Les leaders des deux sociétés de technologie financière en démarrage
majeures Xignite
et Wealthfront,
se joignent au conférencier invité Bill Doyle, vice-président et
analyste principal chez Forrester
Research, Inc.
, pour partager leurs perspectives sur une nouvelle
ère numérique qui révolutionne le secteur de gestion de patrimoine et
défie les modèles traditionnels de conseils en gestion du patrimoine.

Dans le cadre d?une webémission,
désormais disponible, Stéphane
Dubois
, PDG et fondateur du prestataire de données de marché
financières en nuage de Silicon Valley Xignite ;
le conférencier invité Bill Doyle, vice-président et analyste principal
chez Forrester
Research, Inc.
; et Andy Rachleff, président exécutif de Wealthfront,
un prestataire de services d?investissement automatisés, examinent et
discutent les moteurs technologiques clés qui rendent cette révolution
possible et partagent leurs points de vue sur le futur du secteur de
gestion du patrimoine.

Le secteur des services financiers a considérablement changé au cours
des vingt dernières années avec la prolifération de technologies
numériques qui ont rendu presque obsolètes les agences bancaires et les
modèles de service traditionnels. Ces développements ont frayé le chemin
pour l?arrivée de nouvelles sociétés FinTech dans l?espace de gestion du
patrimoine, qui défient le statu quo en répondant mieux aux exigences de
gestion du patrimoine des clients en fournissant des conseils et des
informations à l?aide de la technologie.

La génération du millénaire est experte en numérique et possède plus de
2 milliards USD d?actifs à investir, un chiffre qui devrait atteindre
7 milliards USD au cours des cinq prochaines années. Ceci crée des
opportunités de marché pour des vedettes FinTech comme Wealthfront,
qui fournissent leurs propres plateformes de gestion de patrimoine en
ligne pour fournir des informations et des conseils via des canaux
numériques.

D?après M. Rachleff, l?appétit croissant des investisseurs du
Millénaire, de pair avec leur facilité avec les canaux numériques et les
améliorations technologiques rapides comme des logiciels plus
utilisables et une communication d?informations plus efficace, ont créé
un jeu parfait de facteurs qui révolutionnent l?espace des conseils et
de gestion du patrimoine.

« Un des principaux moteurs des changements que nous constatons en
matière de gestion du patrimoine a été la disponibilité des données.
Pour innover rapidement sur le marché concurrentiel actuel, il faut
accéder aux données », a déclaré M. Rachleff.

« Les sociétés telles que Xignite
alimentent la perturbation de la technologie de gestion du patrimoine en
fournissant aux entreprises en démarrage des données abordables et
faciles à intégrer transmises à l?aide d?API
de données financières
. Ceci a permis à des entreprises telles que Wealthfront
d?accéder aux informations par voie électronique, réduisant ainsi ses
coûts de manière significative. Au final, les entreprises en démarrage
montantes ont désormais accès à des informations qui étaient jusqu?ici
hors de leur portée ».

« Les données de marché sont les poumons de FinTech et des cabinets qui
comptent sur le flux de données provenant du marché pour construire une
entreprise », a déclaré M. Dubois. « Xignite
démystifie le monde des données de marché et les rende abordables pour
l?ensemble du marché. Propulsée par la demande du client, la révolution
numérique de la gestion du patrimoine est une verticale commerciale
extrêmement populaire et nous sommes heureux de promouvoir l?innovation
via notre offre évolutive ».

Des observations clés sur la révolution numérique en gestion du
patrimoine sont disponibles sur une webémission.
Les panélistes discutent diverses tendances en évolution rapide dans cet
espace, notamment :

  • La raison pour laquelle les investisseurs en capital-risque pompent de
    l?argent dans FinTech
  • Ce que la génération du Millénaire attend d?un service d?investissement
  • Les technologies qui ont validé Wealthfront – ETF & API de données
  • Ce que les sociétés en démarrage FinTech doivent savoir au sujet des
    données de marché

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

Xignite, Wealthfront et l’analyste d’une firme de recherche indépendante se penchent sur la révolution des services d’investissement automatisés

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |