Regulatory News:

Oncodesign, une entreprise sp?cialis?e dans la d?couverte de
m?dicaments et fournisseur de services d??valuation pharmacologique en
oncologie, et Ipsen (Euronext : IPN, ADR : IPSEY), un groupe
pharmaceutique mondial de sp?cialit?, annoncent aujourd?hui le d?marrage
d?une collaboration de recherche visant ? d?couvrir et ? d?velopper des
inhibiteurs innovants de la kinase LRRK2 en tant qu?agents
th?rapeutiques potentiels contre la maladie de Parkinson, ?galement
applicables ? d?autres domaines th?rapeutiques. Oncodesign et
Ipsen mettront ? profit leurs expertises respectives pour apporter des
solutions th?rapeutiques innovantes aux patients atteints de la maladie
de Parkinson.

Nanocyclix? d?Oncodesign est une technologie
propri?taire de chimie m?dicinale bas?e sur un proc?d? de
macrocyclisation de petites mol?cules chimiques. Cette technologie
permet d?obtenir des petites mol?cules actives et tr?s s?lectives
inhibitrices de kinases avec des propri?t?s physicochimiques et ADME
int?ressantes. Oncodesign a identifi? que Nanocyclix?
agit sur une large gamme de kinases connues et inexplor?es (notamment le
programme LRRK2) avec des applications possibles dans de multiples
domaines th?rapeutiques. Ipsen utilisera son expertise en R&D
pharmaceutique et en sciences translationnelles tout en s?appuyant sur
son r?seau de leaders acad?miques et m?dicaux en neurosciences.

??Nous nous r?jouissons et sommes fiers qu?Ipsen nous ait choisi
comme partenaire pour cette collaboration de recherche innovante. Cet
accord va dans le sens de la strat?gie partenariale que nous appliquons
? nos activit?s de d?couverte de m?dicaments, en compl?ment de nos
activit?s historiques de services pr?cliniques d??valuation
pharmacologique dans le domaine de l?oncologie??,
indique Philippe
Genne, Ph.D., Pr?sident-Directeur G?n?ral et fondateur d?Oncodesign
.
Jan Hoflack, Ph.D., Directeur Scientifique ? la t?te des activit?s de
D?couverte d?Oncodesign
ajoute : ??Cet accord nous permet
de faire progresser notre s?rie d?inhibiteurs de LRRK2 prometteurs avec
un partenaire disposant d?une expertise reconnue en recherche sur le
Syst?me Nerveux Central (SNC). Dans le cadre de nos activit?s de
d?couverte de m?dicaments, ce premier partenariat avec une entreprise
biopharmaceutique majeure est bas? sur notre technologie Nanocyclix? et
valide notre capacit? ? identifier de nouveaux inhibiteurs de kinases,
particuli?rement actifs et s?lectifs, pour une application dans les
domaines aff?rents ? l?oncologie, au SNC ainsi que dans d’autres
domaines th?rapeutiques??.

Claude Bertrand, Vice-Pr?sident Ex?cutif R&D et Chief Scientific
Officer d?Ipsen
d?clare?: ??Notre collaboration avec
Oncodesign est l?expression de notre strat?gie, r?cemment annonc?e,
visant ? ?largir notre R&D avec des partenaires externes experts pour
des mol?cules n?entrant pas dans nos domaines de pr?dilection, ? savoir
les peptides et les toxines. Dans le domaine de la neurologie et des
troubles du mouvement, la maladie de Parkinson est une pathologie grave
avec d?importants besoins m?dicaux insatisfaits et des patients en qu?te
de meilleurs soins et d?une meilleure qualit? de vie. ? ce jour, il
n?existe aucun traitement ciblant le m?canisme pathog?nique sous-jacent
? l?origine de la d?t?rioration progressive de ces patients??.

? propos de l?accord

Selon les termes de l?accord, Ipsen se voit accorder deux options
exclusives pour une licence exclusive sur le programme inhibiteur de
LRRK2 d?Oncodesign qui pourront notamment ?tre exerc?es d?s
l??tablissement r?ussi de preuves de concept cliniques, avec des droits
de d?veloppement, de fabrication et de commercialisation au niveau
mondial. Oncodesign se voit octroyer le versement d?un droit
d’acc?s ? la technologie et Ipsen financera le programme de recherche et
les phases pr?coces de d?veloppement ; apr?s l?exercice des options de
licence, Oncodesign percevra des paiements li?s aux droits
d?acc?s et ? la r?ussite d??tapes commerciales, r?glementaires et de
d?veloppement, pour un montant total pouvant potentiellement atteindre
115 millions d’euros pour le d?veloppement de mol?cules dans deux
indications ou plus, ainsi que des redevances progressives sur les
ventes nettes.

? propos de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est le trouble neurod?g?n?ratif du mouvement le
plus courant touchant 1 % de la population ?g?e de 65 ans et plus. Les
manifestations cliniques incluent la bradykin?sie, la rigidit? et les
tremblements. La maladie de Parkinson se caract?rise par la perte
progressive des neurones dopaminergiques et l?accumulation d?agr?gats de
prot?ine ??synucl?ine dans le cerveau. Seule la th?rapie de remplacement
de la dopamine, qui compense la perte neuronale en dopamine, r?duit avec
une certaine efficacit? les sympt?mes moteurs touchant les patients
atteints de la maladie de Parkinson, mais ne permet pas de stopper ni de
ralentir le processus neurod?g?n?ratif. A ce jour, il n?existe aucune
th?rapie neuroprotectrice ou neuror?g?n?rative prouv?e. La modification
de la maladie est donc l?objectif le plus important pour lutter contre
la maladie de Parkinson.

? propos de la cible LRRK2

Bien que la maladie de Parkinson soit consid?r?e comme un trouble
sporadique, 5 ? 10 % des cas sont issus d’une transmission g?n?tique
familiale. Les mutations de LRRK2 repr?sentent le risque de maladie de
Parkinson familiale le plus ?lev?, et sont ?galement observ?es chez les
patients sporadiques. Les caract?ristiques pathologiques et les
sympt?mes cliniques observ?s chez les patients porteurs de mutations de
LRRK2 sont impossibles ? distinguer entre les patients ayant fait
l?objet d?une transmission g?n?tique familiale et les patients
sporadiques. LRRK2 est une prot?ine multidomaine poss?dant des activit?s
enzymatiques GTPase et kinase, o? la plupart des mutations pathog?nes
sont localis?es. L?inhibition de LRRK2 repr?sente une cible
th?rapeutique neuroprotectrice potentielle dans la prise en charge de la
maladie de Parkinson.

? propos d?Oncodesign

Fond?e en 1995 et dirig?e par le Dr Philippe Genne, Oncodesign?
est une soci?t? pionni?re dans l??valuation pr?clinique des th?rapies
anticanc?reuses, et leader sur ce march? depuis de nombreuses ann?es.
Oncodesign a pour objectif de d?couvrir des th?rapies efficaces
pour le traitement du cancer. Son expertise scientifique en
pharmacologie, en imagerie et en chimie m?dicinale, et ses solides
comp?tences en gestion de projet soutiennent les deux activit?s
strat?giques de l?entreprise, ? savoir l?exp?rimentation et la
d?couverte, conduites en partenariat avec des soci?t?s pharmaceutiques
et biotechnologiques.

L?activit? d?exp?rimentation est structur?e autour de trois modules
technologiques : PREDICT?, centr? sur la pharmacologie
conventionnelle?in vitro?et?in vivo?;
Chi-Mice?, d?di? au d?veloppement de mod?les chim?riques
humanis?s?in vivo?; et PharmImage?,
consacr? ? la pharmaco-imagerie non invasive multimodale. ? partir de
ces trois modules technologiques, Oncodesign commercialise une
large gamme de produits et de services pour l??valuation, la validation,
le ciblage et le diagnostic des th?rapies anticanc?reuses. En 2010, Oncodesign
a int?gr? Nanocyclix?, une technologie de chimie
m?dicinale d?di?e ? la synth?se et ? l?optimisation de nouveaux compos?s
? vis?e th?rapeutique ou diagnostique. Cette technologie est appliqu?e ?
la synth?se de nouveaux inhibiteurs sp?cifiques de kinase. L?association
de ces quatre modules technologiques permet ? Oncodesign de
proposer une approche de recherche translationnelle unique et innovante
bas?e sur le partage des risques avec ses partenaires. Pour plus
d?informations, consultez?: www.oncodesign.com.

A propos d?Ipsen

Ipsen est un groupe pharmaceutique de sp?cialit? qui a affich? en 2010
des ventes sup?rieures ? 1,1?milliard d?euros, L?ambition d?Ipsen est de
devenir un leader dans le traitement des maladies invalidantes. Sa
strat?gie de d?veloppement s?appuie sur 4 franchises : neurologie /
Dysport?, endocrinologie / Somatuline?,
uro-oncologie / D?capeptyl? et l?h?mophilie. Par ailleurs, le
Groupe a une politique active de partenariats. La R&D est sp?cialis?e
dans des plateformes diff?renci?es et innovantes en peptides et en
toxines au service des patients. En 2010, les d?penses de R&D ont
atteint plus de 220 millions d?euros, soit plus de 20 % du chiffre
d?affaires. Le Groupe rassemble pr?s de 4 500 collaborateurs dans le
monde. Les actions Ipsen sont n?goci?es sur le compartiment A d?Euronext
Paris (mn?monique : IPN, code ISIN : FR0010259150) et sont ?ligibles au
SRD (? Service de R?glement Diff?r? ?). Le Groupe fait partie du SBF
120. Ipsen a mis en place un programme d?American Depositary Receipt
(ADR) sponsoris? de niveau I. Les ADR d?Ipsen se n?gocient de gr? ? gr?
aux Etats-Unis sous le symbole IPSEY. Le site Internet d’Ipsen est www.ipsen.com.

Avertissement Ipsen

Les d?clarations prospectives et les objectifs contenus dans cette
pr?sentation sont bas?s sur la strat?gie et les hypoth?ses actuelles de
la Direction. Ces d?clarations et objectifs d?pendent de risques connus
ou non, et d’?l?ments al?atoires qui peuvent entra?ner une divergence
significative entre les r?sultats, performances ou ?v?nements effectifs
et ceux envisag?s dans ce communiqu?. Ces risques et ?l?ments al?atoires
pourraient affecter la capacit? du Groupe ? atteindre ses objectifs
financiers qui sont bas?s sur des conditions macro?conomiques
raisonnables, provenant de l?information disponible ? ce jour. De plus,
les pr?visions mentionn?es dans ce document sont ?tablies en dehors
d??ventuelles op?rations futures de croissance externe qui pourraient
venir modifier ces param?tres. Ces pr?visions sont notamment fond?es sur
des donn?es et hypoth?ses consid?r?es comme raisonnables par le Groupe
et d?pendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire ?
l?avenir et dont certains ?chappent au contr?le du Groupe, et non pas
exclusivement de donn?es historiques. Les r?sultats r?els pourraient
s?av?rer substantiellement diff?rents de ces objectifs compte tenu de la
mat?rialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu?un
nouveau produit peut para?tre prometteur au cours d?une phase
pr?paratoire de d?veloppement ou apr?s des essais cliniques, mais n??tre
jamais commercialis? ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux,
notamment pour des raisons r?glementaires ou concurrentielles. Le Groupe
doit faire face ou est susceptible d?avoir ? faire face ? la concurrence
des produits g?n?riques qui pourrait se traduire par des pertes de parts
de march?.

En outre, le processus de recherche et d?veloppement comprend plusieurs
?tapes et, lors de chaque ?tape, le risque est important que le Groupe
ne parvienne pas ? atteindre ses objectifs et qu?il soit conduit ?
renoncer ? poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a
investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut ?tre certain
que des r?sultats favorables obtenus lors des essais pr? cliniques
seront confirm?s ult?rieurement lors des essais cliniques ou que les
r?sultats des essais cliniques seront suffisants pour d?montrer le
caract?re s?r et efficace du produit concern?, ou que les autorit?s
r?glementaires se satisferont des donn?es et informations pr?sent?es par
le Groupe. Le Groupe d?pend ?galement de tierces parties pour le
d?veloppement et la commercialisation de ses produits, qui pourraient
potentiellement g?n?rer des redevances substantielles ; ces partenaires
pourraient agir de telle mani?re que cela pourrait avoir un impact
n?gatif sur les activit?s du Groupe ainsi que sur ses r?sultats
financiers. Sous r?serve des dispositions l?gales en vigueur, le Groupe
ne prend aucun engagement de mettre ? jour ou de r?viser les
d?clarations prospectives ou objectifs vis?s dans le pr?sent communiqu?
afin de refl?ter les changements qui interviendraient sur les
?v?nements, situations, hypoth?ses ou circonstances sur lesquels ces
d?clarations sont bas?es. L’activit? du Groupe est soumise ? des
facteurs de risques qui sont d?crits dans ses documents d’information
enregistr?s aupr?s de l’Autorit? des March?s Financiers.

Print Friendly, PDF & Email

Oncodesign et Ipsen signent un partenariat de recherche pour le développement de nouveaux agents thérapeutiques contre la cible LRRK2 impliquée dans la maladie de Parkinson

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |