• Objectifs financiers de l’exercice atteints :
    • Croissance interne du chiffre d’affaires de + 2,3 %
    • Résultat opérationnel en hausse de + 10,7 % hors effet de change et coûts exceptionnels, avec une marge opérationnelle en amélioration de 0,5 % pour atteindre 5,7 % hors effet de change
      • Un programme d’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts qui porte ses fruits
      • Une amélioration de la rentabilité en Services sur Site en Europe et dans le Reste du Monde
      • Une progression à deux chiffres en Services Avantages et Récompenses
    • Une progression du résultat net part du Groupe : + 11,6 % et + 20,3 % hors effet de change.
  • Un modèle financier très solide, générateur de liquidités
  • Sodexo vise pour l’exercice 2014-2015 : une croissance interne du chiffre d’affaires de l’ordre de + 3 % et une progression du résultat opérationnel de + 10 % (hors effet de change)

Issy-les-Moulineaux, le 13 novembre 2014 – Sodexo (NYSE Euronext Paris FR 0000121220-OTC : SDXAY) : lors du Conseil d’Administration du 10 novembre 2014 présidé par Pierre Bellon, Michel Landel, Directeur Général, a présenté les performances de l’exercice 2013-2014, clos le 31 août 2014.

Performances financières de l’exercice 2013-2014 :

En millions d’euros Exercice clos le 31 août Variation
à taux de change courant
Variation
à taux de change constant
Exercice
2013-2014
Exercice
2012-2013
Chiffre d’affaires 18 016 18 397 – 2,1 % + 2,6 %
Croissance interne 2,3 % 1,1 %
Résultat opérationnel avant coûts exceptionnels[1] 966 964 + 0,2 % + 10,7 %
Marge opérationnelle avant coûts exceptionnels[1]
hors effet de change
5,7 % 5,2 %
Coûts exceptionnels[1] (27) (139)
Résultat opérationnel publié 939 825 + 13,8 % + 25,9 %
Résultat financier (173) (136)
Taux effectif d’impôt 34,8 % 34,3 %
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE PUBLIÉ 490 439 + 11,6 % + 20,3 %
Taux d’endettement net (au 31 août)[2] 12% 16 %
Dividende par action (en euros) 1,80[3] 1,62 + 11,1 %


[1] Résultat opérationnel et marge opérationnelle avant coûts enregistrés dans le cadre du programme d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts en 2012-2013 et en 2013-2014 et après quote-part dans les résultats des mises en équivalence dans le prolongement de l’activité.

[2] Dette financière nette sur capitaux propres et intérêts minoritaires.

[3] Dividende soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale du 19 janvier 2015.

Commentant ces résultats,
Michel Landel, Directeur Général de Sodexo, a déclaré :


« Sodexo a atteint ses objectifs 2013-2014 et amélioré sa rentabilité, notamment au sein de l’activité Services sur Site. Notons également la forte dynamique des services Avantages et Récompenses. Enfin la part des services de facilities management continuent à augmenter, pour représenter désormais 28 % de notre chiffre d’affaires, reflétant une demande croissante de nos clients en matière de services intégrés. Je tiens à remercier l’ensemble de nos collaborateurs qui ont exprimé cette année encore un engagement toujours plus fort. Cette implication et les progrès réalisés nous permettent de rester confiants dans une nouvelle progression de la rentabilité en 2014-2015. »

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé de Sodexo pour l’exercice 2013-2014 s’élève à 18 milliards d’euros. La croissance interne ressort à + 2,3 %.

Services sur Site

La croissance interne de l’activité Services sur Site a été de + 1,8 %. Dans une économie mondiale en faible croissance, cette progression démontre la demande accrue des offres intégrées de Services de Qualité de Vie dans la plupart des zones géographiques. Les offres de Sodexo bien adaptées avec une part importante de services de facilities management, ont permis au Groupe d’atténuer les baisses de volumes en services de restauration, notamment en Europe, conséquence des réductions d’effectifs de la part des clients.

Par segment de clientèle, sur la même base de comparaison, la croissance interne du chiffre d’affaires a été la suivante :

  • + 2,2 % en Entreprises et Administrations. Elle résulte de trois tendances divergentes :
  • d’une part, une demande soutenue des entreprises en Amérique du Nord, en Europe et sur les marchés émergents pour les contrats multiservices à fort contenu de maintenance technique ;
  • et d’autre part,
  • une baisse des volumes des services de restauration dans plusieurs pays, notamment en Europe. La recherche d’économies supplémentaires par les clients, la réduction de leurs effectifs ainsi que la baisse des dépenses des consommateurs font ressentir leurs effets, notamment en France, au Pays-Bas, en Italie et en Espagne.
  • un fort ralentissement de l’activité dans les Bases-Vie (- 4,5 %) et ce, en particulier dans le secteur minier au niveau mondial et plus précisément en Afrique, au Moyen-Orient, en Australie ainsi qu’en Amérique latine ;

À noter que la croissance interne en Entreprises et Administrations hors Bases-Vie, a été de l’ordre de + 4 %.

  • + 1,1 % en Santé et Seniors résultant d’une croissance sur site modérée tant en Amérique du Nord qu’en Europe. Il convient de noter également l’arrêt volontaire de la montée en puissance d’un nouveau contrat multi-sites de services intégrés en Amérique du Nord.
  • + 1,4 % en Éducation, ce qui traduit notamment une légère hausse du nombre de consommateurs (étudiants et élèves) en Amérique du Nord, et un solide développement dans les pays émergents qui bénéficient de l’expertise de Sodexo dans ce segment.

Services Avantages et Récompenses

La croissance interne de l’activité Services Avantages et Récompenses à + 13 %, est en forte accélération par rapport à celle enregistrée en 2012-2013. Elle traduit le dynamisme continu en Amérique latine mais aussi un bon développement en Asie, notamment en Inde et en Chine.

Principaux mesureurs de progrès

Les principaux indicateurs de croissance du Groupe se sont établis à :

  • 93,4 % pour le taux de fidélisation des clients, en nette amélioration par rapport à l’exercice précédent malgré le choix de Sodexo de sortir de certains contrats devenus insuffisamment rentables et des fins de chantiers sur certaines Bases-Vie. Ce taux particulièrement élevé (près de 97 %) au Royaume-Uni et en Irlande a également progressé en Europe continentale, en Amérique latine et en Bases-Vie ;
  • + 2,5 % pour la croissance sur sites existants contre 2,1 % pour l’exercice précédent. Cette évolution est principalement due à une meilleure performance des équipes de Sodexo pour répercuter l’inflation dans les prix tant en Europe qu’en Amérique Latine. Cela a permis de compenser la baisse continue des volumes dans les services de restauration en Europe et le ralentissement de la croissance économique dans certains pays émergents
  • 7,1 % pour le taux de développement (gain de nouveaux contrats) contre 7,8 % en 2012-2013, mais en progression par rapport à l’exercice précédent en Europe continentale, en Chine et en Bases-Vie grâce aux nombreux succès commerciaux en offres de services intégrés. Le montant des nouveaux contrats gagnés sur l’exercice s’est ainsi élevé à 1,3 milliards d’euros en chiffre d’affaires annuel.

Par ailleurs, dans le domaine des Ressources Humaines, Sodexo a mené une nouvelle Enquête internationale d’engagement auprès d’un échantillon de 130 000 collaborateurs dans 60 pays. Le taux d’engagement des collaborateurs – exprimant à la fois leur satisfaction et leur implication – est un indicateur clé de la performance du Groupe.

Les résultats cette enquête d’engagement mettent en lumière des progrès significatifs :

  • Pour la troisième fois consécutive, le taux d’engagement des collaborateurs est en progrès et affiche une augmentation totale de 11 points depuis 2008.
  • Parmi les principaux enseignements de cette enquête d’engagement, on peut noter que Sodexo offre un cadre de travail stable, pérenne et épanouissant qui se traduit par un taux élevé de satisfaction des collaborateurs interrogés, avec 86 % déclarant en effet préférer travailler pour Sodexo plutôt que pour une entreprise concurrente, 80 % ayant conscience des opportunités d’évolutions professionnelles qui leur sont offertes et 88 % considérant que leur environnement est adapté au type de travail qu’ils effectuent chaque jour.

Résultat opérationnel

À 966 millions d’euros, le résultat opérationnel avant coûts exceptionnels[1] augmente de + 10,7 % hors effet de change et de + 0,2 % à taux de change courant par rapport à l’exercice précédent.

Ce résultat opérationnel comprend d’excellentes progressions de :

  • + 20,5 % dans l’activité Services sur Site dans le Reste du Monde[2] ;
  • + 17,7 % en Services sur Site en Europe continentale ;
  • et près de + 12 % en Services Avantages et Récompenses.

Par ailleurs, en raison de coûts importants liés à la mobilisation de grands contrats, le résultat opérationnel en Services sur Site en Amérique du Nord et au Royaume-Uni et Irlande est resté quasi-stable par rapport à l’exercice précédent.

La marge opérationnelle consolidée (hors effet de change) s’est ainsi améliorée de 0,5 %, passant de 5,2 % en 2012-2013 à 5,7 % en 2013-2014. Après prise en compte des effets de change, la marge opérationnelle consolidée s’élève à 5,4 % à taux courant.

La Direction Générale avait lancé en début d’exercice 2012-2013 un programme d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts. Ce programme avait pour objectif de permettre au Groupe de réduire ses coûts d’exploitation sur site et de diminuer de manière durable ses frais administratifs, avec des économies annuelles s’étalant progressivement à partir des exercices 2013-2014 et 2014-2015.

Au cours de l’exercice 2013-2014, des charges exceptionnelles liées à ce programme ont été comptabilisées à hauteur de 27 millions d’euros. Il s’agit :

  • dans la marge brute : de 12 millions de charges exceptionnelles liées à la dépréciation d’actifs et aux coûts nets de sortie de certains contrats ou d’activités devenus insuffisamment rentables ;
  • dans les charges administratives : de 15 millions de charges exceptionnelles notamment liées à différentes mesures prises pour réduire les coûts.

Sur une période de 18 mois, entre septembre 2012 et février 2014, le programme d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts s’est traduit par une charge totale de 166 millions d’euros. Sodexo a bénéficié au cours de l’exercice des premiers effets positifs de la mise en oeuvre de ce plan à hauteur de 100 millions d’euros d’économies durables. Les économies annuelles attendues de ce programme pour 2014-2015 sont de 160 millions d’euros, permettant un payback de 100 %.

Par ailleurs, dans le cadre de ce plan, Sodexo a choisi de renoncer à des contrats et des activités représentant un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 450 millions d’euros.

Le résultat opérationnel publié est de 939 millions d’euros, en progression de + 13,8 % à taux de change courant et de + 25,9 % hors effet de change.

[1] Coûts enregistrés dans le cadre du programme d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts en 2012-2013 et en 2013-2014

[2] Le Reste du Monde regroupe les activités de Sodexo en Amérique Latine, Asie, Afrique et Moyen Orient ainsi que la gestion des Bases Vie au niveau mondial.

Résultat net part du Groupe

Le résultat net part du Groupe atteint 490 millions d’euros contre 439 millions d’euros pour l’exercice précédent, en progression de + 11,6 % ou de + 20,3 % hors effet de change. En effet, au cours de l’exercice écoulé, le real brésilien s’est déprécié de 12,4 % par rapport à l’euro. Le dollar US et la livre sterling ont varié respectivement de – 3,9 % et de + 1,6 %. De plus, dans la continuité de la méthode de conversion utilisée depuis 2010 pour la conversion du bolivar vénézuélien et pour traduire les performances de l’exercice, Sodexo a appliqué lors de l’arrêté des comptes consolidés un taux moyen de conversion de 51,06 bolivars = 1 USD (soit 67,34 bolivars = 1 euro). L’utilisation de ce nouveau taux pour la conversion des éléments du compte de résultat a représenté sur l’exercice écoulé une dépréciation de 80 % du Bolivar par rapport à l’euro.

Toutefois, il convient de rappeler que ces fluctuations monétaires n’entraînent pas de risques opérationnels dans la mesure où les recettes et les coûts opérationnels des activités locales du Groupe sont libellés dans les mêmes devises.

Le bénéfice net par action s’élève à 3,23 euros contre 2,91 euros pour l’exercice précédent, soit une hausse de + 11 % ou + 19,6 % hors effet de change.

Le coût de mise en oeuvre du programme d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts, net d’impôts, pèse sur ces performances en 2013-2014 à hauteur de 18 millions d’euros (à comparer aux 91 millions d’euros de l’exercice précédent).

Dividende

Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale qui se tiendra le 19 janvier 2015, de porter pour l’exercice écoulé, le dividende à 1,8 euro par action soit une progression de + 11,1 % par rapport à l’exercice précédent. Cette proposition est conforme à la politique du Groupe qui souhaite faire bénéficier les actionnaires de la progression du résultat net part du Groupe ; elle reflète également la grande confiance des membres du Conseil d’Administration dans l’avenir de Sodexo et dans la solidité de son modèle financier, générateur de liquidités.

Cette distribution proposée représente un pay-out ratio de 56 % du résultat net part du Groupe (soit de 54 % avant prise en compte des éléments exceptionnels liés au programme d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts).

Par ailleurs, toute action inscrite sous la forme nominative depuis plus de quatre ans au 31 août 2014 et qui sera conservée ainsi jusqu’à la date de mise en paiement du dividende en février 2015, bénéficiera, d’une majoration de 10 % de ce dividende (dans la limite de 0,5 % du capital par actionnaire).

Flux nets de trésorerie : un modèle financier solide
et générateur de liquidités

Les flux nets de trésorerie liés à l’activité s’élèvent à 825 millions d’euros, en progression de plus de 200 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent. Deux éléments principaux expliquent cette variation :

  • l’augmentation du résultat opérationnel de 119 millions d’euros, l’exercice 2012-2013 ayant notamment été impacté par des charges plus importantes de mise en oeuvre du programme d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de réduction des coûts ;
  • une forte amélioration du besoin en fonds de roulement grâce en particulier à une amélioration des délais de règlement des clients.

Refinancement, remboursement d’emprunts et taux d’endettement

Sodexo a procédé durant l’exercice à deux opérations importantes de refinancement de sa dette :

  • un placement privé (USPP) réalisé par le Groupe en mars 2014 pour 1,1 milliard de dollars U.S. avec des échéances comprises entre 5 et 15 ans et à un taux moyen de 3,8 %,
  • une émission obligataire en juin 2014 d’un montant de 1,1 milliard d’euros, structurée en deux tranches avec maturités de 7,5 et 12 ans, à un taux d’intérêt moyen de 2,1 %.

Ces deux opérations financières ont permis à Sodexo de refinancer, à des conditions plus favorables, les dettes financières venant à échéance en 2014 et en 2015, d’allonger de façon significative la maturité de ses dettes financières et de réduire progressivement son coût d’endettement moyen annuel.

Au 31 août 2014, l’endettement net atteint 371 millions d’euros, ce qui représente 12 % des capitaux propres du Groupe, à comparer aux 16 % au 31 août 2013. À cette même date et compte-tenu des opérations de refinancement réalisées, l’endettement brut représente ponctuellement 5,4 années d’autofinancement par rapport aux 3,4 années à la clôture de l’exercice précédent.

Evénements postérieurs à la clôture

La filiale de Sodexo Avantages et Récompenses au Royaume-Uni a annoncé, le 12 septembre 2014, être parvenu à un accord pour l’acquisition de Motivcom plc. Cette acquisition devrait être finalisée d’ici fin 2014.

Récompenses

L’engagement de Sodexo en matière de responsabilité économique, sociale et environnementale a été salué, au cours de l’exercice, par d’importantes distinctions :

  • Membre du DJSI World et le DJSI STOXX depuis 2005, Sodexo a été désigné pour la dixième année consécutive « Leader mondial de son secteur d’activité » par le Dow Jones Sustainability Indices (DJSI). Le Groupe a notamment obtenu le score parfait de 100 % pour l’impact positif à l’échelle locale, de ses activités à travers le monde. Le Groupe a obtenu le meilleur score de sa catégorie en matière de responsabilité sociale. Sodexo a également été nommé leader de son secteur d’activité dans la catégorie des Services aux consommateurs ;
  • Sodexo arrive en tête des sociétés cotées au SBF 120 pour la mixité hommes-femmes au sein de son équipe dirigeante dans le palmarès publié par le Secrétariat d’Etat français chargé des droits des femmes. Ce palmarès vient récompenser un taux de 43 % de femmes au sein de son Comité Exécutif et 38 % dans son Conseil d’Administration, la création de solides réseaux de femmes à tous les niveaux de l’entreprise et un engagement fort envers l’égalité des genres au coeur de sa stratégie et de sa performance.
  • Le Groupe figure une nouvelle fois dans la prestigieuse liste des « Entreprises les plus admirées » du magazine FORTUNE. Classé parmi les « Entreprise la plus admirée » du secteur des « Services externalisés diversifiés », toutes catégories confondues, Sodexo a également décroché la première place pour l’innovation, la responsabilité sociale, la solidité financière, l’investissement à long terme et la compétitivité globale.

Perspectives

Lors du Conseil d’Administration du 10 novembre 2014, Michel Landel, Directeur Général, a rappelé la pertinence de la stratégie de long terme du Groupe, fondée sur son offre unique de Services intégrés de Qualité de Vie, son réseau mondial inégalé et son leadership incontesté dans les pays émergents.

Michel Landel a rappelé les trois axes prioritaires de mobilisation du Groupe pour les exercices à venir :

  • démontrer la valeur de l’offre de Sodexo dans un monde en rapide mutation grâce à l’offre unique et différenciée de Services de Qualité de Vie dans ses trois activités, en démontrant que ses services améliorent le quotidien des personnes servies et les performances des clients,
  • apporter le meilleur de Sodexo à travers son réseau international qui couvre 80 pays, sa compréhension approfondie des activités des clients par segment et par sous-segment et sa connaissance unique du quotidien de ses 75 millions de consommateurs,
  • renforcer sa compétitivité, son efficacité et sa rentabilité tout en poursuivant le déploiement de nouveaux standards et continuant d’étendre les meilleurs processus, innovations et meilleures pratiques disponibles.

Dans un contexte actuel d’économie mondiale à faible inflation, un environnement macro-économique et politique plus incertain à court terme dans certains pays émergents, l’exercice 2014-2015 démarre pour Sodexo avec trois tendances favorables :

  • une demande de services intégrés qui ne cesse de croître confirmant la pertinence de notre offre ;
  • un rythme de croissance toujours soutenu et à deux chiffres dans l’activité Services Avantages et Récompenses en Amérique latine et en Asie ;
  • un taux de développement (signature de nouveaux contrats) qui permettra à Sodexo de renouer avec la croissance dans les Bases-Vie dès le premier semestre.

Toutefois la montée en puissance de certains nouveaux contrats de services intégrés s’avère plus lente que par le passé.

Néanmoins, Michel Landel a confirmé sa confiance dans les capacités du Groupe à bénéficier d’un effet de levier opérationnel et de réaliser une nouvelle progression de la rentabilité en 2014-2015 grâce à des plans d’action structurés suivis à tous les niveaux; un programme d’amélioration de l’efficacité opérationnelle qui porte ses fruits ; et des équipes engagées et fortement mobilisées sur l’amélioration de la compétitivité.

Ainsi Sodexo vise pour l’exercice 2014-2015 :

  • une croissance interne du chiffre d’affaires de l’ordre de + 3 % ;
  • une progression du résultat opérationnel d’environ 10 % (hors effet de change) ;

soit une nouvelle amélioration de la marge opérationnelle, qui équivaut à une amélioration totale hors effets de change de + 0,8 % sur deux exercices, 2013-2014 et 2014-2015, conforme aux objectifs fixés en novembre 2013.

A moyen-terme (sur 3 à 5 ans), Sodexo estime avoir la capacité de saisir une part encore plus importante du potentiel considérable existant sur ses marchés qui représente près de 50 fois son chiffre d’affaires actuel et de faire progresser durablement sa rentabilité.

De plus, Michel Landel rappelle que son Comité Exécutif est chargé de définir sur l’exercice à venir les étapes nécessaires pour passer progressivement d’une organisation par pays à une organisation par segment de clientèle mondiaux. Cette évolution de l’organisation permettra de mieux faire bénéficier ses clients, internationaux et locaux, de sa connaissance approfondie des marchés, des clients et des consommateurs.

Il explique que, tout en accélérant ses investissements immatériels, notamment dans les Ressources Humaines, leur perfectionnement, le renforcement des expertises métiers et l’innovation à travers le monde toutes les équipes du Groupe restent mobilisées autour d’un progrès continu de compétitivité.

Ainsi, l’ambition du Groupe à moyen-terme (3 à 5 ans) est de réaliser :

  • un taux de croissance annuel moyen hors effet de change du chiffre d’affaires compris entre 4 et 7 % ;
  • une progression annuelle moyenne hors effet de change du résultat opérationnel comprise entre 8 et 10 % ;
  • un ratio de cash conversion annuel moyen de l’ordre de 100 %, ce qui permettra au Groupe de continuer à autofinancer sereinement son développement.

Enfin, en conclusion le Conseil d’Administration affirme sa grande confiance dans l’avenir du Groupe dont il rappelle les atouts majeurs:

  • l’indépendance du Groupe ;
  • un potentiel de marché considérable estimé à près de 50 fois son chiffre d’affaires ;
  • une offre unique de Services de Qualité de Vie, particulièrement adaptée aux évolutions de la demande des clients ;
  • un réseau mondial inégalé dans nos services couvrant 80 pays ;
  • un leadership incontesté dans les économies émergentes ;
  • un modèle financier solide qui assure l’autofinancement du développement ;
  • une culture forte et des équipes engagées.

Pour conclure, le Conseil d’Administration remercie les clients pour leur fidélité, les actionnaires pour leur confiance et les 419 000 collaborateurs du Groupe pour les efforts réalisés au cours de l’exercice 2013-2014 et pour leur engagement quotidien au service de la qualité de vie de nos clients et de nos consommateurs.

Réunion d’analystes

SODEXO tient aujourd’hui une réunion de présentation à 9h00 (heure française) au Centre de Conférences Capital 8 (32, rue Monceau, Paris 8e) au cours de laquelle seront commentés les résultats de l’exercice 2013-2014.

Cette présentation peut être suivie en direct via le webcast sur www.sodexo.com ou via la conférence téléphonique, en composant le + 44 (0) 20 3427 1905 suivi du code 98 58 177 (langue française) ou 68 12 163 (langue anglaise).

Le communiqué de presse, la présentation et le webcast différé du call seront disponibles sur le site Internet du Groupe www.sodexo.com, dans la rubrique « Dernières actualités » ainsi que dans la section « Finance – Résultats financiers ». L’enregistrement de la conférence sera disponible au + 44 (0) 20 3427 0598 suivi du code 68 12 163, jusqu’au 27 novembre 2014.

Prochains rendez-vous de communication financière

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2014-2015 9 janvier 2015
Assemblée Générale 19 janvier 2015
Date de détachement (ex-date) 29 janvier 2015
Date d’arrêté des positions après dénouement (record date) 30 janvier 2015
Paiement du dividende 2 février 2015
Résultats semestriels 2014-2015 16 avril 2015
Chiffre d’affaires à neuf mois 2014-2015 8 juillet 2015
Résultats annuels 2014-2015 12 novembre 2015

À propos de Sodexo

Créé en 1966 à Marseille par Pierre Bellon, Sodexo est le leader mondial des services qui améliorent la Qualité de Vie, facteur essentiel de performance des individus et des organisations. Présent dans 80 pays, Sodexo sert chaque jour 75 millions de consommateurs avec une offre unique de Services sur Site, de Services Avantages et Récompenses et de Services aux Particuliers et à Domicile. Avec plus de 100 métiers, Sodexo propose à ses clients une offre intégrée de services, fruit de plus de 45 ans d’expérience : de l’accueil, la sécurité, l’entretien et la propreté, à la restauration et la gestion des installations et matériels ; des Pass Repas, Pass Cadeaux et Pass Transports pour les salariés jusqu’aux services d’aide à domicile et de conciergerie. La réussite et la performance de Sodexo reposent sur son indépendance, son modèle économique et financier, ainsi que sa capacité à assurer le développement et l’engagement de ses 419 000 collaborateurs à travers le monde.

Chiffres-clés (au 31 août 2014)
18 milliards d’euros de chiffre d’affaires consolidé
419 000 collaborateurs
18e employeur mondial
80 pays
32 700 sites
75 millions de consommateurs chaque jour
12,3 milliards d’euros de capitalisation boursière (au 12 novembre 2014)

Avertissement

Ce communiqué contient des informations pouvant être réputées informations prévisionnelles, telles que les déclarations autres que les déclarations de faits historiques ou actuels. Ces informations prévisionnelles reflètent l’opinion de la Direction Générale à la date de leur rédaction, et nous n’assumons aucune obligation quant à la mise à jour de ces données. Le lecteur ne devra pas accorder une confiance trop importante à ces informations.

Contacts

Analystes et Investisseurs Presse
Pierre BENAICH
Tél. & Fax : +33 1 57 75 80 56
Courriel : pierre.benaich@sodexo.com
Laura SCHALK
Tél. & Fax : +33 1 57 75 85 69
Courriel : laura.schalk@sodexo.com

ANNEXE 1
Commentaires par activité et par zone géographique

Chiffre d’affaires par activité

En millions d’euros Exercice
2013-2014
Exercice
2012-2013
Croissance
interne
Variation
(à taux de
change courant)
Variation
(à taux de change constant)
Services sur Site
Amérique du Nord 6 759 6 821 + 3,7 % – 0,9 % + 3,7 %
Europe continentale 5 702 5 716 – 0,2 % – 0,2 % + 0,7 %
Reste du Monde 3 327 3 683 + 0,2 % – 9,7 % + 0,4 %
Royaume-Uni et Irlande 1 483 1 397 + 4,7 % + 6,2 % + 4,6 %
Total Services sur Site 17 271 17 617 + 1,8 % – 2,0 % + 2,1 %
Services Avantages et Récompenses 751 790 + 13,0 % – 4,9 % + 13,7 %
Élimination du chiffre d’affaires interne (6) (10)
Total Groupe 18 016 18 397 + 2,3 % – 2,1 % + 2,6 %

Résultat opérationnel par activité[1]

En millions d’euros 2013-2014 2012-2013 Variation
(à taux de
change courant)
Variation
(à taux de
change constant)
Services sur Site
Amérique du Nord 358 372 – 3,8 % + 0,5 %
Europe continentale 231 198 + 16,7 % + 17,7 %
Reste du Monde 140 127 + 10,2 % + 20,5 %
Royaume-Uni et Irlande 66 67 – 1,5 % – 3,0 %
Total Services sur Site 795 764 + 4,1 % + 8,0 %
Services Avantages et Récompenses 268 304 – 11,8 % + 11,8 %
Frais de direction générale (91) (94)
Élimination du chiffre d’affaires interne (6) (10)
TOTAL GROUPE 966 964 + 0,2 % + 10,7 %


[1] En excluant les coûts exceptionnels enregistré

Print Friendly, PDF & Email

Sodexo : Des résultats solides pour l’exercice 2013-2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |