Communiqué de presse
Paris, le 30 juillet 2014

Forte progression de l’activité et des résultats

au premier semestre 2014

  • Chiffre d’affaires : 703 millions d’euros
    • +20% en données comparables[1]
    • +7% en données publiées
  • Résultat net, part du groupe : 75 millions d’euros, en progression de 53%2 (pro forma)
  • Amélioration continue de la trésorerie et maintien d’un niveau d’investissement soutenu
  • Objectifs 2014 relevés
    • Croissance organique attendue entre 14% et 16%
    • Marge d’EBITDA attendue entre 21,5% et 22,5%
  • Nouvelle plateforme de marque reflétant l’évolution et l’ambition du groupe

Paris, le 30 juillet 2014 – Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 – ING) annonce aujourd’hui ses états financiers revus pour le premier semestre 2014 clos le 30 juin.

Chiffres clés (en millions d’euros) S1 2014 S1 2013

Pro forma[2]
S1 2013

Publié
Variation S1 2014

par rapport à
S1 2013 pro forma2 S1 2013 publié
Chiffre d’affaires 703 618 656 +20%[1] +7%
Excédent Brut d’Exploitation (EBITDA)

En % du chiffre d’affaires
158

22,4%
121

19,6%
122

18,6%
+31%

+280 bpts
+30%

+380 bpts
Résultat d’exploitation (EBIT)

En % du chiffre d’affaires
135

19,3%
102

16,5%
103

15,7%
+32%

+280 bpts
+31%

+360 bpts
Résultat net, part du Groupe 75 49 45 +53% +67%

Philippe Lazare, Président Directeur Général d’Ingenico Group, a commenté : « Les performances du groupe au premier semestre 2014 sont remarquables et en progression sur tous les territoires, validant notre stratégie multi-locale à travers le monde. Dans les pays émergents, notre activité continue de croître fortement, notamment en Chine. Aux Etats Unis, notre stratégie de conquête porte ses fruits et enfin, en Europe, nous continuons à enregistrer des performances solides et notre activité de services progresse bien.

Par ailleurs, l’innovation reste au coeur de notre développement : les premiers retours des pilotes issus de notre plateforme sécurisée Telium 3 sont prometteurs et notre nouveau terminal fixe countertop a reçu la certification PCI PTS 4.0, répondant aux normes de sécurité les plus élevées.

Ce semestre, nous avons dévoilé une nouvelle architecture de marque qui reflète l’évolution et l’ambition du groupe et s’appuie sur trois piliers stratégiques : les terminaux, les services de paiement et le paiement mobile. Le projet d’acquisition de GlobalCollect annoncé récemment, devrait par ailleurs accélérer la mise en oeuvre à l’échelle mondiale de notre stratégie sur les services de paiement.

Sur cette base, nous envisageons le second semestre dans de bonnes conditions et relevons nos objectifs pour 2014.»

Evènements post clôture

Négociations exclusives en vue d’acquérir GlobalCollect, un leader mondial de services intégrés de paiement en ligne

Le 2 juillet 2014, le Groupe a annoncé être entré en négociations exclusives en vue d’acquérir 100% du capital de GlobalCollect auprès de ses actionnaires, menés par Welsh, Carson, Anderson & Stowe (« WCAS »), pour une valeur d’entreprise de 820 millions d’euros.

Cette acquisition permettrait au Groupe de renforcer sa position de leader mondial des solutions de paiement intégrées grâce à de fortes complémentarités avec Ingenico Payment Services (Ogone). La finalisation de l’opération devrait intervenir au début du 4ème trimestre 2014 et être financée avec de la trésorerie existante pour 220 millions d’euros et de la dette bancaire pour 600 millions d’euros.

Succès du refinancement du Groupe

Le 29 juillet 2014, le Groupe a finalisé avec succès la syndication de son nouveau crédit bancaire de 600 millions d’euros pour 5 ans auprès d’un groupe de banques de premier plan. Ce dispositif se substituera à la facilité bancaire d’août 2011 et permettra au Groupe de compléter le financement de l’acquisition de GlobalCollect.

Demande de conversion d’obligations convertibles à échéance 2017

En juillet 2014, le Groupe a reçu une demande de conversion de 377 774 obligations pour obtenir 383 439 actions. A ce jour, 651 377 obligations représentant environ 10% de l’OCEANE ont été converties en 661 146 actions.

Le Groupe rappelle que la totalité des obligations encore en circulation pourront faire l’objet d’un remboursement anticipé à partir du 15 janvier 2015[3]. Cela représenterait la création de 6 116 363 actions nouvelles. Au 30 juillet 2014, le capital est composé de 54 543 591 actions.

Obtention de la certification PCI SSC Point-to-Point Encryption (P2PE)

En juillet 2014, le Groupe a annoncé que son application de chiffrement On Guard a été parmi les premières à être certifiée PCI SSC P2PE, ce qui correspond au niveau de sécurité le plus élevé en matière de protection de données des cartes bancaires. La solution On-Guard est supportée sur toute la gamme de terminaux d’Ingenico Group (y compris les mPOS) et permet aux marchands de réduire notamment le risque de violation de données et de diminuer les coûts de certification de leurs infrastructures.


Comptes du premier semestre 2014

Pour faciliter la lecture de la performance du Groupe, les principales données financières consolidées du premier semestre 2014 sont comparées aux données retraitées (ou « pro forma ») et ajustées, à effet du 1er janvier 2013, de la sortie du périmètre de TransferTo, intervenue au cours de l’exercice 2013. Voir Annexe 1

Chiffres clés

(en millions d’euros) S1’14 S1’13 pro forma2 S1’13 publié
Chiffre d’affaires 703 618 656
Marge brute ajustée 325 274 277
En % du chiffre d’affaires 46,2% 44,4% 42,2%
Charges opérationnelles ajustées (190) (172) (174)
Résultat d’exploitation courant ajusté (EBIT) 135 102 103
En % du chiffre d’affaires 19,3% 16,5% 15,7%
Résultat opérationnel 119 82 75
Résultat net 75 48 44
Résultat net, part du Groupe 75 49 45
Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 158 121 122
En % du chiffre d’affaires 22,4% 19,6% 18,6%
Free cash flow 59 46
Dette nette 251 414
Capitaux propres, part du Groupe 838 715



Chiffre d’affaires en croissance organique de 20%

S1 2014 2ème trimestre 2014
M? Variation à données M? Variation à données
Comparables*1 Publiées Comparables*1 Publiées
Europe-SEPA 277 9% -2%** 143 9% -5%**
Asie Pacifique 132 27% 21% 74 27% 19%
Amérique du Sud 94 7% -8% 49 5% -8%
Amérique du Nord 74 57% 45% 43 54% 43%
EMEA 121 32% 112% 66 28% 113%
Opérations Centrales 5 55% -91%** 3 92% -89%**
Total 703 20% 7% 378 20% 7%

* Intégrant la nouvelle organisation entre les régions ainsi que la cession de TransferTo à compter du 1er janvier 2013

**Variation calculée sur la base du chiffre d’affaires 2013 intégrant la contribution de l’Italie et de l’Europe de l’Est dans Europe-SEPA et celle de TransferTo (cédé en décembre 2013) dans Opérations Centrales

Performance du semestre

Au cours du premier semestre 2014, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 703 millions d’euros, en hausse de 7% en données publiées, intégrant un effet de change négatif de 37 millions d’euros. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 585 millions d’euros pour les terminaux de paiement (équipement, services et maintenance) et 118 millions d’euros pour l’activité issue des transactions.

En données comparables1, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 20% portée par une croissance à deux chiffres sur les deux segments d’activité. La performance de l’activité Terminaux (+21%) a notamment bénéficié du déploiement accéléré de commandes (par exemple au Canada et en Italie). Par ailleurs, la croissance de l’activité Transactions est en progression de 5 points à 14%, portée par la bonne performance des solutions de paiement en magasin et en ligne.

Toutes les régions ont contribué à la croissance de l’activité. En Europe-SEPA, le Groupe déploie sa stratégie basée sur les services de paiement en magasin, en ligne et sur mobile, notamment à travers l’activité de paiement sur internet, Ingenico Payment Services (Ogone), qui progresse de 25%.

Comme attendu, le Groupe a accéléré sa croissance en Amérique du Nord (+57%), portée par sa participation active au déploiement des solutions de paiement EMV aux Etats-Unis et la livraison plus rapide que prévue d’une commande importante pour Moneris au Canada.

Enfin, le Groupe a poursuivi son fort développement dans les pays émergents qui enregistrent une croissance à deux chiffres. Le Groupe confirme sa position de leader sur ses principaux marchés, notamment en Chine et au Brésil. Il poursuit son développement dans les autres pays à travers une présence directe accrue (en particulier au Mexique, en Indonésie et en Russie) et une plus grande capillarité de son réseau commercial, notamment dans la zone EMEA.

Performance du deuxième trimestre

Au deuxième trimestre 2014, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 378 millions d’euros, en hausse de 7% en données publiées, intégrant un effet de change négatif de 19 millions d’euros. Le chiffre d’affaires s’élève à 317 millions d’euros pour les terminaux de paiement et 61 millions d’euros pour l’activité Transactions.

En données comparables1, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 20% par rapport au deuxième trimestre 2013. La performance de l’activité Terminaux (+20%) s’appuie sur la présence multi-locale du Groupe, et notamment sa dynamique commerciale dans les pays émergents et en Amérique du Nord. Au deuxième trimestre, la croissance de l’activité Transactions (+15%) a été soutenue par une bonne dynamique commerciale sur les paiements en ligne et en magasin.


Au cours du deuxième trimestre, le Groupe a enregistré une forte croissance organique sur l’ensemble des régions où il déploie avec succès sa stratégie différenciée par zone géographique.

Europe-SEPA : Ingenico Group a poursuivi le déploiement de sa stratégie vers des solutions de paiement en magasin, en ligne et sur mobile. Le Groupe compte à ce jour plus de 110 000 terminaux connectés à ses plates-formes en Europe et a accru son activité « acquiring » en Allemagne auprès de ses clients existants. Enfin, le développement de solutions de paiement en ligne progresse à travers l’Europe, en particulier en Allemagne et au Royaume Uni.

Asie Pacifique : Ingenico Group a continué à enregistrer des taux de croissance élevés dans la plupart des pays où il opère. S’appuyant sur sa position de leader, le Groupe a poursuivi son développement auprès des banques et des nouveaux fournisseurs de solutions en Chine. La couverture et la densité de son réseau commercial ont également porté leurs fruits, notamment en Indonésie et en Australie.

Amérique Latine : Ingenico Group a maintenu une activité soutenue dans la région en dépit de conditions économiques difficiles, en particulier au Venezuela et en Argentine. Le Groupe a réalisé une croissance à deux chiffres au Brésil, où il reste le seul acteur à fournir des solutions à tous les acquéreurs du pays et où il vient d’être récompensé par le leader des services de paiement Cielo pour sa compétitivité et son engagement en matière de développement durable. Le Groupe a poursuivi son expansion dans la région, en particulier au Mexique et en Colombie.

Amérique du Nord : Comme anticipé, le Groupe surperforme le marché, notamment au Canada avec la livraison accélérée d’une importante commande initiée au premier trimestre pour Moneris. Aux États-Unis, porté par la montée en puissance des solutions de paiement sécurisées (EMV/encryption de bout en bout), le Groupe a remporté des contrats de mise à niveau des infrastructures auprès de grandes enseignes clientes, mais aussi auprès de nouveaux clients du secteur de la distribution et des distributeurs (ISO) qui équipent les commerçants indépendants. Le Groupe commence notamment à déployer des terminaux de paiement EMV auprès des commerçants de taille moyenne en remplacement de leurs systèmes d’encaissement non compatibles à la norme EMV.

EMEA : Ingenico Group a continué à profiter d’une forte dynamique commerciale dans la région, grâce à sa présence directe dans les principaux pays (comme l’Italie, la Turquie et la Russie), combinée à un réseau de distribution solide et dense à travers l’Europe de l’Est, au Moyen-Orient et en Afrique.

Opérations Centrales : ROAM poursuit le déploiement de ses solutions mobiles aux États-Unis et à travers le monde, avec de nouveaux contrats signés avec EVO Payments aux États-Unis et Orange en France.

Une nouvelle plateforme de marque reflétant l’évolution et l’ambition du groupe

Afin de tenir compte de l’évolution du groupe, du statut de fournisseur de terminaux de paiement à celui de fournisseur de solutions de paiement, Ingenico va maintenant opérer sous la marque « Ingenico Group ». Ce nouveau positionnement est notamment incarné par la nouvelle signature du Groupe, « Global Leader in Seamless Payment », illustrant ainsi son ambition d’accompagner, grâce à ses solutions intelligentes, fiables et sécurisées, la mutation du commerce sur tous les canaux de vente : en magasin, en ligne et sur mobile.

Une marge brute en progression de 19%

En données pro forma2, la marge brute ajustée s’élève à 325 millions d’euros, soit une augmentation de 19% par rapport au premier semestre 2013 et une progression de 180 points de base à 46,2%.

Cette performance est portée par l’amélioration de 280 points de base de la marge brute de l’activité Terminaux (équipement, services et maintenance) à 47,7% du chiffre d’affaires au premier semestre 2014, soutenue par la croissance exceptionnelle sur ce segment, associée à un mix produits et géographies favorable.

La marge de l’activité Transactions s’élève à 39,2% du chiffre d’affaires contre 41,7% au premier semestre 2013 pro forma2. Cette évolution est liée d’une part à l’investissement réalisé sur les plateformes opérationnelles d’Ingenico Payment Services (Ogone) et, d’autre part, à l’effet dilutif sur le taux de marge du mix de l’activité en Allemagne.

Des charges opérationnelles maîtrisées à 27% du chiffre d’affaires

Au premier semestre 2014, les charges opérationnelles ajustées s’établissent en hausse de 10% à 190 millions d’euros, contre 172 millions d’euros au premier semestre 2013 pro forma2 et représentent 27% du chiffre d’affaires contre 27,9% au premier semestre 2013 pro forma2. Cette évolution est principalement due à l’augmentation des coûts commerciaux et des frais administratifs et généraux qui accompagnent le développement du Groupe. Ingenico Group continue d’investir dans les futurs relais de croissance, notamment en R&D avec le déploiement de la nouvelle plateforme Telium3 dont les investissements ont été en partie capitalisés.

Le Groupe prévoit d’accélérer ses investissements au cours du second semestre 2014 avec des charges opérationnelles en valeur absolue attendues en hausse.

Une marge d’EBITDA en progression de 280 points de base à 22,4% du chiffre d’affaires

En données pro forma2 , l’excédent brut d’exploitation est en progression de 31% à 158 millions d’euros contre 121 millions d’euros au premier semestre 2013 pro forma2. La marge d’EBITDA s’établit à 22,4% du chiffre d’affaires, en progression de 280 points de base.

Une marge d’exploitation (marge d’EBIT) en progression de 280 points de base

Au premier semestre 2014, le résultat d’exploitation (EBIT) est en progression de 32% à 135 millions d’euros contre 102 millions d’euros au premier semestre 2013 pro forma2. La marge d’exploitation s’établit à 19,3% du chiffre d’affaires, en progression de 280 points de base.

Un résultat opérationnel en hausse de +45%

Les autres produits et charges opérationnels s’élèvent à -2 millions d’euros contre -5 millions d’euros au premier semestre 2013 pro forma2.

A données publiées, en S1 2013, le montant des autres produits et charges avait atteint -13 millions d’euros, incluant une charge non récurrente de 8 millions d’euros du fait de la dépréciation partielle du goodwill de TransferTo et des frais de 5 millions d’euros liés aux opérations d’acquisitions et de cessions (notamment Ogone).

Au cours du premier semestre, les charges relatives à l’allocation de prix d’acquisition s’élèvent à 13 millions d’euros contre 15 millions d’euros au premier semestre 2013.

Après la prise en compte des charges relatives à l’allocation de prix d’acquisition et des autres produits et charges opérationnels, le résultat opérationnel est en progression de 45% à 119 millions d’euros contre 82 millions d’euros au premier semestre 2013 pro forma2. La marge opérationnelle est en progression de 360 points de base à 16,9% du chiffre d’affaires.

Un résultat net part du Groupe en progression de 53%

Au premier semestre 2014, le résultat net part du Groupe est en forte progression à 75 millions d’euros contre 49 millions d’euros au premier semestre 2013 pro forma2.

Le résultat net intègre un résultat financier stable de -8 millions d’euros.

La charge d’impôt est en progression à 37 millions d’euros contre 26 millions d’euros2. A fin juin, le taux d’impôt effectif du Groupe est estimé à 33%, en ligne avec le taux enregistré en 2013.


Une situation financière toujours solide

Les capitaux propres, part du Groupe, augmentent à 838 millions d’euros.

Au cours du semestre, les opérations ont généré un free cash-flow de 59 millions d’euros, contre

46 millions d’euros au premier semestre 2013. Il intègre notamment un EBITDA en forte progression et une variation négative du besoin en fonds de roulement (BFR) de 42 millions d’euros. Cette augmentation du BFR est essentiellement liée à la forte dynamique commerciale au cours du second trimestre. Par ailleurs, le Groupe a poursuivi ses investissements, nets des produits de cessions, à hauteur de 21 millions d’euros.

Le paiement du dividende 2013 en numéraire a représenté un montant de 20 millions d’euros tandis que 53,5% du dividende total (398 304 actions) a été payé en actions, témoignant de la confiance des actionnaires.

En conséquence, l’endettement net du Groupe est en baisse à 251 millions d’euros au 30 juin 2014, contre 296 millions d’euros au 31 décembre 2013.

Ingenico Group a émis le 20 mai 2014 un emprunt obligataire à 7 ans à taux fixe (2,50%) d’un montant de 450 millions d’euros.

Les ratios financiers au 30 juin 2014 sont maîtrisés et confirment la solidité financière du Groupe : le ratio d’endettement net rapporté aux fonds propres s’établit à 30% et le ratio d’endettement net rapporté à l’EBITDA à 0,8x.

Perspectives

Au cours du premier semestre 2014, le Groupe a réalisé une performance remarquable sur l’activité des terminaux de paiement, du fait notamment du déploiement accéléré de certaines commandes. De ce fait, il anticipe une saisonnalité, tant en chiffre d’affaires qu’en marge EBITDA, moins marquée entre le premier et le second semestre, que celle constatée les années précédentes.

Dans ce contexte, le Groupe relève son objectif de chiffre d’affaires annuel et anticipe désormais une croissance organique entre 14% et 16% – comparée à une croissance comprise entre 10% et 15% précédemment – sur la base d’un chiffre d’affaires pro forma 2013 à 1301 millions d’euros (excluant la contribution de TransferTo, cédé au 1er décembre 2013).

Le Groupe relève par ailleurs son objectif de marge EBITDA désormais attendue entre 21,5% et 22,5%, comparée à supérieure ou égale à 21% précédemment. Positionné sur un marché en évolution rapide, le Groupe entend poursuivre au second semestre les investissements dans les futurs relais de croissance.

Conférence téléphonique

Les résultats du premier semestre 2014 seront commentés lors de la conférence téléphonique du Groupe qui aura lieu le 30 juillet 2014 à 18h00 (Paris). Elle sera accessible en composant l’un des numéros suivants : 01 70 99 32 08 (depuis la France), +1 334 323 6201 (pour les Etats-Unis) et

+44 (0)20 7162 0077 (pour l’international). La présentation sera disponible sur www.ingenico.com/finance.


Le présent document contient des données de nature prospective. Les tendances et objectifs indiqués dans le présent document sont fondés sur des données, hypothèses et estimations, considérées comme raisonnables par Ingenico. Ces données, hypothèses et estimations, sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment aux résultats d’Ingenico et de ses filiales. Ces données de nature prospective ne constituent en aucun cas une garantie de performance future, présentent des risques et des incertitudes et les résultats réels sont susceptibles d’être substantiellement différents de ceux figurant dans ces données de nature prospective. Ingenico ne prend donc pas d’engagement ferme sur la réalisation des objectifs figurant dans le présent document. Ingenico et ses filiales, dirigeants, représentants, employés et conseils respectifs n’acceptent aucune responsabilité de quelque nature que ce soit au titre de ces informations prospectives. Le présent document ne constitue en aucun cas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’acquisition ou de souscription de valeurs mobilières ou instruments financiers.

A propos d’Ingenico Group

Avec son offre de solutions de paiement sécurisées sur l’ensemble des canaux de vente, Ingenico Group (Euronext: FR0000125346 – ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, accompagne les évolutions du commerce de demain. S’appuyant sur le plus large réseau d’acceptance dans le monde, nos solutions s’adaptent à la fois aux exigences locales et aux ambitions internationales de nos clients. Ingenico Group est le partenaire de confiance des institutions financières et des marchands, des petits commerçants aux enseignes référentes de la grande distribution. En nous confiant la gestion de leurs activités de paiement, nos clients peuvent se concentrer sur leur métier et tenir leur promesse de marque.

En savoir plus sur www.ingenico.com twitter.com/ingenico

Contacts / Ingenico Group

Investisseurs & Communication

Catherine Blanchet

VP IR & Communication Corporate

catherine.blanchet@ingenico.com

(T) / 01 58 01 85 68
Communication

Coba Taillefer

Responsable Communication

coba.taillefer@ingenico.com

(T) / 01 58 01 89 62
Investisseurs

Caroline Alamy

Relations Investisseurs

caroline.alamy@ingenico.com

(T) / 01 58 01 85 09


Prochains évènements

Conférence téléphonique du résultat du premier semestre 2014 : le 30 juillet 2014 à 18h (Paris)

Publication du chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2014 : le 29 octobre 2014



ANNEXE 1 :

Base de préparation des comptes semestriels 2014

Les états financiers consolidés résumés intermédiaires sont établis conformément aux normes IFRS. Afin de fournir des informations comparables pertinentes d’un exercice sur l’autre, les éléments financiers sont présentés en retraitant la charge d’amortissement liée à l’acquisition de nouvelles entités. En vertu de la norme IFRS3 et de la norme IFRS3R, le prix d’acquisition de nouvelles entités est affecté aux actifs identifiables intégrés dans le périmètre puis amorti sur des durées définies.

Les principaux éléments financiers 2014 sont commentés sur une base ajustée, c’est-à-dire avant impact des écritures d’allocation du prix d’acquisition (« PPA ») – voir Annexe 3.

Pour faciliter la lecture de la performance du Groupe, le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2014 est comparé au chiffre d’affaires retraité (ou « pro forma »), à effet du 1er janvier 2013, de la sortie du périmètre de TransferTo, intervenue au cours de l’exercice 2013 et de la réorganisation intervenue au niveau des segments opérationnels.

En application de la norme comptable IAS 18, le chiffre d’affaires de certaines activités de flux (« credit acquiring » d’Ingenico Payment Services) correspond au montant brut des produits et prestations de services, avant reversement des interchange fees pour cette activité.

L’EBITDA (Excédent Brut d’Exploitation) est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des actions distribuées au personnel et aux mandataires sociaux. La réconciliation du résultat d’exploitation ajusté à l’EBITDA est disponible en Annexe 3.

Le résultat d’exploitation indiqué (EBIT) correspond au résultat opérationnel courant ajusté de la charge d’amortissement des prix d’acquisitions affectés aux actifs dans le cadre des regroupements d’entreprises.

Le free cash-flow représente l’EBITDA diminué : des éléments cash, des autres produits et charges opérationnels, de la variation de besoin en fonds de roulement, des investissements nets des produits de cession, des charges financières payées nettes des produits financiers encaissés et de l’impôt payé.


ANNEXE 2 :

Compte de résultat, Bilan, Tableau de trésorerie

1. COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE INTERMEDIAIRE RESUME (REVU)

(en millions d’euros) 30-juin-14 30-juin-13
CHIFFRE D’AFFAIRES 703 656
Coût des ventes (378) (378)
MARGE BRUTE 325 277
Charges commerciales et marketing (76) (70)
Frais de recherche et développement (50) (50)
Frais administratifs (77) (69)
RESULTAT OPERATIONNEL COURANT 122 88
Autres produits opérationnels 0 1
Autres charges opérationnelles (2) (15)
RESULTAT OPERATIONNEL 119 75
Produits financiers 20 20
Charges financières (28) (28)
RESULTAT FINANCIER (8) (8)
Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence 0 (0)
RESULTAT AVANT IMPOTS 112 67
Impôts sur les bénéfices (37) (23)
RESULTAT NET 75 44

Print Friendly, PDF & Email

INGENICO : Forte progression de l’activité et des résultats au premier semestre 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
tempus pulvinar fringilla luctus elit. Aliquam commodo