RESULTATS CONSOLIDES DE L’ANNEE 2015

Des réalisations au-dessus des objectifs annoncés :

  • Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe progresse de 17% à plus de 34 milliards de dirhams grâce à l’intégration des nouvelles filiales africaines et la stabilisation du chiffre d’affaires au Maroc ;
  • Forte croissance des parcs du Groupe qui atteignent près de 51 millions de clients ;
  • Le chiffre d’affaires et l’EBITDA du Groupe, en croissance à base comparable de respectivement 1,6% et 0,7%, ressortent au-dessus des objectifs annoncés ;
  • Hors fréquences et licences, le Cash-flow opérationnel du Groupe augmente de 4,6%, malgré des investissements en hausse de 29% ;
  • La croissance rentable soutenue des activités des filiales se maintient et bénéficie du succès du plan de relance des nouvelles filiales dont le chiffre d’affaires et l’EBITDA progressent de 12,5% et 13,5% au quatrième trimestre ;
  • L’essor du Très Haut Débit Mobile et Fixe se poursuit au Maroc, soutenu par le lancement réussi de la 4G+ ;
  • Renouvellement des licences en Mauritanie, au Niger et en Côte d’Ivoire.

Proposition de distribution d’un montant global de 5,6 milliards de dirhams correspondant à 100% du résultat net part du Groupe de l’exercice 2015, soit un dividende de 6,36 dirhams par action représentant un rendement de 5,5%*.

Perspectives 2016, à périmètre et change constants :

  • Chiffre d’affaires stable ;
  • Légère baisse de l’EBITDA ;
  • CAPEX d’environ 20% du chiffre d’affaires, hors fréquences et licences.

A l’occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré :


« Le groupe Maroc Telecom conclut l’exercice 2015 avec des résultats au-dessus de ses objectifs et qui confirment le profil de croissance et de rendement du Groupe. Les importants investissements réalisés dans le Très Haut Débit Mobile et Fixe consolident le leadership au Maroc. L’intégration réussie des nouvelles filiales africaines vient renforcer le succès du développement international du Groupe.
Maroc Telecom aborde ainsi l’exercice 2016 avec confiance, malgré des environnements réglementaire, économique et concurrentiel qui restent incertains, et ce, grâce à la qualité de ses équipes et la poursuite de sa stratégie fondée sur l’innovation et l’investissement soutenu.


* Sur la base du cours du 12 février 2016 (116,25 MAD)

résultats consolidés du groupe

IFRS en millions de MAD 2014 2015 Variation Variation
à base comparable(1)
Chiffre d’affaires 29 144 34 134 +17,1% +1,6%
EBITDA 15 691 16 742 +6,7% +0,7%
Marge (%) 53,8% 49,0% -4,8 pts -0,4 pt
EBITA 10 266 10 340 +0,7% +0,6%
Marge (%) 35,2% 30,3% -4,9 pts -0,3 pt
Résultat Net – Part du Groupe 5 850 5 595 -4,3%
Marge (%) 20,1% 16,4% -3,7 pts
CAPEX (2) 4 901 8 835 +80,3%
Dont licences et fréquences 94 2 622
CAPEX / CA (hors licences et fréquences) 16,5% 18,2% +1,7 pt
CFFO 11 541 9 362 -18,9%
Dette Nette 5 366 12 555
Dette Nette / EBITDA 0,3x 0,7x
  • Parc

Le parc du Groupe s’établit à près de 51 millions de clients à fin 2015, en progression de 26% sur un an suite à l’intégration, le 26 janvier 2015, de six nouvelles filiales dans le périmètre du Groupe.

  • Chiffre d’affaires

A fin décembre 2015, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé(3) de 34 134 millions de dirhams, en hausse de 17,1% par rapport à 2014 en raison de l’extension de son périmètre. A base comparable(1), la hausse est de 1,6% et reflète à la fois la forte croissance des activités à l’International (+6,9% à base comparable) et la résilience des activités au Maroc (-0,5%).

  • Résultat opérationnel avant amortissements

A fin 2015, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom s’établit à 16 742 millions de dirhams, en hausse de 6,7% (+0,7% à base comparable). La croissance à base comparable s’explique par la hausse significative de l’EBITDA à l’International (+10,8%) qui compense le recul de 3,8% de l’EBITDA au Maroc.

Malgré l’effet dilutif de l’intégration des nouvelles filiales, la marge d’EBITDA du Groupe se maintient au niveau élevé de 49,0% (quasiment stable à base comparable). Les efforts continus visant la maîtrise des coûts directs et l’optimisation des coûts opérationnels expliquent cette bonne performance.

  • Résultat opérationnel

A fin 2015, le résultat opérationnel(4) (EBITA) consolidé du groupe Maroc Telecom atteint 10 340 millions de dirhams, en hausse de 0,7% sur un an (+0,6% à base comparable). Cette hausse découle principalement de la progression de l’EBITDA.

  • Résultat net – part du Groupe

Le résultat net part du Groupe est de 5 595 millions de dirhams, en baisse de 4,3% sur l’année du fait notamment des pertes générées par les nouvelles filiales.

Sur le seul quatrième trimestre, le résultat net part du Groupe progresse de 2,6% grâce à une nette réduction des pertes des nouvelles filiales consécutive à l’accélération de la croissance du chiffre d’affaires et aux bénéfices des plans d’optimisation des coûts.

  • Cash Flow

Malgré la croissance de 6,7% de l’EBITDA du Groupe et l’amélioration du besoin en fonds de roulement, les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO(5)) sont en baisse de 19%, à 9 362 millions de dirhams par rapport à 2014. Cette évolution s’explique par l’accroissement de 80% des investissements qui intègrent les prix de la licence 4G au Maroc et le renouvellement/acquisition de licences 2G/3G en Mauritanie et au Niger ainsi que le paiement d’un acompte de 50% sur l’attribution d’une licence globale en Côte d’Ivoire. Hors fréquences et licences, le CFFO du Groupe est en hausse de 4,6%.

Au 31 décembre 2015, la dette nette(6) consolidée du groupe Maroc Telecom est en hausse pour atteindre près de 12,6 milliards de dirhams, en raison principalement de l’acquisition des six nouvelles filiales réalisée durant la période ainsi que l’octroi par le groupe Etisalat d’un prêt sans intérêt de 200 millions de dollars sur quatre ans pour financer les investissements dans les sociétés rachetées. La dette nette consolidée du Groupe représente seulement 0,7 fois l’EBITDA annuel du Groupe.

  • Dividende

Le Conseil de surveillance de Maroc Telecom proposera à l’Assemblée Générale des actionnaires du 26 avril 2016, la distribution d’un dividende ordinaire de 6,36 dirhams par action, représentant un montant global de 5,6 milliards de dirhams, correspondant à 100% du résultat net part du Groupe au titre de l’exercice 2015. Ce dividende sera mis en paiement à partir du 2 juin 2016.

  • Perspectives du groupe Maroc Telecom pour l’année 2016

Sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber l’activité du groupe, Maroc Telecom prévoit pour l’année 2016 :

  • un chiffre d’affaires stable à périmètre et change constants ;
  • une légère baisse de l’EBITDA à périmètre et change constants ;
  • des CAPEX d’environ 20% du chiffre d’affaires, hors fréquences et licences.

revue des activités du groupe

  • Maroc
IFRS en millions de MAD 2014 2015 Variation
Chiffre d’affaires 21 133 21 033 -0,5%
Mobile 15 214 14 276 -6,2%
Services 14 781 14 058 -4,9%
Equipement 433 219 -49,4%
Fixe 8 041 8 728

+8,6%
Dont Data Fixe* 2 058 2 263 +10,0%
Elimination et autres revenus -2 122 -1 971
EBITDA 11 578 11 144 -3,8%
Marge (%) 54,8% 53,0% -1,8 pt
EBITA 7 734 7 386

-4,5%

Marge (%) 36,6% 35,1%

%
-1,5 pt
CAPEX 3 359 4 792

+42,7%
Dont licences et fréquences 926
CAPEX/CA (hors licences et fréquences) 15,9% 18,4% +2,5 pts
CFFO 8 781 6 576

-25,1%

Dette Nette 4 742 11 741
Dette Nette / EBITDA 0,4x 1,0x

*La Data Fixe regroupe l’Internet, la TV sur ADSL et les services Data aux entreprises

Au cours de l’année 2015, les activités au Maroc ont généré un chiffre d’affaires de 21 033 millions de dirhams, en baisse limitée de 0,5%, grâce aux activités Fixe et Internet qui poursuivent leur essor (+8,6% sur une année) et compensent la baisse enregistrée sur le segment Mobile (-6,2% en un an) dans un contexte concurrentiel qui reste très intense.

Le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) atteint 11 144 millions de dirhams, en baisse de 3,8% par rapport à 2014. Cette évolution reflète la hausse des coûts d’interconnexion vers les autres opérateurs et des coûts opérationnels qui progressent de 2,5%. La marge d’EBITDA se maintient à un niveau élevé de 53,0%, en baisse de 1,8 point.

Le résultat opérationnel ressort à 7 386 millions de dirhams, en baisse de 4,5%, du fait de la baisse de l’EBITDA. La marge d’EBITA s’établit à 35,1%, en baisse de 1,5 point.

Les flux nets de trésorerie opérationnels au Maroc sont en baisse de 25% à 6 576 millions de dirhams suite au paiement de 926 millions de dirhams pour la licence 4G et le réaménagement du spectre associé. Hors ces éléments, le CFFO des activités au Maroc est en baisse de 14,6% du fait de la baisse de l’EBITDA et d’une hausse de 15% des investissements dans les réseaux, notamment dans la 4G.

Mobile



Unité 2014 2015 Variation
Mobile
Parc(7) (000) 18 230 18 298 +0,4%
Prépayé (000) 16 734 16 649 -0,5%
Postpayé (000) 1 496 1 649 +10,2%
Dont Internet 3G/4G+(11) (000) 4 771 6 502 +36,3%
ARPU(8) (MAD/mois) 65,6 62,5 -4,7%
Data en % de l’ARPU(9) (10) (%) 16,0% 20,7% +4,7pts

Au 31 décembre 2015, le parc(7) Mobile s’élève à 18,3 millions de clients, en hausse de 0,4% en un an. La croissance de 10,2% du parc postpayé, portée par l’enrichissement des offres en heures de communication et en data, ayant plus que compensé la baisse de 0,5% du parc prépayé. Le parc Internet Mobile poursuit sa forte croissance et progresse de 36% en un an, tiré par l’engouement des clients pour les services Data 3G et 4G.

Dans un marché marqué par une concurrence qui ne faiblit pas, le chiffre d’affaires Mobile est en baisse de 6,2%, à 14 276 millions de dirhams par rapport à 2014. Avec la poursuite de la baisse des prix et la réduction du trafic international entrant, le chiffre d’affaires des services Mobile ressort à 14 058 millions de dirhams, en recul de 4,9% par rapport à 2014.

L’ARPU(8) mixte 2015 s’élève à 62,5 dirhams, en retrait de 4,7% par rapport à 2014, la hausse des usages voix et data ne permettant pas de compenser la baisse des prix.

Le parc Internet Mobile(11), qui atteint 6,5 millions de clients à fin décembre, porte la contribution de la Data dans l’ARPU à plus de 20%, en croissance importante de 4,7 pts par rapport à l’an dernier.

Fixe et Internet



Unité 2014 2015 Variation
Fixe
Lignes Fixe (000) 1 483 1 583 +6,8%
Accès Haut Débit(12) (000) 984 1 136 +15,4%

Le parc Fixe atteint près de 1,6 million de lignes à fin décembre 2015, en progression de 6,8%, porté par le segment Résidentiel dont le parc croît de 10%.

Le parc ADSL progresse de 15% pour atteindre 1,1 million d’abonnements, grâce à l’engouement pour les offres Double play et malgré les nouvelles offres introduites sur le marché par les concurrents.

L’essor des activités Fixe et Internet se poursuit et atteignent un chiffre d’affaires de 8 728 millions de dirhams, en hausse de 8,6% par rapport à 2014, principalement sous l’effet de la croissance des parcs Fixe, Haut Débit et VPN IP qui contribue à la croissance de 10,0% des revenus de la Data Fixe.


  • International

Indicateurs financiers
Les activités à l’International intègrent depuis le 26 janvier 2015, date de la finalisation de l’acquisition, les nouvelles filiales en Côte D’Ivoire, au Benin, au Togo, au Gabon, au Niger et en Centrafrique, ainsi que Prestige Telecom qui fournit des prestations IT auprès de ces entités.

IFRS en millions de MAD 2014 2015 Variation Variation
à base comparable(1)
Chiffre d’affaires 8 630 14 010 +62,3% +6,9%
dont Services Mobile 7 132 12 589 76,5% +9,6%
EBITDA 4 113 5 599

+36,1% +10,8%
Marge (%) 47,7% 40,0% -7,7 pts +1,4 pt
EBITA 2 532 2 954 +16,7% +15,8%
Marge (%) 29,3% 21,1% -8,3 pts +1,6 pt
CAPEX 1 542 4 043
Dont licences et fréquences 94 1 696
CAPEX/CA (hors licences et fréquences) 16,8% 16,8% 0,0 pt
CFFO 2 760 2 785 0,9%
Dette nette 624 4 679
Dette nette /EBITDA 0,1x 0,8x

A fin 2015, les activités du Groupe à l’International enregistrent un chiffre d’affaires de 14 010 millions de dirhams, en progression de plus de 62% (+6,9% à base comparable), sous l’effet combiné de la croissance soutenue des filiales historiques (+7,2% à taux de change constant) et celle des filiales nouvellement acquises (+6,8% à taux de change constant).
Sur le seul quatrième trimestre, les revenus du Groupe à l’International ressortent en hausse de 8,1% à périmètre et change constants et profitent de l’accélération de la croissance des nouvelles filiales (+12,5%), notamment en Côte d’Ivoire et au Niger.

A fin décembre 2015, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) s’élève à 5 599 millions de dirhams, en hausse de 36%. A base comparable, la croissance de 10,8% de l’EBITDA résulte de la progression du chiffre d’affaires et de l’amélioration des marges tant des filiales historiques (+1,5 point) que des nouvelles filiales (+1,0 point) grâce à des efforts importants d’optimisation des coûts opérationnels qui font plus que compenser l’impact des nouvelles taxes au Mali, au Togo, au Bénin, au Niger et en Mauritanie. L’intégration des nouvelles filiales africaines a un impact dilutif sur la marge d’EBITDA qui atteint 40,0%. Sur une base comparable, cette marge progresse de 1,4 point.

Sur le seul quatrième trimestre, l’EBITDA s’élève à 1 560 millions de dirhams, en hausse de 16,9% à base comparable, grâce à l’accélération de la croissance du chiffre d’affaires et la nette progression de la marge d’EBITDA qui ressort en hausse de 3,1 points.

Le résultat opérationnel (EBITA) s’établit à 2 954 millions de dirhams, en amélioration de 16,7% (+15,8% à base comparable). La hausse, à base comparable, de 5,2% des charges d’amortissements est largement compensée par la hausse de l’EBITDA. La marge d’exploitation atteint 21,1%, sous l’effet dilutif de l’intégration des nouveaux actifs africains. Sur une base comparable, cette marge s’améliore de 1,6 point.

Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) des activités à l’International sont en hausse de 0,9% par rapport à 2014, tirés par la croissance de l’EBITDA et l’optimisation du besoin en fonds de roulement, qui font plus que compenser la hausse des investissements qui intègrent le prix des licences en Mauritanie et au Niger (872 millions de dirhams) et le paiement d’un acompte de 824 millions de dirhams pour le renouvellement de la licence en Côte d’Ivoire. Hors licences, le CFFO des activités à l’International est en forte hausse de 66% pour atteindre 4 572 millions de dirhams, représentant près de 82% de l’EBITDA, grâce à d’importants efforts dans la gestion du besoin en fonds de roulement.

Indicateurs opérationnels

Unité 2014 2015 Variation à taux de change constant(13)
Mobile
Parc(7) (000)
Mauritanie 1 922 2 121 +10,3%
Burkina Faso 5 468 6 760 +23,6%
Gabon Telecom 1 183 1 157 -2,2%
Mali 10 673 7 431 -30,4%
Côte d’Ivoire 3 946 5 151 +30,5%
Bénin 2 866 3 266 +13,9%
Togo 1 920 2 141 +11,5%
Moov Gabon 405 440 +8,8%
Niger 605 810 +33,8%
Centrafrique 128 149 +16,2%
ARPU(8) (MAD/mois)
Mauritanie 66,5 66,6 +0,1%
Burkina Faso 29,5 27,6 -6,5%
Gabon Telecom 92,3 97,4 +5,5%
Mali 21,3 23,4 +10,3%
Côte d’Ivoire 34,4 39,8 +15,7%
Bénin 41,6 42,1 +1,2%
Togo 40,4 36,5 -9,7%
Moov Gabon 79,9 79,0 -1,1%
Niger 49,4 55,6 +12,6%
Centrafrique 39,0 33,6 -13,8%
Fixe
Parc (000)
Mauritanie 43 45 +3,9%
Burkina Faso 81 75 -7,0%
Gabon Telecom 18 19 +1,4%
Mali 130 138 +5,9%
Haut Débit Fixe
Parc (12) (000)
Mauritanie 8 10 +21,5%
Burkina Faso 16 15 -8,8%
Gabon Telecom

Print Friendly, PDF & Email

Maroc Telecom : Résultats consolidés de l’année 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
ut libero. id ante. accumsan felis lectus