La Communauté d?États indépendants (CEI) a récemment connu d?importants
changements sur le marché en amont. Des projets de pipeline concurrents
ont progressé rapidement ou ont connu une perte d?investissement
inattendue, tandis que les contrats les plus décisifs de l?histoire de
l’industrie pétrolière et gazière ont été signés. Toutefois, dans un
contexte d?incertitude persistante dans ce secteur, le Sommet de la CEI
pour les technologies d’extraction dans le secteur pétrolier et gazier
proposera une analyse complète des activités industrielles de la région,
tout en donnant accès à 300 décideurs clés du secteur.

Organisé par The Energy Exchange avec le soutien de TOTAL, le 13ème
Sommet de la CEI pour les technologies d’extraction dans le secteur
pétrolier et gazier se tiendra du 21 au 23 mai 2013 à l’hôtel Westin
Paris?Vendôme, à Paris, en France. La conférence mettra en lumière
toutes les opportunités et tous les défis posés par la CEI ; elle
permettra également d?entrer en contact avec les dirigeants influents de
SOCAR, de BP Azerbaïdjan, de Gazprom, de Shtokman Development AG, de la
Commission Européenne, de Wintershall, de Statoil et de nombre d?autres
sociétés.

L?avenir de l?approvisionnement en pétrole et en gaz est affecté par des
facteurs tant mondiaux que locaux. De grands analystes originaires des
Etats-Unis, du Japon, de Chine et d?Australie seront présents pour
apporter un éclairage sur la dynamique du marché mondial.

Les toutes récentes modifications réglementaires et la dynamique de
l?offre et de la demande, qui influencent les décisions essentielles en
matière d?exploration et de production pétrolière et gazière au sein de
la CEI seront discutées lors de la première journée du Sommet. De grands
dirigeants examineront le rôle de l?Azerbaïdjan comme autre source
d?approvisionnement en gaz naturel pour l?Europe ? avec des volumes de
production prévus de 50 milliards de mètres cubes par an d?ici la fin
2025 ? ainsi que les raisons de l?orientation européenne du Turkménistan
? un pays classé quatrième au monde pour ses réserves en gaz naturel.

De plus, des intervenants présenteront les toutes dernières évolutions
sur le marché du gaz au sein de la CEI, et montreront comment la
modification du paysage énergétique américain va influencer la dynamique
de l?offre et de la demande en Europe et en Russie.

La deuxième journée proposera des discussions sur les toutes dernières
avancées des projets en cours dans la région, les plans stratégiques
visant le développement du potentiel des ressources existantes, ainsi
que les nouvelles opportunités, notamment concernant le Corridor Sud et
la Voie maritime du Nord, en arctique.

Deux réunions-débats particulièrement instructives auront également
lieu. La première portera sur la manière dont le rôle de la Russie en
qualité de principal fournisseur en gaz de l?Europe (produisant
actuellement 655,007 milliards de mètres cubes de gaz) va changer au
cours des 10 à 15 prochaines années ; la seconde présentera différents
points de vue sur l?avenir du marché du pétrole et du gaz en Europe.

La troisième journée sera consacrée aux opportunités du GNL, de
l?offshore et du pétrole brut dans la CEI. Parmi les sujets abordés
durant cette journée figureront notamment : le rôle de Rosneft en
Arctique ; les perspectives du GNL, ainsi que les mesures urgentes à
prendre afin d’obtenir des avantages à long terme ; les projets-pilotes
non conventionnels en cours en Russie ; la manière dont tirer profit
avec rentabilité des ressources limitées du Kazakhstan et de
l?Azerbaïdjan et le moment opportun pour leur développement.

Parmi les participants au 13ème Sommet de la CEI pour les
technologies d’extraction dans le secteur pétrolier et gazier,
mentionnons : la délégation de Gazprom et de SOCAR ; Pierre Offant,
Directeur Général de NCOC ; Ivan Grachev, Président de la Commission de
l?énergie, la Douma de la Fédération de Russie ; Yves Louis
Darricarrere, Directeur Général, Exploration and Production, TOTAL E&P,
et bien d?autres.

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

The Energy Exchange : le Sommet de la CEI pour les technologies d'extraction dans le secteur pétrolier et gazier fournira un aperçu des éléments essentiels permettant de développer la région à l’

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |