Paris, le 12 novembre 2015. Foncière Volta, société foncière cotée sur le compartiment C d'Euronext à Paris, annonce ses résultats semestriels au 30 juin 2015. Les comptes semestriels ont été arrêtés par le Conseil d'administration qui s'est réuni le 12 novembre. Le rapport financier semestriel est en cours de finalisation. Il sera mis à la disposition du public et déposé sur le site de l'Autorité des marchés financiers dans les tous prochains jours.

Faits marquants
Comme annoncé le 21 octobre dernier, Foncière Volta a cédé la totalité de sa participation (45%) dans la société de promotion immobilière SODRIM. L'opération permet de renforcer la structure financière et de recentrer les moyens de la société sur la poursuite du développement engagé sur la réserve foncière de Saint Ouen.

Sur ce programme d'envergure, Foncière Volta a poursuivi la constitution du dossier en vue de l'obtention du permis de construire en 2016. Le Groupe a pour perspective le développement de ce foncier en tant qu'Aménageur et Promoteur.

En parallèle, Foncière Volta a obtenu le permis relatif à la transformation de son immeuble de bureaux situé à Paris (rue Riquet) en un hôtel 3 étoiles de 71 chambres. Le permis est désormais purgé et les travaux préparatoires vont démarrer fin 2015.

Enfin, la filiale israélienne UEI a obtenu le permis de construire concernant le projet Wallemberg Towers (immeuble de bureaux). Les travaux ont démarré courant août 2015 pour une durée prévisionnelle de 30 mois.

Analyse du bilan
Les données consolidés au 30 juin 2015 sont, conformément à l'application de la norme IFRS 5, présentées en retraitant toutes les informations relatives à SODRIM et ses filiales dans une rubrique spécifique. Par ailleurs, dans le cadre de l'application de la norme IFRIC 21, le Groupe a retraité les comptes 2014.

La valeur totale du patrimoine immobilier de la société Foncière VOLTA s'élève à 144,0 M€ au 30 juin 2015 contre 142,4 M€ au 31 décembre 2014 (hors 8,2 M€ de « stock » SODRIM).

Le Groupe a procédé, au cours du 1er semestre 2015, à des augmentations de capital d'un montant total de 2,5 M€ par l'émission d'actions nouvelles dans le cadre de remboursements d'ORANE. L'endettement net (hors comptes courants et activité de promotion) de la Société s'élève à 67,9 M€ à fin juin 2015 contre 67,2 M€ au 31 décembre 2014. Le taux d'endettement (ratio Loan To Value) reste stable à 47,1% (47,4% à fin 2014).

L'Actif Net Réévalué EPRA s'élève à 7,43 € par action au 30 juin 2015 contre 7,20 € au 31 décembre 2014.

Analyse des résultats semestriels

Données consolidées (en k€) 30/06/2014[1] 30/06/2015
     
Revenus locatifs 4 151 4 448
     
Résultat opérationnel 1 620 1 666
     
Coût de l'endettement financier net -1 325 -1 070
     
Autres produits et charges financiers 198 404
     
Résultat des activités destinées à être cédées 1 109
     
Charges d'impôts -298 -477
     
Résultat net 195 1 631
     
Résultat net, part du Groupe 703 1 166
     

Les revenus locatifs du 1er semestre 2015 atteignent 4 448 k€, en progression de 7,1% par rapport au 1er semestre 2014 grâce notamment à la contribution du nouvel hôtel B&B ouvert en début d'année à Lieusaint (Seine-et-Marne).

Le résultat opérationnel est stable, à 1 666 k€, malgré la déconsolidation de l'activité de promotion de SODRIM dont la contribution (1 109 k€) est comptabilisée en « activités destinées à être cédées ».

Le bénéfice net du 1er semestre 2015 ressort ainsi à 1 166 k€, soit 0,20 € par action.

Recevez gratuitement toute l'information financière de la société en vous inscrivant sur : www.actusnews.fr

FONCIERE VOLTA ACTUS finance & communication
Raphaël ABOULKHEIR Jean-Michel MARMILLON
Président Directeur Général Relations Presse
Tél. : 01 56 79 51 10 Tél. : 01 53 67 36 73
contact@foncierevolta.com jmmarmillon@actus.fr
   
  Jérôme FABREGUETTES-LEIB
  Relations Actionnaires / Investisseurs
  Tél. : 01 53 67 36 78
  jfl@actus.fr
 


[1] Comptes retraités pour tenir compte de la nouvelle application rétrospective d'IFRIC 21


Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-42114-Fonciere_Volta_RS_2015_VDEF.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |

Paris, le 30 octobre 2015

INNOVEOX (Alternext, FR0011066885 – ALIOX), fournisseur de solutions pour le traitement définitif et la valorisation des déchets industriels toxiques, présente ses comptes semestriels au 30 juin 2015. Les comptes, qui ont fait l'objet d'un examen limité par les commissaires aux comptes, ont été arrêtés par le Conseil d'Administration en date du 20 octobre 2015. Syneox n'ayant pas d'activité significative sur la période, la Société n'établit pas de comptes consolidés au 30 juin 2015.

Faits marquants du semestre : deux succès commerciaux majeurs et trois nouveaux brevets
D'un point de vue opérationnel, Innoveox a poursuivi son déploiement commercial et enregistré deux nouveaux contrats :

  • Un contrat en Nouvelle Calédonie d'un montant significatif de 25 M€ (sur 5 ans) pour traiter les déchets toxiques de l'île (huiles, pesticides, peintures, solvants) qui lui offre une nouvelle visibilité sur les DOM TOM.
  • Un contrat en France métropole de 5 M€ (sur 5 ans) avec un grand groupe français de la dermo-cosmétique, membre de la Cosmetic Valley. Ce contrat offre une première référence sur le marché porteur de la cosmétique. L'unité de traitement devrait entrer en fonction au 2nd semestre 2016.

Sur le plan technologique, INNOVEOX a déposé récemment trois nouveaux brevets :

  • Un brevet sur le conditionnement sécurisé et automatisé de déchets issus de la filière nucléaire (TES – Traitement Effluents et Solides)
  • Deux brevets sur l'inertage à froid de l'amiante (enrobage de déchets pour éviter leur dissémination dans l'environnement). Innoveox déploiera de petites unités facilement transportables et totalement sécurisées qui seront commercialisées sous forme d'offres de services. Ce marché est évalué en France à 1 milliard € pour les 10 prochaines années (source : NUDEC 2015)

Syneox, de réelles synergies industrielles
Avec l'entrée de SYNEOX dans le Groupe, Innoveox peut désormais proposer des offres de services à ses clients dans le domaine du conditionnement et de l'inertage des déchets solides, une diversification qui lui permet d'étendre son champ de déploiement commercial, notamment au sein de la filière nucléaire dans laquelle Syneox dispose de références auprès du parc EDF.

Cet expert en systèmes automatisés et robotiques, intégré au groupe depuis début 2015, présente une offre très complète sur le conditionnement, l'inertage et la traçabilité de déchets solides, un réel besoin identifié dans les centrales. EDF, qui avait remis en 2011 à Syneox le prix Challenge Innovation, lui a renouvelé sa confiance.

La gamme de produits de Syneox est étendue, allant des unités de fabrication de bétons pour isoler les déchets contaminés, aux robots de contrôles (analyse des radiations) dotés de systèmes d'imagerie 3D. Tout récemment, Innoveox a présenté le dernier robot de sa filiale, le SX1, le premier robot d'inspection en milieu nucléaire. Ces robots assureront une mission permanente de surveillance, de balisage et d'évaluation des zones irradiées afin de les sécuriser. Les premiers SX1 pourront être livrés (après obtention des homologations) à partir du deuxième semestre 2016.

Au-delà de cette gamme de produits innovants et sécurisés pour les sites, Syneox et Innoveox continuent à travailler activement sur leurs synergies commerciales et techniques (eaux de lessivages et liquides de la filière nucléaire TEU-Traitement des Eaux Usées, système innovant d'automatisation des unités industrielles d'Innoveox).

Le modèle économique est adaptable aux besoins des clients : vente sèche de petits équipements ou prestations de services. Les équipements étant plus compacts, les besoins sont rapidement identifiés et ne nécessitent pas d'investissements importants pour le client.

Résultats semestriels
Innoveox a réalisé un chiffre d'affaires de tests de 4,3 K€, stable par rapport au 30 juin 2014. L'unité industrielle de La Réunion n'a pas engendré les premières facturations attendues initialement sur le semestre, le client ayant accusé un retard dans l'obtention de ses autorisations administratives. Celles-ci étant attendues pour la fin de l'année, les facturations pourront débuter au plus tard début 2016.

Le résultat d'exploitation s'élève à (1,6) M€ contre (1,0) M€ au 30 juin 2014. Les charges courantes sont en hausse de + 0,6 M€ en raison des nouveaux recrutements techniques et commerciaux et de charges externes. La société emploie désormais 21 personnes (hors Syneox) contre 14 au 1er semestre 2014.

Le résultat financier s'élève à 49 K€ contre (7) K€. La perte nette est de (1,4) M€ contre (0,9) M€ au 1er semestre 2014.

Au 30 juin 2015, le montant des capitaux propres ressort à 10,8 M€ contre 13,5 M€ au 30 juin 2014.

Le montant total des emprunts bruts s'élève à 0,9 M€. La trésorerie disponible s'élève à 5,7 M€ au 30 juin 2015 contre 10,0 M€ au 31 décembre 2014. Sur ce semestre, la société a réalisé 2 M€ d'investissements financés sur fonds propres, principalement dédiés à la suite du financement de l'unité industrielle de la Réunion et l'exploitation de la filiale sur place (au total 1,5 M€), le solde pour le démarrage d'activité de sa filiale au Canada et le financement du laboratoire à Mérignac. Le financement de l'exploitation représente (1,6) M€. Innoveox a également remboursé pour 0,7 M€ d'emprunts divers.
La trésorerie nette s'élève à 4,8 M€ contre 8,8 M€ au 31 décembre 2014.

Tableau des chiffres clés au 30 juin 2015

En € 30 juin 2015
(6 mois)
30 juin 2014
(6 mois)
2014
(12 mois)
Chiffre d'affaires 4 250 4 040 12 060
Production immobilisée 186 509 155 005 293 474
Total des produits d'exploitation 230 062 172 859 324 864
Total des charges d'exploitation 1 817 089 1 212 342 2 830 893
Résultats d'exploitation (1 587 027) (1 039 483) (2 506 029)
Résultat financier 49 495 (7 114) 36 207
Impôts (123 108) (139 885) (253 272)
Résultat net (1 383 350) (908 703) (2 218 942)

Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin 2015
Innoveox annonce avoir mis à disposition du public et déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers son rapport financier semestriel au 30 juin 2015. Ce document est consultable en ligne sur son site Internet www.innoveox-bourse.com
 

A propos d'Innoveox
Innoveox propose une solution technologique clé en main aux industriels pour le traitement et la valorisation des déchets spéciaux en utilisant le procédé de l'Oxydation HydroThermale en milieu Supercritique (OHTS) à énergie positive. Innoveox est propriétaire au niveau mondial de cette technologie développée par le CNRS, actionnaire de la société. En 2012, Innoveox a signé un partenariat structurant avec Air Liquide à la fois technologique et commercial. Son unité industrielle (capacité de traitement de 1000 tonnes/an) est en fonctionnement sur le site d'Arthez de Bearn. Innoveox a signé deux contrats de traitement sur l'Ile de la Réunion et en Nouvelle Calédonie d'une durée de 5 ans,
et a signé un contrat de représentation exclusive en Chine. La société est cotée sur Alternext.

Contacts

INNOVEOX ACTUS finance & communication
Jean-Christophe Lépine
Président
Tel. +33 1 40 06 07 06
 
Anne-Pauline Petureaux
Relations Investisseurs
Tel. +33 1 53 67 36 72
Email : apetureaux@actus.fr
 
Jean-Michel Marmillon
Relations presse
Tel. +33 1 53 67 36 73
Email : jmmarmillon@actus.fr

Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41899-INNOVEOX_CP-resultats-semestriels_VDEF.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |

Le Conseil d'administration de Gold by Gold (FR0011208693 – ALGLD), groupe français de collecte, recyclage et négoce de métaux précieux coté sur Alternext à Paris, a arrêté, lors de sa réunion du 28 octobre 2015, les comptes semestriels clos le 30 juin 2015. Ces informations semestrielles non auditées, présentées et commentées ci-dessous de manière synthétique, ont été établies en données consolidées selon les normes comptables françaises.

Données consolidées en K€ – Normes comptables françaises S1 2014 S1 2015
Chiffre d'affaires 35 902 42 700
     
Marge brute 1 040(1) 821
Taux de marge brute 2,9% 1,9%
     
EBITDA(2) 231 275
     
Résultat d'exploitation 224 248
     
Résultat financier (14) (13)
     
Résultat courant avant impôt 210 234
     
Résultat exceptionnel (746) (458)
     
Résultat net consolidé (362) (143)
     
dont intérêts minoritaires (24) 21
Résultat net part du groupe (338) (164)

(1) La marge brute du 1er semestre 2014 a été retraitée afin de tenir compte de nouvelles pratiques de comptabilisation. Son montant diffère donc de celui publié l'an dernier (677 K€)

(2) EBITDA : Résultat d'exploitation avant dotations aux amortissements et provisions nettes des reprises

 

Au 1er semestre 2015, Gold by Gold a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 42,7 M€, en progression de 19% par rapport au 1er semestre 2014.

Au cours du semestre, le groupe a négocié 1 061 kg d'Or, contre 976 kg au 1er semestre 2014. En dépit des difficultés rencontrées sur le marché péruvien et du durcissement des contraintes administratives depuis 2014, le groupe est donc parvenu à négocier un volume d'Or en progression de 9% par rapport à l'an dernier. A cette hausse des volumes, il convient de noter l'évolution favorable des cours de l'Or, qui s'est négocié à 34 723 €/kg en moyenne au 1er semestre 2015, contre 30 253 €/kg en moyenne au 1er semestre 2014 (Source : World Gold Council).

En ce qui concerne les activités de Collecte & Recyclage, le groupe a enregistré un repli de 77% des volumes d'Or collecté dans un environnement de marché particulièrement averse. Le marché du recyclage en Europe a enregistré les volumes semestriels les plus bas depuis 2007 (source : Metal Focus). Outre cette conjoncture de marché, le groupe a continué de subir les effets des évolutions réglementaires et fiscales mises en œuvre en France depuis le 1er janvier 2014, puis annulées par décision du Conseil d'Etat en mars 2015. Au-delà du contexte de marché, ces évolutions, qui créaient une véritable distorsion de concurrence pénalisant les pure-players du recyclage face aux bijoutiers,
avaient poussé le groupe à réduire son exposition à cette activité en fermant son réseau de points de collecte physique. La fermeture des 3 derniers points de collecte a ainsi été finalisée au 1er semestre.

La marge brute s'est établie à 0,8 M€, représentant 1,9% du chiffre d'affaires semestriel, contre 2,9% l'année précédente. Cette évolution témoigne principalement de l'évolution du mix activités, avec un poids plus important du négoce, et d'une forte volatilité des cours de l'Or.

Grâce à son modèle flexible et à l'adaptation rapide de sa structure de coûts, le groupe est néanmoins parvenu à préserver sa rentabilité opérationnelle, avec un EBITDA en hausse de 19% à 0,3 M€, et un résultat d'exploitation en hausse de 11% à 0,2 M€.

Le résultat exceptionnel s'est établi à (0,5) M€, constitué pour l'essentiel d'une provision complémentaire liée aux quantités d'Or toujours immobilisées par les autorités péruviennes.

Compte tenu de cette provision, le résultat net part du groupe semestriel s'établit à (0,2) M€ contre (0,3) M€ un an plus tôt.

 

Situation financière au 30 juin 2015

Données consolidées en K€ 31/12/2014 30/06/2015   Données consolidées en K€ 31/12/2014 30/06/2015
Actif immobilisé 229 243   Capitaux propres 5 319 5 066
        dont intérêts minoritaires 40 61
Actif circulant 7 349 6 107        
dont stocks 3 896 2 638   Provisions 1 164 1 555
dont créances clients 1 493 1 525        
        Dettes financières 1 010 955
Disponibilités 2 924 4 016   dont emprunts financiers 1 000 950
        dont concours bancaires 10 5
             
        Autres dettes 3 009 2 790
        dont dettes fournisseurs 2 627 2 500
             
TOTAL ACTIF 10 502 10 366   TOTAL PASSIF 10 502 10 366

Au 30 juin 2015, le groupe conserve une situation financière solide, avec des capitaux propres de 5,0 M€. Les dettes financières (hors compte courant) sont limitées à 1,0 M€, constituées d'un prêt Bpifrance, et la trésorerie disponible est de 4,0 M€.

 

Perspectives

En dépit de l'annulation en mars 2015 par le Conseil d'Etat des dispositions fiscales relatives à la taxe forfaitaire sur le recyclage des métaux précieux, les conditions peu porteuses du marché du recyclage ne permettent aujourd'hui pas d'envisager un redéploiement de Gold by Gold sur cette activité à court-terme.

Pour l'activité Négoce, Gold by Gold entend s'adapter à un environnement de marché devenu nettement plus concurrentiel, du fait d'une baisse des volumes d'Or disponibles sur le marché péruvien et de l'arrivée d'acteurs internationaux et de nouveaux négociants asiatiques. Le groupe suit également les actions en justice entamées au Pérou par son représentant afin d'obtenir la libération des quantités d'Or immobilisées depuis le début de l'année 2014 par les autorités du pays.

Dans ce contexte, l'attention du groupe continue d'être focalisée sur l'optimisation des charges et le maintien d'une structure de coûts bas.

 


A propos de Gold by Gold
Créé en 1992, Gold by Gold est un groupe français de collecte, de recyclage et de négoce de métaux précieux. A travers ses trois divisions opérationnelles, Gold by Gold bénéficie d'un modèle totalement intégré et maitrise l'intégralité de la chaîne d'approvisionnement des métaux précieux, depuis leur extraction ou achat jusqu'à leur affinage au sein de ses propres ateliers et leur revente.

> Division Négoce : négoce international d'Or primaire entre des mines et collecteurs d'Or basés dans différents pays d'Amérique du Sud et l'Europe ;
> Division Collecte & Recyclage : collecte et le recyclage de l'Or auprès des particuliers en France sur internet, sur le site GoldbyGold.com lancé en 2010 ;
> Division Affinage : affinage de l'Or pour compte propre et pour des acteurs de l'industrie bijoutière ou des collecteurs spécialisés.

 Le capital social de Gold by Gold est composé de 2 733 612 actions. Gold by Gold est coté sur Alternext à Paris. Code ISIN FR0011208693 – Mnémo : ALGLD – Code ICB : 1777 – Gold mining.

Pour plus d'informations: www.GoldbyGold-groupe.com.


Contacts

Gold by Gold
Patrick Schein
Président
Tél. : 01 53 65 12 30
bourse@goldbygold.com
Genesta Finance
Hervé Guyot
Listing sponsor
Tél. : 01 45 63 68 60
hguyot@genesta-finance.com
Actus Finance
Mathieu Omnes
Relations investisseurs
Tél. : 01 53 67 36 92
momnes@actus.fr
Actus Finance
Nicolas Bouchez
Relations presse
Tél. : 01 53 67 36 74
nbouchez@actus.fr

Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41874-GBG_CP_RS2015_28102015_VF.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
  • Activité minière ralentie dans le cadre de la préparation du site de Dieu Merci à la construction de la future unité industrielle de cyanuration

  • Renforcement de la structure bilancielle : 28,7 M€ de capitaux propres

  • Poursuite des développements stratégiques : mise en œuvre de l'accord d'exploration avec Newmont Mining et acquisition d'OMCI en Côte d'Ivoire

 

Jean-François Fourt, Président d'Auplata, déclare :

« Le 1er semestre 2015 constitue une période atypique et de transition pour Auplata : afin de préparer la construction de la future usine de cyanuration, pour laquelle des avancées administratives significatives ont été réalisées ces derniers mois, nous avons interrompu la production du site de Dieu Merci ce qui a entraîné un ralentissement de la production minière. Dans ce contexte, nous avons poursuivi notre politique de maîtrise des coûts, notamment à travers une revue de notre portefeuille de sous-traitants et l'abaissement de nos charges fixes.

Parallèlement, nous avons continué d'œuvrer à la valorisation de notre portefeuille minier avec l'acquisition de nouveaux titres miniers en Côte d'Ivoire et la signature d'un accord stratégique avec le Groupe Atlantique sur le continent africain. »
 

PRINCIPAUX FAITS MARQUANTS DU 1ER SEMESTRE 2015

  • Inauguration et mise en service opérationnelle de l'unité pilote de cyanuration

L'unité pilote de lixiviation par cyanuration a été inaugurée au 1er trimestre 2015 et mise en service opérationnellement au 2ème trimestre, alimentée par les concentrés aurifères produits par Auplata. Les premières électrodes chargées ont été déposées mi-juillet auprès du partenaire en charge de l'affinage. Le procédé de cyanuration a pu être testé jusqu'à la phase d'absorption de l'or en solution par le charbon actif et les résultats de rendement, compris entre 92% et 95%, ont été confirmés.

  • Période de transition sur les opérations minières : recul de la production d'or au 1er semestre

Auplata a initié la préparation du site minier de Dieu Merci qui doit accueillir la future usine de cyanuration. La production du site a ainsi été arrêtée afin de préparer la construction. Parallèlement, Auplata a finalisé les travaux d'amélioration de l'usine d'Elysée, qui a redémarré depuis la mi-mai et sur laquelle la production d'or est concentrée pendant la mise en œuvre du projet. Enfin, Auplata a réduit à un nombre limité les sous-traitants miniers afin de sélectionner les partenaires les plus rentables.

Compte tenu de ces actions, la production d'or du 1er semestre 2015 s'est élevée à 143 kg, en recul par rapport au 1er semestre 2014 (263 kg).

  • Poursuite des programmes d'exploration

Au cours de la période, Auplata a renforcé sa stratégie de valorisation de son portefeuille de permis miniers et de préparation des exploitations futures. En effet, nonobstant les travaux menés sur le Permis Exclusif de Recherche (PER) Bon Espoir en partenariat avec Newmont Mining (lire ci-après), un montant de 0,3 M€ a été affecté à des travaux complémentaires d'exploration sur le site de Dorlin. Sur le PER de Couriège, après avoir consacré 0,1 M€ de compléments d'exploration, le sujet a été suffisamment circonscrit pour envisager désormais une campagne de forages.

  • Renforcement de la structure financière : 8,0 M€ de levée de capitaux au 1er semestre

Dans la perspective de la construction de la future usine d'extraction d'or de Dieu Merci et afin de financer son activité courante, Auplata a levé 8,0 M€ de capitaux au 1er semestre 2015 : 5,0 M€ à travers une augmentation de capital avec maintien du DPS et 3,0 M€ via une augmentation de capital réservée auprès d'un investisseur institutionnel international, family office basé aux Etats-Unis.

Grâce à ces deux levées de fonds, Auplata a ainsi pu renforcer ses fonds propres qui s'établissaient à 28,7 M€ au 30 juin 2015.

  • Acceptation de l'Etat français à l'accord stratégique conclu avec Newmont Mining

Auplata a reçu l'accord du Ministère chargé des Mines au projet d'ouverture du capital de sa filiale Armina Ressources Minières au groupe américain Newmont Mining, conformément à l'accord conclu en septembre 2014 entre les deux partie portant sur les titres miniers de Bon Espoir et d'Iracoubo Sud. Cet accord prévoit deux phases d'exploration, avec des dépenses engagées par Newmont Mining pouvant aller jusqu'à $12 M permettant à ce dernier de porter sa participation au capital d'Armina Ressources Minières jusqu'à 75%, Auplata conservant les 25% restant.

Postérieurement à la clôture du semestre, Auplata a obtenu le 3 août 2015 le renouvellement du Permis d'Exploration (PER) de Bon Espoir, permettant ainsi à Newmont Mining de démarrer la première phase d'exploration pendant l'été.

  • Acquisition de la société OMCI en Côte d'Ivoire

Dans le cadre de sa politique de développement aurifère, Auplata a acquis la totalité du capital de la société minière ivoirienne OMCI. Le portefeuille minier d'OMCI est constitué de deux projets miniers : Mont Goma, situé près de la ville de Seguela dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, et Adzopé, situé près d'Abidjan dans le sud-est du pays.

 

COMMENTAIRES SUR LES COMPTES SEMESTRIELS 2015

Au cours de sa réunion du 23 octobre 2015, le Conseil d'administration d'Auplata (Alternext – FR0010397760 – ALAUP) a arrêté les comptes semestriels consolidés au titre du 1er semestre de l'exercice 2015, clos le 30 juin 2015. Ces comptes sont établis selon le référentiel comptable international IFRS (International Financial Reporting Standards).

Comptes consolidés en K€ – Normes IFRS – Données auditées S1 2015 S1 2014 Variation
CHIFFRE D'AFFAIRES 5 994 9 317 -3 323 K€
       
EBITDA (2 490) (1 675) -815 K€
       
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT (3 853) (2 986) -867 K€
       
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL (4 003) (1 460) -2 543 K€
       
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE (4 372) (2 048) -2 324 K€

EBITDA : Résultat opérationnel courant avant dotations aux amortissements et provisions nettes des reprises
 

Les ventes d'or affiné se sont élevées à 132 kg au 1er semestre 2015, contre 237 kg d'or vendus au 1er semestre 2014, compte tenu de la période de transition sur les opérations minières affectant la production. Ces ventes ont représenté un chiffre d'affaires de 4,6 M€, en repli de 36% par rapport à la même période l'an dernier. Les conditions de marché ont toutefois été plus favorables du fait de l'évolution des devises (34 723 €/kg d'or en moyenne au 1er semestre 2015, contre 30 253 €/kg en moyenne au 1er semestre 2014 – Source : World Gold Council).

En intégrant 1,4 M€ de prestations connexes de négoce liées à la sous-traitance (contre 2,0 M€ au 1er semestre 2014), le chiffre d'affaires semestriel consolidé d'Auplata est ressorti à 6,0 M€, contre 9,3 M€ un an plus tôt.

Dans un contexte d'activité ralentie, Auplata s'est attaché à poursuivre sa politique de maîtrise des charges d'exploitation et d'optimisation des coûts fixes. Les charges d'exploitation sont en baisse de 19% par rapport au 1er semestre 2014, tandis que les charges de personnel ont été diminuées de 37%, passant de 2,0 M€ au 1er semestre 2014 à 1,3 M€ sur le semestre écoulé. La perte d'EBITDA s'est ainsi limitée à (2,5) M€. Le résultat opérationnel courant ressort à (3,9) M€, contre (3,0) M€ au 1er semestre 2014.

Le résultat net part du groupe s'est élevé à (4,4) M€ au 1er semestre 2015, contre (2,0) M€ un an plus tôt. Pour rappel, Auplata avait enregistré au 1er semestre 2014 un produit net non récurrent de 1,5 M€ lié à une reprise de provision sur les titres Columbus Gold détenus par Auplata.

A l'issue du semestre, Auplata présentait une situation bilancielle solide, renforcée par les deux augmentations de capital d'un montant total de 8,0 M€ réalisées au 1er semestre. Les capitaux propres s'établissaient ainsi à 28,7 M€ au 30 juin 2015. Auplata bénéficiait d'une trésorerie disponible de 4,2 M€ pour des dettes financières ramenées de 11,5 M€ au 31 décembre 2014 à 7,1 M€ à fin juin 2015. Cette dette est essentiellement constituée de l'emprunt obligataire réalisée en juin 2014 portant échéance jusqu'en juin 2019.

 

PRODUCTION DU 3EME TRIMESTRE 2015 : 80 KG D'OR

Au 3ème trimestre 2015, la production d'or brut d'Auplata s'est élevée à 80 kg, contre 115 kg au 3ème trimestre 2014. A l'image du précédent trimestre, cette évolution reflète la période de transition sur les opérations minières pour la préparation de la mise en œuvre industrielle du processus de cyanuration (lire ci-avant).

Sur les 9 premiers mois de l'exercice, Auplata a désormais produit 223 kg d'or et réalisé un chiffre d'affaires de 9,2 M€ sur la période, qui intègre 2,2 M€ de prestations connexes de négoce liées à la sous-traitance.

 

EVENEMENTS RECENTS & PERSPECTIVES

  • Entrée du Groupe Atlantique au capital d'OMCI

Auplata et le Groupe Atlantique, groupe privé africain basé en Côte d'Ivoire, ont conclu un accord aux termes duquel le Groupe Atlantique a pris 50% du capital d'OMCI à travers une augmentation de capital réservée. Groupe Atlantique s'est engagé à financer les développements opérationnels d'OMCI, avec pour objectif la mise en production, à court terme, du site minier de Mont Goma (445 km²).

Parallèlement, Groupe Atlantique a renforcé le portefeuille de titres d'OMCI à travers l'apport de son patrimoine minier situé au Cameroun (184 autorisations d'exploitation de 1 ha chacune, et un permis de recherche d'une superficie de 500 km²). De son côté, Auplata sera en charge de la poursuite des programmes d'exploration et des campagnes géologiques sur les différents permis miniers, dont celui d'Adzopé pour lequel OMCI a conclu un accord de partenariat avec Newmont Mining.

En outre, Auplata et Groupe Atlantique envisagent un projet de cotation d'OMCI à la Bourse de Londres.

  • Avis favorable du commissaire-enquêteur au projet d'unité industrielle

L'enquête publique relative au projet d'usine de cyanuration sur la mine de Dieu Merci s'est déroulée au cours de l'été. Au mois de septembre, le commissaire-enquêteur a rendu un avis favorable au projet au Préfet de Guyane. En complément, un rapport de synthèse et une proposition d'arrêté ont été remis au Préfet par l'Inspection des Installations Classées.

Le dossier doit désormais être revu par le Comité Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST) à titre consultatif, avant la décision finale du Préfet de Guyane.

  • Attribution gratuite de BSAR à tous les actionnaires d'Auplata

Le 2 octobre 2015 Auplata a émis gratuitement, à destination de l'ensemble de ses actionnaires, deux lignes de BSAR (bons de souscription d'actions remboursables). Les BSAR1 (FR0012892024 – AUBS1) permettent de souscrire à des actions nouvelles jusqu'au 31 mars 2016, à raison de 4 BSAR1 contre 1 action au prix de 1,40 €. Les BSAR2 (FR0012952620 – AUBS2) permettent de souscrire à des actions nouvelles jusqu'au 30 septembre 2016, à raison de 12 BSAR2 contre 1 action au prix de 5,00 €.

  • Mise en œuvre d'une évaluation des bassins de « tailings »

Auplata dispose d'actifs importants, sous la forme de déchets de minerai déjà traité par gravimétrie (« tailings ») qui contiennent encore une quantité d'or non négligeable. Depuis de nombreuses années, ces tailings sont stockés à proximité du site minier en attendant d'être exploité de nouveau à partir d'une nouvelle technique, telle que la cyanuration, permettant l'extraction de la quasi-totalité de l'or. Afin d'estimer la volumétrie de ces tailings et leur teneur en or, Auplata a mandaté un expert indépendant afin qu'il certifie le montant d'or contenu dans les tailings de Dieu Merci d'ici la fin de l'année 2015,
ainsi que ceux des sites de Yaou et d'Elysée dans le courant de l'année 2016.

 


Auplata en bref
Auplata est le premier producteur d'or français, basé en Guyane française. Au total, Auplata dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise.

Depuis juin 2011, Auplata détient une participation dans la société canadienne d'exploration aurifère Columbus Gold cotée sur le marché TSX de la Bourse de Toronto (Canada).

Le capital social d'Auplata est composé de 37 463 881 actions cotées sur le marché Alternext à Paris (Euronext). ISIN : FR0010397760 – ALAUP ; ICB : 1777 – Gold Mining.

Pour plus d'information sur la société Auplata : www.auplata.fr.


Contacts :

ACTUS FINANCE
Mathieu Omnes – Relations investisseurs – 01 53 67 36 92
Nicolas Bouchez – Relations presse – 01 53 67 36 74


Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41829-AUPLATA_CP_RS-2015_26102015_VF.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
  • Premier semestre bénéficiaire depuis 2011
  • Résultats semestriels 2015 : 277 K€ (contre une perte de 3,6 M€ au 1er semestre 2014)
  • Plus de 15% du CA à l'export

Le Conseil d'Administration s'est réuni le 12 octobre pour arrêter les comptes semestriels et publier le rapport financier semestriel au 30 juin 2015.

Les chiffres clés consolidés sont les suivants :

Compte de Résultat
résumé (K€)
1er semestre 2015 1er semestre 2014 (IFRS 5—IFRIC 21) 1er semestre 2014 (publié)
Chiffres d'affaires 16 944 13 612 16 579
Résultat Opérationnel Courant (155) (1 236) (2 120)
Résultat Opérationnel 389 (1 661) (2 651)
Résultat Net 277 (3 685) (3 664)

A propos des résultats, Michel-Pierre DELOCHE, Président-Directeur Général de MECELEC, déclare :

« Ce premier semestre de l'exercice 2015 est remarquable en plusieurs points :

  • Premier semestre bénéficiaire depuis 2011
  • Premier semestre en croissance depuis 2012, et ce a? la fois dans l'industrie et dans les réseaux, le métier historique de MECELEC
  • Premier semestre ou? les ventes a? l'export dépassent 15% du chiffre d'affaires

Des difficultés restent à surmonter, et la prudence doit continuer de présider à nos choix, mais ces trois aspects des résultats semestriels sont conformes à la stratégie que nous avons exposée à l'occasion des 80 ans de l'entreprise en juillet 2014 : une croissance rentable sur nos deux métiers et un cap à l'international.

Notre ambition est intacte : projeter l'entreprise sur de nouveaux terrains d'application de ses savoir-faire, construire une équation positive avec nos clients, et créer de la valeur pour nos actionnaires. »

Pour plus d'information, le rapport semestriel est disponible sur le site internet et à l'adresse suivante :

Rapport Financier Semestriel 2015
 

A PROPOS DE MECELEC
Créée en 1934, MECELEC était à l'origine un spécialiste de l'équipement de réseaux électriques. A la fin des années 50, la société a choisi le polyester pour la fabrication de matériels de raccordement électriques, jusque-là en métal.

MECELEC est aujourd'hui un industriel spécialiste des matériaux composites et des plastiques dont l'activité se déploie sur deux segments de marché :

  • RESEAUX – MECELEC est un des rares acteurs du marché à offrir une gamme complète d'équipements de raccordement entre des réseaux publics (électrique, télécoms, gaz et eau) et leurs clients.
  • INDUSTRIE – MECELEC a développé de fortes compétences techniques et industrielles dans la transformation des composites thermodurcissables et dans l'injection des thermoplastiques. Cette activité a été renforcée par la création du site de St Agrève (1984), l'acquisition de l'activité NOBEL COMPOSITES (2003), puis par celles de SADAC (2011) et de SOTIRA 73 (2012), et plus récemment celle de BESACIER (2014), spécialiste du découpage métallique fin et de l'emboutissage profond.

MECELEC a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 27,7 M€ (2014) et compte environ 244 salariés. Son implantation principale est en région Rhône Alpes : Mauves et Saint-Agrève (Ardèche), Saint-Etienne de Saint-Geoirs (Isère) et Corbas (Rhône) ; elle possède un établissement en Roumanie à Cluj-Napoca.

MECELEC est une entreprise innovante éligible aux FCPI (visa A1410065V).

La société est cotée sur l'Euronext Paris compartiment C. Code ISIN : FR0000061244 – MCLC.

CONTACTS

MECELEC

Michel-Pierre DELOCHE
Président-Directeur Général
04 78 95 98 22
mp.deloche@mecelec.fr

ACTUS LYON

Amalia NAVEIRA
Relations analystes/investisseurs
04 72 18 04 92
anaveira@actus.fr


www.mecelec.fr

Information réglementée
Communiqués de mise à disposition de documents :
– Modalités de mise à disposition du rapport financier semestriel


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41688-MEC-121015-Re769sultats-Semestriels-2015.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |

Paris, le 30 septembre 2015 : Turenne Investissement présente ses comptes semestriels au 30 juin 2015, arrêtés par la Gérance et revus par le Conseil de Surveillance le 17 septembre 2015. Le rapport financier semestriel a été mis à la disposition du public ce jour.

Deux investissements au premier semestre :

Au premier semestre 2015, Turenne Investissement a investi 2,3 millions d'euros en mars dans Bien à la Maison (« BALM »), afin de lui permettre de réaliser l'acquisition de la société Domifacile, et de former ainsi le deuxième acteur français de l'aide à domicile avec 45 millions d'euros de chiffre d'affaires. Fin avril, la Société a par ailleurs réinvesti 0,2 million d'euros en obligations convertibles dans le spécialiste en logistique Log'S.

Contrairement à l'an passé, Turenne Investissement n'a réalisé aucune cession sur les six premiers mois de l'année et n'a donc enregistré aucune plus-value de cession (6,5 millions d'euros au 1er semestre 2014 dans le cadre de la cession de Menix). La forte progression du résultat financier a permis de couvrir les charges exceptionnelles (dépréciations) et une partie des charges d'exploitation. Le résultat net ressort ainsi proche de l'équilibre (-0,4 million d'euros au premier semestre 2015) contre + 5,7 millions d'euros à la même période l'an dernier.

  30-juin-15 30-juin-14
Chiffre d'affaires
     
Résultat d'exploitation – 653 208 – 436 993
     
Produits financiers 1 414 132 529 052
Charges financières 302 386 798 736
Résultat financier 1 111 746 – 269 684
     
Produits exceptionnels sur opérations en capital 217 101 6 826 056
Charges exceptionnelles sur opérations en capital 1 060 795 410 415
Résultat exceptionnel -843 694 6 415 640
     
RESULTAT NET -385 156 5 708 963

Réserve de plus-values latentes et trésorerie pour de nouvelles acquisitions

Au 30 juin 2015, la valeur comptable nette des participations détenues en portefeuilles s'élève à 26,8 millions d'euros contre 24,3 millions d'euros au 31 décembre 2014. Conformément aux principes comptables en vigueur, Turenne Investissement ne comptabilise pas les plus-values potentielles résultant de l'écart entre la valeur comptable nette et la valeur estimative.

Le montant des plus-values latentes non comptabilisées s'élève à 2,8 millions d'euros.

La trésorerie (valeurs mobilières et disponibilités) s'élève à 4,1 millions d'euros au 30 juin 2015, et permettra à Turenne Investissement de poursuivre la politique d'accompagnement d'ETI françaises à fort potentiel. Turenne Investissement n'a aucune dette financière.

ACTIF 30-juin-15 PASSIF 30-juin-15
Immobilisations incorporelles Capital 10 416 165
Immobilisations corporelles CAPITAUX PROPRES 31 019 709
Immobilisations financières 26 985 324    
ACTIF IMMOBILISE 26 985 324 Autres fonds propres
       
Créances 248 574 Provisions pour risques et charges
Valeurs mobilières de placement 3 971 261 Fournisseurs 285 784
Disponibilités 80 935 Autres dettes 3 224
Charges constatées d'avance 22 823 Dettes fiscales et sociales
ACTIF CIRCULANT 4 323 592 DETTES 289 207
       
TOTAL ACTIF (en €.) 31 308 916 TOTAL PASSIF (en €.) 31 308 916

Deux opérations au 3ème trimestre :

Au cours du 3ème trimestre 2015, Turenne Investissement a poursuivi sa politique d'investissement sélectif dans des entreprises de qualité, en entrant au capital de la société Louandre, propriétaire de l'hôtel Mercure Nice Centre Notre Dame, un établissement de 198 chambres au cœur de la ville de Nice.

Par ailleurs, Turenne Investissement a réalisé une sortie partielle de la société Cevino Glass, spécialisée dans la transformation et l'installation de produits verriers, réalisant un multiple supérieur à 2. Confiant dans le potentiel de Cevino Glass, Turenne Investissement s'est engagé dans le nouveau LBO à hauteur de 600 k€, aux côtés du dirigeant et des principaux cadres, de Nord Capital Investissement, et de plusieurs co-investisseurs.

Agenda prévisionnel :

  • 30 octobre 2015 : ANR au 30 septembre 2015
  • 28 janvier 2016 : ANR au 31 décembre 2015
  • 31 mars 2016 : Résultats Annuels 2015
  • 28 avril 2016 : ANR au 31 mars 2016

A PROPOS DE TURENNE INVESTISSEMENT
 

Turenne Investissement a vocation à accompagner – en tant qu'investisseur de référence ou coinvestisseur – des PME et ETI en forte croissance, essentiellement non cotées, sur des opérations de type capital-développement et transmission (OBO), dans les secteurs suivants : la distribution spécialisée, l'industrie innovante, les services et la santé.

Composition du portefeuille :

Au 30 juin 2015, les actifs financiers de Turenne Investissement étaient répartis au sein de 19 sociétés et 1 FPCI dans des secteurs stratégiques :

Santé :

  • Bien à la Maison, acteur français de l'aide à domicile ;
  • Aston Medical, concepteur et fabricant d'implants orthopédiques pour l'épaule, la hanche et le genou ;
  • Menix (Dedienne Santé, Serf et Tekka), nouveau leader français de l'implantologie médicale (hanche, genou et kits ancillaires) grâce à la reprise des actifs de la société Tekka ;
  • Clinidev, hospitalisation à domicile ;
  • FCPR Capital Santé I, FCPR géré par Turenne Capital et investissant dans le secteur de la santé.

Développement durable :

  • Pellenc Selective Technologies, un des leaders mondiaux du tri sélectif des déchets ;
  • Countum, leader français du comptage industriel et transactionnel de produits pétroliers ainsi que d'hydrocarbures gazeux et liquides via Satam et Meci ;
  • Solem, spécialiste de la production de programmateurs pour l'irrigation et de boîtiers pour la téléassistance.

Services externalisés :

  • Dromadaire, spécialiste de l'envoi de cartes de vœux sur Internet ;
  • Globe Diffusion, spécialiste du marketing terrain ;
  • Idé Groupe, leader français des services d'infographie à destination des medias papiers et électroniques ;
  • Log-S, spécialiste des solutions logistiques e-commerce et retail ;
  • Mediastay, spécialiste de « performance marketing ».

Distribution spécialisée :

  • Carven, distributeur de prêt-à-porter sous la marque Carven ;
  • Alvène : leader français de la fabrication et commercialisation des hottes et plafonds filtrants pour cuisine ;
  • La Foir'Fouille, leader français de la distribution de produits à prix discount.

Industrie innovante :

  • Cevino Glass (Le Kap Verre et les Miroiteries Dubrulle), spécialiste de la transformation de verre plat et la pose de vitrage ;
  • Sermeta, leader mondial des échangeurs thermiques en inox pour chaudières gaz à condensation.

Hôtellerie :

  • Mercure Metz Centre et Novotel Nancy Ouest : établissements 4 étoiles membres du Groupe Accor (acquisitions murs et fonds de commerce avec contrat de management).

Code ISIN : FR0010395681 – Code Mnémonique : ALTUR
 

Contacts
 

Turenne Investissement  
François Lombard
Mathilde Graffin
Tél. : 01 53 43 03 03
   

ACTUS finance & communication

Jean-Michel Marmillon
Relations Presse
Tél. : 01 53 67 36 73
jmmarmillon@actus.fr

Caroline Lesage
Relations Investisseurs
Tél. : 01 53 67 36 79
clesage@actus.fr

Le présent communiqué ne doit pas être publié, transmis ou distribué, directement ou indirectement, sur le territoire des Etats-Unis, du Canada, du Japon ou de l'Australie. Ce communiqué, et les informations qu'il contient, ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription, de valeurs mobilières dans tout autre pays que la France.

Ce document (y compris toute reproduction) ne doit pas être diffusé ou transmis aux Etats-Unis d'Amérique, en ce compris toute succursale ou agence d'une personne non-américaine mais résidente des Etats-Unis d'Amérique ou toute autre personne américaine. Tout manquement à ces restrictions pourrait constituer une violation de la réglementation des Etats-Unis d'Amérique relative aux instruments financiers (United States Securities Laws).

Au Royaume-Uni, le présent document est destiné uniquement aux (i) personnes qui ont une expérience professionnelle en matière d'investissements visées à l'article 19(1) du financial services and markets act 2000 ( financial promotion ) order 2001 (l'« Order »), (ii) aux personnes visées à l'article 49(1) (high net worth entities) de l'Order, ou (iii) aux personnes qui sont qualifiées de clients intermédiaires au sens du chapitre 4 du Code de bonne conduite du FSA (l'ensemble de ces personnes étant ci après désignées « personnes qualifiées »). Ce document n'est destiné qu'à ces catégories de personnes.
Les personnes qui ne répondent pas à la définition de personnes qualifiées ne doivent pas prendre en compte ou se fonder sur ce document ou son contenu. La diffusion de ce document dans tout autre pays peut être soumis à des restrictions légales et les personnes en possession de ce document doivent prendre connaissance de ces restrictions et s'y conformer. En prenant possession de ce document vous êtes présumé accepter d'être lié par les limitations.


Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41512-Turenne-Investissement-RS-2015_30092015_VDEF.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
  • Croissance dynamique au 1er semestre 2015

  • Poursuite de l'amélioration de la performance opérationnelle à périmètre constant

 

Au cours de sa réunion du 29 septembre 2015, le Conseil d'administration de Diagnostic Medical Systems (DMS – Euronext Paris – FR0000063224 – DGM) a arrêté les comptes semestriels 2015, présentés synthétiquement ci-dessous. La société Alpha M.O.S, dont DMS détient 72,5% du capital, est consolidée par intégration globale depuis le 1er novembre 2014. Réuni le 24 septembre 2015, le Conseil d'administration d'Alpha M.O.S n'a pas été en mesure de délibérer sur l'arrêté des comptes au 30 juin 2015. Une assemblée générale d'Alpha M.O.S sera convoquée prochainement afin de nommer les membres du Conseil d'administration,
afin que celui-ci puisse délibérer sur les comptes semestriels.

Le rapport financier semestriel 2015, incluant le rapport des commissaires aux comptes, est disponible sur le site internet de la société, www.dms.com, dans l'Espace actionnaires.

 

En K€ – Normes IFRS – Données consolidées S1 2014 S1 2015
(périmètre constant)
S1 2015
(Alpha M.O.S)
S1 2015
Groupe
Chiffre d'affaires 8 820 11 116 3 742 14 858
Résultat opérationnel -880 -589 -577 -1 166
Résultat net part du groupe -920 -515 -272 -786

 

Le 1er semestre 2015 témoigne d'une accélération sensible de l'activité du groupe, avec un chiffre d'affaires consolidé qui s'est établi à 14,9 M€, en progression totale de +68% dont +26% à périmètre constant.

Cette croissance semestrielle soutenue est le résultat (i) de l'effet périmètre lié à l'intégration de la société Alpha M.O.S qui a contribué à hauteur de 3,7 M€ au chiffre d'affaires consolidé du groupe, et (ii) de l'accélération de la croissance organique, notamment au 2ème trimestre (+41% de croissance à périmètre constant), aussi bien en radiologie avec le succès de la table Platinum en France et à l'international, qu'en ostéodensitométrie grâce au Stratos DR et au développement de la technologie 3D-DXA (reconstruction d'images en 3D).

Le résultat opérationnel du groupe s'est établi à -1 166 K€, traduisant (i) une amélioration de la performance opérationnelle de DMS à périmètre constant, et (ii) l'intégration de la société Alpha M.O.S, en voie de redressement et qui a consenti d'importants investissements pour sa nouvelle filiale américaine Boyd Sense.

Alpha M.O.S a ainsi enregistré un résultat opérationnel semestriel de -577 K€. Pour rappel, Alpha M.O.S ayant recalé son exercice comptable sur l'année civile, la comparaison avec l'exercice précédent n'est pas possible. Le 1er semestre de l'exercice 2015 d'Alpha M.O.S a notamment été marqué par la création de la filiale américaine Boyd Sense, dont l'activité est dédiée au développement de solutions connectées de mesures personnalisées des paramètres de santé, de bien-être et d'environnement.

Sur le périmètre historique du groupe DMS, le résultat opérationnel s'est établi à -589 K€, contre -880 K€ un an plus tôt. Il convient de noter que ce résultat opérationnel intègre 562 K€ de dotations aux amortissements et aux provisions, contre 303 K€ un an plus tôt, principalement sous l'effet de l'accroissement des frais de R&D pour le développement de la technologie 3D-DXA et du procédé innovant de reconstruction d'image par tomosynthèse à partir d'une table de radiologie.

En l'absence d'impôt sur les résultats et après comptabilisation des intérêts minoritaires, le résultat net part du groupe s'est établi à -786 K€.

 

Situation financière saine : 4,5 M€ de trésorerie nette au 30 juin 2015

Au 30 juin 2015, les capitaux propres part du groupe s'établissaient à 23,2 M€, contre 22,0 M€ en fin d'année 2014, renforcés par l'augmentation de capital par placement privée de 2,3 M€ réalisée au mois d'avril. A l'issue du semestre, le groupe disposait d'une trésorerie disponible confortable de 9,2 M€, pour des dettes financières ramenées à 4,7 M€, soit une trésorerie nette de 4,5 M€.

En K€ – Normes IFRS 31/12/2014 30/06/2015
Actifs non courants 7 289 7 162
Stocks 7 087 9 668
Clients 10 841 9 781
Autres actifs courants 4 003 4 920
Trésorerie 10 175 9 197
Total Actif 39 395 40 729

 

En K€ – Normes IFRS 31/12/2014 30/06/2015
Capitaux propres totaux 22 007 23 199
Passifs financiers 4 810 4 720
Fournisseurs et autres dettes 10 995 11 004
Autres passifs 1 583 1 806
Total Passif 39 395 40 729

 

Perspectives

L'activité du groupe DMS devrait demeurer soutenue au 2nd semestre et continuera de surperformer largement le marché de l'imagerie médicale. En radiologie, les tables Platinum et Optima vont porter la croissance du groupe, tant en France qu'à l'international. DMS va bénéficier de la montée en puissance de l'accord de distribution conclu avec Toshiba Medical Systems Europe en début d'année, et des premières retombées de l'accord mondial de fabrication de solutions de salles de radiologie télécommandées, conventionnelles et à capteur plan dynamique (DRF – Digital Radiography and Fluoroscopy) pour Carestream Health.

S'agissant d'Alpha M.O.S, la société va continuer de se focaliser sur les produits à fortes marges, notamment les logiciels compatibles avec tous types de chromatographes gazeux, essentiellement sur les marchés de l'alimentaire et de l'environnement. Au 30 juin 2015, le carnet de commandes fermes est en progression de 38%, à 1,44 M€, soutenu par ces efforts de focalisation commerciale depuis le début de l'exercice. Au 2nd semestre 2015, Alpha M.O.S va poursuivre le contrôle de ses coûts, tout en maintenant ses efforts de R&D, notamment sur les produits de nez électroniques et sur les micro-capteurs pour des applications grand public pour sa filiale américaine Boyd Sense.

Au 2nd semestre, le groupe DMS consolidera également la société AXS Medical, spécialisée dans l'imagerie stéréo-radiographique et de la modélisation 3D appliquée à l'orthopédie, dont DMS a acquis 100% du capital en juillet 2015. Start-up créée en 2010, AXS Medical conçoit, développe et commercialise des dispositifs médicaux innovants, baptisés BiomodTM, destinés à l'évaluation et au suivi des déformations de la colonne vertébrale par modélisation 3D. Cette offre est désormais proposée à toute la base installée de DMS ainsi que sur les tables de radiologie de nouvelles générations à capteur plan, la Platinum et l'Optima,
commercialisées en direct par le groupe ou au travers de ses accords OEM. En conjuguant la technologie d'AXS Medical avec sa propre technologie 3D DXA, le groupe DMS est désormais en mesure de proposer à ses clients un accès inédit à une image 2D/3D sans qu'ils aient besoin d'investir dans une solution dédiée.

Enfin, DMS entend finaliser prochainement l'acquisition de la société Stemcis, société spécialisée dans l'ingénierie tissulaire et cellulaire du tissu adipeux humain et animal pour le traitement de multiples pathologies, dont le projet d'acquisition a été annoncé au mois d'août.

 


Recevez gratuitement tout l'information financière de DMS par e-mail en vous inscrivant sur www.actusnews.com.
 

A propos de Diagnostic MedicalSystems
Spécialisé dans la haute technologie au service du diagnostic médical, le Groupe DMS se positionne aujourd'hui comme l'un des leaders européens dans le développement, la conception et la fabrication de systèmes d'imagerie dédiés à la radiologie numérique et conventionnelle ainsi qu'à l'ostéodensitomètrie.

La stratégie du groupe, principalement axée sur l'innovation technologique, lui permet d'offrir une gamme complète de systèmes d'imagerie médicale. Sa présence sur l'ensemble des continents grâce à un réseau de plus de 120 distributeurs nationaux, de filiales et de joint-venture, apporte au Groupe DMS une dimension internationale à la qualité de ses produits.

Les produits de DMS s'adressent aux hôpitaux, aux cliniques, aux radiologues et aux médecins spécialistes utilisant des outils de diagnostic (rhumatologues, orthopédistes, gynécologues, etc.).

DMS détient également 72,88% du capital d'Alpha M.O.S. (Euronext Paris – Compartiment C – Code ISIN : FR0000062804-ALM), spécialiste de la numérisation de l'odorat, du goût et de la vue, est leader mondial de la fabrication de nez, langue et œil électroniques à usage industriel.

DMS est coté au compartiment C du marché Euronext Paris – Code ISIN : FR 0000063224 – Code mnémonique : DGM.

Contacts    
DMS    
Jean-Paul ANSEL Président Directeur Général 04 67 50 49 00
     
ACTUS FINANCE    
Mathieu OMNES Relations Investisseurs 01 53 67 36 92
Alexandra PRISA Relations Presse 01 53 67 36 90

Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41503-DMS_CP_RESULTATS-S1-2015_30092015_VF.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
  • recul ponctuel de la marge brute pour l'activité e.ID

  • poursuite de la transformation industrielle d'ASK

Activité plus soutenue au 2nd semestre 2015

 

ASK (Euronext Paris – FR0011980077 – ASK), spécialiste des solutions "sans-contact" sécurisées destinées aux marchés de l'Identité et du Transport, publie ses résultats semestriels 2015 (1er janvier – 30 juin). Lors de sa réunion du 28 septembre 2015, le Conseil d'administration d'ASK a approuvé les comptes semestriels consolidés résumés ci-dessous. Ces comptes ont fait l'objet d'un examen limité de la part des commissaires aux comptes.

En K€ – Normes IFRS S1 2015 S1 2014
Chiffre d'affaires consolidé 17 735 20 310
EBITDA(1) (3 034)  (112)
Dotations aux amortissements et provisions
Charges de restructuration
Autres produits et charges non courants

 
Résultat opérationnel
(999)
(1 532)
(923)

 
(6 487)
(529)

(806)

 
(1 446)
Résultat financier 264 (1 162)
Impôt sur les résultats
Résultat net part du groupe
(606)
(6 825)

(2 668)

(1) Résultat opérationnel avant amortissements, dépréciations et éléments non récurrents

 

  • Principaux commentaires sur les résultats semestriels 2015

Les comptes du 1er semestre 2015 tiennent compte des changements intervenus au sein du périmètre de consolidation, avec l'intégration globale depuis le 1er mars 2015 d'ASK IntTag (auparavant mise en équivalence) dont ASK détient 99% du capital, et la contribution de la nouvelle filiale chinoise ASK Smart Technology. Ces changements conduisent à une évolution sensible de la structure du compte de résultat du groupe, qui n'est donc pas directement comparable avec celui du 1er semestre 2014.

Au 1er semestre 2015, ASK a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 17,7 M€ contre 20,3 M€ sur la même période de 2014. Le chiffre d'affaires consolidé proforma, intégrant l'activité d'ASK IntTAG depuis le 1er janvier, ressort à 18,2 M€ contre 22,6 M€ sur la même période de 2014.

Ce recul est essentiellement lié à (i) la baisse du chiffre d'affaires e.ID due au retour à un volume d'inlays nominal sur le passeport britannique depuis le 2nd semestre 2014, soit un impact de -2,7 M€ de chiffre d'affaires sur le semestre, (ii) le repli observé dans l'activité Contactless Solutions sur les cartes duales (contact et sans-contact) après le pic du démarrage de la nouvelle carte Navigo pour la RATP au 1er semestre 2014.

L'EBITDA s'inscrit en recul à (3,0) M€ au 1er semestre 2015, contre (0,1) M€ un an plus tôt. Cette évolution est la conséquence :

  • (i) d'une marge brute exceptionnellement basse dans l'activité l'e.ID du fait :
    • de la baisse des volumes d'inlays sur le passeport britannique conjuguée au transfert de la production de l'unité indienne vers l'usine de Burlington aux Etats-Unis ;
    • de surcoûts ponctuels de production sur des inlays pour le passeport philippin, aujourd'hui résolus ;
  • (ii) de la persistance de surcoûts de production au 1er semestre en Chine pour accompagner la montée en charge des nouvelles capacités industrielles mises en place fin 2014 (recours ponctuel à du personnel intérimaire). La mise en place d'un nouveau management chinois et d'actions ciblées sur le personnel et les frais de structure vont permettre de réduire sensiblement les surcoûts dès le 2nd semestre 2015.

Un plan de réorganisation, annoncé avant l'été, est actuellement mis en œuvre pour accélérer la transformation industrielle du groupe et atteindre les standards de productivité de son industrie. Ce plan prévoit de spécialiser les différents sites industriels du groupe sur les solutions à plus forte valeur ajoutée et d'externaliser la conception des produits d'entrée de gamme. Dans le cadre de ce plan, ASK mène également une adaptation de ses capacités de production en France, à Sophia-Antipolis, et poursuit une réduction de ses coûts fixes, notamment immobiliers (lire le communiqué de presse du 11 juin 2015).
Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) a été homologué fin août, autorisant ainsi sa mise en œuvre. Les coûts liés à ce plan de réorganisation ont été intégralement provisionnés dans les comptes du 1er semestre 2015 et son financement a été sécurisé à travers la mise en place de lignes de financement complémentaires.

Le résultat opérationnel s'élève à (6,5) M€, contre (1,4) M€ au 1er semestre 2014. Outre la comptabilisation de 1 M€ de dotations aux amortissements, en hausse du fait de l'évolution du périmètre de consolidation, il intègre (1,5) M€ de provision au titre des coûts de réalisation du plan de réorganisation. Les autres produits et charges non courants se sont établis à (0,9) M€, principalement constitués pour (0,3) M€ de provisions pour litiges sociaux et pour (0,4) M€ de frais liés à l'arrêt des co-entreprises.

Le résultat financier semestriel est positif à 0,3 M€, contre (1,2) M€ un an plutôt. Cette amélioration illustre l'assainissement de la situation bilancielle du groupe au cours de l'année écoulée, marquée notamment par la levée de fonds de 21,9 M€ consécutive à l'introduction en Bourse d'ASK puis par le remboursement de 7,3 M€ de dette obligataire en juillet 2014, dont les intérêts s'élevaient à (1,1) M€ au 1er semestre 2014.

Le résultat net part du groupe ressort à (6,8) M€ au 1er semestre 2015, contre (2,7) M€ pour la même période en 2014. Il intègre 0,6 M€ d'impôt sur les résultats correspondant à la réévaluation des impôts différés actifs.

 

  • Situation bilancielle au 30 juin 2015

Au 1er semestre 2015, ASK a porté à 99% sa participation dans sa filiale américaine ASK IntTag pour un montant de $4,0 M (3,6 M€), se traduisant par un accroissement des actifs non courants (immobilisations incorporelles et corporelles) à 12,2 M€ au 30 juin 2015. Les stocks et les créances clients sont demeurés quasi-stables au 30 juin 2015, à respectivement 7,2 M€ et 9,8 M€. Enfin, la trésorerie disponible s'élevait à 3,5 M€ (dont 0,65 M€ nantis), contre 4,3 M€ à la fin du dernier exercice.

Au passif, les capitaux propres consolidés s'établissaient au 30 juin à 7,8 M€. Les dettes financières s'élevaient à 8,1 M€, dont 2,0 M€ d'avances et subventions. La dette d'affacturage de créances clients était de 5,4 M€ avec la mise en place d'un contrat d'affacturage relatif aux activités américaines.

En K€ 30/06/2015 31/12/2014
Actifs non courants 12 167 8 907
Actifs courants
dont Stocks
dont Créances clients
21 507
7 224
9 871
20 276
6 896
9 510
Disponibilités 3 459 4 303
TOTAL 37 133 33 486

 

En K€ 30/06/2015 31/12/2014
Capitaux propres 7 756 13 991
Provisions 2 300 783
Dettes financières
dont Avances & Subventions
8 116
1 971
5 038
2 043
Dette d'affacturage 5 351 4 244
Autres dettes 13 610 9 430
TOTAL 37 133 33 486

 

  • Mise en place de 3,85 M€ de financements complémentaires

Au cours du semestre écoulé, ASK a mis en place des financements complémentaires, notamment afin de financer le plan de réorganisation.

Le groupe a procédé à une émission obligataire de 1,85 M€ auprès de plusieurs de ses actionnaires. Ces obligations simples, d'échéance au 31 décembre 2015 et portant intérêt au taux annuel fixe de 9%, ont vocation à être transformées en obligations convertibles en actions avant la fin de l'exercice.

Postérieurement à la clôture du semestre, ASK a également contracté un prêt moyen-terme d'un montant de 2,0 M€, à travers une émission obligataire d'une durée de 30 mois auprès d'un partenaire financier, une société du groupe Kreos. Les modalités de cette émission obligataire sont détaillées dans le rapport financier semestriel 2015. Cet emprunt est suivi de l'émission de 251 309 bons de souscription d'actions (BSA2015), souscrits par placement privé par une société du groupe Kreos pour un prix global de 1 €, et donnant chacun le droit de souscrire à une action ASK au prix unitaire de 1,91 €.

 

  • Perspectives

Au 2nd semestre, ASK anticipe de renouer avec un niveau d'activité plus soutenu en e.ID, dans le sillage du redressement séquentiel de l'activité au 2ème trimestre (3,8 M€ de chiffre d'affaires contre 2,4 M€ au 1er trimestre). Le groupe va retrouver un effet de base plus avantageux sur la seconde moitié de l'exercice pour le passeport britannique. S'agissant du passeport américain, après une baisse conjoncturelle des volumes de passeports émis par le GPO (Government Printing Office) depuis l'été 2014, l'activité s'est redressée depuis la fin du 2ème trimestre, et les 3ème et 4ème trimestres confirmeront le retour à la normale sur ce contrat. Enfin, le groupe bénéficiera de la hausse des volumes liée à la montée en charge des nouveaux pays.

En ce qui concerne la division Contactless Solutions, les signes de redressement constatés au 2ème trimestre sur les cartes duales devraient se poursuivre et l'activité de cartes contactless devrait demeurer stable. Enfin, l'activité terminaux confirme trimestre après trimestre son redressement, et renouera avec une croissance très soutenue sur l'ensemble de l'exercice 2015.

Au regard de ces perspectives, ASK anticipe une activité plus soutenue au 2nd semestre, comparativement à la première moitié de l'exercice.

 

  • Prochaine publication financière
Publication Date
Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2015 27 octobre 2015

Cette date est donnée à titre indicatif, elle est susceptible d'être modifiée si nécessaire.
Toutes les publications ont lieu après la clôture des marchés d'Euronext.

 

A propos d'ASK

ASK est le spécialiste des solutions "sans-contact" sécurisées à destination des applications sensibles liées aux individus. ASK a développé une technologie brevetée basée sur un procédé unique d'impression argentique, permettant d'apporter une véritable réponse aux enjeux de sécurité et de fiabilité des marchés de l'identité et du transport. ASK propose ainsi une gamme complète de solutions "sans-contact" (cartes, inlays -couverture électronique et antenne embarquée- pour les passeports et autres documents d'identité, tickets, terminaux, logiciels) et les services de personnalisation associés.

Grâce à sa technologie innovante et à son organisation mondiale (unités de fabrication en Europe -France-, Asie -Chine-, et aux Etats-Unis), ASK est aujourd'hui l'acteur de référence du "sans-contact" sécurisé pour les marchés de l'Identité (e-ID) et du Transport. En e-ID, ASK accompagne depuis 2006 les déploiements les plus exigeants, fournissant notamment les inlays pour les passeports américains, britanniques, français, belges, israéliens et philippins. Sur le marché du Transport, ASK affirme son leadership depuis 2001 et accompagne plus de 100 villes dans 27 pays, dont Atlanta, Chicago, Londres, Mexico, Miami, Paris, Singapour ou encore Sydney.

Libellé : ASK
Code ISIN : FR0011980077
Code mnémonique : ASK
Nombre d'actions composant le capital social : 7 884 741
Plus d'informations sur ASK-Contactless.com
 

Contacts

ASK
Directeur Général

Julien Zuccarelli
Tél.: +33 (0)4 97 21 48 56
investisseur@ask.fr
ACTUS finance & communication
Relation investisseurs

Mathieu Omnes
Tél. : +33 (0)1 53 67 36 92
momnes@actus.fr
ACTUS finance & communication
Relation presse

Jean-Michel Marmillon
Tél. : +33 (0)1 53 67 36 73
jmmarmillon@actus.fr

Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41441-ASK_CP_RESULTATS-S1-2015_28092015_VFF.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
Chiffre d'affaires semestriel
66,1 M€ en retrait de -3,5% (-8,9% à changes constants)
Hors flaconnage : progression de +2,7% (-3,9% à changes constants) avec un redressement sur le second trimestre à +12,3% (+4,9% a changes constants)
 
EBITDA semestriel positif (3)
+1,4 M€ contre une perte de -2,4 M€ sur le premier semestre 2014
 
Résultat opérationnel courant semestriel en progression
-2,3 M€ contre -5,5 M€ sur le premier semestre 2014
 
Perte nette semestrielle part du Groupe divisée par plus de 7

Le Conseil d'administration de Baccarat, réuni le 28 septembre 2015, a arrêté les comptes consolidés résumés au 30 juin 2015, qui ont fait l'objet d'une revue limitée par les Commissaires aux comptes. Le rapport financier semestriel a été déposé à l'AMF et mis à la disposition du public ce jour. Il peut être consulté sur www.baccarat-finance.com.

Daniela Riccardi, Directeur général de Baccarat, a déclaré : « Comme anticipé, après un premier trimestre difficile, pénalisé notamment par un niveau d'activité particulièrement élevé au Japon l'an passé, le chiffre d'affaires hors flaconnage de Baccarat s'est progressivement redressé, le flaconnage poursuivant son déclin sans montrer de signes d'amélioration. Le second trimestre affiche une croissance hors flaconnage de +12,3% (+4,9% à changes constants). Les plans d'actions engagés pour améliorer les ventes et la performance des points de ventes à périmètre comparable, associés aux efforts continus de maîtrise des coûts,
ont permis d'obtenir dès le premier semestre un EBITDA positif.

Nous restons focalisés sur l'exécution de notre plan opérationnel, avec l'ouverture prochaine de quatre nouveaux points de vente, et sur la poursuite des plans d'optimisation en vue d'améliorer la performance financière, et ce malgré une dynamique complexe de nos marchés. »
 

Principaux indicateurs financiers

en milliers d'Euros S1 2015 S1 2014 (1) Variation (2) S1 2014 publié
         
         
Chiffres d'affaires 66 088 68 489 -3,5% 65 529
         
EBITDA  (3) 1 384 -2 444   -2 444
en pourcentage du chiffre d'affaires 2,1% -3,6% +5,7 points  
         
Résultat opérationnel courant -2 332 -5 487 57,5% -5 487
         
Autres produits et charges opérationnels 2 772 -219   -219
         
Résultat Financier -353 -654 46,0% -654
         
Résultat net consolidé part du groupe -916 -6 746 86,4% -6 746
         
  1. Pour permettre un meilleur suivi de la performance commerciale des points de vente du réseau de distribution Baccarat, notamment dans les grands magasins, certaines charges d'exploitation présentées par le passé en déduction du chiffre d'affaires sont désormais classées en charges d'exploitation
  2. Variation en données publiées sur la base des comptes retraités
  3. Résultat opérationnel courant augmenté des dotations nettes de reprises sur actifs non courants et des dotations nettes de reprises au titre des avantages accordés au personnel

Performances opérationnelles et financières

(en milliers d'euros) S1 2015 S1 2014
 retraité (1)
S1 2014
publié
Variation (2)
à changes réels
Variation (2)
à changes constants
Europe 23 301 27 068 26 522 -13,9% -14,2%
Amérique 11 303 10 214 10 214 +10,7% -5,8%
Japon 21 603 20 711 18 297 +4,3% -0,3%
Asie hors Japon 6 038 7 056 7 056 -14,4% -27,1%
Reste du Monde 3 843 3 440 3 440 +11,7% +11,7%
TOTAL 66 088 68 489 65 529 -3,5% -8,9%

Après un premier trimestre difficile avec un chiffre d'affaires à -11,5% en données publiées, la dynamique des ventes retrouvée au second trimestre à +3,5% permet à Baccarat d'afficher à fin juin 2015 un chiffre d'affaires de 66,1 M€ en baisse de -3,5% par rapport à la même période 2014 (-8,9% à changes constants). Les fluctuations monétaires ont eu un impact positif sur l'évolution du chiffre d'affaires.

Hors activité flaconnage, toujours pénalisée par les effets des mesures anti-ostentatoires en Chine, les ventes du semestre ont progressé de +2,7% en données publiées (-3,9% à changes constants). Si l'on exclut les effets changes et fermetures de points de vente (La Madeleine et Rue de la Paix pour l'essentiel), le chiffre d'affaires hors flaconnage est en baisse au cours du semestre de -1,6% avec un deuxième trimestre en progression de +8,7%.

En Europe, les ventes au 30 juin hors flaconnage sont en croissance de +0,7% à changes comparables (avec un deuxième trimestre à +13%) tirées par la progression significative de l'activité de détail malgré la fermeture du magasin de La Madeleine (Paris). En effet, à magasins et changes comparables, le chiffre d'affaires de l'Europe s'inscrit à +7,7% au cours du semestre. 
L'activité de la zone Amériques affiche -5,8% au premier semestre en devises locales ; elle se redresse en partie au second trimestre à +4,4%. En outre, les ventes du semestre enregistrent pour 0,962 M€ de royalties sur l'hôtel de New York.

Le Japon, avec une forte croissance du chiffre d'affaires de +15,9% en monnaies locales au deuxième trimestre aussi bien dans les points de vente au détail que dans l'activité grossiste, rattrape son retard du premier semestre et retrouve sur le semestre son niveau d'activité de 2014.

Le reste de l'Asie hors Japon affiche une baisse de -27,1% à changes comparables sur le semestre dans la même tendance que celle observée sur le premier trimestre. Hors effet de base défavorable résultant des affaires spéciales en 2014, la croissance du second trimestre est cependant de +5,2%, la baisse de l'activité observée sur Hong Kong ayant été absorbée par le dynamisme des ventes dans les boutiques en Chine au cours de cette période.

Après un deuxième trimestre en baisse de -10,8%, la croissance dans le reste du Monde de +11,7% pour la période, reste portée par le succès des produits Baccarat au Moyen Orient.

Malgré la baisse du chiffre d'affaires, l'EBITDA est positif à fin Juin et s'élève à +1,4 M€, en amélioration de +3,8 M€. Cette croissance résulte en partie des coûts de départ amiante non récurrents au premier semestre 2014 (0,9 M€) mais aussi des effets positifs de la rationalisation de la collection avec une orientation des ventes vers des produits à forte rotation et marge élevée alliée à une gestion rigoureuse des coûts de production et d'exploitation.

Au 30 Juin 2015, le résultat opérationnel courant s'élève à -2,3 M€ contre -5,5 M€ en 2014 avec une diminution du poids des amortissements de 0,55 M€.

Les autres produits et charges opérationnels d'un montant net de +2,8 M€ intègrent en particulier l'indemnité de non renouvellement du bail de la boutique de La Madeleine (4 M€) perçue au cours du semestre nette de la sortie du droit au bail y afférent (0,9 M€).

Le résultat financier s'inscrit à -0,35 M€ en amélioration par rapport à 2014 du fait des différences de changes positives sur le semestre.

Le résultat net consolidé part du Groupe s'établit à -0,9 M€ contre – 6,7 M€ pour la période précédente, après prise en compte d'une augmentation de la charge d'impôt différé de 0,7 M€.

Structure financière
Baccarat affiche au 30 juin 2015 une structure financière confortable : l'endettement financier net de 14,7 M€ est composé d'une dette brute de 40,7 M€ (dont 12,9 M€ à court terme) et d'une trésorerie de 26 M€ pour 49,0 M€ de capitaux propres.

La dette brute inclut le crédit relais intragroupe à long terme de 22,26 M€ accordé par SDL Investments I Sàrl le 20 février 2015 en remplacement des crédits bancaires remboursés à la même date dans le cadre de la cession par Starwood Capital Group de Groupe du Louvre et sa filiale indirecte Louvre Hotels Group.

Ce crédit relais est remboursable in fine en deux tranches aux mêmes dates que les financements bancaires, la tranche A (10,26 M€) le 22 janvier 2019 et la tranche B (12 M€) le 22 Janvier 2018. Les garanties et le taux d'intérêt (Euribor 3 mois + 3,5% pour les deux tranches) de ce financement sont identiques à ceux prévus au contrat de crédit bancaire initial, à l'exception des covenants.

Malgré une capacité d'autofinancement de près de 1,8 M€ sur le semestre, les activités opérationnelles ont consommé 2,2 M€ de trésorerie en raison principalement de la constitution de stocks sur les références à forte rotation pour assurer la disponibilité des produits en magasin mais également de stocks de sécurité dans la perspective de la mise en marche d'un nouveau four sur le second semestre. Les flux de Trésorerie liés aux opérations d'investissements ont bénéficié de l'encaissement de l'indemnité d'éviction de La Madeleine pour 4 M€.

Perspectives
Dans un environnement macro-économique encore instable, l'année 2015 se caractérisera par la poursuite de la mise en œuvre des plans d'actions stratégiques amorcés tant sur la construction des collections, l'optimisation de nos circuits logistiques et d'approvisionnement de nos clients, que sur les opérations marketing ciblées et dans un contexte de gestion rigoureuse des coûts.

Baccarat connaîtra plusieurs temps forts sur les prochains mois dans le domaine de la production avec la mise en service d'un nouveau four, dans le réseau de distribution avec l'ouverture de quatre nouveaux points de vente dont deux flagships en propre à Paris et Beijing , un à Djeddah et le dernier à Séoul marquant l'entrée pour Baccarat sur un nouveau territoire porteur pour les activités de luxe, la Corée du Sud.

Retrouvez l'intégralité de l'information financière du groupe Baccarat sur le site Internet www.baccarat.com ou sur www.actusnews.com.

Contacts
Baccarat

Pascale Amiel, CFO
Caroline de Laurens, Directrice des relations presse et publiques
Tél : 01 40 22 11 00
 

A propos de Baccarat
Baccarat (Paris, Euronext, BCRA) est une marque de luxe française internationalement reconnue comme un leader des produits en cristal haut-de-gamme et exclusifs. Depuis sa création en 1764, la société, dont la Manufacture est basée à Baccarat en Lorraine, est synonyme d'un savoir-faire unique et symbole de l'Art de Vivre à la Française. Depuis près de 250 ans, la marque a inspiré des créateurs de renom du monde en entier. Allant des luminaires d'exception à l'art de la table, des objets de décoration uniques à des bijoux raffinés et du flaconnage sur mesure, les produits de la marque et sa tradition d'excellence sont largement distribués à travers le monde. Depuis 2005, Baccarat est contrôlé par Starwood Capital Group L.L.C.,
au travers de la société Groupe du Louvre jusqu'au 20 février 2015 et SDL Investments I Sàrl depuis cette date. Retrouvez tout l'univers de Baccarat sur www.baccarat.com
 


Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41443-Baccarat-CP-RS-2015-VDEF2.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |

Une activité en hausse de 3,6% à taux de change constant

Un résultat opérationnel en progression de +2,7%

Une restructuration financière finalisée

En millions d'euros S1 2015 S1 2014* Var.  
Chiffre d'affaires 360,2 321,4 12,1%  
Résultat opérationnel (EBIT) 16,0 15,5 2,7%   
Marge / EBIT 4,4% 4,8%    
● Résultat financier réalisé -10,3 -10,7    
● Résultat financier latent** -6,7 0,6    
Résultat financier -16,9 -10,1    
Résultat net attribuable au Groupe -5,1 4,3    
         
* Les données publiées au premier semestre 2014 ont été retraitées de l'impact lié au changement de méthode relatif à l'application rétrospective de l'interprétation IFRIC 21 "taxes"
** Eléments non cash    
         
En millions d'euros 30/06/2015 31/12/2014    
Endettement net consolidé 310,8 310,2    
Capitaux propres attribuables au Groupe 100,9 110,6    

Comptes arrêtés par le Conseil d'Administration de la société lors de sa réunion du 22 septembre 2015 –
Comptes ayant fait l'objet d'une revue limitée par les Commissaires aux Comptes

 

Une activité en hausse de 3,6% à taux de change constant sur le premier semestre (+2,2% sur le deuxième trimestre)
Au premier semestre 2015, le chiffre d'affaires du Groupe Latécoère s'établit à 360,2 M€, en progression de 39,7 M€ (+12,1%) par rapport au premier semestre 2014. Le chiffre d'affaires du Groupe a bénéficié d'un effet de change positif de 27,1 M€ lié à l'appréciation significative du dollar sur la part naturellement couverte par des achats réalisés dans la même devise (et par conséquent sans effet au niveau du résultat opérationnel courant).

Le taux spot EUR/USD moyen pour le premier semestre 2015 s'établit à 1,12 comparé à 1,37 sur la même période en 2014. Le taux de couverture moyen du Groupe en dollars ressort à un taux proche du cours budgétaire de 1,35.
A taux de change constant, la croissance organique ressort à 3,6%, en ligne avec l'objectif de croissance moyenne annuelle de +4% visé dans le cadre du plan Boost 2014-2016.

Cette croissance est essentiellement portée par l'activité Aérostructure Industrie (+22,5% soit +10,6% à taux de change constant) grâce à la hausse des cadences sur le Boeing 787 au cours du premier trimestre.

L'activité Systèmes d'Interconnexion enregistre une légère hausse de son chiffre d'affaires cumulé de 0,5% (-5,8% à taux de change constant). Après un premier trimestre marqué par un effet de base défavorable lié à la fin des travaux de développement sur l'A350, le chiffre d'affaires du second trimestre affiche une légère progression qui devrait se poursuivre avec la montée en cadence de l'A350. Pour rappel, le premier semestre 2014 avait bénéficié d'une bonne tenue des activités câblage liée au lancement de nouvelles têtes de version sur l'A380 dans le cadre d'opérations d'aménagement de cabines.

Dans un contexte de marché Ingénierie toujours très concurrentiel en l'absence de nouveaux programmes, le chiffre d'affaires de l'activité Aérostructure Services s'établit à 46,1 M€ en recul de -2,9% sur la période.

Au 30 juin 2015, sur la base d'une parité €/$ de 1,35, le portefeuille de commandes qui ne prend en compte que les commandes fermes des avionneurs est stable à 2,62 milliards d'Euros. Il représente 4 années de chiffre d'affaires.
 

Une croissance du résultat opérationnel de +2,7% par rapport au premier semestre 2014
Le résultat opérationnel du Groupe (EBIT) s'établit à 16,0 M€ en progression de 2,7% par rapport au 30 juin 2014.

Dans les activités Aérostructure, le Groupe a poursuivi la mise en œuvre des initiatives Boost permettant une réduction de la non qualité et un meilleur contrôle des temps passés sur la chaîne. Les premières portes ont été livrées sur le programme E-Jet E2 d'Embraer et l'unité mexicaine a atteint un rythme de livraison de 5 avions par mois sur le programme Boeing 787.

Si la mise en place des fondamentaux d'amélioration de la performance opérationnelle s'est poursuivie dans les Systèmes d'Interconnexion avec une réduction des temps passés sur les principaux programmes série, la mise en œuvre de certains transferts industriels a été plus difficile que prévue et a requis des ressources supplémentaires. Dans le même temps, l'activité a eu à gérer la montée en cadence de l'A350 et la transition entre le Falcon 7X et le Falcon 8X de Dassault.

Dans les activités Services, la première partie de l'année a été marquée par une forte croissance des dépenses d'avant ventes afin de sécuriser la charge tant pour les études que pour l'outillage. La forte pression concurrentielle s'est traduite par une légère baisse des taux de marge dans les études tandis que l'activité outillage résiste.

Enfin, le résultat opérationnel du premier semestre 2015 a été impacté à hauteur de 2,0 M€ par des éléments exceptionnels défavorables. Corrigé de ces éléments, le taux de marge opérationnelle (EBIT/CA) hors impact de change s'améliore à 5,4% au premier semestre 2015 contre 4,8 % au 30 juin 2014.

La forte appréciation du dollar au cours du premier semestre a significativement dégradé le résultat financier du Groupe qui s'élève à -16,9 M€ (à comparer à -10,1 M€ sur le premier semestre 2014). En effet, les seules variations de juste valeur des instruments de couverture contribuent à cette dégradation à hauteur de -4,7 M€.

Le coût de l'endettement net reste stable sur la période et ressort à -7,1 M€.

La dégradation du résultat financier latent (sans impact sur la trésorerie) explique principalement la baisse du résultat net attribuable au Groupe qui s'élève à -5,1 M€ contre 4,3 M€ au premier semestre 2014.

Un endettement net stable par rapport au 31 décembre 2014 (avant restructuration financière)
L'endettement net ressort à 310,8 M€ au 30 juin 2015, stable par rapport au 31 décembre 2014 résultant principalement de l'amélioration de la performance opérationnelle compensée par la dégradation du Besoin en Fonds de Roulement du Groupe. Cette détérioration s'inscrit dans un contexte fortement marqué par l'appréciation du dollar sur cette première partie de l'année, par les besoins du Groupe pour faire face à la montée en cadence de l'A350 (Systèmes d'Interconnexion) et par la poursuite de l'augmentation des cadences au Mexique (Aérostructure Industrie).

Les investissements sont quant à eux en ligne avec ceux constatés au 30 juin 2014.

Renforcement du portefeuille de couvertures de change
Au cours du premier semestre 2015 et afin de sécuriser ses flux d'exploitation, le Groupe a poursuivi sa politique de couverture de change Euro/USD et a augmenté la taille de son portefeuille de couvertures de 235 MUSD par rapport au 31 décembre 2014. Ainsi, au 22 septembre 2015, le Groupe a couvert la totalité de son exposition 2016 et près de 50% de son exposition 2017.

Succès de la recapitalisation du Groupe pour un montant global de 280 M€
Conformément au Protocole de Conciliation signé avec ses créanciers et suite à l'approbation par l'Assemblée Générale des actionnaires du projet de restructuration, le Groupe a lancé deux augmentations de capital successives pour un montant cumulé de 280 M€ :

  • La première augmentation de capital réservée aux prêteurs du crédit syndiqué s'est élevée à 57 M€ et a été réalisée par conversion de créances. A l'issue de cette opération, les prêteurs détenaient une participation de 37,4% dans le capital du Groupe.
  • La seconde augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel pour un montant de 223 M€ a permis au Groupe de rembourser le crédit syndiqué à hauteur de 123 M€ et de conserver 100 M€. Au regard du succès de l'opération, le poids des prêteurs dans le capital du Groupe est resté inchangé.

Le capital du Groupe est détenu à hauteur de 37,4% par ses créanciers dont Apollo et Monarch agissant de concert et représentant respectivement 15% et 11,4% du capital.

A l'issue de la réalisation de ces opérations, les capitaux propres et l'endettement financier sont améliorés comme suit :

En millions d'euros 30/06/2015 Augmentation Diminution 30/06/2015
avant restructuration après restructuration
Capitaux Propres, part du Gpe(1) 101 280   381
         
Endettement financier(1) (2) -335   180 -155
Trésorerie(1) 24 100   124
Endettement financier net -311 100   -31

(1) Avant prise en compte des coûts directement liés à la Restructuration
(2) Endettement financier brut comprenant principalement le crédit syndiqué et la dette vis-à-vis du Factor

 

Fort de cette situation financière assainie, le Groupe dispose désormais des moyens nécessaires à la mise en œuvre du volet stratégique du Plan Boost.

Gouvernance du Groupe
Conformément aux résolutions votées en Assemblée Générale, le Groupe s'est doté, à compter du 22 septembre 2015, d'une nouvelle gouvernance d'entreprise évoluant ainsi d'une structure à Conseil de Surveillance et Directoire à une structure à Conseil d'Administration. Ainsi Frédéric Michelland est nommé Directeur Général et Olivier Regnard, Directeur Général Délégué.

Le Conseil d'Administration du Groupe est composé de :

  • Monsieur Pierre Gadonneix, Président du Conseil d'Administration ;
  • Monsieur Frédéric Michelland, Directeur Général ;
  • Messieurs Jean-Luc Allavena, Christophe Villemin et Robert Séminara représentants Apollo ;
  • Messieurs Matthew Glowasky et Josiah Rotenberg représentants Monarch Capital ;
  • Madame Claire Dreyfus-Cloarec, Monsieur Francis Niss membres indépendants. Un 3ème administrateur indépendant est en cours de sélection et sa cooptation sera proposée au prochain Conseil d'Administration ;
  • Monsieur Jean-Louis Peltriaux, représentant des actionnaires salariés.

« Avec la finalisation des différentes opérations de restructuration, le Groupe est aujourd'hui en mesure de se concentrer sur son volet Stratégique. Ce volet se traduira par des investissements indispensables à l'amélioration de la compétitivité structurelle du Groupe et à son redéploiement commercial. Pour l'ensemble des dirigeants, des salariés, des partenaires et des clients, une nouvelle page de l'histoire du Groupe s'ouvre avec l'objectif de faire de Latécoère un groupe industriel pérenne et performant » a déclaré Frédéric Michelland, Directeur Général de Latécoère.

A propos de Latécoère
Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier), Latécoère intervient dans tous les segments de l'aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d'affaires et militaires), dans trois domaines d'activités :

  • Aérostructure Industrie (57% du CA) : tronçons de fuselage et portes.
  • Aérostructure Services (15% du CA) : études, calcul et définition de produits industriels – conception, réalisation et maintenance d'outillages et machines spéciales.
  • Systèmes d'Interconnexion (28% du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.

Le Groupe employait au 31 décembre 2014, 4 815 personnes dans 10 pays différents.

Son chiffre d'affaires consolidé pour 2014 est de 664,1 M€ et le portefeuille de commandes, sur la base d'une parité €/$ de 1,35, s'élève à 2,62 Mds € au 30 juin 2015.

Latécoère, société anonyme au capital de 186 694 330 € divisé en 93 347 165 actions d'un nominal de 2 €, est cotée sur Euronext Paris – Compartiment C. Codes ISIN : FR0000032278 – Reuters : LAEP.PA – Bloomberg : LAT.FP

CONTACTS

GROUPE LATECOERE
Olivier Regnard / Directeur Général Délégué
Tel. : 05 61 58 77 00
olivier.regnard@latecoere.fr
ACTUS finance & communication
Corinne Puissant / Relations Investisseurs
Tel. : 01 53 67 36 77 – cpuissant@actus.fr
Anne-Catherine Bonjour / Relations Presse
Tel. : 01 53 67 36 93 – acbonjour@actus.fr

Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41417-LAT_Cp-Resultat-H1-2015-VDEF.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |

 
Communiqué de presse
Décines Charpieu, le 22 septembre 2015
 

Amélioration significative des résultats semestriels 2015

Résultat opérationnel multiplié par 3

Retour à l'équilibre de POBI

En milliers d'euros S1 2015 S1 2014
Chiffre d'affaires 50 298 58 408
Résultat opérationnel 1 142 347
% de chiffre d'affaires 2,3% 0,6%
Résultat financier – 86 – 166
RESULTAT NET PART DU GROUPE 599 – 104

« Le Groupe est engagé sur une trajectoire de croissance solide, qui s'appuie sur un marché des ventes de maisons individuelles à nouveau porteur et une capacité d'accélération guidée par notre plan CAP 200. La hausse de nos ventes de plus de 14%, la mise en place d'un nouveau modèle en Promotion, un nombre de prospects en augmentation lié à notre stratégie marketing digitale plus efficace et le retour à l'équilibre de POBI forment un ensemble d'indicateurs qui au delà des résultats significativement améliorés démontrent la véracité de notre stratégie. A mi-année, tous les indicateurs sont au vert pour AST.
Je reste confiant quant à la réalisation en 2018 d'un chiffre d'affaires cible de 200 M€ avec une rentabilité opérationnelle supérieure à 7%. »

 

Alain Tur, PDG d'AST Groupe
 

Forte croissance des résultats
 

Les résultats semestriels d'AST Groupe traduisent la bonne dynamique du groupe ainsi que les 1er effets positifs de son plan CAP 200 initié l'an dernier et ce en dépit d'une activité ralentie.
 

La mise en place d'un nouveau modèle en Promotion a conduit le Groupe à rationaliser ses coûts de structure et réorganiser ses équipes. Ce modèle plus flexible offrira à AST Groupe un nouveau levier de rentabilité. Pour ce faire, le groupe a notamment décidé l'abandon stratégique de certaines opérations à risque commercial élevé et de concentrer ses équipes sur des opérations à plus forte valeur ajoutée orientées maisons groupées.

Ainsi, les mesures prises au sein des activités historiques (Promotion et Maisons individuelles) permettent au Groupe d'enregistrer sur ce 1er semestre un triplement de son Résultat opérationnel à 1,1 M€ contre 0,3 M€ au S1 2014. Ce dernier bénéficie de la baisse des charges de personnel et du retour à l'équilibre de POBI.

A l'image du Résultat opérationnel, le Résultat net s'apprécie significativement pour s'élever à 599 K€ contre une perte de – 104 K€ au S1 2014.

La situation financière du Groupe reste solide avec une trésorerie nette de 10,4 M€ et un endettement net de 8,6 M€.

Croissance des ventes portée par un marketing Digital offensif
 

Ventes 2015
Estimées1
2014
Nettes2
Maisons Individuelles 356 267
Promotion & Lotissements 190 220
Réseaux & Services 159 129
TOTAL VENTES 1er semestre 705 616

1 Estimées : Ventes nettes sur la base d'un taux d'annulation estimé
2 Nettes : Ventes brutes 2014 ajustées des annulations constatées

 

AST Groupe porté par sa nouvelle dynamique commerciale enregistre une croissance de 14,5% de ses ventes par rapport aux ventes nettes du 1er semestre 2014.

La stratégie digitale offensive du Groupe, intégrant la refonte de ses sites commerciaux et la mise en place de campagnes WebMarketing hautement qualifiées, a permis à AST d'augmenter la fréquentation de ses sites de maisons individuelles de 46% et surtout d'augmenter de 48% le nombre de ses prospects en l'espace d'une année. Ainsi, les ventes en Maisons individuelles ont enregistré une progression de plus de 30% sur le 1er semestre 2015. Ce ciblage sur-mesure des internautes devrait participer à la progression des ventes de l'ensemble des activités du Groupe sur l'année.

En revenant à ses fondamentaux, AST Groupe va pleinement profiter du rebond du marché immobilier (assouplissement du PTZ, taux bancaires résolument bas…) et poursuivre ses prises de parts de marché pour s'inscrire dans un nouveau cycle de croissance de ses ventes.

Le Groupe confirme ainsi l'amélioration de sa rentabilité sur l'année 2015 malgré une activité en léger retrait (+/- 5%) et ses objectifs 2018 d'un chiffre d'affaires cible de 200 M€ pour une rentabilité supérieure à 7%.

Retrouver l'intégralité des comptes semestriels 2015 d'AST Groupe sur www.ast-groupe.fr

Prochain communiqué : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2015 – 4 novembre 2015 après clôture

A propos d'AST Groupe
 

Promoteur, constructeur et aménageur. Avec plus de 20 ans d'expérience et de savoir-faire en maisons individuelles, AST Groupe est le 3ème constructeur national et le 1er réseau de franchises de maisons à ossature bois avec sa marque NATILIA.

AST GROUPE
Relations investisseurs

Alain Tur, Président Directeur Général
Olivier Lamy, Directeur Administratif et Financier
Tél : +33 (0)4 72 81 64 64
alain.tur@ast-groupe.fr
olivier.lamy@ast-groupe.fr
 
AELIUM
Communication financière

Solène Kennis
Tel : +33 (0)1 75 77 54 68
skennis@aelium.fr

Eligible PEA et PEA-PME

Euronext Paris Eurolist C. Mnémonique : ASP – ISIN : FR00000 76887 – Bloomberg : ASP FP – Reuters : AST.PA


Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41369-CP-AST-RS2015-VD.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats Semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
  • Croissance semestrielle de +134%

  • Intégration industrielle de Cabasse parfaitement engagée

  • Poursuite des investissements de croissance dans le cadre du plan de développement

  • Situation financière saine : 14,2 M€ de trésorerie brute à fin juin 2015

  • Objectif de chiffre d'affaires consolidé 2015 : 10,5 M€ à 11 M€

 

AwoX (Euronext – FR0011800218 – AWOX), pure-player des technologies et des objets connectés dédiés à l'univers du Smart Home (maison intelligente), publie ses comptes semestriels 2015, arrêtés par le Conseil d'administration lors de sa réunion du 16 septembre 2015. Pour rappel, la société Cabasse est consolidée depuis le 1er octobre 2014. Les comptes semestriels ont fait l'objet d'une revue limitée de la part des commissaires aux comptes. Le rapport du commissaire aux comptes sur l'information financière semestrielle figure au sein du Rapport financier semestriel au 30 juin 2015.

En K€ – Données IFRS auditées(1) S1 2014 S1 2015 Variation 2014
Chiffre d'affaires 2 159 5 060 +134% 7 529
Marge brute 1 593 2 810 +76% 4 318
% de marge brute 73,8% 55,5%   57,4%
Frais d'ingénierie* (804) (1 509) +88% (1 513)
Frais commerciaux & marketing (790) (2 033) +157% (2 676)
Frais généraux (758) (1 325) +75% (2 022)
EBITDA (759) (2 057)   (1 893)
Dotations nettes aux amortissements & provisions (576) (631)   (1 146)
Résultat opérationnel courant (1 335) (2 688)   (3 039)
Autres produits et charges opérationnelles 6 (41)   1 132
Résultat opérationnel (1 329) (2 729)   (1 907)
Résultat financier 18 75   205
IS (27)   (26)
Résultat net (1 338) (2 654)   (1 728)

L'EBITBA (Earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization) correspond au résultat opérationnel courant retraité des dotations nettes aux amortissements et provisions.

* Hors dotations aux amortissements et aux provisions s'élevant à 631 K€ au 1er semestre 2015 et 576 K€ au 1er semestre 2014, qui apparaissent sous l'EBITDA
 

Analyse des chiffres-clés du 1er semestre 2015

A l'issue du 1er semestre 2015, AwoX a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 5,06 M€, en progression de +134% par rapport au 1er semestre 2014, dont 2,72 M€ pour les Produits audio de marque Cabasse. A périmètre constant, la croissance organique d'AwoX s'est élevée à +14%.

Cette croissance interne est le résultat de l'augmentation de +123% des ventes d'Objets connectés de marque AwoX par rapport au 1er semestre 2014, porté par l'essor de la gamme de lighting connecté et l'accroissement du réseau de distribution. Le chiffre d'affaires de l'activité Licences technologies de connectivité s'est élevé à 1,42 M€, en léger repli de -6% par rapport au 1er semestre 2014. Enfin, le chiffre d'affaires des Objets connectés en co-branding (produits sous marque blanche) a évolué de façon non-significative au 1er semestre 2015 : 0,15 M€, contre 0,19 M€ un an plus tôt.
Compte tenu de la forte volatilité des contrats d'OEM et de son caractère désormais non stratégique, AwoX a pris la décision de stopper cette activité.

La marge brute semestrielle s'est établie à 2,81 M€, en progression de +76%. Le taux de marge ressort à 55,5% du chiffre d'affaires, en repli principalement du fait de l'intégration de la société Cabasse. La marge brute semestrielle de Cabasse s'est inscrite à 43% au 1er semestre 2015, en progression de +6 points par rapport au niveau de l'exercice 2014 (37%). Le groupe a commencé à recueillir les fruits des synergies mises en œuvre avec l'outil industriel d'AwoX. L'intégration industrielle de Cabasse est parfaitement engagée, positionnant le groupe en avance sur son plan marche fixé lors de l'acquisition visant à faire progresser la marge brute de Cabasse de +10 points en 18 mois. A périmètre comparable,
la marge brute d'AwoX s'est établie à 71%.

L'EBITDA s'est élevé à (2,06) M€ au 1er semestre, contre (0,76) M€ un an plus tôt. Cette évolution reflète (i) l'intégration de la société Cabasse et les efforts menés pour son redressement, (ii) la poursuite des investissements produits, commerciaux et marketing dans le dans le cadre du plan stratégique de développement d'AwoX.

  • Les frais d'ingénierie progressent de +88% sur le semestre, dont +0,35 M€ liés à Cabasse pour le renouvellement des gammes, et +0,36 M€ de dépenses de personnel et de sous-traitance de R&D, consacrées à la politique d'innovation de produits pour la Smart Home et aux nouveaux standards DLNA en matière de technologies de connectivité ;
  • Les frais commerciaux & marketing sont passés de 0,79 M€ au 1er semestre 2014 à 2,03 M€ au 1er semestre 2015 (40,2% du chiffre d'affaires vs. 36,6% un an plus tôt). Le groupe a accru de +0,38 M€ ses efforts en matière de PLV (Publicité sur les Lieux de Vente), marketing et communication et consacré +0,20 M€ à l'augmentation de sa force de vente interne. L'intégration de Cabasse a pesé à hauteur de +0,74 M€ sur le semestre ;
  • Les frais généraux se sont inscrits en hausse de +75%, augmentation pour moitié liée à la consolidation de Cabasse (+0,31 M€) et pour l'autre moitié à la structuration du groupe et charges liés à la cotation en Bourse (+0,31 M€).

Après prise en compte des dotations nettes aux amortissements et provisions, le résultat opérationnel courant s'est établi à (2,69) M€. Au final, le résultat net part du groupe s'est élevé à (2,65) M€ au 1er semestre.

 

Situation financière au 30 juin 2015 : 14,2 M€ de trésorerie brute

Au 30 juin 2015, les capitaux propres s'élevaient à 18,4 M€, pour une trésorerie disponible de 14,2 M€ (17,5 M€ au 31 décembre 2014) et un endettement bancaire stable de 5,0 M€.

L'amélioration du poste clients de 1,2 M€ au 1er semestre 2015, liée à un meilleur encaissement chez Cabasse, a permis de stabiliser le cash-flow opérationnel à (2,54) M€, stable par rapport au 1er semestre 2014. En incluant les flux d'investissements et les remboursements nets d'emprunts, la consommation de trésorerie s'est ainsi établie à 3,20 M€ sur le semestre écoulé.

ACTIF – En K€
Données auditées
31/12/
2014
30/06/
2015
  PASSIF – En K€
Données auditées
31/12/
2014
30/06/
2015
Actif immobilisé 5 530 6 597   Capitaux propres 20 854 18 358
Stocks 4 343 5 005   Avances conditionnées 1 522 1 455
Créances clients 3 048 1 898   Dettes bancaires 5 017 4 996
Autres créances 2 847 2 127   Dettes fournisseurs 2 073 1 586
Trésorerie 17 459 14 173   Autres passifs 3 761 3 405
Total 33 227 29 800   Total 33 227 29 800

 

Perspectives

Au 1er semestre 2015, AwoX a poursuivi ses investissements avec pour objectif de bâtir un groupe leader dans le secteur de la Smart Home, notamment sur les segments dynamiques du lighting connecté, de l'audio connecté multi-room et des technologies de connectivité associées.

Depuis le rapprochement avec Cabasse, le groupe a consacré l'essentiel de ses efforts au redressement opérationnel et à la réalisation de synergies avec l'outil industriel d'AwoX, obtenant des résultats significatifs en matière d'amélioration de la marge brute. Parallèlement, le groupe a procédé au renforcement de l'organisation commerciale internationale en s'appuyant sur les bases AwoX, aux Etats-Unis et en Asie, et en multipliant les référencements au sein de la GSS (Grande Surface Spécialisée) et des acteurs du retail.

Au cours des prochains mois, le groupe va mettre en œuvre une nouvelle politique de distribution sélective pour accroître la visibilité et valoriser la marque Cabasse auprès des principaux revendeurs. Ces actions se traduiront par le déploiement d'outils de vente (PLV) au sein de la GSS et le lancement de 12 Cabasse Acoustic Center, véritables shop-in-shop chez des distributeurs spécialisés à travers l'Europe. Enfin, à l'occasion du prochain CES de Las Vegas, en janvier 2016, Cabasse présentera deux nouveautés produits.

En matière de technologies de connectivité, l'exercice 2015 est marqué par une stabilisation de l'activité du fait d'un tassement sur les clients historiques en Asie, malgré la montée en puissance des Etats-Unis. Dans ce contexte, l'offre a été refondue et étendue, notamment sur le nouveau standard DLNA sécurisé pour le marché américain, les solutions vidéo multi-écrans (AirPlay et Chromecast) et les solutions audio multi-room intéressant notamment les opérateurs. En outre, la structure commerciale a récemment été renforcée avec la nomination d'un Directeur monde des ventes licensing.

Concernant le lighting hybride, AwoX a poursuivi l'élargissement de sa gamme, désormais constituée de 29 références, allant de 19,95 € à 199,95 € TTC, ce qui constitue la plus large gamme d'ampoules connectées sur le marché du Smart Home. Avec les SmartLED™, toute nouvelle gamme d'ampoules LED connectées à des prix très accessibles se rapprochant d'ampoules LED équivalentes d'autres marques non connectées, AwoX ambitionne de démocratiser les ampoules LED connectées.

La poursuite de l'expansion géographique (présence dans 24 pays à l'issue du 1er semestre), l'extension du réseau de distribution et une présence accrue au sein de la GSS et GSB font d'AwoX un acteur désormais établi sur le marché du Smart Home. Avec le formidable potentiel du LED, porté par la fin réglementaire des ampoules éco-halogène d'ici 2018, ainsi que la démocratisation des technologies connectées dans la maison, AwoX dispose de tous les atouts pour tirer parti du formidable potentiel de ses marchés.

Pour l'exercice 2015, AwoX se fixe désormais de réaliser un chiffre d'affaires annuel consolidé compris entre 10,5 M€ et 11,0 M€, contre 7,53 M€ en consolidé en 2014. A plus long-terme, au regard de l'évolution réglementaire du marché du LED (retrait de l'éco-halogène reportée à septembre 2018 contre 2016 initialement), du déploiement progressif de sa gamme de produits et de son organisation commerciale internationale, AwoX vise désormais l'objectif de 30 M€ de chiffre d'affaires à horizon 2018.

 

Agenda financier 2015

  • Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2015 18 novembre 2015

Toutes les publications interviendront après la clôture des marchés d'Euronext.

 


A propos d'AwoX
AwoX est un pure-player des technologies et des objets connectés dédiés à l'univers du Smart Home (Maison intelligente). Le groupe détient des positions fortes dans les 3 secteurs en croissance du Smart Home : TOP 3 mondial des Technologies logicielles d'interopérabilité des appareils multimédias (tablettes, TV, Smartphones), leader européen dans l'éclairage connecté et intelligent, Smart hybrid lighting, et TOP 3 francais en audio haute-fidélité et home-cinéma, évoluant vers le multi-room, Multi-room hi-fi, à travers la société Cabasse acquise en octobre 2014.

AwoX s'est également imposé comme l'acteur de référence des technologies de connectivité sans fil autour du standard mondial DLNA (Digital Living Network Alliance), et est aujourd'hui membre à vie du Conseil d'administration de l'Alliance DLNA, et à la tête du Comité de certification.

AwoX bénéficie d'une organisation mondiale établie, avec une filiale industrielle et commerciale à Singapour ainsi que des bureaux commerciaux aux Etats-Unis (Palo Alto), en Europe (Montpellier) et à Taiwan (Taipei).

Libellé : AwoX
Code ISIN : FR0011800218
Code mnémonique : AWOX
Nombre d'actions composant le capital social : 3 590 875

Plus d'informations sur AwoX.com Twitter : @AwoX Facebook : /AwoXStriim


Contacts

AwoX
Alain Molinié – PDG
Tél. + 33 (0)4 67 47 10 00
invest@awox.com
ACTUS – Relation investisseurs
Mathieu Omnes
Tél. : + 33 (0)1 53 67 36 92
momnes@actus.fr
ACTUS – Relation presse
Nicolas Bouchez
Tél. +33(0)1 53 67 36 74
nbouchez@actus.fr

Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41301-CP_AWOX_RESULTATS-S1-2015_16092015_VF.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |

AUDIKA

 

Résultats semestriels 2015

 

En K€ S1 2014
publié
S1 2014
Retraité (*)
S1 2015
(*)
Variation
Chiffre d'affaires 47 959 47 959 49 086 + 2,3%
EBITDA 5 729 5 601 5 749 +2,6%
Résultat opérationnel courant 3 912 3 783 3 949 +4,4%
Résultat opérationnel 3 846 3 718 3 767 +1,3%
Résultat des activités non poursuivies (414) (414)    
Résultat net part des propriétaires 1 524 1 351 1 867 +38,2%
Résultat net 1 507 1 334 1 879 +40,8%

(*) Les résultats semestriels 2014 ont été retraités, pour tenir compte de l'application en 2015 de la norme IFRIC 21 relative à la comptabilisation au décaissement (au lieu de provisions) de la charge annuelle d'organic.

 

 

Les comptes semestriels 2015 ont été arrêtés par le Conseil d'administration lors de sa réunion du 11 septembre 2015. Les procédures d'examen limité de l'information financière semestrielle par les commissaires aux comptes sont terminées.

Sur le 1er semestre 2015, le Groupe Audika a réalisé un chiffre d'affaires de 49,1 M€ en hausse totalement organique de +2,3%. L'activité se répartit entre 48,7 M€ en France (+2,3%) et 0,4 M€ en Belgique (stable).

La marge opérationnelle courante du semestre, traditionnellement moins élevée que celle de l'année en raison de la saisonnalité des dépenses marketing, se maintient à 8,0%. Les dépenses de fonctionnement ont évolué à un rythme similaire à l'activité, avec notamment la création d'une dizaine de nouveaux centres sur la période.

Après comptabilisation de charges non courantes pour -0,2 M€, de frais financiers pour -0,4 M€ et d'une charge d'impôt de -1,5 M€, le résultat net consolidé ressort au final à 1,9 M€ en progression de près de +41% (le premier semestre 2014 avait intégré une perte de -0,4 M€ en Italie avant sa cession en avril 2014).

 

Poursuite du désendettement
Les capitaux propres du groupe s'élèvent à 70,6 M€ au 30 juin 2015. Les flux de trésorerie issus de l'activité sur le semestre (+3,1 M€) ont largement couvert les investissements de la période (2,0 M€), permettant au Groupe de poursuivre son désendettement. L'endettement net est réduit ainsi à 2,3 M€ soit un taux d'endettement net très faible de 3% (à comparer à 14% au 30 juin 2014).

 

Perspectives
Le deuxième semestre devrait s'inscrire dans la continuité du premier semestre. Audika continuera en parallèle de développer son réseau en France et de compléter son maillage du territoire.

 

 

Le groupe Audika communiquera son chiffre d'affaires 9 mois 2015 le 19 octobre 2015 après bourse.

 

 

A propos d'Audika :

Avec plus de 460 centres répartis dans 91 départements, Audika est le premier réseau français de centres spécialisés dans la correction auditive. Le groupe est également présent depuis 2013 en Belgique (7 centres). Positionné sur le marché des Seniors, Audika a vocation à renforcer son leadership sur un secteur encore très atomisé. Audika est coté sur Euronext Paris, compartiment C.

 

Recevez gratuitement toute l'information financière d'Audika par e-mail en vous inscrivant sur : www.actusnews.com
 

ISIN FR0000063752-ADI Reuters DIKA.PA Bloomberg ADI:FP -Nombre d'actions : 9 450 000
 

Contact Audika : Alain Tonnard / Etienne Sirand-Pugnet au +33 (0)1 55 37 30 30
Contact Actus Finance : Guillaume Le Floch au +33 (0)1 53 67 36 70


Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41245-AUDIKA_1409_2015.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |

Résultats du 1er semestre conformes aux perspectives malgré l'impact des taux de change
Tendances 2015 revues à la hausse

Chiffres clés consolidés semestriels (1er janvier – 30 juin)

En M€ 30.06.15 % 30.06.14 % Variation
Chiffre d'affaires 148,9 136,4 +9,2%
Marge brute 108,5 72,9 98,7 72,3 +10,0%
Frais de personnel 69,1 46,4 62,4 45,7 +10,8%
Frais de structure 26,2 17,6 24,1 17,7 +8,7%
EBITA 13,9 9,3 12,7 9,3 +9,5%
EBIT 12,0 8,1 11,2 8,2 +7,0%
Résultat financier (2,1) (1,4) (0,2) NS NS
Résultat net 7,0 4,7 8,4 6,2 -16,8%

Un premier semestre conforme aux prévisions annuelles

Bien qu'en retard par rapport au carnet de commandes, le chiffre d'affaires croît de 9,2%. Le fort redressement de la maintenance (+9,4%) impacte positivement la marge brute.

Les charges de personnel et de structure augmentent sous l'effet des taux de change du franc suisse et du dollar contre l'euro, avec un impact d'environ 1 M€ sur l'EBITA qui malgré cela atteint 9,3% du chiffre d'affaires, comme en 2014.

L'effet négatif des taux de change a surtout pesé sur les frais financiers notamment sur les liquidités et les créances en euros converties en francs suisses. Cette perte de change est purement comptable et n'a aucun impact sur les liquidités du Groupe (trésorerie nette : 58,6 M€ / gearing -28,6%).

Tendances 2015

Les perspectives de chiffre d'affaires 2015 sont revues à la hausse à +10/+12% compte tenu du fort carnet de commandes à facturer (+42% depuis le 01/01/2015) et des acquisitions réalisées pendant l'été (Paxter-Malaisie, Global Automation-UK, et Imtech Toegangstechniek-NL) qui pourraient représenter 8 M€ de CA dès cette année. L'EBITA pourrait croître proportionnellement au chiffre d'affaires si l'euro poursuivait sa remontée contre le franc suisse et le dollar.

Rapport financier semestriel 

Conformément à la Directive transparence, le rapport d'activité semestriel 2015 d'agta record a été mis en ligne auprès du diffuseur agréé www.actusnews.com et peut être consulté sur le site http://shareholders.agta-record.com.

Prochain communiqué : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2015, le 26 octobre 2015 après Bourse.
 

A propos d'agta record Contacts
Positionné comme l'un des acteurs majeurs sur le marché mondial des portes automatiques piétonnes et industrielles, agta record s'appuie sur des savoir-faire technologiques et commerciaux intégrés. La conception, la production, la commercialisation, l'installation et la maintenance d'une large gamme de portes automatiques sont les multiples domaines d'expertises du groupe. Basé en Suisse, agta record couvre le monde entier et est présente avec des filiales dans 17 pays. agta record est coté sur Euronext Paris Compartiment B – Valeurs zone internationale, ISIN : CH0008853209 agta record
Hubert Jouffroy – Chairman of the Board
Tel. + 33 6 07 44 56 12
Email: shareholders@agta-record.com
Web: shareholders.agta-record.com
Actus Lyon
Amalia Naveira – Investor Relations
Marie-Claude – Press Relations
Tel. + 33 4 72 18 04 90

Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires

– Modalités de mise à disposition du rapport financier semestriel


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41249-AGTA-140915-RS-15-FR.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |

Lyon le 7 septembre 2015
 

Confirmation d'une croissance soutenue : +12,7% vs. S1 2014
Résultat net en léger repli, mais maintien des objectifs annuels de rentabilité

SBT, Scientific Brain Training, (FR0004175222, MLSBT), est un groupe spécialisé dans le Conseil et le développement de services innovants intégrant nouvelles technologies, ingénierie cognitive et neurosciences.

Poursuite du développement commercial

Grâce à la mise en œuvre de son plan stratégique, SBT poursuit son développement avec une croissance organique significative de ses 2 pôles : le pôle Conseil et Ressources Humaines et le pôle Smart Health.

Sur 6 mois, au 30 juin 2015, le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 4 940 K€ contre 4 383 K€ au premier semestre 2014 (soit une croissance de +12,7%) et 8 782 K€ sur les 12 mois de l'année 2014. Toutes les filiales du Groupe sont en croissance, la progression la plus significative étant constatée chez OSE Consulting (+27%).

Les résultats du Groupe SBT au 30 juin 2014 sont en léger repli avec un résultat d'exploitation légèrement négatif à -47 K€ contre un bénéfice de 118 K€ à fin juin 2014, du fait notamment d'un renforcement de la structure pour faire face à la croissance à venir et de nouveaux investissements. Après un résultat financier de -1,7 K€, un résultat exceptionnel de -1,8 K€ et des impôts cumulés de -49,8 K€, le résultat net des sociétés intégrées à fin juin 2015 constitue une perte de 99,9 K€ contre un bénéfice de 77,6 K€ à fin juin 2014.
Les investissements commerciaux et humains réalisés sur le semestre auront des effets bénéfiques au second semestre.

Le développement du chiffre d'affaires et de la rentabilité du pôle Smart Health devrait fortement s'accélérer sur le second semestre avec l'adoption de ses solutions par l'industrie pharmaceutique et la récente acquisition de Motus.

La structure financière est très solide, le Groupe disposant de 4 731,6 K€ de capitaux propres et une trésorerie nette d'endettement de 724 K€ au 30/06/2015.

Principaux agrégats financiers
En K€
30.06.2015
6 mois
(non audités)
30.06.2014
6 mois
(non audités)
31.12.2014
12 mois
(audités)
Chiffre d'affaires 4 939,5 4 382,6 8 782,2
EBITDA 447,9 541,1 837,5
Résultat d'exploitation -46,8 118,1 617,7
Résultat courant -48,4 116,5 839,4
Résultat net des sociétés intégrées -99,9 77,6 329,2

Compte tenu du carnet de commandes et de l'impact positif habituel du dernier quadrimestre, le Directoire maintient ses objectifs de développement du chiffre d'affaires consolidé dépassant les 10 M€ avec un résultat net avant impôts supérieur à 5% comme en 2014.

 

CONTACT SBT
Franck Tarpin-Bernard, PhD
Directeur Général Groupe SBT
f.tarpin@sbt.fr
CONTACT INVESTISSEURS/PRESSE
Amalia Naveira/Marie-Claude Triquet
Actus Lyon
Tél. : 00 33 4 72 18 04 93
anaveira@actus.fr/mctriquet@actus.fr

A propos de SBT

Coté sur le Marché Libre, SBT, Scientific Brain Training, est un groupe spécialisé dans le Conseil et le développement de services innovants intégrant nouvelles technologies, ingénierie cognitive et neurosciences. Ses expertises sont organisées autour de 2 activités :

  • Le pôle Conseil et Ressources humaines couvre la chaîne de valeur allant du conseil en stratégie, à la détection et au développement des talents, et à la conception de programmes de formation multi-canaux (présentiel et e-learning).
  • Le pôle Smart Health conçoit, développe et commercialise des solutions digitales de remédiation cognitive pour un large spectre d'usages tant en termes de populations cibles (enfant, adultes, seniors) qu'en termes de pathologies ou de situation (à la maison, chez un praticien ou sur le lieu de travail).

En 2014, SBT a réalisé un chiffre d'affaires de 8 782 K€ en progression de 26% par rapport à 2013.


Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41155-SBT-070915-RS-1-2015.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |

(Données auditées)

 

en milliers d'euros 2014
Publié
2014
Retraité (1)
2015 Variation 2015 / 2014 Retraité
Chiffre d'affaires 261 616 261 616 275 573 + 5,3%
Résultat opérationnel 35 500 34 591 37 819 + 9,3%
Résultat net – part du groupe 19 905 19 341 21 451 + 10,9%
         
Capacité d'autofinancement 40 452 39 543 48 726 + 23,2%
Investissements nets 13 210 13 210 13 532 + 2,4%
Trésorerie nette 139 959 139 959 145 534 + 4,0%

(1) Après application de l'interprétation IFRIC 21 sur les taxes.

 

Le résultat opérationnel au 30 juin 2015 progresse de 9,3% par rapport au premier semestre 2014.

La progression de la trésorerie intègre l'achat de 17 172 K€ d'actions propres dans le cadre du programme de rachat d'actions en vigueur.

BOIRON poursuit avec confiance et ambition son implication dans le développement de l'homéopathie. Compte-tenu des aléas géopolitiques, le groupe BOIRON réitère sa prudence pour ses perspectives en 2015.

 

 

Les comptes semestriels ont fait l'objet d'un examen par les commissaires aux comptes. Le rapport semestriel présentant les informations sur l'activité et les résultats du premier semestre ainsi que les perspectives 2015, a été diffusé conformément aux dispositions de l'article 221-3 du règlement général de l'AMF. Il peut être consulté sur le site de notre société www.boironfinance.com (http://www.boironfinance.fr/Espace-Actionnaires-et-Investisseurs/Communication-financiere/Information-reglementee/Rapports-annuels-et-semestriels).

 

 

Notre prochain rendez-vous :
Le 16 octobre 2015 : à la clôture de bourse, publication du chiffre d'affaires et de l'information trimestrielle au 30 septembre 2015.
Responsable de l'information financière : Christian Boiron
Contact information financière : Véronique Bouscayrol
Relations actionnaires : +33 (0) 4.78.45.63.43 – e-mail : boironfinances@boiron.fr
Code ISIN : FR0000061129 (BOI) – Bloomberg : BOI FP – Reuters : BOIR.PA
L'information financière du groupe est en ligne sur le site : www.boironfinance.com


Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d’affaires

– Modalités de mise à disposition du rapport financier semestriel


Communiqué intégral et original au format PDF :

http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41127-cp-boiron-030915.pdf



© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it’s free

Print Friendly, PDF & Email

Résultats semestriels 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |