Les marchés de l?assurance et de la réassurance en Afrique continuent
d?attirer l?intérêt croissant de participants du marché financier, aussi
bien ceux des marchés bien établis des États-Unis et de l?Europe que les
novices des pays émergents BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine). En
outre, des activités robustes transfrontalières régionales, par exemple
l?achat de sociétés d?assurance régionales par des groupes d?assurance
basés en Afrique, ont donné naissance à un paysage dynamique, comme le
rapporte un nouveau rapport publié par A.M. Best.

Le rapport d?A.M. Best, intitulé « Les marchés de l?assurance en Afrique
en voie d?une croissance durable », souligne que nombre des 54 économies
africaines connaissent une croissance de 5 % à 10 % et plus. Cela
représente une croissance plus rapide que celle des marchés bien
établis, ayant pour moteurs l?énergie, la construction et les projets
miniers. Ainsi, ces marchés sont devenus très attrayants pour les
groupes d?assurance américains et européens dont les marchés locaux
connaissent une croissance plus limitée.

Malgré un taux de croissance moyen exceptionnel du PIB africain, de
nombreux marchés d?assurance du continent sont petits placés à l?échelle
mondiale. Deniese Imoukhuede, Associate Director dans la division
analyse, a déclaré : « La pénétration des assurances, bien qu?elle
connaisse une croissance certaine, est encore relativement faible, à
moins de 1 %, et les assureurs font face à des défis tels que les
risques politiques, une plus grande concurrence et l?augmentation des
seuils de capital réglementaire minimum. Cependant de juin 2011 à juin
2012, 28 des 46 gouvernements de l?Afrique subsaharienne ont mis en
?uvre au moins une réforme réglementaire permettant de faciliter la
conduite des affaires. »

Les assureurs et réassureurs africains sont sur le point de bénéficier
d?une forte activité économique sur le continent. Dr Edem Kuenyehia,
Associate Director, de la division développement commercial et
communications, a ajouté : « Il existe des possibilités immenses pour
les assureurs directs et les réassureurs sur les marchés clés de
l?Afrique, en particulier les marchés subsahariens en croissance rapide
comme le Kenya, le Nigeria et le Ghana. Toutefois les sociétés doivent
se concentrer sur l?environnement économique et réglementaire compte
tenu de la diversité des marchés sur le continent. »

Pour consulter une copie de ce rapport, veuillez visiter www.ambest.com/press/032401africamarketreviewfrenchtranslation.pdf.

A.M. Best Company est la source la plus ancienne et la plus respectée
de notation et d’information du secteur de l’assurance. Pour en savoir
plus, consultez
www.ambest.com.

Copyright © 2014 par A.M. Best Company, Inc. TOUS DROITS
RÉSERVÉS.

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

Rapport spécial A. M. Best: Les marchés de l’assurance en Afrique en voie d’une croissance durable

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |