Krebs & Sisler LP, une société de recherche sur l’énergie basée dans la
banlieue de Chicago, a mis au point une méthode économique de séparation
et de recyclage du CO2 appelée Traitement amélioré de l’eau par
photosynthèse et photocatalyse/Processus de croissance de la biomasse
.
Cette méthode est décrite dans le brevet
américain n° 8 673 615
délivré le 18 mars 2014. Elle complète
précisément le système de chaudière à combustion et condensation
d’O2/CO2 de notre brevet
américain n° 6 907 845
qui sépare et récupère le CO2 et tous
les autres gaz d’échappement générés par la combustion.

« Nous avons découvert ce recyclage économique du CO2 en constatant que
la croissance de la biomasse hydroponique peut être augmentée plus de
100 fois par rapport au taux de croissance naturel grâce à un apport
continu en CO2 et à une saturation en lumière visible DEL simultanée.
Cette amélioration est décrite dans le brevet n° 8
673 615
», a déclaré Bill Krebs, l’inventeur de ce système.

Dans la combustion d’O2/CO2, l’oxygène est dilué avec le CO2 pour
contrôler la température du combustible et de l’oxydant utilisés pour la
combustion du charbon, du coke de pétrole ou du gaz naturel. Lorsque
l’on supprime l’azote présent dans la combustion à l’air, cela permet de
récupérer gratuitement à la fois le condensat et le CO2 provenant d’une
chaudière à condensation. Le condensat et le CO2 sont pompés dans des
conduites d’eau profondes à débit lent, saturées dans le spectre de
lumière visible de diodes électroluminescentes (DEL). Un photocatalyseur
minéralise les composés organiques et inorganiques qui sont absorbés
dans une biomasse de cyanobactéries comme Spirulina. L’absorption de
minéraux dans la biomasse en croissance purifie en même temps l’eau qui
s’écoule. Une fois optimisés, ces processus seront fiables et hautement
efficaces, sans émission nocive ni rejet d’effluents dans
l’environnement. Ils produiront également une biomasse riche en glucides
et en protéines qui sera utile comme combustible, engrais, nourriture
pour les animaux ou suppléments nutritionnels pour les humains.

« Nous sommes maintenant en train d’élaborer une combinaison d’un four
rotatif à charbon et d’une chaudière à condensation et combustion
d’O2/CO2. Ce dispositif aura des avantages significatifs en termes de
coût, d’efficacité et d’émissions », a expliqué M. Krebs. « Un facteur
crucial pour l’efficacité du transfert de chaleur est que la méthode de
combustion du four rotatif à charbon broyé prend entre trois et cinq
minutes voire plus pour une combustion complète du combustible et le
transfert de chaleur, alors que les systèmes de combustion à charbon
pulvérisé actuellement utilisés prennent seulement de trois à cinq
secondes. » M. Krebs a ajouté : « De nos jours, les centrales alimentées
à l’air fonctionnent avec une efficacité énergétique de 34 %. Notre
méthode de combustion d’O2/CO2, combinée à une chaudière à condensation,
peut plus que doubler l’efficacité énergétique de la centrale et par
là-même réduire de moitié les besoins en combustible et en oxygène. »

« Les multiples applications et avantages de cette combinaison de
processus incluent : la conversion des déchets de CO2, d’eau et d’eau
salée en biomasse et eau potable déminéralisée rentables, une
amélioration de l’efficacité de la production électrique, pratiquement
aucune émission nocive, un capital et des coûts d’exploitation
relativement bas à grande échelle, une amélioration de la souplesse du
combustible, une hausse des revenus et une utilisation compacte de
l’espace, comparativement aux méthodes de production électrique
actuellement utilisées, qui gaspillent du CO2, de la chaleur et de la
vapeur d’eau dans l’atmosphère », a dit en résumé M. Krebs.

« La captation a été proposée comme méthode d’élimination du CO2, mais
cela est coûteux et entraîne un gaspillage de carbone et d’oxygène, deux
éléments essentiels à la vie terrestre », a observé M. Krebs.

www.krebsandsislerlp.com

Pour obtenir des récits (adaptés au grand public) sur la manière dont
nos technologies peuvent avoir un impact positif sur la société : http://www.krebsandsislerlp.com/papers/

Pour plus d’informations détaillées (versant technique) sur les
bénéfices et applications de nos technologies : http://www.krebsandsislerlp.com/benefits/

Pour apprendre à transformer l’eau salée en eau potable à grande échelle
et à bas coût, consulter : http://www.krebsandsislerlp.com/co2-desalinization/

Pour moderniser des centrales électriques existantes, consulter : http://www.krebsandsislerlp.com/retrofitting/

Pour voir des schémas de conception, consulter : http://www.krebsandsislerlp.com/

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

Krebs & Sisler LP obtient un brevet pour le recyclage du dioxyde de carbone (CO2)

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |