Regulatory News :

Total (Paris:FP) (LSE:TTA) (NYSE:TOT) :

1T15 1T14 Variation

vs 1T14

Résultat net ajusté1

  • en milliards de dollars (G$)
2,6 3,3 -22%
  • en dollar par action
1,13 1,46 -23%

Résultat net2 de 2,7 G$ au 1T15

Ratio d?endettement de 28,2% au 31 mars 2015

Production d?hydrocarbures de 2 395 kbep/j au premier
trimestre 2015

Acompte sur dividende au titre du 1T15 à 0,61 ?/action payable
en octobre 2015
3

Le Conseil d?administration de Total, réuni le 27 avril 2015 sous la
présidence de Thierry Desmarest, a pris connaissance des comptes du
Groupe pour le premier trimestre. En commentant les résultats, Patrick
Pouyanné, Directeur Général, a déclaré :

« Dans un contexte marqué par la baisse des prix, Total a réalisé des
avancées significatives dans tous les domaines ce trimestre.

Dans
l?Amont, avec CLOV dont la production a dépassé son plateau, les
démarrages de West Franklin phase 2, d?Eldfisk II et d?Ofon phase 2,
ainsi que l?entrée dans la nouvelle concession ADCO, Total affiche une
production en forte hausse de 10% (4% hors ADCO) par rapport à l?année
précédente. Le Groupe tire ainsi les bénéfices de sa stratégie de
croissance organique. Le Raffinage-Chimie a engagé les plans
d?adaptation des raffineries de Lindsey, La Mède et Donges pour
atteindre ainsi son objectif de réduction de 20% de ses capacités en
Europe à horizon 2017. Enfin, Total poursuit son programme de cessions
d?actifs avec la finalisation des ventes de Bostik et de divers champs
onshore au Nigeria.

Alors que le prix du Brent a baissé de
50% par rapport à l?année précédente, le résultat net ajusté ce
trimestre est de 2,6 milliards de dollars, en baisse de 22% sur la même
période. Total fait preuve de résilience et tire parti de son modèle
intégré. Dans l?Amont, la croissance de la production et les premiers
effets positifs du programme de réduction des coûts opératoires
compensent en partie un environnement difficile. L?Aval réalise à
nouveau un résultat remarquable, bénéficiant de sa restructuration et de
conditions de marché plus favorables dans le raffinage et la
distribution.

Toutes les équipes sont mobilisées pour
réduire les coûts, baisser les points morts et exécuter les projets.
S?appuyant par ailleurs sur un bilan solide, le Groupe est confiant dans
sa capacité à s?adapter pour faire face à cette période de bas prix et à
générer la croissance prévue qui bénéficiera à ses actionnaires. »

Principales données financières issues des comptes consolidés de Total4

En millions de dollars, sauf le taux d?imposition, le résultat
par action et le nombre d?actions
1T15 4T14 1T14 1T15 vs 1T14
Chiffre d?affaires 42 313 52 511 60 687 -30%
Résultat opérationnel ajusté des secteurs 3 809 3 705 6 182 -38%
Résultat opérationnel net ajusté des secteurs 2 780 2 797 3 699 -25%
Amont 1 359 1 596 3 092 -56%
Raffinage-Chimie 1 100 956 346 x3
Marketing & Services 321 245 261 +23%
Quote-part du résultat net ajusté

des sociétés mises en équivalence

634 653 830 -24%

Taux moyen d?imposition du Groupe5

46,2% 40,1% 57,7%
Résultat net ajusté 2 602 2 801 3 327 -22%
Résultat net ajusté dilué par action (dollars) 1,13 1,22 1,46 -23%
Résultat net ajusté dilué par action (euros) 1,00 0,98 1,07 -6%
Nombre moyen pondéré dilué d?actions (millions) 2 285 2 287 2 277
Résultat net part du Groupe 2 663 (5 658) 3 335 -20%

Investissements6

8 809 8 152 5 865 +50%
Désinvestissements 2 984 1 689 1 840 +62%

Investissements nets7

5 825 6 409 4 025 +45%
Flux de trésorerie d?exploitation 4 387 7 354 5 338 -18%
Flux de trésorerie d?exploitation ajusté 4 635 5 721 6 204 -25%

Faits marquants depuis le début du premier trimestre 20158

  • Entrée dans la nouvelle concession ADCO à hauteur de 10% pour une
    durée de 40 ans à Abou Dabi, effective au 1
    er
    janvier 2015
  • Finalisation des cessions de Bostik et de blocs onshore au
    Nigeria
  • Démarrage de la production d?Eldfisk II en mer du Nord norvégienne
  • Mise en production de la phase 2 du projet West Franklin en mer du
    Nord britannique
  • Production de gaz et arrêt du brûlage sur le champ d?Ofon au Nigeria
  • Annonces des projets de réduction des capacités des raffineries de
    Lindsey (Royaume-Uni) et La Mède (France) et du projet de
    modernisation de la raffinerie de Donges (France)

Analyse des résultats des secteurs

Amont

> Environnement ? prix de vente liquides et gaz*

1T15 4T14 1T14 1T15 vs 1T14
Brent ($/b) 53,9 76,6 108,2 -50%
Prix moyen des liquides ($/b) 49,5 61,7 102,1 -52%
Prix moyen du gaz ($/Mbtu) 5,38 6,29 7,06 -24%
Prix moyen des hydrocarbures ($/bep) 41,8 50,5 73,4 -43%

* Filiales consolidées, hors marges fixes.

> Production

Production d?hydrocarbures 1T15 4T14 1T14 1T15 vs 1T14
Productions combinées (kbep/j) 2 395 2 229 2 179 +10%
Liquides (kb/j) 1 240 1 077 1 031 +20%
Gaz (Mpc/j) 6 312 6 219 6 268 +1%

La production d?hydrocarbures a été de 2 395 milliers de barils
équivalent pétrole par jour (kbep/j) au premier trimestre 2015, en
hausse de 10% par rapport au premier trimestre 2014, en raison des
éléments suivants :

  • +4% liés à la croissance de la production des nouveaux projets,
    notamment CLOV, Eldfisk II, Ofon phase 2 et West Franklin phase 2,
  • +3% liés à l?effet de la baisse des prix, notamment dans les contrats
    PSC,
  • +6% liés à la nouvelle concession ADCO aux Emirats arabes unis,
  • -3% liés au déclin naturel des productions.

> Résultats

En millions de dollars,

sauf taux moyen d?imposition

1T15 4T14 1T14 1T15 vs 1T14
Résultat opérationnel ajusté* 2 029 2 174 5 501 -63%
Taux moyen d?imposition** 60,5% 57,0% 59,5%
Résultat opérationnel net ajusté* 1 359 1 596 3 092 -56%
Dont quote-part du résultat ajusté des sociétés mises en équivalence 503 533 733 -31%
Investissements 8 151 6 287 5 311 +53%
Désinvestissements 1 162 1 473 1 799 -35%
Flux de trésorerie d?exploitation 3 525 2 608 3 811 -8%
Flux de trésorerie d?exploitation ajusté 2 919 3 665 5 133 -43%

* Le détail des éléments d?ajustement figure dans les informations
par secteur d?activité des états financiers.

** Il se
définit de la manière suivante : (impôt sur le résultat opérationnel net
ajusté) / (résultat opérationnel net ajusté – quote-part du résultat des
sociétés mises en équivalence – dividendes reçus des participations +
impôt sur le résultat opérationnel net ajusté).

Le résultat opérationnel net ajusté du secteur Amont s?établit à 1 359
M$ au premier trimestre 2015, en recul de 56% par rapport au premier
trimestre 2014, affecté essentiellement par la baisse du prix du Brent,
partiellement compensée par la croissance de la production et les
premiers effets positifs du programme de réduction des coûts. Le taux
moyen d?imposition de l?Amont s?élève à 60,5%, impacté notamment par la
consolidation d?ADCO.

Raffinage-Chimie

> Volumes raffinés et taux d?utilisation*

1T15 4T14 1T14 1T15 vs 1T14
Total volumes raffinés (kb/j) 1 931 1 887 1 700 +14%
France 737 632 617 +19%
Reste de l?Europe 795 852 787 +1%
Reste du monde 399 403 296 +35%
Taux d?utilisation**
Sur bruts traités 87% 82% 77%
Sur bruts et autres charges 88% 86% 83%

* Y compris quote-part dans TotalErg. Le résultat relatif aux
raffineries en Afrique du Sud, aux Antilles françaises et en Italie est
reporté dans le secteur Marketing & Services.

** Sur la
base de la capacité de distillation en début d?année.

Les volumes raffinés sont en hausse de 14% au premier trimestre 2015 par
rapport au premier trimestre 2014, bénéficiant d?un niveau de
maintenance plus faible en France au premier trimestre 2015 ainsi que du
démarrage de Satorp, à pleine capacité depuis août 2014.

> Résultats

En millions de dollars,
sauf l?ERMI
1T15 4T14 1T14 1T15 vs 1T14
Indicateur de marge de raffinage européenne ERMI ($/t) 47,1 27,6 6,6 x7
Résultat opérationnel ajusté* 1 335 1 069 328 x4
Résultat opérationnel net ajusté* 1 100 956 346 x3
dont Chimie de spécialités** 116 155 139 -17%
Investissements 434 875 250 +74%
Désinvestissements 1 766 157 11 na
Flux de trésorerie d?exploitation 314 3 113 1 593 -80%
Flux de trésorerie d?exploitation ajusté 1 380 1 465 617 x2

* Le détail des éléments d?ajustement figure dans les informations
par secteur d?activité des états financiers.

** Hutchinson
et Atotech, Bostik jusqu’à février 2015.

L?indicateur de marge de raffinage européenne s?établit à un niveau très
élevé de 47,1 $/t ce trimestre, soutenu par une bonne demande en
produits finis, en particulier en essence, et par un niveau de
maintenance assez important, notamment dans les raffineries situées aux
Etats-Unis. Les marges de pétrochimie sont restées bien orientées.

Le résultat opérationnel net ajusté du secteur Raffinage-Chimie s?élève
à 1 100 M$ au premier trimestre 2015, un niveau trois fois plus élevé
qu?au premier trimestre 2014. Le secteur continue de profiter de sa
restructuration et a su tirer parti des marges plus élevées.

Marketing & Services

> Ventes de produits pétroliers

Ventes en kb/j* 1T15 4T14 1T14 1T15 vs 1T14
Europe 1 103 1 132 1 058 +4%
Reste du monde 711 678 593 +20%
Total des ventes du Marketing & Services 1 814 1 810 1 651 +10%

* Hors négoce international (trading) et ventes massives Raffinage,
et y compris quote-part dans TotalErg.

Les ventes de produits pétroliers sont en hausse de 10% au premier
trimestre 2015 par rapport au premier trimestre de l?an passé,
bénéficiant de conditions climatiques plus favorables, du
repositionnement des réseaux du Groupe en Europe ainsi que du
développement dans les zones en croissance, notamment en Egypte où Total
tire parti de ses acquisitions.

> Résultats

En millions de dollars 1T15 4T14 1T14 1T15 vs 1T14
Chiffre d?affaires hors Groupe 19 620 24 079 26 470 -26%
Résultat opérationnel ajusté* 445 462 353 +26%
Résultat opérationnel net ajusté* 321 245 261 +23%
dont Energies Nouvelles (42) (15) 28

Print Friendly, PDF & Email

Total : Résultats du premier trimestre 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
libero ut at id suscipit neque. venenatis velit, elit.