Paris, le 20 février 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration

  • Un renforcement substantiel des gains de productivité et une nette progression des résultats en 2014 par rapport à 2013, malgré des marchés restés difficiles.
  • Une progression très significative du résultat opérationnel courant, de -45 M? en 2013 à +75 M? en 2014.

  • Des plans de réduction des coûts et d’amélioration de la productivité conduisant à un gain global de plus de 100 M?.
  • Une baisse de 41 % des investissements du Groupe en 2014 par rapport à 2013 à 346 M?.

  • Un résultat net part du Groupe négatif (-159 M?), en amélioration significative.

  • Une situation financière solide et une liquidité du Groupe qui reste à un niveau élevé.

Le Conseil d’Administration d’ERAMET, réuni le 19 février 2015 sous la présidence de Patrick BUFFET, a arrêté les comptes de l’exercice 2014, qui seront soumis à l’Assemblée Générale du 29 mai 2015.

Patrick Buffet, Président-Directeur Général d’ERAMET, a déclaré :

« Dans des conditions de marchés difficiles pour nos métaux d’alliages et pour la métallurgie haut de gamme, 2014 a été marquée par de considérables efforts de gestion, qui se sont traduits par d’importantes réductions des coûts et des gains de productivité, plus de 100 M? sur l’année, une amélioration générale des résultats et, notamment, du résultat opérationnel courant en nette progression par rapport à 2013.

La maîtrise des investissements, qui ont été réduits de 41 % à 346 M?, et le niveau d’endettement net qui reste tout à fait modéré avec un ratio endettement net sur fonds propres de 20 %, permettent au Groupe de disposer d’une situation financière solide.

En 2015, l’évolution des conditions économiques, baisse des prix du pétrole, évolution des parités monétaires, si elle se poursuit, ainsi que l’amélioration attendue selon les experts du secteur, des cours du nickel, devraient bénéficier aux performances du Groupe. Simultanément, ERAMET poursuivra ses efforts considérables de réduction des coûts, d’amélioration de la productivité et de maîtrise des investissements ».



(Millions d’euros) 1
2014 2013
Chiffre d’affaires 3 144 3 162
EBITDA 363 231
Résultat opérationnel courant 75 (45)
Résultat net part du Groupe (159)2 (370)
(Endettement net)/Trésorerie nette (547) (218)
Ratio endettement net sur capitaux propres 20 % 7 %

1 Données ajustées issues du reporting du Groupe qui intègre les co-entreprises selon la méthode proportionnelle. La réconciliation avec les comptes publiés IFRS est présentée en annexe 4.
2 Le passage du résultat opérationnel courant au résultat net part du groupe s’explique essentiellement par le coût d’études des grands projets d’avenir (65 M?), les dépréciations d’actifs (27 M?), les coûts de restructuration (32 M?) et le solde étant dû principalement aux impôts et aux frais financiers.

  • Chiffres clés du groupe ERAMET

Malgré le contexte difficile de nos marchés, le chiffre d’affaires du groupe ERAMET est resté quasiment stable à 3 144 M?.

Le résultat opérationnel courant du groupe ERAMET a progressé en 2014 par rapport à 2013, à +75 M? contre -45 M?.

Au 2ème semestre 2014, le résultat opérationnel courant est en hausse, comme annoncé précédemment, à 61 M?, contre 14 M? au 1er semestre 2014.

Ceci traduit notamment les améliorations de productivité et les réductions de coûts réalisées par l’ensemble des entités du Groupe, à hauteur de plus de 100 M? au total en 2014. Cet effort sera poursuivi à un niveau sensiblement identique au cours des trois prochaines années (2015-2017).

Le résultat net part du Groupe reste négatif à -159 M? en 2014 contre -370 M? en 2013 du fait d’éléments exceptionnels, restructurations et dépréciations d’actifs pour 59 M?, charges liées aux grands projets d’avenir pour 65 M? et le solde négatif de
110 M? étant imputable, pour l’essentiel, aux impôts et aux frais financiers.

Les investissements industriels ont été maîtrisés à hauteur de 346 M?, nettement en-deçà du seuil maximal de 400 M? qui avait été fixé par le Groupe pour 2014.

L’endettement net s’établit à 547 M?, représentant un ratio sur les capitaux propres de 20 % qui reste modéré.

Comme annoncé précédemment, le rythme de progression de l’endettement net s’est considérablement réduit au 2ème semestre par rapport au 1er semestre 2014.

  • Dividende

Le Conseil d’Administration proposera au vote de l’Assemblée Générale des Actionnaires du 29 mai 2015 de ne pas distribuer de dividende au titre de l’exercice 2014.

  • ERAMET Nickel : Le chiffre d’affaires d’ERAMET Nickel est en progression de 11% par rapport à 2013, à 781 M?. Le résultat opérationnel courant d’ERAMET Nickel s’améliore nettement en s’établissant à -52 M? en 2014 contre -222 M? en 2013, du fait des gains de compétitivité très importants et des cours du nickel au LME, qui, malgré une progression de 12 % sur l’année, sont restés relativement bas à 7,7 USD/livre en moyenne annuelle.


L’accumulation continue des stocks de nickel dans les entrepôts du LME a pesé sur les cours du nickel, qui sont retombés à 6,7 USD/livre en fin d’année. Cette progression importante du stock doit néanmoins être relativisée car elle est, pour une bonne part, le résultat d’un transfert de stocks métal existants essentiellement en Chine. Par ailleurs, les stocks de minerais en Chine ont fortement diminué depuis la mise en place début 2014 de l’interdiction d’exportation de minerai indonésien non transformé localement (« Ban » indonésien). Le plein effet du « Ban » indonésien devrait ainsi être visible de façon croissante en 2015, après la consommation des stocks excédentaires de minerais.

Les gains de productivité d’ERAMET Nickel se sont élevés à 51 M? en 2014 par rapport à 2013.

La production d’ERAMET Nickel est en hausse de 4 % en 2014 par rapport à 2013.

  • ERAMET Alliages : les réductions de coûts et les gains de productivité très significatifs ont permis en 2014 de compenser l’évolution des conditions de marché difficiles. Le résultat opérationnel courant est ainsi en progression, à 23 M?, réalisé sur le seul 2nd semestre, contre 4 M? en 2013.

Le chiffre d’affaires d’ERAMET Alliages a progressé de 4 % en 2014 par rapport à 2013. Les ventes au secteur de l’énergie (principalement énergie nucléaire et turbines à gaz de grande puissance), à forte valeur ajoutée, ont chuté de 17 % en 2014 par rapport à 2013. Par ailleurs les ventes au secteur de l’aéronautique ont progressé de 7 %.

Les plans de réduction des coûts et d’amélioration de productivité déjà initiés depuis fin 2012 ont représenté au total 35 M? en 2014, soit un montant conforme à l’objectif.

  • ERAMET Manganèse : des résultats qui restent solides en 2014, malgré l’accident ferroviaire au 1er semestre 2014 et la baisse des prix du minerai de manganèse.

Le chiffre d’affaires d’ERAMET Manganèse est en baisse de 9 % en 2014, à 1 429 M?. Le résultat opérationnel courant est resté soutenu à 137 M?, bien qu’en baisse par rapport à 2013 (218 M?).

La production mondiale d’acier au carbone a progressé de 1 % en 2014.

Les prix spot CRU CIF Chine du minerai de manganèse à haute teneur ont baissé de 16 % en moyenne en 2014 par rapport à 2013, terminant l’année à environ
4,56 USD/dmtu. Ce niveau traduit des stocks légèrement excédentaires en Chine dans les ports et chez les producteurs d’alliages, ainsi que l’arrivée sur le marché de nouveaux producteurs sud-africains.

La production de minerai d’ERAMET Manganèse au Gabon a été pénalisée par l’important accident ayant affecté la voie ferroviaire au 1er semestre 2014. Globalement, la production de minerai a atteint près de 3,5 millions de tonnes sur l’année.

La production d’alliages de manganèse affinés a progressé de 7 % en 2014 par rapport à 2013 et son développement continue à être privilégié par le Groupe.

Les prix des alliages de manganèse se sont légèrement redressés en moyenne hors Chine, permettant ainsi une amélioration des marges pour les producteurs d’alliages.

L’année 2014 a été marquée par le démarrage au Gabon du Complexe Métallurgique de Moanda, constitué d’une usine de silicomanganèse (65 000 tonnes/an) et d’une usine de manganèse métal (20 000 tonnes/an). La présence du groupe ERAMET au Gabon s’est encore renforcée.

TiZir, joint-venture à 50/50 avec la société australienne Mineral Deposits Limited (MDL) : une montée en puissance du nouveau site de Grande Côte au Sénégal démarré en 2014, où sont réalisées l’extraction des sables minéralisés et la séparation du zircon et du minerai de titane.

Les premières expéditions commerciales de minerai ont été réalisées au 2ème semestre 2014.

  • Perspectives du groupe ERAMET en 2015

Certaines conditions économiques (change et fuel) du début 2015, si elles se maintiennent, devraient bénéficier cette année aux performances du groupe ERAMET.

Une amélioration des cours du nickel est attendue en 2015 en raison du « Ban » indonésien, l’essentiel des stocks de métal et de minerais accumulés avant 2014 devant se résorber progressivement.

En 2015, le Groupe a pour objectif des réductions de coûts et d’amélioration de la productivité d’environ 90 M? sur un total cumulé de 360 M? pour la période
2014-2017.

La maîtrise des investissements du Groupe sous le seuil des 400 M? sera effective en 2015, comme elle l’a été en 2014.

La production devrait bénéficier, dans les trois branches, de la montée en régime des investissements des dernières années.

Le Groupe dispose ainsi de solides leviers pour obtenir des résultats en nette amélioration.

– ooOoo –

WEBCAST DE LA PRESENTATION DES RESULTATS ANNUELS

La présentation des résultats annuels 2014 sera diffusée aujourd’hui en webcast à
10 heures (heure de Paris) en français avec traduction simultanée en anglais.
Pour s’inscrire, cliquer sur le lien affiché sur le site internet du Groupe : www.eramet.com


A PROPOS D’ERAMET

ERAMET est un des principaux producteurs mondiaux de :

  • métaux d’alliages, notamment le manganèse et le nickel, utilisés pour améliorer les propriétés des aciers,
  • ainsi que d’alliages et d’aciers spéciaux à hautes performances utilisés par des industries telles que l’aéronautique, la production d’énergie et les outillages.

ERAMET étudie ou développe par ailleurs des projets importants dans de nouvelles activités à fort potentiel de croissance, telles que les sables minéralisés (dioxyde de titane et zircon), le niobium, les terres rares ainsi que dans le recyclage.
Le Groupe emploie environ 14 000 personnes dans vingt pays. ERAMET fait partie du compartiment A d’Euronext Paris.

CONTACT

Directeur de la Communication Financière et des Etudes Economiques
Philippe Joly
Tél : 01 45 38 42 02

Relations Investisseurs et Analyste Etudes Economiques
David Fortin
Tél : 01 45 38 42 86

Pour plus d’informations : www.eramet.com




ANNEXES

Annexe 1 : Chiffre d’affaires

Chiffre d’affaires (Millions d’euros) T4 2014 T3 2014 T2 2014 T1 2014 2014 2013 Variation
ERAMET Manganèse 388 358 357 326 1 429 1 562 -9%
ERAMET Nickel 183 217 215 166 781 704 11%
ERAMET Alliages 253 211 250 224 938 904 4%
Holding & éliminations (1) 1 (2) (2) (4) (8)
Groupe Eramet
y.c. co-entreprises
823 787 820 714 3 144 3 162 -1%
Quote-part des co-entreprises (21) (18) (16) (16) (69) (77) -10%
Groupe ERAMET
comptes publiés IFRS1
802 769 804 700 3 075 3 085 0%

1 Application de la norme IFRS 11 « Partenariats » à compter du 1/1/2014 avec effet rétrospectif sur 2013.

Suite à l’application au 1er janvier 2014 de la norme IFRS 11 « Partenariats », les sociétés intégrées proportionnellement (Ukad et sous-groupe TiZir) dans les états financiers, jusqu’au 31 décembre 2013, sont consolidées selon la méthode de la mise en équivalence à partir de 2014 avec effet rétrospectif sur 2013.
Afin de refléter la réalité économique des sociétés du Groupe, les performances opérationnelles des sociétés sous contrôle conjoint continuent d’être intégrées proportionnellement dans le reporting du Groupe, sur lequel s’appuient la Direction Générale et le Conseil d’Administration pour suivre l’activité.
En conséquence, conformément à la norme IFRS 8 « Secteurs opérationnels », l’information sectorielle intégrée aux états financiers consolidés est en ligne avec cette information interne. La communication financière du Groupe s’appuie à partir de 2014 sur cette information financière opérationnelle qui est par ailleurs réconciliée avec les comptes publiés IFRS.

Annexe 2 : Productions et livraisons

En tonnes T4 2014 T3 2014 T2 2014 T1 2014 2014 2013 Variation
Production de minerai et aggloméré de manganèse 875 700 961 100 848 600 795 500 3 480 900 3 702 900 -6%
Production d’alliages de manganèse 182 100 175 500 172 800 165 500 695 900 746 200 -7%
Ventes d’alliages de manganèse 181 100 165 600 182 400 170 500 699 600 764 400 -8%
Production de nickel* 13 778 14 155 13 267 13 812 55 012 53 015 4%
Ventes de Nickel** 12 611 13 378 14 392 13 235 53 616 52 411 2%

* Ferronickel et matte

** Produits finis

Annexe 3 : Information sectorielle

Informations par secteur d’activité

(en millions d’euros) Nickel Manganèse Alliages Holding et Total Contribution Publié
éliminations co-entreprises
Exercice 2014
Chiffre d’affaires 781 1 429 938 (4) 3 144 (69) 3 075
EBITDA 42 266 81 (26) 363 363
Résultat opérationnel courant (52) 137 23 (33) 75 11 86
Résultat opérationnel (54) 39 (15)
Flux net de trésorerie généré par l’activité (18) 140 18 (97) 43 7 50
Investissements industriels (incorporels et corporels) 97 199 48 2 346 (41) 305
(Endettement net) / Trésorerie nette (547) 136 (411)
Exercice 2013
Chiffre d’affaires 704 1 562 904 (8) 3 162 (77) 3 085
EBITDA (130) 350 49 (38) 231 (20) 211
Résultat opérationnel courant (222) 218 4 (45) (45) (14) (59)
Résultat opérationnel (548) (14) (562)
Flux net de trésorerie généré par l’activité (116) 314 34 (71) 161 (27) 134
Investissements industriels (incorporels et corporels) 172 346 64 5 587 (128) 459
(Endettement net) / Trésorerie nette (218) 80 (138)

Informations par zone géographique

(en millions d’euros) France

Print Friendly, PDF & Email

Groupe Eramet : Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
dictum nec Sed in Phasellus risus.