Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) a annoncé aujourd?hui ses
résultats d?exploitation pour le quatrième trimestre et l?exercice 2013.
Le chiffre d?affaires total pour le quatrième trimestre 2013 a progressé
de 21 % pour atteindre 3,12 milliards de dollars par rapport à
2,59 milliards de dollars au quatrième trimestre 2012. Le résultat net
au quatrième trimestre 2013 a atteint 791,4 millions de dollars, soit
0,47 dollar par action diluée, comparé à 762,5 millions de dollars, soit
0,47 dollar par action diluée pour le quatrième trimestre 2012. Le
résultat net non PCGR (non conforme aux principes comptables
généralement reconnus) pour le quatrième trimestre 2013, lequel exclut
des charges liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des
charges de rémunération à base d?actions, était de 929,8 millions de
dollars, soit 0,55 dollar par action diluée, comparé à 823,4 millions de
dollars, soit 0,50 dollar par action diluée pour le quatrième trimestre
2012.

Le chiffre d?affaires total pour l?exercice 2013 s?est élevé à
11,20 milliards de dollars, en progression de 15 % comparé à
9,70 milliards de dollars pour 2012. Le résultat net pour 2013 a atteint
3,07 milliards de dollars, soit 1,81 dollar par action diluée, comparé à
2,59 milliards de dollars, soit 1,64 dollar par action diluée pour 2012.
Le résultat net non PCGR (non conforme aux principes comptables
généralement reconnus) pour 2013, lequel exclut des charges liées aux
acquisitions, des frais de restructuration et des charges de
rémunération à base d?actions, était de 3,45 milliards de dollars, soit
2,04 dollars par action diluée, comparé à 3,08 milliards de dollars,
soit 1,95 dollar par action diluée pour 2012.

Trimestre clos au Douze mois clos au
31 décembre 31 décembre
(en milliers de dollars, sauf montants par action) 2013 2012 2013 2012
Ventes de produits $ 3 043 190 $ 2 510 811 $ 10 803 695 $ 9 398 371
Redevances, revenus de contrats et autres revenus 76 636 77 474 397 993 304 146
Total du chiffre d?affaires $ 3 119 826 $ 2 588 285 $ 11 201 688 $ 9 702 517
Résultat net imputable à Gilead $ 791 411 $ 762 541 $ 3 074 808 $ 2 591 566
Résultat net non PCGR imputable à Gilead $ 929 807 $ 823 434 $ 3 450 556 $ 3 084 040
BPA dilué $ 0,47 $ 0,47 $ 1,81 $ 1,64
BPA dilué non PCGR $ 0,55 $ 0,50 $ 2,04 $ 1,95

Ventes de produits

Les ventes de produits ont augmenté de 21 % pour atteindre
3,04 milliards de dollars au quatrième trimestre 2013, comparé à
2,51 milliards de dollars au quatrième trimestre 2012. Pour 2013, les
ventes de produits ont augmenté de 15 % pour atteindre 10,80 milliards
de dollars comparé à 9,40 milliards de dollars en 2012. Cette hausse a
été en grande partie due aux ventes de Stribild® (elvitégravir
150 mg/cobicistat 150 mg/emtricitabine 200 mg/ténofovir disoproxil
fumarate 300 mg), de Complera®/Eviplera®
(emtricitabine 200 mg/rilpivirine 25 mg/ténofovir disoproxil fumarate
300 mg), ainsi qu?aux ventes du médicament le plus récent de Gilead, le
Sovaldi® (sofosbuvir) en comprimés de 400 mg, qui a été mis
sur le marché en décembre 2013. Les ventes de Sovaldi ont été menées par
la constitution de stocks initiaux, la demande des patients et une
commande pour une étude clinique.

Ventes de produits antiviraux

Au quatrième trimestre 2013, les ventes de produits antiviraux ont
augmenté de 22 % pour atteindre 2,64 milliards de dollars, comparé aux
2,17 milliards de dollars enregistrés au quatrième trimestre 2012,
reflétant une croissance des ventes de 30 % aux États-Unis et de 7 % en
Europe. Pour 2013, les ventes de produits antiviraux ont augmenté de
15 % pour atteindre 9,34 milliards de dollars. Celles-ci s?élevaient à
8,14 milliards de dollars en 2012, ce qui reflète une croissance des
ventes de 19 % aux États-Unis et de 6 % en Europe. En décembre 2013,
l?agence américaine des médicaments (U.S. Food and Drug Administration,
FDA) a autorisé la mise sur le marché du Sovaldi en association à
d?autres agents comme traitement contre le virus de l?hépatite C (VHC)
chronique.

Trimestre clos au Douze mois clos au
31 décembre 31 décembre
(En milliers de dollars, sauf pourcentages) 2013 2012 Variation en % 2013 2012 Variation en %
Ventes de produits antiviraux $ 2 639 827 $ 2 167 868 22 % $ 9 339 879 $ 8 141 790 15 %
Atripla 933 646 917 486 2 % 3 648 496 3 574 483 2 %
Truvada 814 098 832 724 (2 )% 3 135 771 3 181 110 (1 )%
Viread 266 894 226 681 18 % 958 969 848 697 13 %
Complera/Eviplera 261 844 117 814 122 % 809 452 342 200 137 %
Stribild 203 761 40 025 409 % 539 256 57 536 837 %
Sovaldi 139 435 ? ? 139 435 ? ?

Ventes de produits cardiovasculaires

Au quatrième trimestre 2013, les ventes de produits cardiovasculaires
ont augmenté de 25 % par rapport à la même période de 2012, passant à
268,5 millions de dollars. Pour 2013, les ventes de produits
cardiovasculaires ont augmenté de 24 % par rapport à 2012 pour atteindre
968,6 millions de dollars.

Trimestre clos au Douze mois clos au
31 décembre 31 décembre
(En milliers de dollars, sauf pourcentages) 2013 2012 Variation en % 2013 2012 Variation en %
Ventes de produits cardiovasculaires $ 268 456 $ 215 205 25 % $ 968 590 $ 783 003 24 %
Letairis 138 530 116 078 19 % 519 966 410 054 27 %
Ranexa 129 926 99 127 31 % 448 624 372 949 20 %

Charges d?exploitation et autres

Pour le quatrième trimestre et l?exercice 2013, par rapport aux mêmes
périodes de 2012 :

  • les frais de recherche et développement (R&D) non PCGR ont augmenté
    principalement en raison de la progression des études cliniques de
    Gilead, en particulier dans les domaines de la cancérologie, des
    maladies du foie et du VIH ;
  • les frais de vente, généraux et administratifs (SG&A) non PCGR ont
    augmenté essentiellement en raison de la croissance et de l?expansion
    des activités de Gilead qui se poursuivent, notamment l?expansion
    commerciale liée au lancement du Sovaldi ; et
  • les intérêts débiteurs non PCGR ont baissé du fait de remboursements
    d?emprunts.
Trimestre clos au Douze mois clos au
31 décembre 31 décembre
(En milliers de dollars, sauf pourcentages) 2013 2012 2013 2012
Frais de recherche et développement non PCGR $ 511 385 $ 409 331 $ 1 947 667 $ 1 495 620
Frais de vente, généraux et administratifs non PCGR $ 470 965 $ 332 263 $ 1 557 206 $ 1 225 940
Intérêts débiteurs non PCGR $ (73 150 ) $ (85 906 ) $ (306 894 ) $ (353 583 )

Remarque : Les frais de R&D, frais SG&A et intérêts débiteurs non
PCGR n?incluent pas l?impact des charges liées aux acquisitions, des
frais de restructuration et des charges de rémunération à base
d?actions, le cas échéant.

Impôts sur les bénéfices

Le taux d?imposition effectif pour 2013 a baissé à 27,3 %, de 28,7 %
pour 2012, et le taux d?imposition effectif non PCGR pour 2013 a baissé
à 26,5 %, de 26,8 % pour 2012. Les baisses étaient essentiellement dues
à l?extension rétroactive du crédit d?impôt pour R&D du gouvernement
fédéral pour 2012 et 2013 en janvier 2013, partiellement contrebalancées
par des investissements en R&D plus élevés.

Impact net du change de devises

L?impact net du change de devises sur les ventes de produits et sur les
bénéfices avant impôts du quatrième trimestre 2013 a atteint les
chiffres défavorables de 19,0 millions de dollars et de 26,6 millions de
dollars, respectivement, comparé au quatrième trimestre 2012. Pour 2013,
l?impact net du change de devises sur les ventes de produits et sur les
bénéfices avant impôts a atteint les chiffres défavorables de
64,8 millions de dollars et 62,6 millions de dollars, respectivement,
comparé à 2012.

Trésorerie, équivalents de trésorerie et titres
négociables

Au 31 décembre 2013, Gilead disposait de trésorerie, d?équivalents de
trésorerie et de titres négociables d?un montant de 2,57 milliards de
dollars, contre 2,58 milliards de dollars au 31 décembre 2012. En 2013,
Gilead a généré 3,11 milliards de dollars en capacité d?autofinancement.

Prévisions pour l?exercice 2014 :

Gilead a donné ses prévisions pour l?exercice 2014, hors l?impact des
ventes de Sovaldi :

(en millions de dollars, sauf pourcentages et montants par action) Données le

4 février 2014

Ventes de produits nettes 11 300 $ – 11 500 $
Non PCGR*
Marge brute sur les produits 75 % – 77 %
R&D 2 200 $ – 2 300 $
SG&A 2 100 $ – 2 200 $
Taux d?imposition effectif 28 % – 29 %
Impact des charges liées aux acquisitions, des frais de
restructuration et des charges de rémunération à base d?actions sur
le BPA dilué
0,63 $ – 0,66 $

* La marge brute sur les produits, les charges et le taux d?imposition
effectif non PCGR n?incluent pas l?impact des charges liées aux
acquisitions, des frais de restructuration et des charges de
rémunération à base d?actions, le cas échéant.

Les développements récents au niveau produits
et produits en développement annoncés par Gilead comprennent :

Programme antiviral

  • Présentation de résultats positifs d?efficacité et de sécurité à
    144 semaines de deux études pivot de Phase 3 (les études 102 et 103)
    qui évaluent le schéma posologique d?un comprimé par jour de Stribild
    chez des patients naïfs de traitement infectés au VIH-1, au 14e
    congrès de l?European AIDS Clinical Society (Société européenne
    d?études cliniques sur le SIDA).
  • La présentation de données sur les schémas posologiques à base de
    sofosbuvir chez des patients infectés au VHC chronique au 64e
    congrès annuel de l?American Association for the Study of Liver
    Diseases (Association américaine pour l?étude des maladies du foie)
    comprenait :

    • Des résultats positifs de deux études, l?étude de Phase 3 VALENCE
      et l?étude de Phase 2 LONESTAR-2, qui évaluent le sofosbuvir comme
      traitement contre l?infection au VHC chronique chez des patients
      porteurs du génotype 2 et 3 du virus.
    • Des résultats positifs d?une étude de Phase 3, PHOTON-1, qui
      évalue le sofosbuvir comme traitement de l?infection au VHC chez
      des patients co-infectés au VIH.
    • Des résultats positifs de deux études de Phase 2 qui évaluent le
      sofosbuvir plus ribavirine (RBV) pour la prévention aussi bien que
      le traitement d?une infection au VHC récurrente chez des patients
      ayant subi une greffe du foie.
  • L?autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission
    européenne pour le Vitekta® (elvitégravir 85 mg et 150 mg),
    un inhibiteur d?intégrase pour le traitement de l?infection au VIH-1
    chez les adultes sans mutations connues associées à une résistance à
    l?elvitégravir.
  • L?autorisation de mise sur le marché accordée par la FDA pour le
    Sovaldi, un analogue nucléotidique oral inhibiteur de la polymérase à
    prise unique quotidienne en traitement du VHC comme composant d?une
    thérapie antivirale associant plusieurs molécules. L?efficacité du
    Sovaldi a été établie chez des sujets infectés au VHC de génotypes 1,
    2, 3 ou 4, y compris ceux atteints d?un carcinome hépatocellulaire
    répondant aux critères de Milan (en attente de greffe du foie) et ceux
    souffrant d?une co-infection au VHC/VIH-1.
  • L?autorisation de mise sur le marché accordée par la FDA et la
    Commission européenne pour le Complera/Eviplera dans une utilisation
    chez certains patients adultes présentant une suppression virologique
    (ARN du VIH <50 copies/ml) sous traitement antiviral stable afin de
    remplacer leur traitement antiviral en cours.
  • Autorisation du Sovaldi par Santé Canada.
  • Des résultats intermédiaires positifs de trois études cliniques de
    Phase 3 (les études ION-1, ION-2 et ION-3) qui évaluent la combinaison
    à dose fixe à prise unique quotidienne de sofosbuvir et de notre
    inhibiteur de NS5A, le ledipasvir, avec et sans RBV, comme traitement
    de l?infection au VHC de génotype 1.

Programme de cancérologie

  • La FDA a accepté pour examen la demande de nouveau médicament (NDA) de
    Gilead pour l?idelalisib, un inhibiteur oral ciblé de la PI3K delta
    comme traitement du lymphome non hodgkinien indolent (LNHi)
    réfractaire, et fixé au 11 septembre 2014 la date cible comme délai
    l?examen, en vertu de la loi Prescription Drug User Fee Act. Le
    6 décembre, une deuxième NDA a été déposée pour l?idelalisib en
    traitement de la leucémie lymphocytique chronique (LLC). De plus,
    Gilead a déposé des demandes d?autorisation de mise sur le marché pour
    le LNHi et la LLC en Europe.
  • La présentation de 11 résumés sur des données cliniques et
    précliniques d?études sur l?idelalisib, qui fait actuellement l?objet
    d?un examen par la FDA et l?Agence européenne des médicaments dans le
    traitement du LNHi réfractaire et de la LLC déjà traitée, ainsi que
    pour le GS-9973, le GS-9820 et le momélotinib, au congrès annuel de
    l?American Society of Hematology (Société américaine d?hématologie).

    Les
    présentations choisies sur l?idelalisib, l?inhibiteur oral ciblé de la
    PI3K delta expérimental de Gilead comprenaient :

    • L?étude de Phase 3 (étude 116) pour les patients atteints d?une
      LLC déjà traitée à qui une chimiothérapie ne convient pas, qui a
      été stoppée en avance sur une recommandation du Data Monitoring
      Committee (Comité de surveillance des données). Cette
      recommandation du CSD s?est basée sur une analyse intérimaire
      prédéfinie indiquant une efficacité très significative sur le plan
      statistique pour le critère d?évaluation primaire de survie sans
      progression chez des patients sous idelalisib plus rituximab,
      comparé à ceux sous rituximab seul.
    • Des résultats positifs de l?étude de Phase 2 (étude 101-09) pour
      le traitement de patients atteints d?un LNHi qui est réfractaire
      (insensible) au rituximab et à la chimiothérapie contenant un
      agent alkylant.

    Les données cliniques sur d?autres molécules orales expérimentales en
    développement contre les tumeurs malignes hématologiques comprenaient :

    • Des résultats actualisés d?efficacité et de sécurité d?une étude
      de Phase 1/2 évaluant le momélotinib, un inhibiteur sélectif de
      JAK1 et JAK2 dans la myélofibrose.
    • Des résultats intermédiaires de l?étude ouverte à un seul bras de
      Phase 2 évaluant le GS-9973, un inhibiteur oral expérimental de la
      tyrosine kinase de la rate (Syk), dans le traitement de patients
      atteints de LLC, LNHi et autres tumeurs malignes lymphoïdes
      récidivants ou réfractaires.
    • Des données d?une étude de monothérapie avec escalade de dose de
      Phase 1b évaluant le GS-9820, un inhibiteur de la PI3K delta
      deuxième génération contre la LLC ou le LNHi récidivants.

Conférence téléphonique

À 16 h 30, heure de New York aujourd?hui, la direction de Gilead va
animer une conférence téléphonique et une diffusion sur le Web en
simultané pour commenter ses résultats pour le quatrième trimestre et
l?exercice 2013, ainsi que donner ses prévisions pour l?exercice 2014 et
faire le point sur ses activités. Pour accéder à la webémission en
direct sur Internet, veuillez vous connecter au site Web de la société à
l?adresse www.gilead.com
15 minutes avant la conférence téléphonique afin d?avoir le temps de
télécharger le logiciel qui pourrait s?avérer nécessaire pour la suivre.
Vous pouvez également appeler le 1-877-280-4958 (depuis les États-Unis)
ou le 1-857-244-7315 (depuis l?étranger) et composer le code de
participant 69557162 pour accéder à la conférence téléphonique.

Une retransmission de la diffusion Web sera archivée sur le site Web de
la société pendant un an et une retransmission téléphonique différée
sera disponible environ deux heures après la conférence et ce jusqu?au
7 février 2014. Pour y accéder, veuillez appeler le 1-888-286-8010
(depuis les États-Unis) ou le 1-617-801-6888 (depuis l?étranger) et
composer le code de participant 19549090.

À propos de Gilead

Gilead Sciences est une société biopharmaceutique, spécialisée dans la
découverte, le développement et la commercialisation de traitements
innovants dans des aires insuffisamment pourvues en thérapies.
L?objectif de la société est de faire progresser à travers le monde le
traitement des patients souffrant de maladies engageant le pronostic
vital. La société Gilead, dont le siège est installé à Foster City, en
Californie, est présente en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en
Asie-Pacifique.

Informations financières non PCGR

Gilead a présenté certaines informations financières conformément aux
principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis et
également sur une base non PCGR. La direction estime que, prises
conjointement avec les états financiers PCGR de Gilead, ces informations
non PCGR sont utiles aux investisseurs, car elle-même les utilise en
interne à des fins d?exploitation, de budgétisation et de planification
financière. Les informations non PCGR ne sont pas préparées selon un
ensemble détaillé de normes comptables et ne devraient être utilisées
que comme supplément afin de mieux comprendre les résultats
d?exploitation de Gilead tels que publiés conformément aux PCGR aux
États-Unis. Un rapprochement entre les informations financières PCGR et
non PCGR figure au tableau en page 8 et 9.

Déclarations prévisionnelles

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse ne revêtant pas
un caractère de nature historique sont des déclarations prévisionnelles
au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995.
Gilead avertit les lecteurs que les déclarations prévisionnelles sont
soumises à certains risques et incertitudes susceptibles de faire varier
les résultats réels de façon substantielle. Ces risques et incertitudes
incluent : La capacité de Gilead à atteindre ses résultats financiers
prévus pour l?exercice 2014 ; la capacité de Gilead à maintenir la
croissance du chiffre d?affaires de ses programmes antiviral,
cardiovasculaire et respiratoire ; la disponibilité de financement pour
les programmes d?assistance aux médicaments contre le SIDA (ADAP)
d?état ; des fluctuations des achats par les ADAP qui se poursuivent du
fait des cycles des subventions fédérales et d?état qui peuvent ne pas
correspondre à la demande des patients et sont susceptibles d?entraîner
des fluctuations des bénéfices de Gilead ; la possibilité de résultats
défavorables d?essais cliniques impliquant le sofosbuvir et la
combinaison à dose fixe de sofosbuvir/ledipasvir ; les niveaux des
stocks des grossistes et des détaillants susceptibles de donner lieu à
des fluctuations des bénéfices de Gilead ; la capacité de Gilead à
déposer des demandes d?autorisation de mise sur le marché pour de
nouveaux produits candidats selon les calendriers prévus à l?heure
actuelle, notamment pour la combinaison à dose fixe de
ledipasvir/sofosbuvir pour le traitement du VHC ; la capacité de Gilead
à obtenir des autorisations réglementaires en temps voulu, ou à les
obtenir pour les produits actuels et les nouveaux produits, notamment
pour l?idelalisib contre le LNHi et la LLC ; la capacité de Gilead à
commercialiser avec succès ses produits, notamment le Sovaldi, le
Stribild et le Tybost ; le risque que les estimations concernant le
nombre de patients infectés au VHC et la demande des patients prévue ne
soient pas exactes ; la capacité de Gilead à développer avec succès ses
programmes respiratoire, cardiovasculaire et de
cancérologie/inflammation ; l?éventualité que les données des études
cliniques concernant la sécurité et l?efficacité ne garantissent pas la
poursuite du développement des produits candidats de Gilead, notamment
de la combinaison à dose fixe de ledipasvir/sofosbuvir, du TAF et de
l?idelalisib ; d?éventuelles mesures d?austérité supplémentaires dans
les pays européens qui augmenteraient le montant des rabais nécessaires
sur les produits de Gilead ; des fluctuations au niveau des taux de
change du dollar américain pouvant entraîner un impact défavorable du
change de devises sur le chiffre d?affaires et sur les bénéfices avant
impôts futurs de Gilead ; ainsi que d?autres risques identifiés de temps
à autre dans les rapports déposés par Gilead auprès de la commission
boursière américaine (Securities and Exchange Commission, SEC). En
outre, Gilead fait des estimations et émet des opinions qui ont un
impact sur les montants déclarés des actifs, du passif, du chiffre
d?affaires, des dépenses et sur d?autres divulgations d?informations
connexes. En ce qui concerne les estimations, Gilead se fonde sur son
expérience passée et sur diverses autres présuppositions particulières
au marché et présuppositions pertinentes qu?elle pense être plausibles
étant donné les circonstances, dont les résultats forment la base sur
laquelle reposent les opinions émises par la société concernant les
valeurs comptables des actifs et du passif qui ne sont pas apparentés de
prime abord quand on considère les autres sources. Les résultats réels
pourront varier de façon substantielle par rapport à ces estimations.
Nous vous conseillons vivement de considérer toutes les déclarations
comprenant des termes, tels que « peut », « va », « ferait »,
« pourrait », « devrait », « peut-être », « pense », « estime »,
« projette », « potentiel », « s?attend à », « envisage », « anticipe »,
« a l?intention de », « continue », « prévoit », « conçu », « objectif »
ou leurs formes négatives, ou autres termes similaires comme des termes
incertains et à caractère prévisionnel. Gilead renvoie les lecteurs à
ses communiqués de presse, à son rapport trimestriel sur formulaire 10-Q
pour l?exercice clos au 30 septembre 2013 et aux autres divulgations
d?informations subséquentes déposées auprès de la SEC. Gilead revendique
la protection de la « règle refuge » prévue par la loi Private
Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant les déclarations
prévisionnelles. Toutes les déclarations prévisionnelles sont fondées
sur des informations dont Gilead dispose à l?heure actuelle, et la
société rejette toute obligation de mise à jour desdites déclarations
prévisionnelles, quelles qu?elles soient.

Gilead détient ou a des droits sur diverses marques de commerce,
copyrights et dénominations commerciales utilisés dans ses activités,
notamment : GILEAD®, GILEAD SCIENCES®,
STRIBILD®, COMPLERA®, EVIPLERA®, TRUVADA®,
VIREAD®, EMTRIVA®, TYBOST®, SOVALDI®,
HEPSERA®, VITEKTA®, LETAIRIS®, RANEXA®,
CAYSTON®, AMBISOME®, VISTIDE®, VOLIBRIS®
et RAPISCAN®.

ATRIPLA® est une marque déposée appartenant à Bristol-Myers
Squibb & Gilead Sciences, LLC. LEXISCAN® est une
marque déposée appartenant à Astellas U.S. LLC. MACUGEN® est
une marque déposée appartenant à Eyetech, Inc. SUSTIVA® est
une marque déposée de Bristol-Myers Squibb Pharma Company. TAMIFLU®
est une marque déposée appartenant à Hoffmann-La Roche Inc.

Pour de plus amples informations sur Gilead Sciences, Inc., veuillez
consulter le site
www.gilead.com
ou appeler le service relations publiques de Gilead au 1-800-GILEAD-5
(1-800-445-3235).

Print Friendly, PDF & Email

Gilead Sciences annonce ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice 2013

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
elit. elementum risus dictum nunc luctus velit, Praesent commodo at