Swisscanto Holding AG /
Swisscanto Investment Update juillet 2014
. Est traité et transmis par NASDAQ OMX Corporate Solutions.
L »émetteur est uniquement responsable du contenu de ce communiqué de presse.

Communiqué de presse

La marée monétaire continue à maintenir tous les bateaux à flot

Zurich, le 1 juillet 2014 – Le mois boursier écoulé a été entièrement placé sous le signe des banques centrales : C’est surtout le paquet de mesures de la Banque centrale européenne (BCE) qui a poussé les marchés des actions et des capitaux à acheter, la nouvelle guerre en Irak ne les ayant pas du tout perturbés. Les facteurs de retenue qui pourraient conduire à un renversement de tendance sur les bourses ne sont pas encore en vue. Nous conservons notre surpondération en actions au détriment des obligations et des liquidités, la légère sous-pondération des matières premières étant ramenée à une position neutre.

Avec ses libéralités étendues de politique monétaire, la BCE a répondu aux attentes des marchés. Le chef de la BCE, Mario Draghi, a déclaré : « Nous avons prolongé l’accès des banques à des liquidités illimitées jusqu’à la fin 2016. C’est un signal ». Ainsi, l’octroi de crédit aux entreprises doit être rendu attrayant pour les banques européennes. Ce sont surtout les petites et les moyennes entreprises dans la périphérie européenne qui ont des difficultés d’obtenir de leur banque les financements désirés. Selon les indications les plus récentes de la BCE, l’octroi de crédit dans la zone euro continue à diminuer (-2,7 % par rapport à l’année précédente).

Conjoncture : Les perspectives mondiales restent positives
Les indicateurs précoces mondiaux permettent de conclure à la poursuite de la reprise économique largement soutenue. La seule exception à ces attentes positives est constituée par la France. Il existe de grandes différences dans la dynamique de la croissance entre les États-Unis et l’Europe. L’économie américaine croît de nouveau fortement après les rudes mois d’hiver (taux de croissance du PIB de 4 % au T2) – nous considérons ainsi que la saison des rapports en juillet aura une connotation largement positive. En Europe, la croissance reste tout juste positive ; le chômage ne recule que très lentement (taux de chômage actuel de 11,7 % contre 12 % l’année précédente). Nous ne voyons aucun risque de déflation. L’avance économique aux États-Unis trouve son application dans une extension de la progression des rendements des bons du Trésor américain devant les obligations et les obligations fédérales. Même les principaux indices américains d’actions ont atteint en juin de nouveaux sommets historiques.

Intérêts : La banque centrale américaine « behind the curve »
Le flux continuel de liquidités continue à empêcher, dans les obligations, le retournement escompté des intérêts. La banque centrale américaine est, de notre point de vue, parvenue désormais en position de « behind the curve » – c’est-à-dire qu’il existe plusieurs signaux selon lesquels les éventuelles hausses de taux directeur ne pourront être décidées que trop tardivement. La banque centrale américaine devra augmenter son taux directeur si possible rapidement et fortement, ce qui pourrait devenir difficile à digérer pour les marchés des actions et des capitaux. Mais ce n’est pas encore le cas à l’heure actuelle ; les attentes inflationnistes aux USA restent encore stables autour des 2,2 %/2,3 %. C’est la raison pour laquelle, pour trouver un léger rendement, des emprunts de toutes les solvabilités et durations restent recherchés plus ou moins à l’aveuglette. Cela a renchérit une nouvelle fois les obligations d’État et celles des entreprises. Au lieu de nous concentrer comme jusqu’à présent sur les durations courtes pour les emprunts en EUR, nous passons à une duration neutre.

Monnaies : Un dollar toujours long
Nous conservons la surpondération étendue dans le bloc dollar réalisée avant l’échéance mensuelle. Aucun changement n’est effectué dans les autres positions en devises.

Actions : La surpondération est maintenue
Nous ne changeons rien non plus à notre surpondération en actions au détriment des obligations et des liquidités. Les conditions sous-jacentes à de nouvelles hausses des cours des actions sont toujours réunies à court et à moyen terme. Nous continuons à considérer que le plus grand potentiel de hausse des cours reste constitué par les actions européennes.

Votre interlocuteur :
Thomas Härter, Responsable Stratégie de placement
Téléphone +41 58 344 49 46, thomas.haerter@swisscanto.ch

Swisscanto Asset Management SA, Europaallee 39, 8021 Zurich
www.swisscanto.ch

Swisscanto – leader de la gestion d’actifs

Swisscanto figure parmi les plus grands promoteurs de fonds de placement, gérants de fortune et prestataires de solutions pour la prévoyance professionnelle et privée en Suisse. Cette entreprise collective des Banques Cantonales Suisses gère pour les clients une fortune de CHF 51,9 milliards et emploie 400 collaborateurs à Zurich, Berne, Bâle, Pully, Londres, Francfort-sur-le-Main et Luxembourg (situation au 31 mars 2014).

En tant que spécialiste confirmé, Swisscanto développe des solutions de placement et de prévoyance de première qualité pour des investisseurs privés, des entreprises et des institutions. En tant que promoteur de fonds, Swisscanto est régulièrement primé au niveau national et international. Swisscanto est en outre connu pour son rôle de pionnier dans le domaine des placements durables et pour son étude « Les caisses de pensions suisses » publiée chaque année.


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: Swisscanto Holding AG via Globenewswire
HUG#1808057

Print Friendly, PDF & Email

Swisscanto Investment Update juillet 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |