Regulatory News:

Rémy Cointreau (Paris:RCO):

A fin septembre 2014, le chiffre d?affaires consolidé du groupe atteint
471,8 M?. La tendance des six premiers mois de l?année (-5,6% en
organique(**)) montre ainsi une amélioration par rapport à
l?année fiscale 2013-14 (-10,7%), aidée par la bonne performance des
activités Liqueurs & Spiritueux et Marques Partenaires. Le cognac Rémy
Martin reste pénalisé par la mutation des modes de consommation en
Chine, alors que le succès de la marque est confirmé dans la plupart de
ses autres grands marchés.

Le groupe affiche un résultat opérationnel courant (ROC) de 102,1 M? et
une marge opérationnelle solide à 21,6%. Le repli organique(**)
de 14,6% du ROC reflète la poursuite des efforts de déstockage en Grande
Chine et une hausse des frais commerciaux afin de renforcer le réseau de
distribution. Ces éléments ont été partiellement compensés par un bon
contrôle des frais de holding et un ciblage des investissements
marketing. Le résultat net part du groupe est en retrait de 9,4%, mais
enregistre une progression de 5,7% en organique(**). Hors
éléments non-récurrents, la marge nette consolide à 13,6%.

Chiffres clés

Millions d?euros (M?) au 30 sept. 2014 au 30 sept. 2013 Variation
Publié Publié Pro forma * Publiée Organique**
Chiffre d’affaires 471,8 558,0 510,0 (15,5%) (5,6%)
Résultat opérationnel courant 102,1 132,7 127,1 (23,1%) (14,6%)
Marge opérationnelle courante 21,6% 23,8% 24,9%
Résultat net part du groupe 62,7 69,3 65,9 (9,4%) +5,7%
Marge nette part du groupe 13,3% 12,4% 12,9%
Résultat net hors éléments non récurrents 64,0 85,5 82,1 (25,1%) (13,7%)
Marge nette hors éléments non récurrents 13,6% 15,3% 16,1%
BPA part du groupe 1,30 1,40 1,33 (7,2%)
BPA hors éléments non récurrents 1,33 1,73 1,66 (23,1%)
Ratio dette nette /EBITDA 3,14 1,09

(*) Pro forma 2013-14 : hors contribution du contrat de distribution
Edrington aux Etats-Unis (arrivé à échéance le 31 mars 2014)

(**)
La croissance organique est calculée sur la base du pro forma 2013-14 et
à devises constantes

Résultat opérationnel courant par division
(Le publié
2014-15 se compare à la base pro forma 2013-14, correspondant au même
périmètre)

Millions d?euros (M?) au 30 sept.2014 au 30 sept 2013 Variation
Publié Publié Pro forma(*) Publiée Organique(**)
Rémy Martin 78,0 116,1 112,2 (32,8%) (27,7%)
Marge % 28,2% 35,5% 34,3%
Liqueurs & Spiritueux 25,8 20,9 20,0 +23,3% +44,6%
Marge % 19,9% 17,4% 16,6%
S/total marques du Groupe 103,8 137,0 132,2 (24,2%) (16,8%)
Marge % 25,5% 30,6% 29,5%
Marques partenaires 3,9 4,5 3,6 (11,7%) +13,5%
Marge % 6,0% 4,0% 5,8%
Frais holding (5,6) (8,7) (8,7) (35,8%) (35,9%)
Total 102,1 132,7 127,1 (23,1%) (14,6%)
Marge % 21,6% 23,8% 24,9%

(*) Pro forma 2013-14 : hors contribution du contrat de distribution
Edrington aux Etats-Unis (à coût complet)

(**) La croissance
organique est calculée sur la base du pro forma 2013-14 et à devises
constantes

L?information pro forma et le calcul de la croissance organique
Le
contrat de distribution des marques du groupe Edrington aux Etats-Unis
étant arrivé à échéance le 31 mars 2014, un état pro forma des comptes
2013-14 est présenté, par clarté : cette activité (consolidée au sein de
la division Marques Partenaires) avait réalisé un chiffre d?affaires de
48,0 M? et un résultat opérationnel de 0,9 M? en 2013-14. La base pro
forma du résultat opérationnel 2013-14 intègre également la réallocation
de 4,7 millions d?euros de coûts de distribution (auparavant absorbés
par cette activité) aux divisions Rémy Martin et Liqueurs & Spiritueux.

Les variations ci-dessous sont données en organique, calculées sur la
base des comptes pro forma 2013-14 et à devises constantes.

Rémy Martin
Au premier semestre, le repli des ventes de Rémy
Martin (-13,4% à 276,8 M? d?euros) s?explique principalement par la
poursuite du déstockage en Grande Chine, le désengagement stratégique de
la catégorie VS (Very Special) aux Etats-Unis, un environnement
macro-économique complexe en Europe de l?Ouest et des effets de base
très élevés dans la zone Amériques. Les fondamentaux de la marque
restent solides, comme le suggère la bonne dynamique des qualités
supérieures de la marque aux Etats-Unis, en Europe Centrale & de l?Est,
en Asie du Sud Est et en Afrique.

Le résultat opérationnel courant atteint 78,0 M? (en baisse de
27,7%) et la marge opérationnelle courante ressort à 28,2% contre 34,3%
à fin septembre 2013 (pro forma). Le recul de la marge, essentiellement
pénalisée par les efforts de déstockage en Grande Chine (en particulier
sur les qualités supérieures), a été partiellement compensé par un
meilleur ciblage des investissements marketing et des effets prix
positifs, cohérents avec la stratégie long-terme de la marque.

Liqueurs & Spiritueux
Le chiffre d’affaires de 129,5 M?
affiche une progression de 9,1% par rapport à la période précédente,
elle-même déjà en croissance de 10,2%. Toutes les régions sont en
croissance soutenue. Cointreau réalise une performance solide,
grâce à une bonne dynamique dans ses grands marchés et un phasage
favorable des expéditions aux Etats-Unis, sur la période. Metaxa
poursuit sa croissance à deux chiffres et Bruichladdich
enregistre un doublement de ses ventes en rejoignant le réseau Rémy
Cointreau. Mount Gay, qui avait bénéficié du lancement de Black
Barrel au premier semestre 2013-14, consolide ses ventes, sur ce début
d?exercice.

Le résultat opérationnel courant atteint 25,8 M?, en rebond de
44,6%, porté par des effets de mix marques et marchés favorables sur la
période. La marge opérationnelle courante s’établit à 19,9%, en
progression organique de 540 points de base.

Marques Partenaires
Le chiffre d’affaires de 65,5 M? est en
progression de 6,8%, soutenu par la bonne performance des marques
distribuées par le groupe dans la zone Europe, Middle East & Africa et
dans le Travel Retail. En publié, le repli des ventes s?explique par la
fin du contrat de distribution des marques d?Edrington aux Etats-Unis,
qui avait contribué pour 48,0 M? au premier semestre 2013-14.

Le résultat opérationnel courant s?élève à 3,9 M? (en hausse de
13,5%) contre 4,5 M? à fin septembre 2013 (dont 0,9 M? pour les marques
d?Edrington aux Etats-Unis).

Résultats consolidés

Le résultat opérationnel courant s?élève à 102,1 M?, en baisse
organique de 14,6%. En publié (-23,1%), celui-ci intègre aussi la fin du
contrat de distribution avec Edrington aux Etats-Unis (un impact de 5,6
M? à coût complet) et un effet de change négatif de 6,4 M?.

Le cours comptable moyen ?/USD sur la période a été de 1,35 contre 1,32
au 30 septembre 2013. De plus, dans le cadre de sa politique de
couverture, le groupe a enregistré un cours moyen d?encaissement de 1,34
contre 1,31 au 30 septembre 2013.

Le résultat opérationnel s?élève à 102,1 M? (les produits et
charges opérationnels non-récurrents sont nuls sur le semestre).

Le résultat financier est une charge de 15,4 M?, en augmentation
de 4,7 M?, principalement liée à des variations sur les instruments de
couverture de change. Les frais liés à la dette financière ont, quant à
eux, été bien maitrisés sur le semestre.

La charge d?impôt s?élève à 24,5 M? soit un taux effectif de
28,2%, en baisse par rapport au taux de septembre 2013 (32,2%).

Le résultat net part du groupe s?inscrit en baisse de 9,4%
en publié, à 62,7 M?. Il est néanmoins en progression de 5,7% en
organique(**). La marge nette ressort à 13,3%, en progression
de 90 points de base en publié et de 160 points de base en organique(**).

Hors éléments non récurrents, le résultat net part du groupe
ressort à 64,0 M?, en repli de 25,1% en publié et de 13,7% en organique (**).

Le résultat net par action (hors éléments non récurrents) de
1,33? (-23,1% en publié) intègre le bénéfice de l?annulation de 2,4
million d?actions au cours des 12 derniers mois.

La dette nette s?établit à 472,9 M? en hausse de 59,4 M? depuis
le début de l?exercice. Cette augmentation est principalement liée à la
baisse de l?EBITDA et à la saisonnalité du besoin en fonds de roulement.

Le ratio bancaire « dette nette/EBITDA » s?élève à 3,14
à fin septembre 2014 (2,09 à fin mars 2014), en ligne avec la moyenne
sectorielle.

Evénements financiers récents

A partir du 1er octobre 2014, un dividende de 1,27 ? par
action a été versé, avec une option en numéraire ou en actions (à
hauteur de 0,37 ?). 75% des actionnaires du groupe ont choisi de
souscrire à l?option en actions.

Perspectives 2014-15

L?environnement macro-économique reste contrasté au niveau mondial. Pour
autant, le groupe Rémy Cointreau confirme ses objectifs pour 2014-15 :
une croissance organique positive de son chiffre d?affaires et de son
résultat opérationnel courant. Ces objectifs s?entendent sur la base des
comptes 2013-14 pro forma et à devises constantes.

L?information réglementée liée à ce communiqué est disponible sur le
site www.remy-cointreau.com

ANNEXES

Chiffre d?affaires et résultat opérationnel courant par division

Millions d?euros (M?) au 30 sept. 2014 au 30 sept. 2013 Variation
Publié A devises constantes Publié Pro forma(*) Publiée Organique(**)
A B C D A/C-1 B/D-1
Chiffre d?affaires
Rémy Martin 276,8 283,3 327,2 327,2 (15,4%) (13,4%)
Liqueurs & Spiritueux 129,5 131,3 120,4 120,4 7,6% 9,1%
S/total marques du Groupe 406,3 414,5 447,6 447,6 (9,2%) (7,4%)
Marques Partenaires 65,5 66,8 110,5 62,5 (40,7%) 6,8%
Total 471,8 481,3 558,0 510,0 (15,5%) (5,6%)
Résultat Opérationnel
Rémy Martin 78,0 81,1 116,1 112,2 (32,8%) (27,7%)
Marge % 28,2% 28,6% 35,5% 34,3%
Liqueurs & Spiritueux 25,8 28,9 20,9 20,0 +23,3% +44,6%
Marge % 19,9% 22,0% 17,4% 16,6%
S/total marques du Groupe 103,8 110,0 137,0 132,2 (24,2%) (16,8%)
Marge % 25,5% 26,5% 30,6% 29,5%
Marques partenaires 3,9 4,1 4,5 3,6 (11,7%) +13,5%
Marge % 6,0% 6,1% 4,0% 5,8%
Frais holding (5,6) (5,6) (8,7) (8,7) (35,8%) (35,9%)
Total 102,1 108,5 132,7 127,1 (23,1%) (14,6%)
Marge % 21,6% 22,5% 23,8% 24,9%

(*) Pro forma 2013-14 : hors contribution du contrat de distribution
Edrington aux Etats-Unis (à coût complet)

(**) La croissance
organique est calculée sur la base du pro forma 2013-14 et à devises
constantes

Compte de résultat synthétique

Millions d?euros (M?) au 30 sept. 2014 au 30 sept. 2013 Variation
Publié

A devises

constantes

Publié Pro forma * Publiée Organique**
A B C D A/C-1 B/D-1
Chiffre d’affaires 471,8 481,3 558,0 510,0 (15,5%) (5,6%)
Marge brute 301,0 310,9 344,2 336,5 (12,6%) (7,6%)
Résultat opérationnel courant 102,1 108,5 132,7 127,1 (23,1%) (14,6%)
Marge opérationnelle courante 21,6% 22,5% 23,8% 24,9%
Autres produits et charges opérationnels (3,5) (3,5)
Résultat opérationnel 102,1 108,5 129,0 123,6
Résultat financier (15,4) (12,1) (10,7) (10,7)
Impôts sur les bénéfices (24,5) (27,2) (38,2) (36,0)
Taux d?impôt 28,2% 28,2% 32,2% 31,9%
Quote-part des entreprises associées 0,5 0,5 (10,9) (10,9)
Minoritaires (0,1) (0,1)
Résultat net part du groupe 62,7 69,6 69,3 65,9 (9,4%) +5,7%
Marge nette part du groupe 13,3% 14,5% 12,4% 12,9%
Résultat net hors éléments non récurrents 64,0 70,9 85,5 82,1 (25,1%) (13,7%)
Marge nette hors éléments non récurrents 13,6% 14,7% 15,3% 16,1%
BPA part du groupe 1,30 1,40 1,33 (7,2%)
BPA hors éléments non récurrents

Print Friendly, PDF & Email

Rémy Cointreau : Résultats du premier semestre

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
nec ultricies tempus accumsan fringilla Curabitur ipsum risus ut