Communiqué de presse
Novembre 2014
www.vallourec.com





Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014

Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2014 – Vallourec, leader mondial des solutions tubulaires premium, annonce aujourd’hui ses résultats pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois de 2014. Les comptes consolidés ont été présentés par le Directoire au Conseil de Surveillance.

VALLOUREC CONFIRME SA GUIDANCE POUR L’ANNÉE 2014

RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS DE 2014 (9M 2014 comparés aux 9M 2013) :

  • Chiffre d’affaires de 4 036 millions d’euros, en hausse de 1,7 % (+5,3 % à taux de change constants)
  • Résultat brut d’exploitation de 619 millions d’euros, en baisse de 6,4 %, avec un taux de marge brute d’exploitation de 15,3 %
  • Résultat net, part du Groupe de 169 millions d’euros, en baisse de 4,5 %
  • Cash-flow disponible positif à 135 millions d’euros, contre -126 millions d’euros au cours des 9M de 2013

RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE 2014 (T3 2014 comparé au T3 2013) :

  • Chiffre d’affaires de 1 343 millions d’euros, en baisse de 2,6 % (-3,7 % à taux de change constants)
  • Résultat brut d’exploitation de 175 millions d’euros, en baisse de 27,1 %, avec un taux de marge brute d’exploitation de 13,0 %
  • Résultat net, part du Groupe de 25 millions d’euros, en baisse de 68,8 %
  • Cash-flow disponible positif à 98 millions d’euros, contre -26 millions d’euros au T3 2013

CHIFFRES CLÉS
Données en millions d’euros.

T3 T3 % de 9M 9M % de
2014 2013 variation 2014 2013 variation
1 343 1 379 -2,6 % Chiffre d’affaires 4 036 3 969 +1,7 %
175 240 -27,1 % Résultat brut d’exploitation 619 661 -6,4 %
13,0% 17,4% -4,4 pt (en % du CA) 15,3% 16,7% -1,4 pt
80 159 -49,7 % Résultat d’exploitation 345 388 -11,1 %
25 80 -68,8 % Résultat net, part du Groupe 169 177 -4,5 %
+98 (26) +124 m? Cash-flow disponible1 +135 (126) +261m?
  1. Le cash-flow disponible (Free Cash Flow, FCF), mesure à caractère non strictement comptable, se définit comme la capacité d’autofinancement après prise en compte des investissements industriels bruts et de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité.


Commentant ces résultats, Philippe Crouzet, Président du Directoire, a déclaré :

« Le troisième trimestre a été caractérisé par le ralentissement attendu de notre activité Pétrole et gaz au Brésil, en raison principalement de l’ajustement important des stocks de tubes de Petrobras, ainsi que d’un mix produits moins favorable dans la zone EAMEA. La solide performance de notre activité Pétrole et gaz aux États-Unis en a toutefois atténué l’impact. Au Brésil, l’activité Industrie et autres a été affectée par la détérioration de l’environnement macroéconomique, tandis qu’ailleurs, les activités industrielles ont été relativement stables.

L’adaptation de notre outil industriel à l’environnement de marché, combinée à la gestion rigoureuse du besoin en fonds de roulement et des dépenses d’investissements, nous ont permis de générer un cash-flow disponible positif au cours des neuf premiers mois de 2014.

Pour l’ensemble de l’année 2014, nous continuons de viser un chiffre d’affaires proche de celui de 2013, et une baisse du résultat brut d’exploitation d’environ 10 % par rapport à 2013, sous réserve d’autres changements significatifs pouvant affecter les marchés et les taux de change. Le Directoire et l’ensemble des équipes opérationnelles de Vallourec restent engagés sur l’objectif de générer un cash-flow disponible positif en 2014.

En dépit des incertitudes sur le marché, consécutives à l’évolution récente des prix du pétrole, nous demeurons confiants quant à l’attractivité à long terme des marchés internationaux du pétrole et du gaz et restons déterminés à poursuivre notre stratégie visant à fournir les solutions tubulaires à la fois les plus innovantes et les plus compétitives. »

I – CHIFFRE D’AFFAIRES PAR MARCHÉ

Au troisième trimestre 2014, le chiffre d’affaires consolidé s’est établi à 1 343 millions d’euros, en baisse de 2,6 % par rapport au troisième trimestre 2013 (-3,7 % à taux de change constants). La hausse des volumes (+3,5 %) et l’effet de change positif (+1,1 %) ont été plus que compensés par l’effet prix / mix produits négatif (-7,2 %).

Au cours des neuf premiers mois de 2014, le chiffre d’affaires consolidé s’est élevé à 4 036 millions d’euros, en progression de 1,7 % par rapport aux neuf premiers mois de 2013 (+5,3 % à taux de change constants). La hausse des volumes (+7,8 %) a été partiellement compensée par un effet de change négatif (-3,6 %), conjugué à un effet prix / mix produits négatif, notamment au troisième trimestre 2014.

Données en millions d’euros.

T3 T3 % de 9M 9M % de
2014 2013 variation 2014 2013 variation
890 925 -3,8 % Pétrole et gaz 2 668 2 604 +2,5 %
74 65 +13,8 % Pétrochimie 201 217 -7,4 %
964 990 -2,6 % Total Pétrole et gaz, Pétrochimie 2 869 2 821 +1,7 %
71,8 % 71,8 % En % du CA total 71,1 % 71,1 %
131 127 +3,1 % Energie électrique 409 384 +6,5 %
9,8 % 9,2 % En % du CA total 10,1 % 9,7 %
248 262 -5,3 % Total Industrie & autres 758 764 -0,8 %
18,4 % 19,0 % En % du CA total 18,8 % 19,2 %
1 343 1 379 -2,6 % Total 4 036 3 969 +1,7 %



Pétrole et gaz, Pétrochimie

Au cours du troisième trimestre 2014, le chiffre d’affaires Pétrole et gaz s’est établi à 890 millions d’euros, en baisse de 3,8 % (-5,2 % à taux de change constants) par rapport au troisième trimestre 2013.

Au cours des neuf premiers mois de 2014, le chiffre d’affaires Pétrole et gaz a atteint 2 668 millions d’euros, en progression de 2,5 % (+ 6,1 % à taux de change constants) par rapport à la même période l’an passé.

  • Au cours des neuf premiers mois de 2014, la demande aux États-Unis a été soutenue par la hausse de 4,7 % du nombre moyen d’appareils de forage actifs ainsi que par des gains d’efficacité par appareil. Le chiffre d’affaires du Groupe a bénéficié de la hausse des volumes, soutenue par l’accroissement de la demande locale ainsi que par l’offre élargie de Vallourec. À partir de juillet 2014, Vallourec a augmenté les prix de ses tubes OCTG aux États-Unis.
  • Les ventes ont progressé dans la zone EAMEA[1] au cours des neuf premiers mois de 2014 par rapport aux neuf premiers mois de 2013. Au troisième trimestre 2014, les volumes ont été plus élevés mais le mix produits a été moins favorable. Le faible niveau de commandes enregistré par Vallourec au troisième trimestre 2014 affectera les livraisons du Groupe au quatrième trimestre 2014 et en 2015.
  • Les ventes au Brésil ont diminué durant les neuf premiers mois de 2014 par rapport aux neuf premiers mois de 2013. Les ventes du troisième trimestre 2014 ont chuté, par rapport à une base de comparaison élevée au T3 2013. Elles ont été fortement impactées par la décision de Petrobras de supprimer l’essentiel de ses stocks de tubes d’ici la fin de l’année, même si ses plans de forage demeurent inchangés depuis le début de l’année.

Au cours du troisième trimestre 2014, le chiffre d’affaires Pétrochimie s’est élevé à 74 millions d’euros, en hausse de 13,8 % (+13,8 % à taux de change constants) par rapport au troisième trimestre 2013.
Au cours des neuf premiers mois de 2014, le chiffre d’affaires Pétrochimie a atteint 201 millions d’euros, en baisse de 7,4 % (-4,6 % à taux de change constants) par rapport à la même période l’an passé, du fait d’un environnement très concurrentiel et du report de certains projets.

Énergie électrique

Au cours du troisième trimestre 2014, le chiffre d’affaires Énergie électrique s’est élevé à 131 millions d’euros, en hausse de 3,1 % (+3,1 % à taux de change constants) par rapport au troisième trimestre 2013.

Au cours des neufs premiers mois de 2014, le chiffre d’affaires Énergie électrique a atteint 409 millions d’euros, en hausse de 6,5 % (+7,3 % à taux de change constants) par rapport à la même période l’an passé. Le marché de l’énergie électrique conventionnelle a continué de subir la pression sur les prix dans un environnement extrêmement concurrentiel. Le chiffre d’affaires de l’activité nucléaire a progressé par rapport à l’an dernier. Pour mémoire, le chiffre d’affaires de l’activité nucléaire au cours des neuf premiers mois de 2013 avait été affecté par le report de certains projets de 2013 à 2014.

Industrie & autres

Au cours du troisième trimestre de 2014, le chiffre d’affaires Industrie & autres a atteint 248 millions d’euros, en baisse de 5,3 % (-6,1% à taux de change constants) par rapport au troisième trimestre 2013.

Au cours des neuf premiers mois de 2014, le chiffre d’affaires Industrie & autres s’est élevé à 758 millions d’euros et est resté relativement stable par rapport aux neuf premiers mois de 2013 (+4,2 % à taux de change constants).

  • En Europe, le chiffre d’affaires a bénéficié d’une hausse des volumes, compensée par un effet prix / mix produits négatif. Le marché reste concurrentiel, et les indicateurs macroéconomiques continuent de traduire certaines fragilités dans la région.
  • Au Brésil, le chiffre d’affaires est en repli par rapport à l’année dernière en raison de la baisse des ventes de véhicules, notamment de poids lourds (destinés au marché intérieur et à l’export), en raison de la détérioration continue de l’environnement macroéconomique. Le chiffre d’affaires lié aux ventes de minerai de fer du T3 2014 a légèrement baissé par rapport au T3 2013 et devrait de nouveau baisser au T4 2014 en raison de la baisse des prix du minerai de fer.

II – RÉSULTATS FINANCIERS

Compte de résultat consolidé résumé
Données en millions d’euros.

T3 T3 % de 9M 9M % de
2014 2013 variation 2014 2013 variation
564 545 +3,5 % Production expédiée 1 698 1 575 +7,8 %
1 343 1 379 -2,6 % Chiffre d’affaires 4 036 3 969 +1,7 %
(1 028) (985) +4,4 % Coûts industriels des produits vendus1 (2 988) (2 862) +4,4 %
315 394 -20,1 % Marge industrielle 1 048 1 107 -5,3 %
23,5 % 28,6 % -5,1 pt (en % du CA) 26,0% 27,9% -1,9 pt
(137) (139) -1,4 % Coûts administratifs, commerciaux et
de recherche1
(410) (411) -0,2 %
10,2% 10,1% +0,1 pt (en % du CA) 10,2% 10,4% -0,2 pt
175 240 -27,1 % Résultat brut d’exploitation 619 661 -6,4 %
13,0% 17,4% -4,4 pt (en % du CA) 15,3% 16,7% -1,4 pt
80 159 -49,7 % Résultat d’exploitation 345 388 -11,1 %
25 80 -68,8 % Résultat net, part du Groupe 169 177 -4,5 %
  1. Avant dépréciations et amortissements

Analyse du compte de résultat consolidé du troisième trimestre 2014

Le résultat brut d’exploitation du troisième trimestre 2014 s’est établi à 175 millions d’euros, en repli de 27,1 % par rapport au troisième trimestre 2013. Le taux de marge brute d’exploitation a baissé par rapport au troisième trimestre 2013 pour atteindre 13,0 % du chiffre d’affaires. Cette évolution s’explique principalement par des ventes plus faibles au Brésil et, est imputable dans une moindre mesure, à un mix moins favorable ainsi qu’à l’impact négatif des taux de change dans la zone EAMEA. Les coûts administratifs, commerciaux et de recherche (SG&A) sont restés stables à 137 millions d’euros.

Analyse du compte de résultat consolidé des neuf premiers mois de 2014

Le résultat brut d’exploitation des neufs premiers mois de 2014 s’est établi à 619 millions d’euros, en baisse de 6,4 % par rapport à la même période l’an passé. Le taux de marge brute d’exploitation a atteint 15,3 % du chiffre d’affaires, contre 16,7 % lors des neuf premiers mois de 2013. Cette évolution résulte des éléments suivants :

  • Une marge industrielle plus faible à 1 048 millions d’euros, soit 26,0 % du chiffre d’affaires, en raison principalement d’un mix et de volumes moins favorables au Brésil, conjugués à l’impact négatif de la hausse de l’euro face au dollar US, et ce malgré le succès de la mise en oeuvre de nos actions de réduction des coûts.
  • Des coûts administratifs, commerciaux et de recherche (SG&A) qui sont restés stables à 410 millions d’euros, du fait d’un contrôle strict des coûts.


Le résultat d’exploitation des neuf premiers mois de 2014 a reculé de 11,1 % par rapport à la même période de l’an passé, pour atteindre 345 millions d’euros. Ce recul s’explique principalement par la baisse du résultat brut d’exploitation et par des amortissements d’actifs industriels plus élevés résultant des investissements réalisés ces dernières années.

Le résultat financier des neuf premiers mois de 2014 est négatif à -41 millions d’euros, contre
-76 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de 2013. Cette amélioration s’explique principalement par un résultat de change positif lors des neuf premiers mois de 2014.

Le taux effectif d’impôt au cours des neuf premiers mois de 2014 s’est élevé à 35,2 %, contre 35 % au cours de la même période l’an passé.

Le résultat net part du Groupe s’établit à 169 millions d’euros, en baisse de 4,5 % par rapport à l’année dernière.
III – FLUX DE TRÉSORERIE ET SITUATION FINANCIÈRE
Données en millions d’euros.

T3 T3 Variation 9M 9M Variation
2014 2013 2014 2013
+156 +204 -48 Capacité d’autofinancement (CAF) (A) +516 +504 +12
+9 (111) +120 Variation du BFR lié à l’activité (B) (176) (313) +137
+ baisse, (hausse)
(67) (119) +52 Investissements industriels bruts (C) (205) (317) +112
+98 (26) +124 Cash-flow disponible
(A)+(B)+(C)
+135 (126) +261

Au cours des neuf premiers mois de 2014, Vallourec a généré un cash-flow disponible positif de 135 millions d’euros, contre -126 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de 2013. Cette évolution s’explique par les éléments suivants :

  • La capacité d’autofinancement a augmenté de 12 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de 2014 pour atteindre 516 millions d’euros, en raison principalement d’une diminution du montant d’impôts payés.
  • Le besoin en fonds de roulement lié à l’activité a augmenté de 176 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de 2014, contre 313 millions d’euros durant les neuf premiers mois de 2013.
  • Les investissements industriels bruts ont atteint 205 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de 2014, en baisse de 35,3 %. Vallourec continue de viser des dépenses d’investissements à hauteur de 400 millions d’euros pour 2014, et de 450 millions d’euros en moyenne par an à partir de 2015.

Les dividendes totaux payés par le Groupe au cours des neuf premiers mois de 2014 se sont élevés à 142 millions d’euros, dont 84,7 millions d’euros de dividendes en numéraire versés par la société-mère à ses actionnaires.

Au 30 septembre 2014, l’endettement net s’est élevé à 1 657 millions d’euros, soit une hausse de 26 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2013, représentant un ratio d’endettement sur capitaux propres consolidés de 31,3 %.

Au 30 septembre 2014, Vallourec disposait de près de 3,6 milliards d’euros de financements confirmés, y compris des lignes de crédit confirmées non tirées d’un montant de 1,7 milliard d’euros. Le 29 septembre 2014, Vallourec a annoncé le succès d’une émission obligataire pour un montant de 500 millions d’euros à échéance septembre 2024, avec un coupon de 2,25 %. Le produit de cette émission sera utilisé pour les besoins de financement généraux du Groupe et permettra à Vallourec d’augmenter sa flexibilité financière et d’allonger le profil de son endettement.


IV – TENDANCES DE MARCHÉ ET PERSPECTIVES

Dans la zone EAMEA, certains opérateurs pétroliers ont réduit leurs stocks de tubes et reporté certains appels d’offres depuis le deuxième trimestre. Cela s’est traduit par une baisse des commandes Pétrole et gaz qui affectera les livraisons du Groupe au cours des prochains trimestres.
Aux États-Unis, Vallourec continuera de bénéficier d’un niveau élevé de ventes de tubes OCTG au T4 2014, grâce à l’augmentation du nombre d’appareils de forage et à l’amélioration des prix.
Au Brésil, Petrobras devrait atteindre ses objectifs d’ajustement de stocks de tubes d’ici la fin de l’année. L’impact très significatif de cet ajustement, sur le chiffre d’affaires et la marge de Vallourec au troisième trimestre, sera plus faible au T4 2014. Les activités non-Pétrole et gaz resteront affectées par la détérioration continue de l’environnement macroéconomique brésilien et par la baisse des prix du minerai de fer.
Le Groupe n’anticipe pas de changement de tendances au T4 2014 pour les activités Énergie électrique et Industrie & autres en Europe.

En 2015, les livraisons bénéficieront d’un taux de couverture EUR/USD plus favorable.

Sous réserve d’autres changements significatifs pouvant affecter les marchés et les taux de change, Vallourec continue de viser un chiffre d’affaires en 2014 proche de celui de 2013, et une baisse du résultat brut d’exploitation d’environ 10 % par rapport à 2013. Le Groupe reste concentré sur son objectif de génération de cash-flow disponible positif en 2014.

A propos de Vallourec

Vallourec est leader mondial des solutions tubulaires premium destinées principalement aux marchés de l’énergie ainsi qu’à d’autres applications industrielles.

Avec plus de 24 000 collaborateurs, des unités de production intégrées, une R&D de pointe et une présence dans plus de 20 pays, Vallourec propose à ses clients des solutions globales innovantes adaptées aux enjeux énergétiques du XXIe siècle.

Coté sur Euronext à Paris (code ISIN : FR0000120354, Ticker VK) éligible au Service de Règlement Différé (SRD), Vallourec fait partie des indices MSCI World Index, Euronext 100 et SBF 120.

Aux États-Unis, Vallourec a mis en place un programme sponsorisé d’American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (ISIN code : US92023R2094, Ticker : VLOWY). La parité entre l’ADR et l’action ordinaire Vallourec est de 5 pour 1.

www.vallourec.com
Suivez-nous sur Twitter @VallourecGroup

Présentation des résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014

Jeudi 6 novembre 2014



  • Conférence téléphonique analystes en anglais et audio webcast à 18h00 (heure d’Europe centrale).

Pour participer à la conférence, merci de composer le :
0800 279 5004 (depuis le Royaume-Uni), 0805 631 580 (depuis la France),
1877 280 2296 (depuis les États-Unis), +44(0)20 3427 1910 (Autres pays)
Code d’accès à la conférence : 7007012

  • L’audio webcast sera disponible sur le site web à l’adresse suivante :

http://www.vallourec.com/FR/GROUP/FINANCE

  • Une rediffusion de la conférence téléphonique sera disponible jusqu’au
    13 novembre 2014. Pour écouter la rediffusion, merci de composer le :

0800 358 7735 (depuis le Royaume-Uni), 0800 949 597 (depuis la France),
1866 932 5017 (depuis les États-Unis), +44(0)20 3427 0598 (Autres pays)
Code d’accès : 7007012


Réflexions et informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des réflexions et des informations prospectives. De par leur nature, ces réflexions et informations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et services ou les performances futures. Bien que la Direction de Vallourec estime que ces réflexions et informations prospectives sont raisonnables, Vallourec ne peut garantir leur exactitude ou leur exhaustivité et les investisseurs dans Vallourec sont alertés sur le fait que ces réflexions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes qui sont difficiles à prévoir et généralement en dehors du contrôle de Vallourec, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les réflexions et les informations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Vallourec auprès de l’AMF, y compris ceux énumérés dans la section «Facteurs de Risques» du Document de référence déposé auprès de l’AMF le 14 avril 2014
(N° D.14-0358).

Calendrier

24/02/2015 Publication des résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2014
Pour plus d’informations, veuillez contacter
Relations investisseurs
Etienne Bertrand
Tél : +33 (0)1 49 09 35 58
etienne.bertrand@vallourec.com
Relations presse
Héloïse Rothenbühler
Tél : +33 (0)1 41 03 77 50
heloise.rothenbuhler@vallourec.com

Print Friendly, PDF & Email

VALLOUREC : Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-11504234-1'); Donec fringilla suscipit tristique et, lectus consectetur Praesent sed id