Swisscanto Holding AG /
Swisscanto Investment Update septembre 2014
. Est traité et transmis par NASDAQ OMX Corporate Solutions.
L »émetteur est uniquement responsable du contenu de ce communiqué de presse.

Communiqué de presse

Un cycle des taux en phase d’exagération

Zurich, le 1er septembre 2014 – La reprise économique est plus forte que prévue aux Etats-Unis et plus faible que prévue en Europe. Ce qui met la Banque centrale européenne (BCE) sous pression et la pousse à recourir, probablement dès le mois de septembre, au « Quantitative Easing » qu’elle avait envisagé. L’attente d’autres actions de la BCE favorise toujours la hausse de cours des actions et des obligations. Nous conservons notre tactique pour les actions et les obligations; en ce qui concerne les monnaies, nous mettons l’accent sur la position courte en euros.

Au lieu de la «grande rotation» tant attendue des actions au détriment des obligations, nous assistons à des afflux dans les deux catégories de placement, ce qui a de nouveau entraîné les emprunts d’Etat européens vers des rendements à des niveaux planchers. En ce qui concerne les actions, ce sont surtout les titres américains qui en tirent profit: le baromètre du marché américain S&P 500 a atteint un nouveau sommet historique à plus de 2 000 points. Dans l’ensemble, les actions sont évaluées à leur juste valeur, contrairement aux obligations qui sont clairement surévaluées. En fin de compte, cela vaut autant pour les emprunts d’Etat sûrs que pour les emprunts d’entreprise dont les différentiels de rendement dans toutes les catégories de solvabilité sont actuellement plus bas que jamais. Aucun déclencheur significatif capable de mettre fin à la hausse des cours des obligations n’est prévu à court terme. Sur le plan technique, les marchés des capitaux restent donc encore bien orientés.

Obligations: la sous-pondération est maintenue
La sous-pondération tactique que nous pratiquons depuis quelques mois sur les obligations dans l’attente d’un revirement des taux a pesé en termes de performance. Le mois dernier, les cours des titres de la Confédération et des obligations d’Etat allemandes ont de nouveau atteint des planchers historiques – les rendements dans la périphérie européenne continuent également à décliner et se situent désormais à des niveaux plus bas que ceux connus avant la crise de la dette en Europe. De toute évidence, les attentes du marché se reflètent dans des rendements historiquement bas, indiquant que la situation que connaît le Japon, caractérisée par une faible croissance et une déflation, pourrait toucher l’Europe. Ou alors la BCE maintient-elle les taux à un niveau bas sur une longue période pour aider les pays européens à réduire plus facilement leurs dettes d’Etat encore élevées? Nous partons du principe qu’un revirement des taux se prépare, amorcé par les Etats-Unis, et nous attendons dès lors avant de miser sur la tendance actuelle dans le cycle de taux – même si cela nous réduira encore la performance à court terme.

Actions: la surpondération est maintenue
Les marchés des actions ont bien survécu aux légers troubles causés par un ensemble de risques géopolitiques. Cette évolution correspondait à nos attentes. En revanche, nous avons sous-estimé la force du marché des actions américain en comparaison internationale. Nous maintenons notre surpondération des actions européennes pour plusieurs raisons fondamentales: selon les estimations actuelles des analystes, les bénéfices des entreprises ne devraient augmenter dans aucune région du monde autant qu’en Europe (+14 %) l’an prochain – c’est surtout la dévaluation de l’euro qui fait croître la compétitivité internationale des entreprises européennes, ce qui, pour la BCE, représente un effet indésirable de sa politique monétaire. Les bénéfices en hausse des entreprises, conjugués à l’évaluation actuelle du marché, portent à croire que la hausse des cours des actions européennes va se poursuivre. La quote-part d’un fonds d’actions à dividendes élevés pourrait convenir aux investisseurs qui ont de plus en plus de difficultés à générer des rendements dans cet environnement persistant de taux bas.

Votre interlocuteur :
Thomas Härter, Responsable Stratégie de placement
Téléphone +41 58 344 49 46, thomas.haerter@swisscanto.ch

Swisscanto Asset Management SA, Europaallee 39, 8021 Zurich
www.swisscanto.ch

Swisscanto – leader de la gestion d’actifs
Swisscanto figure parmi les plus grands promoteurs de fonds de placement, gérants de fortune et prestataires de solutions pour la prévoyance professionnelle et privée en Suisse. Cette entreprise collective des Banques Cantonales Suisses gère pour les clients une fortune de CHF 51,9 milliards et emploie 400 collaborateurs à Zurich, Berne, Bâle, Pully, Londres, Francfort-sur-le-Main et Luxembourg (situation au 31 mars 2014).

En tant que spécialiste confirmé, Swisscanto développe des solutions de placement et de prévoyance de première qualité pour des investisseurs privés, des entreprises et des institutions. En tant que promoteur de fonds, Swisscanto est régulièrement primé au niveau national et international. Swisscanto est en outre connu pour son rôle de pionnier dans le domaine des placements durables et pour son étude « Les caisses de pensions suisses » publiée chaque année.


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: Swisscanto Holding AG via Globenewswire
HUG#1852834

Print Friendly, PDF & Email

Swisscanto Investment Update septembre 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |