Regulatory News:

Veolia Environnement (Paris:VIE):

Antoine Frérot, Président directeur général du Groupe a indiqué :
«Les résultats de l?exercice 2014 sont particulièrement satisfaisants et
ont dépassé les objectifs que nous avons affichés. Tous nos indicateurs
sont en croissance soutenue et les marges du groupe s?améliorent
sensiblement. Ces excellents résultats ont été rendus possibles grâce
aux efforts de l?ensemble des collaborateurs du Groupe dont je tiens à
saluer le travail et l?engagement. Les bonnes performances de 2014 nous
permettent d?aborder 2015 avec une grande confiance et de confirmer tous
nos objectifs. Au cours de cette année, nous détaillerons également,
après l?été, notre nouveau plan de développement pour la période
2016-2018. Il sera centré sur la croissance rentable tant sur nos
marchés traditionnels que sur les nouveaux marchés industriels, et nous
poursuivrons nos efforts d?optimisation avec une priorité donnée au
rendement de nos outils industriels et à l?amélioration de notre
politique d?achats. Cela devrait permettre à Veolia de croître d?au
moins 3 % par an en termes de chiffre d?affaires et d?au moins 5 % par
an en termes de Capacité d?Autofinancement Opérationnelle au cours des
prochaines années.»

1 A change constant ? A change courant : croissance de la
CAFop de 17,1% et de 13,1% pour les activités Eau et Propreté.

  • Chiffre d?affaires de 23 880 M? contre 22 820 M? au cours de
    l?exercice 2013 retraité
    1, soit une
    croissance de 4,6% en courant et 4,9 % à change constant.

Activités Eau et Propreté en progression de 5,6 % à change constant
et de 3,3 % à périmètre et change constants
.

  • En France (-1,4% à périmètre constant), le chiffre d?affaires est en
    léger repli dans l?Eau sous l?effet combiné des évolutions
    contractuelles et d?une moindre indexation tarifaire (+1,2% en 2014
    contre +2,2% en 2013) liée à la baisse de l?inflation. Le chiffre
    d?affaires est stable dans la Propreté.
  • L?Europe hors France (+35,9% à change constant et -0,2% à périmètre et
    change constants) croit fortement sous l?effet de la consolidation des
    activités de Dalkia International. A périmètre et change constants,
    bonne dynamique au Royaume-Uni dans la Propreté, mais baisse de
    l?activité en Allemagne due à l?effet climat défavorable à
    Braunschweig.
  • Le Reste du monde affiche une croissance organique soutenue (+6,7%)
    avec notamment une bonne performance des Etats-Unis (+5,8%), de l?Asie
    (+6,6%), du Pacifique (+6,1%) et de l?Afrique et du Moyen Orient
    (+9,3%). Le segment bénéficie par ailleurs de l?intégration des
    activités d?Eau et de Propreté de Proactiva en Amérique Latine, ce qui
    porte la croissance à 23,8% à change constant.
  • Les activités mondiales ont retrouvé la croissance (+9,7% à périmètre
    et change constants), avec une progression de +3,9% chez SARP
    Industries, +13,5% dans l?ingénierie et +9,5% pour la Sade.

Par activité, à périmètre et change constants, l?Eau ressort en hausse
de 3,8% et la Propreté enregistre une progression de 2%. L?Energie est
en baisse (-5,4% à périmètre et change constants) pénalisée par l?effet
climat défavorable.

Le chiffre d?affaires proforma1, soit hors Dalkia France et
avec Dalkia International consolidé en intégration globale sur 12 mois,
est en progression de 2,4 % à change constant et de 1,0% à périmètre et
change constants, malgré l?effet climat. Il s?établit à 24 408 M?.

  • Une conquête commerciale très satisfaisante, avec près de 9 Mds? de
    grands contrats gagnés ou renouvelés en 2014.

Les efforts commerciaux engagés par Veolia en 2014 sur ses marchés de
rupture ont porté leurs fruits. Les gains de grands contrats ont ainsi
été équilibrés, avec près de la moitié des contrats signés sur les
marchés prioritaires ciblés (les secteurs du pétrole et du gaz,
l?agroalimentaire, le secteur des mines et métaux, l?économie
circulaire, le traitement des pollutions difficiles et les opérations de
démantèlement). Ceci met le Groupe en bonne voie pour passer d?une
répartition de de 61/39 à 50/50 entre les clients municipaux et
industriels.

  • Capacité d?Autofinancement Opérationnelle en forte hausse de 17,3%
    à change constant, à 2 164 M? et en croissance de 13,2% à change
    constant pour les activités Eau et Propreté

    • La Capacité d?Autofinancement Opérationnelle a bénéficié de
      l?accélération du plan d?économies de coûts (232 M? d?économies
      brutes en 2014), qui permet d?enregistrer une croissance de 11,7 %
      dans l?Eau, à 930 M?, et 11,3 % dans la Propreté à change
      constants, à 943M?. L?Energie s?est établie à 335 M? et a crû de
      46,6% sous l?effet de l?intégration de Dalkia International. La
      Capacité d?Autofinancement Opérationnelle a par ailleurs bénéficié
      de la consolidation à 100% de Proactiva.
    • Par segment : la Capacité d?autofinancement opérationnelle de la
      France est stable hors charges de restructuration. A change
      constant, l?Europe hors France progresse très fortement grâce aux
      bonnes performances du Royaume Uni, au redressement des
      performances en Allemagne et à la consolidation des activités de
      Dalkia International. Le Reste du monde croît de 49,6% sous
      l?effet de la bonne progression des activités Energie aux
      Etats-Unis et en Chine, et dans l?Eau en Australie et au
      Moyen-Orient. Les activités mondiales enregistrent une Capacité
      d?autofinancement opérationnelle en hausse de 12%, avec une
      progression satisfaisante dans les Déchets Spéciaux et une forte
      croissance chez VWT grâce à un effet de base favorable dans les
      activités d?Ingénierie.
    • Ces chiffres intègrent 99 M? de charges de restructuration (78 M?
      en 2013).
    • En données proforma et à change constant, la Capacité
      d?Autofinancement Opérationnelle a crû de 8,4 %.
  • Résultat Opérationnel Récurrent de 1 108 M? contre 901 M? en 2013
    retraité, en croissance de 23,2% à change constant grâce à
    la
    forte progression de la Capacité d?autofinancement opérationnelle et
    malgré la hausse des dotations aux amortissements (+60 M?), la baisse
    de la contribution nette des co-entreprises (cession de Marius
    Pedersen et consolidation par intégration globale de Dalkia
    International à partir du deuxième semestre) et la baisse des
    plus-values nettes (47 M? contre 123 M? en 2013).
  • Très forte hausse du Résultat Net Récurrent part du groupe, à 326
    M? contre 182 M? en 2013 retraité, soit une croissance de 79%.

    • Le coût de financement net retraité est en baisse de plus de 60 M?.
    • Le taux d?impôt récurrent est ramené à 31,7% contre 43 % en 2013
      retraité.
    • La part des minoritaires (récurrente) augmente légèrement à 122,9
      M? contre 116,5 M? en 2013.
    • Le Résultat net part du groupe s?établit à +246 M? contre -153 M?
      en 2013 retraité.
  • Forte amélioration de la génération de free cash-flow net, à 330M?
    contre 87M? en 2013 retraité
    , soit une hausse de 243 M? sous
    l?effet de la forte hausse de la Capacité d?autofinancement
    Opérationnelle, la maîtrise des investissements et la poursuite de
    l?amélioration du BFR.

    • Les investissements industriels bruts augmentent sous l?effet de
      la consolidation de Dalkia International et Proactiva mais restent
      sous contrôle, à 1 555 M? en 2014 contre 1 469 M? en 2013, soit
      6,5% du chiffre d?affaires (6,4% en 2013). Les investissements
      industriels de croissance ont représenté 885 M? en 2014.
    • Poursuite des efforts d?amélioration du BFR (+73 M?)
  • Endettement Financier Net en baisse à 8 311 M? au 31 décembre 2014,
    contre 8 444 M? au 31 décembre 2013, malgré un effet de change négatif
    de 390 M?, le décalage au premier semestre 2015 du closing de la
    cession des activités en Israël et la non cession des activités au
    Maroc.
  • Dividende de 0,70? par action, payé à 100 % en numéraire au titre
    de l?exercice 2014.

    • Le Conseil d?Administration proposera à l?Assemblée Générale du 22
      avril 2015 le versement d?un dividende de 0,70? par action au
      titre de l?exercice 2014, payable en numéraire. La date de
      négociation ex-dividende est fixée au 5 mai 2015. Les dividendes
      2014 seront versés à partir du 7 mai 2015.
    • Pour 2016, au titre de l?exercice de l?exercice 2015, le Conseil
      d?Administration a indiqué qu?il serait au moins égal à 0,70? par
      action.

**********

  • Objectifs 2015

    • Croissance du chiffre d?affaires
    • Nouvelle croissance de l?EBITDA et du résultat opérationnel courant

      • Poursuite des bonnes performances opérationnelles
      • Effet des économies de coûts. Poursuite de l?exécution du plan
        de 750 M? d?économies
    • Poursuite de la maîtrise des capex
    • Couverture du dividende et du coupon de l?hybride par le résultat
      net courant et payé par le Free Cash Flow hors cessions
      financières nettes
    • Maîtrise de l?endettement financier net
  • Investor Day au cours du deuxième semestre 2015

    • Veolia présentera son nouveau plan de développement pour la
      période 2016 à 2018 dans le cadre d?une journée investisseurs
      après l?été.

**********

Les définitions de tous les indicateurs mentionnés figurent à la fin
de ce communiqué.

**********

Le groupe Veolia est la référence mondiale de la
gestion optimisée des ressources. Présent sur les cinq continents avec
plus de 179 000 salariés*, le Groupe conçoit et déploie des solutions
pour la gestion de l?eau, des déchets et de l?énergie, qui participent
au développement durable des villes et des industries. Au travers de ses
trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l?accès
aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les
renouveler.

En 2014, le groupe Veolia a servi 96 millions d?habitants en eau potable
et 60 millions en assainissement, produit 52millions de mégawatheures et
valorisé 31 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris
Euronext : VIE)
a réalisé en 2014 un chiffre d?affaires consolidé
de 24,4 milliards d?euros*. www.veolia.com

(*) Chiffres 2014 pro-forma incluant Dalkia International (100%) et
excluant Dalkia France.

Avertissement important

Veolia Environnement est une société cotée à Euronext Paris et le
présent communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » (forward-looking
statements
) au sens des dispositions du U.S. Private Securities
Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations ne sont pas des
garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats
effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en
raison d?un certain nombre de risques et d?incertitudes, dont la plupart
sont hors de notre contrôle, et notamment : les risques liés au
développement des activités de Veolia Environnement dans des secteurs
très concurrentiels qui nécessitent d’importantes ressources humaines et
financières, le risque que des changements dans le prix de l’énergie et
le niveau des taxes puissent réduire les bénéfices de Veolia
Environnement, le risque que les autorités publiques puissent résilier
ou modifier certains des contrats conclus avec Veolia Environnement, le
risque que les acquisitions ne produisent pas les bénéfices que Veolia
Environnement espère réaliser, les risques liés aux termes et conditions
figurant habituellement dans les accords de cession, le risque que le
respect des lois environnementales puisse devenir encore plus coûteux à
l’avenir, le risque que des fluctuations des taux de change aient une
influence négative sur la situation financière de Veolia Environnement
telle que reflétée dans ses états financiers avec pour résultat une
baisse du cours des actions de Veolia Environnement, le risque que
Veolia Environnement puisse voir sa responsabilité environnementale
engagée en raison de ses activités passée, présentes et futures, de même
que les autres risques décrits dans les documents déposés par Veolia
Environnement auprès de l?Autorités des Marchés Financiers. Veolia
Environnement n?a pas l?obligation ni ne prend l?engagement de mettre à
jour ou réviser les déclarations prospectives. Les investisseurs et les
détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement auprès de
Veolia Environnement (www.veolia.com)
copie des documents déposés par Veolia Environnement auprès de
l?Autorités des Marchés Financiers.

Ce communiqué de presse contient des indicateurs non strictement
comptables (« non GAAP »). Ces indicateurs non GAAP pourraient être
définis différemment des indicateurs similaires publiés par d?autres
groupes, et ne doivent pas se substituer aux indicateurs préparés en
conformité avec les normes IFRS.

INFORMATIONS FINANCIÈRES AU 31 DECEMBRE 2014

A] COMPTE DE RÉSULTAT

1. Chiffre d?affaires

1.1 Commentaire
général

(en millions d?euros) 31 décembre 2014 31 décembre 2013 retraité Variation en courant Variation à périmètre et change constants
Chiffre d?affaires 23 879,6 22 819,7 +4,6% +1,6%
Chiffre d?affaires Eau et Déchets 20 370,0 19 340,3 +5,3% +3,3%
Chiffre d?affaires en données Proforma 24 408,4 23 952,7 +1,9% +1,0%

Le chiffre d?affaires consolidé du Groupe ressort en progression de
+1,6% à périmètre et change constants (+4,6% en courant) et s?établit à
23 879,6 millions d?euros au 31 décembre 2014 comparé à 22 819,7
millions d?euros au 31 décembre 2013 retraité.

L?effet périmètre au 31 décembre 2014 est positif à hauteur de
755,5 millions d?euros, dont principalement :

  • +433,8 millions d?euros liés à la prise de contrôle de Proactiva fin
    novembre 2013. Proactiva est, depuis cette date, consolidé globalement
    dans les comptes du Groupe,
  • +301 millions d?euros liés à l?acquisition des entités de Dalkia
    International nette de la cession de la participation dans Dalkia
    France.

L?effet de change quant à lui, est de -68,9 millions d’euros et
reflète essentiellement la variation de l?euro par rapport au dollar
australien (-63,4 millions d?euros), à la couronne tchèque pour (-36,3
millions d?euros), au yen japonais (-27,1 millions d?euros), au real
brésilien (-12,6 millions d?euros) et au dollar canadien (-12,4 millions
d?euros). La livre sterling elle, s?apprécie par rapport à l?euro pour
106,7 millions d?euros.

Pour les activités Eau et Déchets, le Chiffre d?affaires est en
progression de +5,3% en courant et +3,3% à périmètre et change constants
par rapport au 31 décembre 2013 retraité.

Le chiffre d?affaires consolidé du Groupe en données proforma
ressort en progression de +1,9% en courant (+2,4% à change constant) et
s?établit à 24 408,4 millions d?euros au 31 décembre 2014 contre 23
952,7 millions d?euros au 31 décembre 2013 retraité.

Ci-après l?évolution du chiffre d?affaires par trimestre à
périmètre et change constants :

T1 T2 S1
2013 2014 Variation à périmètre et change constants 2013 2014 Variation à périmètre et change constants 2013 2014 Variation à périmètre et change constants
Produit des activités ordinaires publié

5 872,5

5 811,0

-1,6%

5 440,1

5 671,4

3,1%

11 312,5

11 482,4

0,7%
Produit des activités Eau et Propreté

4 693,9

4 876,8

3,2%

4 795,4

5 053,4

4,0%

9 489,3

9 930,1

3,6%
Produit des activités ordinaires en données Proforma²

6 203,0

6 151,5

0,0%

5 750,3

5 863,5

2,2%

11 953,4

12 015,0

1,0%
T3 T4 Total 2014
2013 2014 Variation à périmètre et change constants 2013 2014 Variation à périmètre et change constants 2013 2014 Variation à périmètre et change constants
Produit des activités ordinaires publié

5 215,7

5 758,4

2,8%

6 291,4

6 638,8

2,4%

22 819,7

23 879,6

1,6%
Produit des activités Eau et Propreté

4 754,5

5 036,7

3,2%

5 096,5

5 403,3

3,0%

19 340,3

20 370,1

3,3%
Produit des activités ordinaires en données Proforma²

5 553,6

5 754,1

1,3%

6 445,7

6 639,3

0,6%

23 952,7

24 408,4

1,0%

La variation du chiffre d?affaires au cours de l?exercice 2014
bénéficie :

  • en France, d?une bonne résistance des activités de l?Eau et de
    Déchets. Les activités Déchets en France se maintiennent à un niveau
    stable, tandis que les activités de l?Eau sont en léger retrait ;
  • en Europe hors France, d?une croissance soutenue en particulier grâce
    à la bonne dynamique du Royaume-Uni (+4,9% à périmètre et change
    constants) liée notamment à la mise en route d?actifs dans les
    activités Déchets ;
  • dans le Reste du monde, d?une forte croissance (+6,7% à périmètre et
    change constants) dans toutes les zones avec notamment des gains de
    contrats industriels en Asie et en Australie ainsi que des effets prix
    favorables en Australie et aux Etats-Unis. Le segment bénéficie en
    outre de l?intégration des activités d?Eau et de Déchets de Proactiva
    Medio Ambiente en Amérique Latine ;
  • au sein des Activités Mondiales, d?une bonne dynamique, avec une
    croissance élevée du Chiffre d?affaires (+9,7% à périmètre et change
    constants), permise par le démarrage de grands projets dans
    l?ingénierie-construction chez Veolia Water Technologies et la SADE.

1.2 Analyse par segment

Chiffre d?affaires (M?)
Au 31 décembre 2014 Au 31 décembre 2013 retraité Variation 2014/2013 Dont croissance interne Dont croissance externe Dont effet de change
France 5 556,7 5 627,4 -1,3% -1,4% +0,1% n/a
Europe hors France 6 623,3 4 830,9 +37,1% -0,2% +36,1% +1,2%
Reste du monde 4 595,4 3 789,6 +21,3% +6,7% +17,1% -2,5%
Activités Mondiales 4 517,7 4 162,5 +8,5% +9,7% -0,4% -0,8%
Autres 2 586,5 4 409,3 -41,3% -4,5% -37,0% +0,2%
Groupe 23 879,6 22 819,7 +4,6% +1,6% +3,3% -0,3%

France

Le chiffre d?affaires de la France est globalement stable à -1,4% à
périmètre constant par rapport au 31 décembre 2013 retraité.

  • Pour les activités Eau, le Chiffre d?affaires diminue de -2,3% (en
    courant et à périmètre constant). Il bénéficie d?une sensible
    progression des indexations tarifaires (+1,2%) qui compense
    partiellement l?érosion contractuelle ainsi que la baisse des volumes
    vendus de -0,7% et la moindre activité travaux, du fait de la
    contraction du marché des travaux publics.
  • Pour les activités Déchets, le Chiffre d?affaires reste relativement
    stable (+0,1% en courant, -0,3% à périmètre constant). Les effets
    légèrement favorables sur les volumes (+0,4%) ainsi que l?augmentation
    des prix nets (hors matières +0,7%) sont compensés par la baisse des
    prix et des volumes des matières recyclées.

Europe hors France

Le chiffre d?affaires en Europe hors France est en progression de +37,1%
en courant (-0,2% à périmètre et change constants). L?impact de la
croissance externe est principalement lié à la prise de contrôle des
filiales de Dalkia International en Europe, intervenue fin juillet 2014
à hauteur de 1 742,1 millions d?euros. A périmètre et change constants,
cette variation est essentiellement localisée :

  • au Royaume Uni : le Chiffre d?affaires est en forte augmentation de
    +15,4% en courant (+4,9% à périmètre et change constants), du fait de
    la contribution des contrats intégrés dans l?activité Déchets (hausse
    des volumes activité liée au démarrage du PFI de Staffordshire et à la
    progression du revenu construction notamment sur Leeds) et de la
    progression des volumes sur la collecte commerciale, les déchets
    dangereux et les services industriels;
  • dans les pays d?Europe Centrale et Orientale : le Chiffre d?affaires
    bénéficie d?une progression de +0,2% à périmètre et change constants
    (+73,5% en courant), directement en lien avec les hausses tarifaires
    dans l?activité Eau (principalement en République Tchèque et en
    Roumanie), compensée par la baisse des travaux en Roumanie (Eau) ;
  • Ces effets sont en partie compensés par la diminution du Chiffre
    d?affaires en Allemagne, de près de -5,4% à périmètre et change
    constants. Ce recul provient principalement de la poursuite de la
    baisse des volumes en collecte commerciale et dans les activités de
    tri-recyclage dans l?activité Déchets, ainsi que de l?effet climat
    défavorable du premier et quatrième trimestre 2014 sur le contrat de
    Braunschweig.

Reste du monde

Le chiffre d?affaires du segment Reste du monde est en progression de
+21,3% en courant (+6,7% à périmètre et change constants).

Cette variation provient essentiellement d?une croissance soutenue du
Chiffre d?affaires :

  • aux Etats-Unis, où le Chiffre d?affaires est en forte progression de
    +8,5% en courant (+5,8% à périmètre et change constants), en raison
    notamment de l?augmentation du chiffre d?affaires sur l?activité
    Énergie (impact des conditions climatiques rigoureuses au premier
    semestre 2014, des nouveaux projets et de la hausse des prix du fuel
    et du gaz) ;
  • en Australie, où le Chiffre d?affaires est en progression de +6,2% à
    périmètre et change constants (+3,1% en courant) en raison d?une part
    de la hausse des tarifs dans la collecte commerciale et d?autre part
    grâce aux gains de nouveaux contrats dans l?Eau (QGC).

L?impact de la croissance externe est principalement lié à la prise de
contrôle de Proactiva Medio Ambiente, intervenue fin novembre 2013 à
hauteur de 433,8 millions d?euros.

Activités Mondiales

Le chiffre d?affaires du segment Activités Mondiales est en progression
de +8,5% en courant (+9,7% à périmètre et change constants). Cette
évolution est principalement due aux variations suivantes :

  • +13,5% à périmètre et change constants et +11,0% en courant pour
    Veolia Water Technologies. La bonne dynamique du Chiffre d?affaires
    provient notamment du démarrage de grands projets dans l?activité
    Design and Build industriel (en particulier des projets de dessalement
    au Moyen Orient Az Zour North et Sadara) ;
  • +9,5% à périmètre et change constants et +9,3% en courant pour la
    SADE. Cette progression est principalement liée à la croissance du
    Chiffre d?affaires à l?international (Côte d?Ivoire, Hongrie,
    Bulgarie, Moldavie, Pérou) et des activités télécoms en France ;
  • +5,1% en courant et +3,9% à périmètre et change constants pour SARPI,
    avec une augmentation des volumes de déchets spéciaux enfouis et
    traités (activité de traitement des huiles) ainsi que la progression
    des activités de valorisation de biogaz.

Autres

Pour rappel, le segment « Autres » comprend la contribution de Dalkia
France jusqu?à la date de décroisement, à savoir le 25 juillet 2014, les
activités Eau Maroc et les contrats de Multiservices Industriels.

La forte diminution du chiffre d?affaires sur la période (-41,3% en
courant, -4,5% à périmètre et change constants) s?explique
essentiellement par les impacts défavorables chez Dalkia France du
climat de l?hiver 2014 et de l?arrêt programmé en France des
Cogénérations gaz sur le premier semestre 2014.

L?impact de la croissance externe est principalement lié à la
déconsolidation de Dalkia France à compter du 25 juillet 2014.

1.3 Analyse par activité

Chiffre d?affaires (M?)
Au 31 décembre 2014 Au 31 décembre 2013 retraité Variation 2014/2013 Dont croissance interne Dont croissance externe Dont effet de change
Eau 11 215,1 10 741,4 +4,4% +3,8% +1,5% -0,9%
Déchets 8 506,3 8 099,7 +5,0% +2,0% +2,6% +0,4%
Énergie (*) 3 926,1 3 756,5 +4,5% -5,4% +9,9% +0,0%
Autres 232,1 222,1 +4,5% +0,0% +4,5%

Print Friendly, PDF & Email

VEOLIA ENVIRONNEMENT: RESULTATS 2014 SUPERIEURS AUX GUIDANCES

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
mattis lectus Aenean eleifend amet, consequat. velit, Lorem ut et, Donec