La Chine détient toujours plus de 90% de la production mondiale de
terres rares. Ainsi, l’industrie des nouvelles technologies et le
secteur de l’énergie écologique dépendent fortement de la Chine pour la
fourniture de ces matériaux indispensables et non substituables.
D’ailleurs, le gouvernement chinois n’hésite pas à exploiter sa position
dominante en restreignant ses exportations dans le but de pousser les
prix à la hausse et de favoriser l’industrie domestique. Bien que sa
politique sur les exportations de terres rares soit condamnée par
l’Organisation mondiale du commerce (l’OMC), la Chine n’a pas
l’intention de cesser sa tactique de stockage en attendant la décision
de l’organe d’appel de l’OMC. Au contraire, le Bureau des réserves de
l’État chinois vient d’annoncer un nouveau programme d’achat de métaux
de terres rares.

D’après le China Securities Journal, un accord sur les réserves a été
signé entre l’État et certains grands producteurs de terres rares comme
Minmetals Rare Earth, Baotou Steel Rare-Earth en Mongolie-Intérieure,
Chinalco Rare Earth, Ganzhou Rare Earth et Xiamen Tungsten Co. Cela se
traduira par une acquisition de plus de 13 000 tonnes de terres rares,
dont les prix d’achat devraient être environ 10 % plus élevés que ceux
du marché actuel ; une mesure destinée à faire grimper les prix des
métaux de terres rares.

Officiellement, la Chine justifie sa politique de stockage par des
motifs environnementaux. Ceux-ci constituent ses arguments principaux
mis en avant dans sa défense devant l’OMC. En réalité, le paradoxe du
secteur des terres rares est que ces éléments sont cruciaux pour la
technologie verte, mais le processus d’extraction est extrêmement
polluant. Ceci a conduit d’autres pays à renoncer à leur propre
exploitation de terres rares. Pour ces raisons, le gouvernement chinois
a déjà affirmé qu’il continuera à protéger ses ressources et son
environnement, quel que soit le résultat de la procédure d’appel à
l’OMC. Ainsi, la Chine a annoncé l’introduction d’un ensemble de
nouvelles mesures fiscales dans le secteur des terres rares, dont les
experts du secteur attendent la mise en ?uvre l’année prochaine.

Rare Metal Brokers est un service complet de courtage en métaux de
terres rares physiques, établi en réponse au marché haussier des terres
rares. Nous permettons aux investisseurs à travers l’Europe d’acheter en
toute sécurité une gamme complète d’investissements de premier ordre.
Notre équipe suit la situation en Chine en détail et s’applique à
identifier les meilleures opportunités dans le secteur des terres rares.
Tous les métaux présentés aux investisseurs ont été soumis à un
processus de sélection rigoureux qui comprend l’étude de l’offre et de
la demande de chaque type de métal, une analyse des perspectives
d’avenir et une comparaison des différents marchés. En qualité de leader
du marché en France, Rare Metal Brokers est en mesure de proposer les
meilleurs prix pour une qualité optimale.

Print Friendly, PDF & Email

Rare Metal Brokers: « Contre-attaque chinoise sur les terres rares »