Jefferies Group LLC a annoncé aujourd?hui ses résultats financiers pour
le troisième trimestre de l?exercice 2015.

Points saillants des résultats du trimestre clos le 31 août 2015,
présentant des montants rajustés pour exclure les résultats
d?exploitation de la division Bache ainsi que les coûts associés à la
réduction progressive de ses opérations, lesquels représentent une
grande partie du total des coûts prévus pour la réduction progressive de
ses opérations et des éléments à radier du bilan dans la cadre de la
dernière période d?exploitation effective de la division Bache :

  • Produits d?exploitation nets de 390 millions de dollars issus des
    services bancaires d?investissement
  • Produits d?exploitation nets de 185 millions de dollars issus du
    commerce des valeurs mobilières
  • Produits d?exploitation nets rajustés totaux de 583 millions de
    dollars (à l?exclusion de la division Bache)
  • Bénéfice net rajusté de 47 millions de dollars (à l?exclusion de la
    division Bache)
  • Bénéfice net de 2 millions de dollars (y compris la division Bache)

Points saillants des résultats de la période de neuf mois close le 31
août 2015, présentant des montants rajustés pour exclure les résultats
d?exploitation de la division Bache ainsi que les coûts associés à la
réduction progressive de ses opérations :

  • Produits d?exploitation nets de 1 066 millions de dollars issus des
    services bancaires d?investissement
  • Produits d?exploitation nets de 896 millions de dollars issus du
    commerce des valeurs mobilières
  • Produits d?exploitation nets rajustés totaux de 1 882 millions de
    dollars (à l?exclusion de la division Bache)
  • Bénéfice net rajusté de 153 millions de dollars (à l?exclusion de la
    division Bache)
  • Bénéfice net de 75 millions de dollars (y compris la division Bache)

Richard B. Handler, PDG, et Brian P. Friedman, président du conseil de
direction, ont formulé les observations suivantes :

« Malgré de solides résultats dans les domaines des services bancaires
d?investissement et du commerce des valeurs mobilières, nos résultats
sont décevants dans leur ensemble. Nos produits d?exploitation nets pour
le trimestre ont atteint 583 millions de dollars, et notre bénéfice net,
47 millions de dollars, à l?exclusion de la division Bache. Après un
solide deuxième trimestre, le commerce des valeurs mobilières a d?abord
été freiné en raison des craintes d?un éventuel retrait de la Grèce de
la zone euro, et les conditions sont ensuite devenues plus volatiles et
plus difficiles au cours de la deuxième moitié du trimestre alors que
l?annonce du ralentissement de la croissance économique en Chine a
accentué la baisse du volume des transactions et du prix des actions à
travers le monde. La hausse marquée de la volatilité a touché presque
toutes les classes d?actifs, et ce, à l?échelle mondiale. Tout cela a eu
un impact considérable, notamment sur le marché du crédit, déjà en
difficulté, et particulièrement dans le secteur énergétique. »

« Les produits d?exploitation nets issus des opérations sur les titres à
revenu fixe pour le trimestre ont reculé pour atteindre -14 millions de
dollars, traduisant le ralentissement du marché et la volatilité qui ont
entraîné une réduction de la valeur de nos actifs financiers selon leur
évaluation à la valeur du marché. Le commerce des valeurs mobilières,
particulièrement en ce qui concerne les titres à haut rendement, en
difficulté, a eu un impact négatif sur nos résultats pour le trimestre.
À titre de teneur de marché dans un marché en difficulté, Jefferies
détient des positions en titres dans les secteurs où la clientèle de la
société et le marché sont les plus actifs, et enregistre quotidiennement
des gains et des pertes comptabilisés selon la valeur marchande des
titres. Au cours des neuf derniers mois, des pertes totalisant 900
millions de dollars ont été enregistrées sur quelque 25 positions en
titres énergétiques en difficulté. Pour cette période de neuf mois, nous
avons enregistré des pertes d?environ 4 à 19 millions de dollars pour
chacune des dix plus importantes positions déficitaires, soit une perte
moyenne d?environ 8 millions de dollars. Ces pertes, en plus du
ralentissement des activités et, dans une moindre mesure, de la
réduction de valeur des stocks dans quelques autres secteurs du commerce
de titres à revenu fixe, expliquent une grande partie des autres
facteurs qui ont poussé à la baisse nos résultats dans le commerce des
titres à revenu fixe. Nous sommes un des principaux fournisseurs de
services bancaires d?investissement au service du secteur énergétique et
nous avons récemment participé à d?importantes opérations de
restructuration et de financement. Il va sans dire que nous continuerons
de bien servir nos clients du secteur énergétique. »

« Nous croyons que la plupart des problèmes survenus au cours du dernier
trimestre dans le commerce des titres à revenu fixe découlaient de
facteurs distincts, largement liés au bouleversement de l?industrie
pétrolière et gazière, dont l?influence a commencé à se faire sentir il
y a un an environ. Pour les neuf premiers mois de 2015, nous avons servi
nos clients en leur fournissant des liquidités et en négociant des
titres énergétiques en difficulté d?une valeur d?environ 5 milliards de
dollars. Notre exposition au commerce de titres énergétiques en
difficulté a diminué d?environ 50 % au cours du trimestre et se chiffre
actuellement à seulement 70 millions de dollars en valeur marchande
nette. Nous croyons que nos résultats futurs seront bien meilleurs étant
donné cette importante réduction de notre exposition aux titres en
difficulté. »

« Bien que durement touchée par la vente massive de titres sur les
marchés mondiaux au cours du mois d?août, notre division du commerce des
valeurs mobilières a obtenu un rendement raisonnable. Les produits
d?exploitation nets issus du commerce des valeurs mobilières pour la
période ont atteint 203 millions de dollars. Les produits d?exploitation
nets issus des services bancaires d?investissement de Jefferies se sont
élevés à 390 millions de dollars, un excellent résultat qui inclut notre
meilleur trimestre à ce jour sur les marchés des capitaux. Au cours de
la période de neuf mois close le 31 août 2015, nos services
d?investissement tarifés ont représenté 54 % des produits d?exploitation
nets, une proportion semblable à la même période l?an dernier. Notre
carnet de commandes de services bancaires d?investissement demeure
robuste et diversifié en matière de produits, secteurs et régions. La
proportion de nos actifs de niveau 3 demeure inférieure à 3 %, et les
ratios tirés du bilan ainsi que les mesures de la liquidité se situent à
l?intérieur des marges de fluctuation dans le passé. Nous avons réduit
notre position en titres de KCG au cours du trimestre en mettant en
vente 6,5 millions d?actions au prix de 14 $ par action et réalisé 91
millions de dollars au comptant. »

« Nous avons pratiquement terminé la liquidation de la division Bache
conformément à nos attentes en ce qui concerne le calendrier, les coûts
et la radiation d?éléments d?actif. Nous avons transféré virtuellement
tous les comptes clients à la Société Générale et à d?autres
fournisseurs de services. Aucun risque significatif se rapportant à la
division Bache ne figurait dans nos comptes à la fin du troisième
trimestre. Voici des chiffres permettant de mettre en perspective
l?impact de la division Bache sur nos résultats récents. En 2014, le
bénéfice net de l?ensemble de nos activités, 158 millions de dollars,
comprenait une perte nette de 100 millions de dollars attribuable à la
division Bache. De même, pour l?ensemble de l?exercice 2015, nous
prévoyons que Jefferies enregistrera une perte nette similaire
attribuable à la division Bache, soit environ 100 millions de dollars, y
compris tous les coûts associés à la réduction progressive de ses
opérations. Pour les neuf premiers mois de 2015, nos résultats
comprennent une perte nette de 77 millions de dollars attribuable à la
division Bache. Ces résultats comprennent une radiation de la survaleur
de 52 millions de dollars en 2014 et une radiation hors trésorerie de 24
millions de dollars avant impôts en 2015. Nous sommes heureux de pouvoir
enfin passer à autre chose. »

« Bien que le marché subisse des perturbations de temps à autre, ces
dernières nous donnent l?occasion de mettre à profit notre position
concurrentielle unique alors que nous continuons d?investir dans tous
les secteurs d?activité de Jefferies afin de renforcer notre capacité à
servir une clientèle croissante. Nous avons pourvu des postes clés cet
été dans les secteurs des services bancaires d?investissement, du
commerce des valeurs mobilières et des titres à revenu fixe, et nous
comptons continuer à accroître notre part de marché en offrant des
services de qualité à nos clients actuels et à de nouveaux clients dans
le monde entier. »

« Notre gamme de produits et services simplifiée et plus ciblée en
raison de la liquidation de la division Bache devrait nous permettre
d?obtenir régulièrement de bons résultats. Les progrès réalisés par
notre société ont été neutralisés par les pertes commerciales et la
léthargie de quelques divisions. Notre principal objectif est d?obtenir
au quatrième trimestre et en 2016 des résultats qui reflètent le plein
potentiel de gains de Jefferies dans les opérations sur les actions et
les titres à revenu fixe et les services bancaires d?investissement. »

Les tableaux financiers ci-dessous doivent être consultés parallèlement
à notre rapport trimestriel sur formulaire 10-Q pour le trimestre clos
le 31 mai 2015 et à notre rapport annuel sur formulaire 10-K pour
l?exercice clos le 30 novembre 2014. Les montants se rapportant à la
période close le 31 août 2015 représentent une estimation préliminaire
en date du présent communiqué et pourront être révisés dans notre
rapport annuel sur formulaire 10-Q pour le trimestre clos le 31 mai
2014. Les mesures financières rajustées mentionnées ci-dessus sont des
mesures financières non PCGR à propos desquelles la direction est d?avis
qu?elles fournissent des informations précieuses permettant aux
investisseurs d?évaluer les résultats de la société dans le contexte de
la cession de la division Bache. Reportez-vous aux tableaux
complémentaires présentés aux pages 6 à 8 pour un rapprochement des
mesures rajustées et des mesures financières correspondantes conformes
aux PCGR aux États-Unis.

Le présent communiqué de presse contient des « déclarations prospectives
» au sens de l?article 27A de la Securities Act de 1933, et de l?article
21E de la Securities Exchange Act de 1934. Les déclarations prospectives
comprennent des énoncés relatifs à nos résultats et rendements à venir,
y compris la part du marché, les résultats financiers escomptés et les
coûts de liquidation de la division Bache. Il est possible que les
résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus indiqués
dans ces déclarations prospectives. Veuillez consulter notre dernier
rapport annuel sur formulaire 10-K pour de plus amples renseignements
sur les principaux facteurs qui pourraient faire en sorte que les
résultats réels diffèrent sensiblement de ceux prévus dans ces
déclarations prospectives.

Jefferies, une société internationale de services bancaires
d?investissement axée sur le service à la clientèle depuis plus de 50
ans, est un chef de file qui met au service des investisseurs, des
entreprises et des gouvernements ses connaissances du marché, son
expertise et ses capacités d?exécution. La société offre une gamme
complète de services d?investissement, de vente, de négociation, de
recherche et d?établissement de stratégies portant sur toutes les
classes d?actifs, les instruments à revenu fixe et les devises ainsi que
des services de gestion de patrimoine dans les Amériques, en Europe et
en Asie. Jefferies Group LLC est une filiale en propriété exclusive de
Leucadia National Corporation (NYSE : LUK), une société de portefeuille
diversifiée.

JEFFERIES GROUP LLC ET FILIALES
RÉSULTATS CONSOLIDÉS
(en milliers de dollars)
(non vérifiés)
Trimestre clos le
31 août 2015 31 mai 2015 31 août 2014
Produits d?exploitation :
Commissions 172 284 $ 173 508 $ 159 085 $
Opérations de contrepartie (50 297 ) 155 962 144 354
Services bancaires d?investissement 389 820 404 262 467 793
Honoraires de gestion d?actifs et produit financier des fonds sous
gestion
4 182 5 650 8 463
Intérêts créditeurs 230 805 240 552 249 251
Autres produits d?exploitation 34 329 28 576 26 489
Total des produits d?exploitation 781 123 1 008 510 1 055 435
Intérêts débiteurs 202 195 216 956 212 126
Produits d?exploitation nets 578 928 791 554 843 309
Charges autres que d?intérêts :
Rémunération et avantages sociaux 336 499 480 770 477 268
Charges hors rémunération :
Frais de courtage et de compensation 45 307 58 713 55 967
Informatique et communications 89 378 72 361 67 286
Charges locatives et location de matériel 25 967 24 420 28 477
Prospection commerciale 30 527 26 401 27 800
Services professionnels 24 684 27 419 31 231
Autres charges 19 473 16 758 19 645
Total des charges hors rémunération 235 336 226 072 230 406
Total des charges autres que d?intérêts 571 835 706 842 707 674
Bénéfice avant impôt 7 093 84 712 135 635
Charge fiscale 4 609 24 530 51 762
Bénéfice net 2 484 60 182 83 873
Bénéfice net attribuable aux participations minoritaires 427 349 312
Bénéfice net attribuable à Jefferies Group LLC 2 057 $ 59 833 $ 83 561 $
Marge d?exploitation avant impôt 1,2 % 10,7 % 16,1 %
Taux d?imposition effectif 65,0 % 29,0 % 38,2 %
JEFFERIES GROUP LLC ET FILIALES
RÉSULTATS CONSOLIDÉS
(en milliers de dollars)
(non vérifiés)
Période de neuf mois close le
31 août 2015 31 août 2014
Produits d?exploitation :
Commissions 512 714 $ 488 526 $
Opérations de contrepartie 211 142 566 133
Services bancaires d?investissement 1 066 077 1 213 262
Honoraires de gestion d?actifs et produit financier des fonds sous
gestion (perte)
(5 ) 15 319
Intérêts créditeurs 700 227 782 059
Autres produits d?exploitation 82 810 57 962
Total des produits d?exploitation 2 572 965 3 123 261
Intérêts débiteurs 610 811 657 932
Produits d?exploitation nets 1 962 154 2 465 329
Charges autres que d?intérêts :
Rémunération et avantages sociaux 1 182 484 1 390 043
Charges hors rémunération :
Frais de courtage et de compensation 159 100 159 500
Informatique et communications 234 126 201 849
Charges locatives et location de matériel 74 571 81 652
Prospection commerciale 78 865 79 193
Services professionnels 76 359 81 395
Autres charges 51 960 54 656
Total des charges hors rémunération 674 981 658 245
Total des charges autres que d?intérêts 1 857 465 2 048 288
Bénéfice avant impôt 104 689 417 041
Charge fiscale 29 470 155 962
Bénéfice net 75 219 261 079
Bénéfice net attribuable aux participations minoritaires 1 647 3 760
Bénéfice net attribuable à Jefferies Group LLC 73 572 $ 257 319 $
Marge d?exploitation avant impôt 5,3 % 16,9 %
Taux d?imposition effectif 28,2 % 37,4 %
JEFFERIES GROUP LLC ET FILIALES
CONSOLIDATION DE DONNÉES FINANCIÈRES CHOISIES ET RAJUSTÉES
(en milliers de dollars)
(non vérifiée)
Trimestre clos le 31 août 2015
PCGR Rajustement Montant rajusté
Produits d?exploitation nets 578 928 $ (4 289

Print Friendly, PDF & Email

Jefferies publie ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
Curabitur libero risus justo ut vel, dictum non