Communiqué de presse
Paris, le 18 février 2016

2015 : Excellents résultats, atteinte des objectifs
moyen-terme avec un an d’avance

Performance opérationnelle et financière en forte progression

  • Chiffre d’affaires annuel : 2 197 millions d’euros
    • +14% en données comparables[1]
    • +37% en données publiées
  • Croissance sur tous les territoires :
    • Les Etats-Unis et la Chine, respectivement premier et deuxième marchés du Groupe
    • Excellente performance dans les pays émergents
    • Confirmation du leadership du Groupe en Europe
  • EBITDA[2] en croissance : 23,1% du chiffre d’affaires
  • Free cash-flow à 285 millions d’euros, en progression de 12% (en données publiées)
  • Résultat net part du Groupe en progression : 230 millions d’euros (+34% en données publiées)
  • Proposition d’un dividende de 1,30 euro, en progression de 30%


Affirmation de la stratégie de développement du Groupe

  • Intégration des offres Ogone et GlobalCollect au sein de Ingenico ePayments
  • Lancement commercial de Telium Tetra


Objectifs 2016 : poursuite de la croissance rentable

  • Croissance organique de l’ordre de 10% à périmètre et change constants
  • Marge EBITDA de l’ordre de 21%

Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 – ING) annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2015 et ses états financiers audités pour l’exercice 2015 clos le 31 décembre.

Philippe Lazare, Président-directeur général d’Ingenico Group, a commenté : « En 2015, Ingenico Group a réalisé d’excellentes performances opérationnelles et financières lui permettant d’atteindre ses objectifs moyen-terme avec un an d’avance. Le Groupe enregistre une croissance à deux chiffres, soutenue par le développement exceptionnel de l’activité en Amérique du Nord et dans les pays émergents. Nous avons accéléré le déploiement de nos solutions intégrées de paiement cross-border et cross-canal. En 2016, le Groupe est pleinement mobilisé pour accélérer sa transformation et renforcer sa position de leader mondial de l’acceptation de paiement, sur tous les canaux. »

[1] A périmètre et change constants

[2]EBITDA est une notion extracomptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissement, dépréciations et provisions, et des coûts des paiements fondés sur des actions

Comptes annuels 2015

Pour faciliter la lecture de la performance du Groupe, certaines données financières consolidées de l’exercice 2015 sont comparées à des données non auditées, retraitées et ajustées (« pro forma ») à effet du 1er janvier 2014, de l’entrée dans le périmètre de GlobalCollect, intervenue au cours de l’exercice 2014. Voir Annexe 4

Chiffres clés

(en millions d’euros) 2015 2014

pro forma[3]
2014

publié*
Variation 2015

par rapport à

2014 pro forma 2014 publié
Chiffre d’affaires 2 197 1 846 1 607 +14%[1] +37%
Marge brute ajustée 972 807 735 +20% +32%
En % du chiffre d’affaires 44,3% 43,7% 45,7% 60bpts -140bpts
Charges opérationnelles ajustées (536) (446) (411) 20% 30%
En % du chiffre d’affaires -24,4% -24,2% -25,6% 20bpts -120bpts
Résultat d’exploitation courant ajusté (EBIT) 437 361 324 21% 35%
En % du chiffre d’affaires 19,9% 19,6% 20,2% 30bpts -30bpts
Résultat opérationnel 381 273 40%
Résultat net 235 172 37%
Résultat net, part du Groupe 230 172 34%
Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 508 415 377 22% 35%
En % du chiffre d’affaires 23,1% 22,5% 23,4% 60bpts -30bpts
Free cash flow 285 255 12%
Dette nette 252 764 -67%
Ratio dette nette/EBITDA 0,5x 1,7x**
Capitaux propres, part du Groupe 1 506 1 074 40%

* L’exercice 2014 intègre la contribution de GlobalCollect à compter du 1er octobre 2014
** Après prise en compte du remboursement anticipé des OCEANEs 2011-2017

[3] Données financières pro forma incluant la contribution de GlobalCollect à compter du 1er janvier 2014

Chiffre d’affaires en croissance organique de 14%

Suite à l’évolution du périmètre de ses activités, Ingenico Group est désormais structuré autour de cinq divisions : Europe & Afrique (ex-SEPA et EMEA, sans le Moyen-Orient), Asie-Pacifique et Moyen-Orient, Amérique latine, Amérique du Nord et ePayments.

FY 2015 4ème trimestre 2015
M? Variation à données M? Variation à données
Comparables*1 Publiées** Comparables*1 Publiées**
Europe-Afrique 765 5% 5% 208 6% 6%
APAC & Moyen-Orient 437 19% 34% 121 17% 25%
Amérique Latine 228 24% 11% 54 10% -11%
Amérique du Nord 319 44% 69% 97 48% 70%
ePayments 448 7% n.a 112 -4% 0%
Total 2 197 14% 37% 592 11% 13%

* Intégrant la nouvelle organisation entre les régions ainsi que l’acquisition de GlobalCollect à compter du 1er janvier 2014
**Intégrant la nouvelle organisation entre les régions

Performance du quatrième trimestre

Au quatrième trimestre 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 592 millions d’euros, en hausse de 13% en données publiées, intégrant un effet de change positif de 10 millions d’euros. Le chiffre d’affaires s’élève à 419 millions d’euros pour les Terminaux et 173 millions d’euros pour les activités de Services de paiement[4].

En données comparables1, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 11% par rapport au quatrième trimestre 2014. La performance de l’activité Terminaux (+17%) s’appuie sur le dynamisme des marchés chinois et américain. La performance des activités de Services de paiement4 (-1%) a été impactée, comme anticipé, par la réduction importante de volumes provenant d’un client sur les services de collecting survenue au cours du troisième trimestre 2015. Hors cet évènement, la croissance des activités de Services de paiement4 aurait été de 5%.

Pendant le quatrième trimestre, le Groupe a enregistré une forte croissance organique sur l’ensemble des régions. La performance par division par rapport au T4’14, à périmètre et taux de changes constants, s’établit comme suit :

Europe-Afrique (+6%) : La performance sur l’ensemble de la zone continue d’être solide. Sur le segment des terminaux, le Groupe maintient son leadership en France grâce à sa gamme de produits et services correspondant aux besoins du marché. En Italie, Ingenico Group a bénéficié de sa position de leader notamment sur les mPOS et d’un environnement réglementaire favorable.
En Europe de l’Est, le Groupe a renforcé sa position en Pologne et en Roumanie et a profité d’une nouvelle règlementation limitant le retrait d’espèces en Grèce. En Russie, Ingenico Group a quasiment doublé son chiffre d’affaires grâce à la conclusion d’un important contrat avec Sberbank.
Enfin, l’activité de services de paiement en magasin en Europe de l’Ouest est bien orientée avec des prises de part de marché et des renouvellements de contrats.

Asie-Pacifique et Moyen-Orient (+17%) : La bonne performance du Groupe en Chine (+14%) se poursuit, les ventes étant tirées par le secteur de la grande distribution qui reste en croissance à deux chiffres en dépit d’un ralentissement global du pays. Ingenico Group continue d’affirmer sa position de leader en Chine. En Inde, le Groupe continue de bénéficier d’un marché très dynamique, poussé par le programme d’incitation fiscale du gouvernement et le développement des portefeuilles électroniques. Le Groupe enregistre également une très bonne performance en Turquie, captant la croissance liée au déploiement des terminaux à mémoire fiscale.

Amérique Latine (+10%): Le Groupe affiche de nouveau une croissance soutenue sur la région, en dépit de la situation économique au Brésil. Dans ce pays, Ingenico Group a renforcé ses relations commerciales avec les acquéreurs en s’appuyant sur sa gamme de produits innovants et adaptés aux besoins du marché, notamment en terme de connectivité. La plupart des autres pays de la zone sont en forte progression comme le Mexique, où le Groupe a signé son premier contrat dans le secteur de la grande distribution, le Chili et le Pérou.

Amérique du Nord (+48%): Ingenico Group a continué d’enregistrer une très forte croissance sur la zone, bénéficiant d’un marché particulièrement dynamique aux Etats-Unis (+81%) grâce à la poursuite de la migration EMV et du déploiement de solutions NFC auprès des commerçants de petite et moyenne taille. Au quatrième trimestre, plus de 4/5 des terminaux livrés pour ce type de commerçants étaient équipés de la fonctionnalité NFC. Ingenico Group confirme avec confiance une croissance à deux chiffres aux Etats-Unis pour l’année 2016.

ePayments (-4%) : La performance a été affectée par la forte baisse de volume de transactions d’un des principaux clients de la division, au cours du troisième trimestre 2015. Le retour à une croissance à deux chiffres, attendu dans le courant du deuxième semestre 2016, est soutenu par 3 éléments :
– l’accélération de nos investissements visant à doter nos plateformes des technologies les plus abouties
– la simplification de l’intégration technique des clients aux plateformes et le lancement d’une solution de commerce mobile unique sur le marché
– une bonne dynamique commerciale se traduisant par de nouveaux clients « embarqués » sur nos plateformes en fin d’année 2015.
Enfin, en janvier 2016, le Groupe a lancé sa nouvelle marque commerciale Ingenico ePayments représentant l’aboutissement du processus d’intégration d’Ogone et GlobalCollect et reflétant son ambition dans le paiement en ligne.


4] Activités de Services de paiement : en ligne et en magasin

Performance de l’année

Au cours de l’année 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 2 197 millions d’euros, en hausse de 37% en données publiées, intégrant un effet de change positif de 95 millions d’euros. Le Groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 1 532 millions d’euros pour l’activité des Terminaux de paiement et 665 millions d’euros pour celles de Services de paiement4.

En données comparables1, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 14%, portée par une croissance soutenue sur les deux segments d’activité. L’activité Terminaux (+16%) bénéficie de différents leviers tels que l’expansion du NFC sur toutes les régions (83% des livraisons de terminaux Telium en 2015), ainsi que la migration EMV aux Etats-Unis et la poursuite de l’équipement des pays émergents. Par ailleurs, les activités de Services de paiement4 sont en progression de 9%, tirées à la fois par la bonne dynamique du marché de l’e-commerce, des services de paiement en magasin et des premiers contrats cross-canal. Hors l’évènement sur ePayments, la croissance des activités de Services de paiement4 aurait été de 11%.

Toutes les régions ont contribué à la croissance du Groupe. En Europe-Afrique (+5%), la France reste stable en dépit d’une pression concurrentielle accrue. La performance de la zone repose sur une bonne dynamique en Angleterre, en Allemagne et en Europe de l’Est ainsi que des services de paiement en magasin.
La forte expansion en Amérique du Nord (+44%) se poursuit notamment aux Etats-Unis (+81%), désormais le premier marché du Groupe. En outre, l’activité d’Ingenico Group continue de progresser dans les pays émergents, notamment en Chine, au Brésil et en Inde.
En dépit de l’événement exceptionnel survenu au troisième trimestre, la division ePayments a réalisé des avancées opérationnelles importantes en 2015 : intégration d’Ogone et GlobalCollect, développement de nouveaux produits et lancement d’une marque dédiée.

Une marge brute en progression de 20%

En 2015, la marge brute ajustée atteint 972 millions d’euros (44,3% du chiffre d’affaires) et augmente de 20% par rapport à l’année 2014 pro forma3, soit une progression de 60 points de base.

La marge de l’activité Terminaux représente 47,5% du chiffre d’affaires, soit une augmentation de 50 points de base3. Cette performance est liée à la croissance soutenue sur ce segment, associée aux économies d’échelle dont le Groupe bénéficie.

En parallèle, la marge brute des activités de Services de paiement4 est en progression de 20 points de base3 à 36,9% du chiffre d’affaires, reposant essentiellement sur l’optimisation continue des coûts d’exploitation des plateformes traitant les transactions en boutique.

Des charges opérationnelles maîtrisées à 24,4% du chiffre d’affaires

En 2015, les charges opérationnelles ajustées s’établissent à 536 millions d’euros, en progression de 20%3. Cette augmentation provient des dépenses liées à l’accélération de la convergence des plateformes, à la mise en marché de la nouvelle gamme de terminaux Telium Tetra et au développement de nouvelles offres destinées au paiement en ligne. Ces charges s’établissent à 24,4% du chiffre d’affaires contre 24,2% en 2014 pro forma3.

Une marge d’EBITDA à 23,1% du chiffre d’affaires

En données pro forma3, l’EBITDA est en progression de 22% à 508 millions d’euros contre 415 millions d’euros en 2014. La marge d’EBITDA s’établit à 23,1% du chiffre d’affaires, en progression de 60 points de base.

Une marge d’exploitation (marge d’EBIT) à 19,9% du chiffre d’affaires

En données pro forma3, le résultat d’exploitation courant ajusté (EBIT) est en progression de 21% à 437 millions d’euros contre 361 millions d’euros en 2014. La marge d’exploitation s’établit à 19,9% du chiffre d’affaires, en progression de 30 points de base.

Un résultat opérationnel en hausse

Les autres produits et charges opérationnels s’élèvent à -8 millions d’euros. En 2014, ils étaient à -18 millions d’euros du fait notamment des frais liés aux acquisitions et intégrations réalisées par le Groupe.

En 2015, les charges relatives à l’allocation de prix d’acquisition s’élèvent à 48 millions d’euros contre 32 millions d’euros en 2014.

Après la prise en compte des charges relatives à l’allocation de prix d’acquisition et des autres produits et charges opérationnels, le résultat opérationnel est en progression à 381 millions d’euros contre 273 millions d’euros en 2014. La marge opérationnelle est en progression à 17,3% du chiffre d’affaires.

Un résultat net part du Groupe en progression

La charge d’impôt est en progression à 125 millions d’euros contre 81 millions d’euros en 2014. A fin décembre 2015, le taux d’impôt effectif du Groupe est à 34,5% contre 31,8% en 2014, pénalisé par une fiscalité moins favorable en 2015 dans certains pays émergents, et avec plus de bénéfices dans des pays ayant un taux d’impôt plus élevé.

Le résultat net intègre un résultat financier relativement stable de -19 millions d’euros.

En 2015, le résultat net part du Groupe est en forte progression à 230 millions d’euros contre 172 millions d’euros en 2014.

Proposition de dividende de 1,30 euro par action, en progression de 30%

Conformément à la politique de dividende du Groupe, il sera proposé de distribuer un dividende de 1,30 euro par action à l’Assemblée Générale des actionnaires du 29 avril 2016, représentant un taux de distribution de 35%. Ce dividende sera payable en numéraire ou en action, au libre choix de l’actionnaire.

Une situation financière solide adaptée au plan de croissance du Groupe

Les capitaux propres, part du Groupe, augmentent à 1 506 millions d’euros.

En 2015, les opérations ont généré un free cash-flow de 285 millions d’euros, contre 255 millions d’euros en 2014. Il intègre notamment un EBITDA en forte progression et une variation négative du besoin en fonds de roulement (BFR) de 14 millions d’euros. Par ailleurs, le Groupe a accéléré ses investissements, nets des produits de cessions, à hauteur de 62 millions d’euros contre 51 millions d’euros en 2014 afin de financer les développements des plateformes ePayments. Les impôts payés s’élèvent à 137 millions d’euros contre 93 millions d’euros en 2014. Le ratio de conversion EBITDA/FCF est de 56%.

L’endettement net du Groupe est en baisse à 252 millions d’euros contre 764 millions d’euros au 31 décembre 2014, s’expliquant notamment par le remboursement anticipé de l’OCEANE en début d’année.

En conséquence, le ratio d’endettement net rapporté aux fonds propres s’établit à 17% et le ratio d’endettement net rapporté à l’EBITDA est ramené à 0.5x contre 1.7x fin 2014.

Perspectives

Fort de son positionnement unique sur un marché des paiements électroniques structurellement en croissance, le Groupe aborde l’année 2016 avec confiance.

Le Groupe devrait réaliser une croissance de son chiffre d’affaires de l’ordre de 10% à périmètre et à change constants.

Par ailleurs, le Groupe devrait réaliser en 2016 une marge d’EBITDA de l’ordre de 21%, traduisant des efforts accrus destinés à assurer le développement et la mise en marché de ses offres, notamment sur l’activité ePayments.

Après avoir atteint ses objectifs moyen-terme avec un an d’avance, le Groupe est pleinement mobilisé pour accélérer sa transformation afin de devenir un leader mondial d’acceptation de paiement sur tous les canaux. Les objectifs 2020 seront annoncés le 23 mars 2016 lors d’une journée investisseurs qui se déroulera à Londres.

Nominations au sein du Comité Exécutif

Après une carrière remarquable de 25 ans au sein du Groupe, Thierry Denis a décidé de quitter les États-Unis pour se consacrer à de nouveaux projets personnels. Sa carrière dans le Groupe a été jalonnée de succès, en France, à Singapour, en Australie, et plus récemment aux Etats-Unis. Thierry continuera à apporter son expertise à Ingenico Group en tant que de besoin.
Oscar Bello, qui avait rejoint le Groupe en 2008 à la suite de l’acquisition de Sagem Monétel et jusqu’alors EVP Amérique Latine, prend la tête de la zone Amérique du Nord. José Luis Arias, dans le Groupe depuis 2010 suite à l’acquisition de First Data Iberica, précédemment responsable de l’Europe de l’Ouest, est nommé EVP Amérique Latine. Il rejoint à ce titre le Comité Exécutif.
Cette série de nominations démontre la capacité du Groupe à former, intégrer et développer des leaders internationaux de grande qualité.

Conférence téléphonique

Les résultats de l’exercice 2015 seront commentés lors de la conférence téléphonique du Groupe qui aura lieu le 18 février 2016 à 18h00 (Paris). Elle sera accessible en composant l’un des numéros suivants : 01 70 99 32 12 (depuis la France), +1 334 323 6203 (pour les Etats-Unis) et
+44 207 1620 177 (pour l’international) avec le numéro de conférence : 957347. La présentation sera disponible sur www.ingenico.com/finance.

Le présent document contient des données de nature prospective. Les tendances et objectifs indiqués dans le présent document sont fondés sur des données, hypothèses et estimations, considérées comme raisonnables par Ingenico Group. Ces données, hypothèses et estimations, sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment aux résultats d’Ingenico Group SA et de ses filiales. Ces données de nature prospective ne constituent en aucun cas une garantie de performance future, présentent des risques et des incertitudes et les résultats réels sont susceptibles d’être substantiellement différents de ceux figurant dans ces données de nature prospective. Ingenico Group ne prend donc pas d’engagement ferme sur la réalisation des objectifs figurant dans le présent document. Ingenico Group et ses filiales, dirigeants, représentants, employés et conseils respectifs n’acceptent aucune responsabilité de quelque nature que ce soit au titre de ces informations prospectives. Le présent document ne constitue en aucun cas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’acquisition ou de souscription de valeurs mobilières ou instruments financiers.

A propos d’Ingenico Group

Avec son offre de solutions de paiement sécurisées sur l’ensemble des canaux de vente, Ingenico Group (Euronext: FR0000125346 – ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, accompagne les évolutions du commerce de demain. S’appuyant sur le plus large réseau d’acceptance dans le monde, nos solutions s’adaptent à la fois aux exigences locales et aux ambitions internationales de nos clients. Ingenico Group est le partenaire de confiance des institutions financières et des marchands, des petits commerçants aux enseignes référentes de la grande distribution. En nous confiant la gestion de leurs activités de paiement, nos clients peuvent se concentrer sur leur métier et tenir leur promesse de marque.
En savoir plus sur www.ingenico.com twitter.com/ingenico

Contacts / Ingenico Group

Investisseurs
Stéphanie Constand-Atellian
VP Relations Investisseurs
stephanie.constand@ingenico.com
(T) / 01 58 01 85 68
Investisseurs
Caroline Alamy
Responsable Relations Investisseurs
caroline.alamy@ingenico.com
(T) / 01 58 01 85 09
Communication
Coba Taillefer
Responsable Communication
coba.taillefer@ingenico.com
(T) / 01 58 01 89 62


Prochains évènements

Conférence téléphonique des résultats de l’année 2015 : le 18 février 2016 à 18h (Paris)
Investor day: le 23 mars 2016 (Londres)
Publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2016 : le 26 avril 2016
Assemblée Générale des actionnaires : le 29 avril 2016



ANNEXE 1 :
Base de préparation des comptes consolidés 2015

Les états financiers consolidés sont établis conformément aux normes IFRS. Afin de fournir des informations comparables pertinentes d’un exercice sur l’autre, les éléments financiers sont présentés en retraitant la charge d’amortissement liée à l’acquisition de nouvelles entités. En vertu de la norme IFRS3R, le prix d’acquisition de nouvelles entités est affecté aux actifs identifiables intégrés dans le périmètre puis amorti sur des durées définies.

Les principaux éléments financiers 2015 sont commentés sur une base ajustée, c’est-à-dire avant impact des écritures d’allocation du prix d’acquisition (« PPA ») – voir Annexe 3.

Pour faciliter la lecture de la performance du Groupe, les principaux éléments financiers du Groupe pour l’année 2015 sont comparés à certains éléments financiers retraités (ou « pro forma »), à effet du 1er janvier 2014, de l’entrée dans le périmètre de GlobalCollect (acquisition réalisée le 30 septembre 2014) et présentés sur une base ajustée non auditée (retraités des charges d’amortissement liées aux actifs reconnus dans le cadre d’acquisitions et de cessions). – Voir Annexe 4

L’EBITDA (Excédent Brut d’Exploitation) est une notion extracomptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des paiements fondés sur des actions. La réconciliation du résultat d’exploitation ajusté à l’EBITDA est disponible en Annexe 3.

Le résultat d’exploitation indiqué (EBIT) correspond au résultat opérationnel courant ajusté de la charge d’amortissement des prix d’acquisitions affectés aux actifs dans le cadre des regroupements d’entreprises.

Le free cash-flow représente l’EBITDA diminué : des éléments cash, des autres produits et charges opérationnels, de la variation de besoin en fonds de roulement, des investissements nets des produits de cession des immobilisations corporelles et incorporelles, des charges financières payées nettes des produits financiers encaissés et de l’impôt payé.

ANNEXE 2 :
Compte de résultat, Bilan, Tableau de trésorerie

1. COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE (AUDITE)

(en millions d’euros) 2015 2014
CHIFFRE D’AFFAIRES 2.197 1.607
Coût des ventes (1.237) (877)
MARGE BRUTE 960 730
Charges commerciales et marketing (203) (157)
Frais de recherche et développement (157) (115)
Frais administratifs (212) (166)
RESULTAT OPERATIONNEL COURANT 389 291
Autres produits opérationnels 1 1
Autres charges opérationelles (9) (19)
RESULTAT OPERATIONNEL 381 273
Charges financières (103) (68)
Produits financiers 84 48
RESULTAT FINANCIER (19) (20)
Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence (3) (1)
RESULTAT AVANT IMPOTS 360 252
Impôts sur les bénéfices (125) (81)
RESULTAT

Print Friendly, PDF & Email

INGENICO GROUP : 2015 : Excellents résultats, atteinte des objectifs moyen-terme avec un an d’avance

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
Aliquam porta. amet, ut libero mattis fringilla nec id sed elementum