux prestations rendues dans le cadre du chantier du siège social du Groupe ADP et une diminution du nombre de commandes au Moyen-Orient. L'EBITDA et le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'établissent à – 7 millions d'euros (contre un résultat négatif de 8 millions d'euros au 1 er  semestre 2017). A fin juin 2018, le carnet de commandes d'ADP Ingénierie s'élève à 82 millions d'euros, en forte augmentation par rapport à fin 2017 (61 millions d'euros).

ADP International , hors sa filiale ADP Ingénierie, voit son chiffre d'affaires en hausse de 54 millions d'euros à 58 millions d'euros, dont 53 millions d'euros issus de l'intégration globale des résultats d'AIG depuis avril 2018. Hors intégration globale d'AIG, le chiffre d'affaires est en hausse de 19,6 %, à 5 millions d'euros. Son EBITDA s'établit à 9 millions d'euros (vs. -9 millions d'euros au 1 er  semestre 2017), du fait de la contribution de l'intégration globale des résultats d'AIG pour un montant de 15 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'établit à 3 millions d'euros (contre un résultat de – 53 millions d'euros au 1 er semestre 2017), du fait de :

  • une provision sur participation à l'international de 14 millions d'euros au 1 er semestre 2018 vs. 46 millions d'euros au 1 er  semestre 2017 ;
  • la prise en compte de la plus-value de revalorisation des 9,5 % de participation déjà détenus dans AIG pour un montant de 23 millions d'euros.

Sur le 1 er semestre 2018, TAV Airports affiche une croissance de son chiffre d'affaires de 5 %, à 545 millions d'euros. Son EBITDA [20] s'élève de 15 %, à 228 millions d'euros en raison de la croissance dynamique du trafic et d'une bonne tenue des charges d'exploitation [21] (-1%, à 318 millions d'euros). Son résultat net part du Groupe est en forte hausse (+ 55 %), à 93 millions d'euros.

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles s'établit à 38 millions d'euros au 1 er  semestre 2018, contre – 38 millions d'euros au 1 er  semestre 2017, soit une augmentation de 76 millions d'euros. Cette variation s'explique principalement par la variation de 32 millions d'euros du poste provision sur participation à l'international (voir ci-dessus), l'impact des mises en équivalence opérationnelles de TAV Airports, dont Antalya depuis mai 2018, pour 25 millions d'euros et la plus-value de revalorisation des titres déjà détenus dans AIG pour 23 millions d'euros (voir ci-dessus).

Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) du segment s'élève par conséquent à 116 millions d'euros, contre un résultat à – 57 millions d'euros au 1 er semestre 2017.


Autres activités

(en millions d'euros) S1 2018 S1 2017 2018/2017
Chiffre d'affaires 72 115 -37,0%
Hub One72 75 -3,6%
Hub Safe (1) 40
EBITDA 13 12 +1,3%
Résultat opérationnel courant (yc MEE opérationnelles) 6 6 +9,8%
EBITDA / Chiffre d'affaires 17,4% 10,8% +6,6pt
Résultat opérationnel courant / Chiffre d'affaires 8,4% 4,8% +3,6pt
(1) A la suite de la cession de 80 % des parts sociales de Hub Safe par Groupe ADP le 29 septembre 2017, le résultat du sous-groupe Hub Safe est présenté sur la ligne "Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence non opérationnelles".

Sur le 1 er semestre 2018, le chiffre d'affaires du segment Autres activités est en baisse de 37,0 % à 72 millions d'euros. Pour rappel, depuis le 29 septembre 2017, date de la cession par Aéroports de Paris de 80 % de sa participation dans le capital social de Hub Safe, la participation d'Hub Safe est consolidée par mise en équivalence. A compter de cette date, la quote-part de son résultat est présentée à la ligne "quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence non-opérationnelles".

L'EBITDA du segment progresse de 1,3 %, à 13 millions d'euros grâce à des produits liés à la refacturation d'études et des travaux réalisés pour le projet CDG Express pour un montant de 6 millions d'euros.

Sur le 1 er semestre 2018, Hub One  voit son chiffre d'affaires baisser de 3,6 %, à 72 millions d'euros. L'EBITDA est en baisse de 28,5 %, à 8 millions d'euros sous l'effet de la renégociation de contrats intragroupe, sans impact sur les comptes du groupe. Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) baisse de 69,6 %, à 1 million d'euros.

Le  résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) du segment est en hausse de 9,8 %, à 6 millions d'euros.


Faits marquants du 1 er semestre intervenus depuis la publication du chiffre d'affaires du 1 er trimestre 2018, le 3 mai 2018

Evolution du trafic

  • Trafic Groupe pondéré des taux de participation [22]
Trafic Groupe   Participations du Groupe ADP (1) Trafic pondéré (2)
(en MPax)
Variation
S1 2018 / S1 2017
(3)
Groupe ADPParis Aéroport (CDG+ORY)@ 100%49,9+3,0%
Zagreb@ 20,8%0,3+10,2%
Jeddah-Hajj@ 5%0,2-9,1%
Amman@ 100%3,9+7,6%
Maurice@ 10%0,2+3,8%
Conakry@ 29%0,1+8,3%
Santiago du Chili@ 45%5,1+10,4%
Antananarivo & Nosy Be@ 35%0,2+10,6%
Groupe TAV AirportsIstanbul Atatürk@ 46,1%32,6 (@ 100 %)+12,8%
Antalya (4)@ 46,1%11,8 (@ 100 %)+26,7%
Ankara Esenboga@ 46,1%8,7 (@ 100 %)+29,8%
Izmir@ 46,1%6,5 (@ 100 %)+11,3%
Autres plates-formes (5)@ 46,1%11,3 (@ 100 %)+19,0%
Total TAV Airports retraité (4)  @46,1%70,9 (@ 100%)+17,7 %
TOTAL GROUPE     130,4 +10,9%
(1) Directe ou indirecte. En prenant 100 % du trafic des aéroports dont la société de gestion a pour actionnaire le Groupe ADP, le trafic du Groupe ADP totalise 142,9 millions de passagers sur le 1 er semestre de l'année 2018.
(2) Le trafic total est calculé selon la méthode suivante : le trafic des aéroports qui font l'objet d'une intégration globale est comptabilisé à 100 %, le trafic des autres aéroports est comptabilisé au prorata du pourcentage de détention par le Groupe ADP. Le trafic des aéroports de TAV Airports est pris en compte à 100 % conformément aux pratiques de communication financière de TAV Airports.
(3) Variation du trafic 2018 par rapport à 2017. Pour TAV Airports, la variation 2018 vs. 2017 est calculée sur une base comparable (comme si TAV Airports était intégré globalement depuis le 1 er janvier 2017) et intègre le trafic de l'aéroport d'Antalya depuis janvier 2017, aéroport dans lequel TAV Airports a pris une participation au 1 er semestre 2018.
(4) Données retraitées prenant en compte le trafic d'Antalya dès janvier 2017 (proforma).
(5) Turquie (Milas-Bodrum), Croatie (Zagreb), Arabie Saoudite (Médine), Tunisie (Monastir & Enfidha), Géorgie (Tbilissi & Batumi), et Macédoine (Skopje & Ohrid).

 
  • Trafic à Paris Aéroport

Sur le premier semestre 2018, le trafic de Paris Aéroport est en progression de 3,0 % par rapport au 1 er semestre 2017, avec un total de 49,9 millions de passagers accueillis dont 33,9 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 3,0 %) et 16,0 millions à Paris-Orly (+ 2,9 %).

La répartition géographique se décompose comme suit :

  • Le trafic international (hors Europe) est en progression (+ 5,6 %), porté par la croissance sur les faisceaux suivants : DOM-COM (+ 10,5 %), Moyen-Orient (+ 8,5 %), Afrique (+6,0 %), Amérique du Nord (+ 5,2 %) et Asie-Pacifique (+ 3,9 %), tandis que le faisceau Amérique Latine est en décroissance (- 2,1 %) ;
  • Le trafic Europe (hors France) est en progression de 3,0 % ;
  • Le trafic France est en décroissance de 3,2 %.
Répartition géographique Paris Aéroport Variation S1 2018 / S1 2017 Part dans trafic total
France-3,2%15,8%
Europe+3,0%44,0%
Autre international+5,6%40,1%
Dont   
Afrique +6,0% 11,0%
Amérique du Nord +5,2% 9,7%
Amérique Latine -2,1% 3,1%
Moyen Orient +8,5% 5,3%
 Asie-Pacifique +3,9% 6,6%
DOM-COM +10,5% 4,4%
Total Paris Aéroport +3,0% 100,0%

Le nombre de passagers en correspondance est en diminution de 3,7 %. Le taux de correspondance s'établit à 21,5 %, en diminution de 1,4 point par rapport au 1 er semestre 2017.
Le taux de remplissage est en hausse de 2,5 points, à 85,3 %.
Le nombre de mouvements d'avions (339 612) est en diminution de 1,5 %.

Dividende voté par l'assemblée générale

L'assemblée générale des actionnaires du 4 mai 2018 a voté la distribution d'un dividende de 3,46 euros par action au titre de l'exercice 2017, avec un détachement du coupon le 8 juin 2018. Compte tenu de l'acompte versé le 8 décembre 2017 (0,70 euro), le solde du dividende (2,76 euros) a été versé le 8 juin 2018. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 60 % du résultat net part du Groupe de l'exercice 2017, inchangé depuis celui de l'exercice 2013.

Nomination au sein du Groupe ADP

Augustin de Romanet, président-directeur général du Groupe ADP a procédé à la nomination de M. Hervé Wattecamps au poste de directeur des ressources humaines du groupe, membre du COMEX. Il a pris ses fonctions le 9 juillet.

Hervé Wattecamps, Général de corps d'armée, 59 ans, est ingénieur de formation, diplômé de l'Ecole spéciale militaire de Saint Cyr et de l'école de Guerre.

Il a entamé sa carrière par vingt ans d'expérience opérationnelle et de management au sein des chasseurs alpins (27ème brigade d'infanterie de montagne) puis a développé une expertise dans le domaine des ressources humaines pendant 15 ans. Hervé Wattecamps a pris la direction en 2012 des écoles de formation des officiers et des sous-officiers de l'infanterie et de l'artillerie.

Il était depuis 2015 directeur des ressources humaines de l'armée de Terre, membre du COMEX, et a conçu et conduit la transformation de la gestion des ressources humaines de l'institution.

Projet de loi PACTE contenant des dispositions relatives au Groupe ADP

Le 18 juin 2018, le projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (n°1088), a été présenté en conseil des ministres et contient, dans ses articles 44 à 50, des dispositions relatives au Groupe ADP. Le projet de texte prévoit en particulier l'autorisation du transfert au secteur privé d'une majorité du capital d'ADP, borne dans le temps le droit d'exploiter les aéroports parisiens à une période de 70 ans, au terme de laquelle l'Etat acquiert la pleine propriété du foncier et des infrastructures en Île-de-France et adapte en conséquence l'encadrement de l'exercice de l'activité du groupe.

ROCE [23] régulé pour 2017

Au 31 décembre 2017, le ROCE régulé (après impôts) s'établit à 5,05 %. Le résultat opérationnel pour le périmètre régulé  pour 2017 s'élève à 424 millions d'euros, avant impôts sur les sociétés. La somme de la base d'actifs régulés et du besoin en fonds de roulement s'élève à 5 083 millions d'euros.



Prévisions et objectifs

Révision des prévisions 2018

 

 
Prévisions 2018 telles que publiées
le 22 février 2018
Prévisions révisées
au 30 juillet 2018
Trafic Groupe

 
Hypothèse de croissance du trafic de Paris Aéroport comprise entre + 2,5 % et + 3,5 % en 2018 par rapport à 2017

Hypothèse de croissance du trafic de TAV Airports en 2018 comprise entre + 10 % et + 12 % en 2018 par rapport à 2017
Hypothèse de croissance du trafic de Paris Aéroport comprise entre + 2,5 % et + 3,5 % en 2018 par rapport à 2017 – inchangée

Révision de l'hypothèse de croissance du trafic de TAV Airports (1) en 2018 : hausse supérieure à 30 % par rapport à 2017 (vs. entre + 10 % et + 12 %)
EBITDA consolidé

 

 

 
Hausse comprise entre + 10 % et + 15 % en 2018 par rapport à 2017 avec l'effet en année pleine de l'intégration globale de TAV Airports et hors effets de périmètres survenus ou qui pourraient survenir en 2018

 

  • EBITDA consolidé hors intégration globale de TAV Airports : hausse comprise entre + 2,5 % et + 3,5 % en 2018 par rapport à 2017
  • Rappel de la prévision d'EBITDA (3) de TAV Airports : hausse comprise entre + 5 % et + 7 % en 2018 par rapport à 2017
Révision de la prévision d'EBITDA consolidé (2) : hausse comprise entre + 17 % et + 22 % en 2018 (vs. entre + 10 % et + 15 %) par rapport à 2017, avec l'effet année pleine de l'intégration globale de TAV Airports et l'effet de l'intégration globale d'AIG depuis avril 2018

  • EBITDA consolidé hors intégration globale de TAV Airports : hausse comprise entre + 2,5 % et + 3,5 % en 2018 par rapport à 2017 – inchangé
  • Révision de la prévision d'EBITDA (3) de TAV Airports  : hausse comprise entre + 14 % et + 16 % en 2018 par rapport à 2017 (vs. entre + 5 % et + 7 %)
Dividende au titre de l'exercice 2018 Maintien d'un taux de distribution de 60 % du RNPG 2018 Maintien d'un taux de distribution de 60 % du RNPG 2018
(1) TAV Airports a pris une participation dans l'aéroport d'Antalya depuis mai 2018. La prévision de croissance du trafic présentée ne prend en compte le trafic de cet aéroport qu'à partir de mai 2018.
(2) La prévision d'EBITDA de TAV Airports, sous-jacente à la prévision d'EBITDA Groupe, repose sur l'hypothèse de continuité d'activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk sur toute l'année 2018 et sur les hypothèses de taux de change suivantes : EUR/TRY = 5,21 et EUR/USD = 1,20.
(3) L'EBITDA publié par TAV Airports intègre le revenu passagers garanti pour Ankara et la quote-part des sociétés mises en équivalence opérationnelles, dont la quote-part des résultats d'Antalya, suite à l'acquisition par TAV Airports de 49 % du capital en mai 2018.

L'atteinte des objectifs se fait sur la base des hypothèses de croissance du trafic de Paris Aéroport et le bon déroulement de la stratégie de TAV Airports.

Objectifs pour la période 2016-2020

Les objectifs 2016-2020 du Groupe ADP tels qu'annoncés le 13 octobre 2015 restent inchangés et s'entendent indépendamment de l'effet de l'intégration globale de TAV Airports. Le Groupe ADP continuera de présenter en sus un EBITDA consolidé indépendamment de l'effet de l'intégration globale de TAV Airports afin de permettre le suivi de l'objectif d'EBITDA.

Sur la base d'une hypothèse de croissance du trafic de 2,5 % en moyenne par an entre 2016 et 2020 :
ROCE du périmètre régulé5,4 % en 2020e
EBITDA consolidé 2020Croissance comprise entre 30 et 40 % entre 2014 et 2020e
Qualité de serviceNote globale ACI/ASQ de 4 en 2020e
Commerces Chiffre d'affaires par passager de 23 euros en année pleine

après la livraison des projets de la période 2016-2020e
Charges courantes de la maison-mèreLimiter la progression des charges courantes de la maison-mère à un niveau inférieur ou égal à 2,2 % en moyenne par an entre 2015 et 2020
Immobilier Croissance des loyers externes (hors refacturation et indexation)

comprise entre 10 et 15 % entre 2014 et 2020e

Les prévisions présentées ci-dessus sont fondées sur des données, hypothèses, et estimations considérées comme raisonnables par la direction du Groupe.

Evénements survenus depuis le 30 juin 2018

Publication des résultats  semestriels de TAV Airports

Sur le 1 er semestre 2018, le chiffre d'affaires publié de TAV Airports s'élève à 550 millions d'euros, en hausse de 8 % par rapport à la même période l'année dernière. L'EBITDA [24] affiche une hausse de 25 %, à 254 millions d'euros. Le résultat net progresse fortement (+ 55 %), à 93 millions d'euros.

Révision des prévisions 2018 de TAV Airports

Le 26 juillet 2018, lors de la publication de ses résultats semestriels 2018, TAV Airports a révisé ses prévisions 2018 :

  • Trafic international à Istanbul Atatürk : hypothèse de croissance du trafic entre + 8 % et + 10 % en 2018 par rapport à 2017 (vs. entre + 6 % et + 8 % précédemment)
  • Trafic international origine/destination à Istanbul Atatürk : hypothèse de croissance du trafic entre + 11 % et + 13 % en 2018 par rapport à 2017 (vs. entre + 9 % et + 11 % précédemment)
  • Trafic total de TAV Airports : hypothèse de croissance du trafic [25] : hausse supérieure à 30 % en 2018 par rapport à 2017 (vs. entre + 10 % et + 12 % précédemment)
  • Chiffre d'affaires : hausse comprise entre + 4 % et + 6 % en 2018 par rapport à 2017 (vs. entre + 2 % et + 4 % précédemment)
  • EBITDA 1/ [26] : hausse comprise entre + 14 % et + 16 % en 2018 par rapport à 2017 (vs. entre + 5 % et + 7 % précédemment)
  • Résultat net : croissance significative à deux chiffres (vs. croissance à deux chiffres précédemment)
  • Capex : environ 120 millions d'euros d'investissements (vs. environ 80 millions d'euros précédemment)



Prochains événements

  • Mardi 31 juillet 2018 : Réunion analystes à 9h00, retransmise en direct sur notre site internet en suivant le lien pour le  webcast , ainsi que la présentation : finance.groupeadp.fr
  • Prochaine publication de trafic :
    • Mardi 14 août 2018 : trafic du mois de juillet 2018
  • Prochaine publication des résultats :
    • Lundi 29 octobre 2018 : chiffre d'affaires des 9 premiers mois de l'année 2018

Contact Relations Investisseurs

Audrey Arnoux : + 33 1 74 25 70 64 – invest@adp.fr

Contact presse

Lola Bourget : + 33 1 74 25 23 23

Site internet

finance.groupeadp.fr

Relations Investisseurs : Audrey Arnoux, responsable des Relations Investisseurs + 33 1 74 25 70 64 – invest@adp.fr
Contact presse : Lola Bourget, responsable du Pôle Médias et Réputation + 33 1 74 25 23 23

Le Groupe ADP aménage et exploite des plates-formes aéroportuaires parmi lesquelles Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget. En 2017, le groupe a accueilli sous sa marque Paris Aéroport, plus de 101 millions de passagers sur Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, 2,3 millions de tonnes de fret et de courrier et près de 127 millions de passagers au travers d'aéroports gérés à l'étranger par sa filiale ADP International. Bénéficiant d'une situation géographique exceptionnelle et d'une forte zone de chalandise, le groupe poursuit une stratégie de développement de ses capacités d'accueil et d'amélioration de sa qualité de services et entend développer les commerces et l'immobilier. En 2017, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à  3 617 millions d'euros et le résultat net à 571 millions d'euros.

Aéroports de Paris SA au capital de 296 881806 euros. Siège social : 1 rue de France, Tremblay-en-France 93290.  RCS Bobigny 552 016 628.

groupeadp.fr


  • Compte de résultat consolidé du 1 er semestre 2018
(en millions d'euros) S1 2018 S1 2017
Chiffre d'affaires  2 099   1 459 
Autres produits opérationnels courants 12  78 
Achats consommés (93)  (59) 
Charges de personnel (445)  (358) 
Autres charges opérationnelles courantes(760) (525) 
Dotations aux provisions et dépréciations de créances nettes de reprises 3  15 
EBITDA  815   610 
Ratio EBITDA / Chiffre d'affaires 38,8% 41,8%
Dotations aux amortissements(386) (230) 
Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence opérationnelles 40 (39) 
Résultat opérationnel courant  469   341 
Autres produits et charges opérationnels
Résultat opérationnel  468   341 
Produits financiers50  31 
Charges financières(169) (95) 
Résultat financier (119)  (64) 
Quote-part de résultat des entreprises mises en équivalence non opérationnelles 1  0 
Résultat avant impôt  350   277 
Impôts sur les résultats(132) (114) 
Résultat net des activités poursuivies 218 162
Résultat net  218   162 
Résultat net part du Groupe  205   161 
Résultat net part des intérêts minoritaires(14) (1) 
Résultat de base par action (en euros)2,07 1,63 
Résultat dilué par action (en euros)2,07 1,63 
Résultats des activités poursuivies par action part du Groupe  
Résultat de base par action (en euros)2,07 1,63 
Résultat dilué par action (en euros)2,07 1,63 



  • Bilan consolidé au 30 juin 2018
(en millions d'euros) Au 30/06/2018 Au 31/12/2017 
  
 
Immobilisations incorporelles3 683 2 808  
Immobilisations corporelles6 942 6 793  
Immeubles de placement474 476  
Participations dans les entreprises mises en équivalence1 019 686  
Autres actifs financiers non courants399 376  
Actifs d'impôt différé  –  1  
Actifs non courants 12 517  11 139  
Stocks41 33  
Clients et comptes rattachés716 641  
Autres créances et charges constatées d'avance283 243  
Autres actifs financiers courants320 248  
Actifs d'impôt exigible19 59  
Trésorerie et équivalents de trésorerie1 398 1 912  
Actifs courants 2 777  3 137  
Total des actifs 15 294  14 276  
    
    
(en millions d'euros) Au 30/06/2018 Au 31/12/2017 
 
Capital297 297  
Primes liées au capital543 543  
Résultats non distribués3 760 3 834  
Autres éléments de capitaux propres(65)(97)  
Capitaux propres – part du Groupe 4 535  4 577  
Intérêts minoritaires939 857  
Total des capitaux propres 5 474  5 434  
Emprunts et dettes financières à long terme6 088 5 320  
Provisions pour engagements sociaux – part à plus d'un an460 458  
Autres provisions non courantes91 56  
Passifs d'impôt différé410 369  
Autres passifs non courants773 780  
Passifs non courants 7 822  6 983  
Fournisseurs et comptes rattachés480 422  
Autres dettes et produits constatés d'avance798 724  
Emprunts et dettes financières à court terme654 645  
Provisions pour engagements sociaux – part à moins d'un an9 10  
Autres provisions courantes27 33  
Passifs d'impôt exigible30 25  
Passifs courants 1 998  1 859  
Total des capitaux propres et passifs 15 294  14 276  


  • Tableaux des flux de trésorerie consolidés du 1 er  semestre 2018
(en millions d'euros) S1 2018 S1 2017
Résultat opérationnel 468  341 
Charges (produits) sans effet sur la trésorerie335 188 
Produits financiers nets hors coût de l'endettement(30)(4) 
Capacité d'autofinancement opérationnelle avant impôt 773  525 
Variation du besoin en fonds de roulement (79)  45 
Impôts sur le résultat payés(90)(106) 
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles 604  464 
Investissements corporels et incorporels(419)(309) 
Variation des dettes et avances sur acquisitions d'immobilisations(54)(82) 
Acquisition de filiales (nette de la trésorerie acquise) et entreprises associées(528)(27) 
Cessions de filiales (nettes de la trésorerie cédée) et entreprises associées1 2 
Variation des autres actifs financiers(20)(8) 
Produits provenant des cessions d'immobilisations corporelles1 3 
Dividendes reçus34 38 
Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement (985) (383) 
Subventions reçues au cours de la période3 2 
Acquisitions/cessions nettes d'actions propres 10 
Dividendes versés aux actionnaires de la société mère(273)(192) 
Dividendes versés aux minoritaires dans les filiales(52)(2) 
Encaissements provenant des emprunts à long terme445 2 
Remboursement des emprunts à long terme(131)(138) 
Variation des autres passifs financiers(22)  – 
Intérêts payés(118)(88) 
Intérêts reçus9 9 
Flux de trésorerie provenant des activités de financement (140) (397) 
Incidences des variations de cours des devises3(2)
Variation de trésorerie et d'équivalents de trésorerie (518) (316) 
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de la période1 911 1 656 
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période1 393 1 340 
Dont Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 398  1 341 
Dont Concours bancaires courants (5) (1) 




[1] Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes. 

[2] Les données du trafic passager des aéroports gérés par TAV Airports sont prises en compte intégralement conformément aux pratiques de communication financière de TAV Airports. Cependant, à la suite de la prise de participation par TAV Airports dans Antalya à hauteur de 49 %, le trafic de cette plate-forme est intégré à 100 % depuis janvier 2017 pour les besoins de l'analyse alors que TAV Airports l'intègre uniquement depuis mai 2018.

[3] Sauf indication contraire, les pourcentages comparent les données de l'année 2018 aux données équivalentes de 2017.

[4] Voir communiqués de presse du 7 juillet 2017 et du 19 avril 2018.

[5] Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes divisé par le nombre de passagers au départ (CA/Pax).

[6] Chiffre d'affaires et des autres produits opérationnels courants diminués des achats et charges courantes opérationnelles à l'exclusion des amortissements et des dépréciations d'actifs corporels et incorporels.

[7] TAV Airports a pris une participation dans l'aéroport d'Antalya depuis mai 2018. La prévision de croissance du trafic présentée ne prend en compte le trafic de cet aéroport qu'à partir de mai 2018.

[8] La prévision d'EBITDA de TAV Airports, sous-jacente à la prévision d'EBITDA Groupe, repose sur l'hypothèse de continuité d'activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk sur toute l'année 2018 et sur les hypothèses de taux de change suivantes : EUR/TRY = 5,21 et EUR/USD = 1,20.

[9] L'EBITDA publié par TAV Airports intègre le revenu passagers garanti pour Ankara  et la quote-part des sociétés mises en équivalence opérationnelles, dont la quote-part des résultats d'Antalya, suite à l'acquisition par TAV Airports de 49 % du capital en mai 2018.

[10] Voir communiqué du 29 septembre 2017, disponible sur www.groupeadp.fr .

[11] Chiffre d'affaires interne réalisé entre segments.

[12] Equivalent temps plein, dont effectif moyen depuis la prise de contrôle d'AIG.

[13] Voir le communiqué financier du 24 juillet 2017.

[14] EBITDA / chiffre d'affaires.

[15] Personnes handicapées ou à mobilité réduite.

[16] Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes par passager au départ.

[17] Réalisé avec des tiers (hors Groupe).

[18] Voir communiqué financier du 24 juillet 2017.

[19] Filiale d'ADP International depuis le 1er juillet 2017.

[20] A noter, l'EBITDA publié par TAV Airports intègre le revenu passagers garanti pour Ankara (intégré dans le chiffre d'affaires publié par TAV Airports) et la quote-part des sociétés mises en équivalence opérationnelles, dont les résultats de la société de gestion de l'aéroport d'Antalya.

[21] Incluant les autres produits et charges d'exploitation

[22] Directe ou indirecte.

[23] Retour sur capitaux employés.

[24] L'EBITDA publié par TAV Airports intègre le revenu passagers garanti pour Ankara  et la quote-part des sociétés mises en équivalence opérationnelles, dont la quote-part des résultats d'Antalya, suite à l'acquisition par TAV Airports de 49 % du capital en mai 2018.

[25] TAV Airports a pris une participation dans l'aéroport d'Antalya depuis mai 2018. La prévision de croissance du trafic présentée ne prend en compte le trafic de cet aéroport qu'à partir de mai 2018.

[26] La prévision d'EBITDA de TAV Airports, sous-jacente à la prévision d'EBITDA Groupe, repose sur l'hypothèse de continuité d'activité de l'aéroport d'Istanbul Atatürk sur toute l'année 2018 et sur les hypothèses de taux de change suivantes : EUR/TRY = 5,21 et EUR/USD = 1,20.


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Aéroports de Paris via GlobeNewswire

HUG#2207930

Print Friendly, PDF & Email

Aéroports de Paris SA : Résultats semestriels 2018 : bonne performance de l’ensemble des activités et développement du groupe à l’international

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |