· EBITDA (1) consolidé : + 28 %
· Résultat opérationnel courant (2) : + 81 %
· Résultat net impacté par des éléments non-récurrents
· Diminution des dettes financières de 34 millions d'euros
 

  1. Résultat opérationnel courant avant dotations aux amortissements et dotations aux provisions pour risques non opérationnels.
  2. Résultat opérationnel avant prise en compte des provisions non-courantes, des autres produits et charges non-courants, de la quote-part de résultat dans les sociétés mises en équivalence et des pertes de valeur.

 

Commentant les résultats annuels, Fady Khallouf, Directeur Général de THEOLIA, a déclaré : « Dans un contexte économique très difficile, THEOLIA présente une nouvelle forte amélioration de sa performance opérationnelle. À chiffre d'affaires équivalent, le résultat opérationnel courant enregistre une croissance de + 81 %. Les cash-flows opérationnels dégagés, en forte hausse également, ont permis de poursuivre les investissements à un rythme soutenu, avec la mise en service de deux nouveaux parcs éoliens, et de réduire la dette de 34 millions d'euros.

La stratégie mise en œuvre, centrée sur la production d'électricité pour compte propre, adossée à des contrats de rachat de l'électricité produite sur 15 à 20 ans, démontre sa solidité et sa pertinence. THEOLIA poursuit son objectif de rentabilité, en s'appuyant sur un modèle d'activité flexible et équilibré, et une gestion rigoureuse.

Cependant, le Groupe reste pénalisé par des décisions d'investissement antérieures à 2009. Malgré nos efforts pour les rentabiliser, de nombreuses acquisitions héritées de ce passé ne démontrent toujours pas de valeur et ont donc été dépréciées. Il s'agit en particulier de projets éoliens en Italie, pays qui continue à traverser des difficultés profondes. Même si ces dépréciations n'ont pas d'impact sur la trésorerie et les cash-flows, elles impactent négativement le résultat.

En dehors des éléments exceptionnels liés au passé, THEOLIA aurait été proche d'atteindre l'équilibre. Nous allons poursuivre et démultiplier nos efforts pour y parvenir et adresser ainsi nos défis futurs. »
 

  1. Faits marquants de l'exercice

 · Développement, construction et mises en service
Au cours de l'exercice 2012, THEOLIA a finalisé la construction de trois parcs éoliens :

  • un parc de 10 MW construit pour compte propre en Italie ;
  • un parc de 15 MW construit pour le compte de THEOLIA Utilities Investment Company en France ; et
  • un parc de 12,5 MW construit pour le compte d'un tiers en France.

Ces trois parcs ont été mis en service fin 2012.

Au Maroc, THEOLIA poursuit le développement de son grand projet de 300 MW, en partenariat avec l'Office National de l'Electricité et de l'Eau potable marocain. Après la réalisation des études de conception et d'ingénierie, l'appel d'offres pour le choix du sous-traitant qui fournira, installera et assurera la maintenance technique des éoliennes de la première phase de 100 MW a été lancé en avril 2012. Les cinq candidatures reçues en novembre 2012 sont en cours de revue. Cette première phase de repowering portera la puissance installée du parc de Koudia al Baida de 50 à 100 MW. 200 MW additionnels seront ensuite construits sur des terrains adjacents.

Parallèlement, le Groupe a entamé le processus de sélection des éoliennes pour équiper un futur parc de 21 MW en France, dont le permis de construire avait été obtenu fin 2011.

· Cessions
En juillet 2012, THEOLIA a cédé à THEOLIA Utilities Investment Company le parc éolien des Gargouilles. D'une capacité de 18,4 MW, ce parc avait été mis en service en France, entre les mois de juin et septembre 2011.

Avec cette cession, THEOLIA poursuit sa stratégie de co-investissement par laquelle le Groupe établit un équilibre entre les parcs qu'il détient en compte propre et les parcs et projets qu'il cède au véhicule d'investissement dont il est actionnaire à 40 %. Cette stratégie permet au Groupe de poursuivre son développement, tout en optimisant l'utilisation de sa trésorerie.

Par ailleurs, dans le cadre de son activité d'achat-vente de parcs éoliens en exploitation en Allemagne, THEOLIA a vendu 5,2 MW en exploitation au cours de l'exercice 2012.

· Gouvernance
La composition du Conseil d'administration a évolué au cours de l'exercice 2012. L'assemblée générale du 1er juin a nommé Lilia Jolibois en qualité d'administrateur indépendant de THEOLIA. Cette nomination a fait suite à la démission de Jean-Pierre Mattéi de ses fonctions d'administrateur dont le mandat arrivait à échéance, et à l'arrivée à échéance du mandat d'administrateur de Georgius Hersbach. Depuis l'issue de cette assemblée générale, le Conseil d'administration de THEOLIA compte quatre membres.

· Opérations sur titre

L'assemblée générale du 1er juin 2012 a autorisé le Conseil d'administration à procéder à la réduction du capital social par la réduction de la valeur nominale de l'action, ainsi qu'à un regroupement de deux actions en une action nouvelle.

Ainsi, le 25 juin 2012, le Conseil d'administration a constaté la réalisation de la réduction du capital social motivée par des pertes par diminution de la valeur nominale des actions. La valeur nominale de chacune des actions composant le capital social de THEOLIA a ainsi été réduite de 0,30 euro, passant de 1 euro à 0,70 euro.

Le 20 juillet 2012, THEOLIA a mis en œuvre le regroupement de ses actions par échange de deux actions anciennes de 0,70 euro de valeur nominale chacune contre une action nouvelle de 1,40 euro de valeur nominale. La période d'échange des actions non regroupées durera deux ans, soit jusqu'au 21 juillet 2014.

Le ratio d'attribution d'actions en cas de conversion d'OCEANEs a été automatiquement modifié. Il sera égal, jusqu'au 7ème jour ouvré qui précède le 31 décembre 2013, à 4,32 actions pour une OCEANE et passera à 3,46 actions pour une OCEANE du 1er janvier 2014 au 7ème jour ouvré qui précède le 31 décembre 2014.

2. Résultats annuels 2012
 

Le Conseil d'administration, réuni le 15 avril 2013, a arrêté les comptes consolidés de l'exercice 2012. Les procédures d'audit ont été effectuées. Le rapport de certification des Commissaires aux comptes est en cours d'émission.

Il est rappelé que les comptes consolidés présentés dans ce communiqué n'intègrent pas la récente prise de contrôle de la société allemande Breeze Two Energy, qui n'est consolidée dans les comptes de THEOLIA que depuis le 31 janvier 2013.

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

· Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe THEOLIA s'élève à 67,7 millions d'euros pour l'exercice 2012. Ce chiffre d'affaires, équivalent à celui de 2011, intègre une progression de l'activité Vente d'électricité pour compte propre. La cession du parc de Gargouilles (18,4 MW en France) au véhicule THEOLIA Utilities Investment Company (« TUIC ») n'est pas reconnue en chiffre d'affaires.

Activités éoliennes Activité non-éolienne (1) Total consolidé (1)
(en milliers d'euros) Vente d'électricité pour compte propre Exploitation Développement, construction, vente    
Exercice 2012 49 314 6 260 10 786 1 376 67 736
Exercice 2011 47 109 6 243 12 563 1 564 67 480
Variation + 5 % – 14 % – 12 %
  1.  Hors activités Environnement.

Le chiffre d'affaires de l'activité Vente d'électricité pour compte propre s'élève à 49,3 millions d'euros pour 2012. Malgré la cession de quelques turbines à des tiers, l'activité Vente d'électricité pour compte propre poursuit sa croissance et affiche une hausse de + 5 % de son chiffre d'affaires sur l'année 2012 par rapport à l'année 2011.

La mise en œuvre de la stratégie de co-investissement à travers TUIC a permis la mise en service rapide (fin novembre 2012) du parc éolien de Magremont (15 MW en France), dont la production viendra augmenter le chiffre d'affaires en 2013.

L'activité Vente d'électricité pour compte propre, adossée à des contrats de vente d'électricité sur 15 à 20 ans, bénéficie d'un chiffre d'affaires prévisible et récurrent, ainsi que de marges significatives sur le long terme. Cette activité sécurisée représente 73 % du chiffre d'affaires consolidé pour l'exercice 2012.

Le chiffre d'affaires de l'activité Exploitation s'établit à 6,3 millions d'euros pour l'exercice 2012, à l'équilibre par rapport à 2011. L'effet de l'augmentation des capacités gérées pour compte de tiers en France, notamment l'exploitation des parcs de Gargouilles et de Magremont pour le compte de TUIC, a été compensé par l'impact de conditions de vent moins favorables en Allemagne en 2012 qu'en 2011.

Le chiffre d'affaires de l'activité Développement, construction, vente s'établit à 10,8 millions d'euros pour 2012. Au cours de l'exercice, THEOLIA a vendu 5,2 MW installés en Allemagne, alors que le Groupe avait vendu un parc de 4 MW en Allemagne et un projet de 12 MW en France en 2011. Les honoraires de développement et de construction pour le compte de tiers en France sont comparables entre 2011 et 2012. Il est rappelé que le chiffre d'affaires de cette activité n'intègre pas la vente à TUIC du parc des Gargouilles.

Ainsi, en 2012, le recul de l'activité Développement, construction, vente, en raison de la réduction des cessions, a été compensé par la croissance de + 5 % de l'activité Vente d'électricité pour compte propre.

· EBITDA

L'EBITDA consolidé enregistre une croissance de 28 % entre 2011 et 2012. Il s'élève à 32,9 millions d'euros pour l'exercice 2012, contre 25,8 millions d'euros pour l'exercice 2011. La marge d'EBITDA consolidé sur chiffre d'affaires consolidé s'améliore significativement, passant de 38 % en 2011 à 49 % en 2012.

Activités éoliennes Activité non-éolienne Corporate Total consolidé
(en milliers d'euros) Vente d'électricité pour compte propre Exploitation Développement, construction, vente      
Exercice 2012 35 374 3 368 (5 927) 1 248 (1 185) 32 877
Exercice 2011 33 531 901 (7 494) 1 162 (2 331) 25 769
Variation + 6 % + 274 % n/a + 7 % n/a + 28 %

L'EBITDA de l'activité Vente d'électricité pour compte propre poursuit sa croissance. Il s'élève à 35,4 millions d'euros en 2012, contre 33,5 millions d'euros en 2011, une hausse de 6 %. La marge d'EBITDA sur chiffre d'affaires de l'activité Vente d'électricité pour compte propre poursuit également son amélioration. Elle atteint 72 % en 2012, comparé à 71 % en 2011 et 66 % en 2010.

L'EBITDA de l'activité Exploitation enregistre une très forte hausse en 2012, passant de 0,9 million d'euros en 2011 à 3,4 millions d'euros en 2012. En 2012, certaines créances clients anciennes liées à cette activité, dépréciées à 100 %, ont été abandonnées, d'autres ont été encaissées. Le solde entre la reprise des provisions sur ces créances et l'effet négatif de l'abandon des créances fait apparaître un impact positif sur l'EBITDA de l'activité de 2,6 millions d'euros.

L'EBITDA de l'activité Développement, construction, vente affichait une perte de 4,8 millions d'euros pour le premier semestre 2012. Au second semestre 2012, les marges dégagées par les activités de développement-construction pour compte de tiers et ventes de parcs éoliens ont pratiquement permis d'absorber les frais de structure de l'activité. Au total, pour 2012, l'EBITDA de l'activité Développement, construction, vente est une perte de 5,9 millions d'euros, comparée à une perte de 7,5 millions d'euros en 2011.

Dans le cadre d'une revue approfondie de son portefeuille de projets en développement, le Groupe a déprécié certains de ses projets en développement stockés pour un montant net de 1,3 million d'euros, essentiellement en France.

L'EBITDA de l'activité Corporate continue son amélioration en 2012. Il affiche une perte de 1,2 million d'euros pour l'exercice 2012, contre une perte de 2,3 millions d'euros en 2011. En 2012, le Groupe a essentiellement poursuivi la réduction des coûts de fonctionnement du siège, en diminuant principalement les charges de personnel et les frais de prestations externes.

Au total, toutes les activités du Groupe ont significativement amélioré leur EBITDA, contribuant à la forte croissance de l'EBITDA consolidé et de la marge d'EBITDA sur chiffre d'affaires.

· Résultat opérationnel courant

Malgré l'augmentation des amortissements, le résultat opérationnel courant du Groupe enregistre une forte hausse de + 81 %, passant de 10,4 millions d'euros en 2011 à 18,8 millions d'euros en 2012. Il bénéficie, en 2012, de la forte amélioration de l'EBITDA consolidé telle que décrite ci-dessus et d'une reprise de provision de 1,8 million d'euros, suite à la résolution d'un litige.

· Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel du Groupe atteint pratiquement l'équilibre, enregistrant une perte de 0,5 million d'euros en 2012, contre une perte de 18,2 millions d'euros en 2011, soit une très nette amélioration. En 2012, le résultat opérationnel a été impacté par des dépréciations pour 23,3 millions d'euros, contre 28,3 millions d'euros en 2011.

Les conditions de développement de projets éoliens en Italie restent difficiles. La baisse significative du tarif de rachat de l'électricité produite, anticipée par le Groupe dans les comptes clos au 31 décembre 2011, a été confirmée par un décret publié en juillet 2012. La crise économique, financière et politique que traverse ce pays se poursuit, rendant particulièrement difficile l'accès au financement et augmentant significativement les coûts du crédit.

Ce contexte défavorable, couplé à la dégradation de la situation de certains projets et parcs, a mené à d'importantes dépréciations. En particulier :

  • les autorités italiennes ont annulé les permis de construire de deux projets. Les coûts liés ont été entièrement dépréciés pour un montant total de 6,8 millions d'euros ;
  • le Groupe a décidé d'abandonner un projet d'une capacité brute de 20 MW, dont le chantier de construction fait l'objet d'un séquestre depuis 2007. Les coûts liés, soit 4,6 millions d'euros, ont été dépréciés. THEOLIA avait acquis des éoliennes en 2008 pour ce projet. Les tests de valeur menés sur celles-ci ont mis en évidence une perte de valeur de 7,4 millions d'euros ;
  • la valorisation d'un projet ayant obtenu un permis de construire et du parc de Giunchetto en exploitation a mis en évidence une perte de valeur cumulée de 4,5 millions d'euros.

L'ensemble des parcs et projets impactés par ces dépréciations faisait partie du portefeuille de projets acquis lors de l'acquisition par THEOLIA en 2007 de Maestrale Green Energy.

Par ailleurs, la déconsolidation, suite à la vente des titres, de la société Asset Electrica en Espagne, anciennement consolidée par mise en équivalence, a entraîné un impact positif de 3,6 millions d'euros sur le poste « Quote-part dans le résultat des entreprises associées ».

Au total, le Groupe réalise une nouvelle année de très forte amélioration opérationnelle, avec une croissance de l'EBITDA de + 28 %, une croissance du résultat opérationnel courant de + 81 %, l'atteinte du quasi-équilibre du résultat opérationnel, malgré de significatives dépréciations.

  • Résultat financier

Le résultat financier du Groupe représente une charge nette de 32,0 millions d'euros en 2012, comparée à une charge nette de 18,0 millions d'euros en 2011. Cette charge inclut des éléments exceptionnels en 2012 pour un montant cumulé de 9,8 millions d'euros.

(en milliers d'euros) Exercice 2012 Exercice 2011
Charge d'intérêts liée à l'emprunt obligataire (taux d'intérêt effectif) (12 504) (8 021)
Charge d'intérêts nette relative aux emprunts des parcs éoliens en exploitation (8 701) (9 071)
Éléments exceptionnels (9 764) n/a
Autres (1 021) (909)
Résultat financier (31 990) (18 001)

La charge d'intérêts annuelle nette liée à l'emprunt obligataire convertible est en forte hausse. Elle retrouve, en 2012, un niveau normal, après avoir bénéficié de l'impact positif, en 2011, d'une reprise d'intérêts de 4,1 millions d'euros, liée aux conversions significatives d'obligations réalisées au cours de la période.

Cette charge d'intérêts comprend, en 2012, les intérêts courus au 31 décembre 2012 payés en janvier 2013 pour 4,3 millions d'euros, une reprise d'intérêts de 0,3 million d'euros liée aux conversions d'obligations réalisées au cours de l'année, ainsi qu'une charge d'intérêts supplémentaire de 8,5 millions d'euros, n'ayant pas d'incidence sur la trésorerie, comptabilisée du fait de la nature convertible de l'emprunt, en application des normes IFRS.

La charge d'intérêts nette liée aux emprunts portés par les parcs éoliens en exploitation, dans le cadre normal des activités du Groupe, est en légère baisse, suite aux cessions de parcs réalisées sur la période.

Les éléments exceptionnels ayant impacté négativement le résultat financier de l'exercice 2012, pour un montant cumulé de 9,8 millions d'euros, sont :

  • une opération d'optimisation de la structure de la dette des principaux parcs en exploitation en France, en vue d'améliorer les ratios financiers de ces parcs (covenants), pour 2 millions d'euros ;
  • des dépréciations d'actifs financiers (titres non consolidés et créances sur filiales consolidées proportionnellement) pour un montant cumulé de 7,8 millions d'euros, incluant :
  • la dépréciation des titres de la société Ecolutions GmbH & Co KGaA, sur la base des informations publiques disponibles relatives à cette société (4,8 millions d'euros) ;
  • la dépréciation des titres de la société portant un projet italien dont le permis de construire a été annulé (1,3 million d'euros) ; et
  • la dépréciation des comptes courants de la société portant un projet italien abandonné (1,7 million d'euros).

· Résultat net de l'ensemble consolidé

Le résultat net part du Groupe pour l'exercice 2012 est une perte de 34,2 millions d'euros, comparée à une perte de 38,5 millions d'euros en 2011.

En 2012, le Groupe a poursuivi l'amélioration significative de sa performance opérationnelle (EBITDA + 28 %, Résultat opérationnel courant + 81 %). Cependant le résultat net a été pénalisé par de nombreux éléments non-récurrents, présentés aux paragraphes ci-dessus, pour un montant cumulé de 25,5 millions d'euros. Le résultat net pour l'exercice 2012 excluant ces éléments non-récurrents aurait été une perte de 8,8 millions d'euros :

(en milliers d'euros) Exercice 2012 Dont principaux éléments exceptionnels
Chiffre d'affaires 67 736  
EBITDA 32 877 2 559
Résultat opérationnel courant 18 763 1 445
Résultat opérationnel (545) (23 307)
3 582
Résultat financier (31 990) (1 987)
(7 777)
Résultat net (34 238) (25 485)
Résultat net hors principaux éléments exceptionnels (8 753)  

L'ensemble des éléments exceptionnels ayant impacté les résultats consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2012 est lié à des décisions d'investissement préalables à 2009.

ENDETTEMENT FINANCIER NET

L'endettement financier net est passé de 243,8 millions d'euros au 31 décembre 2011 à 224,7 millions d'euros au 31 décembre 2012, une réduction de 19,1 millions d'euros.

(en milliers d'euros) 31/12/2012 31/12/2011
Financements de projets (172 647) (214 824)
Emprunt obligataire convertible (109 358) (103 390)
Autres passifs financiers dont : (16 445) (13 865)
Instruments financiers dérivés (swap de taux) (11 192) (10 026)
Autres (5 253) (3 838)
Dettes financières (298 450) (332 079)
Trésorerie et équivalents de trésorerie 69 171 87 831
Actifs financiers courants 4 569 487
Endettement financier net (224 710) (243 761)

· Dettes financières

Les dettes financières s'élèvent à 298,5 millions d'euros au 31 décembre 2012, contre 332,1 millions d'euros au 31 décembre 2011, soit une diminution de 33,6 millions d'euros, principalement due à la réduction significative des financements de projets.

La dette de financements de projets est passée de 214,8 millions d'euros au 31 décembre 2011, à 172,6 millions d'euros au 31 décembre 2012, une diminution de 42,2 millions d'euros sur l'année. En effet, les remboursements d'emprunts effectués au cours de l'année (amortissement normal des financements et remboursements anticipés) ont été supérieurs aux souscriptions de financements de projets, pour un montant net de 23 millions d'euros. Les financements de projets ont également été réduits de 13,9 millions d'euros suite aux cessions réalisées au cours de l'exercice (cession nette de 60 % du parc éolien de Gargouilles en France et vente de 5,2 MW en exploitation en Allemagne).

Il est rappelé que ces financements de projets sont sans recours ou avec recours limité à la maison mère. Chaque société support de projet qui détient un parc contracte directement le financement et assure les remboursements des échéances grâce aux flux dégagés par l'exploitation du parc.

L'emprunt obligataire convertible s'élève à 109,4 millions d'euros au 31 décembre 2012, contre 103,4 millions d'euros au 31 décembre 2011. Cette augmentation est principalement due à une charge d'intérêts n'ayant pas d'incidence sur la trésorerie, comptabilisée du fait de la nature convertible de l'emprunt pour 8,5 millions d'euros, compensée par une réduction de 2,5 millions d'euros suite aux conversions d'obligations réalisées sur la période.

· Trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers courants
 

En juin 2012, THEOLIA a mis en place, avec Credit Suisse, un contrat de swap relatif à ses OCEANEs. THEOLIA a affecté 5 millions d'euros en garantie de ce mécanisme, qui ont été reclassés, en adéquation avec le référentiel IFRS, de trésorerie à « Actifs financiers courants ».

Au 31 décembre 2012, compte tenu du cours de bourse des OCEANEs à cette date et des mouvements intervenus depuis la mise en place de ce mécanisme, la valeur de marché de la position détenue par Credit Suisse faisait apparaître une moins-value latente de 0,5 million d'euros, comptabilisée en dépréciation des actifs financiers courants.

La trésorerie totale du Groupe est de 73,8 millions d'euros, dont 19,7 millions d'euros bloqués.

CASH-FLOWS

(en milliers d'euros) Exercice 2012 Exercice 2011
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles 40 602 16 768
Flux net généré par les activités d'investissement (23 104) (26 950)
Flux net généré par les activités de financement (36 150) (12 322)
Incidence des variations de taux de change (8) (25)
Variation de trésorerie et équivalents de trésorerie (18 661) (22 528)

En ligne avec la forte croissance de l'EBITDA consolidé, la marge brute d'autofinancement enregistre une hausse de 19 % en 2012 et atteint 29 millions d'euros, contre 24,4 millions d'euros en 2011. La variation du besoin en fonds de roulement fait apparaître un dégagement de trésorerie de 13,9 millions d'euros sur l'exercice 2012, principalement lié à la réduction des créances clients et des stocks. Au global, les flux de trésorerie générés par les activités opérationnelles ont fortement progressé pour atteindre 40,6 millions d'euros en 2012, contre 16,8 millions d'euros en 2011.

En 2012, THEOLIA a poursuivi ses investissements pour un montant de 21,2 millions d'euros. En particulier, le Groupe rappelle que compte tenu de l'accès au financement particulièrement difficile en Italie et des conditions de crédit très défavorables qui en découlent, le Groupe a financé la réalisation du parc de Bovino (10 MW pour compte propre en Italie) sur fonds propres. De plus, la mise en place, en juin 2012, d'un contrat de swap relatif aux OCEANEs a occasionné un décaissement de 5 millions d'euros en faveur de la banque, en garantie de ce mécanisme.

Enfin, le Groupe a réalisé des remboursements de financements de projets (nets des souscriptions) pour 21,1 millions d'euros et payé 14,9 millions d'euros d'intérêts sur emprunts au cours de l'exercice.

Au total, la trésorerie a baissé de 18,7 millions d'euros entre fin 2011 et fin 2012, incluant notamment un décaissement de 5 millions d'euros relatif au swap adossé aux OCEANEs et la réalisation du parc de Bovino sur fonds propres.

 
 

3. Événements postérieurs au 31 décembre 2012
 

Fin janvier 2013, THEOLIA a pris le contrôle de Breeze Two Energy GmbH and Co. KG (« Breeze Two Energy »), une société allemande qui détient et exploite pour son propre compte des parcs éoliens pour un total de 337 MW, dont 311 MW situés en Allemagne et 26 MW situés en France. Ces parcs ont été, pour la presque totalité, mis en service entre 2006 et 2008 et bénéficient tous d'un contrat de rachat de l'électricité produite sur le long terme (20 ans en Allemagne et 15 ans en France). En prenant le contrôle de nouveaux parcs éoliens en exploitation en Allemagne et en France, THEOLIA consolide significativement ses positions opérationnelles dans ses deux pays historiques. La solidité économique de l'Allemagne,
qui a décidé de sortir du nucléaire et qui est résolument orientée en faveur des énergies renouvelables, permet de développer une stratégie de long terme.

En 2011, Breeze Two Energy a réalisé un chiffre d'affaires de 47 millions d'euros issu en totalité de la vente d'électricité.

Breeze Two Energy sera consolidée par intégration globale dans les comptes de THEOLIA à compter du 31 janvier 2013. Cette consolidation permettra à THEOLIA d'appliquer son modèle d'activité à un périmètre doublé :

  • la capacité installée exploitée par le Groupe pour son propre compte est passée de 307 MW à 644 MW ;
  • sur la base d'une intégration annuelle de Breeze Two Energy, le chiffre d'affaires consolidé annuel de THEOLIA dépassera les 100 millions d'euros ;
  • THEOLIA a pour objectif de dégager des synergies opérationnelles significatives avec Breeze Two Energy, en particulier en assurant la gestion future des parcs éoliens de Breeze Two Energy, aujourd'hui sous-traitée à des tiers. Cette nouvelle organisation est actuellement à l'étude, sa mise en œuvre nécessitant la gestion de contraintes particulières relevant de Breeze Two Energy.

Breeze Two Energy est une société en commandite, contrôlée par son associé commandité, Breeze Two GmbH. Les parcs éoliens de Breeze Two Energy ont été financés par une émission obligataire, réalisée en 2006, selon trois catégories A, B et C, la dette obligataire A étant la dette senior.

BGE Investment S.à.r.l. (« BGEI »), filiale à 100 % de THEOLIA, a acquis 70 % des obligations de catégorie C de CRC Breeze Finance S.A., une société de droit luxembourgeois, véhicule de titrisation de la dette de Breeze Two Energy, ainsi que divers droits dont celui de faire nommer le Directeur général de Breeze Two GmbH. Ces obligations et ces droits appartenaient auparavant au groupe International Power, qui les avait cédés à Loach S.à.r.l.

La contrepartie principale de THEOLIA et de ses filiales (BGEI et BGE Management S.à.r.l.), dans le cadre de la transaction réalisée le 31 janvier 2013, était la société Loach S.à.r.l. (« Loach »), une société de droit luxembourgeois, filiale à 100% de CRC European Loan Origination Platform Limited (« ELOP »), un véhicule de droit irlandais. Christofferson, Robb & Company, LLC, société immatriculée au Delaware et enregistrée auprès du Securities and Exchange Commission, ne détient, directement ou indirectement, aucune participation dans le capital social d'ELOP. ELOP bénéficie des services de Christofferson, Robb & Company, LLC au titre d'un investment management agreement.

L'acquisition, d'un montant de 35,5 millions d'euros, a été financée pour 34 millions d'euros par un crédit-vendeur à échéance 2026 et pour 1,5 million d'euros en cash. Le prêt a été contracté par BGEI et est sans recours sur la société-mère THEOLIA. Une partie de cette dette pourrait être néanmoins garantie par THEOLIA dans le futur, en fonction du niveau de cash-flows réels dégagés par Breeze Two Energy qui seront disponibles pour THEOLIA.

Par ailleurs, THEOLIA bénéficie, dans le cadre de cette acquisition, de plusieurs droits attachés qui peuvent être exercés auprès de Loach au profit de THEOLIA en fonction du calendrier et de la situation opérationnelle et financière de Breeze Two Energy.

La valeur d'entreprise estimée de Breeze Two Energy et reflétée dans la présente transaction est d'environ 309 millions d'euros.

Fady Khallouf, Directeur général de THEOLIA, a également été nommé Directeur général de Breeze Two GmbH. Ces nouvelles fonctions lui confèrent le pouvoir de gestion de Breeze Two Energy.

Une présentation sur les résultats annuels 2012 sera également disponible sur le site Internet du Groupe www.theolia.com à partir du 17 avril 2013 à 10h.

À propos de THEOLIA
THEOLIA est un producteur indépendant d'électricité d'origine éolienne, présent sur l'ensemble de la chaîne de valeur du secteur éolien. Le Groupe développe, construit et exploite des parcs éoliens dans quatre pays : la France, l'Allemagne, l'Italie et le Maroc. Au total, le Groupe exploite 1 269 MW pour son propre compte et pour le compte de tiers.

CONTACT
 

Elodie Fiorini
Communication & Relations Investisseurs
Tél : +33 (0)4 42 906 596
elodie.fiorini@theolia.com

THEOLIA
Société anonyme à Conseil d'administration au capital de 90 846 215,60 €
Siège social : 75 rue Denis Papin – BP 80199 – 13795 Aix-en-Provence Cedex 3 – France
Tél : +33 (0)4 42 904 904 – Fax : +33 (0)4 42 904 905 – www.theolia.com
THEOLIA est cotée sur le compartiment C de NYSE Euronext Paris sous le code Mnemo : TEO

Annexes
 

Compte de résultat
 

COMPTE DE RÉSULAT (en milliers d'euros)     31/12/2012   31/12/2011
Chiffre d'affaires     67 736   67 480
Achats et variations de stocks     (11 276)   (11 017)
Charges externes     (19 441)   (21 999)
Impôts et taxes     (1 615)   (1 277)
Charges de personnel     (8 824)   (9 938)
Amortissements     (16 049)   (13 538)
Provisions courantes     7 674   (899)
Autres produits et charges opérationnels     557   1 571
Résultat opérationnel courant     18 763   10 384
           
Provisions non-courantes     945  
Autres produits et charges non-courants     (573)   (127)
Quote-part dans le résultat des entreprises associées     3 582   (161)
Résultat opérationnel (avant pertes de valeur)     22 717   10 096
           
Pertes de valeur     (23 262)   (28 300)
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL (après pertes de valeur)     (545)   (18 204)
           
Coût de l'endettement financier net     (21 883)   (17 786)
Autres produits financiers     3 206   1 033
Autres charges financières     (13 314)   (1 248)
Résultat financier     (31 990)   (18 001)
           
Impôt     (1 140)   (877)
Résultat net des activités poursuivies     (33 676)   (37 082)
           
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession     (562)   (2 151)
           
RÉSULTAT NET de l'ensemble consolidé     (34 238)   (39 233)
Dont part du Groupe     (34 206)   (38 520)
Dont intérêts minoritaires     (32)   (714)
Résultat par action de l'ensemble consolidé (en euros)     (0.53)   (0.44)
Résultat dilué par action de l'ensemble consolidé (en euros)     (0.21)   (0.15)

État de la situation financière
 

ACTIFS (en milliers d'euros)   31/12/2012   31/12/2011
 Goodwill   39 489   40 591
 Immobilisations incorporelles   66 209   80 429
 Immobilisations corporelles   270 735   295 704
 Titres mis en équivalence     9 341
 Actifs financiers non-courants   17 928   12 418
 Impôts différés actifs   2 787   2 172
ACTIFS NON-COURANTS   397 148   440 655
 Stocks et projets en cours   14 934   14 350
 Clients   21 221   35 912
 Autres actifs courants   15 346   19 809
 Impôt courant   4 325   5 989
 Actifs financiers courants   4 569   487
 Trésorerie et équivalents de trésorerie   69 171   87 831
ACTIFS COURANTS   129 566   164 378
 Actifs liés à des activités en cours de cession   11 404   12 291
TOTAL ACTIFS   538 118   617 324
         
PASSIFS ET CAPITAUX PROPRES (en milliers d'euros)   31/12/2012   31/12/2011
 Capital    90 840   127 591
 Primes    305 654   305 193
 Réserves  

Print Friendly, PDF & Email

Résultats annuels 2012 : THEOLIA poursuit la forte amélioration de sa performance opérationnelle

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
Aliquam leo. ut odio at ut diam elit.