La société Kurion, Inc., innovatrice en gestion de déchets nucléaires et
dangereux, a annoncé qu’elle s’est vu attribuer un contrat pour le
développement d’un bras robotique avancé afin de réparer les fuites de
confinement primaire à l’intérieur du réacteur de la centrale nucléaire
endommagée de Fukushima Daiichi. Dans le cadre d’un contrat avec le
leader industriel japonais IHI Corporation, Kurion va commencer à
produire le système robotique, le manipulateur de réparation de
Fukushima (MRF), en ciblant son déploiement pour mi-2016 à l’intérieur
du réacteur de l’Unité 2.

Design rendering of Kurion repair manipulator that will be deployed at the Fukushima Daiichi Nuclear ...

Design rendering of Kurion repair manipulator that will be deployed at the Fukushima Daiichi Nuclear Power Plant (Photo: Business Wire)

« La société Kurion est honorée d’avoir été choisie une nouvelle fois
pour contribuer aux efforts continus de récupération de la centrale
nucléaire Fukushima Daiichi, » a déclaré John Raymont, fondateur et
président de Kurion. « Au cours des trois dernières années, Kurion a
appliqué ses technologies innovantes à travers la centrale pour purifier
l’eau contaminée et identifier les réparations nécessaires. Maintenant,
l’adoption du manipulateur de réparation de Fukushima de Kurion marque
une autre étape critique dans l’accélération du nettoyage continu de la
centrale ».

Le manipulateur de réparation de Fukushima constitue la seconde phase
des efforts d’identification et de réparation des fuites du confinement
primaire du réacteur. Cet été, Kurion a contribué à la première phase
avec le développement et la livraison du manipulateur d’inspection de
Fukushima (MIF), un système robotique conçu pour rechercher les causes
des fuites.

Le manipulateur d’inspection de Fukushima a déployé trois véhicules
téléguidés (VT) pour identifier les fissures dans l’enceinte de
confinement primaire, les tubes d’aération et le tore situés dans le
bâtiment du réacteur. La première inspection s’est achevée plus tôt que
prévu et a généré les informations nécessaires pour passer à la seconde
phase des efforts de réparation. Le MIF inspecte actuellement sept
autres emplacements dans le bâtiment du réacteur et devrait compléter
cette tâche en 2015. Les informations réunies seront utilisées pour
affiner la conception du MRF et identifier précisément l’étendue des
activités de réparation.

L’objectif primaire du manipulateur de réparation de Fukushima sera de
boucher les fuites causées par le tsunami dévastateur qui a endommagé la
centrale nucléaire de Fukushima Daiichi en mars 2011. En utilisant une
technologie robotique d’avant-garde, le système accordera aux ouvriers
de la centrale un accès sans précédent au réacteur pour ouvrir des
trous, enlever les débris et les obstacles, et boucher les fissures dans
les tubes d’aération et le tore du réacteur – en toute sécurité à partir
du poste d’exploitation à distance. Le système sophistiqué de Kurion
comportera un bras robotique équipé d’outils de découpe, de jet d’eau et
de jointement avancés ainsi que de nouvelles séquences de contrôle
automatique pour guider ces tâches complexes.

« L’accès à l’environnement radioactif et dangereux est une pièce
cruciale du puzzle de gestion des déchets », a confié pour sa part Bill
Gallo, PDG de Kurion. « Chaque projet est unique et pose un défi
technique nécessitant des systèmes robotiques sur mesure pouvant
effectuer des tâches là où les hommes ne peuvent pas intervenir. Outre
ces projets axés sur la robotique, tels que les systèmes téléguidés
développés pour la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, les systèmes
robotiques jouent également un rôle de support critique pour les
technologies de vitrification
de Kurion, où des opérations téléguidées sont nécessaires ».

Dès que les fuites seront bouchées par le manipulateur de réparation de
Fukushima, les ouvriers de l’usine devraient enfin avoir la possibilité
d’enlever le combustible endommagé et les débris du réacteur, réduisant
ainsi considérablement le débit d’eau contaminée utilisée actuellement
pour refroidir le c?ur.

À PROPOS DE KURION

Kurion crée des solutions technologiques pour accéder, séparer et
stabiliser les déchets dangereux et nucléaires afin de les isoler de
l?environnement. La gamme des technologies et des capacités techniques
de Kurion offrent une plate-forme capable de prendre en charge les sites
de déchets les plus difficiles dans le monde. Fondée en 2008, la société
Kurion bénéficie de l?appui des plus grands investisseurs du secteur de
l?énergie, tels que Lux
Capital
, Firelake
Capital Management
et Acadia
Woods Partners
. La société a son siège social à Irvine en Californie
et possède des installations à Richland dans l?état de Washington,
Houston au Texas, Westminster, dans le Colorado, Idaho Falls, dans
l’Idaho, Tokyo au Japon et Warrington en Angleterre. Pour de plus amples
informations, veuillez consulter www.kurion.com.

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

Kurion a remporté un contrat de robotique pour réparer les fuites du réacteur endommagé de Fukushima

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |