Regulatory News:

Club Méditerranée (Paris:CU)

  • Une activité stable
    – en nombre de clients : 1 231
    mille GM

    – en chiffre d?affaires Villages à taux de
    change constant : 1 376 M? (+0,2%)
  • Clients 4 et 5 Tridents : 73,2% du total des clients (+0,4
    pt)
  • Gain de clients en provenance des pays à croissance rapide : + 25
    000 clients
    qui compensent la baisse de la clientèle française et
    belge
  • ROC Villages : 53 M?, dont 41 M? réalisés en Asie
  • Résultat net avant impôts et éléments non récurrents : 28 M?
  • Résultat net : (9) M? affecté par des facteurs
    exceptionnels, dont (13) M? de coûts de fermeture / sortie de villages
    non stratégiques et (6) M? d?autres coûts exceptionnels
  • Ratio d?endettement historiquement bas : 12% (-15 points)
  • Free Cash Flow positif et en croissance : 15 M?

A l?occasion de la publication des résultats annuels, Henri Giscard
d?Estaing, Président-Directeur Général du Club Méditerranée, a déclaré :

«L?année 2014 a démontré une nouvelle fois le niveau de résistance du
business model
du Club Med dans un contexte de crise économique
en Europe, et en particulier en France, et de tensions géopolitiques
dans certaines de ses destinations.

Club Med a réussi, dans
cet environnement difficile, à maintenir sa rentabilité opérationnelle
tout en poursuivant sa montée en gamme, ce qui lui a permis d?accélérer
le recrutement de nouveaux clients en provenance des pays à croissance
rapide et de battre de nouveaux records de satisfaction.

En
2015, cette stratégie, conjuguée à la baisse significative des coûts non
récurrents liés à la sortie de villages non stratégiques, devrait
permettre au Club Med de dégager, à niveau d?activité équivalent, un
résultat net positif »
.

1. Une activité soutenue par l?internationalisation de la
clientèle. Une rentabilité opérationnelle maintenue.

Chiffres clés de l?exercice 2014 (1er novembre 2013 –
31 octobre 2014)

(en M?)
Publié 2011 2012 2013 2014 Var 14 vs 13
Volume d’Activité Villages* (1) 1,433 1,461 1,456 1,438 – 1.2%

Chiffre d’affaires consolidé

Groupe (2) 1,423 1,459 1,408 1,381 – 1.9%
Villages* 1,365 1,393 1,374 1,376 + 0.2%

EBITDA Villages (3)

126 126 118 118
En % du chiffre d’affaires 8.9% 8.7% 8.4% 8.6%
ROC Villages 61 62 55 53 – 4.8%
ROC Patrimoine (24) (26) (22) (25)
Autre Résultat Opérationnel (11) (14) (19) (15)
Résultat Opérationnel 26 22 14 13
Résultat net avant impôt et éléments non récurrents 33 35 32 28 – 14.9%
Résultat Net 2 2 (9) (9)
Investissements (50) (50) (62) (68)
Cessions 19 42 1 3
Free Cash Flow 38 55 6 15
Dette Nette (165) (118) (127) (63)

*

A taux de change constant

(1)

Correspond aux ventes totales quel que soit le mode
d’exploitation des villages

(2)

Comprend 14 M?,13 M?, 8M? et 5M? de chiffre d’affaires de
promotion immobilière respectivement pour 2011, 2012, 2013 et 2014

(3)

EBITDA Villages : ROC Villages avant amortissements et
provisions

(4)

Comprend la conversion de 3 445 011 OCEANEs

  • Une activité stable
  • Le nombre de clients ayant séjourné dans les villages Club Med
    est stable par rapport à 2013 et s?élève à 1 231 mille.
  • Le volume d?activité Villages (ventes totales quel que soit le
    mode d?exploitation) s?élève à 1 438 M? contre 1 456 M? en
    2013, en léger recul de 1,2% à taux de change constant. Du fait de
    l?impact des taux de change, l?activité, en données publiées,
    enregistre une baisse de 3%.
  • Le chiffre d?affaires Villages de 1 376 M? est stable à taux de
    change constant, soutenu par les bonnes performances des zones
    Amériques et Asie :
    – La zone Amériques, en
    croissance de 6,7%, est tirée par le Brésil, les Etats-Unis et le
    Canada,
    – L?Asie progresse de 2,2% malgré la baisse du
    nombre de clients chinois à destination des villages de la Malaisie et
    de la Thaïlande compte tenu d?évènements conjoncturels (catastrophes
    aériennes, troubles géopolitiques),
    – L?Europe-Afrique
    affiche une baisse de 1,5% de son chiffre d?affaires, principalement
    due i) au recul de ses deux principaux pays commerciaux : la France1
    impactée par la crise économique et un environnement fiscal contraint
    et la Belgique2 et ii) aux troubles géopolitiques affectant
    les destinations d?Afrique du Nord et du Moyen-Orient.
  • La capacité a été ajustée de 2,1% au niveau mondial. En
    Europe-Afrique, la réduction de capacité atteint -6,7% compte-tenu de
    i) la sortie définitive des villages 3 Tridents d?El Gouna (Egypte) et
    d?Hammamet (Tunisie) ii) la fermeture temporaire du village managé de
    Sinaï Bay (Egypte) et iii) la non réouverture du village de Belek
    (Turquie). En Asie, la capacité est en croissance de 12,2% avec les
    ouvertures en Chine du village de Guilin à pleine capacité et de
    l?espace 5 Tridents de Dong?ao Island. En Amériques, la capacité est
    stable.
  • Le RevPab (revenu par lit disponible) à 101,3? progresse de
    1,8%, grâce à l?amélioration du mix prix sur l?ensemble des
    destinations et à la quasi-stabilité du taux d?occupation, à 69,3%.
  • Une rentabilité opérationnelle maintenue
(en M?)
Publié 2011 2012 2013 2014
EBITDAR Villages (1) 270 281 271 266
% CA Villages 19.2% 19.4% 19.4% 19.3%
Loyers (144) (155) (153) (148)
EBITDA Villages (2) 126 126 118 118
% CA Villages 8.9% 8.7% 8.4% 8.6%
Amortissements (66) (65) (64) (64)
Provisions 1 1 1 (1)
ROC Villages 61 62 55 53

(1)

EBITDAR Villages : ROC Villages avant loyers, amortissements et
provisions

(2)

EBITDA Villages : ROC Villages avant amortissements et
provisions

  • L?EBITDA Villages s?établit à 118 M?, stable par rapport à
    2013. La marge d?EBITDA sur chiffre d?affaires progresse de 0,2 point,
    à 8,6%, compte tenu de la gestion des capacités associée à une
    maîtrise des coûts face à la baisse de l?activité, en particulier en
    France et en Belgique.
  • Le ROC Villages s?élève à 53 M? contre 55 M? en 2013, la
    progression de la rentabilité des zones Amériques et Asie venant
    pratiquement compenser le recul de la zone Europe-Afrique de -13 M?.
    La contribution de la zone Asie représente désormais plus des trois
    quarts du ROC Villages du Groupe.
(en M?)
Publié 2012 2013 2014
Europe-Afrique 19 9 (4)
Amériques 8 9 16
Asie 35 37 41
ROC Villages 62 55 53
% Chiffre d’affaires Villages 4.3% 3.9% 3.8%
  • Hors éléments non récurrents, une rentabilité
    positive depuis 5 ans mais des facteurs exceptionnels qui ont encore
    pesé sur la rentabilité nette
  • Le ROC Patrimoine à (25) M? intègre principalement (13) M? de
    coûts de sortie et de fermeture de villages dont (6) M? concernant le
    village de Djerba-La-Fidèle (Tunisie) et (6) M? de charges sur des
    villages non exploités en 2014, ainsi que (6) M? de coûts de
    développement/construction.
    Sur les 3 dernières années, le ROC
    Patrimoine a intégré (75) M? de coûts portant sur 17 villages non
    adaptés à la stratégie de montée en gamme, impactant la rentabilité
    nette du Groupe (-16 M? de pertes nettes cumulées entre 2012 et 2014).
  • L?Autre Résultat Opérationnel s?établit à (15) M? et comprend
    principalement (6) M? de coûts de restructuration, en baisse de 4 M?
    par rapport à l?an dernier, ainsi que d?autres coûts pour (7) M?, dont
    la dépréciation de (4) M? des avances consenties au propriétaire du
    village de Belek et (3) M? correspondant aux frais relatifs aux OPA.
  • Le Résultat Financier à (13) M? bénéficie de la baisse
    de la charge d?intérêts à hauteur de 2 M? liée à la conversion de
    3 445 011 OCEANEs mais est impacté par un résultat de change négatif
    de (4) M?.
  • Le Résultat Net avant impôts et hors éléments non récurrents
    s?élève à 28 M?.
    Le Résultat Net à (9) M? est impacté par les
    éléments exceptionnels décrits précédemment.
  • Une structure financière très solide
  • Le free cash-flow est positif à +15 M?, en hausse par rapport à
    2013. Hors cessions et coûts de sortie, il s?établit à +21 M?.
    Sur
    les trois dernières années, le Groupe a dégagé 76 M? de free cash-flow
    (69 M? retraité des cessions et de l?impact cash des coûts de sortie
    de villages).
  • La dette nette s?élève à 63 M?, divisée par 2 par rapport à
    2013 du fait principalement de la conversion de 3 445 011 OCEANEs. Le
    ratio d?endettement s?établit à 12%, niveau historiquement bas pour le
    Groupe.

2. Poursuite de l?exécution de la stratégie haut de gamme et
de l?internationalisation de la clientèle

  • Des indicateurs sur le haut de gamme qui
    continuent de croître en 2014
  • Le nombre de clients ayant séjourné dans les villages 4 et 5 Tridents
    s?élève à 901 000, soit 5 200 clients supplémentaires par rapport à
    2013. Ces clients représentent désormais plus de 73% de la clientèle
    de Club Méditerranée.
    De nouveaux records de satisfaction ont par
    ailleurs été atteints cette année, la part des clients très satisfaits
    progressant à la fois sur l?Hiver et sur l?Eté.
  • En France, le Groupe a continué de gagner des parts de marché dans un
    contexte très dégradé. Dans un marché en chute de 7,5% sur l?année
    (chiffres SETO à fin septembre) et malgré des ajustements de capacité,
    l?activité du Club Med sur le segment Individuels n?a reculé que de
    5,2% témoignant de la force de son positionnement unique.
  • Le parc de villages a poursuivi sa montée en gamme en 2014 ; le poids
    des villages 4 et 5 Tridents représente près de 72% de la capacité du
    Club Méditerranée, soit une progression de 0,7 point par rapport à
    2013.
  • Une stratégie d?internationalisation accélérée
  • Nouveaux gains de clients sur les marchés à croissance rapide

    En
    2014, Club Méditerranée a accueilli 25 000 clients supplémentaires en
    provenance des pays à croissance rapide, représentant 31% du nombre
    total de clients, soit +2 points par rapport à 2013, venant ainsi
    compenser la baisse de la clientèle française et belge.

    La
    Chine est le principal moteur de cette croissance avec 20 000 clients
    supplémentaires en 2014 malgré la chute des réservations enregistrée
    sur l?Eté vers la Thaïlande et la Malaisie.
    En 2014, la Grande
    Chine représente 10,2% de la clientèle, soit +1,5pts versus 2013.

    Le
    Brésil constitue également un relais de croissance important pour le
    Groupe avec 5 000 clients supplémentaires en 2014 et une croissance de
    11,4% de ses clients à destination des villages de montagne en Europe.

  • Un développement soutenant l?internationalisation de la clientèle avec
    des ouvertures haut de gamme en ligne avec les nouvelles tendances ?

    • 14 décembre 2014 : un nouveau
      flagship dans les Alpes françaises, Val Thorens Sensations,
      village 4 Tridents d?une capacité de près de 800 lits,
    • 31 janvier 2015 : 52 Villas
      d?exception situées sur l?île privative de Finolhu à quelques
      minutes du village de Kani,
    • avril 2015 : le village 4 Tridents de
      Dong?ao Island (Chine) d?une capacité de 800 lits qui viendra
      compléter la gamme d?offre après l?ouverture le 20 juin 2014 de
      l?espace 5 Tridents,
      ? et de nouveaux villages à venir :
    • 16 octobre 2014 :
      signature avec le groupe Costa Do Pero d?un bail en état
      d?achèvement futur concernant la construction d?un 4ème village
      brésilien, sous conditions suspensives à réaliser d?ici le 31
      décembre 2014. Ce village 4 Tridents, situé près de Buzios,
      disposera d?un espace 5 Tridents et devrait ouvrir fin 2016,
    • 10 novembre 2014 : signature du
      contrat de management du 5ème village chinois situé
      dans la station de ski de Beidahu, en partenariat avec le groupe
      Qiaoshan. Ce village 5 Tridents de 170 chambres (avec une faculté
      d?extension qui porterait sur 330 chambres supplémentaires)
      ouvrira ses portes au second semestre 2016 ;
  • Des innovations au service de l?internationalisation de la clientèle
    avec une toute nouvelle expérience « Club Med CREACTIVE by Cirque du
    Soleil » de disciplines acrobatiques et artistiques enseignées dans le
    village de Punta Cana par des GO formés par le Cirque du Soleil.

3. Perspectives

  • Hiver 2015 : réservations cumulées au 22
    novembre 2014

Volume d’activité village par
zone émettrice à
taux de

change constant

Cumulé 8 dernières semaines
au 22 novembre 2014
Europe-Afrique + 0.1% – 18.8%
Amériques + 12.8% + 4.8%
Asie + 4.8% – 5.9%
Total Club Med + 2.7% – 12.4%
Capacité Hiver 2015 – 0.2%

Les réservations cumulées au 22 novembre 2014, exprimées en volume
d?activité à taux de change constant, progressent de 2,7% par rapport à
l?Hiver 2014, avec une capacité stable. A la même époque l?an dernier,
deux tiers des réservations de l?Hiver avaient été enregistrées.

Ces réservations sont à date en hausse dans toutes les zones
géographiques, en particulier en Amériques et en Asie.

La croissance de +12,8% en zone Amériques est tirée par un
contexte économique plus porteur dans cette région du monde. Le
dynamisme de la zone Asie à +4,8% repose, en particulier, sur les
très bonnes performances de la Chine à +30%.

L?Europe-Afrique enregistre des prises de commandes stable par
rapport à l?Hiver 2014. En France, les réservations sont stables, dans
un marché (Individuels) toujours en fort recul, à -6% 3. Hors
France, la zone bénéficie d?une dynamique positive tirée par certains
marchés tels que le Royaume-Uni, l?Afrique du Sud et la Russie.

Les 8 dernières semaines sont marquées par un fort recul de la zone
Europe-Afrique à -18,8% compte tenu du contexte géopolitique et
sanitaire qui pèse sur l?attractivité de certaines destinations. En
Asie, le ralentissement des réservations à -5,9% résulte d?un effet
phasing lié au décalage des vacances de Chinese New Year par rapport à
l?an dernier.

  • Année 2015 : perspectives4

En 2015, les coûts relatifs à la sortie/fermeture des villages non
stratégiques enregistrés en ROC Patrimoine devraient être limités, les
intérêts de la dette diminués, ainsi que les frais d?OPA.En conséquence,
le résultat net du Club Med devrait être positif en 2015, hors
dégradation supplémentaire de l?environnement.

4. Offres Publiques d?Achat

  • Offre déposée par Gaillon Invest II & Fidelidade

    Le
    12 septembre 2014, un nouveau projet d?offre a été déposé auprès de
    l?Autorité des Marchés Financiers (« l?AMF ») par Gaillon Invest II et
    Fidelidade (compagnie d?assurance portugaise contrôlée par Fosun),
    agissant de concert avec le Management, Ardian et U-Tour au prix de 22
    ? par action et 23,23 ? par OCEANE.

    Le 6 octobre 2014, le
    Conseil d?Administration a estimé que cette offre constituait une
    opportunité plus prometteuse pour la société et ses salariés. Cette
    recommandation a été faite connaissance prise de l?avis défavorable
    rendu par le Comité d?entreprise.

    Le 14 octobre 2014, l?AMF
    a déclaré conforme le projet d?offre Gaillon Invest II et Fidelidade ;
    l?Offre s?est ainsi ouverte le 17 octobre.

  • Surenchère de Global Resorts SAS sur son Offre
    Publique d?Achat

    Le 11 novembre 2014, la société
    Global Resorts SAS a acquis hors marché 2 164 242 actions Club
    Méditerranée au prix unitaire de 23 ?, achat complété le 13 novembre
    par l?acquisition de 1 064 688 actions supplémentaires au même prix.

    Dans
    ce contexte, par avis du 11 novembre 2014, l?AMF a indiqué que Global
    Resorts SAS se trouvait dans la situation de relèvement automatique
    des termes de son offre. Par conséquent, le prix de son offre publique
    est depuis cette date relevé à 23 ? par action. Selon l?avis de l?AMF,
    le prix auquel les OCEANEs sont visées demeure identique, soit 22,41 ?
    par OCEANE, étant précisé que les porteurs de ces titres peuvent les
    convertir sur la base du ratio de conversion actuellement en vigueur,
    soit 1,065 action pour une OCEANE, ce qui induit un prix par
    transparence de 24,495 ? par OCEANE.

  • Mise en ?uvre par l?AMF du dispositif
    d?accélération de la confrontation des offres publiques

    Par
    avis du 13 novembre 2014, l?AMF a décidé de faire application du
    mécanisme de confrontation des offres dans le respect de leur
    alternance. A ce titre, elle a décidé de fixer au 1er décembre 2014 à
    18 heures, le délai limite au terme duquel Gaillon Invest II et
    Fidelidade pourront déposer une surenchère visant les titres Club
    Méditerranée par rapport à l?Offre Global Resorts telle que modifiée
    le 11 novembre 2014.
    Selon l?avis de l?AMF, la clôture des offres
    en présence sera fixée à l?issue du dispositif d?accélération de la
    confrontation des offres publiques.

    Le Conseil
    d?Administration de la Société rendra un avis motivé sur l?ultime
    surenchère.

    La société précise que les données financières
    contenues dans le présent communiqué sont cohérentes avec les
    informations diffusées dans le cadre des offres publiques en cours
    (voir notamment page 16 du rapport de l?expert indépendant figurant
    dans la note en réponse visée par l?AMF le 14 octobre 2014 sous le
    numéro 14-550).

5. Prochain rendez-vous 2015

L?Assemblée Générale Ordinaire de la Société se tiendra le lundi 12
janvier 2015.

Informations complémentaires

Les comptes consolidés et sociaux du Club Méditerranée au 31 octobre
2014 ont été arrêtés par le Conseil d?administration du 27 novembre 2014.

Les commissaires aux comptes du groupe ont effectué leurs diligences
d?audit sur ces comptes et les rapports d?audit relatifs à la
certification de ces comptes consolidés et sociaux sont en cours
d?émission.

La présentation des résultats financiers de l?exercice 2014 est
disponible sur le site internet
http://www.clubmed-corporate.com.

ANNEXES

Compte de résultat

(en M?)
Publié 2011 2012 2013 2014
Chiffre d’affaires Groupe 1,423 1,459 1,408 1,381
ROC Villages 61 62 55 53
ROC Patrimoine (24) (26) (22) (25)
Autre Résultat Opérationnel (11) (14) (19) (15)
Résultat Opérationnel 26 22 14 13
Résultat Financier (16) (8) (11) (13)
Sociétés mises en équivalence 1 1.6 2 2
Impôts (9) (13.4) (14) (11)
Résultat net 2 2 (9) (9)

Bilan

Actif 2011 2012 2013 2014
Immobilisations Corporelles 838 815 751 748
Immobilisations Incorporelles 79 80 82 87
Immobilisations Financières 92 90

Print Friendly, PDF & Email

Club Méditerranée :Résultats annuels 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
mi, id ut luctus eget at neque. suscipit mattis tempus consectetur