Paris, le 30 juillet 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE

Résultats du groupe ERAMET au 1er semestre 2014

  • Résultat opérationnel courant redevenu positif au 1er semestre 2014 en amélioration par rapport aux deux semestres précédents.
    • Toutes les unités opérationnelles du Groupe ont mis en oeuvre des programmes d’amélioration importante de leurs performances
    • Amélioration du prix du nickel et des performances opérationnelles d’ERAMET Nickel au 1er semestre 2014
    • En fin de semestre, stabilisation des prix du minerai de manganèse et redressement de la production
    • Progression attendue du résultat opérationnel courant du Groupe au 2ème semestre 2014 par rapport au 1er semestre 2014

Les données présentées et commentées sont des données ajustées issues du reporting du Groupe qui intègre les co-entreprises selon la méthode proportionnelle. La réconciliation avec les comptes publiés est présentée en annexe 4 (cf.page 8).

(Millions d’euros) 1er S 2013 2ème S 2013 1er S 2014
Chiffre d’affaires 1 613 1 549 1 534
ERAMET Manganèse 777 785 683
ERAMET Nickel 368 336 381
ERAMET Alliages 473 431 474
Holding & éliminations (5) (3) (4)
EBITDA 129 102 157
Résultat opérationnel courant (9) (36) 14
Résultat net part du Groupe (32) (338)* (59)

L’activité économique mondiale s’est légèrement améliorée au 1er semestre 2014. La Chine a réussi à conserver une croissance supérieure à 7 %, avec le soutien de la politique économique du gouvernement chinois, malgré un ralentissement du secteur de la construction. Des déstockages ont limité dans certains métiers du Groupe les effets de cette croissance positive sur l’évolution des marchés et des prix.

Par ailleurs, dans ce contexte de croissance modérée, les évolutions des marchés et des prix sont fortement influencées, métal par métal, par le rythme de développement des capacités de production engagées au cours des années précédentes.

Le chiffre d’affaires du groupe ERAMET reste au niveau du 2ème semestre 2013, à 1 534 M?.

Le résultat opérationnel courant du Groupe est redevenu positif, à 14 M? au 1er semestre 2014, progressant ainsi de 23 M? par rapport au 1er semestre 2013 et de 50 M? par rapport au 2ème semestre 2013. Ces résultats ont été affectés par le niveau très bas au début d’année des prix du nickel, qui se sont redressés au 2ème trimestre. S’agissant des activités liées au manganèse, les résultats ont été affectés par des opérations de maintenance au Gabon et en Norvège au 1er trimestre, par un incident ferroviaire exceptionnel au Gabon et par la baisse des prix du minerai de manganèse (de l’ordre de 15 % au 1er semestre 2014 vs. 1er semestre 2013).

Le résultat net part du Groupe du 1er semestre 2014 s’est établi à -59 M?, prenant en compte l’effet des dépenses de plusieurs études de projets, au premier rang desquels le projet terres rares – niobium de Maboumine au Gabon, ainsi que l’augmentation de la charge fiscale au 1er semestre 2014.

Les gains de productivité sur le 1er semestre 2014 ont représenté 42 M?.

Les investissements industriels ont été réduits de 37 %, à 175 M? au 1er semestre 2014 par rapport à la même période en 2013, ce qui est en ligne avec l’objectif d’un montant total inférieur à 400 M? pour l’année 2014.

L’endettement net du Groupe est resté à un niveau modéré à fin juin 2014 à 473 M?, correspondant à 16 % des capitaux propres.

Au 30 juin 2014, ERAMET a conservé un niveau de liquidité très satisfaisant.

  • ERAMET Manganèse : chiffre d’affaires en baisse de 12 % par rapport au
    1er semestre 2013.

Le résultat opérationnel courant d’ERAMET Manganèse s’est établi à 61 M? au 1er semestre 2014 contre 109 M? au 1er semestre 2013.

La production mondiale d’aciers au carbone a progressé de 2,5 % au 1er semestre 2014 par rapport au 1er semestre 2013, tirée principalement par les pays développés (Union Européenne, USA) et la Chine.

Les prix du minerai de manganèse 44 % CIF Chine (source CRU) ont baissé au cours du 1er semestre 2014 (de l’ordre de 15 % par rapport au 1er semestre 2013). Néanmoins, ils se sont stabilisés depuis le mois de mai.

Malgré la baisse des prix du minerai de manganèse, les prix des alliages de manganèse sont restés globalement stables au 1er semestre 2014 par rapport au 1er semestre 2013.

Le chiffre d’affaires de TiZir, (dioxyde de titane pour pigments blancs, fonte de haute pureté pour fonderies) est en baisse de 24 % au 1er semestre 2014 par rapport au 1er semestre 2013, à 28 M? (pour les 50 % détenus par ERAMET), essentiellement en raison de la baisse du prix des laitiers de dioxyde de titane.

En revanche, le projet Grande Côte au Sénégal opéré par TiZir, co-entreprise d’ERAMET à 50 % avec la société australienne Mineral Deposits Limited, a démarré la montée en régime de sa production et progresse de façon satisfaisante.

Les investissements industriels d’ERAMET Manganèse ont été réduits de 37 % à 110 M? au 1er semestre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013.

  • ERAMET Nickel : chiffre d’affaires en hausse de 3,5 % par rapport au
    1er semestre 2013, grâce à la hausse du prix du nickel amorcée depuis mars 2014.

La production mondiale d’aciers inoxydables est en hausse de 10 % au 1er semestre 2014 par rapport au 1er semestre 2013, tirée par l’ensemble des principaux pays producteurs.

Dans ce contexte et grâce à l’amélioration des performances opérationnelles ainsi qu’à la hausse des prix du nickel au 2ème trimestre, le chiffre d’affaires d’ERAMET Nickel est en hausse au 1er semestre 2014 par rapport au 1er semestre 2013, à 381 M?. Le résultat opérationnel courant se redresse sur la même période en passant de -94 M? à – 27 M?.

La production métallurgique de nickel à Doniambo (Nouvelle-Calédonie) est en hausse de 6 % à 27 100 tonnes au 1er semestre 2014 contre 25 500 au 1er semestre 2013. Sur la même période, les ventes de nickel ont progressé de 9 %.

Grâce au rebond du 2ème trimestre, les cours du nickel au LME sont en hausse de 3 % au 1er semestre 2014 en moyenne par rapport au 1er semestre 2013, à 7,51 USD/livre. Ils se situent depuis quelques semaines autour de 8,7 USD/livre.

Les investissements industriels d’ERAMET Nickel ont été réduits de 33 % à 42 M? au 1er semestre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013.

  • ERAMET Alliages : chiffre d’affaires stable par rapport au
    1er semestre 2013 et en progression de 10 % par rapport au 2ème semestre 2013.

Le secteur de l’aéronautique a progressé de 6 % au 1er semestre 2014 par rapport au 1er semestre 2013, mais cela n’a pas totalement compensé le recul de 33 % du chiffre d’affaires réalisé dans le secteur de l’énergie. Sur la même période, le chiffre d’affaires réalisé avec le marché de l’outillage (principalement les aciers rapides) est resté stable à un niveau insuffisant. Le chiffre d’affaires réalisé par ERAMET Alliages au 2ème trimestre a été en progression de 12 % par rapport à celui du 1er trimestre 2014.

Le résultat opérationnel courant d’ERAMET Alliages est à l’équilibre au 1er semestre 2014.

Les investissements industriels d’ERAMET Alliages ont été réduits de 34 % à 23 M? au 1er semestre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013.

Aubert & Duval a poursuivi la mise en oeuvre de son programme de réduction des frais généraux ; un accord majoritaire a été signé en ce sens avec les partenaires sociaux début juillet.

· Faits marquants

– Au cours du 1er semestre 2014, le groupe ERAMET a réalisé avec succès trois émissions obligataires auprès d’investisseurs institutionnels et par placement privé (« Euro PP ») pour un montant total de 225 M?, portant ainsi le montant total des obligations émises à 625 M? et a mis en place une ligne bancaire de 100 M? à 3 ans pour financer le besoin en fonds de roulement d’ERAMET Nickel. Ces opérations lui permettent de bénéficier des conditions favorables du marché du crédit dans un contexte de taux d’intérêt bas, de poursuivre la diversification de ses sources de financement et d’allonger la durée moyenne de sa dette.

– Dans le cadre de ses programmes d’amélioration de performances, une étude a été engagée relative aux voies et moyens permettant de réduire les coûts correspondant aux structures corporate et aux fonctions supports de l’ensemble du Groupe.

– Le 27 mars 2014, le groupe ERAMET a annoncé que l’installation de valorisation de sables minéralisés (ilménite et zircon) de Grande Côte au Sénégal opérée par TiZir, sa co-entreprise à 50 % avec la société australienne Mineral Deposits Limited, est désormais en phase de démarrage.

– Le 5 avril 2014, les groupes ERAMET et VALE ainsi que la Province Sud de la Nouvelle-Calédonie ont signé, à Nouméa, un protocole général d’accord portant sur l’exploration, puis l’étude et la valorisation des gisements de nickel de Prony et Pernod dans le sud de la Nouvelle-Calédonie.

Patrick BUFFET, Président-Directeur Général du groupe ERAMET, a déclaré à l’issue du Conseil d’Administration d’ERAMET :

« La production de minerai de manganèse à Moanda au Gabon sera en hausse significative au 2ème semestre 2014 par rapport au 1er semestre.

Le démarrage du Complexe Métallurgique de Moanda (usine de silicomanganèse et usine de manganèse métal) aura lieu au 2ème semestre 2014.

Toutes les unités opérationnelles du Groupe intensifieront la mise en oeuvre des programmes d’amélioration de leurs performances opérationnelles.

Compte tenu des perspectives actuelles du marché du nickel et grâce aux progrès opérationnels réalisés dans toutes les activités :

  • les besoins de trésorerie au 2ème semestre 2014 devraient se réduire significativement.
  • le résultat opérationnel courant du groupe ERAMET au 2ème semestre 2014 devrait être supérieur à celui du 1er semestre.»

-oo0oo-

WEBCAST DE LA PRESENTATION DES RESULTATS SEMESTRIELS

La présentation des résultats du 1er semestre 2014 sera diffusée aujourd’hui en webcast à 10 heures (heure de Paris) en français avec traduction simultanée en anglais.

Pour s’inscrire cliquer sur le lien affiché sur le site internet du Groupe : www.eramet.com


A PROPOS D’ERAMET

ERAMET est un des principaux producteurs mondiaux de :

  • métaux d’alliages, notamment le manganèse et le nickel, utilisés pour améliorer les propriétés des aciers,
  • ainsi que d’alliages et d’aciers spéciaux à hautes performances utilisés par des industries telles que l’aéronautique, la production d’énergie et les outillages.

ERAMET étudie ou développe par ailleurs des projets importants dans de nouvelles activités à fort potentiel de croissance, telles que les sables minéralisés (dioxyde de titane et zircon), le lithium, le niobium, les terres rares ainsi que dans le recyclage.

Le Groupe emploie environ 14 000 personnes dans vingt pays. ERAMET fait partie du compartiment A d’Euronext Paris.

CONTACT

Directeur de la Communication Financière et des Etudes Economiques

Philippe Joly

Tél : 01 45 38 42 02

Relations Investisseurs et Analyste Etudes Economiques

David Fortin

Tél : 01 45 38 42 86

Pour plus d’informations : www.eramet.com


ANNEXES

Annexe 1 : Chiffre d’affaires

Chiffre d’affaires (M?) T1 2013 T2 2013 T1 2014 T2 2014
ERAMET Manganèse 388 389 326 357
ERAMET Nickel 181 187 166 215
ERAMET Alliages 231 242 224 250
Holding & éliminations (3) (2) (2) (2)
Groupe ERAMET

y compris co-entreprises
797 816 714 820
Quote-part des co-entreprises (18) (19) (14) (16)
Groupe ERAMET

comptes publiés IFRS1
779 797 700 804

Suite à l’application au 1er janvier 2014 de la norme IFRS 11 « Partenariats », les sociétés intégrées proportionnellement (Ukad et sous-groupe TiZir) dans les états financiers, jusqu’au 31 décembre 2013, sont consolidées selon la méthode de la mise en équivalence à partir de 2014 avec effet rétrospectif sur 2013.

Afin de refléter la réalité économique des sociétés du Groupe, les performances opérationnelles des sociétés sous contrôle conjoint continuent d’être intégrées proportionnellement dans le reporting du Groupe, sur lequel s’appuient la Direction Générale et le Conseil d’Administration pour suivre l’activité.

En conséquence, conformément à la norme IFRS 8 « Secteurs opérationnels », l’information sectorielle intégrée aux états financiers consolidés sera en ligne avec cette information interne. La communication financière du Groupe s’appuie à partir de 2014 sur cette information financière opérationnelle qui est par ailleurs réconciliée avec les comptes publiés IFRS.

Annexe 2 : Productions et livraisons

Tonnes S1 2013 S2 2013 S1 2014
Production de minerai

et aggloméré de Manganèse
1 767 300 1 935 600 1 644 100
Production d’alliages de Manganèse 385 400 360 800 338 300
Ventes d’alliages de Manganèse 393 800 370 600 352 900
Production de Nickel* 25 480 27 535 27 078
Ventes de Nickel** 25 280 27 130 27 627

* Ferronickel et matte

** Produits finis

Annexe 3 : Informations sectorielles

Informations par secteur d’activité

(en millions d’euros) Nickel Manganèse Alliages Holding et Total Contribution Publié
éliminations co-entreprises
1er semestre 2014
Chiffre d’affaires externe 380 681 473 1 534 (30) 1 504
Chiffre d’affaires intra-secteur 1 2 1 (4)
Chiffre d’affaires 381 683 474 (4) 1 534 (30) 1 504
EBITDA 20 124 31 (18) 157 (3) 154
Résultat opérationnel courant (27) 61 (20) 14 14
Résultat opérationnel (29) (29)
Marge brute d’autofinancement 15 77 16 (31) 77 (2) 75
Flux net de trésorerie généré par l’activité (68) (21) (89)
Investissements industriels (incorporels et corporels) 42 110 23 175 (33) 142
Trésorerie nette / (Endettement net) (473) 93 (380)
1er semestre 2013
Chiffre d’affaires externe 365 775 471 2 1 613 (37) 1 576
Chiffre d’affaires intra-secteur 3 2 2 (7)
Chiffre d’affaires 368 777 473 (5) 1 613 (37) 1 576
EBITDA (49) 172 30 (24) 129 (15) 114
Résultat opérationnel courant (94) 109 3 (27) (9) (11) (20)
Résultat opérationnel (35) (11) (46)
Marge brute d’autofinancement (65) 124 18 (21) 56 (12) 44
Flux net de trésorerie généré par l’activité 65 (19) 46
Investissements industriels (incorporels et corporels) 63 176 35 2 276 (71) 205
Trésorerie nette / (Endettement net) 127 56 183
Exercice 2013
Chiffre d’affaires externe 700 1 558 901 3 3 162 (77) 3 085
Chiffre d’affaires intra-secteur 4 4 3 (11)
Chiffre d’affaires 704 1 562 904 (8) 3 162 (77) 3 085
EBITDA (130) 350 49 (38) 231 (20) 211
Résultat opérationnel courant (222) 218 4 (45) (45) (14) (59)
Résultat opérationnel (548) (14) (562)
Marge brute d’autofinancement (150) 257 20 (53) 74 (13) 61
Flux net de trésorerie généré par l’activité 161 (27) 134
Investissements industriels (incorporels et corporels) 172 346 64 5 587 (128) 459
Trésorerie nette / (Endettement net) (218) 80 (138)

Informations par zone géographique

Print Friendly, PDF & Email

Groupe Eramet : Résultats du groupe ERAMET au 1er semestre 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
eget vulputate, non odio Lorem sit quis adipiscing mattis venenatis, tempus
(en millions d’euros) France Europe Amérique Asie Océanie