Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) a annoncé aujourd?hui ses
résultats d?exploitation pour le quatrième trimestre et l?exercice 2012.
Le chiffre d?affaires total pour le quatrième trimestre 2012 a progressé
de 18 % pour atteindre 2,59 milliards de dollars par rapport à
2,20 milliards de dollars au quatrième trimestre 2011. Le résultat net
au quatrième trimestre 2012 a atteint 762,5 millions de dollars, soit
0,47 dollar par action diluée, comparé à 665,1 millions de dollars, soit
0,43 dollar par action diluée pour le quatrième trimestre 2011. Le
résultat net non PCGR (non conforme aux principes comptables
généralement reconnus) pour le quatrième trimestre 2012, lequel exclut
des charges liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des
charges de rémunération à base d?actions, était de 823,4 millions de
dollars, soit 0,50 dollar par action diluée, comparé à 743,1 millions de
dollars, soit 0,49 dollar par action diluée pour le quatrième trimestre
2011. Tous les montants de bénéfice par action et nombres d?actions ont
été ajustés pour refléter le fractionnement d?actions 2 pour 1 ayant
pris effet le 25 janvier 2013.

Le chiffre d?affaires total pour l?exercice 2012 s?est élevé à
9,70 milliards de dollars, en progression de 16 % comparé à
8,39 milliards de dollars pour 2011. Le résultat net pour 2012 a atteint
2,59 milliards de dollars, soit 1,64 dollar par action diluée, comparé à
2,80 milliards de dollars, soit 1,77 dollar par action diluée pour 2011.
Le résultat net non PCGR (non conforme aux principes comptables
généralement reconnus) pour 2012, lequel exclut des charges liées aux
acquisitions, des frais de restructuration et des charges de
rémunération à base d?actions, était de 3,08 milliards de dollars, soit
1,95 dollar par action diluée, comparé à 3,04 milliards de dollars, soit
1,93 dollar par action diluée pour 2011.

Ventes de produits

Les ventes de produits ont augmenté de 18 % pour atteindre
2,51 milliards de dollars au quatrième trimestre 2012, comparé à
2,13 milliards de dollars au quatrième trimestre 2011. Pour 2012, les
ventes de produits ont augmenté de 16 % pour atteindre 9,40 milliards de
dollars comparé à 8,10 milliards de dollars en 2011. La hausse des
ventes de produits était principalement due à la franchise antivirale de
Gilead, résultant de l?augmentation des ventes de Complera®/Eviplera®
(emtricitabine 200 mg/rilpivirine 25 mg/ténofovir disoproxil fumarate
300 mg, d?Atripla® (éfavirenz 600 mg/emtricitabine
200 mg/ténofovir disoproxil fumarate 300 mg) et de Truvada®
(emtricitabine 200 mg/ténofovir disoproxil fumarate 300 mg), ainsi que
du lancement du Stribild® (elvitégravir 150 mg/cobicistat
150 mg/emtricitabine 200 mg/ténofovir disoproxil fumarate 300 mg).

Franchise antivirale

Au quatrième trimestre 2012, les ventes de produits antiviraux ont
augmenté de 17 % pour atteindre 2,17 milliards de dollars, en hausse par
rapport au 1,86 milliard de dollars enregistré au quatrième trimestre
2011, reflétant une croissance des ventes de 20 % aux États-Unis et de
9 % en Europe. Pour 2012, les ventes de produits antiviraux ont augmenté
de 15 % pour atteindre 8,14 milliards de dollars. Celles-ci s’élevaient
à 7,05 milliards de dollars en 2011, ce qui reflète ainsi une croissance
des ventes de 21 % aux États-Unis et de 6 % en Europe.

  • Atripla
    Au quatrième trimestre 2012, les ventes
    d?Atripla ont augmenté de 6 % pour atteindre 917,5 millions de
    dollars, en hausse par rapport aux 863,3 millions de dollars
    enregistrés au quatrième trimestre 2011, ce qui reflète ainsi une
    croissance des ventes de 6 % aux États-Unis et de 5 % en Europe. Pour
    2012, les ventes d?Atripla ont augmenté de 11 % pour atteindre
    3,57 milliards de dollars. Celles-ci s’élevaient à 3,22 milliards de
    dollars en 2011.
  • Truvada
    Au quatrième trimestre 2012, les ventes de
    Truvada ont augmenté de 12 % pour atteindre 832,7 millions de dollars,
    en hausse par rapport aux 746,0 millions de dollars enregistrés au
    quatrième trimestre 2011, reflétant ainsi une croissance des ventes de
    16 % aux États-Unis et de 6 % en Europe. Pour 2012, les ventes de
    Truvada ont augmenté de 11 % pour atteindre 3,18 milliards de dollars.
    Celles-ci s’élevaient à 2,88 milliards de dollars en 2011.
  • Viread
    Au quatrième trimestre 2012, les ventes de
    Viread® (ténofovir disoproxil fumarate) ont augmenté de
    19 % à 226,7 millions de dollars, en hausse par rapport aux
    190,9 millions de dollars enregistrés au quatrième trimestre 2011,
    reflétant ainsi une croissance des ventes de 25 % aux États-Unis et de
    2 % en Europe. Pour 2012, les ventes de Viread ont augmenté de 15 %
    pour atteindre 848,7 millions de dollars. Celles-ci s’élevaient à
    737,9 millions de dollars en 2011.
  • Complera/Eviplera
    Au quatrième trimestre 2012, les
    ventes de Complera/Eviplera sont passées à 117,8 millions de dollars
    alors qu’elles s’élevaient à 19,7 millions de dollars au quatrième
    trimestre 2011. Pour 2012, les ventes de Complera/Eviplera ont atteint
    342,2 millions de dollars alors qu’elles s’élevaient à 38,7 millions
    de dollars en 2011. Le Complera a reçu l?autorisation de mise sur le
    marché aux États-Unis en août 2011, et l?Eviplera a reçu
    l?autorisation de mise sur le marché de l?Union européenne en novembre
    2011.
  • Stribild
    Au quatrième trimestre 2012, les ventes de
    notre produit le plus récent, le Stribild, qui a été lancé aux
    États-Unis en août 2012, ont atteint 40,0 millions de dollars.

Franchise cardiovasculaire

Les ventes de produits cardiovasculaires ont augmenté de 33 % pour
atteindre 215,2 millions de dollars au quatrième trimestre 2012, en
hausse par rapport aux 162,3 millions de dollars enregistrés au
quatrième trimestre 2011. Pour 2012, les ventes de produits
cardiovasculaires ont augmenté de 28 % pour atteindre 783,0 millions de
dollars par rapport aux 613,4 millions de dollars atteints en 2011.

  • Letairis
    Les ventes de Letairis®
    (ambrisentan) ont augmenté de 48 % pour atteindre 116,1 millions de
    dollars au quatrième trimestre 2012, en hausse par rapport aux
    78,7 millions de dollars enregistrés au quatrième trimestre 2011. En
    2012, les ventes de Letairis ont augmenté de 40 % pour atteindre
    410,1 millions de dollars. Elles s’élevaient à 293,4 millions de
    dollars en 2011.
  • Ranexa
    Les ventes de Ranexa® (ranolazine)
    ont augmenté de 19 % pour atteindre 99,1 millions de dollars au
    quatrième trimestre 2012, en hausse par rapport aux 83,7 millions de
    dollars enregistrés au quatrième trimestre 2011. Pour 2012, les ventes
    de Ranexa ont augmenté de 17 % pour atteindre 372,9 millions de
    dollars. Elles s’élevaient à 320,0 millions de dollars en 2011.

Autres produits

Au quatrième trimestre 2012, les ventes d?autres produits ont augmenté
de 15 % pour atteindre 127,7 millions de dollars, contre 111,0 millions
de dollars au quatrième trimestre 2011. Elles comprenaient l?AmBisome®
(amphotéricine B liposomale pour injection et le Cayston® (aztréonam
en solution pour inhalation). Pour 2012, les ventes d?autres produits
ont augmenté de 8 % pour atteindre 473,6 millions de dollars. Elles
s’élevaient à 439,2 millions de dollars en 2011.

Redevances, revenus de contrats et autres
revenus

Les redevances, revenus de contrats et autres revenus résultant de
collaborations ont atteint 77,5 millions de dollars au quatrième
trimestre 2012, en hausse de 16 % par rapport aux 67,0 millions de
dollars enregistrés au quatrième trimestre 2011. Pour 2012, les
redevances, revenus de contrats et autres revenus ont atteint
304,1 millions de dollars, en hausse de 7 % par rapport aux
283,0 millions de dollars enregistrés en 2011.

Frais de recherche et développement

Les frais de recherche et développement (R&D) au quatrième trimestre
2012 se sont élevés à 439,7 millions de dollars, contre 402,2 millions
de dollars au quatrième trimestre 2011. Les frais de R&D non PCGR, qui
n?incluent pas les charges liées aux acquisitions, les frais de
restructuration et les charges de rémunération à base d?actions, ont
atteint 409,3 millions de dollars au quatrième trimestre 2012, contre
349,3 millions de dollars au quatrième trimestre 2011. Pour 2012, les
frais de R&D se sont élevés à 1,76 milliard de dollars, contre
1,23 milliard de dollars en 2011. Pour 2012, les frais de R&D non PCGR
se sont élevés à 1,50 milliard de dollars, contre 1,12 milliard de
dollars en 2011, principalement en raison des investissements continus
dans le pipeline de produits de Gilead, en particulier dans les maladies
du foie et en cancérologie.

Frais de vente, généraux et administratifs

Les frais de vente, généraux et administratifs (SG&A) au quatrième
trimestre 2012 se sont élevés à 365,8 millions de dollars, contre
346,2 millions de dollars au quatrième trimestre 2011. Les frais SG&A
non PCGR, qui n?incluent pas les charges liées aux acquisitions, les
frais de restructuration et les charges de rémunération à base
d?actions, se sont élevés au quatrième trimestre 2012 à 332,3 millions
de dollars, contre 289,9 millions de dollars au quatrième trimestre
2011. Pour 2012, les frais SG&A se sont élevés à 1,46 milliard de
dollars, contre 1,24 milliard de dollars en 2011. Pour 2012, les frais
SG&A non PCGR se sont élevés à 1,23 milliard de dollars, contre
1,09 milliard de dollars en 2011, principalement en raison de charges
plus importantes pour soutenir la croissance des activités de Gilead qui
se poursuit.

Intérêts débiteurs et autres produits
(charges), nets

Les intérêts débiteurs étaient de 85,9 millions de dollars au quatrième
trimestre 2012, contre 75,0 millions de dollars au quatrième trimestre
2011. Pour 2012, les intérêts débiteurs étaient de 360,9 millions de
dollars, contre 205,4 millions de dollars en 2011. Cette hausse était
essentiellement attribuable à la dette supplémentaire émise relativement
au rachat de Pharmasset Inc. (Pharmasset). Les autres produits (charges)
nets, s?élevaient au quatrième trimestre 2012 à 1,4 million de dollars,
contre 26,4 millions de dollars au quatrième trimestre 2011. Pour 2012,
les autres produits (charges) nets, s?élevaient à (37,3) millions de
dollars de charges nettes, contre un résultat de 66,6 millions de
dollars en 2011. Cette variation est essentiellement attribuable à une
perte de 40,1 millions de dollars résultant de la restructuration de la
dette du gouvernement grec et à une baisse des intérêts créditeurs en
réponse à une baisse de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et
des titres négociables et à des rapports moins élevés.

Impôts sur les bénéfices

Le taux d?imposition effectif pour 2012 était de 28,7 % comparé à 23,6 %
en 2011. Cette hausse est essentiellement attribuable aux charges liées
aux acquisitions qui ne sont pas déductibles des impôts et à
l?expiration du crédit d?impôts pour R&D du gouvernement fédéral en fin
2011. Le taux d?imposition effectif non PCGR pour 2012 était de 26,8 %
comparé à 24,6 % en 2011. En janvier 2013, le Congrès américain a voté
la loi American Taxpayer Relief Act de 2012 qui a étendu rétroactivement
le crédit d?impôts fédéral pour la recherche. De ce fait, selon nos
prévisions, notre provision pour impôts sur les bénéfices pour le
premier trimestre de l?exercice 2013 devrait inclure une économie
d?impôts non récurrente qui devrait faire baisser notre taux
d?imposition effectif pour le trimestre, et dans une moindre mesure, le
taux d?imposition effectif pour l?exercice.

Impact net du change de devises

L?impact net du change de devises sur les ventes de produits et sur les
bénéfices avant impôts du quatrième trimestre 2012 a atteint les
chiffres favorables de 12,4 millions de dollars et de 19,8 millions de
dollars, respectivement, comparé au quatrième trimestre 2011. Pour 2012,
l?impact net du change de devises sur les ventes de produits et sur les
bénéfices avant impôts a atteint les chiffres défavorables de
57,1 millions de dollars et 22,5 millions de dollars, respectivement,
comparé à 2011.

Trésorerie, équivalents de trésorerie et titres
négociables

Au 31 décembre 2012, Gilead disposait de trésorerie, d?équivalents de
trésorerie et de titres négociables d?un montant de 2,58 milliards de
dollars, contre 9,96 milliards de dollars au 31 décembre 2011. La baisse
est due au rachat de Pharmasset au premier trimestre 2012. Gilead a
généré 3,19 milliards de dollars en capacité d?autofinancement en 2012,
dont 705,7 millions de dollars au quatrième trimestre 2012.

Faits marquants de l?entreprise

Au mois de décembre, le conseil d?administration de Gilead a approuvé un
fractionnement d?actions 2 pour 1 des actions ordinaires en circulation
de la société devant être réalisé par le biais d?un dividende en
actions. Les actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le
7 janvier 2013 ont eu droit à un dividende en actions d?une action
ordinaire supplémentaire pour chaque action qu?ils détenaient. Étant
donné le nombre total d?actions ordinaires en circulation au
31 décembre 2012, le fractionnement d?actions a fait augmenter le nombre
total d?actions ordinaires en circulation d?environ 759 581 290 à
1 519 162 580, sur les 2 800 000 000 actions ordinaires autorisées. Tous
les montants de bénéfice par action et nombres d?actions ont été ajustés
pour refléter le fractionnement d?actions 2 pour 1 ayant pris effet le
25 janvier 2013.

En décembre également, Gilead et YM BioSciences Inc. (YM) ont signé un
accord définitif en vertu duquel Gilead a accepté de racheter YM pour
environ 510 millions USD. YM a déclaré disposer de trésorerie et
d?équivalents de trésorerie d?un montant de 125,5 millions CAD au
30 septembre 2012. Gilead prévoit de financer l?acquisition à partir des
liquidités disponibles. La clôture de la transaction devrait avoir lieu
au premier trimestre 2013.

Le point sur les produits et les produits en
développement

Franchise antivirale

Au mois de novembre Gilead a annoncé :

  • des données intermédiaires de l?étude de Phase 2 ELECTRON en cours
    étudiant un cycle de traitement de 12 semaines à base du nucléotide
    expérimental sofosbuvir (anciennement appelé GS-7977), de l?inhibiteur
    de NS5A ledipasvir (anciennement appelé GS-5885) et de ribavirine chez
    des patients porteurs du génotype 1 du virus de l?hépatite C
    chronique. Parmi les patients naïfs de traitement et recevant cette
    trithérapie, 100 % (n = 25/25) présentaient toujours un taux
    indétectable d?ARN du VHC quatre semaines après la fin du traitement.
    Ces données ont été présentées au 63e congrès annuel de l?American
    Association for the Study of Liver Diseases (association américaine
    pour l?étude des maladies du foie) qui s?est tenu à Boston.
  • Un résultat de l?essai clinique de Phase 3b de l?étude STaR (Single
    Tablet Regimen,
    schéma posologique à comprimé unique), la première étude de
    comparaison directe entre les schémas posologiques à comprimé unique à
    base de Complera et Atripla chez des patients séropositifs naïfs de
    traitement. Les données ont démontré la non infériorité du Complera,
    qui est commercialisé sous le nom Eviplera dans l?Union européenne,
    par rapport à l?Atripla sur la base de la proportion de patients
    présentant des taux d?ARN du VIH (charge virale) < 50 copies/ml à
    48 semaines.
  • Les résultats à deux ans (96 semaines) de deux études pivot de Phase 3
    (les études 102 et 103) qui évaluent le schéma posologique à comprimé
    unique contre le VIH le plus récent de la société, le Stribild, parmi
    les patients naïfs de traitement infectés au VIH-1. Les données ont
    montré la non infériorité du Stribild après deux années de traitement,
    comparé à deux schémas posologiques standard contre le VIH, l?Atripla
    dans l?étude 102 et un schéma à base de protéase d?atazanavir amplifié
    au ritonavir plus du Truvada dans l?étude 103. Ces résultats ont été
    présentés dans le cadre d?une session orale au 11e Congrès
    international sur la pharmacothérapie dans l?infection par le VIH à
    Glasgow, au Royaume-Uni.
  • Les premiers résultats de l?étude de Phase 3 POSITRON qui examine
    l?administration sur 12 semaines de sofosbuvir plus ribavirine une
    fois par jour à des patients porteurs du génotype 2 ou 3 du VHC
    chronique et qui ne sont pas candidats à l?interféron. L?étude a
    déterminé que l?ARN du VHC de 78 % des patients (n=161/207) demeurait
    indétectable 12 semaines après la fin du traitement. Le profil
    d?innocuité du sofosbuvir était similaire à celui observé dans des
    études précédentes, et les abandons du traitement attribuables à des
    événements indésirables étaient rares.
  • La Commission européenne a accordé l?autorisation de mise sur le
    marché du Viread à prise unique quotidienne dans deux nouvelles
    indications. La première nouvelle indication permet l?emploi du Viread
    en association avec d?autres agents antirétroviraux pour le traitement
    des patients pédiatriques âgés de 2 à moins de 18 ans, infectés au
    VIH-1 avec une résistance à l?inhibiteur nucléosidique de
    transcriptase inverse ou présentant des toxicités empêchant l?emploi
    d?agents pédiatriques de première intention. De plus, le Viread a été
    autorisé pour le traitement de l?infection par le virus de l?hépatite
    B chronique chez les patients adolescents âgés de 12 à moins de
    18 ans, atteints d?une maladie hépatique compensée et présentant des
    signes de maladie à immunité active.

Au mois d?octobre, Gilead a annoncé :

  • qu?un essai clinique de Phase 2 qui évalue le ténofovir alafénamide
    (TAF), avait répondu à son critère d?évaluation primaire. Le TAF est
    un nouveau promédicament expérimental du ténofovir contre l?infection
    au VIH-1 anciennement appelé GS-7340. L?étude en cours compare un
    schéma posologique d?un seul comprimé à prise quotidienne à base de
    TAF 10 mg/elvitégravir 150 mg/cobicistat 150 mg/emtricitabine 200 mg
    au Stribild chez des adultes naïfs de traitement.

Conférence téléphonique

À 16 h 30, heure de New York aujourd?hui, la direction de Gilead va
animer une conférence téléphonique et une diffusion sur le Web en
simultané pour commenter ses résultats pour le quatrième trimestre et
l?exercice 2012, ainsi que donner ses prévisions pour l?exercice 2013 et
faire le point sur ses activités. Pour accéder à la diffusion sur le Web
en direct, veuillez vous connecter au site Web de la société à l?adresse www.gilead.com
15 minutes avant la conférence téléphonique afin de pouvoir télécharger
le logiciel qui pourrait s?avérer nécessaire pour l?entendre. Vous
pouvez également appeler le 1-800-901-5231 (depuis les États-Unis) ou le
1-617-786-2961 (depuis l?étranger) et composer le code de participant
49057415 pour accéder à la conférence téléphonique.

Une retransmission de la diffusion Web sera archivée sur le site Web de
la société pendant un an et une retransmission téléphonique différée
sera disponible environ deux heures après la conférence et ce jusqu?au
7 février 2013. Pour y accéder, veuillez appeler le 1-888-286-8010
(depuis les États-Unis) ou le 1-617-801-6888 (depuis l?étranger) et
composer le code de participant 15606712.

À propos de Gilead

Gilead Sciences est un laboratoire de biotechnologie, spécialisé dans la
découverte, le développement et la commercialisation de médicaments
innovants dans des aires thérapeutiques insuffisamment pourvues en
traitement. L?objectif de la société est de faire progresser à travers
le monde le traitement des patients souffrant de maladies engageant le
pronostic vital. La société Gilead, dont le siège est installé à Foster
City, en Californie, est présente en Amérique du Nord, en Europe et en
Asie-Pacifique.

Informations financières non PCGR

Gilead a présenté certaines informations financières conformément aux
principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis et
également sur une base non PCGR. La direction estime que, prises
conjointement avec les états financiers PCGR de Gilead, ces informations
non PCGR sont utiles aux investisseurs car la direction les utilise en
interne à des fins d?exploitation, de budgétisation et de planification
financière. Les informations non PCGR ne sont pas préparées selon un
ensemble détaillé de normes comptables et ne devraient être utilisées
que comme supplément afin de mieux comprendre les résultats
d?exploitation de Gilead tels que publiés conformément aux PCGR aux
États-Unis. Un rapprochement entre les informations financières PCGR et
non PCGR figure au tableau en page 8 et 9.

Déclarations prévisionnelles

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse ne revêtant pas
un caractère historique sont des déclarations prévisionnelles au sens de
la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Gilead avertit
le lecteur que les déclarations prévisionnelles sont soumises à certains
risques et incertitudes susceptibles de faire varier les résultats réels
de façon substantielle. Ces risques et incertitudes incluent : La
capacité de Gilead à atteindre ses résultats financiers prévus pour
l?exercice 2013 ; la capacité de Gilead à maintenir la croissance du
chiffre d?affaires de ses franchises antivirale, cardiovasculaire et
respiratoire ; les fluctuations des achats par les ADAP qui se
poursuivent du fait des cycles des subventions fédérales et d?état qui
peuvent ne pas correspondre à la demande des patients et sont
susceptibles d?entraîner des fluctuations des bénéfices de Gilead ; la
possibilité de résultats défavorables de bras supplémentaires des études
ELECTRON et QUANTUM et d?essais cliniques subséquents impliquant le
sofosbuvir et le ledipasvir ; le niveau des stocks des grossistes et des
détaillants susceptibles de donner lieu à des fluctuations des bénéfices
de Gilead ; la capacité de Gilead à déposer des demandes de nouveaux
médicaments pour de nouveaux produits candidats selon les calendriers
prévus à l?heure actuelle, notamment le sofosbuvir contre l?hépatite C ;
la capacité de Gilead à obtenir les autorisations réglementaires en
temps voulu, ou à les obtenir, pour les produits actuels et les nouveaux
produits ; la capacité de Gilead à commercialiser avec succès ses
produits, notamment le Complera/Eviplera et le Stribild ; la capacité de
Gilead à développer avec succès ses franchises respiratoire,
cardiovasculaire et de cancérologie/inflammation ; l?éventualité que les
données concernant l?innocuité et l?efficacité des études cliniques ne
justifient pas la poursuite du développement des produits candidats de
Gilead, notamment le sofosbuvir ; le potentiel que des mesures
d?austérité supplémentaires dans les pays européens fassent augmenter le
montant des rabais nécessaires sur les produits de Gilead ;
l?éventualité que les fluctuations au niveau des taux de change du
dollar américain entraînent un impact défavorable du change de devises
sur le chiffre d?affaires et sur les bénéfices avant impôts futurs de
Gilead ; la capacité de Gilead à réaliser le rachat de YM, notamment le
risque qu?une entité gouvernementale interdise, retarde ou refuse
d?autoriser la réalisation de la transaction ; la capacité de Gilead à
faire avancer les produits Pharmasset ou YM en développement ; ainsi que
d?autres risques identifiés de temps à autre dans les rapports déposés
par Gilead auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission
(commission américaine de contrôle des opérations boursières). En outre,
Gilead fait des estimations et émet des opinions qui ont un impact sur
le montant des actifs, du passif, du chiffre d?affaires et des charges
déclarés et les documents connexes que Gilead doit fournir. En ce qui
concerne les estimations, Gilead se fonde sur son expérience passée et
sur diverses autres présuppositions particulières au marché et
présuppositions pertinentes qu?elle pense être plausibles étant donné
les circonstances, dont les résultats forment la base sur laquelle
reposent les opinions émises par la société concernant les valeurs
comptables des actifs et du passif qui ne sont pas apparentes de prime
abord quand l?on considère les autres sources. Les résultats réels
pourront varier de façon substantielle par rapport à ces estimations.
Nous vous conseillons vivement de considérer toutes les déclarations
comprenant les termes peut, va, ferait, pourrait, devrait, peut-être,
pense, estime, projette, potentiel, s?attend à, envisage, anticipe, a
l?intention de, continue, prévision, conçu, objectif ou leurs formes
négatives ou autres termes similaires comme des termes incertains et à
caractère prévisionnel. Gilead renvoie le lecteur à ses communiqués de
presse, son rapport trimestriel sur formulaire 10-Q pour l?exercice clos
au 30 septembre 2012 et aux autres documents d?informations à fournir
subséquents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission.
Gilead revendique la protection de la « règle refuge » (safe harbor)
prévue par la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995
concernant les déclarations prévisionnelles. Toutes les déclarations
prévisionnelles sont basées sur des informations dont Gilead dispose
actuellement, et la société rejette toute obligation de mise à jour de
ces déclarations prévisionnelles quelles qu?elles soient.

Gilead détient ou a des droits sur diverses marques de commerce,
copyrights et dénominations commerciales utilisés dans ses activités,
notamment : GILEAD®, GILEAD SCIENCES®, TRUVADA®,
VIREAD®, HEPSERA®, AMBISOME®, EMTRIVA®,
COMPLERA®, EVIPLERA®, STRIBILD®, VISTIDE®,
LETAIRIS®, VOLIBRIS®, RANEXA®, CAYSTON®
et RAPISCAN®.

ATRIPLA® est une marque déposée appartenant à Bristol-Myers
Squibb & Gilead Sciences, LLC.

LEXISCAN® est une marque déposée appartenant à Astellas U.S.
LLC.

MACUGEN® est une marque déposée appartenant à Eyetech, Inc.

SUSTIVA® est une marque déposée de Bristol-Myers Squibb
Pharma Company.

TAMIFLU® est une marque déposée appartenant à Hoffmann-La
Roche Inc.

Pour de plus amples informations sur Gilead Sciences, Inc., veuillez
consulter le site
www.gilead.com
ou appeler le service relations publiques de Gilead au 1-800-GILEAD-5
(1-800-445-3235).

GILEAD SCIENCES, INC.

COMPTES DE RÉSULTATS CONSOLIDÉS CONDENSÉS

(non audités)

(en milliers de dollars, sauf montants par action)

Trois mois clos au Douze mois clos au
31 décembre 31 décembre
2012 2011 2012 2011
Chiffre d?affaires :
Ventes de produits $ 2 510 811 $ 2 133 334 $ 9 398 371 $ 8 102 359
Redevances, revenus de contrats et autres revenus 77 474 67 044 304 146 283 026
Total chiffre d?affaires 2 588 285 2 200 378 9 702 517 8 385 385
Coûts et charges :
Coût des biens vendus 675 818 584 447 2 471 363 2 124 410
Frais de recherche et développement 439 659 402 236 1 759 945 1 229 151
Frais de vente, généraux et administratifs 365 825 346 219 1 461 034 1 241 983
Total coûts et charges 1 481 302 1 332 902 5 692 342 4 595 544
Résultat d?exploitation 1 106 983 867 476 4 010 175 3 789 841
Intérêts débiteurs (85 906 ) (74 998 ) (360 916 ) (205 418 )
Autres produits (charges), nets 1 386 26 365 (37 279 ) 66 581
Résultat avant provision pour impôts sur les bénéfices 1 022 463 818 843 3 611 980 3 651 004
Provision pour impôts sur les bénéfices 263 504 157 084 1 038 381 861 945
Résultat net 758 959 661 759 2 573 599 2 789 059
Perte nette imputable aux participations minoritaires 3 582 3 386 17 967 14 578
Résultat net imputable à Gilead $ 762 541 $ 665 145 $ 2 591 566 $ 2 803 637
Résultat net par action imputable aux détenteurs d?actions
ordinaires de Gilead – de base(1)
$ 0,50 $ 0,44 $ 1,71 $ 1,81
Résultat net par action imputable aux détenteurs d?actions
ordinaires de Gilead – dilué(1)
$ 0,47 $ 0,43 $ 1,64 $ 1,77
Nombre d?actions utilisées pour le calcul par action – de base(1) 1 517 208 1 504 448 1 514 621 1 549 806
Nombre d?actions utilisées pour le calcul par action – dilué(1) 1 636 939 1 532 652 1 582 549 1 580 236

(1) Le résultat net par action et le nombre d?actions
utilisées dans les calculs par action pour toutes les périodes
présentées reflètent le fractionnement d?actions 2 pour 1 sous
forme de dividende en actions déclaré le 10 décembre 2012 et ayant
pris effet le 25 janvier 2013.

GILEAD SCIENCES, INC.

RAPPROCHEMENT DES INFORMATIONS FINANCIÈRES PCGR ET NON PCGR

(non audités)

(en milliers de dollars, sauf pourcentages et montants par
action)

Trois mois clos au Douze mois clos au
31 décembre 31 décembre
2012 2011 2012 2011
Rapprochement du coût des biens vendus :
Coût des biens vendus PCGR $ 675 818 $ 584 447 $ 2 471 363 $ 2 124 410
Charges de rémunération à base d?actions (977 ) (668 ) (7 061 ) (8 433 )
Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises
acquises
(15 837 ) (17 407 ) (63 346 ) (69 629 )
Coût des biens vendus non PCGR $ 659 004 $ 566 372 $ 2 400 956 $

Print Friendly, PDF & Email

Gilead Sciences annonce ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice 2012

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
c509669ab62e5ccb6b5e10d81afc25cawwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww