Swisscanto Holding AG /
Les caisses de pension suisses ? l’automne 2011
. Est trait? et transmis par Thomson Reuters ONE.
L »?metteur est uniquement responsable du contenu de ce communiqu? de presse.

Communiqu? de presse

Pour les caisses de pension, la faiblesse des taux d’int?r?ts repr?sente un d?fi plus important que la volatilit?

Zurich, le 21 septembre 2011 – La rencontre d’automne de Swisscanto au sujet des questions actuelles sur la pr?voyance professionnelle s’est d?roul?e sous le signe de la crise de la dette souveraine europ?enne et de ses cons?quences ? court et ? long terme. A court terme, la force du franc suisse et les pertes sur les march?s d’actions exercent une pression sur les rendements, ce qui a ?puis? les r?serves de fluctuation qui avaient ?t? partiellement reconstitu?es. Sur le long terme, les taux d’int?r?t qui se maintiennent ? des planchers record repr?sentent le plus grand d?fi. Cela va conduire ? ce que, comme au cours de ces derni?res ann?es, les rendements cibles n?cessaires pour garantir les prestations ne pourront gu?re ?tre r?alis?s. Malgr? ces conditions cadres difficiles, il est attendu de la part des institutions de pr?voyance qu’elles remplissent leurs engagements de prestation. Cela ne sera pas possible sans des adaptations du syst?me et une flexibilisation des prestations futures.

En Suisse, l’ann?e en cours a g?n?r? des b?n?fices sur les obligations en francs suisses et dans l’immobilier, mais dans l’ensemble, les pertes sur les actions et sur les placements ? l’?tranger l’ont toutefois emport?. Apr?s avoir ?t? partiellement reconstitu?es en d?but d’ann?e apr?s la crise financi?re de 2008, les r?serves de fluctuation des caisses de pension ont ?t? ? nouveau ?puis?es par les pertes. Dans le m?me temps, le niveau des taux d’int?r?ts s’est encore contre toute attente abaiss? en raison de la politique de la BNS, de sorte que les perspectives de rendement des caisses de pension suisses demeurent mauvaises.

Lors de la rencontre avec les m?dias du 21 septembre 2011, des conf?renciers de premier plan ont ?clair? la situation actuelle et ses cons?quences sous divers angles.

La flexibilisation des prestations comme solution possible
G?rard Fischer, CEO du Groupe Swisscanto, a mis en ?vidence le fait que le syst?me actuel avec des garanties de prestations coupl?es ? des volatilit?s ?lev?es et de faibles rendements peut conduire en pratique ? des effets de redistribution massifs entre les diff?rentes classes d’?ge, qui ne sont pas souhaitables. Des rentes fixes qui n’offrent pas de s?curit? face ? la d?pr?ciation de l’argent requi?rent un syst?me avec des r?serves qui doivent ?tre constamment reconstitu?es. Suivant les conditions du march?, certaines classes d’?ge peuvent ?tre massivement p?nalis?es ou favoris?es. Un syst?me flexible permettrait de faire en sorte que tous les assur?s participent tant aux exc?dents qu’aux pertes en fonction de leur part ? la fortune.

Nouvelle insuffisance de couverture ? fin ao?t
Jeannette Leuch, COO de Complementa Investment-Controlling, a montr? o? en ?taient les caisses de pension ? la fin du mois d’ao?t en ce qui concerne leur taux de couverture. Les donn?es se basent sur l’examen des risques de Complementa. Le taux de couverture moyen pond?r? en fonction de la fortune pour l’ensemble des caisses se montait ? la fin du mois d’ao?t 2011 ? 95 pour cent (caisses de droit priv? 100,0%, caisses de droit public, 88,9%). Ce chiffre d?coule d’une estimation qui se base sur les donn?es collect?es ? la fin de l’ann?e 2010. Si les caisses n’avaient pas constitu? des garanties de change, le taux de couverture ? fin ao?t 2011 aurait ?t? de 92,9 pour cent. Pour cette simulation, Complementa part de l’id?e que cette ann?e, l’ampleur des garanties sera du m?me ordre qu’en 2010. De mani?re globale, sans les institutions de pr?voyance de droit public avec garantie d’Etat, les engagements de pr?voyance ?taient couverts ? fin 2010 (taux de couverture moyen > 100%). A la fin du mois d’ao?t 2011, tout porte cela dit ? croire que l’on est en pr?sence d’une insuffisance de couverture. En 2010, le rendement cible moyen de 2,5% a pu ?tre r?alis? gr?ce aux rendements de l’ann?e 2010. Le rendement cible plus ?lev? en comparaison avec les ann?es pr?c?dentes 2008 et 2009 montre que sur la base du bon r?sultat de 2009, les mesures d’assainissement avaient pu ?tre r?duites. Le rendement moyen de toutes les caisses de pension examin?es de 2,9% en 2010 a ?t? r?alis? gr?ce au large recours ? des garanties de change et ? une bonne gestion du patrimoine, et il en est r?sult? un rendement exc?dentaire par rapport ? la performance de l’indice de r?f?rence.

Le taux d’int?r?t technique est essentiel pour le taux de couverture
Othmar Simeon, responsable du conseil en pr?voyance professionnelle de Swisscanto, a trait? dans son expos? de l’importance du taux d’int?r?t technique utilis? pour le taux de couverture affich?. Le taux d’int?r?t technique sert ? escompter les prestations futures et il correspond au rendement attendu de la fortune ? moyen et ? long terme. Plus la r?mun?ration attendue est ?lev?e, et plus le capital de couverture n?cessaire est faible, respectivement plus le taux de couverture est ?lev?. Un taux d’int?r?t technique faible correspond par contre ? une plus grande prudence et ?pargne aux caisses de devoir constituer des r?serves importantes. Pour pouvoir r?aliser une comparaison pertinente entre les caisses, il faut disposer d’un taux d’int?r?t technique uniforme. De mani?re g?n?rale et empirique, on consid?re que les co?ts de la r?duction de 1% du taux d’int?r?t technique correspondent environ ? 10% du capital de pr?voyance. Sur la base du taux de couverture moyen pond?r? de la fortune calcul? par Complementa d’environ 105 pour cent, on aboutit ? un taux d’int?r?t technique moyen de 3,5%. Si toutes les caisses de pension calculaient avec un taux d’int?r?t ??sans risque?? de 1,5%, le taux de couverture moyen reculerait de 8,6% pour s’?tablir ? 97,4%.

La r?forme structurelle, un d?fi pour le monde politique
Hanspeter Konrad, directeur de l’Association suisse des institutions de pr?voyance ASIP, a abord? dans son expos? la question de la r?forme structurelle?; celle-ci a trouv? son aboutissement au niveau l?gislatif par l’adoption des ordonnances par le Conseil f?d?ral et elle doit maintenant ?tre mise en pratique par les caisses de pension et les organes de surveillance. A titre d’introduction, il a soulign? la n?cessit?, compte tenu de l’environnement ?conomique et de politique financi?re, que toutes les parties impliqu?es soient dispos?es ? discuter et ? coop?rer dans un esprit de souci r?el de p?rennisation du syst?me de pr?voyance. Il est n?cessaire que s’?tablisse une coop?ration constructive, un dialogue entre tous les acteurs de la pr?voyance professionnelle. Il est indispensable de s’engager ensemble dans une politique bas?e sur les faits et la r?alit?!
Pour les caisses de pension, les prescriptions concernant la loyaut? et l’int?grit? en mati?re de conduite des institutions de pr?voyance sont d’une importance particuli?re. Puisqu’au cours de ces derni?res ann?es, de nets progr?s ont ?t? r?alis?s ? ce sujet par les caisses de pension, les cons?quences devraient rester limit?es, ce d’autant plus que le Conseil f?d?ral, sur la base des critiques ?mises dans le cadre de la proc?dure de consultation, a r?duit les exigences parfois ?loign?es de la r?alit? ? un niveau raisonnable.

Des march?s financiers volatils
La situation sur les march?s financiers est d’une importance fondamentale pour la situation financi?re des caisses de pension. Peter B?nziger, CIO du Groupe Swisscanto, s’est par cons?quent livr? ? un tour d’horizon des tendances actuelles en prenant particuli?rement en compte les caisses de pension.

Votre interlocuteur?:
Roman Kappeler, Responsable adjoint Communication
T?l. +41 58 344 44 42, roman.kappeler@swisscanto.ch

Swisscanto Holding SA, Waisenhausstrasse 2, 8021 Zurich
www.swisscanto.ch

T?l?chargement et commande de l’?tude ??Les caisses de pension suisses 2011??
La nouvelle ?dition de la principale enqu?te aupr?s des caisses de pension suisses rassemble des donn?es sur la structure et les prestations des institutions de pr?voyance?; elle commente les r?sultats de l’enqu?te du printemps 2011 et contient des contributions d’auteurs reconnus dans le domaine du 2e pilier.
L’enqu?te compte 74 pages et de nombreux tableaux et graphiques. Elle est disponible en allemand et en fran?ais et elle peut

Swisscanto – leader de la gestion d’actifs
Swisscanto figure parmi les plus grands promoteurs de fonds de placement, g?rants de fortune et prestataires de solutions pour la pr?voyance professionnelle et priv?e en Suisse. Cette entreprise collective des Banques Cantonales Suisses g?re pour les clients une fortune de CHF?54,7?milliards et emploie 390 collaborateurs ? Zurich, Berne, B?le, Pully et Londres (situation au 30?juin 2011).
En tant que sp?cialiste confirm?, Swisscanto d?veloppe des solutions de placement et de pr?voyance de premi?re qualit? pour des investisseurs priv?s, des entreprises et des institutions. Swisscanto est r?guli?rement prim? au niveau national et international en tant que meilleur promoteur de fonds, et est connu pour son r?le de pionnier dans le domaine des placements durables et pour son ?tude sur les caisses de pension r?alis?e et publi?e chaque ann?e.

?

— Fin de Message —

Swisscanto Holding AG
Nordring 4 Bern 25 Suisse


This announcement is distributed by Thomson Reuters on behalf of Thomson Reuters clients.

The owner of this announcement warrants that:
(i) the releases contained herein are protected by copyright and other applicable laws; and
(ii) they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the
information contained therein.

Source: Swisscanto Holding AG via Thomson Reuters ONE

HUG#1548453

Print Friendly, PDF & Email

Les caisses de pension suisses à l’automne 2011

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |